Organismes à suggérer à une personne victime des conséquences d'une plainte pour violences conjugales ?

3 participants

Aller en bas

Organismes à suggérer à une personne victime des conséquences d'une plainte pour violences conjugales ? Empty Organismes à suggérer à une personne victime des conséquences d'une plainte pour violences conjugales ?

Message par stv82 Sam 10 Juin 2017 - 22:39

Bonjour tout le monde,

Ma femme m'a présenté une amie récemment, et j'avoue que son histoire m'a beaucoup touché. Cette personne est très discrète et pas du tout dans la victimisation vis-à-vis de cela.
Pour résumer, après un premier enfant, elle a refait sa vie avec un nouvel homme avec qui elle a eu un second enfant, qui l'a battue et menacée de mort.
Elle a réussi à porter plainte malgré les menaces de ce second compagnon, et il a été incarcéré. D'après ce que j'ai compris, elle n'a pas eu de soutien psychologique pendant cette période mais plutôt un "soutien" téléphonique pour lui annoncer les nouvelles concernant son dossier, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.
C'est comme cela qu'elle a appris qu'il a été libéré sous contrôle judiciaire mais qu'il ne se présente pas chez le contrôleur. Ces appels téléphoniques qui lui permettaient de savoir plus ou moins à quoi s'attendre vont se terminer et cela l'angoisse terriblement.
Elle est inscrite à des cours de self défense qui sont à 45 min de voiture de chez elle alors qu'elle n'a pas beaucoup de revenus.
Elle a muni sa fille aînée de 12 ans d'un téléphone portable accompagné d'une procédure très stricte en cas de problème. Cette petite doit surveiller ses arrières, et vivre dans un état de vigilance que je trouve terrible pour son âge.
Je vis tout cela par procuration mais je perçois une grande précarité et une grande peur mélangée à beaucoup de solitude.

En cherchant "soutien personne battue" sous un moteur de recherche, j'ai trouvé des organismes pour "l'avant" tel que
http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/Les-associations-de-soutien-aux.html

Pour le soutien des personnes isolées, il y a par exemple les psys du cœur (gratuit)
http://www.psysducoeur.fr/

Mais quid de la période après la plainte et la peine ? Là, on parle d'un homme qui visiblement n'a que faire des règles de société.
Je me demandais quels organismes vous recommanderiez pour une personne se sachant en danger de mort, que ce soit dans l'écoute voire la protection.
Existe-t-il des choses "méconnues" pour épauler ces personnes après ?
Je vous remercie,
stv82
stv82

Messages : 499
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 39
Localisation : Au calme, en Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Organismes à suggérer à une personne victime des conséquences d'une plainte pour violences conjugales ? Empty Re: Organismes à suggérer à une personne victime des conséquences d'une plainte pour violences conjugales ?

Message par ortolan Sam 10 Juin 2017 - 23:41

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 22:16, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Organismes à suggérer à une personne victime des conséquences d'une plainte pour violences conjugales ? Empty Re: Organismes à suggérer à une personne victime des conséquences d'une plainte pour violences conjugales ?

Message par oufy-dame Lun 12 Juin 2017 - 0:04

stv82 a écrit:Cette personne est très discrète et pas du tout dans la victimisation vis-à-vis de cela.

Heu... ça veut dire quoi exactement ? Dirais-tu la même chose d'un homme victime de racisme ? Une victime de violences est une victime, point barre. LA HONTE DOIT CHANGER DE CAMP !

Une victime très discrète, c une gentille petite femme soumise qui fait profil bas comme toute femme doit le faire face aux violences masculines ultra répandues ?

Ou bien on attend la discrétion et l'humilité aussi des victimes de racisme et d'autres discriminations ?

Mais "on" c qui ? Mâle blanc hétéro, je suppose ?

Pour cette femme et sa fille : tu peux chercher sur http://www.sosfemmes.com/

Elles auraient aussi peut-être besoin d'une psychothérapie.

Plein de pistes : http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

Il y a Femmes solidaires, asso très connue.

Bon courage à elles,
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Organismes à suggérer à une personne victime des conséquences d'une plainte pour violences conjugales ? Empty Re: Organismes à suggérer à une personne victime des conséquences d'une plainte pour violences conjugales ?

Message par stv82 Lun 12 Juin 2017 - 9:46

Je voulais dire par là que je ne suis pas sûr qu'elle en parle beaucoup autour d'elle et qu'elle reçoive l'aide dont elle a besoin, car discrétion et manque de victimisation sont à mon sens les meilleurs ingrédients pour ne pas faire venir de l'aide à soi.

HS:

C'est effectivement une tournure chargée que j'aurais tendance à utiliser généralement, y compris de moi-même quand je n'arrivais pas à parler de mon handicap. Ce que tu as perçu, c'était sans doute plus un malaise vis-à-vis de la victimisation car je viens d'accepter un handicap chez moi, et parfois j'ai le sentiment d'en parler trop, et donc de me victimiser, là où avant je ne disais jamais rien. Donc, ça me regarde moi plutôt.

Je veux bien convenir que mon message puisse être maladroit. Je vais créer une signature comme ça les gens le sauront, et ça évitera peut-être des transferts d'énergie qui n'ont pas lieu d'être Smile
Mais bon, arrives-tu, toi, à toujours laisser tes émotions hors du champ quand tu écris un message ? Moi non. Même si on est soi-disant plus intelligent, on reste humain et ce genre d'échanges me montre que nous le sommes pas, enfin pas dans ce je mets moi dans le mot "intelligence". Ne te méprends, je ne me considère pas comme intelligent dans ce référentiel. Aussi, je me garderais bien de critiquer ton émotion à la lecture de mon message, car j'ai une réaction très viscérale à la lecture du tien (qui me regarde moi, que je ne souhaite surtout pas te rendre ici et qui je l'espère ne sera pas rentrée dans le message en se cachant !).

Par contre, je peux te partager mon émotion si tu le veux bien.
Avant d'arriver à ne plus être susceptible et ne plus le prendre contre moi, j'ai eu un profond sentiment de rejet, car voilà ce que j'ai entendu "Ferme ta putain de gueule, espèce de petit mâle blanc hétéro macho de médeux avec ton petit zizi minuscule, et surtout ne viens pas nous faire croire que tu as une once d'empathie pour cette femme, je sais très bien que tout ce qui t'intéresse c'est de casser de la femme, mais je ne te laisserai pas faire et je vais te casser en retour comme cela tu fermeras ton claquet de merde".

Je me suis senti rejeté, et je me suis interrogé de savoir si cela serait passé ainsi si j'avais écrit le même message en ayant été une femme comme si c'était "casser de l'homme pour casser de l'homme", alors que je voulais aider une personne en détresse. Ça m'a rendu triste et encore un peu perplexe concernant le mouvement féministe. Je vois bien que le féminisme est une cause importante surtout dans nos pays avec un bagage latin. C'est difficile, et je comprends qu'il faille tomber dans le combat souvent. Cependant, j'en suis arrivé à regretter que certaines féministes soient visiblement obligées d'aller dans la loi du du talion pour punir tous les hommes d'exister, et ainsi tomber dans des attitudes aussi basses que celles qu'elles combattent chez la gente masculine. Cela m'a semblé être antagoniste avec les causes qu'elles défendent.
stv82
stv82

Messages : 499
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 39
Localisation : Au calme, en Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum