Masculinité blessé

+17
Babas
trublion
fleurblanche
tieutieu
ortolan
jolindien
ManonD
Akilu
Chunasse
Asperzebre
Fulgrim
Kadjagoogoo
AristarqueS
Weigela
Bimbang
Lainie
tordopensant
21 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim Lun 19 Juin 2017 - 15:34

Lainie a écrit:"C'est plus un problème de société. On arrête pas de défendre l'image de la femme dans les médias. Faut pas montrer de femme trop maigre, trop grande, trop jolie etc... Parce que bon c'est dur pour l'égo. Ok. Mais alors pourquoi on entends personne crier au scandale avec les pub de parfum pour homme et autre ou on voit des mecs archi musclé, grand etc... Là pas de problème c'est normale. "

Je sais pas dans quel pays tu es. Mais dans le miens, en France, les mannequins femme à la TV qui vendent des produits correspondent parfaitement aux stéréotypes de genre. Je dirais même que ça va au delà: il n'y a qu'à voir les acteurs. Beaucoup d'hommes ne correspondant pas aux stéréotypes de genre, quand on voit le pendant féminin... Il est beaucoup plus light...

Je vis en France. Il n'y a pas que la télé comme médias. Va faire un tour sur Youtube. Regarde des chaînes de jeunes. Tu va comprendre ou je veux en venir. Des gens comme Marion Séclin y sévissent en toute impunité...

Je suis d'accord que la pression sur les femmes est encore largement supérieur à celle subi par les hommes. Mais là on ne tend pas vers une égalité. On ce dirige vers une inversion et c'est pas bon je penses.

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Chunasse Lun 19 Juin 2017 - 15:46

ça rejoint ce que je vois : homme femme même combat quand aux diktats du physique (plus mince, plus grand, plus maquillé, plus jeune, plus beau.

Je ne trouve pas plus sain les nanas qu revendiquent l'obésité (maladie). Je suis plus en phase avec celles qui revendiquent le droit d'avoir des formes. (je parle de ce qui me touche, donc des femmes)

Chunasse

Messages : 21096
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim Lun 19 Juin 2017 - 15:50

chuna56 a écrit:ça rejoint ce que je vois : homme femme même combat quand aux diktats du physique (plus mince, plus grand, plus maquillé, plus jeune, plus beau.

Je ne trouve pas plus sain les nanas qu revendiquent l'obésité (maladie). Je suis plus en phase avec celles qui revendiquent le droit d'avoir des formes. (je parle de ce qui me touche, donc des femmes)

+1 Encore... Comme sur l'autre sujet... C'est fou je trouves Very Happy

Les petites rondeurs c'est tellement plus confortable. Enfin c'est pas le sujet.


Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par ortolan Lun 19 Juin 2017 - 15:56

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 22:25, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Invité Lun 19 Juin 2017 - 16:18

Lainie a écrit:

Mais tout ceci n'avance pas dans la mesure où la définition du masculin n'a pas été définit. Ou plutôt si, un peu, parce qu'en fait on en viens invariablement au rôle des femmes qui a changé. Donc est-ce l'élément modificateur? Une femme qui a le droit de vote, possède un compte bancaire (existence juridique donc) a un travail et fait un peu ce qu'elle veut (indépendance) et a socialement le même rang que les hommes (affranchissement de la "morale patriarcale" si je puis dire). On dirais que cette enchainement de "+" pour les femmes est vu comme un "-" pour certains hommes. Mais... Pourquoi?


Si une femme bosse, elle peut donc participer aux charges du foyer et bonjour les voyages super qu'on peut ce payer. Le corollaire c'est qu'elle peut aussi dorénavant prendre ses cliques et ses claques si monsieur ne lui plait plu, là où avant elle restait enchainé au foyer (raison financière et morale). Car oui... dans la très grande majorité des cas ce sont les femmes qui divorcent. Mais alors quoi? C'est le changement brutale d'une vie amoureuse "en contrat à vie" qui passe "en CDD" qui fait peur? Soit. Dans ce cas le chamboulement doit aussi affecter les femmes... Et c'est peut être le cas.

Mais là on vas vers quelque chose de plus profond finalement, un couple est devenu un produit marketing.

peut être aussi un produit marketing, après tout on apprend ses modèles de l'environnement et donc aussi du marketing omniprésent

mais je doute que ce soit la libération en soi qui pose problème, droit de vote, compte bancaire, indépendance, loisirs.. non pour moi ce n'est pas le problème

le problème n'est pas en + - pour chacun des groupes mais de redéfinir la place de l'homme après ce chambardement, s'il s'agit uniquement d'inverser les rôles, outre le fait que dans certaines choses comme être enceinte c'est tout simplement pas possible, ce n'est pas nécessairement ainsi que cela se pose ou alors on passe d'un asservissement des femmes par les hommes à celui des hommes par les femmes et on n'a rien compris ni gagné dans l'opération

encore que l'asservissement ne soir pas toujours si évident dans tous les domaines, s'il est évident bien entendu dans d'autres

on oublie aussi qu'au début du siècle passé une femme faisait facilement 10 enfants pour quoi max 2,5 en 2017.; cela ouvre les perspectives

le droit des femmes est aussi liè aux efforts de guerre qu'elles ont mené durant les deux guerres mondiales, se substituant aux hommes y compris dans des taches musculaires réservées aux hommes

pour la masculinité et féminité, je dois dire que j'aurais bien du mal à la décrire, animus anima, c'est devenu plus flou, certaines tâches sont associées , ça c'est masculin ça c'est féminin mais de moins en moins

mais on a des hommes qui se préoccuppent de leurs peau par exemple, impensable il ya pas 20 ans, des femmes qui roulent en moto, c'était même pas envisageable dans les années 50

et même l'habillement unisexe, idem pour tout et toutes

cela ne me pose pas problème, c'est modal, cosmétique, .. le vrai truc c'est qui fait quoi dans le couple, dans la vie.. et là une femme qui ne laisse aucune place à un homme ou un homme qui oblige la femme à occuper une place précise, cela ne va ni dans un cas ni dans l'autre

si une femme peut faire ceo, pourquoi y mettre un homme ? si une femme peut être pilote de chasse, idem

et/ou si on sort de la vision - + , il est normal que l'on mette les personnes les plus compétentes ou motivées à un poste donné

si on étend la notion de mixité cela ne me pose pas problème

ce qui me pose problème ce sont les femmes qui revendiquent cela parce que dans le temps elles ne pouvaient pas, par militantisme

elles devraient le faire parce qu'elles aiment cela et pour aucune autre raison foireuse

de la même manière dans les relations homme femme, si on s'aime pas on va pas ensemble et si on s'aime on fait ce qu'on peut pour que cela fonctionne, réduire l'autre. les mots qui tuent les généralités masquent autre chose

voir les livres sur les femmes viennent de venus et les hommes de mars est édifiant sur le fait qu'on voit pas les choses pareils, c'est toujours utile de le comprendre

mais reste la biologie, y a rien à faire, à moins d'être asexué ou autres il existe aussi un mode relationnel homme femme lié, et là aussi tout est possible selon les goûts et attirances de chacun et donc oui dans un couple la femme peut aussi porter la culotte tout simplement parce que c'est ce que veut femme et homme dans ce couple ou inversément une femme "soumise" dans un modèle ancien..ou tout autre situation intermédiaire

on est alors dans la sphère privée, non contrainte du choix du mode de vie ensemble , si la femme refuse elle s'en va ou inversément

c'est la raison pour laquelle les femmes battues doivent être aidées, leur laisser ce choix de refuser et la même raison pour condamner ceux qui les battent et idem quand la femme bat l'homme , ce qui arrive hélas aussi parfois et donc condamner aussi la violence psychologique des mères et autres

dans les deux sens, la violence physique doit être condamnée mais la violence psychologique aussi

c'est en ce sens que le militantisme cache autre chose, une sorte de revenge , de perversion cachée qui cherche à punir l'homme au travers d'une sortye d'archétype masculin tout fait

oh toi ..vous les hommes.. non.. je suis pas tous les hommes, je suis moi avec qualité et défaut.. sortir de la réflexion générale pour comprendre à quel point on est dans la sphère privée et non publique et donc je rejoins lainie là dessus, libre évidemment de son modèle

mais la violence psychologique envers les hommes par certaines femmes est en effet un sujet sous estimé, surtout si l'homme estplus fragile, socialement on pourra prétendre que l'homme est rusé et au contraire plus fort, c'est oublié que la dose anima animus chez chacun est unique et à proportion variée

on aura dans les extremes des males alpha quasiment que animus et des femmes que anima jusque dans la caricature

pour ce qui est du vernis à ongle, si ce signe de féminité plait à certaines, pourquoi pas, cela peut faire le charme d'une femme ces petits détails pour un homme et non pas vu comme un signe d'une quelconque aliénation et futilité, car on sait que la femme ne se réduit pas à cela , qu'elle est bien plus complexe que cela

avoir ses manies et ses coquetteries d'hommes ou de femmes font aussi partie du jeu de séduction plus ou moins conscient

et chacun chacune a les siens, sans doute même invisible au monde

merde il a même pas remarqué que j'avais fait un effort d'assortiment mais c'est pour cela aussi que je l'aime

chouette il a remarqué .. c'est pour cela que je l'aime

chacun cherche dieu sait quoi

du coup les infinies combinaisons de signes extérieurs ne définissent pas féminité ou masculanité mais juste ce qui fait qu'on est ou non attiré par l'autre soi et pas le voisin

qu'est ce que vous aimez chez elle ? sa manière de se délier les cheveux sans en avoir l'air et cette subtile manière de remettre une mèche autour de son oreille

pourquoi ? je ne sais pas, c'est féminin de faire cela ? ou c'est juste son truc à elle ?







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Lainie Lun 19 Juin 2017 - 16:22

Fulgrim a écrit:
Lainie a écrit:"C'est plus un problème de société. On arrête pas de défendre l'image de la femme dans les médias. Faut pas montrer de femme trop maigre, trop grande, trop jolie etc... Parce que bon c'est dur pour l'égo. Ok. Mais alors pourquoi on entends personne crier au scandale avec les pub de parfum pour homme et autre ou on voit des mecs archi musclé, grand etc... Là pas de problème c'est normale. "

Je sais pas dans quel pays tu es. Mais dans le miens, en France, les mannequins femme à la TV qui vendent des produits correspondent parfaitement aux stéréotypes de genre. Je dirais même que ça va au delà: il n'y a qu'à voir les acteurs. Beaucoup d'hommes ne correspondant pas aux stéréotypes de genre, quand on voit le pendant féminin... Il est beaucoup plus light...

Je vis en France. Il n'y a pas que la télé comme médias. Va faire un tour sur Youtube. Regarde des chaînes de jeunes. Tu va comprendre ou je veux en venir. Des gens comme Marion Séclin y sévissent en toute impunité...

Je suis d'accord que la pression sur les femmes est encore largement supérieur à celle subi par les hommes. Mais là on ne tend pas vers une égalité. On ce dirige vers une inversion et c'est pas bon je penses.

Je vois ce que tu veux dire mais alors attention à ne pas confondre les féministes (qui réclament "juste" l'égalité) et les enragées.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3162
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Chunasse Lun 19 Juin 2017 - 16:30

Des féministes modérées, de nos jours, j'en vois pas des masses Sad des enragées, par contre...

En fait, de nos jours, ce que l'on ne supporte pas, ce sont les gens qui manquent de confiance en eux.
Et si sur une femme, ça peut être jugé mignon, chez un homme, ça passe pas...

Chunasse

Messages : 21096
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Lainie Lun 19 Juin 2017 - 16:33

Bah... C'est juste qu'il y a plein de féministe qui ne militent pas (homme et femme). Un peu comme dans les religions avec les extrémistes quoi... On voit les 2 / 3% de relou mais on entend pas forcément la masse.

Donc si, on en voit beaucoup, mais on y fait pas gaffe je pense.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3162
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tieutieu Lun 19 Juin 2017 - 16:43

J’espère que tordopensant a quelques pistes pour son cas propre. Je pense que oui.

Sur ce forum, quand on parle de féminité ou féminisme ou de n’importe quel truc dans lequel on entend ‘femme’, dans un premier temps, il y a souvent une majorité de mecs pour donner leur avis et conseils. Sur la masculinité, il y a autant de femmes. Peut-être parce que ça nous concerne tous. Mais quand on lit le contenu, je crois bien que notre cerveau entend fémin… = contre les hommes, masculin… = contre les femmes. La preuve, on ne sait toujours pas ce qu’il y a derrière le terme de masculinité mais tout le monde a eu une opinion en réaction à autre chose. Je propose donc qu’on crée un troisième groupe (ni homme, ni femme) qu’on appellerait ‘leurre’ et qu’on l’oppose à nous tous, on s'appellera humanité. Du coup, on lui fouterait tous sur la tronche à ce 'leurre' dans un élan commun et ça nous permettrait d’aller mieux vis-à-vis de nos problèmes qu’on traiterait tous ensemble.

Evidemment, qu'il y a quelques différences entre un garçon et une fille, mais rien de discriminant.
En fait, de mon côté je m’en fiche un peu, je ne me sens pas en péril dans mon statut d'homme, je ne le considère pas comme un rôle. Je suis d’accord qu’il y a plus à faire du côté féminin pour l’égalité des sexes, mais je traiterais toutes les inégalités sans opposer les genres. Ce qui serait bien, ça serait que mon fils ne se sente pas obligé de retenir ses larmes ou de foutre sur la gueule de son copain. Ce qui serait bien, c’est que ma fille ne puisse même pas penser que « c’est un métier d’homme » et qu’elle s’habille comme elle le souhaite quelque soit son quartier. Pour parvenir à ce que les deux se sentent libres d’être ceux qu’ils désirent devenir, ils doivent d'abord l'affirmer eux-mêmes et ensuite, le mieux c’est qu’ils s’entraident entre garçons et filles. En gagnant en liberté, ils seront libres de revendiquer leurs singularités et de choisir leurs entourages.

Si mes enfants cherchent quelqu’un pour incarner le ‘leurre’, je veux bien être celui-là...même si je me sens féministe et masculiniste. Very Happy
tieutieu
tieutieu

Messages : 952
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 44
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Kadjagoogoo Lun 19 Juin 2017 - 22:15

AristarqueS a écrit:Tsss la modo veut faire dans le surréalisme.
Mon message: troll - mais le reste (et kadja !) ça passe tranquille
Rhôôô, la jalouse vexée et délatrice outragée que tu fais, toi ! Razz Twisted Evil
Ton message était beaucoup plus pire que le mien, hein ; d'ailleurs, t'as fait pleurer notre homme blessé (qui se venge en écorchant créativement ton pseudo compliqué), regarde, immonde sans-cœur que tu es Groumph :
tordopensant a écrit:Le message d' Aristaque je comprend pas ... quand je l'ai lu yeux humides de suite....ben oui c'est tellement nul un mec sensible, ce que tu appel ces "conneries" ce sont mes souffrances qui m'ont conduit quelque-fois à choisir un immeuble, avec un chemin possible vers la toiture terrasse, pour qu'un jour si je ne trouve pas d'issue ....je puisse toujours sauter [...]
Alors, tout ça pour dire, que pour moi un mec comme Arsistaque n'a rien à faire dans ce forum, c'est pas ma quequette que je regarde (quoique j'aime bien la regarder de temps en temps Very Happy ) mais c'est moi tout entier, et mon avenir perso avec les femmes
En fait - et j'espère que cela t'aidera d'apprendre ce "détail" (car c'en est prétendument devenu un, à l'ère de la théorie des genres Rolling Eyes ) : AristarqueS est une femme. Terreur
Est-ce son coup de gueule consterné contre les jérémiades masculines qui l'indisposent là prend-il, du coup, une autre dimension ? Genre : si une femme t'offre son regard sans complaisance à l'endroit de ta blessure narcissique genrée, pour te dire "bon sang, mais l'essentiel est ailleurs que dans ton froc, non ?!", qu'elle te fait la grâce de balayer la question comme elle le mérite - parce que si mal posée, du point de vue de ta virilité caricaturalement blessée -, est-ce que tu peux entendre qu'elle ne cherche non pas à t'enfoncer en ridiculisant ton drame personnel, mais en t'invitant à désamorcer les enjeux qui semblent inquiéter tragiquement ton rapport aux femmes, intoxiqué depuis cette blessure non-figurée au scrotum ?
Pour le dire plus simplement : c'est pas chouette, une fille qui te dit que, fichtre, faut sortir salutairement de cette conception phallique d'une virilité indexée à tes testicules mutilées (si j'ai bien compris ta problématique) ? Non désolé
Kadjagoogoo
Kadjagoogoo

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par AristarqueS Lun 19 Juin 2017 - 22:16

Il pissera moins.

AristarqueS

Messages : 136
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par fleurblanche Lun 19 Juin 2017 - 22:31

fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 53
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Chunasse Lun 19 Juin 2017 - 22:44

Je suis épatée de la violence de certains.

Je t'aide en te foutant un grand coup dans la gueule, remercie moi.

C'est la douleur qui permet de faire réfléchir, c'est bien connu.

Chunasse

Messages : 21096
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim Lun 19 Juin 2017 - 23:04

Kadjagoogoo a écrit:



Dernière édition par Fulgrim le Lun 19 Juin 2017 - 23:14, édité 3 fois

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Lun 19 Juin 2017 - 23:06

Kadjagoogoo,
Je ne suis pas venu ici pour faire un concours d'ironie, ni pour me justifier sur mes ressentis, ni pour intellectualiser.
Te sens pas obligé d'être cynique à chaque fois que c'est un peu trop larmoyant pour toi, d'ailleurs t'es pas obligé d'intervenir ....c'est pour quoi faire ? Pour me sauver en m'incitant à désamorcer ? Ben oui bien sur que
je suis con !! j'aurais du y penser!! Désamorcer.....pas en faire tout un plat ....
Tu sais quoi ? Ma douleur j'en parle jamais !!! seulement ici ...personne n'est au courant

C'est un peu comme un essai que je fais....imagine que je le dise en vrai dans ma vie, et avoir des mecs comme toi en train de me dire ça ??? Modéré

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Lun 19 Juin 2017 - 23:17

Et les nombreux mp que je recois de ceux qui n'osent meme pas le dire ici, et qui ont vécus a peu près la même chose, eux aussi ils larmoient,

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim Lun 19 Juin 2017 - 23:18

Lainie a écrit: Cet entre-soi masculin est le lieu où se consolide ce que doit être l’image du bon séducteur, celle d’un alpha mâle qui se contrôle, maîtrise ses désirs et, paradoxalement, parvient à mettre à distance les femmes. Tout en bas de l’échelle des masculinités se trouve donc l’average frustrated chump – le « pauvre type frustré » – qui s’oppose en tout point au pickup artist – l’artiste de la drague. L’élaboration de cette masculinité hégémonique a pour double effet de hiérarchiser les attitudes masculines et de mettre à distance celles jugées subalternes (virilités incertaines ou, à l’inverse, trop traditionnelles)

Kadjagoogoo désolé mais je crois que tu est bas de l'échelle.

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Chunasse Lun 19 Juin 2017 - 23:19

Et les nombreux mp que je recois de ceux qui n'osent meme pas le dire ici, et qui ont vécus a peu près la même chose, eux aussi ils larmoient,

On se demande pourquoi...

Chunasse

Messages : 21096
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim Lun 19 Juin 2017 - 23:19

tordopensant a écrit:Et les nombreux mp que je recois de ceux qui n'osent meme pas le dire ici, et qui ont vécus a peu près la même chose, eux aussi ils larmoient,

ça par contre tu devrait le garder pour toi.

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Lun 19 Juin 2017 - 23:28

Bon de toute façon on va arreter la (enfin en tout cas en ce qui me concerne) j'ai eu mes réponses, merci à tous, il y a pire que mon cas ...ca c'est sur ...

pour les mp j'ai pas dit les noms bien sur !!

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim Lun 19 Juin 2017 - 23:30

Tu a vraiment eu des réponses dans ce merdier? J'espère sincèrement que c'est au moins un peu positif

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par AristarqueS Lun 19 Juin 2017 - 23:35

tordopensant a écrit:Modéré
Tain ça me fait penser à un épisode de south park, sur les motards broum broum

Frapper... ha ouais certain t'es trop un homme un vrai clap clap - le cerveau bloque tu frappes, y'a du niveau !

C'est ça un Homme ?

AristarqueS

Messages : 136
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Asperzebre Mar 20 Juin 2017 - 0:01

Il ne faut pas se laisser écraser par les messages virulents...ce n'est pas toujours facile, mais il faut savoir surmonter ça.

Mettre certains commentateurs (trices?) en ignoré peut aider...

Pour ma part, je suis outré que quelqu'un venant exprimer sur un forum la souffrance qu'il vit se voie envoyer balader avec un profond mépris, son discours étant qualifié de 'jérémiades masculines consternantes'.
Rien que pour ça, si j'étais l'auteur du fil, j'aurais une personne de plus dans ma liste d'ignorés.

je suis aussi outré que toutes ses explications soient balayées en ramenant tout à une conception phallique, en véhiculant le message de fond:" les mecs, arrêtez de penser avec votre bite" (vous noterez au passage à quel point cette 'réponse' est consternante et méprisante envers la personne exposant sa souffrance).

C'est proprement hallucinant de constater que lorsqu'un homme parle de blessure liée à son genre, on le renvoie à ça.
Il ne viendrait à l'idée de personne de dire à une femme souffrant du statut de femme dans la société "arrête tes jérémiades consternantes, il faudrait apprendre à penser avec autre chose que ton vagin".
Avec la 'pilule' (probablement hypocrite) : "je ne dis pas ça pour te blesser, mais pour t'aider à avancer".

On a ici une parfaite illustration du refus de certains(certaines?) de considérer l'existence de souffrance masculine.
Il y a une sorte de conditionnement à la considérer comme ridicule, insignifiante, voire même comme un sujet 'rigolo', alors quand quelqu'un brise le silence, on l'enfonce et on rigole bien...

J'y vois au mieux un enfermement dans les stéréotypes 'homme=fort, solide', une incapacité à comprendre qu'un homme n'est pas plus solide psychologiquement qu'une femme, que c'est juste une construction sociétale, un rôle qui lui est imposé et auquel tous n'arrivent pas à s'adapter...et au pire, un effet 'punching-ball': un individu à terre, allons-y gaiement, écrasons-le.

Heureusement, il y a certaines interventions constructives sur ce fil.
tordopensant, je te suggère de te focaliser sur celles-ci et d'ignorer les autres.
Au lieu d'être sur la défensive face à ceux/celles qui ne peuvent/veulent pas te comprendre, tu pourrais ainsi faire avancer le sujet, en expliquant mieux ta problématique (par exemple).
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2209
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par AristarqueS Mar 20 Juin 2017 - 0:02


AristarqueS

Messages : 136
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Invité Mar 20 Juin 2017 - 7:48

Asperzebre a écrit:

Pour ma part, je suis outré que quelqu'un venant exprimer sur un forum la souffrance qu'il vit se voie envoyer balader avec un profond mépris, son discours étant qualifié de 'jérémiades masculines consternantes'.

une constante sur zc malheureusement.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 4:16, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par trublion Mar 20 Juin 2017 - 13:45

A la limite Tordopensant tu pourrais nous donner des exemples de réflexions ou d'attitudes qui te poussent à te sentir blessé dans ta masculinité.
Peut être que ça pourra nous ouvrir l'esprit au niveau de personnes ayant subi des humiliations à ce niveau dans les attitudes à prendre pour ne pas les blesser et / ou réellement mettre en lumière des humiliations réelles que l'on pourrait subir tous mais auxquelles nous faisons peu attention.

Surtout que avec du recul les divers commentaires que t'a reçu sur ce sujet te donnent plutôt raison même si je pense que celles et/ou ceux qui les ont écris ne se rendent peut etre pas compte de ta sensibilité sur ces sujets.

Ce sujet me faisait penser à un forum facebook dont le but était de réunir plusieurs personnes pour organiser des manifestations. Nous débattions sur plusieurs sujets nos désaccords sur les manifs (violence ou non , quels revendications etc) et il s'avère qu'il y avait sur le site une petite communauté de transexuels.

Je n'ai jamais eu l'occasion d'en fréquenter et je n'étais pas sensibilisé sur ces sujets du coup lors d'un débat j'ai utilisé le terme "les gars" non pas de manière genrée mais comme une intonation pour la bonne humeur , la camaraderie etc...

Je me suis ensuite retrouvé avec 3 transexuels qui se sont acharnés sur moi me disant que c'était genré , que j'étais un abruti viriliste à faire ça enfin plein de préjugés excessifs je comprenais pas.

Au début j'étais sur la défensive du coup je faisais de l'ironie puis je voyais que ça les touchais vraiment , du coup j'ai cherché à comprendre ce que les blesser là dedans tout en leur disant que la tolérance c'est aussi tolérer des personnes qui n'ont pas connaissance de certains problèmes.

Au final ça m'a permit d'être plus au courant de ces problèmes et je pense que si tu pourrais étoffer plus ton témoignage on pourrait tous être plus à même d'améliorer nos attitudes pour éviter de blesser d'autres personnes. Smile

trublion

Messages : 42
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 23
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Invité Mar 20 Juin 2017 - 14:01

"même si je pense que celles et/ou ceux qui les ont écris ne se rendent peut etre pas compte de ta sensibilité sur ces sujets."

Hum.

En même temps, voilà un garcon qui ouvre un topic pour se plaindre de sa masculinité "réduite" et parler de maman.

Y'a un moment, faut être ce qu'on veut être.

Je vois pas en quoi les femmes l'empechent.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Lainie Mar 20 Juin 2017 - 14:25

Anarkyss a écrit:"même si je pense que celles et/ou ceux qui les ont écris ne se rendent peut etre pas compte de ta sensibilité sur ces sujets."

Hum.

En même temps, voilà un garcon qui ouvre un topic pour se plaindre de sa masculinité "réduite" et parler de maman.

Y'a un moment, faut être ce qu'on veut être.

Je vois pas en quoi les femmes l'empechent.


Les femmes ou la société qui apparemment est "pro-femme" (en vitrine et dans certains cadres surement, mais sorti du boboïde parisien moins tout de même)
Mais effectivement, être masculin est d'abord un travail sur soit avant tout (ce qui apparemment n'est pas encore le cas) et en même temps, comme on sait finalement toujours pas ce qu'est être "masculin" c'est dur de travailler sur le sujet et encore plus de l'assumer.
Sans même parler du fait que j'avais émis une problématique en début de sujet comme quoi, vu la façon dont c'était présenté, tout cela relevait peut-être plus d'un problème mère-fils (que Freud aurait ADORE) qui a pour conséquence un problème identitaire et que tant que la maladie n'est pas guéris c'est un peu vain de s'acharner sur le symptôme.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3162
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par trublion Mar 20 Juin 2017 - 14:41

Personnellement je suis très curieux de savoir comment on pourrait définir "la masculinité" parce que j'ai vraiment du mal à me la représenter alors que je suis un homme...

Si quelqu'un peut se risquer à une telle définition elle serait la bienvenue

trublion

Messages : 42
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 23
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 14:43

Je dirais que si de manière générale les hommes ont du mal à définir leur masculinité, c'est encore plus compliqué pour moi, la société n'empêche pas de l'affirmer à celui qui n'a pas de soucis particulier avec ça, mais à moi elle me créé une sorte de pudeur, ou plutôt elle entretient ce qui était un complexe avant et qui est devenue une pudeur un peu "gauche" maintenant.
Je n'ai pas envie de donner des détails sur ce que j'ai vécu, simplement dire que ma psy et celui d'avant aussi ont tout les 2 qualifiés ça de pervers, rien de spectaculaire tout en finesse, ma mère ne supportait pas que je développe ce côté masculin en moi, et me l'a fait comprendre dans la vie de tous les jours par des regards, des jugements sur mes désirs "dégueulasses"... etc...
Ce qui me fait mal aujourd'hui c'est que outre mon malaise avec ça, il y a aussi celui de la société qui s'ajoute, alors toute maladresse est vite cataloguée, et oui j'ai une dent contre les féministes qui se cache derrière cette idée pour exprimer une certaine haine des hommes, ce qui ne sert pas le féminisme (le vrai)
Et cette haine des hommes là, clairement je ne la supporte pas, et quand il m'arrive de rencontrer des pitt*bulls de ce genre, j'ai du mal à être cool, parce que le mépris que je vois dans ses yeux ressemble trop a ceux de ma mere, ce mépris la je le vois, et ca me fait mal de suite,

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim Mar 20 Juin 2017 - 14:44

Selon le petit Larousse, la masculinité est « l'ensemble des caractères propres à l'homme ou jugés tels». Les études portant sur les masculinités les définissent plutôt comme "ce que les hommes sont supposés être", c'est-à-dire comme les caractéristiques corporelles, comportements et manières de penser que l'on attend d'un individu assigné homme dans l'espace social. Ces attentes ne sont pas les mêmes pour tous et varient avec le temps, c'est pourquoi on préfère parler des masculinités au pluriel, insistant ainsi sur le caractère évolutif, multiple et parfois contradictoire des modèles sociaux proposés aux hommes.

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Lainie Mar 20 Juin 2017 - 14:47

Hormis les stéréotypes de genre (débiles) dont j'ai énuméré une partie en début de poste je ne vois pas non plus. Surement car ça n'existe pas et qu'il n'y a pas de caractéristique(s) qui transcendent entièrement un groupe humain aussi vaste.

Selon wiki: « l'ensemble des caractères propres à l'homme ou jugés tels1 ».

Les études portant sur les masculinités les définissent plutôt comme "ce que les hommes sont supposés être" 2, c'est-à-dire comme les caractéristiques corporelles, comportements et manières de penser que l'on attend d'un individu assigné homme dans l'espace social.

J'étais pas loin avec mon idée de grattage de couilles devant le foot (enfin peut-être plus maintenant en 2017, ok)... C'est bien un attendu social donc vague, fluctuant...

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3162
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par trublion Mar 20 Juin 2017 - 14:59

Tordopensant à mon avis les féministes haineuses dont tu parles sont souvent rattachés à un vécu qui explique leur haine , souvent elles viennent de pays de l'est plutôt misogynes (je m'aventure un peu dans la subjectivité n'hésitez pas à me contredire) et ont peut etre vécu de grandes humiliations ce qui les pousse à être dans l'excès.
Mais rien ne sert de focaliser sur ces personnes pour en faire un problème sociétal , en faisant cela tu fais la même chose qu'elles de mon point de vue.

Fulgrim et Lainie merci pour la définition , vu comme ça ça serait donc quelque chose de totalement illusoire , et donc chacun aurait la possibilité d'apporter la réponse qu'il veut à sa propre masculinité.

trublion

Messages : 42
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 23
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:00

Pour définir la masculinité (tendance....) bien sur y des exceptions qui confirment les règles

Notion de puissance / impuissance .... (admirez-le ....il bandera !!)
Sexualité tournée vers l'extérieur ...chasseur ...conquérent (pourquoi autant de maisons closes dans le monde ?) l'homme cherche l 'acte sexuel et la femme selectionne et assure la qualité de l'espèce (selection naturelle Darwin)
Force physique

Oui en ecrivant je me rend compte qu'il y a un peu de narcissisme dans tout ça...et alors ?









tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:03

et c'est trés con de vouloir définir ainsi mais puisqu'on me pose la question

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:05

Je suis le 1er à défendre les femmes qui ne sont pas libres, et je trouve ça encore bien pire que ce que je vis moi, c'est évident,

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Invité Mar 20 Juin 2017 - 15:08

Masculin, Feminin, ce ne sont que des principes.
Avec les connaissances historiques, humaines etc que nous avons la chance à notre époque, d'avoir sauvegardés et que nous pouvons regarder, nous voyons bien que ça change selon.

C'est juste, qu'il faut trouver des raisons à notre "mal-être".

Mais quand on a fait un "travail" avec soi, qu'on se sent bien, et osons le dire, qu'on s'aime soi même. A quel point tout ça est "futile".

Alors oui, les autres sont là pour tout "rappeler". Mais les autres savent-ils ou agissent t-ils selons les modes etc...

Alors faut juste en avoir rien à foutre des autres sur ce plan là et rester avec sa "solidité".

Quand on a plus de complexes. Quand on est libre de ces determinations.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Invité Mar 20 Juin 2017 - 15:09

.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 4:15, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Invité Mar 20 Juin 2017 - 15:09

La liberté est à consquerir. Elle ne vient pas sur un plateau. Et rare, très rare sont les gens qui peuvent être à vos cotés et se taire pendant se cheminement.
La plupart vous traiterons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Invité Mar 20 Juin 2017 - 15:11

Consquerir.

C'est pas moche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:12

Je pense que ce sont les sexologues qui ont les réponses à la masculinité

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:17

au fond tordopensant tu vis dans une certaine mesure ce que nombre de femmes vivent également, une forme de négation de soi accompagné d'un mépris, d'une non-autorisation à être soi ; pernicieux et douloureux car tout est dans le non-dit (si j'ai bien compris?) a écrit:

c'est exactement ça, et c'est pour cette même raison que je suis le 1er à défendre la cause féministe (bon plus trop en France ...) mais y pas longtemeps j'étais en egypten j'ai vu une gosse se baignait habillée dans la piscine de mon hotel, le pere la scrutait l'aire sévère, j'étais écoeuré, en colère

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:21

De toute façon ...... à chaque fois qu'un humain subi une contrainte sociétale pour être ce qu'il est, ça n'est pas normal, c'est vrai pour tout

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Chunasse Mar 20 Juin 2017 - 15:22

qu'il y ait débat sur le mot est une chose,
mais au fond le message de tordopensant est celui d'une personne dont le genre a été refoulé et méprisé.
difficile de se construire avec ce passif et de s'affirmer dans notre société floutée.


Je pense aussi que cette histoire de masculinité est un faux débat, dans le cas de tordopensant.

Définir ce qu'est la masculinité est un non sens, par contre, définir les comportements masculins inhibés par la mère de tordopensant serait plus judicieux.

Il est important que tu réintégres ta personnalité.

Chunasse

Messages : 21096
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Invité Mar 20 Juin 2017 - 15:22

chuna56 a écrit:, définir les comportements masculins inhibés par la mère de tordopensant serait plus judicieux.

Il est important que tu réintégres ta personnalité.
+1

tu n'imagines pas ce que certaines femmes vivent en France tordopensant...
Nombreux sont ceux d'ailleurs qui n'imaginent pas...

ceci étant la douleur des unes ne doit en aucun cas être un argument de non communication sur la tienne, il n'est pas question d'échelle ou de suprématie par le nombre.

Ton trauma est complexe car insidieux mais même les traumas plus directs comme des viols effectifs sont complètement tabous chez les jeunes hommes. Combien d entre eux marqués à vie et murés dans le silence.
Il est déjà bien difficile pour une femme de parler, alors pour un homme...?!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:29

Chuna, je suis d'accord mais puisqu'on me posait, la question je tente de réunir quelques fondamentaux quand meme sur ce que pourrait être la masculinité

Tu crois que j'ai carrément perdu ma personnalité ? a mon avis non, mais quelques règlages.....en tout cas tu es d'une belle empathique ! tu ne serais pas du type 2 de l'énnéagramme ? histoire de continuer à mettre les gens dans les cases



tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:31

Dans les étoiles

oui comme je suis à Paris je ne vois pas ce qu'il se passe ailleurs....en France, je te crois volontiers en tout cas

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par Chunasse Mar 20 Juin 2017 - 15:32

Lol je sais pas ce que c'est que l'enneageamme

Non, je ne pense pas que tu n'aies plus ta personnalité, mais tu as ptet perdu cette partie de toi qui fait que tu as du mal à te sentir homme ? Y'a que toi qui sais en fait.
Ou du moins que tu puisses exprimer ces parties la de toi sans te sentir coupable ou autres trucs pas cool...

Chunasse

Messages : 21096
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:41

C'est tout de même curieux qu'au final, j'ai trouvé plus de réconfort la ou je pensais avoir de l'hostilité, : chez les femmes

Comte Sponville dit qu'une femme puisque elle enfante, l'amour est chez elle plus naturel
et que l'homme apprend à aimer au contact d'une femme durant sa vie

il dit aussi que l'homme se sert de l'amour pour avoir du sexe et que la femme se sert du sexe pour avoir de l'amour...



tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant Mar 20 Juin 2017 - 15:44

ce sont de délicats clichés que les zebres aiment faire exploser, et qui moi me rassurent , mais que je prendrais plaisir à exploser aussi si je n'avais pas vécu ça

tordopensant

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Masculinité blessé - Page 2 Empty Re: Masculinité blessé

Message par ortolan Mar 20 Juin 2017 - 16:32

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 22:27, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum