Meditation de la Pleine Conscience

+23
Democrite
Plaisance14
Ana
Musesoul
Renarde20
POP-complex
nirti
camomille3
lari
Kangchenjunga
ronaldus
feldegard
zenméninges
Nedi
Luc
Albatros
quaele
Lillas
Coquelicot
Maurelle (IRM)
p2m
geronimo
Ender
27 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Mer 11 Juil 2012 - 19:11

musesoul a écrit:
Je ne sais pas ce que ça peut donner en groupe.
Pour ma part, je pratiquais seule. Je vois mal comment on peut vraiment se concentrer sur Soi en étant en groupe. Mais avec certaines personnes, ça fonctionne peut-être.

On peut faire abstraction des autres, méditer en groupe est tout à fait possible (et travailler sur le fait de rester zen alors qu'il y en a UN qui respire superfort, irk What a Face ). Perso, ce serait cependant à petites doses.

Ce qui est intéressant, dans les groupes, ce sont les méditations guidées, parce qu'on découvre des façons de faire auxquelles on n'avait pas forcément pensé, des focus inattendus. Cela permet vraiment de faire progresser sa pratique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Renarde20 Mer 11 Juil 2012 - 19:14

Merci, ça me fait penser que là aussi je procrastine et que je n'ai toujours pris contacte pour m'inscrire à une formation à la rentrée ... chcrogneugneu....
Renarde20
Renarde20

Messages : 7217
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 50
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Ana Mar 17 Juil 2012 - 18:19

Lien que je viens de trouver :

http://www.planetesante.ch/Mag-sante/Psycho/Mediter-pour-eviter-les-rechutes-depressives

Sinon, moi aussi je conseille la méditation (je ne connais pas le mindfulness en particulier). Libre. A ta façon. Je pense qu'il peut être bien de démarrer avec quelqu'un qui connait, essayer plusieurs méthodes, et voir laquelle te correspond mieux.
Perso j'ai commencé avec de la musique multidimensionnelle.
En plus, une fois que l'on commence à ressentir l’énergie en soi ça peut carrément devenir très "marrant" (étonnant, émouvant, surprenant, émotionnant, etc., etc.).
Ce qui compte c'est le feeling avec les personnes avec qui on va faire, puis l'implication personnelle dans la découverte de soi.

Very Happy
Ana
Ana

Messages : 38
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Renarde20 Mar 17 Juil 2012 - 19:06

Merci pour ce lien, c'est tout à fait ce que je recherche !
Renarde20
Renarde20

Messages : 7217
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 50
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Plaisance14 Ven 27 Juil 2012 - 19:48

Une méditation faite en groupe qui m'avait fort bien réussi ,ainsi qu'aux deux amies qui m'accompagnaient : sommeil de bébé,la pêche et le moral au beau fixe durant trois jours !
-exercice 1: dessiner sur son écran mental une figure assez simple,style un rectangle,un rond. Le faire blanc sur fond noir,en traçant les contours petit à petit,comme sur un télécran.Faire un serpent,une spirale.
-exercice2: focaliser sa pensée sur un sujet précis sans dévier.

Essayé à plusieurs reprise la méditation en pleine conscience, mais cela à plutôt tendance à m'abrutir.
Plaisance14
Plaisance14

Messages : 245
Date d'inscription : 11/06/2009
Age : 55
Localisation : Paris Plaisance

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Democrite Mar 7 Aoû 2012 - 12:20

Coquelicot a écrit:
geronimo a écrit: Cela prouve que les états d'âmes et les émotions ne font pas partie de nous et que l'on peut les laisser passer sans les saisir.


???
J'ai du mal à saisir qu'on puisse envisager cela !
Tu vis en dehors de ton corps et de tes ressentis ?
Les émotions c'est la vie, l'indicateur de ce qui se passe en nous, il faut apprendre à les gérer.
C'est normal de ressentir parfois de la colère, par ex, si ton patron est injuste envers toi et que tu sens la colère qui arrive, tu fais quoi, tu oublies ?
Si tu ressens par contre l'envie de l'étrangler, ça oui c'est "anormal", ça prouve en fait qu'on a refoulé trop de colères et de frustrations qui se sont accumulées et deviennent de la violence.
Car on devrait nous apprendre dès notre enfance à nous écouter et nous comprendre, or nos parents ne supportent pas nos pleurs ("arrête ton cirque, ton caprice" alors que c'est un vrai chagrin, pas les mêmes valeurs à 30 ans et à 3 ans) et nos colères ("quel sale caractère !!!" alors que à 3 ans, une frustration -comme toutes les émotions- se ressent par un stress corporel et doit être évacuée pour passer)

On devrait faire un travail d'apprentissage des émotions avant de faire un travail spirituel, sinon cela risque de valoriser le refoulement... à mon avis.


@ coquelicot
J'ai peut être lu trop vite mais je n'ai pas vu de réponse à ce que tu disais dans ce message. Pour ce que je comprends de la méditation et de la gestion des émotions, le but n'est pas de les étouffer, de les ignorer ou de ne plus les ressentir, mais plutôt d'être soi et de voir que les émotions ne sont pas nous mais plutôt un message que nous nous adressons. Tout comme les pensées ne sont pas nous. Tout l'enjeu est de les percevoir, sans jugement, en gardant le contrôle de soi. Avoir un regard bienveillant sur soi même, même lorsque des émotions négatives font surface. Accepter ces émotions, les accueillir comme faisant partie de soi sans s'y identifier, sans se laisser envahir par l'impression, l'illusion que par exemple la colère = moi.
Donc, je ne pense pas que la méditation puisse induire un refoulement, au contraire. Par la méditation, il me semble que l'on peut arriver à démonter les refoulements passés, revenir à la source, à l'émotion primaire et y accorder l'attention qu'elle mérite.

Amicalement
Democrite
Democrite

Messages : 95
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Democrite Mar 7 Aoû 2012 - 12:29

POP-complex a écrit:hum une fois j'ai médité... je ne crois pas au surnaturel mais ils m'étais arrivé quelque chose d'étrange... c'étais a un moment délicat de ma vie...
[...]
rêve , hypnose je ne sais pas du tout ce qu'y est arrivé... depuis je n'ose plus médité de peur de revoir cette chose. alors que la méditation sa a rien avoir avec un truque étrange...
@ Pop-complex, je médite (seule) depuis quelques mois seulement. Les personnes que je connais et qui méditent depuis des années trouvent cela dangereux de pratiquer seul. Il semble que la méditation peut aider à libérer l'esprit, libérer le subconscient et que des expériences désagréables peuvent alors survenir. Dans tous les bouquins que je lis sur le thème de la méditation, il est fait part de "situation de blocage" qui peuvent nécessité d'être guider et donc de se rapprocher d'un groupe de méditation. Par ailleurs, je crois aussi avoir lu que en cas d'expériences comme tu décris, il est préférable de ne plus méditer quelques temps, mais je ne sais plus l'argument avancé, désolée. Le mieux serait sans doute que tu cherches un groupe de méditation pour pouvoir aborder la méditation en confiance, et rester ancré dans le réel.
Democrite
Democrite

Messages : 95
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Pycpyc Dim 8 Sep 2013 - 16:13

Bonjour Erden
ce topic date de 2011 donc un peu tardif,
je me retrouves dans ce que tu présentes et dit, ayant commencer la méditation, avec la volonté Egoique de réussir, et surtout d'échapper à la souffrance, j'ai connu des états et suis actuellement ou passer par ce qu'on peut qualifier de la "Nuit Noire de l'âme" ou la peur du serpent qui n'est qu'une corde.
Pas encore donc dans un niveau suffisant, actuellement en lecture des Voies_Piégés
recherchant aide extérieure et lit actuellement ceci qui me semble une lecture à point nommer
http://www.tropgentilpouretreheureux.com/index.php?option=com_content&view=article&id=296:arnaud-desjardins-la-voie-et-ses-pieges&catid=71:telechargements&Itemid=84

voilà c'est pas forcément clair,part de pudeur ou tout simplement de p(ud)eur

Pycpyc

Messages : 176
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 48
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Mar 10 Sep 2013 - 19:27

(sourire)


Apprendre à demander de l'aide, est sur la route de la méditation. Wink
Apprendre à avancer seul également.

L'un comme l'autre, sont deux pas à faire: une fois l'un, une fois l'autre. Et on avance ainsi au final.
Une fois seul, en regardant en face ce qui nous fait si peur, en apprenant à le gérer, à maîtriser et contrôler ce qui ne semble pas contrôlable au premier abord...

Une autre fois en demandant de l'aide.
L'aide ne vient pas vraiment du "réel" d'ailleurs. Le réel ne t'apportera qu'une aide partielle.
Demande de l'aide, appelle-la, précise ce qui doit t'aider, le but.




J'insiste.
La meilleure aide, ne viendra pas du "réel". (sourire)
Et c'est complètement normal. Wink



Où en es-tu actuellement, ou dans ton parcours ? study (si tu souhaites en discuter)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Pycpyc Mar 10 Sep 2013 - 22:03

Bonsoir Magic Whale
merci pour cette réponse: un pas après l'autre

Ou actuellement? difficile à exprimer: Entredeux ou à l'arrêt
(techniquement meditation de la montagne, du souffle , du son de la marche et plus souvent meditation dans le quotidien des gestes )

J'ai perçu la Joie et suis retomber dans la souffrance plus familière du mental.

On m'a indiquer et perçoit que l'Ego et le mental ne sont pas le chemin et m'en rend compte,
puisque en souffrance.

Difficile il est à l'affût et "JE" le/les connais bien mes schémas habituels qui tirent vers le bas.
les Voies_piégés m'ont beaucoup chambouler aussi, (pas encore fini de lire)


Pycpyc

Messages : 176
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 48
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Mer 11 Sep 2013 - 12:18

Tu as bien avancé. Wink



Etre capable de dire et formuler ainsi, tout en étant dans la souffrance également, n'est pas le tout-début du chemin. Tu es déjà sur la voie, et la voie te construit déjà. Pour rassurer la partie qui a peur, et qui bientôt se changera en meilleur.
Very Happy 


Les chakras peuvent t'équilibrer. J'ai acheté cet été un bon CD audio à ce sujet, dans un magasin bouddhiste.
Livre à lire + CD avec méditation du matin, une autre du soir. D'autres existent. Le fait de dire oralement ces phrases qui équilibrent chaque chakra un à un, soigne et guérit peu à peu. Sur le moment, on ne sait pas trop si cela marche, mais de rééssayer ancre les bienfaits sur les points qui nous échappent, que ce soit pour un chakra resté fermé, ou un qui soit trop ouvert.
Prononcer ces phrases fait beaucoup avancer vers l'équilibre de tous ces points.
D'autres passent par les mantras récités, les sons, cela fonctionne aussi.

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 510f7tVPw2L._SY300_



L'arrêt fait partie aussi des étapes. I love you 
Pour bien comprendre la différence entre les deux, justement.
Pour ensuite décider quelle direction prendre. Revenir à avant, ou continuer.
Revenir à avant, mais en changeant quoi...
Continuer, mais en trouvant ce qui doit être désintégré en soi, car c'est ce point-là qui continu de nous faire souffrir.

L'arrêt entre les deux, peut déstabiliser la première fois.
Ensuite, c'est plus simple, on sait que cela sert de temps de décision. Puis ensuite à trouver comment appliquer les choix faits, par le jeu de l'arrêt, par comparaison, recherche instinctive, écoute intérieure... Les idées infaisables ou impossibles jaillissent alors.
drunken 

Ce sont celles-ci qu'il faut suivre. Very Happy
Ton ancien moi, ne peut les comprendre, ni les faire. (c'est l'ego, le mental, qui ne comprend rien)
Mais le nouveau moi qui se dessine, lui, peut. Wink
Il suffit de franchir le pas quand elles arrivent.


Faire le choix, de continuer là où c'est impossible. I love you 
Car en penchant alors ton coeur et ton âme vers ces impossibles qui jaillissent devant toi, en toi, alors ce penchant deviendra réel. Alors sera complété instantanément, à partir de "rien", ce penchant venu de ton coeur.
En même temps, en abandonnant ces douleurs, en t'y abandonnant simplement, lâcher le contrôle que tu ne peux avoir dessus... Car alors toi aussi tu deviens ce qui peut être penché dans une nouvelle direction. Comme un tuteur mis sur un plant de tomates, comme d'être dépoté pour recevoir un pot plus grand qui te nourrira davantage... lâcher et laisser faire, laisser, suivre les penchants et transformations qui se font. Y compris ce qui semble impossible à ton égo. Wink


Regarder avec calme ses peurs, ses douleurs.
Accepter de les abandonner. Mais aussi de les regarder, car c'est moche, laid, effrayant, mais les regarder il nous faut. en acceptant à l'intérieur de soi. Le calme viendra après, avec la sérénité, instantanément, dès l'acceptation intérieure et inconditionnelle de s'offrir pour laisser faire. Alors le tuteur et le rempotage survient, venu de nulle part. Avec beaucoup, beaucoup d'amour...
(humblement)


Tu n'as jamais été seul dans ce passage. Tu le sauras après l'avoir franchi. Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Pycpyc Mer 11 Sep 2013 - 13:45

Merci flower ça Le satisfait l'Ego 2nd degré surtout ça me rassures sur cette voie, on dit souvent que la déprime est incompatible avec la méditation d'ou mes doutes, hésitations et angoisses pour continuer car au départ il y a le désir égoiste sous-jacent d'y arriver d'être satisfait la frontière est ténue.

Disons que il y a eu un moment ou j'ai voulu aller vite... c'est bien donc "Je" veux +
et là descente et arrêt, problablement pas près ou tiens échec= tu vois ça marche pas.

Revenir à avant...oui...facile mais non rien de bon

La purification des chacras ai testé (par Doreen Vertue, en mP3 je sais pas si c'est le même cd vais me renseigner mais était mitigé car il y a un coté voyance chez elle et ses éditions (carte de voyance) dans son chemin et ne souhaites pas l'approfondir, déjà trop de perceptions ou intuitions que j'apprends à gérer ou plutôt à tenter d'écouter)
du coup me suis tourné vers Sahaja Yoga par Shri Matajil (appli excellente sur iphone)
qui m'a énormément aidé pendant un moment sombre
Mais comme une partie de Mon caractère Veut trop d'ou un retour de baton, avec trop grande ouverture de chacras et du coups attraper choses très négatives que je pourrai qualifier de "scories"

Un peu empirique comme méthode, donc en ce moment recherches le juste milieu
ni trop ni trop peu.

Ce qui est le plus difficile pour le moment c'est que les gens qui m'entourent (amis-familles-travail) sont dans le ( Je penses donc Je suis à outrance) et perçois d'autant plus leurs ruminations du mental, parfois je prends du recul et peut les réconforter et parfois me détacher complètement de leurs problèmes (et en devenir totalement indifférent) car ils m'envahissent et il me faut plusieurs jours pour récupérer donc je n'ai que peu de point de repère de gens qui on passer le cap d'un équilibre. Passant d'un Positif complet Emphatique à un Négatif complet (plus proche du nihilisme)


Faire le choix, de continuer là où c'est impossible.
Car en penchant alors ton coeur et ton âme vers ces impossibles qui jaillissent devant toi, en toi, alors ce penchant deviendra réel. Alors sera complété instantanément, à partir de "rien", ce penchant venu de ton coeur.
En même temps, en abandonnant ces douleurs, en t'y abandonnant simplement, lâcher le contrôle que tu ne peux avoir dessus... Car alors toi aussi tu deviens ce qui peut être penché dans une nouvelle direction. Comme un tuteur mis sur un plant de tomates, comme d'être dépoté pour recevoir un pot plus grand qui te nourrira davantage... lâcher et laisser faire, laisser, suivre les penchants et transformations qui se font. Y compris ce qui semble impossible à ton égo. Wink


Je sais maintenant ce que mon ego ne veut pas abandonner le plus Smile et il me plombe pour le moment mais me libère légèrement après avoir lu ton texte et y répondre:)

ton texte et cette réponse me semble plus léger d'un pas

Merci Magic Whale



Pycpyc

Messages : 176
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 48
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Pycpyc Mer 11 Sep 2013 - 13:49

Rectifications à "Je penses donc je suis" Je suis dans le plaisir ou le déplaisir dans l'émotion positive ou négative donc Je suis

Pycpyc

Messages : 176
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 48
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Pycpyc Mer 11 Sep 2013 - 14:00

pour les gens qui m'entourent et ce que Je

Pycpyc

Messages : 176
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 48
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Ven 20 Sep 2013 - 13:00

Bonjour,

Personnellement j'ai découvert la méditation de la pleine conscience via The power of Now (Le pouvoir du moment présent) d'Eckhart Tolle). Même si je ne souscris pas à tout (la deuxième partie du livre est un peu trop métaphysique voir ésotérique pour moi), sa description de notre fonctionnement mental est impressionnant. C'est imparable de simplicité. A tel point que la principale question qui subsistait c'est : comment diable l'Idea ne m'a jamais traversé l'esprit:?: 

Sa manière de décrire comment nous pouvons nous enfermer dans notre mental (mon psy parlerait d'imaginaire) me paraît convenir tout particulièrement aux Zèbres. La lecture de ce livre a été mon nine eleven personnel. Ma conception de moi même c'est effondrée a telle point qu'en me levant suite à un cauchemar, j'ai passé plusieurs heures sans plus savoir si j'étais vivant ou pas. Ce jour là j'ai expérimenté la fameuse maxime de Socrate : Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien. Un ground zero mental et psychologique quoi ( Dabrowsky parle de désintégration positive).

J'ai pu ensuite me reconstruire en partie mais je suis actuellement complètement bloqué Evil or Very Mad  Je suis retombé dans une phase de dépression aiguë où je fonctionne comme un trou noir... tout ce qui m'approche est détruit avant de m'atteindre et rien ne peut s'échapper de moi. Et comment fait on pour regarder un trou noir interne en pleine conscience sans être aspiré ? Personnellement je n'y parviens pas et je fuis comme je peux en attendant que ça passe: oops: 

Je reviendrai à la méditation, je suis persuadé que le jeu en vaut la chandelle mais lorsque l'abîme en moi est trop sombre je n'arrive pas à faire face.

Est-ce-que l'un de vous aurait vécu des expérience proche ? Avez-vous trouvé une parade Question 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Pycpyc Ven 20 Sep 2013 - 13:27

oui passes par là aussi

les possibilités sont
poser des actes justes
faire face à la réalité
grandir et ne plus écouter l'enfant et ses cortèges d'émotions
(j'aimes-j'aimes pas-peur-tristesse-colère)
ne plus être dans le passé et ses expériences
ne pas extrapoler le futur (imaginaire) mais le créer dans des actes.
prendre contact avec des gens qui ont la capacité d'aider sur ce chemin
prendre conscience
comprendre intellectuellement est le premier pas avant
de pouvoir ne plus avoir besoin de l'intellect que comme outil
utile et non dependant de lui

voila je sais pas si c'est tres clair, mais bon
c'est tres simple et ardu aussi d'etre au bord
en gros c'est sauter hors de ses habitudes
et vivre et non plus se rever vivre

Pycpyc

Messages : 176
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 48
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Ven 20 Sep 2013 - 13:49

Merci Picpic,

Tes conseils sont très avisés.

Seulement, je suis incapable, ou peut-être n'ai-je pas envie, de briser le cercle vicieux.

En réfléchissant un peu plus avant, je m'aperçois que je sais quoi faire, mais je ne sais pas comment.

Qqch en moi résiste et m'empêche de m'ouvrir, d'agir etc. Je m’effondre sur moi-même.

Peut-être ne suis-je simplement pas encore prêt, mais p... c'est long

Je vais encore essayer, agir dans le réel c'est la clé (enfin je crois)

Merci en tous cas, ça me réconforte de savoir qu'il n'y a pas que moi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Dim 22 Sep 2013 - 22:48

En réfléchissant un peu plus avant, je m'aperçois que je sais quoi faire, mais je ne sais pas comment.

Qqch en moi résiste et m'empêche de m'ouvrir, d'agir etc. Je m’effondre sur moi-même.
La réponse ne viendra pas "de toi". Wink
Voilà l'écueil actuel. ^^
Apprendre à lâcher le contrôle "de toi". Pour laisser faire ce qui sera positif.


En image, c'est la tasse de thé que tu veux bien belle, bien odorante, bien remplie. Et que tu essayes en vain de remplir "par toi-même"...
Very Happy 
Alors qu'en fait, tu dois d'abord la vider.
Et ce ne sera pas toi qui la rempliras ensuite.
Tout le secret est là...


Peut-être ne suis-je simplement pas encore prêt, mais p... c'est long
Vide la tasse.
Vire ce qui doit être viré.


Et ensuite...
Appelle le marchand de thé. De toute ton âme et de tout ton cœur. I love you Like a Star @ heaven I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Pycpyc Dim 22 Sep 2013 - 23:11

c'est beau magic

Pycpyc

Messages : 176
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 48
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Lun 23 Sep 2013 - 1:04

Très juste Magic, Merci.

On ne combat pas les ténèbres... On laisse entrer la lumière Cool 

Il me reste à lâcher le volant et mettre le pied au plancher comme dans Fight Club lol! 

Bon je commence demain mais, cht'ite question à quatre sous, je trouve où la confiance:suspect:

Au final ça va le faire non Very Happy 

 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Sam 28 Sep 2013 - 17:05

aqua a écrit:Très juste Magic, Merci.

On ne combat pas les ténèbres... On laisse entrer la lumière Cool 

Il me reste à lâcher le volant et mettre le pied au plancher comme dans Fight Club lol! 

Bon je commence demain mais, cht'ite question à quatre sous, je trouve où la confiance:suspect:

Au final ça va le faire non Very Happy 

 

J'adore l'idée de faire entrer la lumière sans combattre... I love you I love you I love you 
Belle phrase aqua.



C'est comme Antoine de St Exupéry... Je relis en ce moment le Petit Prince, on le découvre en famille, lecture du soir, par épisodes...
Sa rose disait avec justesse et grande sagesse, qu'il lui fallait bien tolérer quelques chenilles, si elle souhaitait du moins un jour découvrir les papillons. drunken drunken drunken

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Sam 28 Sep 2013 - 20:44

Merci Magic whale,

Je suis pas sûr qu'elle soit de moi cette phrase Embarassed  Ekhart Tolle peut-être, j'ai une fâcheuse tendance à intégrer les concepts et à oublier leurs origines.

J'y gagne à cause de la couleur des blés !


Bien du plaisir à la relecture du Petit Prince, si il y a un livre que j'aurais voulu écrire, c'est celui-là !

P.S. Il existe une comédie musicale qui conserve mot pour mot le texte de St-Ex, je préfère le livre mais ma fille est fan I love you C'est en tous les cas bien mieux que cartoon network affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par AliceInWonderland Ven 8 Nov 2013 - 11:44

Hello à tous,

Ai lu ce topic avec beaucoup d'intérêt. Merci pour tous ces témoignages et infos.

Je ne suis pas sûre qu'il s'agisse de laisser entrer la lumière, ou qu'il ne s'agisse que de cela... car elle n'est pas à l'extérieur de nous...
(cf. ma photo de profil, qui n'est pas QUE pour rigoler:D )

Il y a de la lumière à l'extérieur, il y en a aussi et surtout dedans... et tant qu'on pensera qu'elle est dehors, on risque de ne pas la trouver.

(et encore, "trouver" est un mot erroné, car il implique une volonté de résultat, de l'avoir, donc l'ego... il s'agit d'y être, je crois...)

Comme l'a écrit l'autre : "si je ne vais pas à l'intérieur, je vais en manque vers l'extérieur."

(En vérité, je crois qu'il n'y a ni intérieur ni extérieur, mais moi non plus je n'y suis pas encore... j'y travaille aussi...)
AliceInWonderland
AliceInWonderland

Messages : 60
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par LoveEsperance Sam 9 Nov 2013 - 13:34

Hello !

Voilà ce qu'est, concrètement le programme d'enseignement de la pleine conscience :
La MBSR (Mindfulness Based Stress Réduction program), et l'enseignement de la pleine conscience, est avant tout un programme en huit semaines d'éducation et de formation intensive à des techniques psycho-corporelles qui visent à développer la conscience de soi, l'ancrage dans l'ici et maintenant, et la connection au ressenti et au corps.
Ces techniques sont :
Le scan corporel.
La respiration diaphragmatique.
La méditation assise.
Le yoga.
La méditation marchée.
A l'issu des huit semaines, les personnes ont pratiquées toutes ces techniques, elles en ont mesuré les bien-faits, et sont capables d'utiliser selon ce qui leur convient le mieux personnellement, l'une ou l'autre ou plusieurs d'entre elles.
Le programme est le suivant :
Semaine 1 et 2 : Scan corporel 6 jours par semaine, 45 mn par jour. Assise dans conscience de la respiration 10 mn par jour.
Semaine 3 et 4 : Alterner le scan corporel et le yoga (45 mn), si possible, 6 jours pas semaine.  Assise avec conscience du souffle 15 à20 mn par jour.
Semaine 5 et 6 : Assise 30 à 45 mn par jour en alternance avec le yoga. Commencer la méditation marchée.
Semaine 7 : Pratique de 45 mn par jour en choisissant une plusieurs méthodes combinées. Essayer de ne pas utiliser les enregistrements.
Semaine 8 : Retour aux enregistrements. Au moins deux fois le scan corporel dans la semaine. Poursuite de l'assise et du yoga.
Ce programme, scientifiquement, a démontré sont efficacité dans l'amélioration de différents états de mal-être : stress physique ou émotionnel, douleur, anxiété, panique. ...

Les attitudes fondamentales pour la pratique de la pleine conscience. et qui sont aussi développées par elle sont les suivantes :
Le non-jugement.
La patience.
L'esprit du débutant.
La confiance.
Le non-effort.
L'acceptation.
Le lâcher prise.
Pratiquer en ayant à l'esprit ces attitudes est important pour bien commencer !
Extraits du livre "Au cœur de la tourmente, la pleine conscience" du Dr Jon Kabat Zin.

Mon expérience personnelle m'a conduit à introduire dans ma pratique méditative, la pratique de la méditation sur la bienveillance et la compassion (d'origine bouddhiste), dont des études ont montrés, qu'elle réduit et prévient, le burn-out, le stress, ... Elle guérit progressivement, en moi, la culpabilité, l'impuissance, et le stress psychologique lié à ma forte empathie à l'égard du mal-être des autres.
Il me semble nécessaire pour que ces pratiques est une efficacité, d'avoir un minimum de maîtrise de son attention, d'être capable de ne plus se laisser entraîner sans contrôle par ses pensées ... ce que développe par exemple l'attention au souffle, le scan corporel, ou la méditation assise ou marchée, qu'enseigne la MBSR.

Merci de me lire ! Courbette
LoveEsperance
LoveEsperance

Messages : 13
Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Villefranche/Saône

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Renarde20 Dim 10 Nov 2013 - 8:55

La théorie était bien tentante, j'y sentais LA solution, une solution.
Et puis il y a eu la pratique, et là, force est de constater que la rigidité de certains programmes n'est pas toujours adaptée et adaptable à tous, pas à moi en tous cas.

Alors parfois il faut savoir prendre du recul, accepter ses différences et faire à sa propre sauce pour se respecter et trouver sa voie.

Evidence que je médite à ma sauce depuis toujours, que ça m'a permis de surmonter la complexité de mes rapports au monde extérieur, mais que ma recette est sensiblement différente et plus adaptée à mes caractéristiques.

Ceci n'est pas une critique, juste un avertissement, pour qu'un cadre trop rigide n'en décourage pas certains de cette pratique vraiment essentielle.

Il est long le chemin pour comprendre et s'accorder de savoir ce qui est bon pour soi, de ne plus se laisser dicter par d'autres parfois l'intolérable.

Renarde20
Renarde20

Messages : 7217
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 50
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par LoveEsperance Dim 10 Nov 2013 - 16:21

Je suis d'accord avec vous.
Méditer assis m'a été longtemps insupportable, au-delà de 15-20 mn. Le cadre dans lequel j'ai pratiqué à l'époque, où je n'ai guère pu communiquer et échanger, et mon propre contexte psychologique conscient et inconscient, en était sans doute la cause.

Comme vous j'ai adapté : Marche-méditation et relaxation quotidiennes, et méditation informelle, présence à soi tout au long de la journée, sans cela je n'aurais pas passé certains caps,

La MBSR, est un programme pédagogique de deux mois, qui donne de très bons résultats, en terme d'amélioration de la qualité de vie de personnes souffrant de douleurs chroniques, ou d'état de stress intense, ou d'anxiété, ou de crises d'angoisse, liés ou non à des maladies objectives. Et cela a été mesuré de manière objective (réduction de la douleur, réduction du nombre de crises d'angoisse et de leur importance, amélioration de la qualité de vie et de l'autonomie de la personne), à la fin des deux mois, puis au bout de six mois et un an après cette formation. La plupart de personnes conservent une pratique personnelle, même 3 ans après la formation.
Il ne s'agit pas que d'une "théorie tentante" !
Le but est de donner à expérimenter un ensemble de pratiques, en commençant par ce qui est le plus accessible (le scan corporel) pour des personnes n'ayant aucune formation ni pratique dans ce domaine, et souffrant de troubles divers, pour lesquels la médecine est impuissante. Cette expérience les amenant à pouvoir choisir à partir de leur vécu, ce qui leur correspond le mieux.  
Je vous renvoie au livre cité ...

J'avais commencé ce livre l'an passé, mais finalement, je n'ai pu véritablement m'y remettre que cet été, au début de mes vacances. Et la pédagogie, les éclaircissements, la manière d'aborder la pratique m'ont encouragé à me remettre à la méditation assise, en complément de mes autres pratiques ... et là, changement : en quelques semaines, sans me faire violence, je suis parvenu à pouvoir méditer en assise 45 mn, et actuellement une heure, en restant "bien".
Il m'est apparu, il y a peu, que la méditation sur la bienveillance et la compassion, dans le cadre de l'assise, et/ou d'une méditation informelle, était très puissante pour pallier et réparer des souffrances psychiques liées à la culpabilité, à la honte, à une empathie supérieure à la moyenne ... Ce que les techniques de la MBSR, sont impuissantes à résoudre véritablement (même si elles amènent une amélioration). Le livre de Mathieu Ricard, "Plaidoyer pour l'altruisme", qui concilie science moderne, expérimentations psychologiques, évaluation du fonctionnement cérébrale de méditants débutants, ou expérimentés, et de personnes normales, à l'aide des derniers outils, m'a ouvert les yeux là dessus.

Un exemple :
On demande à un groupe de personne de méditer en empathie avec la souffrance des autres pendant une semaine, et à un autre groupe, de méditer sur la souffrance des autres, mais avec la méditation de la compassion ...
Au bout d'une semaine, ou quinze jours, les gens du premier groupe sont plus mal qu'ils n'étaient initialement : tristesse, anxiété, crises de larmes, détresse psychologique aggravée ... Ceux du second groupe sont, au contraire, plus sereins, confiants, apaisés.
A tel point que le premier groupe est formé à la méditation de la compassion pour réparer les dégâts !
Sachant que dans les milieux du soin (dans lequel je travaille !), 60 % des professionnels sont confrontés au burn-out dans leur carrière, sachant que de nombreux zèbres ont une empathie plus forte que la moyenne, qui sans doute les amènent à se sentir très concernées par la souffrance du monde, tout en se sentant impuissant face à elle, malgré tous leurs efforts, leur stress et leur engagement ... l'application d'une telle pratique pourrait aider de nombreuses personnes.

Mais comme vous le laisser entendre :
Chacun sa route, chacun son chemin ! bounce   Courbette
LoveEsperance
LoveEsperance

Messages : 13
Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Villefranche/Saône

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Florine Rose Mar 12 Nov 2013 - 0:09

j'ai fait un atelier de 8 semaines de pleine conscience, à Lyon. Renarde20 si je comprends bien tu as fait un atelier aussi. La personne que j'ai rencontrée a au contraire amené des éléments qui ne sont pas au départ strictement dans le programme (notamment en amenant la notion de gratitude, qui est aussi apparemment un outils très intéressant en terme de mieux être). Certes le cadre est un peu carré, mais je ne l'ai pas senti pesant. Cela dépend sûrement des formateurs et des personnalités. En tout cas ça m'a beaucoup servi pour avoir des techniques pour poser un peu mon mental et mes émotions.

Mais je me demande si une partie des discussions un peu "chaudes" précédemment sur ce fil ne vient pas d'une approximation dans la définition de ce que c'est exactement. Ce n'est pas de la méditation au sens général ou religieux, ni une façon de ne plus penser ni de se détacher de ses émotions, c'est une "technique de gestion du stress basée sur la pleine conscience", ou une "thérapie cognitive basée sur la pleine conscience", selon la traduction des 2 sigles possibles (MBSR ou MBCT). Ce que j'ai vécu, ce ne sont donc pas 8 séances de méditation, mais 8 séances, entrecoupées d'exercices pratiques et d'auto observation toute la semaine entre les séances, où on nous donne des informations sur le fonctionnement du cerveau et de l'esprit (et en particulier dans le cas où l'on se trouve enfermé par ses pensées incessantes), et de découverte d'exercices inspirés de la méditation bouddhiste, pour nous permettre de nous sentir mieux par rapport à ça. Mais ce n'est pas purement bouddhiste, puisqu'un des éléments essentiels est que chacun peut avoir son propre chemin spirituel (ou athé) et faire les ateliers sans que cela interfère. Loveesperance, tu l'as mieux décrit que ce que je pourrai faire !Wink 
oups:
j'ai zappé la dernière page de messages, donc j'avais commencé à décrire le programme avant que tu ne le fasse avec beaucoup de précision, alors je laisse comme ça mais juste pour donner mon ressenti de la chose

J'ai lu "méditer pour ne plus déprimer", et j'ai bien retrouvé le programme proposé pendant les 8 séances, avec des explications très éclairantes dans l'introduction sur comment marche le cerveau et comment il nous enferme rapidement dans les pensées désagréables. Par contre, j'ai apprécié d'avoir le retour des autres personnes du groupe : ça rassure sur le fait qu'on fait tous les mêmes erreurs, et qu'on a tous les mêmes préjugés. Very Happy Il y a des témoignages dans le livre qui évoquent cela aussi, mais franchement, entre suivre le bouquin toute seule et être un peu contrainte par le fait d'avoir une séance par semaine, je crois que le résultat est sans appel pour moi. Je n'aurais jamais obtenu le même effet en travaillant uniquement avec le livre. Les effets de l'atelier ont duré plusieurs mois et m'ont donné des réflexes face aux émotions difficiles, mais j'avoue que je ne pratique pas franchement la méditation au quotidien. Par contre, je sais que j'ai des outils si besoin. J'avais aussi essayé la méditation assise, mais en peinant à tenir 20 minutes, et j'ai également été surprise de "tenir" 45 minutes plusieurs fois avec le soutien des exercices guidés.

Je suis curieuse, si Ender a fait le cycle, d'avoir son retour.


Dernière édition par Florine Rose le Mar 12 Nov 2013 - 0:21, édité 1 fois (Raison : raté la dernière page du fil)
Florine Rose
Florine Rose

Messages : 74
Date d'inscription : 22/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Mar 12 Nov 2013 - 9:43

Merci LoveEsperance et FlorineRose
C'est très rafraichissant Smile 
Pour ma part ça m'a sauvé d'une folie proche....
Par contre toujours compliquer de maintenir une certaine discipline méditative ^^" j'aimerais le faire plus régulièrement Smile
Je suis tout a fait d'accord avec AliceInWonderland sur le fait que la lumière est aussi en nous sunny 
Puisse chacun poursuivre son chemin Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par AliceInWonderland Mar 12 Nov 2013 - 14:15

coucou à tous,

les recherches que j'ai faites pour un programme MBSR en 8 semaines sur Paris me mènent entre 430 et 450 euros, est-ce que ceux qui en ont fait l'expérience pourraient me confirmer? Merci :-)

Marie
AliceInWonderland
AliceInWonderland

Messages : 60
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Renarde20 Mar 12 Nov 2013 - 14:25

Dans ces eaux là et je n'ai rien pu récupérer alors que je me suis arrêtée à mi session, donc il est important de bien faire son choix ...
Renarde20
Renarde20

Messages : 7217
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 50
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par LoveEsperance Sam 16 Nov 2013 - 11:08

Merci Florine Rose, d'avoir compléter la présentation que j'ai faite de la MBSR.

Mon propos était simplement de préciser de quoi il était question sur ce fil.

Le terme de "méditation", renvoie couramment, en France, au fait de réfléchir en profondeur sur une question donnée.
Le sens du mot s'est enrichi, avec l'arrivée en occident des pratiques psycho-corporelles orientales et asiatiques, issues très souvent, du bouddhisme. Dans cette optique le mot signifie et désigne tout un ensemble de pratiques psycho-corporelles. La plus simple et fondamentale étant de simplement rester simplement assis, immobile, en observant (en restant témoin de) son souffle, et en revenant à cette attention au souffle, chaque fois que l'esprit s'en éloigne.
Ces pratiques ont été mises en œuvre et étudiées pendant des centaines ou des milliers d'années dans ces cultures. Elles en ont une certaine maîtrise et compétence ! Mais en tant que "technique", ces pratiques n'appartiennent en propre à aucune culture, tradition, ou ère géographique !

Je reviens parler de la méditation de la bienveillance. La technique est simple et n'a rien d'ésotérique ni d'inaccessible :
Imaginons un enfant heureux et joyeux qui vient vers nous, plein de confiance et d'affection, ou une personne pour qui nous avons beaucoup d'affection et de sympathie. Et ressentons, immergeons nous un moment, dans le sentiment d'amour, de tendresse, de confiance, de bienveillance que nous ressentons pour cette personne. Puis étendons maintenant ces pensées et ce sentiment à d'autres personnes que nous connaissons moins, qui comme cette personne qui nous est proche, ont le même désir d'échapper à la souffrance et d'être heureuses ... Après un moment, étendons cette bienveillance à tous les êtres sensibles, dans un amour illimité ...
Si nous perdons le fil de cet exercice, revenons simplement au point où nous l'avons laissé. Si nous perdons le sentiment d'amour et de bienveillance, revenons à la personne qui nous est chère, puis étendons à nouveau, progressivement cette bienveillance à tous les êtres ...

La plupart des gens sont capables de faire cette expérience !
Mais, et je vous propose de faire l'expérience, si tous les jours pendant 15 jours, vous faites cette exercice 3 fois 10 mn tous les jours, cela suffira, selon moi, pour amener un certains mieux-être et des prises de conscience très intéressantes et constructives sur votre fonctionnement personnel, et quelques évolutions minuscules certes, mais positives et favorables dans certaines situations de votre vie !

J'y reviens parce que, pour moi, et pour d'autres, cette pratique complète et améliore, pour les occidentaux que nous sommes, l'efficacité d'une méditation purement "observatrice" (je pense que si cela m'avait été enseigné au moment où j'éprouvais tant de difficulté à méditer de manière "classique", je n'aurai pas renoncé, et je me serai guéri bien plus tôt d'un mal-être profond).
Si donc vous avez du mal avec une méditation style "pleine conscience", modifiée votre pratique en y introduisant celle-ci, cela devrait, selon moi, vous aider ! (pour différentes raisons que je ne détaille pas ici, et que certains, s'ils se lancent dans l'aventure, pourront découvrir !).

Mais tout cela n'est que le fruit de mon expérience personnelle, et de quelques lectures (Mathieu Ricard, "Plaidoyer pour l'altruisme" en particulier), mises en application, validées aussi, par quelques expériences scientifiques ... .

A chacun son chemin vers le bonheur ! sunny
LoveEsperance
LoveEsperance

Messages : 13
Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Villefranche/Saône

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Florine Rose Sam 16 Nov 2013 - 11:58

Merci LoveEsperance de l'avoir si bien précisé, de façon bien plus détaillée que je ne l'ai fait.
merci aussi pour cette belle méditation de la bienveillance. Je comprends ton approche sur le fait qu'une méditation plus "guidée" soit plus simple au départ. Ca a été pareil pour moi, mais c'est sur l'image de la montagne, ou la gratitude que je suis partie. Comme tu dis, à chacun son chemin !
Florine Rose
Florine Rose

Messages : 74
Date d'inscription : 22/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par LoveEsperance Dim 17 Nov 2013 - 13:08

Oui, une méditation guidée peut aider.

Mais mon point de vue va plus loin : il me semble que la méditation de la bienveillance est thérapeutique de certaines souffrances émotionnelles très courantes.
Personnellement, j'ai découvert en la pratiquant que la base de beaucoup de sentiments négatifs à mon propre égard (honte, impuissance, désespoir, ...) était lié à la croyance que j'étais "mal-aimant", quelqu'un dont l'amour, les intentions positives, étaient inutiles, inefficaces, n'apportaient rien aux autres, voir même, les dérangeaient et leur posaient des problèmes ... Tout cela est en train de changer doucement avec cette pratique.
Et je suis à peu près certains, que beaucoup de personnes, en particulier sur ce forum, ont, en plus d'avoir été mal-aimés (au sens d'être aimé d'une manière qui ne les respectaient pas profondément), acquis la conviction profonde qu'ils sont "mauvais", pas bon, pas bien, pas comme les autres ... sur la base de la sensation d'être "mal-aimant" des autres et d'eux-mêmes ...
Peut-être que je me trompe !

De même par exemple, se réjouir de l'existence de personnes qui font du bien aux autres, à la collectivité, par leurs actions et leur réussite, de leur vouloir du bien ... est un antidote à l'envie (ou jalousie) sociale, et surtout, à une vision trop sombre, noir et pessimiste du monde. (vision très commune sur ce forum ...). La gratitude va dans le même sens.

Mais peu de gens réagissent à mes idées et mes point de vue ... c'est que cela n'intéresse pas vraiment, et ne paraît pas vraiment pertinent !

Je me retire donc sur la pointe des pieds, tout en souhaitant à chacun, le bonheur et la sérénité auquel il aspire ! Bonne continuation à tous !
LoveEsperance
LoveEsperance

Messages : 13
Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Villefranche/Saône

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Dim 17 Nov 2013 - 13:30

LoveEsperance a écrit:Oui, une méditation guidée peut aider.

Mais mon point de vue va plus loin : il me semble que la méditation de la bienveillance est thérapeutique de certaines souffrances émotionnelles très courantes.
Personnellement, j'ai découvert en la pratiquant que la base de beaucoup de sentiments négatifs à mon propre égard (honte, impuissance, désespoir, ...) était lié à la croyance que j'étais "mal-aimant", quelqu'un dont l'amour, les intentions positives, étaient inutiles, inefficaces, n'apportaient rien aux autres, voir même, les dérangeaient et leur posaient des problèmes ... Tout cela est en train de changer doucement avec cette pratique.
Et je suis à peu près certains, que beaucoup de personnes, en particulier sur ce forum, ont, en plus d'avoir été mal-aimés (au sens d'être aimé d'une manière qui ne les respectaient pas profondément), acquis la conviction profonde qu'ils sont "mauvais", pas bon, pas bien, pas comme les autres ... sur la base de la sensation d'être "mal-aimant" des autres et d'eux-mêmes ...
Peut-être que je me trompe !

De même par exemple, se réjouir de l'existence de personnes qui font du bien aux autres, à la collectivité, par leurs actions et leur réussite, de leur vouloir du bien ... est un antidote à l'envie (ou jalousie) sociale, et surtout, à une vision trop sombre, noir et pessimiste du monde. (vision très commune sur ce forum ...). La gratitude va dans le même sens.

Mais peu de gens réagissent à mes idées et mes point de vue ... c'est que cela n'intéresse pas vraiment, et ne paraît pas vraiment pertinent !

Je me retire donc sur la pointe des pieds, tout en souhaitant à chacun, le bonheur et la sérénité auquel il aspire ! Bonne continuation à tous !
Pour ma part je ne réagis parce que tout y ai dit avec simplicité et "gratitude"...
J'essai la meditation dans le sens la... Et je me rend compte des bienfaits Smile
Mais malheureusement nous somme dans une aire de méfiance... Ce que tu dit peux dérouter et rendre toujours septique pour ceux qui n'experimente pas....

Je pense vraiment a ce que tu dit a l'integrer dans le quotidien....
Je ne dit rien parce que j'ai peur des réflexions....
Ce chemin est "magique"...
Je ne continurais pas pour les raisons que j'ai expliquées...
Bon chemin a toi sunny 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Florine Rose Dim 17 Nov 2013 - 15:54

Je ne pensais pas que ça pouvait avoir un effet thérapeutique si profond, mais je le note, c'est intéressant à savoir ! Ca a l'air fortement réparateur, et ce n'est pas rien, effectivement ! En tout cas je me sens concernée et intéressée, si ça peut faire au moins une personne flower Ne te décourage pas forcément trop vite : il me semble que certains sont un peu timides, ou prennent des idées et les laissent murir, sans forcément le mentionner sur le forum. En tout cas bonne continuation à toi si ton chemin part ailleurs, et peut-être qu'on se croisera un jour aux alentours de Lyon !sunny 
Florine Rose
Florine Rose

Messages : 74
Date d'inscription : 22/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Mer 27 Nov 2013 - 23:19

LoveEsperance a écrit:Mais peu de gens réagissent à mes idées et mes point de vue ... c'est que cela n'intéresse pas vraiment, et ne paraît pas vraiment pertinent !

Je me retire donc sur la pointe des pieds, tout en souhaitant à chacun, le bonheur et la sérénité auquel il aspire ! Bonne continuation à tous !

La quantité est-elle réellement l'enjeu ? Very Happy (sourire)


Même au cœur des ombres, une Lumière a le choix d'être ou de ne pas être.
Toujours.



De se dévoiler ou de rester non-dévoilée.



La quantité d'ombre n'influe pas sur le fait que la Lumière existe... I love you
Et plus elle jaillit dans son propre cœur, plus on lui laisse la place, plus elle dissipe ce qui n'était que voile, brume, en soi et autour de soi. Les deux.
Les choses changent ensuite, et pourtant rien n'a vraiment changé réellement... drunken drunken drunken 



La Porte du Silence a aussi de grandes vertus. Qui ont des fruits non-visibles dans l'ombre. Very Happy I love you 
Love for you, et habitant Lyon, on se croisera peut-être...
alien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par LoveEsperance Jeu 28 Nov 2013 - 22:44

Bonjour Magic Whale,

Merci de ton message, signe que quelques âmes, ici (nous sommes maintenant quatre dévoilées, ce qui à mes yeux est considérable ! Smile ), résonnent à certaines dimensions d'expérience et d'intériorité !

Il n'est pas question de nombre pour moi, simplement : ne pas imposer un point de vue sans intérêt à une probable majorité.

Après, s'il n'y a que trois ou quatre personnes que ce type d'expérience et de point de vue, intéressent et qui souhaitent partager, si elles souhaitent enrichir et augmenter l'intensité de la lumière en dévoilant la leur, comme quatre bougies font plus de lumière qu'une seule, même si cela peut déranger ceux qui préfèrent une certaine qualité d'ombre ou de brume ... je suis partant. bounceLong hug 
Ceux que cela indisposerait, n'auraient qu'à regarder ailleurs !

J'aime cette phrase qui va dans ton sens : "Ne lutte pas contre les ténèbres, allume (témoigne de/affirme) la lumière !"

Parfois certains considèrent être dans la lumière, quand d'autres, à leur place, se sentiraient dans l'ombre, ou n'y voient qu'ombre ... Il me semble nécessaire que les uns et les autres se respectent, que chacun s'expriment dans un espace où il ne heurte pas inutilement l'autre.

D'une certaine manière, ce combat/chemin de l'ombre et de la lumière, habite l'intériorité de tout homme/femme. Quand la conscience se désidentifie à travers un long chemin, des voiles psycho-émotionnels des souffrances passées et des inconsciences incorporées pour s'adapter aux êtres qui nous ont amené à la vie et accompagné dans notre enfance et au-delà ... elle fait re-naître une lumière enfouie, qui n'a jamais cessée, la conscience n'est plus le "moi", et cette conscience rejoint une conscience plus vaste et profonde, qui "attendait" son "retour" !

Certains sur ce chemin sont un peu plus avancés, ... mais il y a toujours des personnes qui nous précèdent, d'autres qui nous suivent, quelque soit notre degré de lumière/ombre ! J'ajouterai ceci de paradoxal, que, plus notre dimension-lumière croit, plus l'on découvre, à la fois, que la totalité de la lumière possible est déjà là, quelque part, juste à porter de nos antennes, et, que, en même temps, le chemin pour la découvrir pleinement est infini ! ...

Bon, j'essaye un peu vainement, de traduire en mots des ressentis profonds ! Chacun y retrouvera ses petits, ou non, en fonction de sa sensibilité, de son expérience, de sa propre perception de soi, du plan de conscience qui lui est familier ... sunny 

Vraiment heureux de ton partage. Chaleureusement.

PS. Je ne vais vraiment pas souvent sur Lyon, mais mes filles vont régulièrement aux soirées "jeunes zèbres" ! Mais à l'occasion, pourquoi pas !
LoveEsperance
LoveEsperance

Messages : 13
Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Villefranche/Saône

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Ven 29 Nov 2013 - 0:17

Pré-scriptum: les sorties-zèbres, ça fait un bon moment que je n'y suis plus allée...



Le respect de l'ombre et de la lumière, je lis. Que penses-tu de la dichotomie entre elles ?





J'aime beaucoup la fable contée des deux Moines errant côte à côte: l'un aveugle, l'autre voyant. L'un scrutant et comprenant les ténèbres dans lesquelles il est plongé, et l'autre scrutant la lumière du jour à sa guise... Chacun des deux ne pouvant plus avancer lorsqu'il se trouve en-dehors de sa propre zone d'ombre-lumière familière.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par LoveEsperance Ven 29 Nov 2013 - 7:42

La dichotomie est une illusion !

L'ombre et la lumière, symbole !

Dans la bible une manière de traduire les mots exprimant "le bien" et "le mal" est "l'accompli, l'achevé" pour le bien, et le mal est écrit comme le privatif du bien donc peut être traduit comme "le non-encore accompli, le non-encore achevé".

Comme tu l'exprimais toi-même précédemment: l'ombre est l'absence de lumière. Seule la lumière, l'achèvement existe, ont une existence. L'ombre, la nuit sont "absence de" ... Leur existence est fondée sur un voilement de la lumière par elle-même (et c'est ce "voilement" qui fait que la création (big bang, cosmogonie, etc. et aussi temps psychologique, genèse de la conscience), et le temps, peuvent se déployer, "exister").

Le combat de l'ombre et de la lumière, est "illusion", car c'est toujours la lumière qui existe, qui "gagne", car elle sous-tend l'ombre !... Et dans notre réalité, la rencontre de l'ombre et de la lumière, permet le dévoilement d'une lumière toujours nouvelle et intense ... Mais je n'arrive pas à dire vraiment ce que je veux dire !

Mais je n'ai pas la tant de poursuivre ! désolé, je reviendrai là dessus plus tard !
LoveEsperance
LoveEsperance

Messages : 13
Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Villefranche/Saône

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par LoveEsperance Dim 1 Déc 2013 - 10:41

Bonjour Magic whale,

Je voudrais d'abord m'excuser pour ma réponse précédente, elle n'est pas fausse, ni mauvaise, mais vraiment inadaptée à ta question, et à la perspective qui se dégage de tes mots, sur cette question. Du coup cela a interrompu l'échange, ce que je ne souhaitais évidemment pas !

A ma décharge, une situation personnelle exceptionnelle : Jeudi j'étais en formation professionnelle, donc sorti du cadre habituel du boulot, et j'ai passé ma journée à avoir des échanges super intéressants, intenses, avec les participants et l'animatrice ! Donc, en te répondant, j'étais dans une énergie de conscience et une intensité de vie élevée, plutôt inhabituelle ! Et j'ai été emporté par elles, par cet "enthousiasme" (étymologiquement : possession par un esprit divin) !

A ma décharge aussi ton mot "dichotomie": "dicho" en deux, "tomie" coupé, qui ajouté une couche dans l'intensité de mon propos ! Désolé !

Pour moi, évidemment, et tu l'as compris, il n'y a pas rupture, coupure, mais complémentarité.
Les termes exactes, pour moi, sont "dualité" ou "polarité".
L'ombre et la lumière. Le chaud et le froid, le blanc et le noir, la connaissance et l'ignorance, la naissance et la mort, pile et face, Yang et Yin, conscience et inconscience, le bien et le mal, ...

Voilà des exemples de dualités.

Quelques observations et constatations.
S'il n'y a qu'un seul aspect de la polarité qui se manifeste, alors rien n'est discernable : écrire blanc sur blanc ou noir sur noir, on ne peut rien distinguer. De même si nous vivions dans un univers sans lumière, ou dans un univers où la lumière serait partout, dans l'un et l'autre cas, la notion même de lumière n'aurait aucun sens ...
Si tu essayes de couper une pièce en deux, pour séparer le côté pile et le coté face, ... que ce passe-t-il ? ;-)

Dans la plupart de ses polarités ou dualités, il y a une gradation possible, de la lumière la plus intense à la nuit la plus épaisse, avec tous les intermédiaires, du blanc au noir, il y a tous les gris, du bien suprême au mal absolu, idem, et le Tao décrit le cycle permanent du yang croissant jusqu'à son apogée pour décliner ensuite, en laissant croître le Yin jusqu'à son propre sommet. Entre la chaleur inimaginable du big-bang et le froid quasi absolu d'un univers où toutes les étoiles seraient éteintes et la matière se dispersant sans fin dans un espace toujours croissant ... Il y a place pour toutes sortes de températures différentes !

Mais il y a aussi des dualités évolutives : La connaissance et l'ignorance, la conscience et l'inconscience, le Tao. Et là nous revenons au sujet qui nous occupe !
Prenons la connaissance et l'ignorance. Un être qui croirait tout connaître, ne peut pas découvrir et apprendre ! Il vit dans une petite bulle, qui éclatera tôt ou tard !
Comme ce jeune enfant qui voit des "grands" faire du vélo : "Papa je veux faire pareil !", "Non, mon fils il faut apprendre." ... Lui pas décourager, en l'absence de ses parents, profite à l'occasion d'un vélo laissé par un jeune voisin, et saute dessus, se lance ... et se casse la figure !
Mais la différence avec les autres dualités, c'est que si je reconnais mon ignorance ... alors je peux apprendre !
Donc ma connaissance va s’accroître, mon ignorance va reculer ... relativement ! Car, par rapport à tout ce qu'il y a à connaître, ma connaissance sera toujours "petite". Mais néanmoins, et c'est vrai au plan matériel et psychologique, j'aurai acquis une meilleure intelligence et maîtrise (relative : car, si je crois à nouveau tout savoir, de nouvelles conséquences négatives surgiront !) de mon environnement ! Ce qui peut éventuellement amener une vie plus sereine, ou plus agréable, ou plus sûre ...

Pour aller un peu plus loin, prenons exemple de l'humain, dans sa connaissance/conscience de lui-même.

Un être qui aurait peu conscience de ses pensées et de leurs fonctionnements, de ses émotions et de leurs fonctionnements, des sensations de son corps et des informations qu'elles donnent, de son intuition et imaginaire ... aurait un vie simple, remplie d'évidences, mais face à tout événement qui sort de ses habitudes de pensées et de comportements, il serait totalement démuni, en proie à des tensions internes très puissantes qu'il ne saura comment résoudre pour son propre bien et celui des autres. Cet être sera dans l'illusion d'être pleinement dans "la lumière", parce qu'il n'aura aucune distance d'avec lui-même, alors qu'en réalité, sa lumière sera minuscule en regard de tout ce qu'il ignore, et qu'il lui aurait été utile de connaître pour maintenir son équilibre et son bien-être.

A l'opposé, un être qui aurait une profonde conscience (lumière) de tous ces aspects, aurait une vie un peu moins simple (encore que, une fois que l'on a acquis l'habitude d'être attentif à soi-même, cela devient simple), mais elle serait infiniment plus riche et équilibrée (moins de maladie, de trouble relationnel, de décisions dommageables, etc.). Cette personne saurait en permanence, qu'il y a toujours une part d'ignorance, qu'elle ne sais jamais "tout", qu'il y a une part de mystère irréductible, elle passerait son temps à découvrir et apprendre de nouvelles choses, tout en acquérant un équilibre personnel toujours plus profond et stable ...

Voilà, je n'irai pas plus loin !
J'ai simplement explicité les symboles de "l'ombre et de la lumière", dans différentes dimensions.

Je me rends compte que, en présentant une vision des choses aussi détaillée et approfondie, à la fois originale et ancienne, je fais une sorte de "cours magistral"... et que cela n'est pas forcément favorable à un échange personnel ... Je le regrette.

Mais là, entre faire trop court, et faire trop long, et après avoir mis toute cette énergie pour formuler les perspectives qui sont les miennes dans différentes dimensions et aspects qui se recoupent, se rejoignent ou divergent, je suis crevé, et je ne vois pas comment m'y prendre, ou comment il aurait fallu que je m'y prenne, pour que cela soit mieux !
Entre mon désir de partager ce que je perçois comme des évidences qui répondent à certaines interrogations de l'autre, et les complexités et difficultés pour moi de m'adapter à un échange personnel avec lui, je suis pied et poings liés, dans l'impuissance et l'ignorance pour résoudre au mieux cette contradiction !

Donc, j'avoue ma fondamentale impuissance et ignorance tout en manifestant aussi, je l'espère, une intelligence profonde dans certains domaines !
Mais je vous laisse juge ! Amicalement à tous. Chaleureusement à Magic whale.
LoveEsperance
LoveEsperance

Messages : 13
Date d'inscription : 09/11/2013
Localisation : Villefranche/Saône

Revenir en haut Aller en bas

Meditation de la Pleine Conscience - Page 2 Empty Re: Meditation de la Pleine Conscience

Message par Invité Mar 3 Déc 2013 - 20:53

Comme tu disais revenir dessus plus tard, j'attendais patiemment la suite, rien n'est jamais interrompu de toutes façons... ^^
Lorsqu'une porte se ferme, il s'en ouvre toujours une autre ailleurs. Wink
J'avais confiance, et si tu n'avais rien dit, la suite me serait alors parvenue par un autre, en un autre lieu, tout est lié, rappelle-toi. Very Happy Very Happy Very Happy 
C'est pareil pour toi et chacun de nous. Ce qui s'arrête avec tel lieu, tel interlocuteur, recommence et se poursuit ailleurs, avec un autre, et on s'en rend compte en étant attentif à ces synchronicités délicieuses.

Les Anciens disaient lire par exemple le Livre de la Vie. C'est ça, en partie. C'est aussi autre chose. ^^


Ce qu'un guide en rêve commence à dire, un zèbre ici va le redire autrement ou le répéter le jour où je dois le réentendre par exemple.
Un déclic en vie réelle sera aussi la suite.
Et un outil parviendra pour gérer tout ça sur un essai histoire de tenter l'expérience en vrai une première fois...
Rien ne s'arrête jamais avec la fin d'une discussion précise avec tel ou tel autre... I love you I love you I love you 


Entre mon désir de partager ce que je perçois comme des évidences qui répondent à certaines interrogations de l'autre, et les complexités et difficultés pour moi de m'adapter à un échange personnel avec lui, je suis pied et poings liés, dans l'impuissance et l'ignorance pour résoudre au mieux cette contradiction !

Donc, j'avoue ma fondamentale impuissance et ignorance tout en manifestant aussi, je l'espère, une intelligence profonde dans certains domaines !
Vouloir comprendre est un piège et un leurre. Wink
Qui freine, ralentit. Ou épuise, oui.

ça me fait penser à une histoire lue ces jours-ci tiens... Je l'ai même racontée et transmise aujourd'hui. Je te l'offre aussi, elle semble pour toi. drunken 

Un mille-patte était heureux, vivait sans soucis.
Vient alors un crapaud, qui lui demande comment il s'y prend pour marcher avec toutes ces pattes.
Le mille-pattes ne sait que répondre. Il réfléchit, et ne trouve toujours pas.
Alors il s'enferme dans son trou, pour mieux chercher.
Mais à force de réfléchir, de conceptualiser, il finit par ne plus savoir marcher du tout, tellement il se pose des questions sur comment il fait. Ce qui lui était naturel, devient un véritable problème !
Le temps passa, et comme il cherchait toujours, il finit par ne plus pouvoir sortir de son trou, enfermé à ne plus comprendre ni savoir comment il peut marcher avec toutes ces pattes, trou dans lequel il finit par mourir de faim.
Hop, comme je ne peux poster le livre-papier en lien, voici le conte chinois zen:
http://infodoc.blog.free.fr/index.php?post/2011/04/24/Action%2C-r%C3%A9action%2C-r%C3%A9flexion-...-Le-tout-est-de-savoir-doser-...



Tu me diras, c'est ma faute, j'ai joué le crapaud qui pose une question... alien 
Mais que veux-tu, le Vent a soufflé d'agir ainsi, pour sonder et voir els tournures que cela prend, et j'avoue qu'à ce moment, en te posant cette question, je ne savais pas que tu serais un mille-patte et moi un crapaud. I love you 
Allez, les crapauds, ça sait creuser aussi, hop, je ne vais pas te laisser là, zou, te voilà déterré. I love you 
Je t'apporte même de bonnes feuilles si tu veux pour te requinquer.

Maintenant, c'est malin, je suis crapaud... alien drunken
Laughing Laughing Laughing 


Maintenant que les pattes sont démêlées, mea culpa pour la fatigue, revoici ce que tu disais justement:

qu'il y a une part de mystère irréductible,
Bingo.
Et ce mystère, c'est ... C'est cette chose si forte, si belle, qu'on ne voit pas, ne comprend pas, mais qu'on sent partout quand on la cherche. Alors, on s'arrête de la chercher, puisqu'elle est partout finalement... Et on baigne dedans, ou on savoure ses beautés et ses transformations en volutes...


Tu l'as dit là aussi:

sa lumière sera minuscule en regard de tout ce qu'il ignore, et qu'il lui aurait été utile de connaître pour maintenir son équilibre et son bien-être.
Voilà, on ne sait rien.
Et il n'y a rien à savoir.
Juste être petit, et savoir où se trouve le Grand Univers. Le vrai univers vivant. Car alors, tu vois ce que tu es et peux devenir. Tout en étant ridiculement minuscule à côté. ^^
C'est normal, nous ne sommes nous-mêmes qu'un simple contenant, un contenant fini d'une chose infinie, et un contenant de surcroît temporaire. Like a Star @ heaven 


Est-ce utile et bon en formulant ainsi le dialogue au cours de cet échange ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum