Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Jeu 8 Déc 2016 - 22:49

C'est pour tester ta capacité à te maitriser ! Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Jeu 8 Déc 2016 - 22:51

Coquine ! Pété de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Jeu 8 Déc 2016 - 22:56

Pfffff.... pas moyen de réflicher avec vous.



Dernière édition par Cuicui le Ven 9 Déc 2016 - 8:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Jeu 8 Déc 2016 - 23:00

Bon ben change pas demain, je sens que ça vient ! Bonne nuit !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Jeu 8 Déc 2016 - 23:10

A défaut d'un QI brillant, on peut réfléchir avec un Q qui brille.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Jeu 8 Déc 2016 - 23:44

Ben moi devant un Q qui brille, je réfléchis pas ! Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 0:00

D'ou l'expression chère aux séants de porcelaine "il m'a cassé le Q"

Au mieux ça peux expliquer les ptits bleus !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 10:54

aussi fin que du limoges

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 11:20

N'est ce pas ^^

Pour remonter le niveau de ce fil (que j'ai largement contribué à abaisser Laughing ), je vous propose d'écouter qq que j'adore, à la fois intelligent et heureux (son et image pourris pour raisons de copyright, mais le fond est quand même là)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par perenico le Ven 9 Déc 2016 - 11:24

AA est au moins aussi intelligent que quelqu'un de très intelligent Smile
perenico
perenico

Messages : 361
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 42
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 11:38

C'est l'un de mes "héros" Very Happy

Même sa collection de Maserati n'arrive pas à me le rendre antipathique ^^
Je ne vais jamais au ciné, mais je m'y précipiterais quand il sortira la fin de "Kaameloot" en salle ! (j'en peux plus d'attendre ^^)


Dernière édition par Godzilla le Ven 9 Déc 2016 - 11:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 11:42

se prétendre hermétique au livre est intéressant en soi, surtout quand on voit comment vous déployer vos arguments

q caca boudin bite couille

une manière précise de communiquer sans doute


alors tant mieux si vous êtes heureux, après tout c'est ce que tout le monde cherche

et tant mieux si vous maitrisez vos doutes sur ce que vous êtes et pouvez faire y compris sur le sens de ce que vous êtes dans le monde

les zèbres heureux existent c'est évident mais aussi les non zèbres , des tas de gens contents de leurs sorts tout dans tout , certes pas complètement

quand on fait un sondage sur le bonheur , le plus souvent plus de 75 % des gens se disent heureux de leurs vies

peut être que les x % de zèbres sont lucides sur leurs sorts , à moins que les 25% soient ailleurs et pas que pour des raisons de douance

alors celivre inutile, incomplet, mensonger, mercantile, malveillant ?

pas pour moi , sans doute un état d'être au monde

on le voit dans la video postée sur adriana, elle doute.. c'est un indice

certains dans leur douance ne cessent de douter, aucune certitude, cela fait sans doute la petite différence entre un tigre et un zèbre

le tigre ne doute de rien, il affirme, il assume son état et avance

le zèbre doute de tout et n'assume rien du tout tant qu'il n'en a pas fait le tour ou alors par suradaptation

alors finalement on devrait sans doute plutot faire un livre sur le doute , serait ce juste une question de confiance en soi ou l'articulation de cette capacité de douter et de réfléchir appliquée sans discernement ou controle sur la vie ?

le choix de ne pas douter , la méthode coué de la douance, je suis ce que je suis et je me fous du monde

ou douter même de sa propre condition de zèbre

devrait on présumer que si on donne suffisamment de confiance en soi à l'enfant il deviendra un adulte surdoué heureux sans questionnements déstabilisants et ou doutes systématiques ?

du coup peu importe la douance et son niveau ce serait un problème d'accompagnement de cette douance

sur que faire du fric dessus ne fonctionne pas alors, ce qui expliquerait bien des échecs chez ceux et celles qui essaient

je me rappelle du débat avec la marche du siècle sur les surdoués, jm cavada en est un à l'évidence, il ne disait pas autre chose, l'accompagnement, l'amour porté à des enfants qui parce que surdoués sont bien plus fragiles qu'il ne semble à ces risques de tomber dans les doutes

non qu'il faille niaiser ou réfuter mais accompagner lucidement

mais certains parents perdent pied, merde mon enfant est surdoué, quelle poisse, je fais quoi ?

autre solution ne surtout pas lui dire , ne rien faire d'anormal,juste faire comme si de rien n'était

ne surtout pas lui faire passer de test ou lui dire de lire

moi c'est ce qu'on a fait, cela n'a rien changé du tout

mieux, ils se foutent bien de ce que je suis capable de faire ou non et/ou de ce que j'ai déjà fait

je ne suis pas de ceux dont les parents venaient aux remises de prix

ils s'en foutaient

du coup quand on voit une lueur , un possible lieu avec un peu plus de chaleur on est tenté d'aller voir

on ouvre le bouquin et la chaleur vous prend

si vous avez eut chaud toute votre vie ce livre vous paraitra banal, voire racoleur ou pire

voyez vous la chaleur dedans ?

si la chaleur devient mercantile elle prend un gout amer, une odeur de souffre, et on se dit qu'on s'est fait prendre comme une mouche

du coup on enfile un vêtement de plus, une armure plus épaisse

pour le q il faut se mettre à poil

dans la douance c'est pareil, si vous savez mettre votre douance à poil c'est que vous êtes vraiment très fort, ou très sur de vous

cela existe, il y a des gens qui ont ce don de briller quoiqu'il fasse et sans dévier d'un cm de leur chemin, chapeau bas, rare mais cela existe

sans doute une sorte d'idéal a priori

j'ai 5 ans je sais ce que je serai plus tard, .. et des années plus tard je le suis devenu et j'ai brillé sur ce chemin au delà du nécessaire

à croire que cette diversité est également nécessaire, que peut être  les doutes ou les absence de doute se complètent ou s'émulent

sans ce livre pas de contre livre en somme et nous ne serions même pas ici à en causer

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 11:55

Zebulon3.0 a écrit:

q caca boudin bite couille


Si je ne savais pas que tu es intelligent (même si tu aimes Coldplay Flebelebele ! ), je te serais rentré dans le lard pour cette simplification assez méprisante, mais bon, je suis en mode cool, là.

Pour rester sur le flood, (qui te choque apparemment), pense-tu réellement que l'humour (bon ou mauvais, là n'est pas la question) ne peut pas cacher autre chose ?

Je ne me définirais pas comme heureux, loin de là, mais joyeux, oui, d'une certaine façon. C'est pas la même chose. Ecole Desproges, si tu veux (pour simplifier).

Et d'autre part, je ne vois, au final, qu'un rapport assez mince entre le bonheur et la situation personnelle.
Evidemment il vaut mieux manger à sa faim que crever de famine, c'est évident.
Mais je pense que le vrai bonheur c'est se sentir en osmose avec le monde, ce qui me pose qq soucis ^^
(et là je parle pas de la société humaine, mais du monde au sens cosmique, bref, les "grandes questions", que pour mon malheur je ne pourrais pas régler en me réfugiant dans des bouquins alakon style Bible ou Coran.)






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Chuna le Ven 9 Déc 2016 - 12:01

Pourquoi n'aurait on pas le droit d'avoir un ressenti négatif sur un livre ?

On doit se la fermer pour ne pas froisser les suceptibilites de ceux qui ont une autre vision, sous peine de se faire bousculer ?

Je comprends pas, honnêtement...

Chuna

Messages : 17076
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 12:03

Surtout que personne n'a vraiment descendu en flamme ce livre...

C'est resté soft je trouve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par perenico le Ven 9 Déc 2016 - 12:07

Je pense que Zeb critique juste le HS à sa manière, aucunement ce que chacun a lu, vu ou reconnu dans ce livre.

Personnellement, je n'y ai pas trouvé que mon bonheur, mais bon, je m'autorise le droit de le relire dans quelques temps, surtout maintenant que je "sais". Je m'autorise à lire d'autres auteurs sur le sujet...
perenico
perenico

Messages : 361
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 42
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 12:17

Au final, je dirais que la phrase "Trop intelligent pour être heureux", ça m'évoque Winston dans "1984"... donc pas forcement des problématiques personnelles. Ce qui me bloque dans JSF c'est que ça m'a l'air de surtout causer d'égo ( Question )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Kleopasse le Ven 9 Déc 2016 - 12:17

"Trop cons et agressifs pour être heureux"

Kleopasse

Messages : 156
Date d'inscription : 10/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 12:22

Mais encore ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Chuna le Ven 9 Déc 2016 - 12:23

Lol kleopasse

On a fait du hs à la con mais aussi beaucoup de hs intéressant vu que l'auteur du post nous a expliqué son fonctionnement détaillé.
Intéressant pour qui est ouvert à l'autre, du moins.

Chuna

Messages : 17076
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 12:26

De toute manière faudra m'expliquer pourquoi, sur un forum de zèbres avec une pensée arborescente et tout le toutim, on devrait fonctionner linéairement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Chuna le Ven 9 Déc 2016 - 12:28

Ah ça... je me pose la question depuis que je suis inscrite ici...

Chuna

Messages : 17076
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par wiwi38 le Ven 9 Déc 2016 - 12:31

il n'y a pas vraiment de raison de descendre un livre comme celui ci... JSF est une psychologue qui a l habitude de prendre en charge ce type de patient...et finalement, elle nous fait un état des lieux et un retour d'expérience sur les types principaux de cas qu'elle a pris en charge
que tout le monde ne se retrouve pas dans ce livre, cela ne m'étonne pas... il doit y avoir autant de personnalités différentes chez les surdoués que la courbe gaussienne du QI
elle a eu le mérite de l'écrire... et si cela a pu aider des gens... tant mieux..

wiwi38

Messages : 72
Date d'inscription : 01/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Asperzebre le Ven 9 Déc 2016 - 12:42

J'ai fini le livre, mon avis reste à peu de chose près l'avis que j'avais en début de lecture.
Je me reconnais grosso-modo dans tout ce qui n'a pas de rapport avec l'émotionnel, et je suis à l'opposé du livre pour ce qui touche à l'émotionnel.

Pour ce qui est du HS, je crois que c'est le principe de tout sujet en fait:à moins d'élargir un peu, de sortir du champ de réflexion initial, on a vite fait le tour de ce qu'il y avait de pertinent à dire, et on se retrouve à tourner en boucle, avec de nouveaux intervenants n'ayant pas lu tout le fil, et écrivant ce qui a déjà été écrit précédemment.
2-3 pages de constructives suffisent en général pour que l'auteur d'un fil ait ses réponses, ensuite le HS ne me semble pas dérangeant, au contraire il me semble pertinent, dans le sens où il soulève d'autres questions, d'autres pistes de réflexion.
Le flood, j'aime beaucoup moins par contre, mais je tolère à partir du moment ou j'estime qu'il y a eu suffisamment de discussions constructives avant, et à partir du moment où les floodeurs acceptent de stopper le flood quand quelqu'un revient écrire sérieusement.
Ce qui est le cas sur ce fil jusqu'à présent.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2207
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 12:45

Godzilla a écrit:
Zebulon3.0 a écrit:

q caca boudin bite couille


Si je ne savais pas que tu es intelligent (même si tu aimes Coldplay Flebelebele ! ), je te serais rentré dans le lard pour cette simplification assez méprisante, mais bon, je suis en mode cool, là.

Pour rester sur le flood, (qui te choque apparemment), pense-tu réellement que l'humour (bon ou mauvais, là n'est pas la question) ne peut pas cacher autre chose ?

Je ne me définirais pas comme heureux, loin de là, mais joyeux, oui, d'une certaine façon. C'est pas la même chose. Ecole Desproges, si tu veux (pour simplifier).

Et d'autre part, je ne vois, au final, qu'un rapport assez mince entre le bonheur et la situation personnelle.
Evidemment il vaut mieux manger à sa faim que crever de famine, c'est évident.
Mais je pense que le vrai bonheur c'est se sentir en osmose avec le monde, ce qui me pose qq soucis ^^
(et là je parle pas de la société humaine, mais du monde au sens cosmique, bref, les "grandes questions", que pour mon malheur je ne pourrais pas régler en me réfugiant dans des bouquins alakon style Bible ou Coran.)







oui on est d'accord que le flood m’agace.. pour le reste j'ai essayé de rester soft , j'essaie de ne pas trop être méprisant, ce n'est pas mon intention d'ailleurs  , donc merci de ta compréhension

et oui je sais qu'on peut apprendre de l'humour et de l'autodérision , je pratique aussi

pour le reste oui joyeux plutot qu'heureux , les réponses ne sont pas dans les livres,  j'essaie juste de dire un point de vue mais je peux comprendre qu'il ne soit pas partagé et je peux comprendre que le barnum pose problème

quand une aide devient un secteur d'activité et de business on se pose des questions oui


pour la pensée la mienne n"est pas linéaire mais bon écrire un livre en arborescence je n'ai pas souvenir que cela a été fait sauf peut être

"Gödel, Escher, Bach : Les Brins d'une Guirlande Éternelle (1979) de Douglas Hofstadter"

un bouquin d'une rare complexité mais fun quand même

mais peut être qu'en effet ce livre n'est pas là pour aider les zèbres qui s'y retrouvent mais expliquer un peu les zèbres aux autres

en ce sens c'est assez intelligent comme démarche

mais cela semble n'avoir pas fonctionné comme cela aurait du , sans doute que les non zèbres ne s'intéressent pas vraiment aux zèbres

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par izo le Ven 9 Déc 2016 - 13:43

Merci zebulon pour GEB Smile
izo
izo

Messages : 3559
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 14:17

.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 7:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 15:06

oui moi aussi j'aime les dis-gressions no problemo

mais parfois on s'éloigne et on perd le fil et quand le fil intéresse cela agace un peu c'est tout

sinon si on veut le faire dans le digressif je suis plutôt doué pour vous causer longtemps de tas de choses en rapports plus ou moins lointain avec le thème mais ce n'est pas non plus le but de le faire en soi

bref désolé, je suis fatigué, je reconnais une très grande intelligence à godzilla, elle saute littéralement aux yeux même s'il est parfois un peu hard dans sa manière de dire, mais bon chacun son style en quelque sorte, cela ne me gêne pas spécialement non plus

ce qui me gêne plus c'est la dérision que parfois je perçois , la nuance entre dérision et moquerie est parfois assez ténue, et sans doute du à l'humeur du moment,le recul ou au fait qu'on ait passé ou non une bonne journée je présume

mais bon je suis hyperémotif aussi même si cela se voit pas toujours dans ma prose , par ailleurs bizarrement je ne le suis pas toujours non plus ;j'ai mes périodes, mes cycles un côté féminin sans doute

donc la digression oui elle vient spontanément et si cela enrichit les débats c'est parfait pour moi zossi :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 15:11

Zebulon, je suis pas trop dans mon assiette en ce moment (rapport à... peu importe, mais un truc qui joue vraiment sur mon relationnel), je te prie de m'excuser si je suis trop cash parfois, j'ai vraiment rien contre toi... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 15:14

izo a écrit:Merci zebulon pour GEB Smile

de rien donc :-)

un bouquin rare et qui fait réfléchir , un challenge serait d'essayer d'en faire une synthèse :-)

cela me rappelle le pendule de foucault de umberto eco , un des rares livres que j'ai lu avec un crayon à la main un dictionnaire en permanence et un cahier de notes pour "suivre" certaines parties, à chaque page ou presque ce livre me donnait des idées

http://www.ina.fr/video/I11363135

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 15:16

Godzilla a écrit:Zebulon, je suis pas trop dans mon assiette en ce moment (rapport à... peu importe, mais un truc qui joue vraiment sur mon relationnel), je te prie de m'excuser si je suis trop cash parfois, j'ai vraiment rien contre toi... Smile

ne t'excuses pas, on passe tous et toutes par des phases pas toujours simples :-) je suis un bel exemple de yoyo moi même

prends soin de toi  :-) la vie n'est pas toujours tendre il est vrai

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 15:34

Merci Zebulon Smile

De même, bon courage "pour tout" (formulation un peu cucul mais sincére)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Ven 9 Déc 2016 - 15:38

.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 7:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Asperzebre le Ven 9 Déc 2016 - 18:39

danslesétoiles a écrit:merci de ta réponse asperzebre.

communiquer avec toi me demanderait autant d'efforts d'adaptation que ceux que tu fournis, me semble t'il car il faudrait que je sois dans un souci permanent d'auto-contrôle, d'hyper-vigilance, intellectuelle et physique ; et ne pourrait fonctionner qu'avec le pré-requis qu'est l'information (voire la formation).

Ayant à l'esprit l'exemple que tu donnais précédemment avec l'amie du père de ta compagne, et ses conséquences pour toi, je suppose qu'elle ignorait tout de ton mode de fonctionnement et j'imagine que cela serait lourd pour toi d'informer avant chaque discussion ton interlocuteur.

du coup j'ai la sensation que ton monde doit être restreint, car entre les rayures et les difficultés de communication, tu dois trouver peu d'interlocuteurs à même d'échanger de manière intéressante et constructive ... ?


Vu que tu repasses par ici, je vais répondre à un ancien message de ta part.
Le mode de communication que je t'ai expliqué quelques messages avant celui que je cite ici, et auquel tu aurais beaucoup de mal à te contraindre, est celui qui me correspondrait le mieux, celui qui me permettrait d'être naturel lors d'une interaction, et de ne pas la trouver fatigante.
Cependant, personne ne l'utilise, je suis habitué à toujours devoir m'adapter aux autres lors d'interactions, et toute interaction sociale m'est fatigante.
Le fait que tu ne parviennes pas (ou très difficilement) à avoir le comportement idéal pour moi ne signifie pas qu'avoir une interaction sociale avec toi serait plus difficile pour moi qu'en avoir une avec n'importe qui d'autre.
A mon avis, même sans appliquer ce que j'ai expliqué, le simple fait d'en être au courant de ma façon d'être pourrait te permettre de ne pas réagir brutalement face à un comportement qui te semble inadapté, ça pourrait te permettre de te dire "ah oui, ça c'est normal, il en avait parlé", et donc notre rencontre aurait peu de chances de mal tourner.


Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2207
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Sam 10 Déc 2016 - 9:22

merci de ta réponse asperzebre,
je vous lis même si je n'interviens pas Wink
je te remercie de cet éclaircissement.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 7:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par JCVD le Sam 10 Déc 2016 - 13:18

Zebulon3.0 a écrit:

q caca boudin bite couille


Mon fils !

Rejoins-moi et, ensemble, nous régnerons sur la galaxie... !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 102

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par izo le Sam 10 Déc 2016 - 13:36

Il est beau et émouvant ce fil, presque filial en somme où l'on se pardonne, s'excuse, cherche à se comprendre et où les liens filiaux se nouent Smile => Trop intelligent(e) pour rester isolé(é)
izo
izo

Messages : 3559
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Sam 10 Déc 2016 - 14:26

Bravo ! (pour l'ensemble du fil et les 2 derniers posts)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par ISIS75 le Ven 6 Oct 2017 - 18:39

@asperzèbre : helene taveau dit que schovanec est un faux aspie. Invité et autres : vous pensez que Rudy Simoneest une fausse aspie ?
Quand à Super Pépette, si elle est autiste, alors moi aussi...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2829
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Dim 8 Oct 2017 - 16:44

Je découvre ce topic. J'avoue ne pas avoir eu le courage de lire tous les messages, je ne l'ai pas trouvé nécessaire, j'apporte juste ma petite opinion.

Autant le titre du livre pourrait pleinement me correspondre, si l'on considère que je suis trop conscient de tout ce qui ne va pas dans ce monde et que rien ne contribue à mon épanouissement, tout comme ce que je ne comprends pas d'ailleurs (car plein de choses m'échappent complètement aussi)... autant j'ai trouvé le livre lui-même peu intéressant, peu instructif et pour tout dire assez mal écrit. Désolé à ses adorateurs, la franchise est une de mes caractéristiques principales, qui justement me vaut bien des déconvenues sociales, mais c'est plus fort que moi...

Et pour rebondir sur le dernier message, celui d'ISIS75 :
J'ai vu toutes les vidéos de Super Pépette et parcouru son blog. Elle s'exprime particulièrement bien, même si ses sujets entraînent une certaine redondance. J'ai lu et compris comment elle avait été diagnostiquée. Hé bien je suis comme toi ISIS75, je ne suis pas vraiment convaincu que ce soit une vraie Asperger. Elle l'est peut-être réellement, et mon opinion ne vaut pas grand chose et ne changera pas la face du monde ni la vie de cette demoiselle, mais non, je ne suis pas convaincu... Elle a été diagnostiquée à Nantes.

S'agissant de Schovanec, cela me semble nettement plus évident qu'il est bien Asperger.


Dernière édition par Kingzen le Dim 8 Oct 2017 - 22:51, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Dim 8 Oct 2017 - 17:52

I love you Wink


Dernière édition par Illium le Mar 14 Aoû 2018 - 0:36, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Invité le Dim 8 Oct 2017 - 17:54

J'ai été le premier à dire que cela n'engageait que moi. Et je ne me suis pas limité à ses vidéos, il s'agit de bien me lire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Chuna le Dim 8 Oct 2017 - 19:26

Chez les femmes, les traits asperger sont moins visibles généralement, "qu'ils disent"...
Les femmes compensent plus, beaucoup passent à côté de leur TSA grâce/à cause de ça.

Chuna

Messages : 17076
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par ISIS75 le Dim 8 Oct 2017 - 20:51

moi aussi j'ai lu son blog, vu ses videos et même plus encore (je lis pas mal sur l'autisme quand je tombe sur des articles), je lis aussi des livres écrits par des Autistes, (THQI pour l'ensemble, certes). Je pense même en fréquenter un depuis plusieurs années et j'ai déjà été dans le milieu et ai eu des correspondances suivies.

Je connais aussi un mec pervers narcissique qui se fait passer pour un dépressif. Il a quasi une rente, maintenant... Une fille qui disait avoir été diagnostiquée et que j'ai au final trouvée plus manipulatrice, malhonnête et HQI qu'autiste, un mec que pleins de monde soupçonnent d'être psychotique ou pervers qui crie partout sur internet qu'il est autiste etc. En ce qui concerne Schovanec, va voir ce qu'hélène taveau a publié sur son site (tout en sachant que j'ai pas d'avis dessus)...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2829
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par izo le Dim 8 Oct 2017 - 20:58

chuna56 a écrit:Chez les femmes, les traits asperger sont moins visibles généralement, "qu'ils disent"...
Les femmes compensent plus, beaucoup passent à côté de leur TSA grâce/à cause de ça.

Et qu'est ce qui fait que les femmes compensent ainsi ? Quelle force les tient ainsi à devoir se contrefaire ? je me demande s'il ne s'agit pas aussi d'une inattention a leur égard car n'étant pas jusqu'à récemment (50 à 60 ans disons), une force de travail, il a été peut être omis de décliner le syndrome au féminin.
izo
izo

Messages : 3559
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Asperzebre le Dim 8 Oct 2017 - 21:42

Je veux bien regarder ce que Helene Taveau dit de Schovanec, mais je n'ai rien trouvé.
ISIS, as tu des liens?
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2207
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par ISIS75 le Lun 9 Oct 2017 - 20:40

http://forum.aspergeraide.com/viewforum.php?f=73&sid=a1d0d397eec3a77ca4420840c67bdb5e
Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Aaf_pa10
ISIS75
ISIS75

Messages : 2829
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par ISIS75 le Lun 9 Oct 2017 - 20:45

possible qu'elle parle de plusieurs personnes mais je pense que le THQI dont elle parle est Josef, idem pour le mec de sciences po et le mec qui aurait écrit à son fils avant son suicide (je précise que j'ai qq détails sur les 2 car j'ai vu les 2 en vrai, josef était même sur mon facebook à un moment et même si on se parlait très très peu) ... il y a aussi un mec se disant asperger et appartenant à une secte que j'ai connu (je l'ai vu en vrai).


"Il etait une fois un monsieur très intelligent qui rêvait d'avoir une position sociale, d'être important. Mais comment faire quand on est diagnostiqué schizophrène, qu'on a été interné suite à des démélés avec la justice!

"Je suis un rien, c'est mieux de ne pas me regarder" avait-il coutume de dire. "Je marche avec la tête en bas".

La solution lui est venue à l'identique du film "Vol au dessous d un nid de coucou". en effet, pourquoi ne pas prendre la place du coucou dans le nid si convoité?

La stratégie mise en place pour être crédible serait de se faire passer pour un aspie, puis pour une victime de l'association. Chose pas trop difficile comme on a un QI de 18O ... Il suffit pour cela d'avaler toute la littérature Asperger, de lire tous les livres sur le fonctionnement aspie et de mettre des stratégies en place. Il fallait seulement attendre le moment propice pour tenter de prendre la place convoitée dans le nid...

L'une des stratégies consiste à connaitre le sujet parfaitement sur le bout des doigts, de marcher et de s'habiller comme pourrait le faire un Aspie.
Personne verra que ce monsieur comprend parfaitement l'implicite, et n'a pas de déficience dans la Théorie de l'Esprit.
Mais dans l'association on commencait à avoir des doutes car lorsqu'il écrivait des mails, l'implicite était au rendez-vous et très omniprésent. L'individu était même devenu de très mauvaise foi.

Le monsieur ayant peur de se faire démasquer saisit l'opportunité de vouloir détruire l'association en créant autour de lui, un collectif anti-Asperger Aide France. AAF qui l'avait aidé tant d'années et envers qui il aurait pu être reconnaissant, était devenu la machine à éliminer. Il a décider de se venger".


Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Aaf_yo11



http://forum.aspergeraide.com/viewtopic.php?f=73&t=2085



Après, ce que je ne comprends pas, c'est si il y a eu enquête... même pour la stagiaire qui aurait encaissé des chèques en son nom...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2829
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par Asperzebre le Lun 9 Oct 2017 - 22:51

Ça date de 2010 tout ça, je ne suis pas convaincu qu'il puisse s'agir de Schovanec.
Si c'était le cas, on en aurait entendu parler depuis le temps, et il n'aurait pas la bonne réputation qu'il a aujourd'hui.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2207
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par ISIS75 le Mar 10 Oct 2017 - 4:25

j'ai des détails, comme dit plus haut (des preuves donc). Oui, il y a bien eu distrib de tracts et réunion dans le même café, envoi de mail etc etc. Par contre, je n'ai pas de preuve que josef était en contact avec le fils d'elaine mais des policiers devraient pouvoir trouver...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2829
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux". - Page 9 Empty Re: Ne pas se reconnaître dans "Trop intelligent pour être heureux".

Message par I am So Sure le Mar 10 Oct 2017 - 23:38

Il devient cool ce fil, une asso entourée de pervers ? et des personnes qui fréquentent des sectes qui mènent l'enquête et ont des preuves ?
J'ai hâte de voir le procès ça risque d'être cocasse, ça va être rediffusé sur you tube ?

J'arrive plus à suivre le rapport avec Trop Intelligent pour être heureux et de plus parce que ça m'y fait penser en passant, ça ressemble à de la diffamation et à l'inverse cette personne pourrait porte plainte juste pour info.

Je m'exprime juste et je l'écris parce que ça me met toujours mal à l'aise sinon d'avoir lu ou vu ce que je qualifie de ragots malsains et de suppositions dans ce cas là. Very Happy

Manque plus qu'une phrase sur les pn ? Smile Je suis contente vraiment d'avoir un entourage normal et normée et des intérêts variés Smile Pardonnez moi mais je m'attendais pas à ce type d'échanges ici et dans ce fil. J'ai été surprise Very Happy

Feedback only cat
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 16388
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum