Chronique du dévissage

3 participants

Aller en bas

Chronique du dévissage Empty Chronique du dévissage

Message par Hector70 Ven 5 Aoû 2016 - 13:06

Bonjour à tous
Je suis nouveau...Je ne sais pas vraiment comment je suis arrivé ici. Je suis d’abord resté en sous-marin, silencieux, lisant vos messages, incertain quant à ma capacité à converser avec autre chose qu'un livre, un arbre ou un chat.

Il y a 4 ans, j’ai dévissé, après un burnout á faire s'écrouler un pont,  découvrant en cette malheureuse occasion la personnalité hautement toxique de la femme avec qui j’étais marié depuis 20 ans.

J'ai toujours été ce mec bizarre qui ne voit jamais la même chose que les autres, se sent seul au milieu de la foule, ne fait pas partie d'un groupe, d'une équipe, d'un cercle...qui ne dit pas ce qu'il pense , qui semble toujours se foutre de la gueule du monde, regarde Arte en allemand, parle aux clochards, passe son temps à transformer les plaques d’immatriculation en équation,  et qui, pour le coup,  a forcément un problème (ou est gay)

De calomnies en mise en scènes rendues  plausibles par ma personnalité aussi dérangeante qu’étrange, j'ai été mis à mort dès le premier genou mis à terre. : Prison, rue, sdf, enfants placés en foyer...et puis une plongée dans les eaux profondes de la drogue (J’ai dépensé une extraordinaire énergie à me détruire)

Et puis un matin, le soleil m'a réveillé sur mon banc...un retour tonitruant sur terre, que personne n'aurait pu imaginer...á l'issue d'une des innombrables nuits passées dehors, je me suis rendu à la gare de Zürich pour prendre une douche et enfiler un costard de récup que j'avais fait nettoyé au prix de 4 jours en moins sur mon budget (je vivais avec 5€ par jour) ; Je me suis rendu à un entretien d'embauche et ai décroché le job de ma vie. Je suis cadre supérieur dans l'industrie, j'ai récupéré mes fils avec qui je vis toujours ...ma fille, plus jeune, ne veut plus me voir.

Des nuits blanches, passées sur Google pour essayer de comprendre les raisons de ma descente aux enfers,  alors qu'aucune  pathologie mentale ne soit diagnostiquée, á mon grand dam, á l'issue de 9 mois de suivi psychiatrique.

Par des chemins de traverses suivis sans conviction, je suis tombé sur des articles et des témoignages qui m'ont arraché les larmes que je ne croyais plus possible de verser ; ma différence, ignorée, dissimulée depuis ma jeune enfance, aurait donc des rayures!

Depuis je réapprends à faire ma connaissance, á me débarrasser de mon faux self et je n’hésite pas à parler de succès presque systématique quand je suis mes convictions et mon intuition dorénavant.

Je gave la créature logée entre mes deux oreilles avec tout ce qui passe : du mécanisme d'une serrure à l'astrophysique, tout me capte ....je fais le tour de la planète  en moyenne 8 fois par an dans le cadre de mes activités professionnelle, ce qui me donne d'extraordinaires opportunités de découverte et d'ouverture au monde.

Je n'ai toujours pas d'amis car je souffre d’être contraint au mensonge continuel concernant ma vie…comment ne pas faire peur avec une histoire aussi glauque?

Aussi, je suis content de me retrouver ici, au milieu de tant d’êtres uniques.

Hector

Hector70

Messages : 1
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Chronique du dévissage Empty Re: Chronique du dévissage

Message par Invité Ven 5 Aoû 2016 - 14:11

bienvenue :-)

la vie n'est pas toujours facile pour les zèbres c'est clair

et bravo pour les efforts faits !

ps pour les plaques minéralogiques puisqu'elles sont logiques c'est assez normal de s'y pencher, je le fais aussi régulièrement ;-)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique du dévissage Empty Re: Chronique du dévissage

Message par Blackscholes Ven 5 Aoû 2016 - 19:35

Bienvenue dans la savane! Au galop !

Après avoir lu ton récit, je tiens à te féliciter pour cette remontée magistrale et te fais part de mon respect.

Bonne soirée!

P.S. Pour moi, concernant les plaques d'immatriculation, c'est l'envie parfois soudaine de m'amuser à les mémoriser qui surgit ^__^'
Blackscholes
Blackscholes

Messages : 29
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Chronique du dévissage Empty Re: Chronique du dévissage

Message par Yoda300 Sam 6 Aoû 2016 - 0:22

Bienvenue !

J'aime les histoires qui finissent bien.
Yoda300
Yoda300

Messages : 1254
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 48
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum