Le dernier cadeau.

Aller en bas

Le dernier cadeau. Empty Le dernier cadeau.

Message par Funambule le Mer 15 Juin 2011 - 0:19

« Je te quitte. »
Elle écrasa sa cigarette dans le cendrier noir.
« Tu as vu, il pleut au-dehors. »
Et son œil se mouilla. Une larme, solitaire, vint embrasser ses lèvres déjà pâles.
« Je te quitte. »
Comme un écho, son murmure s’était glissé sous le tapis persan qui ornait son salon depuis bientôt huit ans. Elle se leva, saisit brutalement son briquet orné de roses, et s’alluma une autre cigarette. Ses cigarettes étaient longues, fines, élancées comme une jeune fille qui brûle de vie mais semble ignorer qu’elle finira en cendres.
Elle avait pensé pouvoir s’offrir ce luxe que sont les sentiments – elle avait oublié que le temps dessinait les traits de l’animal. Il les mettait à jour, chaque seconde plus profondément – il les mettait à jour et ça faisait un mal de chien.
Et elle restait debout, devant la fenêtre, mêlant son chagrin aux gouttes d’eau que le ciel pleurait en ce soir de novembre.
Paresseusement, elle se demandait s’il y aurait un après. Mais son souffle, lui, savait pertinemment qu’il n’y avait pas d’après au bonheur. Le bonheur, c’est une gourmandise qui frappe à votre porte et se fait le voleur de toute quiétude, le voleur de votre vie : quand on a goûté au bonheur, on a quelque chose à perdre.
La lumière de l’appartement reflétait son visage dans la vitre. On y observait une curieuse jeune femme, aux joues sèches couvertes de pluie.
« Je te quitte. »
L’écho se faisait plus précis, plus sûre de lui.
Elle se retourna et fit face.
Elle ne vit qu’un visage, un visage d’homme, ravagé par l’incompréhension.
Son cœur ne se serra pas. Le temps dessine l’animal.
La cendre de sa cigarette s’écrasa sur le tapis persan. Le bruit sourd qui en glissa était la musique de huit années de cohabitation. Leur relation n’avait pas été une relation mais une simple cohabitation. Les sentiments, une habitude. La peur de la solitude. Longtemps, ils avaient ignoré qu’ils n’existaient pas. Les yeux de l’autre n’engendraient qu’effacement amer. Amer, comme le goût du regret qui enserrait son cœur. C’était ça, son bonheur. La chaleur d’un corps qui respirait la nuit, et la scrutait le jour. La joie des apparences, l’allégresse de l’image, ce tableau que l’on présente aux passants comme une œuvre d’art, alors qu’il ne s’agit que d’une simple copie baignée dans de l’eau bénite.
Les apparences. Un bocal couvert de miroirs-sans-teint, orgueilleux, tour d’ivoire sans audace.
Et huit ans, huit années de cohabitation reléguées au rang de trois mots. Je. Te. Quitte.
Il lui prit la main, l’attira contre lui. Longtemps, il la serra. Puis il s’écarta, les traits déformés de colère, et jeta par terre le vase tant aimé par sa grand-mère.
Elle fumait toujours, expirant doucement. Il hurla et frappa du poing sur la table.
Elle sanglota, la pluie s’était arrêtée.
Il la secoua, la gifla avec douceur, l’enlaça fiévreusement, violemment.
Elle lui servit une tisane, de ses mains douces et manucurées.
Peut-être n’aurait-elle pas dû dire cela, peut-être aurait-elle dû continuer à fermer les yeux et garder un simulacre de sentiments, peut-être…
Et sous son regard bordé de haine amoureuse, elle enfila son joli manteau noir, celui qu’elle mettait les soirs de théâtre.
Elle ouvrit la porte, lui lança un dernier regard, s’aperçut qu’elle avait oublié de mettre ses chaussures, mais, sachant qu’elle ne mourrait pas de froid, haussa les épaules.
Puis se jeta du huitième étage.

Les apparences étaient sauves, une rupture aussi douloureuse en surface ne pouvait qu’être le reflet d’une longue passion.
Son dernier cadeau.


Funambule.
Funambule
Funambule

Messages : 68
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier cadeau. Empty Re: Le dernier cadeau.

Message par Betapi le Mer 15 Juin 2011 - 0:42

C'est tellement triste et pourtant si beau, la fumée de sa cigarette aurait pu être le souffle d'un ange.
Betapi
Betapi

Messages : 2153
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier cadeau. Empty Re: Le dernier cadeau.

Message par augenblick le Mer 15 Juin 2011 - 0:49

Voui, mais s'agit-il d'une discussion générale relative à la zébritude ?
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier cadeau. Empty Re: Le dernier cadeau.

Message par Funambule le Mer 15 Juin 2011 - 0:54

Oui... En quelque sorte. Je savais que j'aurais ce genre de remarques : c'est une réflexion a lectures multiples. Et justement, un questionnement sur la différence entre le ressenti zèbre et le reste.
Funambule
Funambule

Messages : 68
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier cadeau. Empty Re: Le dernier cadeau.

Message par Funambule le Mer 15 Juin 2011 - 1:01

C'est deplacable dans discussions libres ?
Funambule
Funambule

Messages : 68
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier cadeau. Empty Re: Le dernier cadeau.

Message par augenblick le Mer 15 Juin 2011 - 1:05

Bien sûr.
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier cadeau. Empty Re: Le dernier cadeau.

Message par Funambule le Mer 15 Juin 2011 - 1:06

Merci
Funambule
Funambule

Messages : 68
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier cadeau. Empty Re: Le dernier cadeau.

Message par Horhplise le Mer 15 Juin 2011 - 6:53

Ca ne fera pas avancer le débat mais ton texte est splendide, parfait à un détail près:

Comme un écho, son murmure s’était glissé sous le tapis persan qui ornait son salon depuis bientôt huit ans. Elle se leva, saisit brutalement son briquet orné de roses, et s’alluma une autre cigarette.

J'aime bien ton style, j'espère que tu sais faire des textes plus épurés quand l'occasion s'y prête plus =)
Horhplise
Horhplise

Messages : 136
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 28
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier cadeau. Empty Re: Le dernier cadeau.

Message par Funambule le Mer 15 Juin 2011 - 8:14

Tiens, je n'avais pas vu, merci. Oui, je sais faire... Si ce que tu entends par épuré correspond a ma definition. Et meme si ça ne fait pas avancer le débat, les compliments font un bien fou. Alors : merci.
Funambule
Funambule

Messages : 68
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum