Guide de survie en milieu professionnel

Aller en bas

Guide de survie en milieu professionnel Empty Guide de survie en milieu professionnel

Message par Gaudriole le Mer 29 Mar 2017 - 22:07

J'avais commencé par parler de mon cas personnel, mais je trouve plus judicieux de s'échanger des astuces pour survivre à la jungle du travail.
J'en ai répertorié quelques unes pour commencer, que je mets difficilement en application, et dont on pourra volontiers débattre:
Technique n°1: une idée sera toujours meilleure si vous parvenez à la faire accoucher des autres. Même si l'accouchement doit durer longtemps, prenez votre mal en patience.
Technique n°2: on arrête pas de vous le dire mais ne négligez pas les rituels sociaux. Vous avez du pain sur la planche et la pause café/clope n'est pas votre priorité ? Erreur. Ne chamboulez pas le rythme de l'entreprise avec votre souci du travail bien fait, ou votre envie pressante de démarrer ces nouveaux projets qui vous tiennent à coeur.
C'est le tempo du groupe qui importe, et si vous ne vous calez pas sur ce tempo, vous êtes un peu comme un corps étranger sur un organe. Une chance sur trois pour que la greffe prenne.
Plus sérieusement, des tas d'infos utiles à votre positionnement stratégique dans l'entreprise peuvent circuler à ces occasions. Sachant cela, vous ne vous étonnerez plus de voir ce que vous voyez.

Technique n°3: faites profil bas. Laissez les autres constater vos succès mais n'en parlez pas, ou sachez d'une manière ou d'une autre les restituer à d'autres (même les initiatives que vous avez portées seul). Ecoutez les suggestions, valorisez un maximum les connaissances et compétences des autres, ne faites pas étalage des vôtres, même quand vous pensez que c'est pertinent ou que ça pourrait faire avancer les choses. C'est mignon de la part d'un stagiaire de passage que tout le monde aura oublié dans un mois, mais pas de la vôtre.
Si votre avis ou expertise n'est pas clairement sollicité, n'allez pas au casse pipe. Et si c'est le cas, là encore, profil bas. Quand on se montre impressionné à votre égard, démystifiez immédiatement: ce que vous pouvez faire, tout le monde peut le faire, même si ce n'est pas tout à fait vrai.

Technique n°4: plutôt que d'en faire beaucoup, parce que vous en avez envie et que vous en êtes capables, faites en moins mais faites le durer plus longtemps. On en revient au tempo de l'entreprise là encore. En particulier quand vous êtes confrontés à des collègues qui ont tendance à vous voir occasionnellement comme un oisillon un peu trop zélé, voire une menace (sans commentaire), essayez de montrer que vous n'en faites pas plus qu'eux et, reprenez la technique n°3 qui consiste à valoriser leur savoir faire plutôt que de démontrer le vôtre.

Enfin, la technique de survie n°5, l'essentielle: avez-vous vraiment envie d'essayer ces techniques ?

J'ai rencontré quelques prodiges de ces techniques, des chaméléons 5ème dan, ce qui ne les empêche pas de somatiser leur malaise par des maladies chroniques par ailleurs. Mais leur endurance m'épate. C'est un mélange de plein de choses qui doit les pousser à jouer le jeu. Je sais que certains vibrent vraiment pour ce qu'ils font, et de là arrivent à composer avec une dynamique interpersonnelle qui n'est pas toujours satisfaisante. Il y a le besoin du salaire à la fin du mois, des idéaux poursuivis indestructibles quoi que régulièrement ébranlés (et qui pourraient être mis en oeuvre dans des conditions plus épanouissantes), que sais-je...
Gaudriole
Gaudriole

Messages : 1
Date d'inscription : 28/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Guide de survie en milieu professionnel Empty Re: Guide de survie en milieu professionnel

Message par bridge le Jeu 30 Mar 2017 - 14:28

Intéressant comme sujet Very Happy
Je pense que tes points sont très dépendants du domaine dans lequel tu travailles et du niveau auquel tu te situes. Je travaille dans le domaine scientifique et on m'a longtemps reproché d'être trop modeste et retirée.  Donc je voudrais vraiment apporter quelques nuances à ce que tu dis. Par exemple:
1/ laisser d'autres avoir l'idée ... oui, moi je dirais: ne se battre que pour les idées qui en valent la peine. Concéder les points de détails, ça met les gens de bonne humeur pour les points importants où il ne faut pas trop céder justement.

2/ vrai ... je néglige toujours les pauses café et les conversations de couloir mais beaucoup se joue là ...

3/ profil bas? Beuh, pas exagérer non plus avec ça. Vrai qu'il faut écouter les autres. Mais je dirais qu'il faut honnêtement "rendre à César ce qui est à César" et ne pas non plus se laisser bouffer. Attention j'ai changé très récemment d'idée sur ce point! ça m'a demandé beaucoup de travail sur moi d'arriver justement à ne pas tout le temps me laisser marcher sur les pieds et je dois encore faire des efforts concernant le "si je peux le faire, tout le monde peut" (je l'ai encore dit à une réunion pas plus tard que ce matin). En sciences, ceci est un point capital! L'honnêteté devrait, je dis bien "devrait", être généralisée mais je sais que ce n'est pas toujours vrai! Je dois encore beaucoup travailler sur ma "PR" (public relation  Rolling Eyes ) parce que si on ne le fait pas soi-même personne ne le fera pour nous!

4/ s'adapter au tempo de l'entreprise? C'est vrai que j'ai eu ce genre de problème dans l'entreprise où je travaillais avant (en tout cas c'est comme ça que j'interprète). Maintenant pour la position que j'occupe maintenant ce n'est plus vrai du tout. Si je trainaille (comme répondre ici Laughing ), je le payerai plus tard parce que le travail ne sera pas fait Embarassed

bridge

Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum