.................

2 participants

Aller en bas

................. Empty .................

Message par Invité Lun 14 Nov 2016 - 15:33

j.


Dernière édition par danslesétoiles le Lun 2 Avr 2018 - 20:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................. Empty Re: .................

Message par Déliméo Lun 14 Nov 2016 - 15:44

Hello Smile
Quel age a-t-elle ?
Quel age ont ses parents ?
Quel est la situation sociale de la famille ?
Qui compose sa famille ?
Quelle est sa situation ? indépendante de sa famille ?
Quelle est sa situation professionnelle ?
Et peut-être plus...Bien sûr je suis indiscret et incapable de promettre mais clairement je ne vois comment réfléchir à ça sans ses éléments. Smile
Déliméo
Déliméo

Messages : 25
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 54
Localisation : Maine et Loire

Revenir en haut Aller en bas

................. Empty Re: .................

Message par Invité Lun 14 Nov 2016 - 16:09

.


Dernière édition par danslesétoiles le Lun 2 Avr 2018 - 20:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................. Empty Re: .................

Message par ortolan Lun 14 Nov 2016 - 16:52

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 21:58, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

................. Empty Re: .................

Message par Déliméo Lun 14 Nov 2016 - 17:29

Il n'y a pas de question dans ton message danslesétoiles. Un souffrance pour ton amie, c'est sûr. Une partie de sa famille qui lui pèse. Du coup, je la coupe en deux (si si) Idea

Ses enfants. Un mari. Ce sont sa famille, et sa petite qui souffre d'une maladie qui lui demande toute son attention. Pour moi c'est évidemment la priorité des priorités. juste qu'il ne faudrait pas que l'autre enfant manque d'amour maternel, mais il faut espérer que le papa participe à sa hauteur. Bref l'osmose (?) est là, entre quatre personnes, une maman, un papa, deux enfants.

Les parents de la dame. La fratrie. C'est nettement plus délicat. Mais le souci se situerai donc là.
Il y a une charge, que frangins et frangines laissent gentiment à celle qui a toujours assumé (à priori). Ben je ne trouve pas ça normal (mais c'est humain)
Il y a une charge, que maman (qu'elle me permette) a toujours laissé gérer à la plus forte (de la fratrie). Ben je ne trouve pas ça normal (mais c'est humain).

Et la charge devient pesante.
Et ton amie ne veut pas prendre le risque de couper avec cette famille encombrante et peu compréhensive. Et on amie se laisse facilement "avoir" aux sentiments.

Moi je suis pareil. Difficile de dire non à sa mère. J'ai coupé les ponts durant presque cinq ans avec mon père. Ça été violent, et a vrai dire ça n'a rien résolu. Mais ça a cassé les habitudes. Mais j'ai pu me préoccuper de mes priorités. On est pas obligé de couper les ponts durant longtemps, et puis pas violemment. Je lisais sur un autre post "t'envoi des pates de fruits". Ca m'a fait sourir, et évidemment c'est éloigné de ta situation.
Ton amie a l'air d'être très attachée à sa première famille. C'est important. Mais je pense franchement qu'il faut savoir lacher du lest et dans tous les cas, prioriser. Deux enfants, dont un en difficulté de santé, c'est une priorité Smile
Déliméo
Déliméo

Messages : 25
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 54
Localisation : Maine et Loire

Revenir en haut Aller en bas

................. Empty Re: .................

Message par Invité Lun 14 Nov 2016 - 18:12

.


Dernière édition par danslesétoiles le Lun 2 Avr 2018 - 20:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................. Empty Re: .................

Message par Déliméo Lun 14 Nov 2016 - 19:29

Je répète que faire des priorités est une (ma) solution. Une qui peut permettre d'aller jusqu'à trancher (y compris dans le vif). Y compris pour sa survie ou une autre, mais d'autant plus pour ses enfants.
J'ai bien compris que son attachement à sa maman était très fort, malgré la gène.
Quand on manque de force, il faut se donner les moyens/obligations de les avoirs. Je ne sais pas les liens que tu as avec ton amie. Si tu post pour elle ils sont sans doute très fort. Si tu ne peux espérer de recette, tu peux espérer lui donner la force. La force de ne pas avoir à faire des choix de dernière limite, des choix sans recul qui feraient les dégâts qu'elle souhaite le moins.

Le choix du moins pire, je sais... je suis pas fier de moi, ou du mieux, après tout.
Je ne peux continuer ce fil ce soir, mais je le suis (ça m’embêterait de changer d'avatar  Smile ).
Déliméo
Déliméo

Messages : 25
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 54
Localisation : Maine et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum