Génie et relation avec les zèbres.

Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 26 Mai 2017 - 12:04

Voilà, 

Depuis que je me suis inscrite sur ce forum, je ne me sens pas moins seule.
Il est difficile d'être au milieux des normaux et de devoir tout le temps faire semblant.
Semblant de faire des fautes d'orthographe, semblant d'avoir un grain, semblant de paraître idiot.

Parfois j'aimerais bien enfin être moi même, mais les gens détestent les êtres supérieurs. Des jaloux, partout des jaloux.
Alors on baisse la tête, on se fait plus petit.

Vous aussi vous connaissez-ça ?
Que faites-vous pour résoudre au quotidien votre solitude ?

Quelles sont les astuces pour votre discrétion ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Lemniscate Ven 26 Mai 2017 - 12:26

.


Dernière édition par Lemniscate le Ven 27 Avr 2018 - 19:53, édité 2 fois

Lemniscate

Messages : 30
Date d'inscription : 29/10/2016
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 26 Mai 2017 - 13:42

Il faut savoir rester modeste, trop d'égocentrisme n'amène rien de bon.

La solitude est parfois nécessaire, car si on tente de s'adapter à la masse on perdra très certainement de notre intelligence, à force de côtoyer des idiots on finit par en devenir un, c'est pour cela qu'on préfère s'isoler, les gens n'arrivent pas à tenir une conversation intéressante, longue et remplie d'idées et d'opinions personnelles, de plus les normaux pensants ont une fâcheuse tendance à parler de choses futiles et inutiles dans 90% des cas, certains parfois font preuve d'illumination, mais celle-ci reste brève.

Personnellement, j'ai déjà essayé avec une HP, et ça ne s'est pas bien terminé, elle ne voulait plus converser avec moi de sujets plus poussés, dès qu'il y a trop de réflexions, certains ou certaines préfèrent fuir, avec l'argument imparable du "c'est trop compliké" ou "Tu vas peut-être trop loin dans ta réflexion là non ?" ou bien "Je n'ai pas le temps de réfléchir à cela" ou "Ce n'est pas important", bref les excuses sont nombreuses et on les connait bien à force avec le temps.

Le problème est que nous ne sommes pas très nombreux, disons 16% de la population française environ, en prenant au-dessus de 115, car les individus à 115 arrivent tout de même à être très intéressant, n'en déplaisent aux 130+ .

De ce fait, nos chances de rencontrer un individu potable intellectuellement sont très minces, et elles le sont encore plus aujourd'hui avec le problème de la solitude, être seul ça fait mal, c'est certain, mais parfois c'est ce qu'il y a de mieux à faire.

Oui je connais aussi cette situation, je compatis.

Au quotidien, je lis énormément, des articles, magazines scientifiques, je joue à des jeux de réflexion, de logique, de mémoire, j'entraîne mon temps de réaction et mes capacités visuo spatiales grâce aux jeux en ligne, du genre (CSGO, LoL), sans compter sur les jeux de stratégie à côté, j’écoute aussi de la musique (classique, DnB, Ambient, Liquid), des sons assez calmes et doux, histoire de ne pas me violenter et de pouvoir me relaxer.

Pour la discrétion, c'est difficile, mais j'utilise la double pensée ou le faux sourire (seulement avec les normaux et les gens que je n'apprécie pas), pour ce qui est du reste, j'essaie de ne pas partir dans des explications complexes, j'essaie de rester simple, je ne fais pas spécialement de fautes d’orthographe pour le plaisir, mais paraître idiot est assez simple à faire, lorsque la situation m'échappe ou que je suis prêt à péter un plomb j'imagine des scènes de meurtres dans ma tête, un peu à l'american psycho, ou pour l'utilisation de la double pensée, je dis à quelqu'un que j'aime ce qu'il a fait, ou que c'est très brillant alors qu'en réalité j'en pense clairement le contraire, ce sont des petites astuces et techniques psychologiques intéressantes pour garder une bonne santé mentale.

A une époque j'avais le rêve de créer une sorte de lieu où tous les gens différents de la norme pourraient se rencontrer, discuter et travailler ensemble pour un monde meilleur et surtout pour vaincre la solitude, mais je n'ai pas encore les moyens de le faire financièrement, bien sur ce ne sera pas un truc du genre à la Mensa, même si un test à l'entrée ne sélectionnera que des gens ayant au minimum 110-115, histoire de ne pas avoir trop de haine envers certains normaux pensants ayant eu la chance de s'infiltrer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par ortolan Ven 26 Mai 2017 - 13:51

.


Dernière édition par ortolan le Ven 15 Déc 2017 - 1:15, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 26 Mai 2017 - 15:19

Oui enfin ça reste pas énorme non plus. ^^

Non ortolan, l'eugénisme n'est pas la bonne solution, et je n'ai aucune envie de tuer des normaux pensants, j'aime les gens moyens, et ceux qui sont un peu idiots aussi, il faut de tout pour faire un monde, c'est juste que parfois cela peut-être frustrant de ne pas pouvoir partager avec autrui parce qu'il est idiot ou ne comprend pas.

La diversité est importante, croire que supprimer les idiots nous aidera est intrinsèquement une énorme erreur, déjà parce-que nous avons besoins des idiots utiles, mais aussi parce-qu'on ne peut pas faire n'importe quoi, mais aussi parce-que le QI ne mesure qu'une certaine facette de l'intelligence, le QE est aussi intéressant, le paradoxe chez moi est que j'ai un QE élevé, je pleure pour un rien, et un QI moyen, 115 via les tests avec temps (chronomètres) je hais ces tests, ils ne me laissent pas le temps de réfléchir et de comprendre.., et j'obtiens de 127 à 131 environ, avec écart-type de 5 points, sur les tests laissant le temps nécessaire à l'obtention de la bonne réponse, je crois en ceux qui vont lentement mais surement et qui ont bien tout compris.

De plus vouloir tuer des gens qui n'ont pas eu de chance dans la vie (soit parce qu'ils sont nés ou mauvais endroit ou mauvais moment, nés pauvres, ou bien nés dans une famille ou l'éducation est médiocre), cela serait injuste, même si je dois l'admettre j'ai parfois des pulsions meurtrières vis-à-vis des idiots car ils m'énervent et mettent ma santé et ma vie en danger, mais tant que je ne passe pas à l'acte tout va bien, si ce n'est que virtuel, ou imaginaire, un peu comme les fantasmes...

De plus certaines personnes sont trop mignonnes, chacun à ses avantages évolutifs, certains seront doués de beauté, d'autres d'intelligence, d'autres encore des 2 à la fois, d'autres d'affections énormes, j'aime les hyperémotifs en étant moi-même un, enfin chacun à sa petite astuce ou technique.

Et puis, comme le montre le film Forrest Gump, n'importe quel idiot peut réussir sa vie, il suffit d'en avoir la volonté et de faire ce qui semble bon, et puis il ne faut pas oublier, que bien souvent les parents des surdoués sont eux-mêmes des normaux pensants, donc c'est une sorte de loterie génétique combinée à l'éducation, il faut juste avoir un peu de chance, ou de la provoquer, ou de travailler dur pour réussir ?

Aussi je tue rarement les insectes de type araignées, parce qu’elles mangent les moustiques et autres nuisibles, il faut savoir faire la part des choses et comprendre en profondeur ce qui est bon et ce qu'il ne l'est pas, parfois il faut savoir réguler la population, trop d'individus de la même espèce créent des déséquilibres dans la chaîne alimentaire.

Tout est relatif, la vie est parfois injuste, la souffrance permet l'élévation au sein de la société, mais cette souffrance était elle nécessaire ?

Je ne souhaite à personne un retour de la loi de la jungle ou de celle du plus fort, car le carnage sera réel, certaines personnes ne méritent vraiment pas de finir massacrées et elles n'auront aucun moyen de se défendre si cela arriverait, je crois qu'après un certain temps de combat, je me laisserais partir, car autant de violence aura détruit mes émotions, je me retrouverais alors dépossédé de mon âme, vide, seule la froideur, le calcul, la violence, la haine et le désir de vengeance rempliront cette dernière, je serais donc devenu inhumain, ou peut-être le suis-je déjà ?

La société d'aujourd'hui rend les gens fous, parce-qu'elle ne laisse survivre que les fous ou les inconscients, ce beau mélange à la fois délicat et somptueux, nous fait lentement descendre aux enfers, il est donc nécessaire de parfois se détacher de la société, de vivre des aventures autres, sinon la folie vous guettera, l'homme n'a pas été conçu pour la vie moderne, celle de l'utilisation abusive des smartphones, tablettes et ordinateurs, il faudrait un juste milieu, certains arrivent à être raisonnable, d'autres ne le sont pas.

Bref, désoler de parler pour ne rien dire...j'aime bien partager de temps en temps, la philosophie, une histoire d'amour xD

Qui sommes-nous vraiment ? Pourquoi n'avons-nous pas rencontré des gens superbes dans notre jeunesse enfantine si la probabilité si énorme de 1/6 était présente, j'ai rencontré quelques personnes exceptionnelles certes, mais malheureusement, elles ont toutes disparues ou nous nous sommes perdus de vue, la complexité d'une vie amène forcément à des développements connexes cérébraux différents.

Tout ça pour dire que ça me fait mal que tu penses que je sois pour l'eugénisme ortolan, je n'étais pas mauvais à la base, c'est la société et les gens qui m'ont transformé, le rejet, la décadence, la violence, sociale, monétaire, statutaire, etc...

Les cœurs brisés le resteront tant que personne ne résoudra nos problèmes communs, tant que les femmes seront toujours aussi prudentes et violentes vis-à-vis des hommes parce-qu'elles se font harcelée à longueurs de journée dans la rue par des idiots, ces dernières adoptent alors des comportements défensifs qui s'appliquent à tous les hommes, même ceux qui n'ont rien demandé...
Voilà ou nous conduisent les idiots, les gens stupide punissent et condamne même ceux qui n'ont rien fait et rien demandé.

Comme dirait un certain Carlo M.Cipolla, et je cite "L'individu stupide est le type d'individu le plus dangereux."


D'autres citations pour le plaisir : "Chacun sous-estime toujours inévitablement le nombre réel d'individus stupide existant à travers le monde"

Pour ce qui est des dégâts occasionnés l'individu stupide reste le plus dangereusement épouvantable, il causera des dégâts à 1 ou 2 personnes voir même à une société toute entière si il occupe des postes importants et élevés socialement.

Même un individu possédant 140 de QI peut être stupide, c'est pour cela que le QI ne mesure qu'une certaine logique, qu'un certain raisonnement, et que l'intelligence n'étant pas réellement mesurable est quelque chose de bien plus subtile.

Il est par exemple certain qu'un bon nombre de personnes possédant un QI inférieur au mien, sont bien PLUS intelligente que moi, parfois cela me fruste, et dans d'autres cas, je me dis tout simplement que le QI ne reflète pas forcément l'intelligence, et qu'il y a des variations inexplicables, ou même abstraites, des expériences ont mêmes étés faites, avec des gens possédant 120 à 130 de QI, ces derniers devaient rivaliser avec des singes sur un problème assez simple récupérer une cacahuète au fond d'un récipient, les hommes n'ont pas su quoi faire, les singes avec leurs 40 ou 50 de QI on eux mit leurs baves dans le tube pour faire REMONTER la cacahuète et pour pouvoir la manger, alors le QI si important que cela ? non, c'est juste une valeur comme une autre, je connais des joueurs très talentueux, et pourtant très cons et idiots sur des tas de sujets, tout simplement par-ce qu'ils ne s'y intéressent pas.

Au final, il serait peut-être temps, d'arrêter de vouloir mesurer l'intelligence et plutôt de se concentrer sur chaque sujet et d'essayer d'y voir mieux en regardant quel individu propose la meilleure solution ?

Car au final la vie se résume par des choix et des solutions aux problèmes, laquelle sera la plus rentable ? la plus écologique ? etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Pieyre Ven 26 Mai 2017 - 15:27

Anarkyss :
Depuis que je me suis inscrite sur ce forum, je ne me sens pas moins seule.
Ah bon ? Moi je me sens moins seul, enfin pas sur ce forum spécialement, mais sur les forums en général, connotés ou non surdoués. C'est parce que discuter avec des gens que je rencontre effectivement n'est pas tellement satisfaisant pour moi, même si l'interaction directe a du bon dans la mesure où elle permet de rebondir et de corriger plus rapidement ce qu'on dit. Je fais bien sûr exception des échanges où il y a des sentiments qui s'expriment, qu'ils soient familiaux ou amoureux, parce qu'on approfondit l'intimité qui existe. Mais, quand il est juste question d'estime intellectuelle, à moins de participer à une initiative commune, où l'on agit, je préfère encore l'écrit, et même l'écrit public plutôt que l'écrit privé.

Il est difficile d'être au milieux des normaux et de devoir tout le temps faire semblant.
Semblant de faire des fautes d'orthographe, semblant d'avoir un grain, semblant de paraître idiot.
Les gens normaux, ça va encore quand ils sont capables de se situer à leur niveau dans l'échange. Dans ce cas il n'est pas nécessaire de faire semblant, juste d'avoir la politesse de ne pas trop s'imposer. Le problème, c'est plutôt ceux qui ne peuvent pas accéder au niveau moyen ou ceux qui ne veulent pas admettre leurs limites. C'est notamment le cas des demi-habiles comme dit Pascal, qui s'estiment au-dessus de ce qu'ils sont et qui tiennent à imposer leur bêtise comme du savoir. Quand ils sont un peu agressifs, je préfère faire semblant en effet (surtout en présence réelle; sur un forum, ce n'est pas si utile). Des fautes d'orthographe volontaires, ça jamais, non plus que de la novlangue ou des termes anglais à la mode – ce serait tomber trop bas. Mais paraître un peu plus à l'ouest que ne le suis (et même l'être en buvant plus que de raison), ça oui, non pour m'effacer complètement mais pour faire passer certaines exigences non négociables.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par izo Ven 26 Mai 2017 - 15:35

Bah moi toujours à la hue et à la dia, je ne distingue pas et ne trie pas (exceptés mes déchets) les gens que je ne vois pas selon une masse fut elle critique ou des critères fondés ou pas, mais toujours selon l'individualité que chacun offre.
Je m'insère avec effort par manque de génie en la matière. Mais c'est pas grave car j'en tire toujours d'intéressants enseignements aussi bien sur moi même que le reste du monde. Aussi suis-je bien parmi vous.
Je sans autre(s) n'a pas de sens n'est-ce pas ?
izo
izo

Messages : 3868
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 26 Mai 2017 - 16:06

Tout à fait d'accord avec toi izo, je suis "je" à travers le regard des autres, l'homme est un animal social, même si il est solitaire, il a besoin des autres pour exister, et puis à l'inverse nous sommes là nous aussi pour reconnaître l'existence des autres.

Ce n'est pas une question de trie, une sorte de hiérarchie plutôt, que ce soit dans l'estime de l'autre, dans son amour, réciproque ou non, dans la complicité, ou tout simplement sur un classement intellectuel des gens t'entourant, en te disant par exemple "tiens lui il est intelligent, il dit des trucs vraiment pas cons" ou "ce qu'il dit ici ne fonctionne pas dans ce contexte" ou bien "cela n'a pas de sens".

Que tu le veuilles ou non, c'est au niveau de l'inconscient que tu juge les gens, ça a été prouvé scientifiquement à plusieurs reprises d'ailleurs, ton inconscient juge, il analyse furtivement dès les 100 premières millisecondes et il se fait une idée de la personne, même si celle-ci s'avère souvent être fausse ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par oyans Ven 26 Mai 2017 - 17:23

Je veux juste apporter une toute petite contribution qui me semble nécessaire au nombre de fois que ce mot est employé: idiot, idiot, selon l’étymologie veut dire particulier: un personnage particulier n'est donc pas assimilable au supposé côté grégaire ainsi exposé.
Dostoïevski écrivit le roman, l'idiot, qui fait du personnage central du bouquin, selon les événements et le caractère du prince, la représentation du Christ réincarné. L'idiot est un prince de la Russie tsariste.

oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 26 Mai 2017 - 18:01

Encore une histoire de lessive qui veut laver son linge sale en famille ! Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 26 Mai 2017 - 18:46

Génie sans frotter ou génie sans famille?

Toutes ces histoires me dépassent , je me sens tellement au dessus de tout ca ^^.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 26 Mai 2017 - 18:52

Y'en a qui aiment bien se frotter la lampe, attirés par tout ce qui brille ! Dent pétée


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 26 Mai 2017 - 18:57

Je ne sais pas ce qui m'étonne le plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Lemniscate Dim 28 Mai 2017 - 13:48

Emilienne a écrit:Toutes ces histoires me dépassent , je me sens tellement au dessus de tout ca ^^.
Paradoxe.

Lemniscate

Messages : 30
Date d'inscription : 29/10/2016
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 30 Juin 2017 - 17:27

je fais pas semblant, je mène mes 4 vies en parallèle !

Seule ma famille et quelques très proches sont au courant, de zc y compris ...

Chacun comble une partie de mon ennui et surement de mon angoisse d'être simplement mortelle. (quoi ? Bien sûr, je suis mortelle moi !)

Ce qui m'étonnera toujours, c'est que des personnes de zc ne conçoivent pas que j'ai ... d'autres vies :p

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Fulgrim Ven 30 Juin 2017 - 18:13

Il n'y a personne qui pense que ce sujet n'est qu'un gros trollage bien exécuté? Je veux dire on sens ben l'ironie caché derrière toute les phrases ou je n'ai rien compris?

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 30 Juin 2017 - 18:18

Mais pas du tout !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 30 Juin 2017 - 18:18

Tu es bien suspicieux Fulgrim...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Fulgrim Ven 30 Juin 2017 - 18:24

Anarkyss a écrit:Tu es bien suspicieux Fulgrim...

Very Happy
Alors je vais suivre ce file avec beaucoup d'intérêt...

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Chunatak Ven 30 Juin 2017 - 18:32

C'est franchement pas le style de Narkyss.
Chunatak
Chunatak

Messages : 19357
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 30 Juin 2017 - 18:35

Quand même, quel talent Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Fulgrim Ven 30 Juin 2017 - 18:38

La prochaine fois je dit rien et je profite désolé!

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Invité Ven 30 Juin 2017 - 18:43

Ne le soit pas Fulgrim. Je connais le Tao maintenant, tout est.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par zébronzé Dim 9 Juil 2017 - 22:00

Amis Un ange

zébronzé

Messages : 4
Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 64
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Zebrakin Mar 22 Aoû 2017 - 11:30

Eh bien pour ma part, j'aime bien discuter avec tout le monde, car cela remet les pieds sur terre.
Et puis souvent, une phrase prononcée par untel ou untelle me fait réfléchir et aller plus loin que je ne l'aurais pensé ;-)
Par contre, j'ai découvert hier que j'étais un zèbre en faisant les tests de QI et cela a été un grand soulagement. En effet, même si je voyait bien que j'allais plus vite que les autres, je me bloquais parce que des fois je ne comprenais pas leur réaction, ou plutôt leur manque de réaction telle ou telle situation perso.
Cela vous a fait le même effet lorsque vous avez découvert que :vous étiez à rayure ? Question
Zebrakin
Zebrakin

Messages : 10
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 58
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

Génie et relation avec les zèbres. Empty Re: Génie et relation avec les zèbres.

Message par Bird Dim 14 Juin 2020 - 23:52

Vous aussi vous connaissez-ça ?
Que faites-vous pour résoudre au quotidien votre solitude ?
Oui je connais. Oh que oui Smile.
Dans mon cas, il y a deux sortes de solitudes :

- Celle - indispensable au quotidien - du retrait, du ressourcement, du besoin de face-à-face avec moi-même. Je me couche tard, longtemps après les autres. Je lis, je Zebracrosse Wink, j'écris, je crée, je butine, je regarde des films, des émissions. J'absorbe tout ce que je peux tout en me détachant. le matin je me lève tôt, longtemps avant les autres et je passe une bonne heure à médi-thé avant de démarrer. Temps de solitude choisis, goûtés, aimés. Vitaux.

- Celle dont je me passerais bien : être seul parmi les autres. Solitude difficile à solutionner car subie, frustrante, parfois source de malentendus. Comment la résoudre ? Si ton milieu professionnel s'accorde à toi - autrement dit s'il est propice à la présence de personnes avec qui nouer une relation où tu n'a pas besoin de (te) dissimuler, s'il nourrit des conversations ouvertes et nourrissantes, c'est tout bon. Dans la vie personnelle, peut-être as-tu senti que certaines personnes sont plus naturellement "en phase" avec toi ? Pour ma part, j'ai remarqué que les HP se repèrent souvent instinctivement et souvent aussi aspirent à entretenir des liens. C'est ce que je fais : par sms, mails, rencontres, tout est bon pour rester en contact fréquent - malgré l'éloignement parfois.
Bird
Bird

Messages : 1569
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum