Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

+12
..........
Weigela
Wim
QueenHatchepsout
odei
Fata Morgana
sig
carodom
Clemelle
Romulus
Elijah Kvar
Albatros
16 participants

Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Albatros Mer 15 Juin 2011 - 10:37

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si cette question a déjà été posée. Si oui je m'en excuse.

J'aurais aimé avoir votre ressenti sur une question que je me pose régulièrement...

Vous, zèbres adultes, qui n'avez pas été testés quand vous étiez petits, pensez-vous que votre vie aurait été différente suite à un bilan ? Pensez-vous que vous auriez mieux vécu vos "différences" ? Que vous auriez été mieux dans votre peau ? Qu'on vous aurait mieux compris ? Que vous auriez fait des choix professionnels différents, par exemple plus d'études ?

Pour ma part... je pense que je n'aurais pas renoncé par simple évitement du malaise à des études universitaires qui étaient largement à ma portée. J'aurais pu comprendre pourquoi le monde scolaire était pour moi d'un mortel ennui, l'accepter et tirer joyeusement parti de mes facilités (que j'ai toujours par chance réussi à exploiter d'où certainement le fait qu'on ne m'ait pas amenée chez les psys lol). Mais je pense qu'une de mes principales difficultés au niveau des études serait restée la même : j'étais bonne en tout, intéressée par une multitude de chose... donc mon problème était (et reste) celui du choix... à force de ne pas savoir que choisir, je n'ai rien fait (ou presque). Aujourd'hui, à la quarantaine, j'ai quelques regrets et m'interroge quant au fait de redémarrer quelque chose. Défi vs confort...

Merci pour vos témoignages...

Albatros

Messages : 56
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Elijah Kvar Mer 15 Juin 2011 - 11:32

;


Dernière édition par Eleu le Sam 10 Sep 2011 - 9:51, édité 1 fois
Elijah Kvar
Elijah Kvar

Messages : 581
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Romulus Mer 15 Juin 2011 - 18:37

Cela aurait été une bonne excuse pour plein de choses haha.
Romulus
Romulus

Messages : 818
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Clemelle Mer 15 Juin 2011 - 19:00

moi je ne sais toujours pas... (bientôt bientôt ^^') mais je ne sais pas... pour moi ça aurait sans doute été pire si j'avais su a l'époque et je ne saurai expliquer pourquoi ^^' ... sans doute aussi parce que c'est pas tant "moi même" ... mais "le monde" qui l'aurait "mal perçu" j'aurai peut etre eu la grosse tête, senti une "obligation" que je n'ai pas eu !
j'ai fait toute ma scolarité jusqu'au bout du bout par pur plaisir et envie, j'ai toujours trouvé mon cheminement en me faisant confiance, si j'avais été testée et "trop consciente" de la chose ça aurait peut être eu l'effet inverse de celui escompté...

être testé jeune, c'est pas forcément en être conscient... je pense que c'est une aide pour les parents et une approche pour l'enfant mais qu'après tout ça reste un constat accessoire... je crois même que pas mal de ceux qui ont été testés enfants ne s'en souviennent pas vraiment ou même souvent doutent des résultats qu'ils ont eu...

enfin bref de toutes façons, une seule chose est sure.... c'est qu'on ne saura jamais ^^
Clemelle
Clemelle

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Invité Mer 15 Juin 2011 - 20:37

Ayant été élevée dans un cadre très rigide, je ne pense pas que j'aurais été plus libre de choisir. Par contre j'aurais sans doute été plus rebelle au lieu de compter sagement les jours jusqu'à la fin de ma scolarité en m'ennuyant royalement.

Par contre j'aurais sans doute fait d'autres choix, peut-être eu plus de confiance en moi, niveau sentimental, études, amitiés.. Mais peut-être pas Smile

Je pense que quoiqu'il en soi le naturel était là : je ne pouvais pas faire grand chose ? Et bien j'ai dévoré des centaines de livre, j'ai dessiné, inventé des mondes..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par carodom Mer 15 Juin 2011 - 21:15

Bonjour

L'ayant découvert il y a 2 mois, aujourd'hui je regrette de ne pas l'avoir su plus tôt. Pour être honnête, cela ne m'avait jamais traversé l'esprit jusqu'à ce que je fasse tester ma fille. Comment une telle chose aurait-elle pu être imaginable.

Si je n'ai aucun regret au niveau de ma scolarité ni de mes études, c'est plus dans le rapport à l'autre et dans la sphère professionnelle (où il faut faire des "teambuilding" et des "brainstorming" en groupe et surtout ne pas penser solo) que cela m'aurait été utile. Au niveau de ma famille, je suis convaincue d'avoir épousé un zèbre alors tout va bien. On s'enrichie mutuellement.

Aujourd'hui je me fais l'effet d'une andouille. J'ai honte. Je pensais réellement que les "autres" y mettaient de la mauvaise volonté à être si lents et je comprenais pas pourquoi ils étaient si fiers de leurs études (là où je bosse, la majorité des gens ont fait des études). Pour moi si on y arrivait pas c'est qu'on avait juste pas les moyens financiers, pas envie, qu'on avait été malade ou pas fait ce qu'il fallait. J'étais convaincue d'être une arnaque aux examens, notamment aux qcm (j'ai eu ainsi un examen d'anglais avec la quasi totalité des points alors que je suis toujours aussi nulle en langue)

Alors oui, je crois sincèrement que si je l'avais su plus tôt, cela m'aurait aidée à être plus tolérante envers les autres mais aussi envers moi même, à ne pas m'épuiser dans le perfectionnisme et à ne pas l'exiger des autres. J'ai compris que je devais faire preuve de pédagogie et que tout le monde ne comprenait pas "mon" second degré et prenait mes déclarations au pied de la lettre (d'où certaines réactions parfois disproportionnées)

Professionnellement j'ai tellement focalisé sur ce qui n'allait pas chez moi et qu'on me reprochait que j'ai même commencé à douter de mes points forts (je travaille beaucoup plus vite que la majorité de mes collègues). Aujourd'hui je sais que mes points forts sont de vrais points forts et je n'ai plus honte de ce que je suis. Je m'assume plus avec les avantages (finalement nombreux) et les inconvénients.

Je comprends aussi mon besoin de solitude et de calme afin de me ressourcer. Cela ne me semble plus si étrange.

Donc pour moi c'est oui, cela m'aurait aidée dans ma construction identitaire et réduit le nombre d'années chez les psys

carodom
carodom

Messages : 26
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : D'ouest en Est

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Clemelle Mer 15 Juin 2011 - 21:27

j'ai lu pas mal de zèbres qui ont les mêmes "défauts" que toi et qui pourtant ont parfois été testés enfant...

il faut pas voir ça avec notre recul de maintenant qd on est dedans c'est pas pareil...
Clemelle
Clemelle

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par sig Mer 15 Juin 2011 - 21:46

Des fois je me dis que ça aurait été mieux d'avoir été détecté à 10-12 ans plutôt qu'à 18, que ça m'aurait permis de mieux appréhender ma différence, mais vu que j'en ai rien fait à 18 ans, et que ça fait moins d'un an que je m'en préoccupe...

Je ne saurai jamais, et en fait, il ne doit pas y avoir de "bon" moment pour savoir, quand ça arrive, on en fait rien, ou tout, on attend ou on prend les choses en main... C'est juste un petit bout de ma vie qui prend maintenant une importance non négligeable.

sig

Messages : 709
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par carodom Jeu 16 Juin 2011 - 9:06

Clemelle a écrit:j'ai lu pas mal de zèbres qui ont les mêmes "défauts" que toi et qui pourtant ont parfois été testés enfant...

il faut pas voir ça avec notre recul de maintenant qd on est dedans c'est pas pareil...

Oui, mais j'aurai compris pourquoi j'étais comme cela, je n'aurai pas autant culpabilisé et peut être que j'aurai eu une meilleure estime de moi. Et tout cela mis ensemble, cela aurait fait une différence... Enfin j'espère ....Il ne s'agit pas de "gommer" ces défauts mais de savoir qu'ils peuvent être la conséquence d'une certaine zébritude et d'apprendre à mieux les gérer.

Je sais que cela n'explique pas tout, loin de là mais cela aide à se comprendre et c'est un premier pas

Very Happy
carodom
carodom

Messages : 26
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : D'ouest en Est

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Fata Morgana Jeu 16 Juin 2011 - 16:03

DarkCandy a écrit:Bonjour à tous,

Je ne sais pas si cette question a déjà été posée. Si oui je m'en excuse.

J'aurais aimé avoir votre ressenti sur une question que je me pose régulièrement...

Vous, zèbres adultes, qui n'avez pas été testés quand vous étiez petits, pensez-vous que votre vie aurait été différente suite à un bilan ? Pensez-vous que vous auriez mieux vécu vos "différences" ? Que vous auriez été mieux dans votre peau ? Qu'on vous aurait mieux compris ? Que vous auriez fait des choix professionnels différents, par exemple plus d'études ?

'tain, si j'avais su !!! Sad
C'est une douleur de chaque instant de me dire que j'ai loupé tout ça et vécu cet enfer juste parce que quand ma belle sœur a voulu m'adopter pour m'arracher à mes tortionnaires de parents parce qu'elle m'avait repéré surdoué, ils ont refusé...Et je réalise ça à un âge où on ne peut pratiquement plus rien faire...
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 65
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par sig Jeu 16 Juin 2011 - 16:32

Après avoir écouté l'émission de france inter cet aprèm, je reviens sur ce que j'ai pu écrire plus haut.
Ca m'a renvoyé pas mal de trucs de mon enfance dans la gueule, et oui, effectivement, ça aurait pu être bien de savoir plus jeune !!

sig

Messages : 709
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Invité Jeu 16 Juin 2011 - 21:19

En même temps on aurait pu ne jamais le savoir. Soyons positif et regardons le présent et l'avenir non ? En se disant que la famille a normalement fait de son mieux avec ses capacités, son amour et son savoir.. Les parents ne sont jamais parfaits même pour les non surdoués.

Je trouve déjà formidable que ça sorte un petit peu du tabou, et qu'on puisse échanger via Internet. Ça ça aurait changé le cours de mon existence le net enfant et/ou ado, sortir de l'isolement, se confronter (même virtuellement) aux autres.. Oui là j'ai un regret.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par odei Jeu 16 Juin 2011 - 22:15

Ben...

Je dirais "ça dépend dans quel cadre". Parce qu'à moins d'être frère ou sœur de Fukushima-sur-Petite-Section, pour être testé très tôt, il faut avoir des problèmes conséquents très tôt. Il faut surtout ouvrir sa gueule en fait, c'est terrible mais ça a fait ses preuves. Vous me direz "on peut aussi avoir des problèmes, hurler à la mort et ne pas être testé". Certes. Sauf que ça ne changera pas grand chose à l'ennui, à la rigidité de l'institution, à l'incompréhension des gens. Si on tombe sur des gens compréhensifs, dans une famille équilibrée, on peut mener sa petite existence sans même avoir besoin de savoir.

Perso, j'ai été testée à douze ans, après des problèmes de harcèlement tout à fait classiques, sauf que j'avais atteint mes limites. Ce sentiment de colère, de regret, d'avoir l'impression que ma vie aurait pu être tout à fait différente, je l'ai eu. Je n'ai pas appris de méthode de travail, je n'ai pas réussi à ne pas avoir certaines addictions et de ce point de vue je suis toujours ma plus grande ennemie. Parce que pour être stimulée, il aurait fallu que je saute une ou deux classes de plus. Parce que j'étais en colère contre tout le monde, que je ne supportais plus de devoir performer mon âge biologique.

Il y a un gros avantage, et il concerne les relations humaines. J'ai pu rencontrer des gens qui me ressemblaient (des adultes, même chez les IP, les enfants et les adolescents m'attiraient très peu), porter un regard différent sur moi et sur les autres... faire preuve de davantage de bienveillance, d'humanisme. Ne pas me planquer derrière mon Q.I. pour justifier mes échecs mais plutôt m'attacher à décrypter les mécanismes des zèbres qui vont bien pour comprendre comment aller mieux moi même. Je ne sais pas si c'est très clair, mais c'est l'idée.
odei
odei

Messages : 170
Date d'inscription : 19/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Si j'avais su...

Message par QueenHatchepsout Mer 22 Juin 2011 - 18:18

je n'aurais jamais pensé que j'etais nulle ou folle, j'aurais eu 1000 X plus confiance en moi, j'aurais cherché des camarades similaires, j'aurais moins fait semblant pour être accepté, je ne serai jamais allée dans la première fac venue, j'aurais été plus ambitieuse, et, last but not least, j'aurais envoyé bouler mes parents, qui, eux mêmes, auraient peut être mieux su comment me prendre.

Ca fait beaucoup... pale

QueenHatchepsout

Messages : 72
Date d'inscription : 23/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Wim Mer 22 Juin 2011 - 18:38

Vous, zèbres adultes, qui n'avez pas été testés quand vous étiez petits, pensez-vous que votre vie aurait été différente suite à un bilan ? Pensez-vous que vous auriez mieux vécu vos "différences" ? Que vous auriez été mieux dans votre peau ? Qu'on vous aurait mieux compris ? Que vous auriez fait des choix professionnels différents, par exemple plus d'études ?

Je n'ai pas été testé enfant, mon frère de deux ans mon aîné oui, je peux donc faire un petit comparatif. Et en ce qui le et me concerne, la réponse est non à toutes tes questions. Je et il a même triplé sous dérog sa première année de fac, et il n'est pas plus heureux que moi.
N'aie donc aucun regret Wink.


Dernière édition par Wim le Mer 6 Juil 2011 - 15:06, édité 2 fois (Raison : grillé)

Wim

Messages : 19
Date d'inscription : 08/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Invité Jeu 23 Juin 2011 - 0:51

ça a donné peut-être une meilleure "folie"... De grandir "seul", sans tuteur en ce domaine. ça a parfois ses avantages. What a Face

Enfin, cela dépend des choses.
Aucun regret pour moi de ne pas avoir su enfant. J'ai pris des chemins que je n'aurais pas explorés sinon. Là, pas testée encore, mais je vais m'y mettre dès que les congés arrivent à prendre un RV, histoire de mettre à plat.


Et puis... Y'a pas si longtemps, on n'avait pas de psys du tout... Rolling Eyes



Se construire soi, c'est ce qui importe.
Pas comme on "voit" les HP, ni comment ils sont, et patati et patata. ça aide. Mais ça ne suffit pas, ou peut aussi fermer des options, et là c'est dommage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Weigela Jeu 23 Juin 2011 - 12:09

Dans mon cas, je pense que cela aurait été différent selon l'âge auquel j'aurais été testé (j'ai 32 aujourd'hui)
si j'avais été testé enfant, je pense que mes parents auraient du coup été plus attentifs à m'apporter des contacts nourrissants et des activités enrichissantes, au lieu de me laisser assez désoeuvrée. Ce qui pour moi aurait certainement beaucoup joué, quand bien même leurs erreurs.
Je pense aussi que du coup j'aurais osé faire des études qui me faisaient peur parce que réputées difficiles, et que je n'ai même pas essayé certaine que j'étais d'échouer.

A l'age adulte, je ne regrette pas de découvrir seulement maintenant tout ce que cela implique, mais aussi, d'en avoir eu la suspicion bien plus jeune.
A 21 ans, en classe j'ai eu la chance d'avoir un prof qui nous a fait traité le sujet intelligence, inné ou acquis. Je m'étais amusée alors à faire des tests sur le net et celui qui était passé sur la 6 à la même époque. Moi qui auparavant me sentais trop nulle de pas comprendre et accepter ce que tout le monde comprenait et acceptait sans broncher, et qui parallèlement trouvais que les autres faisaient preuve de mauvaise volonté ou autre quand ils ne comprenaient pas ou ne se souvenaient pas de choses qui pour moi étaient évidente, d'un coup j'en arrive à cette conclusion : je suis juste mieux équipée que la majorité : c'est pas de leur faute, ni de la mienne. Ce qui m'a aidé à restaurer ma confiance en moi et à être moins agressive.
En parallèle, j'avais des problèmes classiques, que j'aurais probablement rattaché à la zebritude si j'avais connu tous les aspects que cela impliquaient , c'est pour ca que je suis contente de ne pas avoir creusé le sujet à l'époque. Car du coup, j'ai effectué beaucoup de travail sur moi, en lisant, en participant à des formations sur la communication etc.
Bref, quitte à ne pas avoir été découverte enfant, je suis contente que cela se soit passé comme cela.
Weigela
Weigela

Messages : 1009
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par .......... Jeu 23 Juin 2011 - 14:32

Mon mari a été testé lorsqu'il était ado et aujourd'hui à 30 ans, je le trouve sûr de lui, bien dans sa peau, épanoui.
Moi je n'ai jamais passé aucun test, tout ce que j'ai, c'est la lecture des livres de JSF et d'autres trucs trouvés sur le net, je pense que je suis zèbre mais je ne suis sûre de rien.
Je n'ai pas confiance en moi, j'oscille entre "je suis extremement brillante!" et "je suis une grosse nulle".
Souvent je me dis que si mes parents m'avaient fait faire les tests, petite, lorsque j'étais brillante, j'aurais peut-être moins douté de moi tout au long de ma vie?
Mais je me dis aussi que mon mari est bien dans sa peau parce qu'il a effectué un travail sur lui, il a suivi une formation de sophrothérapeute, il tire sa personnalité vers le haut, il sait qui il est et où il va. J'admire sa force. Et je ne crois pas forcément que tout vienne du fait qu'il ait su tôt qu'il avait un fort potentiel.
Donc dans ces cas-là, moi aussi en faisant un travail sur moi, je peux être mieux dans ma peau.

Mais je regrette souvent de ne pas avoir fait d'études, alors que j'en ai les capacités mais je doutais tellement à l'époque. Si j'étais à l'époque aussi forte que je le suis maintenant, je n'aurais pas renoncé. Enfin je crois.

Sauf que je n'aurais sans doute jamais rencontré mon mari puisque si j'avais dû faire des études, je n'aurais jamais postulé pour être vendeuse de fringues et je n'aurais jamais travaillé avec lui.
Et lui, même en ayant été testé, il n'a pas fait d'études. Alors ça ne veut rien dire.

Enfin bref, vivons le moment présent et regardons en avant, ce qui est fait est fait, on ne peut rien y faire. Maintenant, je doute quand même beaucoup moins de moi. Il y a vraiment des fois où je me sens forte. Ce qu'il faudrait, c'est que je me sente forte tout le temps.

..........

Messages : 22
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Zebrastreifen Ven 24 Juin 2011 - 15:51

Tout d'abord, à mon avis cela fait une différence énorme selon qu'on a été testé adulte jeune ou ...moins jeune on va dire
Je pense que dans mon cas, cela aurait largement modifié mes choix importants dans ma vie si seulement j'avais découvert ma zébritude à 20 ans par exemple plutôt qu'à 40 ! J'aurais fait les études qui m'auraient vraiment convenues et pas celles dictées par mon père qui ne croyais pas en moi et qui me donnait l'impression d'être trop nulle pour aller à la fac, et puis pour une femme qui aura un mari pour gagner les sous plus tard , cela ne valait pas le coup. Comme je manquais de confiance en moi et que je n'avais aucun argument contre, j'ai accepté l'école de commerce qui ne m'a vraiment rien apporté du tout.

Côté travail je me suis encore pas trop mal tirée, vu que malgré mon bac+3 non reconnu en France (je suis Allemande) j'ai quand même occupé des postes qui était normalement réservés aux bac+5. Maintenant, si j'avais eu plus de choix au niveau de mes études, j'aurais sans doute fait un métier différent, plus créatif peut-être que le marketing. Peut-être que je me serais mieux épanouie du coup, parce que aujourd'hui je ne travaille plus. C'était d'abord un choix pour pouvoir mieux m'occuper de mes enfants, mais maintenant je ne peux plus retourner dans ce boulot qui finalement.... ne m'apportait pas grand chose non plus (hormis un salaire évidemment).

Pour le côté affectif, je ne sais pas si cela aurait changé quelque chose, mais je préfère ne pas trop penser à cela pour le moment.

Alors vu que j'ai découvert ma zébritude récemment grâce à mon petit zébrillon, cela m'a permis de revoir toute ma vie jusqu'à aujourd'hui et de constater avec soulagement que je ne suis ni stupide ni folle. Je comprends mieux maintenant mes passages à vide, mes dépressions à répétition, mes préoccupations "anormales" qui tounent parfois à l'obstination... Mais je regrette surtout de ne pas eu plus tôt ce "verdict" libératoire. Je pense sincèrement que cela m'aurait donné la force de me construire vraiment sans passer des décennies à me chercher sans savoir ce que cherchais réellement.

D'un autre côté je comprends parfaitement ceux qui disent que le fait d'avoir été testé jeune leur a mis trop de pression ("tu dois réussir puisque tu en as les capacité"), trop peur d'échouer. Mais là je pense qu'il s'agit plutôt du caractère de chacun, parce que je me suis toujours mis la barre très haute pour moi, instinctivement je savais que je devais mieux réussir que les autres. Alors encore une fois, puisque je ne me connaissais pas, je me culpabilisais aussi pour mon attitude de "celle qui prend la grosse tête". A l'avenir, je me sentirai moins "arriviste" en me comparant avec les autres.

Ceci dit, je comprends aussi parfaitement les propos de odei, le fait de savoir n'empêche sans doute pas les échecs, la colère, les addiction et autres démons de notre cerveau, tout simplement parce que nous sommes compliqués ! Alors peut-être que je me trompe et que cela n'aurait rien changé au cours de ma vie. Seulement à l'image que je me fais de moi-même.
En tout cas, j'espère pouvoir mieux prendre en charge l'éducation de mon zébrillon, mieux l'encourager et le soutenir que ce que mes parents ont pu faire pour moi.
Zebrastreifen
Zebrastreifen

Messages : 17
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Samy Dim 26 Juin 2011 - 3:18

Salut !

Moi j'ai été testé à 6 ans car je n'arrivais pas à apprendre à lire ...et ils ont juste dit à ma mère que du côté intellectuel, je n'aurais pas de problème.

Ensuite scolarité "merdique", échec à répétition... trop performant au travail et testé à 24 ans.

A partir de là, plusieurs essais professionnels car je pensais pouvoir tout faire du coup , mais au bout de 6 mois, je m'ennuie ou fait peur au patron...trop vite toujours et re case départ : doute, se sentir nul etc... !

Savoir à 6 ans, si mes parents m'avaient plus aidés, je pense que ça m'aurait permis de moins souffrir à l'école et d'être plus ambitieux : mes 3 garçons, même s'ils ne sont pas testés, connaissent mon histoire depuis peu et peuvent se projeter et pourquoi pas faire une démarche plus approfondie si besoin. Je les aiderais au mieux.

Il m'a fallu plusieurs années pour accepter le "gâchis" de ne pas avoir su et du coup, je n'ai rien fait pendant ce temps là, je pensais toujours : c'est trop tard !

Aujourd'hui, ma mère arrive à la retraite sans avoir réalisé ses projets, en subissant toute sa carrière et son exemple me donne envie de ne plus subir ma vie, mais d'en être acteur.

Moi, avec l'aide d'un" bon" psychologue, à presque 36 ans, je commence juste à apprendre à faire des choix pour moi... il n'est jamais trop tard ! Et j'essaie enfin de reprendre une petite activité artisanale pour être le boss et surtout travailler seul : plus de problèmes humains ! Chouette ! Cependant, le projet m'empêche de dormir, j'ai toujours cette même peur de ne pas réussir, alors panique, angoisse, insomnies, doutes en mes aptitudes, ne suis je pas nul ?

Par contre, le fait de le savoir plus jeune m'aurais peut être aidé à comprendre ma phobie des "contrôles" et moins faire exprès de louper pour ne pas être jugé...

Il est 3h00 et quelque, j'ai l'impression d'avoir fait un hors sujet et de ne pas être très clair, mais je le poste quand même !

Bonne lecture les noctambules occasionnels pour moi en tout cas !
Samy
Samy

Messages : 44
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 46
Localisation : Vienne, près Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Granny Dim 26 Juin 2011 - 9:57

cramique a écrit:En même temps on aurait pu ne jamais le savoir. Soyons positif et regardons le présent et l'avenir non ? En se disant que la famille a normalement fait de son mieux avec ses capacités, son amour et son savoir.. Les parents ne sont jamais parfaits même pour les non surdoués. Je trouve déjà formidable que ça sorte un petit peu du tabou, et qu'on puisse échanger via Internet. Ça ça aurait changé le cours de mon existence le net enfant et/ou ado, sortir de l'isolement, se confronter (même virtuellement) aux autres.. Oui là j'ai un regret.
Cramique la Sagesse : je plussoie.

Granny

Messages : 584
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Akh Mer 29 Juin 2011 - 16:50

En ce qui me concerne je pense que cela aurait pu me permettre de mieux cibler et interpréter mes échecs sociaux et mieux comprendre mes problèmes d'intégration et relationnels. Je m'étais inventé une raison pour accepter ma différence, et je l'ai bien vécu par ce biais là, mais si j'avais su, je pense que j'aurais pu me laisser à la facilité et me relâcher sous le prétexte d'être surdoué.

Cependant, j'ai constaté que s'il peut être bon de le savoir individuellement, il n'est pas bon que cela se sache collectivement (les deux surdoués "officiels" de mon lycée étaient socialement repoussés, l'une dépressive, faible et l'autre bizarre, un peu taré. Et surtout, ils étaient montrés du doigt en permanence, et ça c'est pas bon pour eux)

Professionnellement cela aurait pu être fortement bénéfique car (j'imagine) qu'on sait mieux cibler ses qualités et ses défauts et du coup un meilleur épanouissement (je ne le vois que tardivement et ça commence tout juste à se clarifier)

Pendant des années, j'en ai bavé, sans en connaître l'une des raisons principale, mais cela a participé à ma construction personnelle et à me renforcer, et, au final, j'en suis même content !

En conclusion : ça doit être un plus (à double tranchant) mais ça dépend surtout du parcours de chacun
Akh
Akh

Messages : 12
Date d'inscription : 17/03/2011
Age : 37
Localisation : Earth - Aquitaine - Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Et si vous aviez été testés dans votre enfance ? Empty Re: Et si vous aviez été testés dans votre enfance ?

Message par Albatros Mar 2 Aoû 2011 - 15:43

Je reviens sur ce sujet... merci pour toutes vos contributions.

Pour ma part, je pense que j'aurais pu mieux vivre ma scolarité en ayant été testée, à condition que ceci soit le point de départ d'une aide. Je n'ai pas été en échec scolaire (bien au contraire) mais ce test de QI aurait peut-être été le petit truc qui m'a manqué pour faire des études supérieures, ce que je regrette parfois.

Et pour mon fils testé récemment... je pense que ça lui "sauvera" sa scolarité, et nous apporte quotidiennement des clés de compréhension.

Albatros

Messages : 56
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum