HP et trouble de la personnalité borderline?

+5
oufy-dame
Youkounkoun
bellon
Chunasse
phenix49
9 participants

Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par phenix49 Jeu 27 Avr 2017 - 15:53

Bonjour,

Voilà depuis plusieurs semaines, je suis une thérapie car la cocotte minute a explosé, et depuis je suis dans un tourment sans fin.
Je m'abreuve depuis des semaines d'articles sur des sites spécialisés sur la "douance", et même si je n'ai pas encore été testée WAIS, je sais que je suis HP (lecture d'articles très nombreux, théorie de la désintégration positive de Dabrowski, tests de QI et d'empathie en autodidacte).

Je m'interroge toutefois, car j'ai également un certain nombre de caractéristiques du "borderline":
- peu irraisonnée de l'abandon,
- besoin irrépressible d'amour et de preuves (je décrypte les comportements et les mots), susceptibilité,
- addictions diverses: alcool, cigarettes, internet, nourriture....
- impulsivités: je dépense mon argent à tort et à travers,
- pensées suicidaires...

Y'en a t-il sur ce forum qui pourraient m'éclairer, s'ils sont eux-mêmes "borderlines" ou s'ils se sont posés la question?
Merci.


phenix49

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 45
Localisation : Maine-et-Loire

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par Chunasse Jeu 27 Avr 2017 - 16:33

Pourquoi ne pas voir avec ton psychologue ? C'est la personne la plus à même de te répondre ?
Et passer éventuellement un test du QI...

Chunasse

Messages : 21086
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par phenix49 Jeu 27 Avr 2017 - 16:42

Bonjour chuna56

Merci pour cette réponse, mais mon psy pour l'instant, semble dans une posture où il écoute de manière active, mais ne me donne aucune réponse à mes questions. Il semblerait que ce soit à moi de faire le chemin et "d'ouvrir des portes" selon son expression.
Alors, peut-être ne suis-je pas encore arrivée au point culminant où mon psy m'attend pour me donner des réponses... ou bien est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux que j'aille voir directement un psychiatre?
Cette question devient obsessionnelle....
Je sens que je vais à nouveau péter un boulon.

phenix49

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 45
Localisation : Maine-et-Loire

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par Chunasse Jeu 27 Avr 2017 - 16:54

Sens-tu que tes séances de psy t'apportent quelque chose ?

Dès le départ, j'ai eu des fragments de réponse de la part de ma psy. J'ai toujours eu réponse à mes questions.
Elle est orientée TCC, il y a un vrai dialogue qui se crée. Je ne suis pas laissée dans le vide.

J'ai en revanche eu cette impression avec le tout premier que j'ai vu. Il écoutait, et c'est tout. Ptèt que ça peut aider, hein, mais moi honnêtement, ça m'a jamais aidé.

Pour ce qui est de ton problème, je comprends mille fois ta démarche, et l'envie oppressante d'avoir une réponse là, maintenant tout de suite.
Malheureuse, ici, sur un forum, tu n'auras que des suppositions, dont il faudra te méfier.

Ce que je peux te dire, c'est que j'ai souvent lu qu'on confondait régulièrement en thérapie les HP avec les borderline, quitte carrément à traiter les HP avec des médocs pour des troubles qui sont en fait un comportement normal.

D'où l'intérêt de savoir si tu es effectivement HP.

Après, dans le cas d'un burn-out, les médocs peuvent aider, au moins temporairement. Faut pas psychoter là dessus.

ça fait combien de temps que tu vois le psy ?

Chunasse

Messages : 21086
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par phenix49 Jeu 27 Avr 2017 - 22:25

Bonsoir chuna56

Merci infiniment pour tes éclairages et tes conseils.
Je ne sais pas encore exactement où cette démarche va me mener, mais j'en suis à 7 séances, à savoir une séance par semaine.
J'ai l'impression qu'il y a beaucoup d'autoanalyse dans la manière de procéder, et il est vrai que je tire pas mal de conclusions dans cet échange avec mon psy.
Pour l'instant, je pense que le "diagnostic" n'est pas le plus urgent. Même si je voudrais savoir, c'est certain. Je pense qu'il faut que je me retrouve, que je m'accepte, que j'exprime et revendique mes désirs et tout ce que j'ai ignoré et minoré depuis de longues années.
Je voudrais savoir, mais je me dis "chaque chose en son temps".. mais je suis impatiente par nature Smile je voudrais que tout aille vite, que tout arrive, que les choses avancent. Je vais plus vite que la musique, c'est sans doute un de mes traits de caractère les plus évidents.
Je vais encore attendre, et après je verrai bien. HP et/ou borderline, dans tous les cas, ça ne me fait pas peur.

phenix49

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 45
Localisation : Maine-et-Loire

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par Chunasse Ven 28 Avr 2017 - 11:26

C''est chouette alors, c'est l'essentiel Smile

Courage, et tiens nous au courant Wink

Chunasse

Messages : 21086
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par bellon Sam 29 Avr 2017 - 14:29

Bonjour à tous,

J'ai connu ce "sentiment" dont tu parles @phenix49. J'ai entamé une thérapie qui dure depuis 3 ans maintenant (un peu avant ma première séparation).

Ma psy actuelle est dans une écoute active car j'ai déjà les réflexes d'auto-analyse (j'ai commencé une thérapie il y 15 ans maintenant qui avait duré 4 ans). Elle me convient et c'est là le point essentiel : il y a beaucoup de thérapeute, tu ne dois pas te limiter "au premier venu".

Je suis allé voir aussi un psychiatre pour vérifier les 2 choses que mon ex (avec qui j'ai eu 2 enfants en 16 ans de vie commune) me reprochait : être borderline et PN.

Le psychiatre m'avait gentiment expliqué qu'on pouvait tous se retrouver dans les signes de cette maladie (borderline) surtout quand on était "différent" et certaines des caractéristiques sont même propres à la gent masculine (difficultés de prise de décision par exemple).
Je partage bien des troubles avec toi (sauf l'impulsivité monétaire) et je ne suis pas borderline, maintenant, c'est sûr !

J'ai pu me recentrer sur la problématique du zèbre et dans les fait, c'est surtout l'ennui (d'où la peur de l'abandon) qui prime dans ma vie et le manque d'échange avec des gens qui "réfléchissent" vraiment, loin des clichés et de la bien-pensance (mon ex dont je viens de séparer il y a quelques jours était comme ça...insupportable !).

Le chemin a été long mais j'ai accepté cette différence avec surtout la distance que cela crée avec mes collègues et amis (il m'en reste peu...). Pourtant, je suis enseignant, j'ai cru que j'y trouverai de la matière à réfléchir et à discuter...mais non ! Mon ex aussi était prof...pas mieux !
Par contre, mon comportement, mes interventions vives, mes points de vue...créent toujours de l'incompréhension ou de la distance...

J'y travaille encore mais ça va déjà mieux !
bellon
bellon

Messages : 1
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Haute-Savoie, Cluses.

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par Youkounkoun Mer 3 Mai 2017 - 22:50

Je suis nouveau sur ce forum. Je parcours les sujets qui me parlent et moi aussi je me pose cette question. HP ou borderline?
Il y a quelques années, ma compagne a dit stop et nous avons vécu séparé pendant trois ans. J'ai "re" vécu chez mes parents pendant six mois, loin de chez moi, de mes deux enfants. Je crois être sujet à la dépendance affective et à l'angoisse d'abandon. Je suis passé par l'insomnie, des angoisses effroyables que je calmait en buvant et en me faisant du mal. C'est terrible. aujourd'hui, je n'ai pas de réponses à mes questions, juste des pistes. beaucoup de traits de caractère me correspondent et c'est comme ça, par cheminement et une réflexion, une auto analyse (aucun professionnel que j'ai rencontré ne m'a parlé de ces deux termes ou ne m'a fait de diagnostiques).
Je me sens différent et cela remonte à très loin.
Aujourd'hui je ressent un très fort besoin de rencontrer des gens comme moi. D'être arrivé ici, d'avoir commencé à lire des témoignages qui parlent de moi me rassure.
j'ai lu que se sentir perdu dans un monde qui est malade est plutôt bon signe.

Youkounkoun

Messages : 26
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 43
Localisation : finistère

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par oufy-dame Jeu 4 Mai 2017 - 1:38

Les symptômes de borderline ressemblent pas mal la dissociation structurelle. Je pense que tu gagnerais à consulter un.e psychotraumatologue : leur formation (encore peu connue) doit leur permettre de ne pas faire d'erreur de diagnostic, et donc de te proposer une thérapie qui a prouvé son efficacité, sans passer des années à parler, cheminer quasiment toute seule lentement et ancrer malheureusement encore plus les souvenirs traumatiques, ce qui empêche d'aller mieux rapidement quand on se tourne vers la psychotraumato. En tout cas, les thérapies basées uniquement sur la parole n'ont généralement pas d'aussi bons résultats que celles incluant des techniques ayant prouvé leur efficacité (notamment le yoga, qui est une forme de méditation de pleine conscience, mais en mouvement). Bien sûr, tout cela dépend aussi des symptômes...

Sinon : les psy TCC formé.e.s en victimologie.

Bon courage,
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par phenix49 Jeu 4 Mai 2017 - 11:42

Merci oufy-dame.
Je ne sais pas encore comment aborder la question avec mon thérapeute.
Je crois que je me dirige doucement mais sûrement vers un cheminement complexe... et je ne veux pas perdre mon temps.
Je vais peut-être en effet prendre l'attache d'un spécialiste.
Merci encore pour ces conseils.

phenix49

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 45
Localisation : Maine-et-Loire

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par LaitauMiel Jeu 4 Mai 2017 - 15:05

Bonjour à tous,

Tout nouveau sur le site, comme pour beaucoup, vos commentaires résonnent en moi avec un certain fracas. La solitude, les addictions, l’instabilité, l’incompréhension, la peur de l’abandon, la soif de justice et de connaissance, la différence apposée…
Après avoir changé quatre fois de poste en 2 ans (8 fois en 7ans), après une nième descente vers les abysses de la dépression, une des rares personnes proches qui est restée, m’a indiqué une direction…la douance. Je l’ai rejeté en bloc, ayant toujours été pris pour un demeuré, depuis le collège, ma bêtise était chose acquise. Par hasard, il y a quatre mois, quelqu’un d’autre m’a parlé de la douance, en m’indiquant le livre de Siaud-Faucchin. Après une lecture assidue, des doutes apparaissent. Je prends la décision de passer le test. Verdict…HP et borderline.
Que faire de ça à 30 ans ?
Je ne sais pas encore. J’hésite encore entre le bonheur d’avoir trouvé certaines explications et la terreur d’avoir vécu tant de temps dans un mal-être quasi permanent et destructeur.
Concernant l’état-limite, la psy (celle qui m’a fait passer les tests) m’a conseillé le livre de Catherine Musa « Mieux Vivre avec un trouble borderline ». Je ne l’ai pas encore reçu. Cependant, j’ai pris rendez-vous avec elle début Juillet, à Paris. Je n’attends pas grand-chose d’elle. Ayant connu une bonne dizaine de psy (chiatre, ologue, o-else) depuis mon enfance, jamais aucun d’eux n’ont été en mesure de détecter quoi que ce soit…cependant, ce n’est qu’une expérience parmi tant d’autres.
Je t’en dirai plus une fois le rendez-vous passé. Mais mon intuition me martèle que la solution est finalement, peut-être, d’échanger avec des personnalités qui partagent ces troubles, et qui ont potentiellement réussi à les surmonter. Ce n’est pas à prendre à la lettre, cela ne fait que deux mois que je suis informé de cette personnalité et de ces troubles…je n’ai aucun recul.

En attendant, j’espère que tu trouveras des réponses, et surtout, un apaisement relatif.

Bien à toi, et à vous tous.

PS: désolé pour le commentaire très long

LaitauMiel

Messages : 2
Date d'inscription : 20/03/2017
Age : 35
Localisation : Vincennes

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par Pouniapod Jeu 4 Mai 2017 - 15:10

Bonjour, et bienvenue Smile

Il est possible de trouver du réconfort dans les arts. A chacun de trouver le sien Wink
En tout cas, c'est un peu ma bulle d'oxygène pour éviter d'étouffer sous mes angoisses et l'absurdité de l'existence.
Pouniapod
Pouniapod

Messages : 236
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 30
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par phenix49 Jeu 4 Mai 2017 - 16:00

LaitauMiel, merci infiniment pour ton message, qui me fait à la fois peur et m'apaise en même temps.
Je me sens moins seule.
Je suis toujours en phase de questionnement, même si je commence à déceler des choses qui deviennent des certitudes.
Je pense prendre rendez vous avec un psychiatre qui sera le plus à même de faire un diagnostic. Je n'ai pas peur du résultat, j'ai trop besoin de comprendre.
Bon courage à toi dans ton parcours. Et merci encore.

phenix49

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 45
Localisation : Maine-et-Loire

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par LaitauMiel Ven 5 Mai 2017 - 12:35

Bonjour,
Merci pour ton message. J’espère que toi aussi tu arriveras à trouver quelques réponses, et surtout, n’hésite pas à changer de psy si tu ne te sens pas à l’aise. C’est très frustrant d’être devant un « sachant », qui ne te comprend pas, et qui, parfois, en fait assez souvent, ne t’écoute pas.
Par exemple, si il/elle prend 5 à 10 min pour relire ses fiches pendant ton rendez-vous, fuis !
Sinon, Pouniapod a raison, les arts peuvent aider…la littérature, la philo, les sciences…bref, tout ce qui pourra te stimuler...
Bien à toi,

LaitauMiel

Messages : 2
Date d'inscription : 20/03/2017
Age : 35
Localisation : Vincennes

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par phenix49 Mar 9 Mai 2017 - 15:35

Bonjour LaitauMiel,
Bonjour à toutes et tous,

Depuis notre dernier échange, ma santé mentale s'est dégradée.
Ma dernière séance avec mon psy m'a profondément déçue. J'ai tenté de le faire réagir, de lui demander ce qu'il pensait de tout ce que je lui avais dit, mais il m'oppose toujours les mêmes réponses: "vous êtes dans une quête", "il y a des mots signifiants",...

Je lui ai montré, en désespoir de cause, un schéma que j'avais réalisé avec des "bulles" montrant tous les champs de questionnements que je me posais, que je rattache à de potentiels causes: bulles "adulte HP", "personnalité borderline", "bi-polaire", "multipotentielle/hypersensible", "test MBTI: ENFP"....
Il a daigné jeter un œil distrait, sans autre réaction ni commentaire.

Un sentiment de désespoir m'a envahi.
J'ai beaucoup pleuré ce week-end.
Du coup, dans un dernier sursaut, j'ai décidé de prendre rendez-vous au CESAME le plus proche de mon domicile. Une rencontre est prévue mardi prochain. J'ai vraiment hâte.

Je ne sais pas ce que ça va donner, mais je me sens acculée, dans une impasse.
Il va vraiment falloir qu'on me donner un début d'explication, sinon je vais finir par devenir dingue.


phenix49

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 45
Localisation : Maine-et-Loire

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par ISIS75 Mer 10 Mai 2017 - 16:50

@bellon : je suis un peu étonnée que tu ne trouves personne avec qui t'entendre parmi les collègues. J'ai toujours imaginé les profs avec une intelligence supérieure à la normale...
Bah sinon, ptêtre qu'on ne sera pas content, mais je te conseille pour ma part (sans renier les conseils des autres que j'ai trouvé bons pour la plupart) de faire un test en toute franchise ici : http://isabellenazare-aga.com/les-30-caracteristiques-du-manipulateur/
c'est pas fait pour te dire si tu es PN ou pas, plus pour voir combien de points tu te donnes.

@phenix49 : les psy qui soignent le TPL comme les addictions sont souvent des traumatologues/victimologues et de plus en plus, connaissent la thérapie comportementale dialectique (tu peux de toutes façons, le vérifier sur internet ou de vive voix). Donc que qqn soit borderline ou pas, il ne perdra rien à les consulter (car la TCD est aussi conseillée pour les addictions). En tout cas, je ne pense pas que ce sera pire qu'avec un psy non spécialisé, surtout que qqn qui connaît la TCD connaît aussi normalement un minimum les thérapies basiques (TCC) ou au pire, il te redirigera. Wink
ISIS75
ISIS75

Messages : 2862
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par Invité Mer 10 Mai 2017 - 17:06

phenix49 a écrit:Bonjour,

Voilà depuis plusieurs semaines, je suis une thérapie car la cocotte minute a explosé, et depuis je suis dans un tourment sans fin.
Je m'abreuve depuis des semaines d'articles sur des sites spécialisés sur la "douance", et même si je n'ai pas encore été testée WAIS, je sais que je suis HP (lecture d'articles très nombreux, théorie de la désintégration positive de Dabrowski, tests de QI et d'empathie en autodidacte).

Je m'interroge toutefois, car j'ai également un certain nombre de caractéristiques du "borderline":
- peu irraisonnée de l'abandon,
- besoin irrépressible d'amour et de preuves (je décrypte les comportements et les mots), susceptibilité,
- addictions diverses: alcool, cigarettes, internet, nourriture....
- impulsivités: je dépense mon argent à tort et à travers,
- pensées suicidaires...

Y'en a t-il sur ce forum qui pourraient m'éclairer, s'ils sont eux-mêmes "borderlines" ou s'ils se sont posés la question?
Merci.



bonjour

je ne me considère pas comme border line mais j'ai eut un vécu compliqué et qui l'est encore d'ailleurs à certains égards qui font que l'abandon est un biais chez moi, les descentes en enfer sont régulières mais je possède une grande résilience, nourriture et achats m'"aident à compenser sans plus, ce n'est ni maladif ni addictif, ma seule addiction est de causer lol ou le chocolat et un tasse de café le matin surtout

j'échappe donc à cette définition


je ne connaissais pas cette piste ci mais c'est sans doute plus cela, gérer des traumas anciens ou actuels sans se perdre


oufy-dame a écrit:Les symptômes de borderline ressemblent pas mal la dissociation structurelle. Je pense que tu gagnerais à consulter un.e psychotraumatologue : leur formation (encore peu connue) doit leur permettre de ne pas faire d'erreur de diagnostic, et donc de te proposer une thérapie qui a prouvé son efficacité, sans passer des années à parler, cheminer quasiment toute seule lentement et ancrer malheureusement encore plus les souvenirs traumatiques, ce qui empêche d'aller mieux rapidement quand on se tourne vers la psychotraumato. En tout cas, les thérapies basées uniquement sur la parole n'ont généralement pas d'aussi bons résultats que celles incluant des techniques ayant prouvé leur efficacité (notamment le yoga, qui est une forme de méditation de pleine conscience, mais en mouvement). Bien sûr, tout cela dépend aussi des symptômes...

Sinon : les psy TCC formé.e.s en victimologie.

Bon courage,

je suis sceptique sur la méditation de pleine conscience et autres chemins similaires , et j'ai peur aussi de ce que cela pourrait réveiller en moi pour être franc

la dernière psy m'a bcp aidé, elle m'a même sauvé la vie , un soutien est indispensable , j'ai compris aussi que mon gamin intérieur n'avait aucune notion du temps et que à chaque stimuli semblable il pensait que la menace existait encore

le savoir m'a beaucoup aidé même si ce n'est pas toujours evident

si on ne me parle pas ou on n'échange pas je considèrais cela comme un abandon le plus souvent, il faut parfois du temps et de la bienveillance par rapport à soi même pour avancer

ceci est fort utile je trouve aussi

https://www.youtube.com/watch?v=M7KDUrPnyUs








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par ISIS75 Mar 16 Mai 2017 - 23:03

zebulon, j'ai l'impression que tu ne connais pas ce qu'est la méditation... c'est pas un truc impressionnant ou bizarre, en fait...
"si on ne me parle pas ou on n'échange pas je considèrais cela comme un abandon le plus souvent" : c'en est souvent un... mais pourquoi s'accrocher à la relation ? c'est plus cette question qu'il faudrait se poser, tu ne crois pas ? (sans jugement aucun)
ISIS75
ISIS75

Messages : 2862
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par Sissy Mer 17 Mai 2017 - 9:11

Le trouble borderline ou trouble de personnalité limite ( TPL ) n'est pas incompatible avec un haut potentiel, ils ont des points communs indiscutables, notamment la très grande sensiblité. Le TPL, contrairement à la plupart des pathologies psy, s'arrange avec l'age, les symptomes disparaissent aux alentours de la quarantaine mais la période la plus difficile à passer se situe avant l'age de 30 ans. Ce trouble comporte des risques certains puisque entre 10 et 15% des personnes touchées succombent au mal qu'ils s'infligent physiquement lors des crises, j'ignore quel est ton age mais ce que je sais qu'avec le temps ton mal etre s'atténuera, il y a du chemin à parcourir mais le plus dur est déjà fait puisque tu as entamé une thérapie. La plus adaptée au TPL est la Thérapie Comportementale et Cognitive car elle apprend à réagir autrement, à ne plus tomber dans ses propres pièges de souffrance, bref à prendre le controle sur soi afin de ne plus subir le trop plein d'émotions. Le borderline n'est ni névrotique, ni psychotique, ni fou, ni normal. Il est autre. Je te déconseille les médicaments si jamais on veut t'en prescrire. Ce n'est en aucun cas adapté au trouble borderline ( en particulier les neuroleptiques ) et meme, ca amplifie le probleme car cela empeche la prise de controle sur soi. Ce trouble prend ses racines dans l'enfance et la plupart du temps est provoqué par des abus graves sur l'enfant ( physique, sexuel, ou psychologique ) bref c'est le signe d'un traumatisme, d'une grande souffrance durant l'enfance, d'ou l'importance de la thérapie et de l'expression du patient. Maintenant mon message personnel : tiens bon, développe tes propres techniques de protection envers le monde ou envers toi meme mais dis toi que tu n'es pas seul(e) dans ce cas, que tu vas forcément aller mieux avec le temps. Crois en toi et si tu en ressens le besoin tu peux me contacter en privé, j'essaierai de te donner de l'espoir

Sissy

Messages : 7
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 41
Localisation : pyrénées atlantiques

Revenir en haut Aller en bas

HP et trouble de la personnalité borderline?  Empty Re: HP et trouble de la personnalité borderline?

Message par ISIS75 Mer 17 Mai 2017 - 9:31

@phenix49 : je pense qu'il faut essayer les médicaments qu'on te prescrit mais ne pas hésiter à signaler s'ils ne fonctionnent pas sur toi ou si effets secondaires (surtout si ceux-ci sont importants) il y a...
j'ai aussi vu des gens "mal tourner" et devenir psychotiques (à moins qu'ils n'avaient une structure mal diagnostiquée ou surtout, pas révélée par le médecin, au départ). Bref, je ne pense pas qu'il faille rester sans rien faire en tout cas (je ne parle pas de ton cas mais j'ai vu pas mal de gens qui gagneraient beaucoup à consulter)...
Et non, la thérapie pour les borderlines et qq autres cas (addictions notamment), c'est bien la TCD... il y a aussi les psychothérapies psychanalytiques spécifiques TPL (différentes des psychanalyses).
Sinon, je soupçonne aussi une origine génétique (pour avoir fréquenté des généticiens mais aussi pas mal lu sur les psychopathologies). La théorie de nos jours de toutes façons, c'est qu'on déclare pas mal de maladies (surtout psy) à cause de facteurs génétiques + causes environnementales.
J'ai aussi connu une personne borderline qui disait ne pas avoir connu de grands traumatismes durant son enfance mais seulement à 19 ans (par contre, ses parents l'avaient obligée à consulter entre 14 et 18environ, sans succès) et une autre personne qui disait avoir une une enfance des plus normales et heureuses et qui a décompensé (après avoir fumé de la marijuana).
Si vous pouvez faire une thérapie familiale, ça peut être bien aussi...
consulter dans le but d'entamer une action en justice contre les agresseurs, changer la société, c'est bien aussi (et complémentaire).
ISIS75
ISIS75

Messages : 2862
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum