Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 12:40

Ma décision est prise. Je ne suis plus à ma place dans mon institution, mes possibilités d’évolution sont limitées, les plus belles années sont derrière moi. Il ne me reste plus qu’à attendre que l’on me trouve un simili placard, dans lequel on va encore me demander de faire des miracles avec, pour parler vulgairement, « la bite et le couteau ».
Alors j’ai décidé de partir tant qu’il en est encore temps, tant que je suis à un âge pas encore rédhibitoire pour les recruteurs.
J’ai déjà pesé le pour et le contre, la sécurité de l’emploi que j’abandonne, la pression qui va diminuer de beaucoup sans la nécessité de me faire « bien voir » en espérant avancer etc.

La question qui reste, pour faire quoi ? Je suis ultra spécialisée, dans un domaine de niche. Mais j’ai aussi des choses à mettre en valeur : une expérience internationale, des compétences solides en management, un côté touche à tout malgré ma spécialisation, un diplôme d’ingénieur généraliste d’une école qui a bonne presse, de bonnes capacités d’analyse et de synthèse, des capacités d'expression écrites et un certain sens de la pédagogie.

Mais avec ça, je fais quoi ?

Autant le dire de suite, libre à vous de balancer des réponses type « développement personnel », libre à moi de ne pas y répondre. Mais si vous avez envie d'en parler entre vous, why not (sauf la CNV, j'ai mes limites)
Je cherche surtout des expériences concrètes de reconversions à l’approche de la quarantaine, du retour d’expérience : comment avez-vous fait, qu’est-ce que vous auriez fait différemment, comment l’a pris votre entourage (parce que j’entends déjà les conseils du genre « mais tu vas te relancer maintenant sur le marché du travail alors que tu as un emploi stable et un super régime de retraite », avez-vous fait appel à des pros pour vous aider dans votre démarche, en combien de temps avez-vous monté votre projet ?
Je recherche surtout des témoignages de personnes ayant fait des virages radicaux, qui ont complètement changé de domaine, avec ou sans formation.

Et surtout, à quel moment parler de son projet à son actuel employeur ?

Je me donne deux ans. J’ai pris rendez-vous avec le service dédié de mon ministère pour un bilan de compétence et un accompagnement de projet. Si cela en intéresse certains, je peux raconter ici les étapes au fur et à mesure.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 12:57

Bonjour Milly,
Pour avoir franchi ce "cap", il y maintenant 14 années, je veux bien essayer d'en parler ; même si aujourd'hui, je mène une réflexion dans le sens inverse...fatiguée, épuisée de faire de la voltige sans filet pour amortir l'insécurité de chute.
Compte-tenu du fait que tu es poste et que tu bénéficies d'une certaine marge de sécurité matérielle ; ces deux années de préparation de ton projet sont primordiales.
Trouver la correspondance entre ton savoir acquis par l'expérimenter, toutes les "cordes à ton arc" et le domaine le plus adapté à ton Être pour l'exprimer.
Souhaites-tu simplement changer de fonction ou bien créer ta propre fonction ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Lainie le Lun 10 Oct 2016 - 13:09

La sécurité de l'emploi... La sécurité de s'embourber je dirais.

Tu sais, dans les 2 boites où j'ai eu le plus d'expérience en tant que RH c'était des boites où on licenciait pas. Ma première boite à licencié une fois pour affaire de mœurs (qui lui retombe dessus car aucune preuve de ce qu'à fait ou non cette personne) et la seconde il y a un pourcentage de 0,80% des gens qui sont licenciés (et ils nous le réclament la plupart du temps pour toucher le chômage; genre abandon de poste, faute intentionnelle bref...). Donc non, il n'y a pas que dans le service public qu'on peut être "tranquille". Pour moi ça ne devrait pas être un facteur de stress.

Sinon... Les formations sur le développement perso... Branlette intellectuelle pour remplir la caisse du centre de formation, voilà mon avis Surprised. Franchement, voir un psy dans un cadre privé est mieux je pense. Et un bon bilan de compétence prit en charge par l'employeur.

Dans la société actuelle on devra faire 4 ou 5 boulots différents dans notre vie. Par nécessité, et par "air du temps" . A ton âge franchement c'est idéal. Tu es considéré comme "assez jeune pour en vouloir" et assez mature pour savoir ce que tu veux. Bref bonne chance.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3159
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 13:17

Dans la société actuelle on devra faire 4 ou 5 boulots différents dans notre vie. Par nécessité, et par "air du temps" . A ton âge franchement c'est idéal. Tu es considéré comme "assez jeune pour en vouloir" et assez mature pour savoir ce que tu veux. Bref bonne chance.
Juste constat imparable. La notion de "sécurité" n'existe plus vraiment, nulle part...Dans mon cas personnel, je remplace donc le mot "sécurité" par "régularité sécurisante".
Ceci dit, l'âge auquel nous décidons de "changer" notre voie professionnelle est capitale ; à 50 ans, notre Société considère, à tort, que nous sommes "disqualifiés"...trop vieux ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Lainie le Lun 10 Oct 2016 - 13:24

Cygne Ethéréa a écrit:
Dans la société actuelle on devra faire 4 ou 5 boulots différents dans notre vie. Par nécessité, et par "air du temps" . A ton âge franchement c'est idéal. Tu es considéré comme "assez jeune pour en vouloir" et assez mature pour savoir ce que tu veux. Bref bonne chance.
Juste constat imparable. La notion de "sécurité" n'existe plus vraiment, nulle part...Dans mon cas personnel, je remplace donc le mot "sécurité" par "régularité sécurisante".
Ceci dit, l'âge auquel nous décidons de "changer" notre voie professionnelle est capitale ; à 50 ans, notre Société considère, à tort, que nous sommes "disqualifiés"...trop vieux ?

Oui clairement c'est le cas. Le "bon" âge est entre 35 et 45 ans. Avant c'est quelqu'un d'instable, et après il est trop vieux et servira à rien alors autant prendre un petit jeune qui aura les mêmes compétences (puisque réorientation) mais qui prendre 3x moins chers...!

J'énonce pas mon avis, mais l'avis global des RH.
Lainie
Lainie

Messages : 3159
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Le Don qui Chante le Lun 10 Oct 2016 - 13:40

Et surtout, à quel moment parler de son projet à son actuel employeur ?
Quand tu aura trouvé une autre branche ou te poser.
C'est marrant, je suis dans la même démarche que toi en ce moment.
Le Don qui Chante
Le Don qui Chante

Messages : 1848
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 13:46

J'énonce pas mon avis, mais l'avis global des RH.
Oui Bufle, et de plus, si nous rajoutons à cela le fait que la personne de cinquante ans, a travaillé à son propre compte pendant plus d'une dizaine d'années, cette expérience va la "desservir"; ce qui me semble encore plus "incompréhensible".
Autonome...mais surtout pas trop.
Créatif...mais surtout non déviant.
Entrepreneur...mais surtout suiveur.
Esprit d'initiative..mais surtout obéissant et discipliné.
Inventif, imaginatif...mais surtout conforme à l'uniforme.

Alors que dans le fond, lorsqu'un employeur "mise" sur notre Envie et nos "compétences", la confiance ne se mérite-t-elle pas et ne se gagne-t-elle pas par la démonstration en résultats ? Encore faut-il que l'on nous donne la possibilité de le démontrer !
C'est mon "coup de colère" de la journée!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 13:58

Ben là c'est sur, s'ils veulent du "conforme à l'uniforme", avec moi, ils sont plus que servis. ^^
Selon le bureau "mobilité" de mon ministère, les employeurs devraient d'arracher mon CV (la mission récente de 2 ans aux Etats-Unis et la diversité des postes au sein de la même "entreprise" pendant 13 ans, apparemment, ça fait rêver l'employeur français lambda...). On verra bien.

En revanche, ils essaient de me vendre le milieu très porteur selon eux de la grande distribution Suspect là encore, faut voir, si c'est pour me retrouver dans le même genre de structure pyramidale, non merci ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Lainie le Lun 10 Oct 2016 - 14:04

Mily a écrit:Ben là c'est sur, s'ils veulent du "conforme à l'uniforme", avec moi, ils sont plus que servis. ^^
Selon le bureau "mobilité" de mon ministère, les employeurs devraient d'arracher mon CV (la mission récente de 2 ans aux Etats-Unis et la diversité des postes au sein de la même "entreprise" pendant 13 ans, apparemment, ça fait rêver l'employeur français lambda...). On verra bien.

En revanche, ils essaient de me vendre le milieu très porteur selon eux de la grande distribution Suspect là encore, faut voir, si c'est pour me retrouver dans le même genre de structure pyramidale, non merci ...

Ca pour le coup ça dépend pas tellement du secteur (quoi que) mais plutôt de la boîte en elle-même et sa façon de manager. Tu aura des boîtes où tu as 0 marge de manœuvre et tout ce que tu proposes doit être validé par la hiérarchie (qui n'a pas que ça à faire, ou qui te dit non après avoir passé 2 mois sur un sujet... Ou mieux, qui change d'avis en court de route!).

Si tu veux du flexible, de l'innovant, de l'autonomie il vaut mieux viser un secteur "jeune" avec une moyenne d'âge assez basse.
Lainie
Lainie

Messages : 3159
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 14:17

Ton projet dans la coiffure, ca te tente toujours ?
En plus c'est pas comme si t'avais envie de claquer la porte, tu parles de deux ans de réflexion, ca laisse le temps à un beau projet de se mettre en place.

Le passage à la quarantaine a été pour moi la révolution professionnelle. Pas juste un changement d'entreprise, non non un changement radical. Nouveaux challenges, mise en danger, je sais meme pas si j'y arriverai. Parfois je me dis que je suis con parce que j'aimais mon métier et j'étais compétente. Mais ce métier n'était pas très compatible avec ma vie de famille et la présence que je voulais avoir auprès de mes enfants.

Mon nouveau métier est exigeant, intéressant même si j'y éprouve moins de satisfaction immédiate.
Mais c'est celui qui correspond le mien à mes besoins et finalités actuels

Le bilan de compétence ca aide bien, ca permet de se poser les bonnes questions : envie d'un gros salaire ? de prestige ? d'une vie sociale riche ? de plus de temps ? de moins de pression hiérarchique ? d'exaltations intellectuelles, de défis ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 16:46

Ben, plus de temps et moins de pression, pas forcément, si je fais quelque chose dans lequel je crois. Le gros salaire, ben, si je suis à mon compte, j'espère que mon revenu sera le reflet de mon investissement personnel ... 
Mon projet de salon bio oui, pourquoi pas, mais j'attends de voir à quelle sauce seront mangés les entrepreneurs dans les années à venir, ce à quoi je peux prétendre comme indemnités de départ, que je fasse une étude de marché, une recherche de financements, une formation (en France, il faut un diplôme pour cela et heureusement que ça ne s'improvise pas), et que je change de région parce que la côte d'Azur n'a pas la clientèle qui serait intéressée par mon offre ... cela demande de la méthode et une énorme planification avant d'ouvrir le "zébra brushing" Pété de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 17:47

Ca claque ca comme tradename®️

Tu te sentirais de t'investir dans un poste en attendant que ton projet mûrisse ?
C'est toujours intéressant de nouvelles expériences.
Par contre, la distribution, si tu entends "GMS" (Grandes et moyennes surfaces), je crois que c'est l'univers qui me repousse le plus No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par mypseudo le Lun 10 Oct 2016 - 19:37

Hello,

Alors petit témoignage, car YES WE CAN !!!!  Wink

A la quarantaine je sentais que mon taf dans la FPH ne m'allait plus, après avoir également fait 10 ans au ministère de la justice. Trop étroit la fonction publique ! Et je retrouve en souriant (jaune) l'expression que j'emploie aussi : faire des miracles avec bite et couteau... En tant que femme, d'autant plus difficile !!!

Trève de pitrerie, j'ai regardé ma vie en face et j'ai accepté de reconnaitre que j'étais pas dans ma vie mais son succédané de réussite professionnelle, d'exigence de carrière, qq chose ds ce goût. J'étais attirée depuis longtemps par la création mais c'était un rêve, pas réaliste, "ce serait tellement chouette mais pas pour moi"...

Et puis j'en ai eu marre de mon taf, de l'ambiance, du succédané un peu trop fade alors j'ai pris le taureau que je suis pas les cornes pour chercher ce que je voulais vivre. Je croyais que je m'étais posé la question mais non : je me disais ce que je ne voulais pas ou plus, mais je ne cherchais pas "vraiment de vrai" comment je voulais vivre MA vie. Alors j'ai commencé à rêver et à me projeter dans telle voie, à tel endroit, de telle façon.

Et ensuite j'ai cherché ce qui pourrait me permettre de m'approcher le plus de cela : compromis à trouver entre salaire souhaité et vie souhaitée en lien avec un minimum de revenus. J'ai fouillé du côté de l'architecture mais études trop longues et pas possible de vivre sans salaire 5 ans, du côté de l'édition mais le livre se meurt et les débouchés sont à la capitale or je veux rester en province. Et puis je me suis rendue compte que j'étais passionnée par le mobilier ancien (c'était tellement là que je n'avais pas tilté), que j'aimais vraiment bricoler, créer de mes mains. Mon métier actuel est plutôt intellectuel, ce qui me fatigue alors que quand je bricole, je me détends, je souris, je rêve éveillée ! Et bingo. Après 2 ans à peu près de marinade et poussées volcaniques : j'ai cherché les formations en ébénisterie et restauration de mobilier d'art.

J'ai fait une demande de Congé de formation professionnelle avec projet à la clé de créer une micro entreprise. Contact greta, afpa, compagnons du devoir, étude des diverses possibilités. J'ai présenté ma demande 4 fois et à la 4ème, j'ai envoyé le projet d'entreprise : et top : j'ai le financement !!

Je démarre ma formation bientôt pour 10 mois non stop, en dehors du taf, en gardant 85% de mon salaire. Ensuite, changement de cap : je continuerai mon job mais ds un autre cadre et à temps partiel et je démarre mon auto entreprise. Tant pis pour la perte de salaire potentielle. Je peux faire qq extras de ci de là et garantir un minimum. J'ai trop besoin d'être ds mon atelier, sans horaire, à chouchouter mes meubles et à imaginer du nouveau avec des anciens etc... J'ai compris qu'il me fallait de la diversité, des actions différentes, des univers différents. J'exercerai deux métiers : l'un en contact avec du public, avec des horaires, des rendez-vous, avec ma tête et l'autre, plutôt chez moi, en écoutant de la musique, sans horaires, à bricoler...

Côté pratique : je n'ai pas fait de bilan de compétence mais si on a besoin d'être coaché pourquoi pas. C'est surtout : "que veux je vivre comme vie" qui doit trouver réponse à mon sens. Même si dans 5-10 ans cela peut changer !  Je me suis renseignée sur les organismes de formation, après avoir identifié le métier qui m'intéressait et qui pouvait être accessible en formation pour adulte. J'ai ensuite cherché les moyens de financer : dans la fonction publique hospitalière, c'est l'ANFH, comme le fongecif ds le privé. Et puis ensuite, go : dossiers paperasse etc.

En parler aux proches : à toi de voir selon ta sensibilité à la parole des autres. J'ai évoqué que je voulais changer. En tant que fonctionnaire on te dit fais gaffe, t'as la sécurité de l'emploi. Je ne disais trop rien à cela. Je pense que chacun voit les choses de sa fenêtre et ne comprend pas tjs la réalité de l'autre. Je n'ai pas eu de souci de taf même si connais des gens qui galèrent donc le chomage et ses misères je n'y ait pas été confrontée personnellement. Je comprends donc le propos. D'un autre côté, j'ai vécu des situations institutionnelles pourries et seuls ceux qui les traversent peuvent dire ce que je disais : sécurité mon cul, le droit de subir et de la fermer surtout sinon on t'écrase comme un morpion... Et dans morpion il y a ...

Bref, quand j'ai eu décidé de mon futur métier et de ma future formation, j'en ai parlé aussi et j'ai eu les deux discours : c'est super, t'as raison on ne vit qu'une fois, blabla ET ha bah ça n'a rien à voir avec ce que tu fais, oh t'es sûre qu'il y a du boulot là dedans , tu vas y arriver ? etc Là aussi, je laisse dire. C'est cool qd les gens t'encouragent, c'est chiant quand ils projettent sur Ton projet leurs propres impossibles, leurs angoisses intrinsèques. J'ai la chance d'être une tête de mulet donc on peut me dire ce qu'on veut, je ne vrille pas.

Voilà ! J'ai mis du temps avant de croire que je pouvais orienter les choses dans le sens souhaité : faut être patient, tenace, convaincant, stratégique. Faut soigner ses rêves... Et puis surtout, peut-être : faut se rencontrer...


Je te souhaite pleins d'autres voyages à travers tes montagnes, tes racines, tes volcans, tes prairies, tes bleus ciel, tout ça ! Smile
mypseudo
mypseudo

Messages : 537
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 46
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 19:52

D'après ce que j'ai compris, tu dois pouvoir bientôt prendre ta "retraite" et demander à bénéficier des emplois réservés, non ? Il y a des choses très intéressantes, suivant ton niveau (cat A/bac +5 ?). T'es-tu renseignée ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 20:21

Mypseudo merci pour ton témoignage dans lequel je me retrouve beaucoup. Je m'éclate dans mon labo improvisé à concocter mes formules et ce serait génial d'en faire une profession, mais il faut encore que je creuse l'idée qui me démarquera des autres que je trouve ma marque de fabrique. J'ai déjà plus ou moins un concept en tête. Mais d'un autre côté, ça donne l'impression de se lancer sans filet pale

@Alexandre : euh ... oui, je me suis renseignée, tu penses bien que je me suis pas réveillée comme ça ce matin en décidant d'envoyer valser le seul travail que j'ai fait de ma vie (ou presque). J'en ai accompagné des dizaines vers le départ. La retraite à 35/40 ans, ce n'est guère plus qu'une légende qu'on raconte encore pour faire du chiffre dans les centres de recrutement. Quant aux emplois réservés : on prend les mêmes et on recommence, on change juste le déguisement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 10 Oct 2016 - 20:33

La retraite, bien sûr c'est le complément de l'activité qui se poursuit, je sais bien qu'il ne s'agit pas de se la couler douce à partir de 40 ans...
Pour ce qui est des emplois réservés, j'en connais qui s'éclatent, qui gagnent très bien leur vie et qui ne regrettent pas la vie d'officier contre la vie de fonctionnaire.
En tous les cas, je te souhaite bonne chance dans ta reconversion Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Godisgood le Mar 11 Oct 2016 - 0:44

A la lecture de tes interrogations actuelles, 3 questions me viennent à l'esprit :

- As-tu besoin d'un niveau de reconnaissance "supérieur" : plus grand, plus majestueux, accepté par un plus important nombre de personnes par exemple, ou plus influentes, etc ?

- As-tu pu définir ton "rêve de vie" au-cours de ton enfance ?

- Quel serait ta vie idéale si le monde entier fonctionnait parfaitement et constamment selon ta vision des choses ?
Godisgood
Godisgood

Messages : 360
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par mypseudo le Mer 12 Oct 2016 - 19:32

@Mily : ouais c'est clair. Moi je suis pour le risque mesuré !!! Mon filet c'est de conserver une part de temps partiel pour lancer mon activité en auto entreprise. Je garantis le salaire mais j'ouvre une porte. Je verrai bien ensuite. Tout choix implique un renoncement... Et le ht potentiel ne renonce pas, il veut tout !! Et j'en suis... Mais je pense que c'est la lassitude, l'épuisement ou les crises existentielles qui nous amènent à bouger réellement. Tu arriveras peut-être à un seuil, à cause du temps qui passe, de l'ennui, du besoin de bouger que sais-je ou la peur sera amoindrie par tes nécessités nécessaires. Quand tu envisageras que tu as plus à gagner qu'à perdre. Mais tu es déjà en marche ! Bien à toi
mypseudo
mypseudo

Messages : 537
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 46
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par nikoku74 le Lun 31 Oct 2016 - 18:02

que ça me parle tout ça : personnellement à force de chercher la stabilité je me suis perdu, en utilisant inconsciemment tous les mécanismes de défense psychologiques pour rentrer dans la norme et me prévenir de mon hypersensibilité: résultats clashs à répartition. Mais retrouver la confiance petit à petit émiettée pour se trouver soi-même...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1346
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 45
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Chuna le Lun 31 Oct 2016 - 19:56

Je vais pas t'aider des masses, malheureusement, puisque je suis plutôt dans ce genre d'idée en ce moment...
Sachant que j'ai pour le moment un boulot alimentaire qui me plait que moyennement. et un boulot pas franchement fiable (vacataire, je peux gicler à chaque rentrée scolaire, et j'ai un salaire de merde)
J'ai dans l'idée de reprendre mes études mais à distance (fac on line), puis de me mettre à mi temps le jour où je veux me lancer (pas compliqué avec l'éducation nationale). J'ai absolument besoin d 'avoir un filet de secours, sinon je ne me lancerai pas.

Ma psy m'a parlé de bilan de compétence, avec sa collègue spécialisée psy d'entreprise. ça peut peut-être être un moyen de mettre les choses à plat et surtout définir ses vrais besoins?

Perso j'ai besoin de sécurité financière, vu que j'ai mes bestioles à charge. Sans ça, je pense que j'aurais choisi un métier plus précaire (enfin plus encore lol) mais qui me plait vraiment...

AMHA, je pense qu'il est important de se demander ce qu'on a vraiment à perdre, au final.
Si ya pas de gosses, et qu'on n'a pas un niveau de vie très élevé, m'est avis qu'on retombe toujours sur ses pattes...

En tout cas, je te souhaite bon courage, j'espère que tu nous feras part de l'avancée de ton projet.
Je n'ai aucun doute que tu le mèneras à bien Wink

Chuna

Messages : 17076
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Quitter un emploi stable et se reconvertir ?  Empty Re: Quitter un emploi stable et se reconvertir ?

Message par Invité le Lun 31 Oct 2016 - 21:36

- As-tu besoin d'un niveau de reconnaissance "supérieur" : plus grand, plus majestueux, accepté par un plus important nombre de personnes par exemple, ou plus influentes, etc ?
Oui, c'est pour cela que j'ai choisi l'ancienne profession de 90% des dictateurs à vie.

- As-tu pu définir ton "rêve de vie" au-cours de ton enfance ?
"Quand je serai grande, je serai chef de tout le monde"

- Quel serait ta vie idéale si le monde entier fonctionnait parfaitement et constamment selon ta vision des choses ?
Je serais dictatrice à vie.

@Chuna : j'ai rendez-vous pour le bilan de compétences avec la psy du pôle de reconversion. J'entends souvent que les gens qui y passent sous-estiment souvent leurs compétences. Je verrai bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum