Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

+6
CD_CD
Alaintuitif
L'homme qui Sait
Asperzebre
Stauk
♚ Strigide ♚
10 participants

Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par ♚ Strigide ♚ Ven 3 Fév 2017 - 11:57

Bonjour,

Depuis quelques temps je suis contrainte à être parfois en contact prolongé de quelques heures à deux/trois jours avec un enfant car il s'agit de mon neveu. Ce n'est pas que je ne l'aime pas -j'éprouve une neutralité bienveillante à son égard- mais il m'est horriblement difficile de le supporter car il est trop bruyant etc.
Lorsque je le peux j'évite ces situations mais, hélas, je ne peux pas toujours y échapper.

Comment faire pour supporter au mieux un enfant (surtout en bas âge + qui ne parle pas encore donc impossible d'établir une discussion reposant sur des arguments logiques par exemple qui pourrait nous apaiser intérieurement) quand nous sommes hypersensibles (non pas émotionnellement ici mais au niveau des sens comme la vue, le toucher, l'ouïe et compagnie) ?

Avez-vous des "astuces qui marchent" ? Je me promène constamment avec un casque anti-bruit lorsque je suis en sa présence mais ça ne suffit pas du tout (boules quies et autres qui s'introduisent dans les oreilles me sont impossibles à supporter malheureusement). Comment gérez-vous intérieurement le fait que la personne soit pirouette (aller vers ça et changer d'avis d'un seul coup) ? Cela m'angoisse énormément ("pourquoi aller vers ça pour au final changer d'avis ? pourquoi cette autre chose a semblé mieux ? Pourquoi ce n'est pas constant ?").

Que faire dans les moments où il nous est impossible de nous isoler et, qu'en plus, l'enfant recherche notre présence et revient constamment vers nous alors que rien dans notre comportement ne l'invite à nous approcher ? De plus, comment réagir lorsque l'enfant cherche notre contact physique en nous prenant dans ses bras alors que nous n'aimons pas le contact physique hormis avec des personnes très précises qu'on connaît très bien (ces situations me paralysent car je ne sais pas comment réagir : je n'ose pas le repousser car j'ai peur de le blesser intérieurement mais je vis vraiment mal ce genre de situations donc je me demande si vous avez une astuce pour cela aussi, j'essaie toujours de dévier son attention en lui demandant de m'apporter un animal dans ses jouets et je lui explique les particularités de l'animal etc mais ça ne marche pas toujours).

Il est trop petit (18 mois) pour que je l'initie au modélisme ou autre chose qui pourrait passer le temps intelligemment en évitant un maximum les nuisances sonores. L'hyper-vigilance dont il faut faire preuve envers les enfants dans ces âges est extrêmement fatigante.

Si vous avez vécu ce genre de situations : comment affronter la déception qui éclatera forcément un jour ou l'autre du côté des parents pour qui nous ne sommes pas la tante (ou l'oncle) dont ils rêvaient ? Comment dire à ces personnes sans les blesser que l'ultra-sentimentalisme dont ils sont touchés est incapable de se produire chez nous et qu'il ne faut donc pas s'y attendre ? Et surtout comment leur expliquer que ça ne signifie pas que nous sommes vides d'émotions mais simplement que cela se traduit différemment et qu'il y a un besoin vital d'un minimum de support logique ("je ne suis pas les parents, comment diable pourrais-je être attachée à un être avec lequel je n'ai même pas pu entretenir une seule conversation ?") ?


Je vous remercie de m'avoir lue et toutes vos astuces pour l'hypersensibilité (auditive, olfactive etc) et pour les autres choses seront les bienvenues.
♚ Strigide ♚
♚ Strigide ♚

Messages : 333
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 93
Localisation : Ailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Stauk Ven 3 Fév 2017 - 12:51

A part affirmer que tu es autiste, et expliquer le syndrome ( d'Asperger) à ton entourage, je ne vois pas trop. Je vois d'autant moins qu'en ce qui me concerne, c'est plutôt avec les adultes que ça coince.

Les enfants sont extrêmement flexibles, et s'adaptent bien plus vite et bien mieux aux gens étranges qu'un adulte ou un adolescent.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Asperzebre Ven 3 Fév 2017 - 13:27

J'ai les mêmes difficultés que toi avec les enfants en bas âge.
Leurs cris me sont insupportables, au point de me donner des migraines.
L'impossibilité de leur expliquer des choses m'est très pénible également.
Le pire étant leurs pleurs, qui me sont insupportables (trop fort pour mes oreilles) tout en étant incompréhensibles (je suis incapable d'identifier la source des pleurs et de les faire cesser).

L’hyper-vigilance c'est pareil: il peut tomber, il peut se blesser, il peut s'étouffer avec un objet...le moindre truc qui te parait anodin est un potentiel danger pour lui, il faut le surveiller en permanence, guetter le moindre de ses mouvements, en mode paranoïaque.
Surveiller le gamin me demande 100% de mon attention (je ne fais plus rien d'autre, je ne vis QUE pour surveiller le gamin), et encore ce n'est pas suffisant, il y aura toujours des dangers que je n'aurais pas eu la présence d'esprit d'écarter.
Il faudrait au moins deux personnes comme moi s'impliquant à 100% pour que le gamin soit en sécurité.
Je ne comprends pas comment font les gens 'normaux' pour gérer seuls leur gamin tout en faisant la cuisine, en discutant avec des amis...ça me parait totalement ahurissant d'être capable de faire tout ça à la fois, et surtout de manière si 'banale', sans effort.

J'ai la chance d'avoir peu d'enfants en bas âge dans mon entourage, et beaucoup d'adultes dans l'entourage des enfants en question, ce qui fait qu'il est très rare que je me retrouves seul à devoir gérer le gosse (en mode "tu peux me le surveiller 10 minutes pendant que je fais tel ou tel truc?")

Cependant, dans ces situations, je suis en état de stress intense, et je tiens grand maximum 1/4 d'heure avant de craquer d'épuisement.
Il est clair que jamais je ne serais en mesure d'être père, si je mettais une femme enceinte par inadvertance (ce qui ne risque pas d'arriver pour le moment) ça serait avortement ou rupture.
C'est soit ça, soit je finis suicidé ou interné en hôpital psychiatrique.

Je n'ai malheureusement aucune solution valable à te proposer: ni en ce qui concerne la gestion du gamin, ni en ce qui concerne l'attitude avec ses parents.
La seule chose 'positive', c'est que ça passe vite, et qu'une fois arrivé à l'âge de 3-4 ans le gamin sera probablement beaucoup moins difficile à supporter (ça dépend aussi fortement de l'éducation qu'il aura reçue et de son caractère, il peut rester très pénible, mais disons que ce n'est pas systématique, alors que les gamins de 18 mois me seront tous insupportables, sans exception).
Comme le dit l'expression, il faut tenir le coup en attendant qu'il grandisse, en espérant que les parents décident de ne pas refaire un autre gamin.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2209
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Invité Ven 3 Fév 2017 - 14:30

Tu le mets devant la télé ou une tablette numérique Je suis dehors.

Je disais ça pour déconner mais, hélas, je connais beaucoup de parents qui utilisent cette méthode.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Invité Ven 3 Fév 2017 - 14:36

les cubes de construction, ça marche bien aussi !
En plus ça développe l'imagination et la dextérité.

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Cubes-de-construction-multicolores-27-mm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par L'homme qui Sait Ven 3 Fév 2017 - 14:38

Stauk a écrit:A part affirmer que tu es autiste, et expliquer le syndrome ( d'Asperger) à ton entourage, je ne vois pas trop. Je vois d'autant moins qu'en ce qui me concerne, c'est plutôt avec les adultes que ça coince.

Les enfants sont extrêmement flexibles, et s'adaptent bien plus vite et bien mieux aux gens étranges qu'un adulte ou un adolescent.
Tout est dit là en 2 lignes
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 685
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 33
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Invité Ven 3 Fév 2017 - 15:23

Stauk : je sais pas lol + moi aussi j'ai des problèmes

Asperzebre : eh, eh ! moi aussi j'ai des problèmes ! beaucoup tout plein !

Ryuzaki : je sais pas + eh les np sont cons quand même kr kr

ddistance : voici une idée. pas forcément la meilleure, j'en sais rien, mais une idée. courage.

L'Homme qui Sait : +1 Stauk ! j'avais rien à dire mais +1 !!

bonus - Tolcantor : eh les surdoués sont cons quand même lol

Lou a lu ton post par-dessus mon épaule et m'a demandé quel était ton rapport aux animaux. Tout est là je pense. Ton neveu est un mammifère (un petit chat d'après Lou mais elle voit des chats partout cette folle). Il ne parle pas, donc il n'a pas encore de conscience aussi développée que la nôtre. Certains théologiens auraient qualifié son âme de sensitive - il 'ressent' les choses mais ne peut les process intellectuellement.

Cette tendance que tu as à lui attribuer des projets ou des réflexions qu'il n'a pas est à combattre (c'est une sorte d'animisme étendu, j'ai toujours détesté ça). S'il se dirige par-là ce n'est pas forcément dans un but précis, peut-être ressent-il juste le besoin de se déplacer pour rôder ses membres. Et s'il tourne brusquement c'est peut-être pour expérimenter le tournis. Ce gosse est une éponge à sensations, comme tous les enfants. Parfois ils pleurent pour entendre le propre son de leur voix. D'autres fois c'est parce qu'ils ont sali la couche, va savoir. Lorsqu'il vient te voir il est possible qu'il ne cherche qu'à provoquer une réaction chez toi, c'est aussi une éponge à comportements humains. Il doit comprendre le monde et pour ça il a besoin dans un premier temps de récupérer un maximum de données. C'est bien pour ça que le cerveau se développe si lentement chez l'humain.

My point is : cesse de le voir comme une future personne, de toute façon il ne l'est pas encore.

Comment fait-on avec les animaux ? On se montre ferme avec eux. Pas méchant, mais ferme. Si le gamin te dérange tu lui fais faire un demi-tour sur lui-même et tu lui enjoins de filer. Quand tu dois le garder et qu'il fait trop de bruit, donne-lui une friandise à machouiller. On peut apprendre à un enfant à rester calme en utilisant les mêmes techniques qu'avec les animaux (nous sommes tous des mammifères pavloviens). Ou bien occupe-le avec des cubes comme proposait ddistance.

Ça ne marchera pas tout le temps (encore une fois l'enfant n'est pas rationnel - déjà que les adultes bof alors t'imagines...), parfois il sera impossible de le détourner de son activité (succion fortement audible d'orteil ou que sais-je). Mais à d'autres moments tu auras la paix, c'est déjà un début. Et plus le temps passera et plus souvent tu l'auras.

Oui mais comment être sûr que le pauvre bambin ne sera pas traumatisé à vie par ton attitude envers lui ? Il faudrait à tout prix éviter de le blesser intérieurement, n'est-ce pas ? Une fois de plus la solution est toute simple. Personne n'éduque un animal à coup de voix forte et des croquettes. Il faut lui parler. Avec le temps l'animal assimile les mots et on peut se détacher des récompenses, il a appris à obéir. Chez l'humain c'est un peu différent. Plus on parle à un enfant et plus on l'aide à forger sa conscience, qui, comme chacun sait, est liée de manière essentielle aux mots.

Parle-lui, et tu l'aideras à se développer intellectuellement. Ne t'attends pas à ce qu'il te comprenne ou qu'il te réponde pour le moment, il en est encore au stade de l'éponge. Mais parle-lui. "Non gaspard, ça n'est pas gentil de faire blblblbllblblbll pendant cinq minutes, tu fatigues les autres et notamment moi. Donc si tu veux continuer tu le fais ailleurs." Hop tu le prends par la main (ou tu le pousses avec un balai) dans la pièce d'à côté. Attention il ne faut pas que ce soit perçu comme une punition. Tu n'es pas en train de l'engueuler ou de le victimiser, tu lui expliques une règle de bienséance banale. Evidemment lorsque Gaspard fera une bonne action (comme réclamer le pot au lieu de faire sur place) il faudra t'extasier à haute voix, le féliciter et tout le tintouin. Toujours récompenser de manière adaptée.

Avec le temps Gaspard sera capable de communiquer avec toi. Attention, les enfants (avant huit ans mettons) sont fourbes. Il ne pensera pas tout ce qu'il dira, son but sera le plus souvent d'étudier ta réaction. Exemple si un jour il te sort "tata strigide, pourquoi tu te bouches les oreilles quand le tram passe et pas les autres ? t'es pas comme tout le monde ? t'es bizarre ? hein ?" il ne faudra pas se vexer ou lui crier dessus mais lui expliquer posément ton hypersensibilité.

Si tu agis comme ça avec Gaspard dès maintenant il aura tôt fait de comprendre que tu es particulière, d'assimiler tes différences et de s'y adapter. "Baver sur la jambe de maman ok, baver sur la jambe de strigide pas ok". Et plus tard il ne sera pas déçu par la personne que tu es parce qu'il ne se sera jamais fait d'idées fantaisistes sur toi. Et si tu es juste avec lui, que tu lui prodigues de l'affection sporadiquement, il t'aimera bien ou au pire aura pour toi une sorte d'indifférence bienveillante (réciprocité des sentiments et loi de l'attraction mdr). Dans sa tête ce sera peut-être "bon tata strigide et moi on n'arrive pas à se parler mais elle est pas méchante, chacun sa vie + je lui ferai quand même un cadeau pour Noël". Il se peut aussi qu'il t'adore s'il est plus intelligent que la moyenne mais bon impossible de le savoir à l'avance.
Si son rapport avec toi est neutre ou bon, ses parents seront satisfaits. Personne n'attend de toi que tu sois une super-tante de la mort, ce qui compte c'est que le mioche t'apprécie tranquillement.

Je résume :

- c'est un animal
- il ne possède pas de conscience définie
- il ne 'réfléchit' donc pas
- sois ferme
- parle-lui

Quant aux tips plus concrets, à part le faire dégager quand tu n'en peux plus, je ne sais pas trop. Réfugie-toi dans une safe place quand tu te sens submergée (le conseil random au possible, dsl). Tu peux toujours acheter un bâillon en plus du casque anti-bruit. Mais pour Gaspard cette fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Alaintuitif Ven 3 Fév 2017 - 16:10

Bien que le sujet soit sérieux, je dois reconnaître que deux phrases du témoignage d'Asperzèbre m'ont bien fait rire :
Asperzebre a écrit: Il faudrait au moins deux personnes comme moi s'impliquant à 100% pour que le gamin soit en sécurité.
(...)
il faut tenir le coup en attendant qu'il grandisse, en espérant que les parents décident de ne pas refaire un autre gamin.

Laughing

Bon, n'étant pas moi-même asperger, je pense qu'il serait effectivement utile d'expliquer cette spécificité aux parents, dans un esprit de compréhension mutuelle.

Par ailleurs, ayant eu 4 enfants en bas âge (dont un congé parental qui a duré trois années à temps plein), je me souviens les avoir trouvés ponctuellement insupportables. C'est le lot de tous les parents à un moment ou à un autre. D'ailleurs, je crois savoir que les pleurs et les cris des jeunes enfants sont justement calés sur la fréquence sonore la plus désagréable possible pour notre cerveau humain d'adulte afin d'optimiser les chances qu'on leur prête attention.

Par chance, ces moments ne durent pas bien longtemps : les liens d'attachement qui relient le parent à son enfant sont (généralement) si forts que l'adulte "prend sur lui", va puiser dans son réservoir de compréhension et de patience pour (tenter de) comprendre et répondre à la demande de l'enfant.

Pourtant, on ne peut être tout le temps pleinement "ok" à 100% !
Aussi, comment augmenter ce pourcentage ?
- en travaillant sur l'accueil émotionnel de l'enfant : comment parvenir à me rendre mentalement disponible ? Comment quitter mes habitudes de vie (réfléchir à des choses sérieuses par exemple) pour simplement me mettre à disposition d'un enfant exprimant des besoins très différents des miens dans un langage très différent du mien? Généralement, il faut quitter toute volonté d'échange réciproque pour simplement "être" : être là, avec lui, à son écoute dans un état émotionnel bienveillant, aimant...
Pour se faire, il peut être utile d'avoir pris un temps pour se recentrer, pour se relaxer avant de prendre en charge un jeune enfant. Zen !

- en travaillant sur l'accueil matériel de l'enfant. Il faut connaître un peu le monde du jeune enfant pour savoir que son effort d'attention ne dure pas dans le temps, que le jeune enfant réclame de passer d'une activité à une autre fréquemment, et surtout que certaines activités lui plaisent plus que d'autres en fonction de son âge, de sa maturité psycho-corporelle. Avoir quelques repères éducatifs dans ce domaine n'est pas superflu et avoir un peu de matériel aussi (des cubes, de la pâte à modeler, de quoi gribouiller, de quoi éveiller et stimuler leurs 5 sens et leur corps...)

Enfin, pour s'occuper d'enfants, il me semble qu'il faut toucher en soi l'envie comme on vivrait une expérience réjouissante, intéressante, ludique... comme si on était là pour apprendre quelque chose de soi, toucher à ses propres limites pour mieux s'accepter soi-même.

Avec mes sincères encouragements elephant
Alaintuitif
Alaintuitif

Messages : 1155
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 54
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par ♚ Strigide ♚ Ven 3 Fév 2017 - 16:37

Stauk a écrit:A part affirmer que tu es autiste, et expliquer le syndrome ( d'Asperger) à ton entourage, je ne vois pas trop. Je vois d'autant moins qu'en ce qui me concerne, c'est plutôt avec les adultes que ça coince.

Les enfants sont extrêmement flexibles, et s'adaptent bien plus vite et bien mieux aux gens étranges qu'un adulte ou un adolescent.

Stauk et L'Homme qui sait : mon entourage le sait depuis longtemps (surtout ma famille) mais les "conséquences" ne leur rentrent pas dans la tête mais je vais justement revoir un psy spécialisé Asperger pour qu'il puisse éventuellement faire le médiateur car le diagnostic est un peu passé à la "trappe"lorsque j'étais enfant car surplombé dans leur esprit par le diagnostic de la douance. Mon frère a toujours fait une sorte de déni (il est hqi mais il est assez "normal" globalement et il est né dans une famille de thqi avec des traits autistiques ainsi qu'une soeur asperger donc j'imagine que ça doit être dur) le sujet est d'autant plus sensible à évoquer à nouveau ces derniers mois que sa plus grande crainte depuis le début de la grossesse était que son enfant soit "comme moi". Cependant j'ai conscience que c'est nécessaire car ils n'ont aucune légitimité à exiger de moi des choses qui sont hors de ma portée.



Asperzebre a écrit:Je ne comprends pas comment font les gens 'normaux' pour gérer seuls leur gamin tout en faisant la cuisine, en discutant avec des amis...ça me parait totalement ahurissant d'être capable de faire tout ça à la fois, et surtout de manière si 'banale', sans effort.

C'est ce que je disais à mon psychiatre : "Vous vous rendez compte ? Il y a des gens qui s'occupent d'un enfant aussi "pénible" de par son statut et son âge, tout seul ! C'est impressionnant. J'ai cependant appris quelque chose d'encore plus fabuleux : Il y a des personnes qui adorent les enfants à cet âge ! Il y a quelques personnes qui font des enfants et se disent "vivement qu'ils grandissent un peu" mais il y a également ces gens qui raffolent des bébés et des très jeunes enfants ainsi et qui aimeraient même qu'ils restent ainsi pour toujours. C'est incroyable." J'ai essayé d'échanger avec ces quelques personnes qui avaient cette particularité pour mieux comprendre (j'espérais y trouver des clés pour mieux supporter la présence de l'enfant) mais ils n'ont pas tellement su m'expliquer pourquoi.

Ryuzaki L a écrit:Tu le mets devant la télé ou une tablette numérique Je suis dehors.

Je disais ça pour déconner mais, hélas, je connais beaucoup de parents qui utilisent cette méthode.

Quelle tristesse (que beaucoup de parents utilisent cette méthode).

ddistance a écrit:les cubes de construction, ça marche bien aussi !
En plus ça développe l'imagination et la dextérité.

Merci Smile C'est une très bonne idée ! Je le fais jouer avec des Lego et il aime bien manipuler les livres mais j'ai bien trop peur qu'il me les déchire donc je ne suis pas tranquille. Je vais essayer ces cubes surtout que je pourrais les graver au Dremel pour en faire à aspect éducatif.


Merci pour ton long post plein de bonnes explications, Tolcantor. Remercie Lou de ma part, j'aime bien l'image du chaton pénible qui fait rien que des bêtises comme mon vrai chaton a ses débuts qui a fait sa misère au cactus et au palmier de la maison mais dans une autre mesure pour le chaton-humain.
Pour les techniques pour le conserver calme j'en ai certaines comme me coiffer par exemple il va regarder pendant 20min et ce sont 20 minutes d'un "minimum de tranquilité". Après un si jeune enfant change souvent d'activité donc il faut pouvoir l'occuper encore et encore et... Le temps passe si lentement dans ces instants !

Parle-lui, et tu l'aideras à se développer intellectuellement. Ne t'attends pas à ce qu'il te comprenne ou qu'il te réponde pour le moment, il en est encore au stade de l'éponge. Mais parle-lui. "Non gaspard, ça n'est pas gentil de faire blblblbllblblbll pendant cinq minutes, tu fatigues les autres et notamment moi. Donc si tu veux continuer tu le fais ailleurs."

Je lui parle comme à un adulte et lorsque je me rends compte qu'un mot est probablement difficile à envisager pour lui je m'y arrête pour lui donner une définition. J'essaie de contribuer à son éveil lorsque je le vois car plus vite il sera éveillé plus vite il sera supportable (enfin j'espère).

il ne faudra pas se vexer ou lui crier dessus mais lui expliquer posément ton hypersensibilité.

Tu me prends pour une tante fouettarde ma parole Very Happy

Si son rapport avec toi est neutre ou bon, ses parents seront satisfaits.

Si seulement ! Mais ça ne marche pas comme ça malheureusement (enfin pas ici en tout cas).

Tu peux toujours acheter un bâillon en plus du casque anti-bruit.

Au pire je lui dis qu'on joue aux pirates, moi pirate et lui le capitaine du bateau assailli. Ainsi le bâillon aura justification à être là.
Spoiler:
second degré évidemment

En tout cas l'image du chaton-humain devrait m'aider (même si je préfère les miaulements aux cris d'un enfant qui joue).



Ton post était très intéressant, Alaintuitif. Surtout ce passage :
Alaintuitif a écrit:Généralement, il faut quitter toute volonté d'échange réciproque pour simplement "être" : être là, avec lui, à son écoute dans un état émotionnel bienveillant, aimant...
Si difficile à faire mais très pertinent de le souligner, je pense que c'est en effet une des clés pour mieux supporter la présence du jeune enfant (surtout quand nous ne sommes pas son parent).
Alaintuitif a écrit:en travaillant sur l'accueil matériel de l'enfant. Il faut connaître un peu le monde du jeune enfant pour savoir que son effort d'attention ne dure pas dans le temps, que le jeune enfant réclame de passer d'une activité à une autre fréquemment, et surtout que certaines activités lui plaisent plus que d'autres en fonction de son âge, de sa maturité psycho-corporelle. Avoir quelques repères éducatifs dans ce domaine n'est pas superflu et avoir un peu de matériel aussi (des cubes, de la pâte à modeler, de quoi gribouiller, de quoi éveiller et stimuler leurs 5 sens et leur corps...)
J'essaie justement, au début je pensais trouver des chapitres sur "comment supporter le jeune enfant" dans les livres les évoquant mais j'étais en dehors des réalités.

Alaintuitif a écrit:Avec mes sincères encouragements elephant
Merci Smile

Merci à tous, d'ailleurs. Je pense qu'il faut prendre au maximum son mal en patience et le temps qui passe est le bienvenue.
♚ Strigide ♚
♚ Strigide ♚

Messages : 333
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 93
Localisation : Ailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Invité Ven 3 Fév 2017 - 16:43

Tu me prends pour une tante fouettarde ma parole

En même temps tu passes pas une journée sans me gueuler dessus, alors...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Alaintuitif Ven 3 Fév 2017 - 16:55

♚ Strigide ♚ a écrit: Je pense qu'il faut prendre au maximum son mal en patience et le temps qui passe est le bienvenue.

A te lire, j'ai quand même l'impression que ça reste une corvée Wink
Ne penses-tu pas que tu devrais changer ton regard préalablement?

Je me permets un parallèle : connais-tu la pratique de la méditation?
Si tu te dis que ça consiste à occuper son temps à ne rien faire ou que tu poursuis uniquement l'objectif de s'y mettre car il faut le faire, eh bien, ça va être... (très) long !!! et quasiment insupportable à vivre.

En revanche, si tu fais croître en toi la motivation en contactant des émotions positives en toi, ça sera beaucoup plus intéressant et léger à vivre. Motivant même !


Oui, la petite enfance a vraiment des caractéristiques intéressantes : c'est le monde de l'immédiateté, du "tout est possible" et en cela c'est magique : pour le jeune enfant, les choses apparaissent et disparaissent vraiment par exemple. Une émotion chasse l'autre et rien ne semble jamais irrémédiable. Tout est à créer de minute en minute.
En cela, ça nous apporte beaucoup à nous, adultes, qui vivons beaucoup dans notre passé, dans notre projection du futur. Parvenir à vivre aux côtés d'un jeune enfant peut ainsi avoir un vrai effet relaxant. Si ! Si !

Comme pour la méditation, tu peux en faire l'expérience un peu au début (1 heure) puis de plus en plus longtemps (1 journée,...)
Toutefois, pour vraiment "retomber en enfance", il faut attendre de devenir sénile  tongue

elephant
Alaintuitif
Alaintuitif

Messages : 1155
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 54
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par ♚ Strigide ♚ Ven 3 Fév 2017 - 17:07


En même temps tu passes pas une journée sans me gueuler dessus, alors...
Moi ? Je suis adorable.
Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Giphy

Spoiler:
Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Giphy
♚ Strigide ♚
♚ Strigide ♚

Messages : 333
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 93
Localisation : Ailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Alaintuitif Ven 3 Fév 2017 - 17:15

♚ Strigide ♚ a écrit:
Parle-lui, et tu l'aideras à se développer intellectuellement. Ne t'attends pas à ce qu'il te comprenne ou qu'il te réponde pour le moment, il en est encore au stade de l'éponge. Mais parle-lui. "Non gaspard, ça n'est pas gentil de faire blblblbllblblbll pendant cinq minutes, tu fatigues les autres et notamment moi. Donc si tu veux continuer tu le fais ailleurs."

Je lui parle comme à un adulte et lorsque je me rends compte qu'un mot est probablement difficile à envisager pour lui je m'y arrête pour lui donner une définition. J'essaie de contribuer à son éveil lorsque je le vois car plus vite il sera éveillé plus vite il sera supportable (enfin j'espère).  

Je relis tes propos et me permets d'insister sur l'intérêt de travailler son état d'esprit préalablement à la prise en charge de ton neveu.
En effet, l'idée n'est pas de le rendre davantage supportable (c'est ton intérêt personnel du moment mais certainement pas le sien), ni même de l'éveiller plus vite (tu risques de lui en donner quelques milliers de définitions avant de voir arriver ...l'éveil !)
L'idée, c'est tout au plus, d'établir un lien, un échange, une connexion avec lui.

C'est à la rigueur un défi que tu peux te lancer si tu sens que ça t'aide, que ça peut constituer un intérêt ludique pour toi, dans ta vie, dans ta propre évolution personnelle.

Pour se faire, il ne s'agit pas de faire POUR l'enfant mais de faire AVEC l'enfant. De partager un jeu, de trouver un centre d'intérêt que vous allez pouvoir partager.
Si tu parviens à le faire rire en faisant des "floc floc" en tapant sur l'eau du bain, eh bien, c'est gagné ! Tu as créé une interaction ! Tu as éveillé son attention, tu as stimulé son développement et ton objectif éducatif est largement atteint.

Le jeune enfant ne perçoit pas le SENS des mots mais y rattache l'intonation, sa fréquence émotionnelle et aussi l'énergie du mot. Par conséquent, il ne faut pas hésiter à s'exprimer avec des mots d'adulte pour être fidèle à ce qu'on veut dire parce qu'il "comprend" dans sa langue, avec son propre décodeur, mais commencer à vouloir lui enseigner ton codage d'adulte n'a pas d'intérêt avant qu'il ait atteint l'âge de ... 25 ans au moins !  
Et encore !... elephant
Alaintuitif
Alaintuitif

Messages : 1155
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 54
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par ♚ Strigide ♚ Ven 3 Fév 2017 - 17:27


Oui, la petite enfance a vraiment des caractéristiques intéressantes : c'est le monde de l'immédiateté, du "tout est possible" et en cela c'est magique : pour le jeune enfant, les choses apparaissent et disparaissent vraiment par exemple. Une émotion chasse l'autre et rien ne semble jamais irrémédiable. Tout est à créer de minute en minute.
En cela, ça nous apporte beaucoup à nous, adultes, qui vivons beaucoup dans notre passé, dans notre projection du futur. Parvenir à vivre aux côtés d'un jeune enfant peut ainsi avoir un vrai effet relaxant. Si ! Si !

Je te crois volontiers, cependant la fatigue profonde que cela induit chez moi si rapidement me gâche un peu la potentialité de parvenir à l'effet relaxant.

J'ai gardé une bonne part d'enfance et il y a des activités d'enfant que j'aime toujours faire (faire des bulles par exemple mais vu la saison ce n'est pas tellement ce que je peux faire faire à mon neveu malheureusement) et parmi ces activités il y en a que j'apprécie sincèrement, ce qui est difficile pour moi ce sont toutes les perturbations au niveau de mes sens et la fatigue malheureusement ainsi que mes sensibilités personnelles (ne pas aimer trop le contact, etc) hormis cela je n'ai rien contre l'enfance et son lot de qualités Smile Seulement je ne suis pas apte à supporter la présence prolongée, tout comme Asperzebre qui est en état d'épuisement au bout d'un quart d'heure je suis dans le même cas. Disons que j'ai des limites physiologiques, si on peut le formuler ainsi.

En effet, l'idée n'est pas de le rendre davantage supportable

Ce que je cherche actuellement est surtout une solution de survie, ça me tire beaucoup d'énergie. L'intérêt de l'enfant je laisse surtout les parents s'en occuper car ce n'est pas mon rôle. Je compose simplement avec les contraintes qui sont les miennes et je cherche le meilleur compromis sachant que je ne suis pas du tout faite pour m'occuper d'enfants. Je cherchais avant tout des solutions pour être moins stimulée au niveau des sens (si quelqu'un avait eu une astuce plus efficace que le casque anti-bruit, par exemple) afin de mieux vivre ses passages et de ne pas péter de câble intérieurement à la fin de séjour.


♚ Strigide ♚
♚ Strigide ♚

Messages : 333
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 93
Localisation : Ailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Invité Ven 3 Fév 2017 - 17:48

un casque musique qui diffuse du bruit blanc

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Alaintuitif Ven 3 Fév 2017 - 17:56

Je comprends mieux. Merci de toutes ces précisions.

D'après moi, la vraie solution de survie pourrait être de ne pas côtoyer l'enfant. Ne serait-ce pas préférable, même ? Personnellement, il y a dans ma famille des petits neveux tellement excités que je refuse tout simplement de me rendre au domicile des parents lorsqu'ils sont là. Ca m'oblige juste à être créatif si je veux continuer à les côtoyer (les parents).

Après, je me demande ce que signifie cette difficulté de contact et cette hyper sensibilité au bruit. Je peux comprendre que ce soit un trait asperger mais je pense qu'on doit pouvoir travailler dessus (par exemple par des séances de kinésiologie) histoire d'augmenter la marge et rendre cela davantage supportable à défaut que ça te soit agréable. Tu ne penses pas ?
Alaintuitif
Alaintuitif

Messages : 1155
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 54
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Invité Ven 3 Fév 2017 - 18:05

♚ Strigide ♚ a écrit:

En même temps tu passes pas une journée sans me gueuler dessus, alors...
Moi ? Je suis adorable.
Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Giphy

Spoiler:
Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Giphy

ma gad j'avais pas vu

ELLE AVOUE

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Qeen-elizabeth-ii

affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Stauk Ven 3 Fév 2017 - 21:20

@Alaintuitif : le problème c'est la fatigue. Bien sûr tout est possible, mais on arrive trèèès rapidement au burn out. Grosse sanction, et peu de perspective de récompense.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Asperzebre Ven 3 Fév 2017 - 23:18

Alaintuitif, ravi que mon message t'ait fait rire.
Je tiens à préciser ce n'est pas de l'exagération, c'était du pur premier degré, une description qui se veut objective des difficultés que je rencontre avec les enfants en très bas âge (difficultés qui ne sont probablement pas exactement les mêmes pour Strigide que pour moi, mais ça donne tout de même une idée).

Disons que vu que je me reconnais dans les difficultés de Strigide, à défaut d'avoir la moindre solution à proposer, j'avais envie d'apporter un petit message de soutien du type "je comprends ce que tu ressens, je vis la même chose".
Mon message peut au moins aider à faire comprendre à ses interlocuteurs les difficultés qu'elle a (d'ailleurs j'ai vu qu'elle s'en sert, elle m'a cité à plusieurs reprises, donc je n'ai pas perdu mon temps en venant ici).

Concernant le 1/4 d'heure maximum avec le gamin avant de craquer, c'est dans la pire situation, c'est à dire celle où tout le monde est parti, et qu'on me laisse seul pour gérer le gamin.
Si je n'ai pas à surveiller le gamin je tiens mieux, il n'y a plus l'hyper-vigilance et l'énorme stress qui y est associé.
Disons que je peux tenir environ une demi-heure si le gamin est en crise de pleurs, et quelques heures si il est dans son état normal.
La fatigue engendrée est un peu moins extrême que ce que mon message précédent pouvait laisser à penser.
Mais le gamin m'épuisera quoi qu'il arrive, je pourrais très difficilement passer 24 heures en sa compagnie, alors l'avoir tous les jours à la maison en tant que père c'est tout simplement inenvisageable.

A lire ce que tu as écrit, il se dégage une quasi-impossibilité pour qu'un Asperger se sente bien en compagnie d'un enfant en bas-âge.
Il aura même probablement de grosses difficultés pour parvenir à simplement supporter la présence de l'enfant.

Je m'explique:
Alaintuitif a écrit:Oui, la petite enfance a vraiment des caractéristiques intéressantes : c'est le monde de l'immédiateté, du "tout est possible" et en cela c'est magique : pour le jeune enfant, les choses apparaissent et disparaissent vraiment par exemple. Une émotion chasse l'autre et rien ne semble jamais irrémédiable. Tout est à créer de minute en minute.
Le problème avec ça, c'est qu'on est en plein dans les gros points faibles d'un Asperger.
Changer de sujet en permanence fatigue la majorité des Asperger (j'ai failli écrire "les Asperger", mais je ne suis pas sûr que ça s'applique à tous), ils seront bien plus à l'aise si ils peuvent faire une activité unique, ou éventuellement quelques activités les unes après les autres, mais surtout pas une activité pendant 15 secondes, puis on change 30 secondes, puis on revient à la première pendant 1 minute, puis on passe à une troisième...

Alaintuitif a écrit:
Le jeune enfant ne perçoit pas le SENS des mots mais y rattache l'intonation, sa fréquence émotionnelle et aussi l'énergie du mot.
Là c'est pareil: on est dans les gros points faibles d'un Asperger.

De manière générale (là encore, je ne me souviens plus si il y a des exceptions) les Asperger ne comprennent pas intuitivement le langage corporel, ils s'efforcent de le déchiffrer, avec plus ou moins de succès.
Leur communication sera essentiellement basée sur le sens des mots, ce qui est problématique avec un gamin ne sachant pas encore parler.

De plus certains (je ne sais pas si Strigide est concernée) ont une voix qualifiée de monocorde.
Difficile à mon avis pour l'enfant d'y rattacher l'intonation, la fréquence émotionnelle et aussi l'énergie du mot.
La voix de Joseph Schovanec est à mon avis un bon exemple pour illustrer ça.


Alaintuitif a écrit:D'ailleurs, je crois savoir que les pleurs et les cris des jeunes enfants sont justement calés sur la fréquence sonore la plus désagréable possible pour notre cerveau humain d'adulte afin d'optimiser les chances qu'on leur prête attention.
Et ça bien sûr, c'est un cauchemar pour quelqu'un souffrant d'hypersensibilité auditive.
Rien qu'une discussion animée entre adultes (en soirée par exemple) peut être très pénible à supporter, même avec des boules-quies, alors des cris calés spécifiquement sur la fréquence sonore la plus désagréable possible, je te laisse imaginer comment un Asperger ressent ça.

En résumé, si j'en crois ce que tu écris, le gamin en bas âge a besoin d’instantanéité, d'échange émotionnel, ne comprend pas le sens des mots, et s'exprime de façon très désagréable.
L'Asperger supporte difficilement l’instantanéité, ne sait pas échanger sur le plan émotionnel, accorde beaucoup d'importance au sens des mots, et ne supporte pas les bruits trop forts.

Les deux profils sont donc à-priori totalement incompatibles.

Il y a pourtant des Asperger qui ont été parents, donc il doit bien exister des solutions pour parvenir à supporter le gosse.


Dernière édition par Asperzebre le Sam 4 Fév 2017 - 0:26, édité 1 fois (Raison : orthographe)
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2209
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par CD_CD Ven 3 Fév 2017 - 23:50

Des chips ?
Du gâteau ?
Quand ils ont la bouche pleine, ils font moins de bruit.

CD_CD

Messages : 661
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par CD_CD Sam 4 Fév 2017 - 0:01

Considère qu'il est à peu près aussi apte au dialogue argumenté qu'un chat ou qu'un jeune chiot.

Ne pas aimer le contact, c'est un peu dur avec les petits.
Mais peut-être jouer avec un genre canne à pêche avec un truc au bout ? (comme pour les chats (comme perso, j'ai pas de pb avec le contact, je n'ai pas de solutions pour ça, mais j'ai un souci avec les blablas permanents et ça, je sais gérer maintenant)).
Ou des très grosses billes. Faire rouler sur le sol une très grosse bille jolie, ça ne demande pas de proximité physique, ça occupe l'enfant pendant au moins deux minutes, le temps qu'il regarde la balle passer, puis se décider à courir après et à tenter la même chose. Choisir une balle pas trop dure pour qu'il ne casse pas tout lorsqu'il aura décidé de la lancer. Choisir une balle assez grosse pour qu'il ne puisse pas la mettre dans sa bouche et se bloquer la respiration avec. Possibilité de choisir une balle avec plusieurs matériaux et de lui dire le nom de chaque matériau (voix calme et lente, bien articuler mais pas "trop trop" quand même), de ses caractéristiques (ce qui est doux, rugueux), de son aspect (strié, des carrés, des triangles, ...), sa couleur, ... Et quand tu en as marre, tu envoies la balle loin de toi, pas trop pour qu'il ait envie de la suivre, mais pas trop près pour qu'il s'éloigne quand même un certain moment (pourvu que personne ne lui ait appris à ramener la balle, et qu'il ait l'idée de la renvoyer ou de rester un moment à jouer seul avec la balle, tu gagnes deux minutes tranquille).

Autre solution : la barrière anti-gamin ?

CD_CD

Messages : 661
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Alaintuitif Sam 4 Fév 2017 - 7:29

@ CD : oui, je connais ce jeu; ça s'appelle ''la baballe''. J'y joue parfois avec mon chien.

Je te suis moins avec les chips: la bouche pleine, ça fait du bruit. De chips.

elephant
Alaintuitif
Alaintuitif

Messages : 1155
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 54
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par izo Sam 4 Fév 2017 - 10:37

Mon rapport aux enfants à changé depuis que je suis maman. Jadis en prendre un dans les bras m'était une épreuve à en décupler ma maladresse déjà légendaire. Mon corps se raidissait et je ne savais pas quoi faire. Tout cela a changé la seconde qui a suivie la naissance de mon fils, je l'ai manie comme un pilote de la patrouille de France manie son  Alphajet (inutile d'appeler les services sociaux, c'est une métaphore hein). Oui quand je leur parle (j'en ai deux à présent) je ne babille pas et parfois mes mots se bousculent où se montrent inadaptés, je sais que ma voix ne tient pas la distance, je le leur dis.
Sinon le plus difficile reste en effet le bruit et la fatigue qu'il génère. J'essayais de m'isoler quelques instants pour leur revenir plus disposée. Sinon maintenant je fais du bruit avec ...eux, je joue avec eux, c'est une pierre deux coups, je suis pleinement avec eux et entends moins le bruit que nous créons.
izo
izo

Messages : 4411
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par ISIS75 Mer 22 Fév 2017 - 13:56

l'occuper ou le calmer en le serrant dans tes bras... à répéter jusqu'à ce qu'il soit habitué... normalement, si à côté de cela, ses parents se comportent de façon normale avec lui (pas d'agressivité, stress, maltraitance, impulsivité...), ça ne devrait pas prendre beaucoup de temps... Si agressivité, stress, maltraitance, impulsivité il y a de la part des parents, applique toujours la méthode du câlin (faut aussi qu'il soit un minimum en confiance avec toi). Après, ça m'est déjà arrivé de jeter l'éponge quand je vois de l'autre côté que les parents s'en fichent un peu du gamin ou ne veulent pas se remettre en question/consulter... surtout quand j'ai pas le temps d'instaurer une relation de confiance avec les parents...

"je n'ose pas le repousser car j'ai peur de le blesser intérieurement mais je vis vraiment mal ce genre de situations" : c'est peut-être une occasion de travailler sur toi qui t'est donné ? Car je connais des autistes ou juste personnes qui acceptent d'être approchés alors que c'est pas dans leur nature d'être très tactiles.

Je me permets de te répondre car mon père était/est comme toi sans être autiste et que j'ai aussi beaucoup été comme toi (je le suis encore un peu, surtout selon l'enfant et les parents que j'ai en face de moi).

Tu peux aussi tenter les massages (sur lui ça devrait t'être plus facile que sur toi, non ?).
ISIS75
ISIS75

Messages : 2862
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Fata Morgana Mer 22 Fév 2017 - 14:16

Pardonne-moi strigide mais j'imagine ta situation avec tes difficultés et ce gamin et quelque part je trouve ça assez rigolo.
On dirait un gag...

Cela dit parle à ses parents, manifestement à ta manière de présenter les choses, faire la garderie ce n'est clairement pas pour toi.

Tu t'infliges un calvaire et quelque part je me demande si le gosse n'en ressent pas quelque chose.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 64
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par ISIS75 Mer 22 Fév 2017 - 14:22

ou ptêtre que les parents pensent que ça pourrait aussi faire du bien à strigide ? les voies des NT sont souvent impénétrables...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2862
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Invité Mer 22 Fév 2017 - 14:31

Salut Strigide !

Avant tout, je tenais à te remercier de ton témoignage car je le trouve très drôle en tant que parent. Non pas que je ne comprenne pas ta difficulté avec ce petiot mais bien parce que j'ai une gamine de 18 mois et je vois parfaitement de quoi tu causes !
Effectivement à cet âge, tout est fait dans l'immédiateté, avec une attention de 5-10 mn par activité. Cela laisse peu de répit voire pas du tout. Ceci dit, j'ai compris (c'était aussi le cas avec mon fils, il y a 9ans) que de partager à intervalles réguliers (ou pas) une activité avec les tous petits est source de bien être pour eux. En plus simple, tu joues 10/15 mn puis tu le laisses s'occuper tout seul. Il faut qu'il est sous la main des jeux/jouets adaptés à son âge, évidemment. Pour sa sécurité et son intérêt.
18 mois c'est le début des jeux de poupées a faire dormir, manger,etc. Les jeux d'insertion voire de puzzle pour les plus habiles. Il aime faire du bruit ? Cadrons le son : tambour en bois, maracas et tout le tintouin ! Tour de cubes, crayons gras ou autres, peinture à doigts, livres et si tu craques 15 mn de trotro en vidéo !
Quand ma pépette fait une crise et se montre sot très désagréable soit très ... désagréable Wink je lui dis mon désaccord et  je la laisse seule quelques minutes jusqu'à ce qu'elle se calme puis je vais la chercher avec un câlin et on passe à autre chose. Je ne lui fais pas la morale ou que sais je, ça serait lourdingue.
D'une façon générale, plus tu verbalises avec un enfant et mieux il est rassuré. J'ai toujours fonctionné ainsi et ma foi, ca fonctionne assez bien.
Sur cette longueur, je te souhaite bon courage !

J'y retourne, elle est en train de... malaxer son petit suisse ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Invité Mer 22 Fév 2017 - 14:32

Fata Morgana a écrit:Pardonne-moi strigide mais j'imagine ta situation avec tes difficultés et ce gamin et quelque part je trouve ça assez rigolo.
On dirait un gag...

Cela dit parle à ses parents, manifestement à ta manière de présenter les choses, faire la garderie ce n'est clairement pas pour toi.

Tu t'infliges un calvaire et quelque part je me demande si le gosse n'en ressent pas quelque chose.
 Je voulais le dire mais Fata le fait très bien !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Hakaan Mer 22 Fév 2017 - 15:01

l'idéal ce serait des boules comme les boules pour hamsters mais plus grandes pour pouvoir les mettre dedans et les laisser rouler sans s'en préoccuper
Hakaan
Hakaan

Messages : 958
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 37
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Alaintuitif Mer 22 Fév 2017 - 15:09

Hakaan a écrit:l'idéal ce serait des boules comme les boules pour hamsters mais plus grandes pour pouvoir les mettre dedans et les laisser rouler sans s'en préoccuper

Dans ce style ? : https://www.youtube.com/watch?v=PRWFTER9m-o
Alaintuitif
Alaintuitif

Messages : 1155
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 54
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par Hakaan Mer 22 Fév 2017 - 15:11

hé mais j'en ai marre qu'on me pique toutes mes idées, par contre j'avais pas songé au fait de les pousser dans l'eau ensuite, c'est pas mal non plus
Hakaan
Hakaan

Messages : 958
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 37
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas

Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ? Empty Re: Comment supportez-vous les enfants (surtout en bas âge) ?

Message par ♚ Strigide ♚ Mer 22 Fév 2017 - 16:13

Bonjour et merci à tous pour vos réponses Smile je ne peux pas aller sur un pc pour le moment et dans les prochains jours et, condamnée au mobile, il m'est difficile de faire une longue réponse sans avoir peur qu'elle disparaisse (ou bug etc) donc je répondrais prochainement ! Merci encore d'avoir tous et toutes pris le temps de me lire et d'intervenir. Smile
♚ Strigide ♚
♚ Strigide ♚

Messages : 333
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 93
Localisation : Ailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum