Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

5 participants

Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par Ashen Sam 12 Nov 2016 - 16:29

Bonjour tout le monde,

Ca fait des années que j'ai le piano, j'avais commencé avec une méthode mais j'ai abandonné bien sûr.
Et procrastination quand tu nous tiens... Ca n'a rien arrangé :-(

Alors qu'est-ce que j'ai donc ? :

- un piano numérique
- une connaissance très basique du solfège (je reconnais à la limite les notes de bases, je sais la différence entre une noire, une blanche, une ronde et une croche. Et c'est tout !!!
- une méthode : la méthode Colin

Et peu de patience et ça va falloir apprendre.

Alors est-ce que vous pourriez m'aider ? Comment avoir l'espoir de ne pas lâcher ? Est-ce qu'il y aurait une partition très simple de quelque chose de connu ?

Je ne souhaite pas être concertiste. Mais je frissonne dès que j'entends de la variété avec piano : Obispo, Polnareff, ...

HELP, aidez-moi à me lancer.

Merci d'avance au cas où vous me répondez et arrivez à me lancer.

Bonne soirée

Ashen

Messages : 28
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 44
Localisation : Belgique (Hainaut)

Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par alcire Dim 13 Nov 2016 - 8:57

Moi aussi, depuis longtemps j'avais envie de me mettre au piano, dans un but d'expression par la composition et l'improvisation.

Je fais tout en autodidacte. J'ai commencé à apprendre la théorie de la musique. Pourquoi 12 notes, et pas 10 ou 15? Pourquoi ces 12 là? Pourquoi certaines notes sonnent bien ensemble, et d'autres pas? Qu'est ce qu'une gamme et comment la construire? Dès qu'on a compris ça, on peut déjà commencer à improviser des mélodies main droite avec des accords main gauche.

Le solfège reste nécessaire pour pouvoir lire la musique. Et dans un second temps, il faudra passer par là rien que pour pouvoir faire les exercices qui permettront d'aller plus loin.

Il faut tout de même du temps. Pas pour comprendre la théorie ou le solfège, mais pour câbler le cerveau à gérer les 2 mains séparément. Ce n'est pas particulièrement dur à acquérir, mais il faut pratiquer très régulièrement, lentement au début, et ça rentre tout seul.

Je te conseille de suivre la méthode sur ce site, une des seules réellement complète et gratuite qu'on trouve sur Internet.

http://unpianiste.com/cours-de-piano-en-ligne/methode-de-piano/

alcire

Messages : 46
Date d'inscription : 01/05/2015
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par Ashen Dim 13 Nov 2016 - 9:06

Cool. Merci.
Moi je suis pas aussi ambitieuse ;-)
Je me demande parfois si je suis zébrée... vous êtes tant à vouloir autant expliquer et développer.... Ce n'est pas un reproche bien sûr.

Je me demande si certains "fonctionnements" de cerveau sont carrément incompatible à l'apprentissage d'un instrument...

Parce qu'ainsi je passe à autre chose sans me vexer ;-)

Ashen

Messages : 28
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 44
Localisation : Belgique (Hainaut)

Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par Invité Mer 16 Nov 2016 - 13:25

Je suis dans le même cas, je m'y mets depuis peu genre 2 mois, je savais à peine lire les notes également. Je travaille des morceaux simples (répétitifs ou avec peu de notes différentes) et des versions simplifiés des morceaux compliqués que j'aime. Là, je suis sur une version simplifié de la Lettre à Elise et j'y suis presque. C'était un rêve et quand j'ai vu la partition, j'ai dit "Oup, on n'est pas sorti de l'auberge". Au bout de 2 mois, je m'y mets enfin donc c'est rapide.

J'ai acheté deux méthodes que j'ai suivies en accéléré, j'y reviens en cas de problème ou de question. Ca m'a permis de revoir les bases. Il y avait de petites partitions donc je suis repartie de la base: la lecture de notes. Malheureusement, je me rends compte que c'est nécessaire. Au début, je notais le nom des notes au crayon gris sur la partition et je ne m'en occupais pas plus que ça mais je m'obligeais à le faire parce que je pense avoir une mauvaise mémoire visuelle donc ça m'a aidée à associer note= nom de note= son= touche. Je les reconnais à l'oreille maintenant et je sais si je me suis trompée (je connaissais le si, la, sol, do grave, si grave, la grave, je ne partais pas de rien non plus mais c'était succin. Maintenant, je m'engueule parce "mon mais c'est facile, le mi il est sur la ligne du bas, oh, la, la, c'est facile à retenir pourtant!" Razz ). D'un autre côté, j'ai un écran numérique qui me met chaque note sur une portée quand j'appuie sur une touche, ça m'a un peu sauvée. Bref, lasse de vérifier dessus, j'ai fini par bricoler et fixer à la patafix une portée sur toute la longueur des touches avec au-dessus de chaque touche, la note et son nom (en bleu pour la clé de sol et en mauve pour la clé de fa), j'y ai passé du temps mais ça m'aide à retrouver rapidement une note (maintenant, je compte les tons donc le nombre de touches en montant ou descendant) et j'ai noté son nom à côté donc bon an, mal an, je les apprends. J'y trouve un intérêt maintenant, ça aide pas mal Razz .
J'ai pris la méthode MOINET Bien débuter le clavier qui explique le solfège de manière très claire et aérée et la méthode Coup de pouce débutant clavier en complément que j'ai survolées rapidement pour avoir des bases.

J'ai aussi du mal avec la lecture de notes, du coup, j'ai contourné le souci en prenant des partitions où les notes restent proches, sans grand écart (ça monte et ça descend d'un ou deux tons maximum à chaque fois sur la main droite, j'ai laissé totalement de côté la main gauche le premier mois).
Dans la forêt lointaine, Le vieux mac Donald a une ferme (qui te fait travailler les deux mains, l'une après l'autre, ça monte et ça descend d'un ton maximum à chaque fois), L'hymne à la joie, Amazing grace et Au clair de la lune m'ont servis de base pour ce travail.  

Au bout d'un mois, j'ai introduit la main gauche, pour le moment, je ne joue pas forcément toutes les notes s'il y en a trop, je me concentre sur les 3 notes principales de la main gauche en laissant les autres de côté le temps de les connaitre.  Je travaille bien la main droite et ensuite quand elle est bien sue, j'introduis la main gauche. Mais ça vient doucement mais sûrement! Les croches pour le moment sont jouées comme des noires, c'est trop tôt pour moi, mais ça vient.

Sinon, j'ai trouvé quelques liens:
http://www.apprendrelesolfege.com/
http://www.metronimo.com/fr/bibliotheque/#
https://passionpiano.wordpress.com/
http://www.piano-attitude.com/

http://www.partitionsdechansons.com/toutes-les-partitions.php

Une chaîne qui m'a bien aidée.




Après, il n'y a pas de secret: c'est un peu tous les jours sans exception (même 20 minutes, je vois les progrès). Dans la vidéo que j'ai mis, elle dit si je me souviens bien de ne pas passer à une partition tant qu'on ne sait pas celle qu'on travaille. Personnellement, je ne suis pas d'accord, ça me frustre. Du coup, je travaille sur 3 morceaux en même temps et quand j'en sais un sur le bout des doigts j'en introduis un autre. De temps en temps quand j'en ai marre, je me contente de jouer les morceaux que je maîtrise déjà. De toutes façons, je commence toujours par deux ou trois partitions simples en guise d'échauffement (Au clair de la lune et dans la forêt lointaine car elles font partie des plus simples et Amazing Grace qui est simple et que j'adore; je suis sur du classique mais des morceaux refuge sont toujours utiles pour reprendre confiance).
En général, j'écoute 4-5 fois en boucle le morceau que j'aborde pour noter la mélodie, quand ça monte, quand ça descend, la main gauche (avec la pratique, tu la reconnaîtras) en fond. D'ailleurs, en cas de difficulté, tu as des morceaux joués au piano sur Youtube. Il y en a une que j'ai abordée à l'aveugle car je ne l'ai pas trouvée L'hermine (traditional-song.fr) mais a priori, je la joue juste car c'est mélodieux. J'aimerais à terme lancer la vidéo sur Youtube ou sur mon ordinateur et joue en même temps mais ce n'est pas pour tout de suite.

Quelques bases:
https://www.youtube.com/user/editionscoupdepouce
(je trouve sympa de leur part de mettre des "cours" vidéo à disposition). Tout est mélangé, il faut trier pour trouver l'instrument que tu veux mais le gars explique plutôt bien, je trouve. Perso, j'ai mis le clavier sur mes genoux en face de la vidéo pour repérer les touches (non, ce n'est pas si lourd que ça et les accoudoirs de fauteuil, ça aide bien).

Je me demande si certains "fonctionnements" de cerveau sont carrément incompatible à l'apprentissage d'un instrument...
Je l'ai cru car je n'ai jamais trop su me dépatouiller avec une flûte, instrument simple paraît-il. Mais comme beaucoup de zèbres, ce qui me manquait c'était la motivation, ça ne m'a pas intéressée bien longtemps, une fois les notes sues, au vu de la mauvaise qualité de mon instrument (flûte en plastique du collège) et surtout l'impossibilité d'en jouer (ça fait trop de bruit en appartement!), j'ai vu mon intérêt décroître. Du coup, j'ai investi dans un casque confortable mais cher et je ne regrette pas (mon appartement n'est pas insonorisé, je mets souvent mon instrument au minimum mais des fois, j'ai envie d'augmenter le son sans déranger les voisins).

Surtout: fais-toi plaisir (et travaille un peu tous les jours!!! Je crois que c'est primordial, avec le fait de ne pas lâcher une partition tant que tu ne la sais pas; perso, je suis sur 3 partitions et encore, j'en ai rangé une hier, je tourne sur 4 ou 5 partitions que je travaille tous les jours. Elles sont en décalé du coup, j'en ai une à déchiffrer ou fraîchement déchiffrées, 2-3 en cours de travail et la dernière sue ou pas loin de l'être). Je joue et j'apprends pour moi, pour me faire plaisir, je ne prétends pas devenir une grande musicienne.

Je ne sais pas ce que tu as comme piano électronique mais n'hésite pas à t'amuser les jours où tu es moins motivé: mets le mode Violon/ Orgue/ Harpe/Valse/ Samba si ça te chante (j'ai même un mode Scream (cri) que je mets quand j'en ai marre, mais j'ai aussi Klaxon, chat, chien; il faut remettre les réglages mais ça défoule).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par menthe Mer 16 Nov 2016 - 13:50

Hello les musiciens

Peut-être que chacun a sa méthode car s'il est parfois conseillé d'apprendre "une main à la fois" on peut aussi attaquer tout de suite les 2 mains simultanément. Personnellement j'ai commencé comme ça.

Le solfège (un minimum quand même) reste indispensable et les gammes aussi. Un bon déliateur pour assouplir les doigts me semble nécessaire.

Le morceau convoité reste juste la récompense et doit être réservé à la fin pour se faire plaisir.

Avec une bonne librairie musicale on peut trouver des morceaux très compliqués retranscrits en version facile voire "débutants". C'est très encourageant et valorisant.

Dernier ingrédient, pour garder l'intérêt il faut un public bienveillant.

C'est le moment de réquisitionner la famille et les amis  Wink

menthe

Messages : 27
Date d'inscription : 18/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par Invité Mer 16 Nov 2016 - 13:58

J'ai essayé au début avec les deux mains mais je me perdais donc j'ai abandonné. Après, je pense qu'il n'y a pas de méthode tant qu'on progresse et qu'on se fait plaisir, c'est le plus important.

Par contre, j'ai un peu de mal avec les histoires de gammes, si j'ai bien compris, on joue des tons au-dessus ou en-dessous de ce qui est écrit sur la partition. Mais pourquoi ne pas les mettre directement à leur place sur la partition

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par Mégalopin Mer 7 Déc 2016 - 17:48

Bleuenn a écrit:
Par contre, j'ai un peu de mal avec les histoires de gammes, si j'ai bien compris, on joue des tons au-dessus ou en-dessous de ce qui est écrit sur la partition. Mais pourquoi ne pas les mettre directement à leur place sur la partition

Tu veux dire 1 ou plusieurs octaves au-dessous ou au dessus ?
C'est pour simplifier écriture et lecture.

Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par alcire Mer 7 Déc 2016 - 18:09

Il y a 12 demis tons dans une octave.
Une gamme comporte 7 notes, qu'on numérote de 1 à 7.
Une gamme (majeure) se construit en partant d'un des 12 demis tons. Ce demi ton constitue le premier degré.
À partir de ce 1er degré, on compte:
+ 2 demi-tons = la seconde
+ 2 demi-tons = la tierce
+ 1 demi-ton = la quarte
+ 2 demi-tons = la quinte
+ 2 demi-tons = la sixte
+ 2 demi-tons = la septième

Si tu commences sur un DO, c'est une gamme de DO majeur. Sur un Ré, une gamme de ré majeur. Joue les sur le piano, tu vas voir que ce n'est pas la même mélodie.

Si tu prends une partition écrite en DO majeur, mais que tu joues chaque note 1 ton au dessus, tu fais ce qu'on appelle une transposition vers Ré majeur. La mélodie sonnera pareil, mais avec un décalage. On ne fait jamais ça, sauf si on veut accompagner quelqu'un sur ce morceau et que la personne joue justement en Ré majeur, alors qu'on ne dispose que d'une partition en DO.

Je te conseille vraiment de passer par la case Solfège. La théorie de la musique permet de comprendre comment les choses sont construites, et du coup, non seulement tu comprends pourquoi ta partition est faite comme ça, mais en plus tu sais aussi la modifier ou l'adapter sans rien avoir à apprendre par coeur.

alcire

Messages : 46
Date d'inscription : 01/05/2015
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par izo Mer 7 Déc 2016 - 18:13

Merci à tous pour toutes ces ressources proposées car ça y est, aucune excuse maintenant ! mon piano n'attend que moi pour que je le massacre enfin.... à suivre !
izo
izo

Messages : 4411
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par Invité Mer 7 Déc 2016 - 21:11

Merci Alcire, j'ai téléchargé un ebook sur la théorie de la musique qui est vraiment intéressant, je l'ai survolé mais il faudrait que je le relise plus attentivement. Merci pour les gammes, c'est un peu plus clair.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ? Empty Re: Piano, débuter : ça y est il est rebranché... Euh... et maintenant ?

Message par Invité Mer 6 Sep 2017 - 16:53

J'espère que tu arrives à ce que tu veux.

Bilan à un an:
j'arrive à jouer des morceaux parfois assez rapides, je me "dépatouille" plutôt pas mal avec les deux mains ensemble mais je manque surtout de pratique. (J'ai déménagé donc il est resté deux mois dans un carton car il a fait partie des premières choses emballées, ça n'aide pas, ça explique un peu les choses). Mais si je m'y colle presque tous les jours, j'ai du mal à m'y mettre aussi longtemps que je le voudrais, j'ai un peu trop de choses en cours pour me mettre à fond sur tout. Mais déjà, je n'ai pas lâché, je fais des progrès; l'idéal serait de m'y mettre plus longtemps au quotidien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum