"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par yenesis le Mar 20 Juin 2017 - 20:17

https://www.youtube.com/watch?v=Rqkm8J4FWdk


Video intéressante sur des sujets un peu flous autour des HPs.
Conference Mensa Belgique
yenesis
yenesis

Messages : 9
Date d'inscription : 24/05/2017
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Guillemette le Dim 16 Juil 2017 - 18:55

Bonjour et merci pour cette vidéo dont l' approche scientifique est fort intéressante. Approche malheureusement très minoritaire dans la foultitude de livres publiés sur le sujet de la douance.
J'aime particulièrement son explication sur la pensée arborescente dont le mythe veut qu'elle soit exclusive aux HPi (zèbres) versus la pensée divergente présente chez tout le monde et davantage utilisée au fur et à mesure que le Qi augmente.

Guillemette

Messages : 6
Date d'inscription : 08/03/2017
Age : 50
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Fireblue35 le Dim 16 Juil 2017 - 19:05

J'avais déjà vu cette vidéo, j'aime bien ce qu'il expose, mais comment savoir ce qui est juste ?

Parfois la science a tord aussi..
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 21
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Guillemette le Dim 16 Juil 2017 - 21:03

C'est curieux ton expression "la science à tort", la science n'a pas à avoir tort ou raison.
Une démarche scientifique démontre ou explique de manière objective des événements, ils ne sont donc pas discutables dans l'absolu, contrairement aux idées reçues ou idées répandues subjectives dont il est question dans le développement de Monsieur Gauvrit.
(je ne suis pas non plus une spécialiste hein ? j'essaye juste de réfléchir et comprendre le monde qui m'entoure Smile ).




Guillemette

Messages : 6
Date d'inscription : 08/03/2017
Age : 50
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Invité le Dim 16 Juil 2017 - 21:38

bien.. poster sur zc n'est plus nécessaire


Dernière édition par Zebulon252b le Dim 16 Juil 2017 - 21:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par yenesis le Dim 16 Juil 2017 - 21:46

Guillemette,
oui j'ai trouvé son point de vu intéressant Smile
Et oui je suis d'accord avec toi !
yenesis
yenesis

Messages : 9
Date d'inscription : 24/05/2017
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par yenesis le Dim 16 Juil 2017 - 22:03

Zebulon,
je ne sais pas trop quoi te dire si ce n'est d'éviter de prendre ca pour toi.
Je trouve certaines de ses explications censées et logique pour le peu que je me souvienne de la video.
J'ai du mal a te lire et a te comprendre et j'ai aussi du mal a m'exprimer a l'ecrit.
Pour ce qui est de l'inteligence: je ne connais pas exactement en quoi consiste le test WAIS4.
Mais c'est vrai que j'ai du mal a comprendre l'interet profond de ces tests au final, et je parle a titre personnel. Par contre, je comprends totalement que ca puisse aider beaucoup de gens dans la reconnaissance de soi, pour pouvoir se comprendre un peu mieux.
Mesurer "l'intelligence" c'est pour moi quelque chose de super flou voir brouillon.
Tu vois rien qu'a ta façon de t'exprimer tu reste dans l'attaque et dans des 'faits' tres subjectifs : "la politesse et la tolérance légendaire du surdoué sans doute, ou sa faiblesse intellectuelle, cqfd ?"
Ce que je trouve surtout dommage c'est ce mettre dans des cases c'est tout, apres chacun s'identifie comme il le peut et comme il le veut !

J'espere mettre bien exprimer, encore pardon si je n'utilise pas les bons mots tout ca ! Smile
yenesis
yenesis

Messages : 9
Date d'inscription : 24/05/2017
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Guillemette le Dim 16 Juil 2017 - 22:05

Zebulon252b a écrit:bien..  poster sur zc n'est plus nécessaire

Tu as édité ...

Je n'ai pas trop l'habitude de poster ici. Il me semble que les débats d'idées sont ce qui nous intéresse tous.
Alors je réponds quand même à ton ancien message, édité depuis lors ...

Pour ma part je n'ai ni dit ni pensé que rien ne distingue un surdoué d'un non surdoué !

Je ne connais pas les travaux de Gaudrit, ce que je connais de lui n'est que cette vidéo.

Dans cette vidéo il ne remet pas en question la douance et les surdoués, il en fait son sujet d'étude, mais plutôt la manière de les décrire d'en donner les caractéristiques.
Il ne remet pas non plus en question les tests de Qi puisqu'il en parle comme support des études scientifiques à mettre en place.

En revanche, ce qu'il remet en question ce sont certains mythes au sujet des surdoués, notamment l'histoire des 30 % d'échecs scolaires. D'où vient cette statistique ? Nul de sait ... Aucune étude. C'est l'exemple parfait de ce qu'il veut démontrer.
Peut-être que c'est juste ces 30% mais peut-être c'est faux, on ne peut pas l'affirmer ...


Cependant, je vais me renseigner un peu plus sur lui ...

Guillemette

Messages : 6
Date d'inscription : 08/03/2017
Age : 50
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Fireblue35 le Dim 16 Juil 2017 - 22:31

Edit car doublon,

J'aurais aimé te lire zebulon, je trouve toujours tes points de vue intéressants, dommage..


Dernière édition par Fireblue35 le Dim 16 Juil 2017 - 22:32, édité 1 fois
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 21
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Fireblue35 le Dim 16 Juil 2017 - 22:31

Merci d'avoir corrigé mon erreur guillemette, j'avais faux sur le principe en effet Smile
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 21
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Invité le Dim 16 Juil 2017 - 22:47

"Dans cette vidéo il ne remet pas en question la douance et les surdoués"

en effet mais il ne la définit pas non plus et si il reprend le qi c'est pour mieux montrer qu'il n'est pas discriminant

dans tous les cas on en ressort avec , le surdoué s'il existe, n'a pas besoin d'aide ou d'accompagnement spécifique

la science des surdoués est une pseudo science

c'est dit, il n'y a pas d'ambiguité sur ce sujet

reste à définir l'intelligence alors et le surdon en particulier, si le qi le mesure on tourne en rond puisque pas mal nient le fait que le wais ou le qi le mesure

il "explique" mais ne propose rien à la place

du coup causer de surdon devient inutile ou encore plus compliqué

d'autant que ceux et celles qui ne supportent pas l'idée de différences d'intelligences ne voient aucune raison d'en chercher

pire ils voient partout des signes de banalité et on les entend ou on les lit dire que finalement le surdon est très très relatif

ils oublient combien il est complexe d'affirmer sa différence dans un monde qui la nie par principe et encore plus dans un monde qui vient vous expliquer que vous n'êtes pas si différent








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Sherryn le Dim 16 Juil 2017 - 22:51

Guillemette a écrit:C'est curieux ton expression "la science à tort", la science n'a pas à avoir tort ou raison.
Une démarche scientifique démontre  ou explique de manière objective des événements, ils ne sont donc pas discutables dans l'absolu, contrairement aux idées reçues ou idées répandues subjectives dont il est question dans le développement de Monsieur Gauvrit.
(je ne suis pas non plus une spécialiste hein ? j'essaye juste de réfléchir et comprendre le monde qui m'entoure  Smile ).

Heu, pas exactement. Une démarche scientifique consiste d'abord à faire des expériences dont on peut constater qu'elles sont reproductibles en donnant un résultat identique si elle est refaite dans les mêmes conditions ; puis à émettre des théories concernant l'explication du phénomène constaté.
Une explication scientifique n'est valable que tant que l'on n'a pas démontré le contraire, et elle est admise ou non par les pairs, comme pour toutes les disciplines.

Guillemette a écrit:J'aime particulièrement son explication sur la pensée arborescente dont le mythe veut qu'elle soit exclusive aux HPi (zèbres) versus la pensée divergente présente chez tout le monde et davantage utilisée au fur et à mesure que le Qi augmente.

Je lis souvent ce reproche sur Internet mais ils me semble bien que dans tous les livres que j'ai lus sur la douance, il n'y en a aucun qui prétend que la pensée arborescente serait exclusive aux HPI, justement. Il me semble que c'est un raccourci qui a été fait par les lecteurs n'ayant pas tenu compte des mots modérateurs tels que "généralement" quand on dit que la pensée des non-HP serait plutôt linéaires. Si on lit les sources convenablement, on constate qu'il est systématiquement précisé que toutes les caractéristiques du HP ne sont en aucun cas exclusives aux HP ; ce qui est caractéristique c'est d'avoir la plupart de ces caractéristiques.
De plus, ceux qui font des raccourcis sur la pensée arborescente n'ont généralement pas compris que ce qui est caractéristiques du HP, c'est l'étendue de la ramification et la rapidité du déroulement de la pensée, pas le phénomène en soit.

yenesis a écrit:Pour ce qui est de l'inteligence: je ne connais pas exactement en quoi consiste le test WAIS4.
Mais c'est vrai que j'ai du mal a comprendre l'interet profond de ces tests au final, et je parle a titre personnel. (...)
Mesurer "l'intelligence" c'est pour moi quelque chose de super flou voir brouillon.
Tu ne vois pas l'intérêt de quelque chose dont tu ne vois pas en quoi ça consiste ? Bah c'est plutôt logique et normal... Wink
Il y a beaucoup à se documenter sur les définitions de l'intelligence et des tests de QI avant de pouvoir réellement mesurer l'intérêt, et je voudrais éviter de te donner des résumés qui risquent forcément d'être incomplets et donc de te donner une image tronquée de ces informations. Je ne peux que t'encourager à réduire ton ignorance par la lecture de sources et le visionnage de vidéos en grand nombre.
Mais pour attirer ton attention sur un exemple d'erreur de ta part, je préciserai que les tests de QI ne "mesurent" nullement "l'intelligence". Ils évaluent les capacités cognitives d'un individu et établissent une comparaison avec les individus du même âge, ce qui permet de le situer sur une moyenne. Par ailleurs, les tests de QI mesurent différentes facettes de l'intelligence, seulement quelques-unes, un grand nombre n'étant effectivement pas mesurables à l'heure actuelle, ce qui est la limite des tests de QI (sur lesquelles tu trouveras une foultitude d'information pour peu de te donner la peine de faire des recherches). Néanmoins les différences facettes mesurées permettent d'obtenir un bon aperçu du fonctionnement global de la personne.
Pour le reste, je répète que je t'encourage à réduire ton ignorance, cela te permettra te tenir des propos un peu plus exacts... Smile

notamment l'histoire des 30 % d'échecs scolaires. D'où vient cette statistique ? Nul de sait ... Aucune étude. C'est l'exemple parfait de ce qu'il veut démontrer.
Il y a des tonnes d'études et de statistiques qui ont éfé faites. Il suffit de regarder l'ensemble et de compter. Je ne l'ai pas fait personnellement mais je ne vois absolument pas en quoi ce serait infaisable.
Sherryn
Sherryn

Messages : 133
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 33
Localisation : Lausanne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Invité le Dim 16 Juil 2017 - 22:52

pour le fun un autre gauvrit


http://pedagogie.ac-toulouse.fr/garsep/gauvrit.htm


"Pour résumer et pour conclure, on peut dire que, dans l'éducation aujourd'hui, le choix accordé au surdoué se résume souvent à la loi du tout ou rien : l'intellectualisation ou l'inhibition intellectuelle.  Cette dernière est bien paradoxale, d'un côté système de défense à visée anti-dépressive, de l'autre véritable processus dépressiogène.  S'inhiber, en effet, c'est développer un sentiment de frustration mettant en cause le narcissisme du sujet.  Ne pas s'inhiber, c'est se désolidariser de son environnement et développer un sentiment de culpabilité.

Alors, il faut rendre la parole à l'enfant, lui donner la possibilité d'exprimer ses difficultés, de les mettre en mots.  Plus que l'écouter, l'entendre et l'accompagner.  Le prendre tel qu'il vient et lui permettre de montrer, d'épanouir et de solidifier tout ce qu'il y a en lui, non seulement d'intelligence mais aussi d'affectivité et de possibilités physiques.  Tenter en quelque sorte de restaurer une harmonie.  Pour cela il faut que l'enfant puisse bénéficier d'un milieu, qu'il soit familial, scolaire ou institutionnel, suffisamment solide pour qu'il se sente en sécurité et suffisamment souple pour qu'il se sente libre.

Grâce à un soutien bienveillant et actif, l'enfant-albatros ne doit plus se résigner à n'être que le jouet d'un système dont il est actuellement moins l'acteur que l'otage et moins le bénéficiaire que la victime.  Et c'est à nous de décider si ce système doit être celui où il s'emmure ou celui où il se délivre.
"


je ressort

"Le prendre tel qu'il vient et lui permettre de montrer, d'épanouir et de solidifier tout ce qu'il y a en lui, non seulement d'intelligence mais aussi d'affectivité et de possibilités physiques."

nicolas gauvrit , lui, dénie ce chemin

je pense que au contraire en effet que le soutien doit être "suffisamment solide pour qu'il se sente en sécurité et suffisamment souple pour qu'il se sente libre."

l'absence de soutien spécifique est laisser à soi même, abandonner le surdoué à son sort, si enviable selon certains

il y a peu de surdoués, c'est factuel, mais tant de gens prétendent l'être, dans la vraie vie j'en cotoie et j'en connais très peu



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Fireblue35 le Dim 16 Juil 2017 - 23:12

Pourtant mr Gauvrit n'est pas dans les extrêmes, je ne crois pas qu'il ait dit que tous les surdoués étaient dans la norme, mais qu'il y en avait une certaine partie non négligeable et qu'elle etait souvent mise de côté face aux surdoués malheureux.

Pourrais tu essayer de développer ta dernière phrase pour qu'on puisse mieux comprendre pourquoi il le nie ?
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 21
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par yenesis le Dim 16 Juil 2017 - 23:18

yenesis a écrit:Pour ce qui est de l'inteligence: je ne connais pas exactement en quoi consiste le test WAIS4.
Mais c'est vrai que j'ai du mal a comprendre l'interet profond de ces tests au final, et je parle a titre personnel. (...)
Mesurer "l'intelligence" c'est pour moi quelque chose de super flou voir brouillon.
Sherryn a écrit:Tu ne vois pas l'intérêt de quelque chose dont tu ne vois pas en quoi ça consiste ? Bah c'est plutôt logique et normal... Wink
Il y a beaucoup à se documenter sur les définitions de l'intelligence et des tests de QI avant de pouvoir réellement mesurer l'intérêt, et je voudrais éviter de te donner des résumés qui risquent forcément d'être incomplets et donc de te donner une image tronquée de ces informations. Je ne peux que t'encourager à réduire ton ignorance par la lecture de sources et le visionnage de vidéos en grand nombre.
Mais pour attirer ton attention sur un exemple d'erreur de ta part, je préciserai que les tests de QI ne "mesurent" nullement "l'intelligence". Ils évaluent les capacités cognitives d'un individu et établissent une comparaison avec les individus du même âge, ce qui permet de le situer sur une moyenne. Par ailleurs, les tests de QI mesurent différentes facettes de l'intelligence, seulement quelques-unes, un grand nombre n'étant effectivement pas mesurables à l'heure actuelle, ce qui est la limite des tests de QI (sur lesquelles tu trouveras une foultitude d'information pour peu de te donner la peine de faire des recherches). Néanmoins les différences facettes mesurées permettent d'obtenir un bon aperçu du fonctionnement global de la personne.
Pour le reste, je répète que je t'encourage à réduire ton ignorance, cela te permettra te tenir des propos un peu plus exacts... Smile

Je suis d'accord avec toi sur ta premiere phrase mais j'ai juste donné mon avis, certes je n'ai pas utilise les bon mots mais j'ai pas l'impression d'avoir prétendu détenir quelque vérité que ce soit.
Donc je te remercie ca fait plaisir de pouvoir discuter de mon 'ignorance' avec des gens gentils.
Merci quand même pour m'avoir éclairé sur le sujet et m'avoir abreuvé de ton savoir.
yenesis
yenesis

Messages : 9
Date d'inscription : 24/05/2017
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Invité le Dim 16 Juil 2017 - 23:43

Fireblue35 a écrit:Pourtant mr Gauvrit n'est pas dans les extrêmes, je ne crois pas qu'il ait dit que tous les surdoués étaient dans la norme, mais qu'il y en avait une certaine partie non négligeable et qu'elle etait souvent mise de côté face aux surdoués malheureux.

Pourrais tu essayer de développer ta dernière phrase pour qu'on puisse mieux comprendre pourquoi il le nie ?


on doit en effet supposer que la majorité des surdoués est "heureux" bon gré mal gré et n'ait pas besoin d'aide spécifique, c''est en effet son discours et si en effet il ne nie pas qu'il existe des surdoués "malheureux" bon gré mal gré ils n'ont pas besoin de plus d'aides ou d'aides différentes des autres gens malheureux puisque les causes de leurs malheur d'après lui ne sont pas liée au surdon

bien.. admettons, tant mieux, des tas de gens surdoués et bien dans leurs pompes

je dois alors accepter le fait de faire partie de la minorité

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par ortolan le Lun 17 Juil 2017 - 0:05

.


Dernière édition par ortolan le Sam 16 Déc 2017 - 11:36, édité 3 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Fireblue35 le Lun 17 Juil 2017 - 0:06

Ton parcours et le mien se rejoignent, ils se ressemblent, à cela près que je n'ai pas été testé, mais longtemps considéré comme normal, par mes parents et par les profs.

Les remarques, je connais aussi, les profs qui te hurlent dessus en troisième devant une classe de trente personnes, te disant " t'es fier ? T'es rentré au collège avec un A+ en primaire ! T'es fier d'avoir gâché ça, d'avoir des notes médiocres ? T'es fier de toi?"

Ou encore ma prof de latin en première "vos parents sont bien gentils, votre soeur est bien gentille, mais ce n'est pas votre cas"
Cette fameuse soeur qui avait tout le temps 18 de moyenne, tout le temps glorifiée par les profs, alors forcément du deuxième on attend la même chose. Mais on s'aperçoit vite qu'on l'aura pas, on est déçu et on le met de côté, comme quand on range les chiffons dans les tiroirs et qu'on sort les serviettes propres et soyeuses.

Ce prof d'histoire en terminale "on ne vous demande pas de jouer aux devinettes", ce prof de philo la même année "si c'est ça ta réflexion et bas dis donc.." et j'en passe.

Comment se construire après avoir vécu toutes ces remarques ? Comment avoir confiance en soi lorsque de de tous vos repères, on vous jette dans le caniveau ?  


Enfin bon, je vais pas m'étendre sur mon sujet, comme toi je comprends que c'est mal vu d'extérioriser ses souffrances, généralement les gens passent à côté, et restent indifférents.

Mais ce qu'on est (je n'en suis pas sur, mais il y a tellement de signe), nous permet une guérison et une défense contre toutes ces choses.

N'importe qui ayant vécu le vide émotionnel et affectif que j'ai vécu (et toi aussi, sans doute), serait devenu barge, même la psy était à deux doigts de pleurer lorsqu'elle m'a posé la question "quels ont été les moments heureux de votre vie?" après deux heures d'entretien, aussi horrible pour elle que pour moi
La réponse était bien évidemment négative, mais j'ai quand même mis 20 minutes à chercher dans ma tête, dans l'espoir de trouver une réponse qui me réconforterait.


Si je fais un retour en arrière, je pense que j'ai eu beaucoup de chance d'avoir eu un cerveau qui a su me tenir en dehors de tout ça, qui a su se construire des mondes qui me permettaient une protection face aux claques que je prenais.

Et je pense que c'est ton cas aussi, par ces expériences, par ce vécu, par notre potentiel on est capable de modifier un peu le cours des choses, même si on doit rester dans l'ombre toute notre vie, rejeté et exclu.

Il ne faut pas qu'on essaie de rentrer de front dans la société, on a bien vu que cette méthode ne marchait pas. Comment briser une corde qui nous repousse sans cesse ?
Il faut la dépasser et travailler pour ensuite apporter ce qu'on aura fait aux autres, et quitter ce monde, heureux enfin, et qui sait, en paix.
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 21
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Fireblue35 le Lun 17 Juil 2017 - 0:07

Tu as édité zebulon, mais moi je laisse ça comme ça, je n'accorde aucune importance à ce qu'on en pensera.
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 21
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Invité le Lun 17 Juil 2017 - 0:18

il semble qu'on ait des choses en commun en effet , je sais la douleur de ces parcours mais j'ai toujours su remonter et passer outre

"N'importe qui ayant vécu le vide émotionnel et affectif que j'ai vécu (et toi aussi, sans doute), serait devenu barge, même la psy était à deux doigts de pleurer lorsqu'elle m'a posé la question "quels ont été les moments heureux de votre vie?" après deux heures d'entretien, aussi horrible pour elle que pour moi
La réponse était bien évidemment négative, mais j'ai quand même mis 20 minutes à chercher dans ma tête, dans l'espoir de trouver une réponse qui me réconforterait."

ma psy a bcp pleuré aussi ... et moi aussi

et plus je me penche sur ces choses plus c'est douloureux

je ne peux pas changer le passé et je fais ce que je peux pour ne pas détruire ou me détruire

au moins être ce qu'on est pour en faire quelque chose de bien et de beau , fameux challenge en fait

et même s'il fait parfois très froid et très sombre, j'ai toujours cette naieveté imbécile de penser que c'est possible

c'est une grande chance d'avoir cette force là

et je suis heureux de constater que tu l'as toi aussi

tu parviendras donc à construire quelque chose de beau :-)



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Fireblue35 le Lun 17 Juil 2017 - 0:28

Oui, et il faut que j'y parvienne, car au final ma félicité se trouve dans la perfection, et je m'en rend compte après avoir tant vécu, que je me dépasse encore.

Je suis aujourd'hui à faire des sciences ma vocation alors qu'on me foutait des zéros en primaire accompagné d'hurlements, toujours cette quête de dépassement, dépassement de ce qu'on a vécu.

Avancer face à un courant contraire en quelque sorte, mais avoir la force pour le surmonter, ça revient à être Hulk, mais c'est notre potentiel qui est comme ça, et pas seulement toi et moi, mais tous les surdoués du monde.


Ca m'a fait du bien d'échanger comme ça, merci zebulon, les difficultés rapprochent.

Dorénavant je n'effacerais plus rien ou n'éditerai plus rien, à prendre ou à laisser, et qu'importe ce qu'on en pense.
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 21
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Invité le Lun 17 Juil 2017 - 0:34

tu sais j'ai fait latin grec en secondaire , très peu de science et quand je suis passé en économie tout le monde m'a dit tu n'y arriveras pas, fait une spéciale math, je me suis dit c'est idiot de perdre une année autant essayer au pire je redoublerai

et cela a été

si tu aimes les sciences fais en, tu découvriras que bien des gens qui disent en faire ne font que déballer un savoir acquis et standard

alors qu'en fait le vrai scientifique a cela en lui, il trouve les savoirs ou ceux qui peuvent le donner et il avance son propre chemin

j'ai finalement fait mon mémoire sur la stimulation de l'innovation technologique et de temps en temps je me plonge dans cette science que je n'ai pas acquise suffisamment

pour finalement comprendre que j'ai eut pas mal de scientifiques dans mes ancêtres ou homonymes

certains très grands scientifiques sont de parfaits auto didactes

donc.. même pas peur ! :-)





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit Empty Re: "Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?" - Nicolas Gauvrit

Message par Fireblue35 le Lun 17 Juil 2017 - 0:40

C'est fou, je viens moi même d'économie, et on m'a fait les mêmes remarques.

Depuis à force de travail effectué par moi-même, je retrouve des théories déjà existantes mais formulées selon ma manière.

Félicitations pour ton parcours en tout cas, et que de choses exactes dans ce que tu dis.

Ce sont même les plus grands, ils font avancer les choses sans se soucier d'une norme et font à leur manière, c'est aussi l'objectif que je vise. Razz
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 21
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum