Mon expérience du voyage + mon voyage seule de cet été

2 participants

Aller en bas

Mon expérience du voyage + mon voyage seule de cet été Empty Mon expérience du voyage + mon voyage seule de cet été

Message par Estefania Lun 15 Aoû 2016 - 14:41

Salut,

Bon alors voici ma contribution au sujet.
Voyager est quelque-chose qui m'a toujours tentée. Quand j'étais plus jeune j'étais frustrée de voir les gens faire des voyages, et moi j'osais pas me lancer. Il aurait fallu que quelqu'un vienne me chercher et me dise "viens, on y va", ce qui ne s'est pas produit.

J'ai eu une opportunité de vivre en Angleterre à 25 ans, pour faire assistante de français, mais j'ai pas tenu une semaine: la sortie de ma zone de confort m'a fait flipper, personne n'est venue m'accueillir à bras ouverts (évidemment, je m'attendais à quoi?:)), j'étais mal 24h/24, j'arrivais pas à relativiser, et à l'époque je ne connaissais pas les outils pour arriver à prendre un peu de recul.

Plus tard j'ai fait un voyage de 5 mois avec mon mec de l'époque: 5 mois de liberté, c'était super. Sortir de la routine du taf, voir de nouvelles choses, partager ça avec lui, c'était génial. Sauf que le retour a été difficile: gestion du décalage, retour à une vie plus "normale". Là encore, gros problème de prise de recul pour moi.
A partir de ce moment là, j'ai plus réussi à me sentir bien au taf, j'avais qu'une envie c'était de repartir. En plus on était allés en Islande, j'étais tombée amoureuse de ce pays et je voulais y retourner le plus tôt possible.
Bref, j'ai refait quelques voyages avec lui, plus courts cette fois.

Puis on s'est séparé. Mais j'ai conservé cette envie de bouger. J'ai d'ailleurs du mal avec le boulot, parce qu'il n'y a pas assez de flexibilité pour les gens comme moi. Du coup j'alterne les périodes de chômage et de taf, mais ça dure jamais bien longtemps.

L'an dernier, je tournais en rond, j'avais pas de taf justement, alors j'ai décidé de partir en Islande 3 mois, pour faire "helper". "Helper' c'est un peu comme wwoofer, tu bosses quelque-part sans salaire, mais avec l'hébergement et la bouffe. Je me suis retrouvée à bosser dans une auberge de jeunesse.
Le décalage, le "putain mais qu'est-ce que je fous là", je l'ai ressenti bien sûr. Ce qui m'a aidée beaucoup, c'est d'être dans un endroit magnifique, de ressentir la magie de ce pays.

Cette année j'ai voulu refaire la même chose, mais en Ecosse (parce que bon, je suis allée en Islande un paquet de fois, j'ai toujours envie d'y aller mais je veux aussi voir d'autres pays). J'avais 2 mois de vacances cet été. Au départ, j'ai vachement fantasmé ce truc, je me disais "ouais, je vais trouver un vrai taf sur place et je reviendrai pas, patati patata".
Puis le moment s'est rapproché, et plus il se rapprochait, plus j'ai pris conscience que ça allait être difficile, bien plus difficile que d'aller en Islande, qui était déjà connue pour moi, dans laquelle je me sentais presque chez moi.

Alors bon je suis partie quand-même, mais arrivée sur place, je me suis retrouvée dans une auberge de jeunesse où j'étais censée faire "helper" aussi. Sauf que dès que je suis arrivée je l'ai pas senti DU TOUT. Je sais pas, les gens, les conditions de vie, tout.
Je sais qu'il y a un côté compréhensible à ma réaction: en effet les gens avaient l'air beaucoup plus jeunes que moi et pas dans le même délire (même si, rétrospectivement, à leur âge j'étais déjà pas dans le même délire), on était hébergé dans un dortoir de 6, bref, pas des conditions idéales.
Mais d'un autre côté j'ai pas vraiment essayé non plus, je me suis pas dit "allez essaie on verra bien, c'est pas grave", non, je me sentais TELLEMENT décalée que j'ai préféré me barrer illico. J'aurais sans doute tenu si ça avait été un vrai job cela dit.

Alors j'ai essayé de trouver d'autres endroits où faire "helper", mais bon au dernier moment, pas facile. Et en plus ça veut dire faire des choix sur tous les "hôtes" disponibles. Et vu que je suis pas très habile socialement, c'est pas facile de choisir!
J'ai fini par trouver un endroit où je suis restée une quinzaine de jours. C'était pas fantastique mais ça a été. Et on était que 2 "helpers", donc ça allait, j'avais pas l'impression de me sentir trop à part, décalée, nulle. Pas d'effet de groupe. Je sais que tout ça c'est des vieux restes traumatisants de l'école, faudrait que je me détende avec ça, mais je pense qu'avec le temps ça ira mieux.
Tout ça pour dire que, environ 1 mois avant de partir, j'ai eu comme un éclair de lucidité, que l'Islande avait été une expérience à part, mais que mes problèmes avaient pas disparu, que mes problèmes à m'intégrer dans un groupe étaient toujours bien réels. J'ai pas eu vraiment le temps de me préparer à ça. Et puis quand t'es "helper", tu peux même pas te réfugier chez toi après le boulot, puisque tu vis avec tes collègues!

Bref, y'a un moment au court de ce voyage où je me suis dit "j'arrête de chercher, j'ai plus envie de m'infliger ça, je voyage, point". Alors voilà: j'ai bossé 15 jours, et j'ai voyagé 3 semaines.
Ca a pas été super facile pour plusieurs raisons: déjà parce que j'ai pas trop de thunes, et que l'Ecosse c'est cher (mais vu qu'à la base je devais bosser, j'avais pas super anticipé ce problème!). En plus tout est plein partout, faut tout réserver 15 ans en avance. Du coup, pas de place à l'improvisation du tout.
Donc j'en ai tiré quelques conclusions:
l'Ecosse l'été, sans tente, c'est chaud car c'est compliqué de trouver un hébergement.
Et aussi l'Ecosse sans bagnole c'est super frustrant (sauf si tu fais de la rando, mais j'avais pas l'équipement). J'ai traversé des super paysages, sans pouvoir m'y arrêter.

De manière plus personnelle, je dirais que voyager seul a ses avantages: tu es libre d'aller où tu veux, de faire ce que tu veux, de bouffer ce que tu veux, de te coucher à l'heure que tu veux. En effet, certaines personnes (d'autres voyageurs seuls) vont peut-être venir te parler plus facilement que si tu étais avec d'autres gens.
Mais faut pas se leurrer, il n'y a pas de miracle: si toi même t'oses pas aller vers les gens, parfois il ne se passera rien. Moi je sais que j'ai tendance à attendre que les gens viennent me parler, et une fois que c'est fait je me sens mieux, plus légitime en quelque sorte. C'est idiot! Evidemment qu'on est tous légitime, qu'on a tous le droit d'être là. J'ai encore un gros problème avec ça, j'ai peur de me prendre "des vents". Alors qu'au pire, tu prends un vent, est-ce que c'est grave? Non. Tout le monde s'en prend. Et si tu prends pas de risque, il se passe rien et tu restes avec tes frustrations.

Alors voilà, il y a eu quelques moment cool dans ce voyage, des moments où j'y arrivais mieux, où je prenais confiance. Des moments d'émerveillement, pas autant qu'en Islande certes, mais quand-même.
Il y a eu d'autres moments plus difficiles, où mes problèmes me rattrapaient, où j'arrivais pas à parler aux gens, où j'avais envie de rentrer chez moi.

En fait là je commence à me dire que c'est pas grave, que j'ai déjà franchi un pas et qu'en principe, les prochaines fois ça devrait aller mieux. Je sais que ça peut pas être super tout le temps. J'étais partie d'assez haut je crois, et c'est bien, j'ai fait quelque-chose de plus "challenging" d'un certain point de vue, je commence à accepter que ça peut pas tout le temps être super, et que ça aide aussi de galérer, parce que tu en tires des enseignements.
Après, on pourra aussi me rétorquer que j'ai rien fait d'exceptionnel. Certes, mais pour quelqu'un comme moi c'est déjà un progrès, et c'est ça qui compte:)
Estefania
Estefania

Messages : 14
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience du voyage + mon voyage seule de cet été Empty Re: Mon expérience du voyage + mon voyage seule de cet été

Message par Jérémy34 Lun 15 Aoû 2016 - 19:02

Merci pour ton partage, Estefania.

La peur du changement.

La peur de l'inconnu.

On est des créatures peureuses en fin de compte...

On doit devenir des créatures amoureuses sinon c'est la ruine.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 935
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 38
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience du voyage + mon voyage seule de cet été Empty Re: Mon expérience du voyage + mon voyage seule de cet été

Message par Invité Lun 15 Aoû 2016 - 20:16

Je me suis prévu deux mois en A.L. l'été prochain.
maintenant que je me sens bien seule et avec les autres je me sens prête à partir seule. Mais si tu veux je tembarque !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum