Arrêter de penser / contrôler ses pensées

+16
LatinoThug
EmaT
lunette
Tomate
Le Vinaigre Epris
Weigela
TARTEMPIONNE
tieutieu
Pouniapod
Chouetterox
3615chuna
Mee Yung
-Benoit-
Boniface
izo
Alpaga
20 participants

Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Alpaga Lun 20 Fév 2017 - 22:33

Bonjour à tous,

J'aurais aimé savoir comment vous arrivez à contrôler vos pensées ? Admettons que vous ayez un sujet qui vous prenne la tête continuellement, une personne, un événement, un truc précis qui vous fait perdre la tête, et plus vous y pensez plus vous savez que vous allez foirer le truc parce que ça vous rend mal, ça mine votre moral etc alors que quand vous n'y pensez pas vous êtes au top.
Un moyen de ne plus y penser serait illusoire, par contre une alternative, une technique pour détourner l'attention du sujet principal devrait être possible,

Vous en pensez quoi ? Illusoire aussi ?

Alpaga

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par izo Mar 21 Fév 2017 - 12:37

Quand cela survient, je laisse la parole à mon corps. Je privilégie une action qui met le corps en vedette et la pensée en sourdine.
izo
izo

Messages : 4332
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Boniface Mar 21 Fév 2017 - 12:47

Je fais à peu près la même chose qu'Izo, personnellement je laisse mon hypersensibilité débrancher mon cerveau pour être dans le moment présent (par exemple je vais m'attarder sur une feuille d'arbre, une goutte d'eau, et cætera).

Ce n'est que partie remise, mais ça repose.
Boniface
Boniface

Messages : 105
Date d'inscription : 20/02/2017
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par -Benoit- Mar 21 Fév 2017 - 12:57

C'est ça le truc : on croit que ça se controle.

D'une, au lieu de vouloir controler, il faut se laisser aller, et accepter cette avalanche cérébrale, accueillir ce flot d'idées incontrôlables.

De deux, on peut se contenter de se focaliser sur autre chose : si quelque chose te prend la tête, trouve un truc pour t'occuper l'esprit 10 minutes

De trois, reconnecte toi avec ton corps et tes émotions (outils : méditation de pleine conscience)

De 4 : apprendre à gérer les émotions (voir youtube)

De 5 : Se relier à son corps en faisant du yoga, de la danse, des arts martiaux, peu importe.

L'idée, c'est juste de vivre ailleurs que dans ta tête cat
Car , de toute ta personne, ta tête, ce n'est que la partie consciente, donc 10% du cerveau.
Réconcilies toi avec les 90% qui te sont inconnus Wink


(Quelques suggestions pour trouver des outils : livres de Christelle Petit Colin)
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 28
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Alpaga Mar 21 Fév 2017 - 15:26

Je privilégie une action qui met le corps en vedette et la pensée en sourdine.

Comment ? Me concentrer sur un bruit etc ce sera trop faible tellement mon idée va m'accaparer l'esprit.

Je relirais tous tes points à tête reposée doc Smile

Alpaga

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Mar 21 Fév 2017 - 17:12

Hello.
J'ai été confrontée au problème de manière assez forte il y a quelques années et il a disparu. Avec le recul, voilà ce qui a changé :

1. Comme doc, la méditation m'a aidée. Pleine conscience ou pas, en tout cas plus la pratique est régulière, plus elle est efficace. Globalement, ça m'a permis de mieux dormir et de moins tourner en rond. Il paraît que le sport a des effets comparables.

2. Stratégie beaucoup plus court-termiste : me jeter à fond dans l'obsession du moment. Si c'est une sensation, j'analyse les faits à fond par écrit. Au bout d'un moment, je trouve ce qui me chiffonnait et ça se calme. Souvent aussi, cela m'épuise et ça se calme. Si c'est d'ordre intellectuel, j'achète un bouquin qui traite du sujet et je le lis. Puisque je suis en train de résoudre le problème, il ne m'entête plus, parce que je suis déjà dans l'action.
Tout ce que je viens d'énoncer est rendu possible par une certaine rigueur le reste du temps : il faut toujours avoir un peu d'avance sur ses impératifs pour pouvoir se le permettre.

3. De manière générale, le fait de faire des choix de vie en rapport avec mes centres d'intérêt m'a aidée aussi, en m'aidant à me concentrer sur une action. Si j'avais un travail sans lien avec ce qui m'intéresse, je pense que je serais envahie de pensées parasites gênantes. La plupart de mes obsessions au long terme touchent aussi à mon travail, ce qui me tranquillise : globalement, je vais dans le sens qui m'intéresse.

Je sais que par ailleurs certaines personnes utilisent des objets discrets pour se canaliser. Je connais quelqu'un qui a toujours des élastiques sur lui pour pouvoir jouer avec tout en parlant. Ça l'aide.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par -Benoit- Mar 21 Fév 2017 - 21:45

[aucun rapport, vous bossez dans quoi , messieurs - dames ? ]
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 28
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Mar 21 Fév 2017 - 21:51

doc-pisto-colle a écrit:[aucun rapport, vous bossez dans quoi , messieurs - dames ? ]
Suis prof de français, en collège actuellement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Mee Yung Sam 4 Mar 2017 - 10:02

doc-pisto-colle a écrit:[aucun rapport, vous bossez dans quoi , messieurs - dames ? ]

Je suis artisan brodeur

Et donc pour en revenir au sujet du début : Avec la broderie, il est très facile de laisser vagabonder son esprit.
Occuper les mains pour libérer son esprit peut être également une solution

Mee Yung

Messages : 53
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 41

http://www.meeyung-creations.com

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Sam 4 Mar 2017 - 11:52

Oui oui.

Arrêtez tous de penser !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Sam 4 Mar 2017 - 11:53

Merde alors !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par 3615chuna Sam 4 Mar 2017 - 12:04

C'est pas arrêter de penser, qu'il faut faire, mais arrêter de ressasser...
3615chuna
3615chuna

Messages : 20765
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Sam 4 Mar 2017 - 12:05

Non non, ressasser. ressasser encore.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Sam 4 Mar 2017 - 12:06

Interpréter.

Jusqu’à comprendre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Sam 4 Mar 2017 - 12:06

Lâchez pas le morceau.

Courage !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Mee Yung Sam 4 Mar 2017 - 12:44

Cogito Ergo sum

Mee Yung

Messages : 53
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 41

http://www.meeyung-creations.com

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Sam 4 Mar 2017 - 13:22

Indépendamment des formulations, le cogito constitue un élément majeur de la pensée cartésienne. Il est une certitude à partir de laquelle Descartes va tenter de refonder toute la connaissance. Il consiste en une intuition qui ne se résume pas à une déduction logique. L'expression est pensée comme "Je suis en tant que je pense" sans "donc" car ce ne fut pas le fruit d'un raisonnement mais d'une réflexion

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Ven 10 Mar 2017 - 16:20

-Benoit- a écrit:[aucun rapport, vous bossez dans quoi , messieurs - dames ? ]




musique/bibliothèque


-------------------------------

sinon, pour revenir au sujet: arrêter de penser n'est, pour moi, ni possible, ni souhaitable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Ven 10 Mar 2017 - 17:17

...mais souvent, ça surchauffe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Ven 10 Mar 2017 - 18:18

Vous pouvez répéter la quessssstion ?

Si seulement !

@-Benoit- : Je bosse dans mon salon. Hein, non littéralement ? Euh... Dans la merde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Chouetterox Mer 12 Avr 2017 - 19:08

Ce qui marche chez moi pour penser à autre chose c'est de prendre les transports en commun et d'aller me promener, emprunter des livres, faire des courses... Le fait d'être dans des lieux où il y a du monde me fait du bien.

Chouetterox

Messages : 21
Date d'inscription : 05/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Pouniapod Jeu 13 Avr 2017 - 14:27

izo a écrit:Quand cela survient, je laisse la parole à mon corps. Je privilégie une action qui met le corps en vedette et la pensée en sourdine.

par exemple chanter, ça marche plutôt bien Smile
Pouniapod
Pouniapod

Messages : 236
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 30
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par tieutieu Jeu 13 Avr 2017 - 15:38

Y a bien un truc...qui m'a semblé chelou, mais...vous ne vous moquez pas hein! Remarquez allez-y m'en fiche, ça a marché.

J'avais des pensées un peu obsessionnelles. Je me faisais chier au taff alors je crois bien qu'elles m'occupaient plus qu'autre chose ces pensées.
Première séance d'hypnose avec le psy :
1- suggestion que ça serait bien d'avoir conscience de leurs arrivées et de les bloquer
2- hypnose avec pour seule phrase d'induction un truc basique et générique "je veux régler mon problème"
3- et pouf ! à la sortie de la 1ère séance, j'en avais conscience et passait à autre chose.
Ce qui m'a surpris, c'est à quel point elles revenaient incessamment au début et puis ça s'est espacé.

Est-ce que je suis en mesure de le refaire seul ? Je ne sais pas, mais ça a fonctionné une fois pour moi donc c’est un moyen possible.
Ce que m’a dit le psy ‘L’arrivée des pensées ne se contrôle pas. Elles passent, on s'y accroche ou pas.’
tieutieu
tieutieu

Messages : 952
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 44
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par TARTEMPIONNE Mar 6 Juin 2017 - 22:10

Bonjour tieutttieu
"Ce que m’a dit le psy ‘L’arrivée des pensées ne se contrôle pas. Elles passent, on s'y accroche ou pas.’ t'a dit ton psy.
Eh bien c'est tout à fait ce que je pense: la pensée, me semble-t-il a un aspect très MECANIQUE. Une pensée chasse à l'autre et l'on ne PEUT PAS  contrôler leur arrivée. D'ailleurs vouloir les contrôler est une nouvelle pensée ni plus ou moins importante en soi que les autres.
Il me semble que l'on peut parfois, voir passer ses pensées, voir que l'on pense encore, et que cela ne s'arrête pas. Cette observation, sans rejet fait que l'on s'y accroche moins, et, parfois, la mécanique de la pensée ralentit.
Je ne me suis jamais fait hypnotiser mais il me semble que cela ne peut pas changer la mécanique du moins à long terme.Ce qui ne veut pas DU TOUT dire que l'hypnose n'est pas intéressante pour toi. Ca, alors là, je n'en sais rien!
Bonne soirée à toi

TARTEMPIONNE

Messages : 22
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par TARTEMPIONNE Mar 6 Juin 2017 - 22:26

chuna56 a écrit:C'est pas arrêter de penser, qu'il faut faire, mais arrêter de ressasser...

Bonsoir chuna56

Je trouve génial de bien identifier une différence entre "voir apparaître" une pensée et s'y accrocher, qui plus est la ressasser.
Et je me pose la question: "Peut-on cesser de ressasser? "
Ma réponse : *, je ne sais pas si pour toi c'est pareil, mais je pense que lorsque l'on ressasse une pensée c'est qu'elle nous renvoie à quelque chose de trop douloureux, ou qu'on a PEUR de regarder . Le jour  où l'on accepte de ressentir toute sa détresse, il arrive -me semble-t-il, qu'elle s'étiole, peu à peu.
Qu'en dis-tu chuna?
Il m'est souvent arrivé, quand j'étais très mal de me dire:"Regarde doucement, gentiment ce que tu ressens, ne bouge plus, ne fais plus rien  ressens, regarde en face ton malaisse" et là ... Bon à toi d'essayer si ça te dit mais c'est super car cela va mieux! Alors, la fois suivante, quand à nouveau, on ne va pas très bien, on sait bien qu'il faut se dire :" STOP, j'arrête de fuir je ne bouge plus .
En fait, je pense cela aussi pour la douleur physique. Quand elle n'est pas trop forte on peut la ressentir vraiment sans se concentrer sur autre chose et on s'aperçoit parfois tout à coup qu'elle a disparu et qu'il faut presque faire un effort pour aller la rechercher.
J'espère que je ne t'i pas perturbé
Je te souhaite une Bonne Soirée

TARTEMPIONNE

Messages : 22
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par 3615chuna Mar 6 Juin 2017 - 22:49

Bonsoir, Tartenpionne Smile
L'idée est intéressante, mais dans l'immédiat, pas applicable par moi. J'ai une mémoire traumatique trop présente, et si je force un peu les choses, je pars en dissociation (je ressens plus rien. Ceci dit, c'est pas pire que de ressentir trop ^^)
Pour quelqu'un de plus équilibré, je pense que ça doit bien marcher Smile
Pour le moment, je gère mes ruminations par la marche. Puis je thérapise.

le souci des ruminations, c'est qu'elles renforcent l'aspect négatif de la pensée à chaque tour...
3615chuna
3615chuna

Messages : 20765
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Weigela Mer 7 Juin 2017 - 0:03

TARTEMPIONNE a écrit:Et je me pose la question: "Peut-on cesser de ressasser? "
Ma réponse : *, (...) je pense que lorsque l'on ressasse une pensée c'est qu'elle nous renvoie à quelque chose de trop douloureux, ou qu'on a PEUR de regarder . Le jour  où l'on accepte de ressentir toute sa détresse, il arrive -me semble-t-il, qu'elle s'étiole, peu à peu.
(...)
Il m'est souvent arrivé, quand j'étais très mal de me dire:"Regarde doucement, gentiment ce que tu ressens, ne bouge plus, ne fais plus rien   ressens, regarde en face ton malaisse" et là ... Bon à toi d'essayer si ça te dit mais c'est super car cela va mieux! Alors, la fois suivante, quand à nouveau, on ne va pas très bien, on sait bien qu'il faut se dire :" STOP, j'arrête de fuir je ne bouge plus .
En fait, je pense cela aussi pour la douleur physique. Quand elle n'est pas trop forte on peut la ressentir vraiment sans se concentrer sur autre chose et on s'aperçoit parfois tout à coup qu'elle a disparu et qu'il faut presque faire un effort pour aller la rechercher.

Quand je ressasse des pensées, cela peut être 2 choses :
- soit ce que tu indiques : un événement vient de se produire et a une très haute charge émotionnelle douloureuse. Je suis submergé et ça tourne, tourne, tourne jusqu'à ce que je trouve une "solution" : ça peut être une vraie solution ou une explication de ce qu'il s'est produit
- soit c'est une façon de fuire le présent : je suis alors dans le ressassement non d'un événement réel mais dans des "day dreams"

Pour le 1er type, cela fait quelques mois que je pratique la méditation de pleine conscience et je constate que maintenant il faut vraiment que la charge émotionnelle soit énorme pour ressasser. Cela a aussi un impact sur le ressassement du 2è genre, mais moindre. Là ce qui a marché jusqu'à présent pour moi a été : d'écrire des histoires, ce qui m'a permis de canaliser ce flux, ou alors de passer à l'action et d'avoir des choses intéressantes à vivre au quotidien.
Weigela
Weigela

Messages : 999
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Le Vinaigre Epris Mer 7 Juin 2017 - 9:09

Cette discussion était très intéressante à lire.

Ce sera tout pour moi Cool

Mais je vous en prie, continuez.
Le Vinaigre Epris
Le Vinaigre Epris

Messages : 139
Date d'inscription : 30/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par TARTEMPIONNE Mer 7 Juin 2017 - 9:44

fleurdesel a écrit:
TARTEMPIONNE a écrit:Et je me pose la question: "Peut-on cesser de ressasser? "
Ma réponse : *, (...) je pense que lorsque l'on ressasse une pensée c'est qu'elle nous renvoie à quelque chose de trop douloureux, ou qu'on a PEUR de regarder . Le jour  où l'on accepte de ressentir toute sa détresse, il arrive -me semble-t-il, qu'elle s'étiole, peu à peu.
(...)
Il m'est souvent arrivé, quand j'étais très mal de me dire:"Regarde doucement, gentiment ce que tu ressens, ne bouge plus, ne fais plus rien   ressens, regarde en face ton malaisse" et là ... Bon à toi d'essayer si ça te dit mais c'est super car cela va mieux! Alors, la fois suivante, quand à nouveau, on ne va pas très bien, on sait bien qu'il faut se dire :" STOP, j'arrête de fuir je ne bouge plus .
En fait, je pense cela aussi pour la douleur physique. Quand elle n'est pas trop forte on peut la ressentir vraiment sans se concentrer sur autre chose et on s'aperçoit parfois tout à coup qu'elle a disparu et qu'il faut presque faire un effort pour aller la rechercher.

Quand je ressasse des pensées, cela peut être 2 choses :
- soit ce que tu indiques : un événement vient de se produire et a une très haute charge émotionnelle douloureuse. Je suis submergé et ça tourne, tourne, tourne jusqu'à ce que je trouve une "solution" : ça peut être une vraie solution ou une explication de ce qu'il s'est produit
- soit c'est une façon de fuire le présent : je suis alors dans le ressassement non d'un événement réel mais dans des "day dreams"

Pour le 1er type, cela fait quelques mois que je pratique la méditation de pleine conscience et je constate que maintenant il faut vraiment que la charge émotionnelle soit énorme pour ressasser. Cela a aussi un impact sur le ressassement du 2è genre, mais moindre. Là ce qui a marché jusqu'à présent pour moi a été : d'écrire des histoires, ce qui m'a permis de canaliser ce flux, ou alors de passer à l'action et d'avoir des choses intéressantes à vivre au quotidien.

Ne s'agit-il pas dans les 2 cas de fuite de l'instant présent?

TARTEMPIONNE

Messages : 22
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Tomate Mer 7 Juin 2017 - 13:53

J'ai différentes stratégies en fonction du moment, et du type de pensées.
-stratégie de confrontation : je vais au bout de ce qui m'obsède, m'habite. Une fois que j'en ai fait le tour, je sais que ça se calmera.
- Stratégie d'évitement : je deviens hyperactive mais dois veiller toutefois à ne pas franchir mes limites en terme de fatigue physique (sport ++, travaux, etc). Et tendance à surinvestir dans ces cas là les tâches répétitives, en mode robot, proches de l'état hypnotique. Et d'ailleurs, je pratique aussi l'auto hypnose quand ça déborde vraiment vraiment trop.
Tomate
Tomate

Messages : 187
Date d'inscription : 01/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par lunette Dim 11 Juin 2017 - 11:50

Quelques points communs avec Tomate en fonction du moment et du type de pensées.
J'essaye d'aller au bout du "truc" qui m'obsède ou je le fuis en sur-investissant une autre activité.
Durant les moments d'automatismes, je détourne mon neurone de sa pensée en comptant (par exemple des délais ou des similitudes).
J'adhère aux techniques d'hypnoses également, même s'il m'est personnellement difficile de pratiquer l'auto-hypnose.

lunette

Messages : 89
Date d'inscription : 25/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par EmaT Dim 11 Juin 2017 - 14:49

Très basiquement : faire quelque chose de manuel qui nécessite une grande précision.
(Dans mon cas, c'est cuisiner avec de la vielle musique pop ).


EmaT

Messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2017
Age : 30
Localisation : Bdx

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Dim 11 Juin 2017 - 14:55

EmaT a écrit: de la vielle

La vielle ça me stresse plutôt clown


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par LatinoThug Lun 12 Juin 2017 - 2:54

Alors Je vais te conseiller la meme chose qu'une psycologue ma dit :
alors pour commencer tu peut faire du sport d'équique car sa occupe toute ton intentions car sa je joue a plusieurs et que t'es obliger d'etre présent donc a penser qu'aux moment présent , tu peut aussi lire des livres mais des truc que t'aime pas des truc que tu v'as te forcer a lire ,
après il ya cette technique aussi quel ma donner et que j'ai opté pour : c'est l'application "Les meditation " à télécharger sur Play Store . cette appli Contients Diverses méditations a faire tout les jours pendant quelque Minute . ce qui occupe l'esprit (pensée) a se concentrer sur qu'une seul chose et petits a petits habituer a son corps a ne plus pensée a plusieurs choses a la fois et enfin être sur terre .
Car mon problème et ceux de la plupart des zèbre , hyperpensif c'est que notre esprit n'est jamais tranquille , il est toujours a 100 à l'heure toujours a penser et a re-penser ce qui cree cette fatigue mentale et physique , ceci est parfois la cause du sentiment de ne plus vouloir vivre .

Lien de L'application : https://play.google.com/store/apps/details?id=enpleineconscience.lesmeditations
LatinoThug
LatinoThug

Messages : 6
Date d'inscription : 02/06/2017
Age : 22
Localisation : Guyane

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par TARTEMPIONNE Jeu 15 Juin 2017 - 14:25

@Fleurdesel

Bonjour!

Oui, bien sur, pour moi, dans ces 2 cas, il s'agit bien de la fuite de l'instant présent ...ce que nous faisons quasiment toute la journée dès que nous n'aimons pas trop ce que la vie nous offre, non?
Voila les questions qui surgissent.. à l'instant :
- Nous pensons, la plupart du temps que notre tristesse ou notre peur, ou notre mal être sont fondés : Est-ce bien exact?
- Quelle est notre part de responsabilité dans la poursuite de cette pensée?
- Comment se fait-il que nous portions toujours des jugements sur ce que nous vivons? : D'où viennent ces jugements?
Considérons -nous qu'il s'agit là d'une habitude? (J'avais été passionnée par un livre de MAINE DE BIRAN : je crois qu'il était intitulé:" [size=18]Influence de l'habitude sur la faculté de penser" [/size])
-Comment se fait-il que des gens -ayant beaucoup souffert dans leur vie- semblent s'être détachés de leurs propres jugements et vivent ainsi beaucoup mieux?
Ces interrogations résonnent-elles chez toi ou.. tomberont -elles dans le désert?
Bonne journée.

TARTEMPIONNE

Messages : 22
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Dim 18 Juin 2017 - 9:08

@TARTEMPIONNE : t'es pas dans le désert.
J'ai lu avec attention l'ensemble des messages, j'y trouve finalement plus de questions qui en découle que de réponses.
Il y a une chose toutefois qui reviens : faire autre chose pour se préserver le temps de reprendre le problème avec plus de lucidité donc le recul.

Q1 : y a pas de fumée sans feu, après quel est l'épaisseur ou taux de toxicité de la fumée ?
Q2 : c'est une bonne pensée
Q3 : le mot jugement me dérange, un peu fort, après c'est une interprétation propre à chacun. Du fait que tu ne serai pas zèbre si tu n'analysais pas ton environnement.
Q4 : ?? tu peux répéter la question ?? Y a une question et une affirmation ? (je sèche)

Pour m'occuper l'esprit de questions obsédantes : je fais du sudoku version hard rock. J'ai l'impression que cela "consercuite" la fonction "littéraire". En le faisant je pars dans mes pensées, mais reviens sur le sudoku (je dois finir la logique chiffrée) et du coup la pensée se calme.
Je mets aussi la musique à fond. Cela ne m'empêche pas de penser, mais cela fait parasite. Et donc, ça se calme.
Le sport est un bon moyen aussi mais j'ai la flemme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Weigela Dim 18 Juin 2017 - 14:05

TARTEMPIONNE a écrit:@Fleurdesel

Bonjour!

Oui, bien sur, pour moi, dans ces 2 cas, il s'agit bien de la fuite de l'instant présent ...ce que nous faisons quasiment toute la journée dès que nous n'aimons pas trop ce que la vie nous offre, non?
Voila les questions qui surgissent.. à l'instant :
- Nous pensons, la plupart du temps que notre tristesse ou notre peur, ou notre mal être sont fondés : Est-ce bien exact?
- Quelle est notre part de responsabilité dans la poursuite de cette pensée?
- Comment se fait-il que nous portions toujours des jugements sur ce que nous vivons? : D'où viennent ces jugements?
Considérons -nous qu'il s'agit là d'une habitude? (J'avais été passionnée par un livre de MAINE DE BIRAN : je crois qu'il était intitulé:" [size=18]Influence de l'habitude sur la faculté de penser" [/size])
-Comment se fait-il que des gens -ayant beaucoup souffert dans leur vie- semblent s'être détachés de leurs propres jugements et vivent ainsi beaucoup mieux?
Ces interrogations résonnent-elles chez toi ou.. tomberont -elles dans le désert?
Bonne journée.
Sur la tristesse, la peur et le mal-être, je ne vois pas comment elles pourraient être infondées, ou alors je ne comprends pas le sens de ta question. Après leur origine peut être différente selon les cas :
- il y a ce qu'on vit au moment présent
- il y a le passé qui s'immisce dans le présent, quand certains évenements actuels ont une ressemblance plus ou moins grande avec des événements lointains (en AT on appelle ça les élastiques, Alice Miller traite cela d'une autre façon - projection & contre-projection, pour la PRI, ce sont les dards et les symboles)
- il y a les habitudes/le formatage émotionnel (par exemple si nous avons grandi dans une famille qui ne nous accordait que le droit d'être triste)
- il y a la qualité de notre vie, comme notre corps est le support de nos émotions : comment mange-ton, comment dormons-nous, comment sommes nous actifs ? Ainsi être heureux sans un minimum de 30 minutes d'activité 3 fois par semaine est irréaliste.

La responsabilité de nos pensées. Il y a une citation que j'aime bien et que j'adapterais volontiers là : nous ne sommes pas responsables de la survenue de nos pensées, mais nous sommes responsables de ce que nous faisons avec elles une fois qu'elles sont survenues.
Je pense que ma tristesse est légitime.
Qu'est-ce que j'en fais ?
Est-ce que je ressasse, m'enfonce et me perd là-dedans ?
Est-ce que j'accueille cet état, simplement comme un passage ?
Est-ce que je prends de la hauteur, analysant pourquoi je me sens triste, si c'est pertinent par rapport à ce que je suis en train de vivre, et sinon comment je transforme cette émotion parasite ? Et si oui, repassant simplement à la 2è proposition ?

Je note la référence du livre Smile
Oui, juger est une habitude. En méditation, on apprend à perdre cette habitude. Je n'en suis pas encore là, mais je sens que ça change dans ce sens. Je me rappelle aussi d'une période de ma vie au cours de laquelle je ne jugeais plus, suite à une décision délibérée de ma part (et à plus de disponibilité intellectuelle que celle que j'ai actuellement dans ma vie). J'avais rayé cela voyant que cela n'avait aucune utilité constructive.
Pourquoi cette habitude ? De ce que j'ai observé, les personnes qui jugeaient le plus avaient des parents eux-mêmes beaucoup dans le jugement : "ah le voisin bla bla jugement" "ah les élèves blabla jugement" "c'est bien" "c'est méchant" "c'est pas beau" "c'est pas gentil" etc. C'est pour moi ainsi plutôt un apprentissage par imitation.

Sur la dernière question, un événement douloureux peut inciter certaines personnes à une quête de sens. Il s'agit d'un élan vital pour retrouver simplement la capacité (d'accepter) de vivre et elles ont trouvé leur chemin vers cet état.
Weigela
Weigela

Messages : 999
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par TARTEMPIONNE Lun 19 Juin 2017 - 13:42

Bonjour Fleur de Sel
Bonjour THETIS73

J'ai beau lire et relire vos messages, je sens bien qu'il ne m'est pas aisé d'y répondre.
Tout d'abord, je n'aurais pas dû utiliser l'expression "fondées" en posant ma question. Il est difficile de trouver le mot juste.
Je voulais dire que ce n'est pas l'évènement qui fait la tristesse c'est nous mêmes.

EPICTETE l'exprimait tellement bien!
:
"Ce qui trouble les gens ce ne sont pas les choses mais les opinions qu'ils en ont. Par exemple la mort n'est pas un mal car si elle en était un , elle aurait parue telle à Socrate mais l'opinion qu'on a que la peur est mal. Voila le mal. Lors donc que nous sommes contrariés, troublés ou tristes, n'en accusons point d'autres que nous-mêmes, c'est-à dire nos opinions. "

Pour moi il ne s'agit nullement de penser que j'ai tort de souffrir:
Il s'agit d'abord de savoir que je participe à cette souffrance. Certes une pensée est survenue, mais c'est moi qui l’accueille, l'installe, c'est moi qui décide que j'ai raison d'être triste, qu'il y a bien de quoi etc.....C'est moi qui lui donne du poids, qui l'entretient.Et cela SANS JAMAIS REGARDER MON ROLE! ce qui serait pourtant très rassurant. Car,  enfin, découvrir sa part de responsabilité dans une situation n'est-ce pas également, découvrir aussi le pouvoir que l'on peut y exercer?
Bien sur qu'il m'arrive aussi d'être tentée de m'apitoyer sur moi mais je sais parfaitement que c'est le pire choix que je puisse faire! C'est un poison dangereux, très dangereux.
En Occident on nous apprend  la plainte, le combat mais pas l'observation ce qui se passe. Trouvez-vous, franchement que l'apitoiement sur soi nous aide?
Quant à la lutte, au déni, ils peuvent soutenir.. provisoirement.
Voila ce qui est vrai  .. pour moi, mais je ne suis pas sûre d'avoir été claire jusque là alors je continuerai plus tard.
Pour moi, c'est sur: si je ne regarde pas ma souffrance en face, elle ne peut que m'envahir, me démolir.
ce n'est que quand .. enfin, j'accepte de ressentir mes émotions... mon état intérieur, que les choses peuvent changer. Mais j'essaierai de me faire comprendre sur ce point une autre fois.
Bon courage!

TARTEMPIONNE

Messages : 22
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Weigela Lun 19 Juin 2017 - 17:25

De mon côté, j'ai l'impression que nous exprimons de 2 façons différentes la même chose Smile
Weigela
Weigela

Messages : 999
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Invité Mar 20 Juin 2017 - 2:48

TARTEMPIONNE J'AIME BIEN TON PSEUDO!!

aaaah ça fait du bien :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par trublion Mar 20 Juin 2017 - 14:17

Ce que j'écris ne va rien apporter de plus , la plupart des solutions les plus efficaces ont été énoncés.
Dans cette quête de "sérénité" qui nous pousse à moins vouloir être prisonnier de nos pensées je retiens souvent en tête une phrase du rappeur Sameer Ahmad qui dit "Je pense moins mais je doute mieux" , c'est tout simple mais ça me parle beaucoup.

trublion

Messages : 42
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 23
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Clems Sam 1 Juil 2017 - 23:26

Concentre toi sur une activité que tu aimes et ca passera !

Clems

Messages : 43
Date d'inscription : 21/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par yggdrasil Ven 28 Juil 2017 - 20:52

J'ai constaté que je ne peux pas "débrancher", ou "arrêter de penser", car cela équivaudrait à arrêter de respirer. Autrefois, quand ces "arrivées de pensées" étaient trop brutales ou violentes, il m'arrivait de prendre ma guitare et de faire des gammes, et de tenter de me concentrer juste sur ça. Autres pistes explorées: la relaxation, l'auto-hypnose. Désormais, j'ai recours à la marche, à la marche nordique, ou alors à prendre un appareil photo et à marcher - et à tenter de me laisser bercer et happer par ce que je vois. Je crois que l'on bricole chacun des solutions plus ou moins efficaces. Chacun trouvera des trucs.

yggdrasil

Messages : 12
Date d'inscription : 28/07/2017
Age : 57
Localisation : Naoned

Revenir en haut Aller en bas

Arrêter de penser / contrôler ses pensées  Empty Re: Arrêter de penser / contrôler ses pensées

Message par Scarlet Dim 30 Juil 2017 - 15:03

Il est possible d'arrêter certains types de flots de pensées avec de l'entraînement.
Là je vais surtout aborder le cas de l'esprit qui ne veut pas se taire dans le cas d'une tentative d'endormissement. Si vous avez tendance à avoir des dialogues imaginaires (entre autres) vous empêchant de dormir, visualisez le vide cérébral. En journée, entraînez-vous à stopper vos pensées pendant une seconde, deux secondes. Vous êtes vous-même avec votre arborescence habituelle et puis d'un coup, rien. Le vide. Vous bloquez le flot. Pour un instant. Quand ça vous semblera plus accessible, vous pourrez essayer plus longtemps, la nuit de préférence pour être moins déconcentré par les stimulus externes. Par la suite, au moment où vos pensées vous ôteront le sommeil, vous pourrez avec plus d'aisance choisir l'instant où votre monologue interne doit être cessé (pensez à arriver à une forme de conclusion avant), et bloquez le flot. Insistez. Recommencez jusqu'à ce que vous n'ayez plus le réflexe involontaire de continuer à trop penser. Jusqu'à l'endormissement.
J'ai travaillé tout ça il y a quelques années contre mes insomnies récurrentes, mais je dois dire que c'est très utile en journée lorsque l'on se retrouve coincée dans une conversation à mourir d'ennui Laughing
Et sinon : L'ASMR. Voyez le stimuli sensoriel (toucher, ouïe, vue) qui vous détend le plus ou partez à l'exploration Youtubienne, trouvez la personne dont les chuchotements vous apaisent le plus, et laissez-vous aller avec une bonne paire d'écouteurs. (C'est un brin addictif)

J'espère ne pas radoter ni être HS héhé.
Scarlet
Scarlet

Messages : 122
Date d'inscription : 28/07/2017
Age : 86
Localisation : 77°01'05.1"N 42°03'57.9"W

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum