Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Mildiou le Sam 24 Déc 2016 - 0:27

Bon alors quoi, "mon" psychiatre me dit qu'il est d'accord avec les résultats du bilan neuropsy que j'ai passé.
Asperger, j'ai commencé à lire le bouquin de Tony Attwood. Y'a des trucs qui collent bien quand même. Je ronge ma raison gardée, j'ai l'impression que la réalité dépasse la fiction, mes fictions, aussi.

Je suis allé faire des emplettes cet aprèm. Je m'approche de l'accueil pour savoir s'ils ont de la fécule de pomme de terre ( et voir si j'ai la faculté d'être très à terre, sans paraitre trop bizarre). Une jeune assez très jolie blonde sur la droite, une mûre brune sur la gauche, c'est cette dernière que j'aborde, l'autre se fait toute chatte depuis que je m'avance. Je les connais ces blondes, elles m'attirent mais me laisse sur des faims ( j'en demande de trop ?? ) Je regarde dans la brune, je juge de notre intelligence dans ses yeux. Cette blonde serait un peu écervelée ? Ça a été trop vite pour asseoir une objectivité. Concurrence Féminine...Complicité féminine... ( malgrés tout, mon jean me serrait soudainement) Je fais un lien avec samedi dernier. Une rencontre entre zèbres, où je vois deux personnes s'échanger le même regard qu'à cet accueil, à leurs endroits, à mon égard. Serais-je un blond écervelé ?
Je m'amuse des fois à jouer les imbéciles. Il y a bien un jour où je n'aurais pas besoin de jouer pour l'être, cet "imbécile".
Ces deux zèbres, je les ai pas retrouvé dans le mythe écrit, pourtant, radioactif, ça c'est sûr. Pas assez de temps pour bien cerner, suffisamment de temps pour voir des fragilités. Aïe aïe aïe mais en fait pas besoin de les dorloter. Ma main dans ta gueule, c'est pour tout de suite ou à deux mains ?
Je me suis senti moins étranger à mon environnement à les voire savanner.
Un peu jaloux de leur immédiateté, j'hésite encore à blâmer ou mes limites ou mes inhibitions. Peut-être bientôt vivre une aspergeritude moins complexé.
Enfin Voalà, des choses comme ça ....


Dernière édition par Mildiou le Lun 26 Déc 2016 - 0:12, édité 1 fois
Mildiou
Mildiou

Messages : 655
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 40
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Blackmail le Sam 24 Déc 2016 - 19:03

Je n'ai strictement rien compris à ta narration.
Blackmail
Blackmail

Messages : 5315
Date d'inscription : 03/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Hugues le Sam 24 Déc 2016 - 20:20

Blackmail a écrit:Je n'ai strictement rien compris à ta narration.

Je crois qu'il est Asperger Very Happy

Mais du peu que j'ai compris, je pense que tu devrais te méfier de tes interpretations et des intentions que tu peux prêter aux autres, par fois nous somme loin du compte.

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Blackmail le Dim 25 Déc 2016 - 0:37

Hugues a écrit:
Blackmail a écrit:Je n'ai strictement rien compris à ta narration.

Je crois qu'il est Asperger Very Happy


Tu n'en sais rien, je n'en sais rien s'il est vraiment Asperger ou pas.

Mais ce qu'il écrit est juste incompréhensible et pourrait être tout à fait attribué à de tout autres symptômes.

Toute personne un peu bizarre ou décalée n'est pas nécessairement autiste.
Blackmail
Blackmail

Messages : 5315
Date d'inscription : 03/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Numero6 le Dim 25 Déc 2016 - 0:56

Je me suis senti moins étranger à mon environnement à les voire savanner.

Splendide.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Mildiou le Dim 25 Déc 2016 - 2:27

♪♪♫ Here come the mail in black. Narrative's defender ♪♫♪
Mildiou
Mildiou

Messages : 655
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 40
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Hugues le Lun 26 Déc 2016 - 12:25

Blackmail a écrit:
Hugues a écrit:
Blackmail a écrit:Je n'ai strictement rien compris à ta narration.

Je crois qu'il est Asperger Very Happy

Tu n'en sais rien, je n'en sais rien s'il est vraiment Asperger ou pas.

On ne peut même plus plaisanter, sniff Crying or Very sad

Sinon, même avec un vrai diagnostic nous ne somme certains de rien, il n'y a pas de test biologique qui certifie l'exactitude du diagnostic, déjà on se dit qu'il y a pleins de manifestations différentes d'un même syndrome mais il peut en réalité regroupé plusieurs problèmes différents (qui se ressemblent).


Dernière édition par Hugues le Mar 27 Déc 2016 - 0:12, édité 2 fois

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Lun 26 Déc 2016 - 12:50

Bonjour Hugues

Si on ne peut même plus faire confiance à un diagnostic (avec un C, comme PubliC ^^), alors autant ne rien faire !!

Chaque asperger ou autisme vit sa différence de manière différente certes. Je vois dans le groupe d'habiletés sociales auquel mon fils participe, ils sont 5. Mon fils est hypersensible au bruit, un notre est hypersensible à la lumière. L'intérêt restreint de mon fils c'est les dinosaures et minecraft, un autre c'est la guerre et minecraft (les jeux vidéos semblent beaucoup plaire aux aspergers ^^), encore un autre kiffe les atlas.

Leur point commun c'est qu'ils ont tous un intérêt restreint et obsessionnel (c'est-à-dire que ce sont des intérêts envahissants, qu'ils en parlent beaucoup, même aux gens que ca n'intéresse pas). Ca fait parti de la triade autistique.

il n'y a pas de test biologique qui certifie l'exactitude du diagnostiC
En fait, pas moins que pour le test de QI. Le test de QI n'est pas un test biologique et pourtant quelqu'un qui aura au dessus de 130, tu n'iras pas dire que c'est un faux diagnostic, parce que tout le monde ne peut pas scorer au dessus de 130.
Pour le diagnostic du TSA c'est pareil, on pourrait ne pas détecter un autisme, mais voir un autisme là où il n'y en aurait pas, ca me parait difficile. D'ailleurs c'est beaucoup plus cadré qu'un test de QI. Ca ne peut être validé que par un psychiatre, et selon les critères très précis de la classification internationale des maladies (CIM-10).

Peut-être un jour on fera passer un IRM du cerveau et ainsi on saura avec certitude, en attendant, le diagnostic est plutôt pas mal fait je trouve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par ou-est-la-question le Lun 26 Déc 2016 - 17:16

alors Mildiou ? tu l'as trouvé ta fécule de pomme de terre ?

la suite !
la suite !!
la suite !!!

je reste sur ma faim là

(en tout cas ,moi j'ai tout compris nananère)
ou-est-la-question
ou-est-la-question

Messages : 7507
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Lun 26 Déc 2016 - 19:21


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Hugues le Mar 27 Déc 2016 - 0:07

Bonjour Parisette,

Je ne pense pas vraiment aux problèmes d'errance de diagnostique ou de faux positifs, au niveau des TSA c'est le DSM qui est le plus précis et à jour, mais il ne s'agit pas seulement d'un problème d'ordre neurologique la ou l'on sait qu'un même trouble aura de multitudes de petites variantes.

La discrimination entre les différentes causes de l'autisme reste intéressante d'un point de vue clinique même si les symptômes visibles restent les mêmes

Je ne sais pas si ca peut avoir un avantages pour ceux qui on était diagnostiqué excepté une meilleur prise en charge des comorbidités.

Parisette a écrit:Bonjour Hugues
Si on ne peut même plus faire confiance à un diagnostic (avec un C, comme PubliC ^^), alors autant ne rien faire !!
Corrigé (on va mettre ca sur le compte de la fatigue)

Fin du Hors Sujet ?

PS : cuicui Smile

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Mar 27 Déc 2016 - 9:38

@Hugues :
C'est quoi les causes de l'autisme ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Hugues le Mar 27 Déc 2016 - 11:45

cuicui a écrit:@Hugues :
C'est quoi les causes de l'autisme ?

C'est la grande question du siècle, certains mettent la cause sur des problèmes durant la grossesse, d'autre sur les perturbateurs endocriniens, d'autres disent que ce sont des bactéries, certains pensent que c'est génétique.

C'est surement comme les autres maladies il doit y en avoir de plusieurs types qui provoquent les même symptômes

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Langui le Mar 27 Déc 2016 - 11:48

cuicui a écrit:
C'est quoi les causes de l'autisme ?


L'absurdité du monde.
Langui
Langui

Messages : 147
Date d'inscription : 19/08/2016
Localisation : Αχέρων

https://i.imgur.com/9BlEDld.gif

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Mar 27 Déc 2016 - 14:35

C'pas faux !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Mildiou le Mar 27 Déc 2016 - 16:32

... Point trouvé de fécule ce jour-là, je me suis rabattu sur un crumble pomme/amande et sauce au caramel beurre salé. ( j'en ai un peu trop fait, il m'en reste un pot à confiture quasi plein. Je voudrais l'utiliser sur des gaufres mais j'ai pas de gaufrier alors peut être des crêpes en avance sur l'horaire... Razz )

Pour ce qui concerne le diagmoustique ( parce que ça pique). J'en suis encore au stade des expectations. Me reste un rdv avec la psychologue qui m'a fait passer le WAIS pour boucler cette étape. C'est elle qui évoque les TSA en premier. Pour moi, un piètre score en reconnaissance des émotions est à attendre. Mon psychiatre corrobore pour le moment.
Cela dit, après avoir cherché sur le net les diagnostics différentiels possible ( non-exhaustif).
On retrouve: - Atteintes sensorielles (audition-vision)
- Encéphalopathies.
- Dépression anaclitique.
- Retard mental.
- Dysphasie et troubles associés.

[Parisette, hésite pas à me reprendre si je dit des conneries.]

J'ai déjà entendu parler de ce style de dépression sous la Forme de DIP pour Dépression Infantile Précoce, à voir si ça parle de la même chose ou si c'est des trucs au poulet que tu trempes dans de la sauce bbq.
Certains symptômes peuvent se retrouver chez les Aspies (Manque d'interactivité avec les autres, solitude, irritabilité ou colère. Problèmes relationnels avec autrui...)
Au niveau du timing, ça pourrait fonctionner. Ma mère s'étant retrouver enceinte 8-9 mois après ma naissance. Le bébé que j'ai été a pu vivre le truc comme un trauma. Y'a plein d'autres trucs qui collent également, je m'étale pas trop.
Côté Aspie, je me retrouve pas par exemple dans la prise au pied de la lettre des expressions ( poser un lapin, jeter l'argent par les fenêtre, prendre son pied...) si l'image au premier degrés me fait sourire, j'en comprend néanmoins parfaitement le sens. Pour ce qui est des intérêt restreints, j'avoue ne pas bien saisir. Je me sens plus HP dans le sens où je vais pouvoir me passionner pour les monnaies médiévales pendant trois mois puis passer au piano stride pendant 3 semaines, j'ai appris à faire du roller tout seul, le yoga pareil pdt 2 ans. Limite, je sais même pas si ça rentre dans un comportement de np ou de hp...
J'aime bien les rituels, si j'ai prévu un truc, il y a peu de chance que je fasse autre chose que ce que j'avais programmé.
J'ai essayé de débusquer quelques bouquins qui parle de cette fameuse dépression. Je suis tombé sur des choses assez pointues, ça va demander un peu de temps.
Quoiqu'il en soit, j'ai un aussi un rdv fin Janvier, avec une spécialiste des TED cette fois-ci.

Pour le QI, effectivement, tu ne peux pas scorer plus que ce que tes capacités te permettent. Tu peux faire moins cependant.
Quant aux IRM, je ne comprend pas pourquoi déjà ça coute encore une fortune et pourquoi ils ne les utilise pas plus dans la détection ( et validation). Prend le scan du cerveau de Temple Grandin, y'a pas de doute sur son atypisme.

Je prend mon mal en patience, je m'y connais en errance diagnostic. ( plus de quinze années quand même Cool )

@Parisette: Tu connais le sinornithosaure ? Les paléontologues disent qu'il aurait pu être venimeux comme nos serpents. De la taille d'une grosse poule, avec crochets et sac à venin. Twisted Evil

Mildiou
Mildiou

Messages : 655
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 40
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Langui le Mar 27 Déc 2016 - 16:38

Dépression anaclitique.

Hop, une de plus.
Langui
Langui

Messages : 147
Date d'inscription : 19/08/2016
Localisation : Αχέρων

https://i.imgur.com/9BlEDld.gif

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Mar 27 Déc 2016 - 17:41

Tu sais, je n'y connais pas grand chose en dinosaure. J'ai demandé au spécialiste de la maison, il ne connaissait pas alors on a cherché une image sur internet. Il m'a dit "ah ouais, ca ressemble à un archaeopteryx.
Sauf que les archaeopteryx n'étaient pas venimeux.

je me retrouve pas par exemple dans la prise au pied de la lettre des expressions ( poser un lapin, jeter l'argent par les fenêtre, prendre son pied...) si l'image au premier degrés me fait sourire, j'en comprend néanmoins parfaitement le sens.
C'est pareil pour mon fils. Il comprend le sens mais l'expression le fait rire.

Le syndrome Asperger chez l'adulte peut être confondu avec un HQI (sachant que, comme dit déjà, l'un n'est pas incompatible avec l'autre, mais le HQI peut cacher le syndrome d'asperger), avec des troubles sociaux, maniaco-dépressifs, borderline. Chez l'enfant, on peut effectivement parfois confondre avec des dépressions infantiles précoces (ou des mauvais traitements parentaux, tu sais la fameuse mère frigo).

Cela dit, après avoir cherché sur le net les diagnostics différentiels possible ( non-exhaustif).
On retrouve:
- Atteintes sensorielles (audition-vision)
- Encéphalopathies.
- Dépression anaclitique.
- Retard mental.
- Dysphasie et troubles associés.

Confondre un retard mental avec un syndrome Asperger, ca serait surprenant. C'est souvent par le niveau mental qu'on différencie l'aspie de l'autiste de haut niveau.

Les atteintes sensorielles et dysphasie, dyspraxie ou autre dys, accompagnent souvent l'autisme, je ne pense pas que cela puisse entraîner un mauvais diagnostic.

Pour la dépression anaclitique, c'est particulier ça, c'est les enfants séparés brutalement de leur mere. C'est courant ? Je sais pas, j'avoue que ca et l'encéphalopathie, j'y connais rien.

Un diagnostic de TSA doit être compliqué à faire pour un adulte.
Mon fils avait 8 ans lors de son diag, et serieux mon mari et moi avions parfois du mal à nous souvenir de certains faits quand il était bébé. Alors quand les "enfants" sont adultes, ca doit etre chaud de se rappeler de tout.
Pis jeune, on voit s'ils ont acquis la théorie de l'esprit. Ca doit etre plus difficile à mesure adulte.
Tu connais le test des smarties ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Hugues le Mar 27 Déc 2016 - 18:50

Parisette a écrit:
Confondre un retard mental avec un syndrome Asperger, ca serait surprenant. C'est souvent par le niveau mental qu'on différencie l'aspie de l'autiste de haut niveau.

Les atteintes sensorielles et dysphasie, dyspraxie ou autre dys, accompagnent souvent l'autisme, je ne pense pas que cela puisse entraîner un mauvais diagnostic.

Pour la dépression anaclitique, c'est particulier ça, c'est les enfants séparés brutalement de leur mere. C'est courant ? Je sais pas, j'avoue que ca et l'encéphalopathie, j'y connais rien.

Un diagnostic de TSA doit être compliqué à faire pour un adulte.
Mon fils avait 8 ans lors de son diag, et serieux mon mari et moi avions parfois du mal à nous souvenir de certains faits quand il était bébé. Alors quand les "enfants" sont adultes, ca doit etre chaud de se rappeler de tout.
Pis jeune, on voit s'ils ont acquis la théorie de l'esprit. Ca doit etre plus difficile à mesure adulte.
Tu connais le test des smarties ?

Dans toutes les formes d'autismes on cherche a savoir si c'est avec ou sans retard mentale (l'un n'exclue pas l'autre),
Pour ce qui est de la dysphasie (un trouble qui a était soulevé) il y a très peu de differences visibles entre les deux, l'autisme reprend en bonne partie les symptômes de la dysphasie mais dans l'autisme il y a une altercations qualitative ou quantitative des interactions social (le diagnostic d'autisme exclue la dysphasie).

Pour le reste en générale quand on parle de diagnostique différentiel avec l'autisme on parle de tout ce que l'on pourrait diagnostiquer a tort alors qu'il ne s'agit que d'autisme, chez un adulte ou un adolescent les médecins peuvent penser a de la schizophrénie ou bi polarité or nous savons que les medicaments utilisé pour traiter ce genre de troubles sont très dangereux chez les autiste, on aura beau dire qu'il faut être prudent et bien faire les diagnostics différentiels il y aura toujours des cons qui s'arrêteront a leur première impression.

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Mildiou le Mar 27 Déc 2016 - 22:42

En ce qui concerne les diagnostics différentiels, j'aurais du préciser qu'ils s'agissait ceux en rapport avec les formes cliniques de TED ( autisme infantile, atypique, syndrome d'Asperger, syndrome de Rett et autre trouble désintégratifs de l'enfance). Sinon c'est pas clair, my bad.
Et je vais voir du côté des petites dragées aux chocolats ( y'a de la spiruline dans les ingrédients ^^ )
Mildiou
Mildiou

Messages : 655
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 40
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Mildiou le Mar 27 Déc 2016 - 23:24



Je viens de me souvenir d'une anecdote que j'avais entendu à propos du film " les gardiens de la galaxie" où un jeune enfant autiste c'était reconnu dans l'un des personnage ( en l'occurrence Drax le destructeur) disant: " il est comme moi, il comprend pas le second degrés"

Exemple 1:
Rocket: " Il est terre à terre, les métaphores lui passent au-dessus de la tête"
Drax : " Rien ne passent au dessus de ma tête, j'ai d'excellents réflexes, je l'attraperais"

Exemple 2:



o/
Mildiou
Mildiou

Messages : 655
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 40
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par onoclea le Mer 28 Déc 2016 - 9:46

Je sais pas si c'est grave et si quelqu'un a vécu la même chose mais personnellement, l'histoire des smarties je ne l'ai jamais comprise. Mes collègues m'ont posé ce problème et j'ai réfléchi 2 ans. J'ai appris l'histoire par coeur pour en donner la réponse juste. J'avais plus de 30 ans. Et vous, vous l'avez comprise à quel âge cette histoire ?
Est-ce si grave de ne pas savoir ?
Finalement ?
onoclea
onoclea

Messages : 27
Date d'inscription : 15/12/2016
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Hugues le Mer 28 Déc 2016 - 12:35

onoclea a écrit:Je sais pas si c'est grave et si quelqu'un a vécu la même chose mais personnellement, l'histoire des smarties je ne l'ai jamais comprise. Mes collègues m'ont posé ce problème et j'ai réfléchi 2 ans. J'ai appris l'histoire par coeur pour en donner la réponse juste. J'avais plus de 30 ans. Et vous, vous l'avez comprise à quel âge cette histoire ?
Est-ce si grave de ne pas savoir ?
Finalement ?

En gros tu montre une boite de smarties, l'enfant te dit qu'il y a des smarties a l'intérieurs, puis tu lui montre qu'il y a un crayon en suite tu le demande de se mettre a la place d'une autre personne qui na pas vu le crayon et tu lui demande ce qu'il y a dans la boite, s'il est capable de se mettre a la place d'un autre il répondra des smarties (car il sait que l''autre ne sait pas qu'il y a un crayon).

Je pense bien que j'aurais répondu "Me prend pas pour un con tu viens de me montrer qu'il y a un crayon"

Je ne pense pas avoir une théorie de l'esprit très développé, mais cela pose il réellement problème ?

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Mer 28 Déc 2016 - 13:01

Onoclea a écrit:Mes collègues m'ont posé ce problème et j'ai réfléchi 2 ans

Ca m'a fait rire ta remarque, parce que c'est un peu ce qu'il s'est passé pour mon fils. Lors du bilan, la psy avait mis des trombones dans la boite de smarties. Et il pensait que si nous rentrions dans la pièce, nous penserions voir des trombones dans la boite.

Une voisine, étudiante en psy et spécialisée dans l'autisme, m'a demandé pour venir lui faire passer des tests, dans le cadre de son mémoire sur l'empathie et la gestion des émotions liés à la théorie de l'esprit.
Elle lui fait le test de la boite de smarties. Elle lui demande ce que peut contenir la boite d'après lui. La réponse évidente est "des smarties". Il a répondu " des trombones". Laughing

Bon en fait elle avait mis des boutons.

La théorie de l'esprit c'est ce qui permet de se mettre à la place des autres, donc l'empathie en gros.
C'est pratique quand tu racontes une histoire aussi, tu sais ce que l'autre a comme info et tu expliques les infos manquants pour que l'autre comprenne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Hugues le Mer 28 Déc 2016 - 13:23

Parisette a écrit:
C'est pratique quand tu racontes une histoire aussi, tu sais ce que l'autre a comme info et tu expliques les infos manquants pour que l'autre comprenne.

Donc ceux qui reprennent toujours tout les details même quand tu était avec eux ou qu'ils omettent des details comme si tu était censé le savoir ont probablement un problème de théorie de l'esprit ?

Je n'avais jamais pensé a ce cas de figure.

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Mer 28 Déc 2016 - 13:27

Je me corrige : je dis que la théorie de l'esprit et l'empathie sont liés mais ce n'est pas tout à fait exact.

Ma voisine étudiante a interrogé un groupe d'enfants Asperger (plus simple à interroger que des autistes) et des enfants neurotypiques, âgés de 9 à 10 ans.
Elle a d'abord chercher à évaluer si la théorie de l'esprit était acquise. Globalement elle était acquise pour les NT et non acquise pour les aspies.
Par contre, elle n'a vu que très peu de différence entre les deux groupes concernant l'empathie et la compréhension des émotions (testée d'après photos d'expressions faciales).
Elle en a conclu que la théorie de l'esprit et l'empathie n'était pas forcément liées. Et surtout que les enfants Aspies n'avaient pas moins d'empathie que les enfants lambda.
Je crois qu'elle a prévu d'en faire sa thèse pour creuser davantage le sujet.

Pour les adultes ca doit être assez similaire. Difficile de se mettre à la place de quelqu'un qui aurait mal au ventre si on n'a jamais ressenti cette douleur.
C'est flagrant dans le cas d'un ami dépressif, peu de gens arriveront à comprendre ce que vit cette personne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Mer 28 Déc 2016 - 13:29

Hugues a écrit:
Parisette a écrit:
C'est pratique quand tu racontes une histoire aussi, tu sais ce que l'autre a comme info et tu expliques les infos manquants pour que l'autre comprenne.

Donc ceux qui reprennent toujours tout les details même quand tu était avec eux ou qu'ils omettent des details comme si tu était censé le savoir ont probablement un problème de théorie de l'esprit ?

Je n'avais jamais pensé a ce cas de figure.

C'est l'idée oui.

Bon après y'a ceux qui radote (ma belle-mère par ex me raconte 10 fois la même histoire Mad pourtant elle n'est pas asperger).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par meï le Jeu 29 Déc 2016 - 10:19

Parisette a écrit:. Et surtout que les enfants Aspies n'avaient pas moins d'empathie que les enfants lambda.
Je crois qu'elle a prévu d'en faire sa thèse pour creuser davantage le sujet.

.
oui creusons, creusons...il est grand temps. Twisted Evil

quand on voi que chz la quasi totalité des professionnels le premier argument qui vient est "mais vous avez de 'lempathie (puisque des enfants/un conjoint/ etc) donc, vous netes pas concerné par l'autisme".
on reve.c'est basé sur...rien, nada, des etudes et autes recherches jamais abouties des années 70.....basées sur le "visible".(la personne autiste ne "semble" pas etre atteinte par....rien a voir avec "ressent"!!!) : Evil or Very Mad
sujet qui me fache terriblement.

entendu aussi pour mon fils, surement non autiste car il aimait trop sa pettie soeur....(moi heureusement personne ne me 'la dit directement mais j'en lis tous les jours dans les temoignages de personnes en demarches.)

(je precise que je suis diagnostiquée et mon fils aussi avec bilan CRA .)
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Maytag le Jeu 29 Déc 2016 - 15:29

Bonjour !

Donc, ai-je bien compris : la "théorie de l'esprit", c'est ce qu'on appelle parfois l'empathie intellectuelle ?

J'entends par là la capacité d'agencer une suite d'idées qui fait qu'on sait ce que ressent l'autre personne et pourquoi, ou ce qu'elle croit et pourquoi, de manière purement logique, en utilisant ce qu'on sait sur le contexte concret ("il n'a pas vu les trombones") ou ce qu'on a pu voir des réactions de cette personne dans une situation similaire donnée ("son fonctionnement habituel fait qu'il va ressentir ça, dire ça et mentir sur tel point précis").

Et le test montre que l'empathie "émotionnelle" n'est pas différente chez les autistes, mais qu'en revanche l'empathie intellectuelle est moins grande, c'est ça ?

Donc, à votre avis qui avez visiblement beaucoup lu dessus, un humain n'ayant d'empathie qu'intellectuelle (mais extrêmement développée, bien plus voyante et objective que la moyenne), et aucune empathie émotionnelle pour les autres humains, le sociopathe froidement lucide et robotique des films (altruiste fonctionnel mais sans aucune bienveillance viscérale), selon ces expériences, c'est pas compatible avec le diagnostic aspie ? Je parle bien d'empathie émotionnelle et pas d'amour pour les autres ; capacité très forte (donc normale, je dirais) à aimer, mais indifférence si l'être aimé va mal, par exemple.

(Une empathie physique déconnectée de toute émotion étant présente chez l'humain en question, puisqu'il somatise parfois une douleur identique à celle d'un être proche, tout en continuant à être indifférent à cette douleur émotionnellement (au mieux, ça l'ennuie ou l'agace lorsque ça influe sur son quotidien). Et une empathie émotionnelle et physique extrême pour les animaux et le monde et parfois les objets.)


P.S.

(En grandes interrogations sur un diag aspie à venir - ou pas, j'ai caricaturé ma description - non dans le ressenti, qui est exactement ça, mais dans la réaction à ce ressenti, puisqu'il est facile d'imiter jusqu'à un certain point l'empathie émotionnelle pour être une meilleure personne avec les gens, même sans ressentir celle-ci.)

(Oh et un humain précis m'empathe comme s'il était un animal, donc la capacité est présente quelque part, mais c'est une unique exception jusqu'ici et ce n'est étrangement pas la personne que j'aime le plus au monde ni la plus proche. C'est toutefois la personne la moins lisible que je connaisse, ce qui semble jouer (moins de compréhension intellectuelle = plus d'empathie physique ?))
Maytag
Maytag

Messages : 223
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 30
Localisation : Paris et alentours

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Blackmail le Jeu 29 Déc 2016 - 15:54

Moi, j'aimerais simplement savoir pourquoi sitôt que je vais lire ce genre de topic, on me propose aussitôt des bannières de pub pour des jeux qui parlent d'horaires de trains...

(Entre nous je déteste les trains et je ne vois pas ce qui dans mes historiques de navigation pourraient renvoyer à ce thème)
Blackmail
Blackmail

Messages : 5315
Date d'inscription : 03/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Maytag le Jeu 29 Déc 2016 - 16:36

Laughing
Mais parce que les autistes AIMENT LES TRAINS ! Voyons !

Maytag
Maytag

Messages : 223
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 30
Localisation : Paris et alentours

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Jeu 29 Déc 2016 - 16:46

Ce que tu nommes "empathie intellectuelle" ressemble effectivement à la théorie de l'esprit, c'est à dire la capacité de comprendre les intentions des autres, se mettre à leur place.
L'empathie émotionnelle serait alors ce que j'appelle simplement empathie, qui s'applique seulement aux sentiments et aux émotions (la compréhension des ressentis d'autrui).

Effectivement, dans le test, ma voisine cherche à démontrer que les autistes sont capable d'empathie alors même qu'ils ont un retard dans l'acquisition de la théorie de l'esprit.

J'ai du mal à imaginer qu'on puisse avoir acquis la théorie de l'esprit et ne pas avoir d'empathie.

capacité très forte à aimer, mais indifférence si l'être aimé va mal, par exemple.
Attention cependant à ne pas confondre l'empathie et la compassion.
L'empathie c'est de sentir que l'autre va mal, et la compassion c'est d'aller le réconforter...

(Une empathie physique déconnectée de toute émotion étant présente chez l'humain en question, puisqu'il somatise parfois une douleur identique à celle d'un être proche, tout en continuant à être indifférent à cette douleur émotionnellement
Ca ressemble plutôt à de la contagion émotionnelle, ce n'est pas non plus de l'empathie pour moi.

Lu sur Wikipédia
Baron-Cohen et Howlin ont établi la liste suivante des difficultés résultant de la théorie de l’esprit déficitaire chez les enfants autistes

  1. Une insensibilité aux émotions d’autrui
  2. L’inhabileté à considérer les connaissances d’une autre personne
  3. L’incapacité de discerner les intentions d’autrui
  4. L’inhabileté à vérifier l’intérêt chez l’autre
  5. Des difficultés à anticiper ce que les autres pensent de ses propres comportements
  6. L’incapacité de comprendre les malentendus
  7. La difficulté à concevoir la tromperie
  8. La difficulté à reconnaître la motivation des autres à poser certains gestes


Ce que je lis dans ton post ressemble à de l'insensibilité aux émotions d'autrui. Mais pas vraiment à un manque d'empathie puisque tu sembles capable de comprendre ce que ressent l'autre, j'ai bien compris ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Maytag le Jeu 29 Déc 2016 - 17:33

Oui, et même quand l'autre ne le comprend pas lui-même, avec souvent une très bonne intuition du mécanisme ayant amené à ce ressenti, il est donc difficile de me cacher certains types de mensonge par exemple.
Donc sur les points 2 à 8, j'estime être plutôt douée, aucune lacune purement intellectuelle. Je ne me souviens pas si c'est venu avec le temps comme une adaptation ou si j'en ai eu petite.

En revanche, aucune idée si je "sens" plus ou moins que la norme ce que l'autre ressent. J'ai plutôt l'impression de le déduire par logique et non par feeling et, utilisant toujours le même outil, je ne connais pas mes capacités avec l'autre. Je sais quand quelqu'un ne m'aime pas instinctivement, mais plutôt de la même façon : "cette personne a tel fonctionnement-type, ce genre de personne ne m'aime pas" ou "on devrait s'aimer très fort puis se détester en quatre-cinq mois".

Mais au niveau réaction naturelle face à ce ressenti, c'est peanuts. Et c'est une partie de ce qui fait dire aux gens (j'ai droit à des tonnes de diagnostics sauvages, dont certains de soignants et psy mais hors tests officiels donc non valides) que je suis autiste, l'objectivité et l'auto-lucidité allant jusqu'à la monstruosité froide (avec aussi l'indifférence vis-à-vis des conventions sociales (que je comprends, toutefois, mais ne suis que si j'en reconnais la légitimité logique, sinon et si on m'y force un sentiment d'injustice me détresse) et un bizarre accent que j'ai et qui ne vient pas de ma région géographique (et que je n'entends pas moi-même)).

Ça ne m'empêche pas de vouloir aider, plutôt par des solutions concrètes, mais consoler sans solutionner est plus difficile parce que ça demande d'envoyer quelque chose d'impalpable que je n'ai pas. Et les plaintes me sont une nuisance dès lors que :
- Je n'ai aucun pouvoir sur leur objet (s'en plaindre revient donc à faire de moi, qui ne subis pas le problème à l'origine, une victime indirecte et inutile).
- L'interlocuteur n'a pas accepté de solution concrète ou n'a pas fait le nécessaire pour arranger le problème.
J'ai un sentiment d'injustice (peut-être illégitime) à l'idée qu'on "abîme mon cerveau" avec des plaintes, que ça use ma bonne humeur naturelle - sans aucun bénéfice au total puisque je ne peux pas alléger la détresse de l'autre et qu'iel m'en crée.

Donc mes réactions viscérales sont très égoïstes, même s'il m'est plutôt facile d'adapter volontairement mon comportement, puisque j'en ai conscience et que j'aime les gens.

Voilà, désolée d'étaler mes tripes comme ça, c'est pour expliquer que ce que tu dis et cette liste de Baron-Cohen vont plutôt en contradiction avec les diagnostics sauvages qu'on me fait tout le temps, et c'est justement cette contradiction (entre ce que je devrais être capable de faire facilement ou être incapable de faire, selon ce diagnostic, et la réalité) qui me pousse ces jours-ci à vouloir un diagnostic (avant, j'acceptais simplement l'idée d'être autiste, mais et si en fait non et que je mentais ?!). Je pourrais après tout être un simple sociopathe. Mais par souci de facilité sociale, je préférerais de beaucoup le terme aspie Smile
Je pense de toute façon passer un test bientôt pour tout ça et avoir une réponse quant aux "diagnostics différentiels", que je ne connais pas (j'ai très peu lu sur l'autisme et tout le reste pour éviter l'effet Barnum).
Maytag
Maytag

Messages : 223
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 30
Localisation : Paris et alentours

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Maytag le Jeu 29 Déc 2016 - 18:10

Je cite ceci d'un autre fil de discussion :

"il faut faire très attention car de nombreux surdoués THQI sont tellement en décalage avec les congénères qu'ils ne trouvent aucun "intérêt" intellectuel a vivre avec les autres.
L'aspi de sait pas. c'est complètement différent. ICI les aspi thqi arrivent parfois à faire semblant car du fait de leur grande intelligence ils arrivent à mimer , mais au fond ils reproduisent un schéma sans vraiment le comprendre comme un enfant à qui on demande de recopier un texte mais qui n'en comprend pas le sens. Il sait recopier sans faute et proprement mais c'est tout."


Je n'ai aucune idée d'HQI ou THQI, mes tests ayant été faits enfant. Et j'ai un grand intérêt à interagir avec les autres puisque j'en ressens le besoin et ai énormément d'affection et besoin de contacts physiques. Mais c'est un décalage de ce type que je vois quand tu parles de l'empathie ou quand tu dis que ton fils comprend les expressions, il sait donc utiliser le symbolisme, le pas-premier-degré (même si je ne sais pas si c'est du second ^^). Moi de même, et je CHOISIS de ne pas suivre certaines choses, comme de ne pas dire tout ce qui me passe par la tête. La différence avec "la norme" semble plutôt être dans cette possibilité de choisir, sans être guidée dans ma décision par la boussole des conventions sociales ni gênée par le fait que ça "ne se fasse pas".

Ma seule "incompréhension viscérale", là où je fais semblant pour être altruiste, c'est cette histoire d'empathie. C'est les sentiments des gens, ou plutôt le fait que ces sentiments et émotions affectent leur comportement, ce qui n'a aucune logique (en MBTI, je suis T à 100%, F à 0%...). Sinon, tout ce qui est de l'ordre des rapports humains et non relié à la subjectivité absurdement utilisée comme critère décisionnel, je maîtrise plutôt bien.

DONC... C'est p'têt pas du tout l'autisme. Hum.

Je vais cesser là pour ne pas te faire faire d'autre recherche de source ou lire encore plein de choses égocentrée (c'est aussi un moyen de réfléchir à l'écrit pour arriver à plus loin, ces logorrhées !), en tout cas tes réponses me plaisent, c'est concret.

Je crois avoir pris ma décision finale quant au test, y'a plus qu'à trouver un centre Smile
Maytag
Maytag

Messages : 223
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 30
Localisation : Paris et alentours

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Jeu 29 Déc 2016 - 18:31

C'est bien je trouve de se poser ces questions.
Je me demande si un sociopathe s'en poserait autant scratch
Ce que tu décris de ta non-envie de consoler sans solutionner est très masculin je trouve. Les femmes ont généralement cette capacité à compatir "oh lala ma chérie, ma pauvre, comme je te plains", alors que les hommes vont tout de suite chercher à aider.
A quoi je réponds : "Mais nan, je cherche juste à me plaindreuh, j'ai pas besoin que tu me dises quoi faire". Mon homme et mon meilleur ami sont exactement comme ca.

Bon courage dans ta quête.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Maytag le Jeu 29 Déc 2016 - 18:42

Hé hé, c'est vrai qu'il y a des biais qui font que c'est une qualité puissamment MÂLE de "régler le problème" tandis que c'est une qualité doucement femelle de mêler tes larmes aux autres.

J'ai été éduquée de manière indifféremment neutre et je suis agenre (trait courant chez les aspie, la non-binarité des genres), ce qui se voit dans ma gestuelle.

Ce n'est pas la première fois qu'on me dit que c'est une attitude de garçon (tout comme être UN PIRATE pirat donc ça me va). et je suis pas contre cette idée, c'est juste important de garder à l'esprit que c'est un truc de garçon PARCE QUE c'est un truc de garçon. Puisque ça fait partie du "package garçon", on les éduque comme ça et donc ça devient une réalité de norme.

Cette recherche d'efficacité à tout prix me pousse en tout cas à souhaiter ardemment un diagnostic par IRM, à l'époque où on pourra faire ça. En voilà du critère solide et dur, de l'observable !
Maytag
Maytag

Messages : 223
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 30
Localisation : Paris et alentours

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Invité le Ven 30 Déc 2016 - 15:15

Ce n'était pas très fin de ma part. Je pensais que tu étais un homme, j'aurai dû vérifier, et alors j'aurai écrit ca différemment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Maytag le Ven 30 Déc 2016 - 16:05

Ah, je ne sais pas, en tout cas je n'ai pas du tout trouvé ça agressif ou blessant, rassure-toi ! Et je m'accorde de temps en temps au féminin, de temps en temps au masculin. Je croyais que tu disais ça justement parce que je suis une fille.

Étant agenre avec une tête de fille et une attitude de rien, j'aime beaucoup qu'on me confonde, je crois que c'est ce qu'on appelle "l'euphorie de genre", par opposition à la dysphorie de genre. Sur ce genre de sujet, je me sens "observateur neutre" et ai donc plutôt l'habitude de me genre au masculin à l'écrit, la langue française manquant cruellement d'un genre neutre, donc ta confusion-sans-en-être-une est légitime.

Je suis formatée à faire ce genre de réponse "de pédagogie préventive" parce qu'on m'apprend au quotidien la grammaire inclusive et toutes les subtilités liées à la théorie du genre dans les milieux Erosticratie / polyamoureux / etc. Je ne voulais pas te reprendre violemment ni être pompeuse, et surtout pas te faire sentir gênée.

Mais je suis bien d'accord avec le fait que c'est un trait typiquement masculin dans notre société, et je ne plaisantais pas en disant qu'on me l'a déjà dit plusieurs fois (particulièrement une amie japonaise, société dans laquelle la différence est encore beaucoup plus importante et appuyée socialement).

D'ailleurs, ça semble jouer pas mal sur les diagnostics, le fait qu'un aspie soit mâle ou femelle, justement à cause de cette surcouche de "donneuse de care" donnée aux filles, qui masque des aspects aspies, alors qu'ils sont renforcés chez les garçons parce qu'ils correspondent - en caricatural, peut-être - à la norme masculine ; j'ai bien compris ?

Donc je me dis que les diagnostics sauvages que je reçois sont également liés à ça : n'ayant pas de surcouche "ostensiblement émotionnelle et maternante", et étant visiblement fille, ça passe pour de l'anormalité bien plus que si j'étais un garçon (où j'aurais p'têt l'air ténébreux et entouré de mystère, qui sait ^^ ?). On aura tendance à penser d'un garçon qu'il est un gros bourrin, qu'il n'extériorise pas mais que c'est normal et ne présuppose pas d'une absence de vie intérieure ; mais d'une fille qu'elle a quelque chose de monstrueux et froid, que sa non-extériorisation est un symptôme de son intérieur (en l'occurrence, c'est tout à fait vrai), donc forcément autiste ou autre.
Maytag
Maytag

Messages : 223
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 30
Localisation : Paris et alentours

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Hugues le Sam 31 Déc 2016 - 16:16

Niveau optimisation ont peut faire plus rapide et simple qu'un IRM comme test, sinon je me demande ou est la frontière en théorie de l'esprit et pure analyse logique.

Une machine peut prédire le comportement d'un humain, connaitre des variables comme son état d'esprit sans avoir besoin de théorie de l'esprit.

Même un enfant qui échoue au test de Sally et Anne est capable d'expliquer qui Sally n'a pas pu voir qu'Anne a déplacé l'objet.

Vu que machine est capable de simuler un comportement humain grace a une logique développé par un humain il doit nous être possible de simuler des comportements que l'on n'a pas de manière intuitive.

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par NaitaWeiss le Lun 5 Juin 2017 - 22:23

En l'impatiente attente d'une suite. Merci de partager ainsi ta façon d'appréhender ce monde.

NaitaWeiss

Messages : 2
Date d'inscription : 04/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Maytag le Mar 6 Juin 2017 - 3:30

Je redécouvre ce fil par l'alerte mail de "quelqu'un a posté" !

Je ne sais pas si tu fais référence à mes vieilles logorrhées, dans le doute :

J'avais abandonné l'idée d'un diag, ma vie m'ayant menée à d'autres actions prenantes.
Mais j'ai été arrêtée de force du travail et ai rendez-vous pour un futur diagnostic menant à une reconnaissance de travailleur handicapé, alors on verra bien ce qu'ils voudront me trouver, et si c'est ou non autisme...
Je crains que les gens me prenant en charge n'y connaissent rien, j'ai eu droit à l'habituel "vous interagissez trop bien pour être autiste", alors j'espère qu'ils voudront bien me rediriger vers des gens qui savent (ce que Parisette, je crois, disait sur les diagnostics et leur fiabilité était assez rassurant).

Quant à l'état d'esprit : suite à des ennuis sans rapport m'ayant plongée dans la déprime (ou ession, je ne sais pas) puis dans des troubles anxieux, me voilà devenue incapable d'accepter la moindre différence entre propos et réalité, avant ça me faisait mal mais supportable avec beaucoup d'adaptation, maintenant c'est à chaque fois là crise.
On dirait donc que ma capacité d'adaptation disparaît avec la déprime ou l'angoisse. Donc encore des points autistiques de gagnés... Même si je comprends l'idée que les mots soient faux, la réalité pleine de concepts mous et les gens changeant, hein. Je trouve juste ça INADMISSIBLE.

Voilà, je pose ça là également pour comparer tout ça dans le futur ^^.
Maytag
Maytag

Messages : 223
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 30
Localisation : Paris et alentours

Revenir en haut Aller en bas

Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger ! Empty Re: Asperger, Asperger, Est-ce que j'ai une gueule d'Asperger !

Message par Hugues le Dim 2 Juil 2017 - 2:27

J'ai reçu ma lettre pour le CRA !

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum