L'auto mutilation

Aller en bas

L'auto mutilation Empty L'auto mutilation

Message par Heloise10 Dim 16 Avr 2017 - 19:50

Bonjour,
Je suis nouvelle ici, je ne savais pas trop où écrire ce sujet, alors je serai sûrement redirigée mais c pas grave ^^

Donc.

Je suis surdouée, j'ai 15 ans. Les relations c vraiment pas mon truc. Je suis toujours en décalage avec les autres, toujours si incomprise, toujours si seule, avec l'inconnu comme seul horizon et l'absence comme seule affection.

J'ai souvent ce que je qualifie de "crise", ce moment où tout explose, où les larmes refoulées, les cris, les non dits, la rage et la haine explosent tous en même temps.

En primaire je me faisais tabasser par un groupe de mecs tres cons, ça m'avait amené au suicide et à l'auto mutilation.

Dans le courant de l'année, j'ai eu une période très difficile, avec l'absence de mon meilleur ami, la solitude intérieure qui me mangeait peu à peu, et les "attentes" de mes amies vis à vis de moi même, surdouée qui est donc le cerveau sur pattes chargé de servir les autres, BREF. Tout cela m'a amené dans une profonde dépression, avec l'auto mutilation comme seule compagnie, je ne suis pas allée jusqu'au suicide, même si je l'ai frôlé. Mais ce qui m'a sauvé, c'est la rencontre avec un zèbre. Enfin. En 15 ans d'existence, je n'avais jamais rencontré de zebre.

Bref.

Je voulais juste vous demander, que pensez vous de l'auto mutilation ? Durant mes crises je suis tentée de recommencer, même si j'ai un zebre avec moi... Je veux arrêter mais c dur...

Prenez soin de vous,
H.
Heloise10
Heloise10

Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par oyans Dim 16 Avr 2017 - 20:03

Cela n'a peut-être aucun rapport, mais ne serait-ce pas le désir de vengeance: répercuter les maux que la société t'inflige, sur ton propre corps afin d'expier toute la violence qui est en toi?
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Heloise10 Dim 16 Avr 2017 - 20:08

@oyans Si c un peu ça..
Heloise10
Heloise10

Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par oyans Dim 16 Avr 2017 - 20:19

Je ne suis pas médecin, je veux juste dire que tu subis à 15 ans des modifications importantes de caractère+ tes problèmes d'insertions, ta solitude.
Il faudrait déjà faire dériver toute cette énergie libérée lors de tes crises d'auto-mutilation vers un autre centre d'intérêt, où tu peux t'exprimer et dépenser sans complexe toute cette énergie, afin d'obtenir un état plus stable, donc plus en recul, car plus équilibré.
Je crois que c'est une solution qui a fait ses preuves, apprendre à se canaliser par le sport par ex.
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Heloise10 Dim 16 Avr 2017 - 20:24

Je vois ce que tu veux dire.
Je vais essayer, merci ^^
Heloise10
Heloise10

Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par oyans Dim 16 Avr 2017 - 20:29

Cherches du soutien auprès d'un psychologue, tu pourras dialoguer plus constructivement et lui ou elle pourra t'aiguiller d'une façon plus efficace. Toutes les villes sont dotées de CMP (centre médico-psychologique), je pense que pour toi cela serait une bonne chose.
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Heloise10 Dim 16 Avr 2017 - 21:38

Oui je suis chez un psy, dans le CMP de ma ville. Il m'aide bcp. Merci de tes conseils ^^
Heloise10
Heloise10

Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Csilla Dim 16 Avr 2017 - 23:03

Salut

J'ai vécu une période difficile durant laquelle je me mutilais (j'avais 18-19-20 ans). Comme toi, j'avais des crises durant lesquelles tout forçait pour sortir, au point que je n'arrivais plus à respirer.

Je sais que c'est mal perçu, ça fait peur à l'entourage, ce n'est pas très esthétique (coupures, bleus...), mais personnellement, cela me faisait un bien fou. À mon mal-être s'ajoutait donc la culpabilité de me sentir mieux après l'avoir fait. Mais je pense vraiment que c'est ce qui m'a "sauvée", qui m'a empêchée de me tuer entre autres...

Cela étant dit, ce n'est pas normal de vouloir se faire du mal à soi-même, pas normal du tout, et c'est signe d'un mal-être profond. Tu as déjà beaucoup de chance d'avoir trouvé un psy qui t'aide beaucoup. Je ne peux que t'encourager dans cette voie.

Parfois j'ai aussi envie de recommencer. Je considère l'automutilation comme une addiction, au même titre que le tabac, l'alcool ou les drogues (c'est peut-être extrême, mais personnellement, j'ai été plus accro à ma lame qu'à la cigarette). Il a été démontré que cela nous faisait relâcher des hormones qui nous apaisent et nous font du bien. J'espère qu'avec le temps cela finira par passer.

Enfin, comme le disait Oyans, je pense aussi que le sport peut être une bonne alternative. Personnellement, je déteste le sport, donc ce conseil ne me plaisait pas trop. Mais du coup, je me suis dit que me forcer à faire du sport reviendrait au final à me faire du mal à moi-même, physiquement. Pas très différent donc de l'automutilation. Sauf qu'après une bonne séance de sport, on se sent bien, c'était une souffrance "saine".

Quant à la manière dont j'ai arrêté l'automutilation, c'est un peu bête, mais je ne m'en suis pas vraiment rendue compte. J'ai quitté les endroits et les personnes avec lesquels je me sentais mal, je me suis reposée, j'ai arrêté de me mettre la pression, et les envies se sont espacées jusqu'à s'arrêter. Aujourd'hui, comme dit au-dessus, j'en ai encore quelques unes parfois, mais j'arrive à me retenir, cela ne me semble plus aussi vital.


Csilla

Messages : 97
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Heloise10 Lun 17 Avr 2017 - 8:37

Coucou ^^

Oui je vois ce que tu veux dire.

C'est tres mal perçu par l'entourage, bien entendu, d'ailleurs j'ai eu pas mal d'insultes de la part de mes amies quand elles ont découvert mes marques. C'est pas tres esthétique mais le plus important c'est que ça soulage..

Oui c'est une drogue. Tu t'accroches à elle car c'est tout ce qui te reste, tout ce qui te soulage. La nuit quand tu pleures c'est ton unique secours pr arriver à garder le sourire devant les autres...

Je vais trouver un sport qui me permettra de me défouler. Je vais attendre que mon genou soit réparé.

Oui c'est ce que je commence à faire.. J'ai laissé mes amies qui ne m'aidaient pas, qui s'en foutaient de moi... Je repars dans la savane avec plusieurs zebres, pr la première fois de ma vie, je ne ressens plus ce vide à l'intérieur de moi.

Courage à toi, bravo d'avoir réussi à arrêter. Je vais tâcher d'en faire de même ^^
Heloise10
Heloise10

Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par oufy-dame Lun 17 Avr 2017 - 21:36

Bonsoir, Effectivement, les personnes qui te maltraitent (insultes...) ne sauraient être des ami.e.s. Pour aller mieux, Dre Muriel Salmona dit qu'il faut ne plus être en contact avec quiconque te maltraite (autant que possible).

Tant mieux si ton psy t'aide, mais les psy de CMP sont souvent dans la mouvance psychanalytique alors que la psychanalyse (et toute thérapie basée uniquement sur la parole) n'a (ont) pas prouvé son efficacité dans la plupart des troubles, ni en tant que théorie (elle contient des affirmations non fondées, non justifiées, non démontrées et qui culpabilisent les personnes en souffrance).

En complément du CMP, tu irais peut-être mieux plus vite si on te trouvait un.e bon.ne psychotraumatologue ou au moins un.e psy "TCC" (mais bien sûr si c le cas de ton psy, c très bien).

Si tu subis des violences dans ton établissement, sache qu'il y a des pistes du côté du MEN, appels anonymes... Je connais un ado qui en a été victime, la responsable du collège lui a propose de faire un exposé sur le harcèlement, à la suite de quoi un élève maltraitant s'est excusé et l'a invité à son anniversaire.

Bon courage,
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Heloise10 Mar 18 Avr 2017 - 10:16

Hey

Oui j'ai coupé tt les ponts. Ça a été dur au début, mais avec mes amis zébrés c'était plus facile. Je n'ai plus ce sentiment de solitude intérieure.

Je savais pas, merci tu m'apprends quelque chose ^^
Je ne sais pas dans quel branche il est spécialisé, j'irai lui demander conseil. Mais c'est vrai que ce serait peut être plus facile, bref j'irai voir.

Je n'en subis plus, bien heureusement.
Oh c'est mignon... Le harcèlement est vraiment horrible, il faut que ça s'arrête.

Merci du conseil ^^
Heloise10
Heloise10

Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Joy10 Mar 18 Avr 2017 - 11:05

Salut !
Je dois bien l'avouer, je suis heureuse de voir un post sur ce sujet.
Je me suis mutilée pendant longtemps, et j'ai encore toutes mes cicatrices. C'est marrant car "le monde", "les gens" les regardent interloqués, mais ne posent pas de questions. C'est dommage, j'aurai beaucoup à dire, et aujourd'hui je les porte bien, je n'en ai plus honte, elles sont le symbole d'une période révolue.
Je me mutilais pour me soulager. Aussi bizarre que ça puisse paraitre, je ne me faisais pas de mal, au contraire je me soulageais. Comme le dit bien Csilla c'était une véritable drogue. Je pouvais retourner mon appartement, à la recherche d'une lame.
Parfois ça me manque, surtout l'odeur du sang mêlée au métal des lames, et des compresses stérile. Ouais je sais à lire c'est un peu glauque mais c'est pourtant ce que je ressens. Je crois que j'avais inconsciemment créer un ancrage, avec cette odeur un peu particulière. J'avais associé cela au bien être.
Les gens ne peuvent pas comprendre je crois, pour eux on se fait du mal, on s'abime. Mais non, c'est juste une soupape pour survivre. Cependant, juste après on a honte, on fait tout pour cacher les marques, mais c'est souvent plus difficile qu'il n'y parait.

Pour toi Heloise10 je crois que tu devrais créer de nouveaux ancrages. Tu as l'esprit suffisamment logique pour réussir à les créer consciemment. Une odeur que tu aimes, une sensation au toucher, quelque chose, quoique ce soit qui te procure du bien être, il faut que tu puisses t'en servir pour te soulager et te transporter ailleurs, dans un petit monde que tu peux créer toi même. Si tu es curieuse, essaye l'autohypnose ou la méditation.

bien à toi Smile

Joy10

Messages : 21
Date d'inscription : 12/04/2017
Age : 34
Localisation : CHALON SUR SAONE

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Heloise10 Mar 18 Avr 2017 - 15:09

Tu as exactement tout dit. Ce sont les mots que jemploie, vraiment. Je pourrais écrire un roman là dessus ( faisons une collab mdrr )

Je vais essayer merci ^^
Heloise10
Heloise10

Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Octavius Nera Mar 18 Avr 2017 - 16:07

.


Dernière édition par Octavius Nera le Mer 17 Mai 2017 - 14:29, édité 1 fois
Octavius Nera
Octavius Nera

Messages : 20
Date d'inscription : 13/07/2015
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par oufy-dame Mar 18 Avr 2017 - 21:14

Heloise10 a écrit:
Oh c'est mignon... Le harcèlement est vraiment horrible, il faut que ça s'arrête.

Merci du conseil ^^

Ce n'était pas un conseil car j'imagine les souffrances qu'une telle perspective peut engendrer (je ne me verrais vraiment pas faire un tel exposé devant mes bourreaux).

Au passage, j'ai oublié de préciser que cet ado est HQI aussi, avec dysgraphie...

Je suppose que son exposé a eu l'intérêt d'expliciter clairement tous les actes qui relèvent du harcèlement ou de la violence même non répétée, et de rappeler les sanctions légales en guise d'avis aux auteur.e.s.

Quand une personne minimise des violences, notamment de la part d'adultes (ex : a travail), qui pis est sur des mineur.e.s, qui pis est sexuelles, qui pis est inces-tueuses, je n'ai parfois plus d'autre argument que leur rappeler la loi.
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par Heloise10 Mer 19 Avr 2017 - 8:52

Pour octavius nera : Oui c'est vraiment une drogue. C'est pr ça que c dur de s'arrêter..

L'auto médication ? Je connaissais pas le truc. J'espère que tu vas t'en sortir <3

Je vais aller voir un psychothérapeute.

Vers 10-11 ans.




Pour oufy dame : oui c'est dur. Très dur.

Oui heureusement que la loi est là pr calmer certaines personnes.
Heloise10
Heloise10

Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par ifness Jeu 20 Avr 2017 - 2:41

Bonsoir, Heloïse.

Heureux de tomber sur toi.
Addict, oui, c'est aussi un pb auquel j'ai été confronté.

Oui, cé dur de s'arrêter.

Je suis dans l'état d'esprit d'un(e) ado, bien qu'étant beaucoup + âgé.
Ca me fait chier.

Je t'accompagne, oui, je suis en ta compagnie,
je ne suis pas "ailleurs", je suis avec toi.

J'ai bien relu, oui , le sport; c'est une bonne solution, une bonne drogue,
il faut t'y tenir si tu y accroches.

De toute,
il est nécessaire de trouver un équivalent à tes exutoires.
Tu es HQI, tu ne t'en sortiras pas comme ça.

Il faut que tu trouves du plaisir à
du bonheur à

P-ê que tu dois passer par une psy (j'ai moi-même passé 15 ans en psycha, + qques années de psy CC)
mais il te faut trouver ton équilibre,
donc la source de ton déséquilibre.

OK.I'm present.
If.

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par ISIS75 Sam 6 Mai 2017 - 1:53

thérapie comportementale dialectique. Peu pratiquée en france, encore...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2861
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'auto mutilation Empty Re: L'auto mutilation

Message par ifness Ven 12 Mai 2017 - 1:04

TCD.
???
Ca doit être long, si c'est dialectique ?
Un peu contradictoire, non ?

Helo, donne-nous de tes news.

On est ici sur un site d'échanges,
parfois ce site me semble manquer un peu d'humanité.
De tendresse.

Vite intéressé(e), vite oublié(e).

Ce n'est pas mon style.

Il est rare que l'on s'y dise "je t'aime, je pense à toi"
ou
"tu me manques"
hormis, je suppose, en MP, evidently.

Je trouve ça dommage.
Les HQI (je hais la ségrégation avec les THQI)
sont sensés posséder une sensibilité, une émotivité,
une vie sensible, donc,
particulièrement aiguë.

Moi, je trouve de l'hyper-acuïté intellectuelle,
assez peu d'émotionnel-relationnel.

So long, Helo or others.
I love you

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum