Petites contrariétés... grandes proportions

+3
Lolimuche
Zelena
Bulle de Puce
7 participants

Aller en bas

Petites contrariétés... grandes proportions Empty Petites contrariétés... grandes proportions

Message par Bulle de Puce Ven 16 Juin 2017 - 4:34

Hello la Zebritude (ca c'est mn faux self qui fait le pitre)

je suppose que ca vous arrive aussi. Il y a des moments ou j'ai l'impression que je franchis un cap, que ma sensibilité tout a coup s'exacerbe à un point, comme si une blessure se reouvrait ou qu'on y mettait du sel... au départ une peine, un peu de fatigue aussi sans doute, et puis du coup comme si je devenais hyper réceptive a tout, je lisais entre les lignes partout... une inqu&tude sourde, une forme d'angoisse (quand meme pas trp forte mais sous-jacente, la peur du rejet, vieille compagne). Le moindre défaut la moindre remarque va résonner plus fort. Les bonnes choses bien sur mais surtout les négatives. Un commentaire au boulot, qui n'a pas de conséquence mais qui va faire écho... un SMS contrariant... qui va faire echo negativement bien plus que cela ne serait vraiment nécessaire.
Et monte a l'intérieur alors un grand ras le bol, une sorte de chagrin et de colère aussi, une immense envie de tout plaquer et de dire a tous, surtout ceux qui profitent bien de mon énergie pétillante, de ma bonne humeur, de mes idées mais qui aussi vont se permettre ce genre de remarques ou de contrariétés, eh bien envie de tout plaquer, jeter le bébé avec l'eau du bain, et tout... un mega ras le bol de devoir constamment, soit se coltiner la bêtise, la bassesse, la stratégie des egos, faire attention aux autres (surtout aux non HP et leur manière de faire pour ne pas les blesser, ne pas aller trop vite, ne pas les faire se sentir nuls... etc... qu'ils m'emmeerdent parfois eux!!!) ... devoir plaire pour garder sa place ou juste plaire plaire plaire;;; il y a des jours vraiment, ca me fait chier quoi...

ce soir je vois mon super psy "grand frere" qui va sans doute encore me reconforter et me dire que c'est normal. mais si il y a bien une chose qu'un psy ne peut pas faire c'est de vous prendre dans les bras pour vous offrir quelques minutes un moment de réconfort et une cachette douce et apaisante... face à toute l'ignominie du monde, parfois.

en fait, je suis juste fatiguée et chagrin... et un peu trop seule face à cela. meme si tout va bien je n'ai vraiment pas a me plaindre... allez, le week-end, de la danse et des sorties et du soleil... ca va aller, ce n'est qu'une averse de solitude au milieu de la nuit.
Bulle de Puce
Bulle de Puce

Messages : 254
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 55
Localisation : délocalisée

Revenir en haut Aller en bas

Petites contrariétés... grandes proportions Empty Re: Petites contrariétés... grandes proportions

Message par Bulle de Puce Ven 16 Juin 2017 - 5:10

hyper-empathe? hyper-empathe?
oui... mais des Panzani ;-)
Bulle de Puce
Bulle de Puce

Messages : 254
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 55
Localisation : délocalisée

Revenir en haut Aller en bas

Petites contrariétés... grandes proportions Empty Re: Petites contrariétés... grandes proportions

Message par Zelena Ven 16 Juin 2017 - 19:00

Comme je te comprends
Zelena
Zelena

Messages : 26
Date d'inscription : 04/03/2016
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Petites contrariétés... grandes proportions Empty Re: Petites contrariétés... grandes proportions

Message par Lolimuche Lun 14 Aoû 2017 - 1:29

Je comprends également.. . Et jusqua la semaine dernière je ne soupçonnais même pas que mon cerveau puisse être "a normal " alors, en plus, je ne ciblais pas ce qui pouvait clocher chez moi...

Lolimuche

Messages : 11
Date d'inscription : 08/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Petites contrariétés... grandes proportions Empty Re: Petites contrariétés... grandes proportions

Message par Zarbitude Lun 14 Aoû 2017 - 7:21

Les événements n'ont de sens que celui qu'on leur attribue.
La question c'est : pourquoi leur attribue-t-on tel ou tel sens, importance ?
Ca nous ramène à nous, à nos blessures certainement et qu'il est bon d'identifier.
La peur du rejet est une des 5 blessures dites "blessures de l'âme", avec l'injustice, l'humiliation, l'abandon et la trahison.
Il y en a toujours une qui est prépondérante et qui vient de notre enfance, d'un événement traumatisant, et qui par la suite va devenir une manière d'être, avec une réponse identique à chaque événement qui sera du même ordre.
Si cela peut t'aider à y voir plus clair.... Wink
Courage!
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 8895
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Petites contrariétés... grandes proportions Empty Re: Petites contrariétés... grandes proportions

Message par Bimbang Lun 14 Aoû 2017 - 11:53

Je lis et j'y vois la marque d'un faux self.
A toi de dire si ça génère un écho en toi.

On fait des efforts monstrueux pour être autre chose de parfait, qui n'est pas nous, mais qu'on voudrait être. Mais ça consomme de l'énergie. Alors, ça marche le temps que ça marche et puis on fatigue, alors on foire un peu l'image qu'on arborait, et la première fissure fait que tout s'écroule soudainement.
Les autres n'ont rien demandé. Ils ne savent pas l'énergie que ça te prend, d'être ce que tu montres. C'est toi qui te l'imposes.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6173
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Petites contrariétés... grandes proportions Empty Re: Petites contrariétés... grandes proportions

Message par isabelle.c Mer 1 Nov 2017 - 21:17

Bonsoir, comme je me reconnais dans votre post, depuis que j'ai "admis" ma différence c'est encore plus flagrant, j'ai de plus en plus de mal à me taire, à faire semblant, j'ai beau tenter de faire comprendre mon malaise aux autres, à mes proches, d'expliquer pourquoi je suis différente, pourquoi je réagis comme ça, c'est comme si je parlais dans le vide, je me sent impuissante devant toute cette "bêtise" des NP.

Je ne montre rien en public mais je craque quand je suis seule, j'encaisse un isolement forcé à cause de mon décalage depuis 30 ans (j'en ai 37) et plus ça va, plus c'est dur à supporter, surtout quand on a personne pour nous remonter le moral à coté de nous.
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 41

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Petites contrariétés... grandes proportions Empty Re: Petites contrariétés... grandes proportions

Message par camdav Jeu 25 Jan 2018 - 10:16

Pareil que vous.
Je n'ai que 22 ans et je suis déjà désespérée surtout au travail de devoir faire semblant tout le temps pour surtout ne pas déborder du moule, bien rester entre les bords... bords étroits d'ailleurs.
Vraiment je comprends très bien aussi le fait que de toutes petites choses puissent prendre des proportions dingues pour "rien". Pour les autres du moins...
camdav
camdav

Messages : 109
Date d'inscription : 15/07/2012
Age : 26
Localisation : Moselle

https://www.camilledavidauteur.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum