J'ai raté ma vie

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty J'ai raté ma vie

Message par Nuage le Lun 1 Aoû 2016 - 18:06

J'écris ce message pour vous faire part du ratage complet de ma vie à presque trente ans.

Je vis seul chez ma mère, sans amis, sans petite amie, sans enfants, sans travail et sans la moindre perspective devant moi. Je n'ai jamais travaillé après ma licence de biologie, je n'ai aucun métier en vue, je n'ai pas de passion particulière. J'aime juste lire sur un peut tout les sujets, écouter un peu de musique, et je joue du clavier et de la guitare à un niveau débutant. Je ne peux plus communiquer avec les gens, car ayant une vie vide, je n'ai aucun sujet de conversation (constaté aux IRL zebra). J'ai aussi une sale tendance à vivre dans ma tête et à créer des histoires dont je suis le héros, mais c'est une habitude dont je souhaite me débarrasser. J'ai aussi des angoisses et des moments de déprime plus ou moins fréquents.

Je crois que je n'ai tout simplement pas compris comment la vie fonctionnait, ce qu'on était censé y faire, n'y comment ça s'utilisait. La faute probablement à mon entourage familial qui ne m'a absolument pas guidé, et ne m'a rien expliqué ni donné aucun conseil. Du coup, pour moi la vie se constituait seulement de l'école, où je socialisais assez peu et de la maison où je regardait la télé et jouait seul la plupart du temps. J'ai raté tout un pan du développement habituel d'une personne, avec les relations, la construction d'une individualité ainsi que du développement de compétences par le biais d'activités et de loisirs extra-scolaires.

Si j'ai écris ce message, c'est que j'ai encore un peu d'espoir que les choses s'améliorent, surtout que je n'ai que trente ans et que je suis en bonne santé, mais j'ai vraiment du mal à voir comment. Alors si quelqu'un possède une excellente idée, qu'il n'hésite pas à m'en faire part. Il me faudrait une stratégie pour effectuer une sorte de redémarrage, prendre les bonnes habitudes, adopter les bons points de vue, réaliser les bonnes interprétations pour pouvoir enfin vivre.

Nuage

Messages : 181
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Lun 1 Aoû 2016 - 18:21

Ecrire?

30 ans, tu aborde la partie la plus intéressante, tu as toute la vie devant toi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Argos34 le Lun 1 Aoû 2016 - 19:12

À à peine 30 ans tu affirmes avoir "raté ta vie",
alors que d'autres guère plus âgés sont persuadés de l'avoir "réussie"...

Non, tu as bien sûr encore toutes les cartes en main,
d'autant que tu sembles avoir une grande lucidité
et une capacité d'analyse hors pair.

Mais peut-être qu'au-delà de la formulation de concepts généraux
cela t'aiderait de persévérer dans des actes concrets tout simples,
histoire de prendre pied progressivement dans une réalité moins négative ?
Argos34
Argos34

Messages : 218
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 56
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par JCVD le Lun 1 Aoû 2016 - 19:38

Quelques conseils en vrac  :

Lionel a écrit:J'écris ce message pour vous faire part du ratage complet de ma vie à presque trente ans.

Je vis seul chez ma mère, sans amis, sans petite amie, sans enfants, sans travail et sans la moindre perspective devant moi. Je n'ai jamais travaillé après ma licence de biologie, je n'ai aucun métier en vue, je n'ai pas de passion particulière. J'aime juste lire sur un peut tout les sujets, écouter un peu de musique, et je joue du clavier et de la guitare à un niveau débutant. Je ne peux plus communiquer avec les gens, car ayant une vie vide, je n'ai aucun sujet de conversation (constaté aux IRL zebra). J'ai aussi une sale tendance à vivre dans ma tête et à créer des histoires dont je suis le héros, mais c'est une habitude dont je souhaite me débarrasser. J'ai aussi des angoisses et des moments de déprime plus ou moins fréquents.

Je crois que je n'ai tout simplement pas compris comment la vie fonctionnait, ce qu'on était censé y faire, n'y comment ça s'utilisait. La faute probablement à mon entourage familial qui ne m'a absolument pas guidé, et ne m'a rien expliqué ni donné aucun conseil. Du coup, pour moi la vie se constituait seulement de l'école, où je socialisais assez peu et de la maison où je regardait la télé et jouait seul la plupart du temps. J'ai raté tout un pan du développement habituel d'une personne, avec les relations, la construction d'une individualité ainsi que du développement de compétences par le biais d'activités et de loisirs extra-scolaires.

Si j'ai écris ce message, c'est que j'ai encore un peu d'espoir que les choses s'améliorent, surtout que je n'ai que trente ans et que je suis en bonne santé, mais j'ai vraiment du mal à voir comment. Alors si quelqu'un possède une excellente idée, qu'il n'hésite pas à m'en faire part. Il me faudrait une stratégie pour effectuer une sorte de redémarrage, prendre les bonnes habitudes, adopter les bons points de vue, réaliser les bonnes interprétations pour pouvoir enfin vivre.

Une stratégie de rédemarrage…

D'abord, bien savoir qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire.

Tu parles d'activités et de loisirs.
Choisis-en une ou deux et GO !
Même arbitrairement, si rien ne te passionne.
Exemple, par ordre alphabétique : A --> aviron, allez, c'est parti !

Ensuite, ça pourrait être pas mal de t'essayer à un boulot.
N'importe lequel.
Avec une licence de biologie, tu dois pouvoir trouver quelque chose.
Laborantin, ça pourrait être pas mal.
Avec ta licence tu pourrais faire des vacations comme prof, mais, dans un premier temps, je te conseillerais plutôt un autre boulot.
Quand tu seras un peu plus sur de toi, essaye, pour voir.
Une expérience parmi d'autres.

L'idée, c'est de te "reconnecter" avec la vie "ordinaire".

Tu verras des trucs chiants, des trucs qui te plairont pas, qui te révolteront, d'autres qui te plairont… Tu trouveras du coup des sujets de conversation avec d'autres gens.

L'idée, c'est que, même si au début, ça ne te paraîtra pas génial, petit-à-petit, tu feras ton trou.

Les amis, amies… ça viendra avec le boulot et les activités de loisir - peut-être même beaucoup plus !
Le boulot, prends le premier que tu trouves, peu importe ! L'idée c'est de te socialiser petit à petit !
Même Mc Do ! C'est très bien Mc Do ! Tu auras forcément des choses à partager avec les autres : le stress, l'odeur de graillon, les cadences infernales, les petits salaires…

Ça paraît peut-être pas, mais râler avec les autres, c'est déjà une forme de communication !

Si tu ne l'as pas vu, regarde Gran Torino, de Clint Eastwood.
C'est un chef-d'œuvre.
Note les premières conversations du gamin, c'est rigolo !
C'est un peu ça !

Tu parles de ta tendance à créer des histoires.
Tu peux soit y mettre fin, soit la mettre à profit en écrivant des nouvelles, romans, pièces de théâtre.
Ça te donnerait aussi un statut social, des choses à dire : tu te lances comme écrivain.

30 ans, c'est la pleine bourre ! N'aie pas peur, fonce !
Tout est bon à prendre ! Même un refus de CV !

Dernière chose, peut-être ne pas te faire un programme trop ambitieux tout de suite.
Des petits objectifs, ça peut être bien aussi.
Ex : aller à la bibliothèque, aller à la piscine…

N'hésite pas non plus à te faire conseiller par des gens de Pôle emploi ou autres.
Le véritable but étant d'abord de rencontrer du monde.

Courage ! Je suis sûr que ça va le faire !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 102

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Lun 1 Aoû 2016 - 19:48

JCVD a écrit:
Le véritable but étant d'abord de rencontrer du monde.

Courage ! Je suis sûr que ça va le faire !

Oui, te reconnecter Wink

Testé et approuvé Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Singe à rayures le Lun 1 Aoû 2016 - 21:29

Quitte ton travail avec quelques milliers d'euros en poche et va voyager loin et longtemps.
C'est le moment de commencer à être le personnage principal de ta vie IRL.
Dis-toi que tout ce que tu as vécu était une longue phase de motivation à mordre de la vie.
Maintenant que tu en as bien envie -- vas-y.
Singe à rayures
Singe à rayures

Messages : 26
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 39
Localisation : pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Badak le Lun 1 Aoû 2016 - 22:07

Lionel a écrit:J'écris ce message pour vous faire part du ratage complet de ma vie à presque trente ans.
Tu n'es pas le seul... Il y en a des pires que toi... je ne parle pas de moi j'espère einh... mais c'est juste que j'avais moi aussi envie hier de mettre ce titre...
Bref tu me fais me rendre compte à quel point nous dramatisons lorsqu'on a ce type de pensée... Il m'est plus facile de voir ton potentiel que le mien...

Lionel a écrit:Je vis seul chez ma mère, sans amis, sans petite amie, sans enfants, sans travail et sans la moindre perspective devant moi. Je n'ai jamais travaillé après ma licence de biologie, je n'ai aucun métier en vue, je n'ai pas de passion particulière. J'aime juste lire sur un peut tout les sujets, écouter un peu de musique, et je joue du clavier et de la guitare à un niveau débutant. Je ne peux plus communiquer avec les gens, car ayant une vie vide, je n'ai aucun sujet de conversation (constaté aux IRL zebra). J'ai aussi une sale tendance à vivre dans ma tête et à créer des histoires dont je suis le héros, mais c'est une habitude dont je souhaite me débarrasser. J'ai aussi des angoisses et des moments de déprime plus ou moins fréquents.

Je résume :
Tu as un diplome de biologie, tu as beaucoup d'intérêts (juste rien de spécifique, donc tu as une culture générale dans plusieurs directions ).
Tu joues du clavier et de la guitare... excellent , les filles aiment cela.. Wink .

Tu es très créatifs, tu aimes raconter des histoires... ( tu peux écrire un roman qui raconterait l'histoire d'un gars qui aimait se raconter des histoires).

Tu peux rencontrer des gens qui s'interessent aux mêmes questions que toi... que ce soit la littérature, les sciences etc... C'est un paradoxe étrange (mais que moi aussi je vis) d'avoir le sentiment de ne pas savoir quoi dire aux gens ordinaires parce que tout ce dont on peut parler est trop compliqué... Et alors, c'est le cercle des gens appropriés qu'il faut trouver.

Tu es chez ta mère en attendant de te trouver un boulot, et de trouver ce que u veux faire, c'est tout... c'est temporaire... au pire raconte à certains étrangers que tu loues une chambre sans spécifier que tu la loues chez ta mère et que lui rembourseras peut-être un jour.

Tu es anxieux et déprimé... je connais ça aussi... il y a possibilité de prendre des antidépresseurs même si ça ne règle pas tout, on reste moins longtemps dans un état larvaire... et voir un psy, mais ça coûte cher..


Lionel a écrit:Je crois que je n'ai tout simplement pas compris comment la vie fonctionnait, ce qu'on était censé y faire, n'y comment ça s'utilisait.
Voyons ... Tu as un diplome de biologie, c'est toi le spécialiste de comment la vie fonctionne !! Tu peux aussi aller vers la recherche en biologie si tu veux encore mieux savoir comment la vie fonctionne.

Lionel a écrit:La faute probablement à mon entourage familial qui ne m'a absolument pas guidé, et ne m'a rien expliqué ni donné aucun conseil. Du coup, pour moi la vie se constituait seulement de l'école, où je socialisais assez peu et de la maison où je regardait la télé et jouait seul la plupart du temps. J'ai raté tout un pan du développement habituel d'une personne, avec les relations, la construction d'une individualité ainsi que du développement de compétences par le biais d'activités et de loisirs extra-scolaires.
Tu es exactement comme moi !!! (je présume que non sur le détail, mais je me reconnais drolement ). Je suis le genre de nerd qui n'a jamais eu d'amis avant l'université... et qui n'a jamais sorti avec une fille avant 24 ans..

Mais tout n'est pas perdu... si on apprenait à laisser derrière nous notre passé sans s'y accroché et sans se sentir raté d'avoir fait autre chose que les gens ordinaires, alors on irait mieux.. Et on doit aussi accepter nos difficultés psychologiques : anxiété, dépression..., et ne pas en avoir honte... et se dire que si on a honte, il n'y a pas de honte à avoir honte... etc... C'est un peu difficile à parvenir à intégrer ce genre de mentalité.. mais je viens de commencer la méditation pour nous aider... Ce qui a d'intéressant est qu'il y a réellement un fondement neurologique.

Le temps où les autres ont socialisé, toi tu as consacré ce temps à autre chose (par exemple lire, te cultiver, etc), et tu y as développé des habiletés... Nous ne sommes pas très fort socialement, mais on a d'autres atouts...
Et il y a des filles qui aiment cela aussi. Surtout après 30 ans... Les filles de 30 ans sont différentes de celles de 18 et sont plus sensibles à l'intelligence...


Lionel a écrit:Si j'ai écris ce message, c'est que j'ai encore un peu d'espoir que les choses s'améliorent, surtout que je n'ai que trente ans et que je suis en bonne santé, mais j'ai vraiment du mal à voir comment. Alors si quelqu'un possède une excellente idée, qu'il n'hésite pas à m'en faire part. Il me faudrait une stratégie pour effectuer une sorte de redémarrage, prendre les bonnes habitudes, adopter les bons points de vue, réaliser les bonnes interprétations pour pouvoir enfin vivre.

C'est comme tu dis, c'est comme les moteurs d'autrefois, il suffit de redonner un coup de manivelle et ça va redémarrer.

Tu as raison, c'est une bonne idée de prendre de nouvelles habitudes d'hygiène de vie... Ma soeur est bipolaire et c'est comme ça qu'elle contrôle tout (en plus des médicaments).

Sans emploi, tu peux aussi faire du bénévolat pour socialiser dans un contexte où on n'exige pas de toi une performance stressante... c'est toi le boss de ton temps et tu l'offres à qui tu veux. Il y a des associations qui cherchent des bénévoles pour offrir de l'aide aux devoirs aux enfants défavorisés...
Ensuite tu peux te présenter comme ayant un emploi, si ça te gêne de te sentir sans emploi... Ton emploi est bénévole, mais ça ne change rien, tu te sentiras utile et en plus tu peux aussi leur demander des lettres de références.
Badak
Badak

Messages : 1230
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Chuna le Lun 1 Aoû 2016 - 23:03

Tu as fait quoi comme licence de bio?

Chuna

Messages : 17265
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par JCVD le Lun 1 Aoû 2016 - 23:28

Je plussoie Badak.
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 102

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Magnetique le Mar 2 Aoû 2016 - 0:00

je plussoie JCVD qui plussoie Badak
Magnetique
Magnetique

Messages : 70
Date d'inscription : 30/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Mar 2 Aoû 2016 - 0:23

Bonsoir Lionel,
J'aimerai relever quelques phrases de ton post qui me paraissent importantes :

Je crois que je n'ai tout simplement pas compris comment la vie fonctionnait, ce qu'on était censé y faire, n'y comment ça s'utilisait. La faute probablement à mon entourage familial qui ne m'a absolument pas guidé, et ne m'a rien expliqué ni donné aucun conseil

Les parents n'ont généralement pas à expliquer à leurs enfants comment "vivre". Ca s'apprend en vivant.
(À moins que tes parents soient maltraitants ?)

J'ai raté tout un pan du développement habituel d'une personne, avec les relations, la construction d'une individualité ainsi que du développement de compétences par le biais d'activités et de loisirs extra-scolaires.

Et l'école ? Tu avais la possibilité d'y construire tout ca ...

Mon impression en te lisant c'est que tu n'as pas su "imiter" les autres, il aurait fallu que tu apprennes ce qui ne s'apprend pas la plupart du temps.
Ton témoignage fait vraiment penser à un syndrome Asperger. Sûrement pour ca que Bapak s'y reconnait Wink

J'ai aussi une sale tendance à vivre dans ma tête et à créer des histoires dont je suis le héros
Je fais souvent ca aussi, depuis toute petite. Quand la vie est morne, ca créé un espoir, un rêve, même si c'est du fake. L'adrenaline est présente.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Yack le Mar 2 Aoû 2016 - 1:06

Ca fait un bail que je n'ai pas posté ! Smile


Je faisais beaucoup ça enfant , et jusqu'à 25 ans, juste avant de m'endormir, parfois pendant la journée. Des histoires sorties de mon imagination qui m'ont permis de sortir la tête de l'eau, de tenir bon. Je ne pense pas que ce soit quelque chose de mauvais,  je pense que c'est une manière de combler un vide, de se créer une reconnaissance hors du réel ... mais bon j'extrapole un peu là.

Concernant le travail, je n'ai pas d'avis particuliers, mais je pense qu'il est important de rester actif. Mes périodes d'inactivité ont été psychologiquement assez difficiles à vivre.
J'ai arrêté les études, j'ai travaillé et repris mes études après, rien ne t'empêche de t'inscrire à un master excepté les finances.
Question : as tu pu faire un séjour Erasmus pendant les études ?


Changer des habitudes est un bon début, mais n'essaie pas de tout changer d'un coup.
En général, le changement d'attitude se passe limite inconsciemment, ça demande certes des efforts, mais il faut éviter de se forcer pour ne pas tomber dans un blocage.

La vie ne fonctionne pas, y a pas de manuel expliquant la vie, et heureusement d'ailleurs.


Dernière édition par Yet Another Crazy Koala le Mar 2 Aoû 2016 - 1:09, édité 1 fois
Yack
Yack

Messages : 718
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Mar 2 Aoû 2016 - 1:07

Lionel a écrit:

Si j'ai écris ce message, c'est que j'ai encore un peu d'espoir que les choses s'améliorent, surtout que je n'ai que trente ans et que je suis en bonne santé, mais j'ai vraiment du mal à voir comment. Alors si quelqu'un possède une excellente idée, qu'il n'hésite pas à m'en faire part. Il me faudrait une stratégie pour effectuer une sorte de redémarrage, prendre les bonnes habitudes, adopter les bons points de vue, réaliser les bonnes interprétations pour pouvoir enfin vivre.

Hello, heureuse d'apprendre que tu as encore un peu d'espoir  Very Happy et que tu sois en bonne santé, ça aide à beaucoup de choses d'avoir une bonne santé Smile
Sinon sur ta stratégie, idéalement tu souhaiterais la voir aboutir à quoi ? Sans barrières mentales, où voudrais tu être ? avec qui ? des personnes qui aiment quoi ? ect. Si tu t'imaginais le film de ta vie où tu es l'acteur ? ça donne quoi comme film ? parce que je me permets de penser, tu me contredis si j'ai tort, que c'est après vivre que tu as du mal semble t il à remplir Smile... il faudrait que tu poursuives ta phrase avec vivre quoi ? où ? avec qui ? de quoi tu as besoin, de quoi tu as envie, une vie entière ou alors par tranches ça peut s'imaginer aussi et aussi se réaliser Smile Tu peux même programmer ton ratage pour tes 40 ans Smile ou alors partir de tes 40 ans pour dérouler les dix années à venir.
J'ai connu un tout "raté" (parmi plein d'autres) qui a très vite réussi sa vie, à savoir qu'elle lui ressemble et qu'elle le rend heureux. Et en plus comme le bonheur et les petits bonheurs c'est contagieux et pas mauvais pour la santé...
Sinon je ++soi aussi JVCD, et Badak et Magnétique qui t'ont déjà envoyé le max de pistes et d'énergie. Il est bien ce forum, toutes ces personnes qui ont raté leur vie  Razz Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Mar 2 Aoû 2016 - 1:50

Spoiler:
Détail alimentaire important : plutôt aller bosser dans ce cas chez Quick plutôt que chez Mac Do par contre, elle n'est pas terrible la mayo chez Mac Do, ils mettent des épices bizarres, au moins que tu ne souhaites évidemment révolutionner la mayo chez Mac Do, alors là je n'ai rien dit Smile C'est important les détails alimentaires surtout concernant la mayonnaise. "Dis Mr Mac DO, tu ne l'aurais pas raté ta vie mayo ?Wink

Sais tu faire une mayo ?  cat


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Badak le Mar 2 Aoû 2016 - 4:33

Parisette a écrit:....
Mon impression en te lisant c'est que tu n'as pas su "imiter" les autres, il aurait fallu que tu apprennes ce qui ne s'apprend pas la plupart du temps.
Ton témoignage fait vraiment penser à un syndrome Asperger. Sûrement pour ca que Bapak s'y reconnait Wink

....
La première partie de ta phrase m'avait un peu choqué (ne pas avoir su imiter les autres.... ? aargh ) , avant de lire la seconde partie Wink .. Ma première pensée est que je ne pense pas vraiment que c'est une si bonne chose d'imiter les autres,... Ensuite tu as toute de même raison, que comme singe social appelé être humain, on est fait pour adopter un mode de vie grégaire.. et dans un sens , c'est clair qu'on devrait normalement avoir envie d'imiter les autres. Toi attraper banane... moi imiter toi attraper banane. Moi apprendre attraper banane. Banane miam miam. Bouffer banane ensemble. Mais ce cirque de singes est parfois un peu énervant et épuisant... Embarassed

Au final, il y a quand même des gens solitaires et introvertis qui s'en sortent bien.. Bref, il n'est pas nécessaire de changer toute sa personnalité pour cesser de déprimer ... (bon en fait je vois que ce n'était pas ce que tu disais non plus, je réponds ici davantage à l'idée qui me vient en lisant ce que tu écris, qu'à ce que tu dis précisément. )

Ensuite,
c'est très interessant que tu suggères que je sois ou aies été asperger :
En fait, tu n'es pas la première...et quand j'étais petit, je pense de plus en plus que je l'étais mais je ne le suis plus maintenant....
Mais je me demande sur quelles informations tu te bases pour en inférer cela ? Parce que juste ce que j'ai dis précédemment ne suffit pas ...

Ce qui me fait penser à asperger est cela :
Ça m'a pris du temps à apprendre à interpréter les signaux sociaux et à intégrer les normes sociales implicites. J'avais besoin de les expliciter et d'en comprendre le sens avant de me forcer à essayer de les respecter dans les circonstances critiques. On m'avait par exemple expliquer que je devais saluer les gens que je connais... alors si je croisais la même personne à tous les 5 minutes, je la re-saluais... Et encore maintenant je ne suis pas toujours certains si je salue trop ou pas assez... je crois être correct mais ça me stresse parfois....

Sauf qu'enfant, je voulais jouer avec les autres enfants, mais ce sont eux qui (selon les observations de ma mère) me trouvaient fatiguant car je ne comprenais pas les signaux... En maternelle je ne détectais visiblement pas les émotions sur le visage et finalement j'étais trop lourd et chiant quand enfin je croyais avoir un ami.....J'ai failli redoubler ma maternelle parce que je ne m'adaptais pas... (sans blague).

Alors bon, à 9-10-11 ans, je passais mon temps à lire des romans et à inventer une langue imaginaire basée des pictogrammes et des idéogrammes... Je ne pouvais pas parler de ça à personne sinon à mes parents. J'étais en train de chercher à définir tout ce qui existe en décortiquant le fonctionnement du langage... Mais ce n'était pas un langage fait pour communiquer ou m'exprimer, c'était juste pour inventer des mots et essayer de saisir le sens de l'idée de chaque mot.....
Ce genre de jeu d'enfant m'a lassé et à 12 ans j'ai préféré me mettre à étudier le chinois et le japonais... tout dans le désordre et d'une manière inefficace... Ce qui m'interessait était le fonctionnement des langues... pas de parler avec quelqu'un.

Il est possible aussi que Lionel soit un peu Asperger, mais je ne crois pas que ce soit à nous de diagnostiquer ...Et je me demande si savoir qu'on est asperger aide vraiment... Ça peut engendrer des croyances limitantes de se penser encore plus différents qu'on est...

En tout cas, le fait qu'il se raconte facilement des histoires, est-ce que ça cadre bien avec l'idée d'un asperger ? Dans les histoires, il y a habituellement des personnages, raconter une histoire implique une certaine relation avec des individus fictifs qu'on met soi même en scène. Il y a des émotions, etc. Ça ne fait pas trop Asperger tout ça, à mon avis... (mais en réalité je n'y connais pas grand chose aux asperger, et je vais mieux me renseigner, au moins en ce qui me concerne. )




Badak
Badak

Messages : 1230
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par zion le Mar 2 Aoû 2016 - 4:54

c'est l'histoire du jeune autiste, qui étais au lycée dans le new jersey,
pour se faire intégrer, il décida de s'inscrire a l'équipe lycéenne de basket ball !
malheureusement, on connaît l'engouement porté par le basket aux états unis, il s'avérai qu'il ne satisfait pas assez son entraineur, pour pouvoir bénéficié d'un poste de titulaire...
son rôle dans l'équipe s'est donc résumé a encourager ses coéquipier, sur le banc de touche !
d'ailleurs, il fut tellement motivant et enjoué, que l'entraineur lui a alors proposé qu'il soit son adjoint !
L'année fut presque terminé, et le jeune autiste s'étais merveilleusement impliqué dans sa tâche !
Vint le dernier jour, le jour de la finale de basket ball des lycées !
un match...important !
ce jour là, l'entraineur du jeune autiste, décidai de lui offrir une vraiment bonne surprise !
il lui demanda d'enfiler sa tenue de basket, et non d'adjoint !
le match étais très serré !
l'équipe du jeune autiste perdait de 6 points et il ne restai que 4 minutes de temps de jeux !
c'est a ce moment là, que pour le remercier de son dévouement ! l'entraineur décida de faire entrer le jeune autiste en jeux !
ce jeune autiste n'arrivai pas a y croire ! et très ému il entra sur le terrain !
pour commencer, la salle du publique mise au courant de la surprise qui lui étais dédié, fit une très grande ovation !
mais le match de basket ball, étais loin d'être gagné !
c'est alors qu'un évènement incroyable ce produisit !
ce jeune autiste, se révélai être un joueur hors pair !
il marqua en 4 minutes ! un total de 20 points !
il offre la victoire a son équipe !
déchainé ! pendant 4 minutes, pendant un rare moment de gloire ! il électrisa toute la foule et opéra dans un basket transcendant et spectaculaire !
quand le gong fut sonné ! la foule s'emporta sur le terrain, et le soulevant de gloire ! le fit virevolter de main en main !
sa mère lui criant ! " Jeune autiste ! tu as 17 ans, tu ne pleurera pas ici !!! "
a la fin de l'interview ce jeune autiste explique qu'il ne réalise toujours pas l'évènement mais se souvient que c'étais fabuleux !

c'est l'histoire d'une jeune enfant chinoise, d'environ 7 ans...
nait dans un quartier populaire de pékin, cette jeune enfant faisait souvent les courses pour son père devenu invalide suite a un accident sur la route.
sa mère, elle, étais morte a la suite de ce malheureux accident
cette famille fut toujours très modeste
et le quotidien banal de ces gens, qui se résumé a regardé les chaines de télévision publique, de faire a manger, de ruminer le monde en fumant des cigarettes,
et pour la jeune enfant, d'étudier a l'école chinoise pour enfant et de trainer sur la terasse ou dans sa chambre pour la jeune enfant.
en un début d'apres midi a peu pres comme les autres, cette jeune enfant fut sommé par son père, de partir au marché pour acheté quelques epices !
le marché n'étant pas tres loin, environ 2 km la fille se mit tranquillement en marche....
au détour d'un coin de rue, vers un passage pieton, un camion de livraison passé par là...
ne voyant pas la jeune enfant, sur le bord de la route s'apprêtant a traverser, le camion n'engagea aucune procedure de ralentissement...
sûrement en train de penser a quelque chose, et en plus de la carure discrete de la jeune fille, il ne la vit toujours pas et avec son camion percuta de plein fouet la jeune enfant
a plus de 65 km/h
le jeune enfant, fit percuté par le coté du camion et se retrouva a plat ventre, allongé au milieu de la route ! incapable de bouger !
agonisant là au milieu, la foule chinoise de pékin, ne pris pas la peine de voir comment allez la jeune fille
il fut même aperçu au travers d'une caméra de surveillance, un citoyen de pékin, qui enjambé le corp qui comme par hasard, étais allongé sur le passage piéton !
le documentaire explique que la fille mouru d'hemorragie

il faut affronté la vraie paresse ! celle qui vous tiens toujours a une estime de sous fifre !
c'est en faisant des erreures qu'on apprend puis qu'on evolu
l'appétit viens en mangeant
la vie c'est dur et sans profond courage c'est carrément tres difficil
donc sans profond courage c'est aie aie aie
zion
zion

Messages : 409
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 25
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Inanna le Mar 2 Aoû 2016 - 10:45

J'ai râté ma vie?
je crois que l'on passe tous plus ou moins par ce constat par moment.
Faudrait noter quels sont ces moments ,ce que l'on ressent et traverse à ce moment.
Est ce la fatigue la solitude un manque d energie, d enthousiasme, une envie d'abandonner et en même temps une envie de changer, un besoin de changer.
On a râté ou réussi sa vie ,on ne peut finalement le dire qu'à la fin, faire un constat sur notre lit de mort ^^
mais bon fort heureusement on n'y est pas encore Wink
J'aime beaucoup cette phrase à répéter tous les jours: il suffit d'un jour pour tout changer.
Et c'est vrai, lorsque l'on y croit, en un seul jour tout peut être différent.
C'est à ressasser et s efforcer de se faire croire que c est mort que tout est fini que les choses forcément stagnent.

30 ans ça peut être au contraire vu comme un renouveau, le début du reste de ta vie, une renaissance, faire de ta vie ce que tu en aimerais...Pas à pas...
Quant à ce truc du : je n'ai pas de vie alors j'ai rien à dire...ce n est que du manque de confiance en soi et donc un énorme manque d amour propre, il serait bon de prendre soin de toi, de t aimer, de te connaître, de voir ce que tu aimes, ce dont tu es capable, tes qualités, savoir mieux les cerner, les exprimer,et assumer aussi tes défauts pour mieux vivre avec.

IL m'est aussi souvent arrivé cela, le : purée mais je vais raconter quoi?
comme si genre je n'avais pas de conversation, ni rien à dire...
Ce n'est pas parce que l'on n'a pas une vie sociale "trépidante"ou que sais je, que l'on a rien à dire...Les gens qui sortent bcp vont te raconter quoi d intéressant?combien de filles ils sont pécho le weekend dernier?^_^le dernier film qu'ils sont allé voir?blablabla
ne pas avoir de vie sociale ne signifie pas ne pas avoir de vie intérieure, ça c est à nourrir aussi.

On a tous des idées, des avis, des opinions sur tout et n'importe quoi, il y a bien des choses dont tu aimes parler.
En général la plupart des êtres humains aiment parler d 'eux Surprised)
alors voilà, faut se dire, se raconter, faut aussi avoir un regard plein d humour et de compassion sur soi.

Bon il te reste l espoir, donc ça c est cool.
Peut être que d avoir écrit ce message, etait un moyen de te sauver toi même, et de te dire, faut que je l ecrive pour me dire: là maintenant je change tout ça!

J'espère que tu trouveras les pistes pour arranger ta vie, plusieurs me semblent pas mal.
Pratiquer un sport ou une quelconque activité, voir un truc bénévoles pour aider les autres et donc se sentir utile en plus de pouvoir faire des rencontres qui te feront réfléchir ou peuvent t apprendre, t apporter quelque chose.
POurquoi pas aussi partir à l etranger, il faut parfois un gros choc, se faire violence un énorme changement, pas pour fuir mais pour repousser ses limites et voir ce dont on est capable
tu n'as pas d attache ni rien ici qui te retiennent alors peut être que justement ta vie est ailleurs, il te faut decouvrir le monde?
Et là tout est possible...après tu peux commencer juste par un petit truc genre faire un chantier international ou bosser dans une ONG?

J'ai souvent dit cette phrase merdique: j 'ai râté ma vie.
J'ai tjs su que c etait à tort, parfois on s'aime mal, on se blâme, on s accable parce que forcément notre vie dépend de nous, elle est ce que nous en faisons, donc ça nous met une putain de pression...
Il faut laisser passer les émotions et ensuite trouver toutes les techniques et solutions possibles pour déjà se sentir mieux en soi, avoir plus d energie pour savoir par quoi commencer pour reprendre sa vie en main.

courage à toi!
Inanna
Inanna

Messages : 150
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Mar 2 Aoû 2016 - 11:38

Badak, je pensais avoir lu des posts de toi où tu parlais du syndrome Asperger. Apparemment je me trompe, alors je te présente mes excuses.

Ma première pensée est que je ne pense pas vraiment que c'est une si bonne chose d'imiter les autres,... Ensuite tu as toute de même raison, que comme singe social appelé être humain, on est fait pour adopter un mode de vie grégaire.. et dans un sens , c'est clair qu'on devrait normalement avoir envie d'imiter les autres.

L'apprentissage social se fait en observant et imitant. Bien sur le rôle des parents est d'expliquer (réprimander ?) les comportements inadéquates.
Encore à l'age adulte, nous observant et imitons pour nous intégrer. Par ex, lorsque tu intègres une nouvelle entreprise, tu vas observer les règles sociales de l'entreprise. Le matin, les gens se saluent de loin, se serrent la main ou se font la bise ? Perso j'aime pas vraiment faire la bise le matin à des collègues, mais je me fais violence pour ne pas m'exclure.

Les Asperger ont besoin que l'implicite de ces règles sociales leur soient expliqué.

Au final, il y a quand même des gens solitaires et introvertis qui s'en sortent bien

Oui je suis d'accord, il y a des gens qui sont des marginaux, des solitaires, qui vivent heureux.
Lionel ne semble pas dans ce cas, il semble penser avoir raté sa vie.

Il est possible aussi que Lionel soit un peu Asperger, mais je ne crois pas que ce soit à nous de diagnostiquer ...Et je me demande si savoir qu'on est asperger aide vraiment... Ça peut engendrer des croyances limitantes de se penser encore plus différents qu'on est...

Ce n'est pas un diagnostic, seulement une piste.
Lionel est inscrit sur ZC depuis 2011, et semble chercher à comprendre pourquoi il est différent. On peut lui conseiller de s'inscrire à un club de foot ou d’échec, on peut lui donner des conseils qui fonctionnent pour nous. Mais ça peut être difficile pour lui de mettre ses conseils en pratique s'il ne fonctionne pas comme nous.
On peut se construire une image différente et bien meilleure de soi quand on sait mettre un mot sur notre différence. Et ca permet d'avancer. On peut essayer toute sa vie de faire rentrer un carré dans un rond, en se trouvant trop nul de ne pas être capable d'y arriver.

illustration:
J'ai raté ma vie Esukudu_einstein_failles_systeme_educatif

En tout cas, le fait qu'il se raconte facilement des histoires, est-ce que ça cadre bien avec l'idée d'un asperger ? Dans les histoires, il y a habituellement des personnages, raconter une histoire implique une certaine relation avec des individus fictifs qu'on met soi même en scène. Il y a des émotions, etc. Ça ne fait pas trop Asperger tout ça, à mon avis

On peut être asperger et avoir de l'imagination. Ils peuvent même avoir une vie intérieure très riche. Les aspis connaissent les émotions, ils les ressentent, même s'ils ne savent pas toujours les analyser. Leur difficulté majeure est de comprendre l’émotion de leur interlocuteur et de trouver une réponse adéquate.

Est-ce que Lionel a un syndrome Asperger ? A la lecture de ces posts depuis 2011 je le pense, mais je peux me tromper. C'est une piste qui a mon avis doit être creuser.

Badak, pour ton spoiler je préfère te répondre par MP.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Alaintuitif le Mar 2 Aoû 2016 - 13:05

@ Lionel
L'évaluation que tu dresses, beaucoup de gens la font: à 20 ans, à 30 ans, à 40 ans… à 90 ans.
En fait, ce n'est pas très important, d'après moi : c'est une vision de l'esprit, à un moment donné de doute ou d'inquiétude, de lassitude ou de tristesse.
C'est exagéré bien-sûr mais ce serait un autre débat que de parvenir à conclure sur ce qu'est "réussir sa vie".

D'après moi, il faut partir d'un autre constat, plus pragmatique : nous sommes des êtres d'énergie, tout notre corps est parcouru d'énergie et vivre consiste justement à faire circuler cette énergie. Lorsque l'énergie ne circule plus, on est mort.

Il est évident que lorsque notre énergie circule peu ou moins bien, on va mal ou moins bien. Souvent, au niveau émotionnel, on se sent moins "punchy" (las ou triste par exemple); ce qui est logique puisqu'on est dans une logique qui ne va pas dans le sens de la vie et de son mouvement.

Plusieurs causes peuvent être à l'origine de cette stagnation, de ce ralentissement dans la circulation de l'énergie : une faible activité physique, un engorgement alimentaire, une trop grande place accordée aux pensées au détriment de l'action, un manque d'échanges, etc…

Attardons-nous sur ce dernier aspect car l'échange est très important dans le cadre de cette circulation d'énergie: il est essentiel de recevoir et de donner.
Si on reçoit mais qu'on oublie de donner, l'énergie du coeur stagne. On quitte le domaine de l'échange et ça va mal car tous nos centres d'énergie (ce que la philosophie indienne appelle "chakras") doivent être en mouvement. D'autres philosophies orientales vont développer le fait que l'Homme, dans sa verticalité, a une position importante dans l'univers. Sa mission serait notamment d'accorder une attention toute particulière au coeur donc au fait de donner, de transformer.

Dans le cadre de mon activité, il m'est arrivé plusieurs fois, de rencontrer des gens dans une position stagnante semblable à celle que tu décris.
Il importe généralement en priorité de "relancer la machine" (il s'agit de veiller à l'enracinement puis de relancer l'activité du 3ème chakra) avant que l'énergie circule d'elle-même dans tout le corps.
Il existe de multiples façons de donner ce petit coup de pouce : par l'acupuncture, par la kinésiologie, par la médecine traditionnelle chinoise, par les minéraux, par des pratiques thérapeutiques simples et rapides.

Il me semble qu'une fois que les conditions de circulation de l'énergie sont en position optimum, il importe que la personne elle-même se prenne en charge; autrement dit, qu'elle mette en place les conditions pour que l'énergie du coeur soit en relation avec l'extérieur (par un travail, par du bénévolat, par des relations aimantes…), et - idéalement- que ces échanges existent aux différents niveaux (matériels, intellectuels, spirituels…)

Il s'agit là de ma vision des choses. J'ai peu de temps aujourd'hui pour l'exposer davantage.
Si tu veux plus d'explications, je suis disponible en mp.
Alaintuitif
Alaintuitif

Messages : 1152
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 53
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Yoda300 le Mer 3 Aoû 2016 - 21:18

Eh ben là c'est sûr, tu manques pas de conseils.

J'en rajoute un, très court.

Lionel a écrit:J'ai aussi une sale tendance à vivre dans ma tête et à créer des histoires dont je suis le héros, mais c'est une habitude dont je souhaite me débarrasser.

Mets toi au jeux de rôle. Transpose tes histoires dans un groupe pour les rendre plus interactives. Apprends à relationner à travers un personnage avant de le faire sans filtre.
Yoda300
Yoda300

Messages : 1253
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 47
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Catel le Mer 3 Aoû 2016 - 22:40

Lionel a écrit:J'écris ce message pour vous faire part du ratage complet de ma vie à presque trente ans.

Je vis seul chez ma mère, sans amis, sans petite amie, sans enfants, sans travail et sans la moindre perspective devant moi. Je n'ai jamais travaillé après ma licence de biologie, je n'ai aucun métier en vue, je n'ai pas de passion particulière. J'aime juste lire sur un peut tout les sujets, écouter un peu de musique, et je joue du clavier et de la guitare à un niveau débutant. Je ne peux plus communiquer avec les gens, car ayant une vie vide, je n'ai aucun sujet de conversation (constaté aux IRL zebra). J'ai aussi une sale tendance à vivre dans ma tête et à créer des histoires dont je suis le héros, mais c'est une habitude dont je souhaite me débarrasser. J'ai aussi des angoisses et des moments de déprime plus ou moins fréquents.

Je crois que je n'ai tout simplement pas compris comment la vie fonctionnait, ce qu'on était censé y faire, n'y comment ça s'utilisait. La faute probablement à mon entourage familial qui ne m'a absolument pas guidé, et ne m'a rien expliqué ni donné aucun conseil. Du coup, pour moi la vie se constituait seulement de l'école, où je socialisais assez peu et de la maison où je regardait la télé et jouait seul la plupart du temps. J'ai raté tout un pan du développement habituel d'une personne, avec les relations, la construction d'une individualité ainsi que du développement de compétences par le biais d'activités et de loisirs extra-scolaires.

Si j'ai écris ce message, c'est que j'ai encore un peu d'espoir que les choses s'améliorent, surtout que je n'ai que trente ans et que je suis en bonne santé, mais j'ai vraiment du mal à voir comment. Alors si quelqu'un possède une excellente idée, qu'il n'hésite pas à m'en faire part. Il me faudrait une stratégie pour effectuer une sorte de redémarrage, prendre les bonnes habitudes, adopter les bons points de vue, réaliser les bonnes interprétations pour pouvoir enfin vivre.
Tu... tu es moi Shocked
Catel
Catel

Messages : 82
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 35
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par PatriciaClaire le Jeu 4 Aoû 2016 - 0:20

Quand on lit les conseils zébristes, il y a presque toujours deux pistes qui correspondent à deux types de cerveaux, les Systémistes: (..."ça doit être le delco, essaie de recharger la batterie et nettoie tes cosses"..) et les Empathistes: ( "Essaie la méditation, revisite ton enfance, rien n'est scellé d'avance"...) etc etc...
Lionnel. à trente ans, il est largement encore temps de vivre, mais c'est vrai que tu n'es déjà pas 'monsieur tout-le-monde', et tu as raison de vouloir bouger les limites dans lesquelles tu es.

Si je comprends bien tu as participé à des rencontres 'vraie vie', ce qui montre que tu bouges malgré tout, mais cela ne t'a pas satisfait, parce que tu cherches 'autre-chose' que la simple promenade d'Ego, les échanges savants ou les futilités complexes!...

Bon je suis désolée mais ma formation, c'est la psychologie de l'enfant.

Selon moi, l'individu se construit comme un cristal pyramidal et donc ce qu'on appelle 'l'adulte' n'est que la résultante de la base solide, ou pas, de son enfance; si la construction est partie de travers, on ne peut modifier la base sans détruire l'ensemble du cristal.

La notion d'adulte me semble aussi être plus le dessèchement d'une galaxie laiteuse en planète , autant dire que l'enfance, ce sont tous les possibles, l'adulte s'étant coupé de ces possibles, il s'est recroquevillé sur des normes, des interdits, et des 'principes de vie', qui peuvent être d'autant nuisibles, même si ils semblent utiles pour se mettre dans la NORME.

Pour les hpi de toutes natures, leur monde est bien une galaxie, un champ immense de possibles avec un vide essentiel qui permet de ramifier à l'infini les raisonnements.

Tu es fait, comme tout le monde, de ton enfance, c'est l'essentiel de ce qu'il faut résoudre: Tu as toi même amené la question: la distance affective que tes parents ont mis face à toi.

Le bébé, et l'enfant, construit une relation d'attachement avec ceux qui l'entourent. C'est de cet attachement que l'enfant part en sécurité explorer le monde. Si cet attachement est bien sécure, l'enfant va en concevoir une certaine jubilation à explorer les possibles, trouver des limites.

Or, il semble que tes parents ne soient pas très réactifs (la mère au départ, puis le père, essentiel aussi): ils n'ont pas su t'entourer, te porter, jouer ce jeu social en miniature, qui ensuite permet d'aller vers les autres quand on est adulte. Alors il faut reconstruire ce processus de sécurité affective.

Je pense que les enfants avancés, HPI, sont souvent plus fragiles affectivement, et c'est encore plus vrai si on parle de l'autisme, qui est une difficulté à fonctionner comme individu social.

En allant vers les autres, en aimant, en étant aimé, entouré, tu reconstruiras petit à petit l'environnement sécure que tu n'as pas eu, et que tu remplaces par ta bulle.

Le risque que tu as évité en t'isolant, c'est de tendre à l'hyper-adaptation. Tu es différent, tu n'as aucune obligation de ressembler aux 'autres', ces enfants qui en grandissant font des normes leur seule raison d'être humains, se desséchant autour de ce petit noyau 'dit adulte'....

Les moyens de sortir de ta situation (que nous sommes nombreux à avoir vécu...) en tant que HPI, nous les avons tous, et tu le montres , puisque tu nous tiens un très bon raisonnement sur toi-même...

Ce qui manque, c'est de savoir qui tu es véritablement, quels ont été tes manques, quelle a été la désinvolture de tes parents, et savoir qui tu es maintenant, un être différent, qui va inventer son futur, ses possibles, qui va créer sa propre originalité.

On appelle ça la résilience.

Le principe, je n'invente pas la formule, est de retricoter les trous de ton enfance, de ton vide, pour fabriquer un tricot qui tienne debout, ce cristal pyramidal qui te semble à raison prêt à s'effondrer.

Il a été écrit et pensé, donc, que c'est par ta créativité, que tu vas construire les trous, les vides laissés.
A toi de trouver les chemins, tu aimes t'inventer des personnages, je pense comme d'autres te l'ont dit, que c'est un talent à exploiter, et non à réprimer.... Tu vois, tu as tendance pour 't'adapter' à te renier toi même...

Par exemple tu peux inventer un personnage qui serait toi, et qui raconterait son enfance, qui grandirait au fil des pages, mais tu peux aussi imaginer d'autres personnages, agrandir ce monde et le raconter par l'écrit.. Nous le faire lire, c'est une forme de résilience, que de communiquer par l'écrit à des lecteurs....

Si tu as les moyens de rester sans travail, ne te presse pas, soit convalescent le temps que ça durera... Tu es un être en construction, ne te presse pas à te conformer à la norme 'travail' ou 'indépendance' même si on te presse de le faire. Pends ce temps de la résilience.

En matière de rencontres humaines, tu as fait le pas, tu continues, cherche des personnes qui ont du mal aussi et qui ne tenteront pas de te soumettre à leur intellect, ne cherche pas des discussion élevées, c'est le tort que nous avons, parce que nous sommes HPI, il faut que ça brille...

Non, savoir vivre est plus délicat et difficile que diriger une startup!... ha ha ha!..; j'ai des amis qui se reconnaitraient, à la limite du burn-out familial et professionnel...

Finalement, ils sont souvent dans une bulle similaire à la tienne, seuls dans l'entreprise, seuls à la maison, au milieu de leur famille, et il m'est arrivé de raconter mes sornettes à ces amis-là aussi!

Aussi n'hésite pas, lance-toi dix fois au milieu des autres, même si toi tu trouves que c'est un échec, que tu te sens nul et inadapté... c'est pas grave, "c'est Nor-mal en zébrie".

Crois tu que tu as raté ta vie? Non ça ne se rate pas, ça se vit, il te suffit d'être positif, rien ne va se faire en un jour, mais si tu ne bouges pas ça ne va pas le faire tout seul.

En tout cas, tu vois ici au pays des rayures, comme nous sommes diverses, alors toi aussi, apprend à construire petit à petit ton originalité et ta créativité.

Sur la question de s'inventer des histoires, parfois et même souvent je me fais des conférences où je m'expose mon argumentaire, c'est une méthode que j'ai trouvé, parce que parler en public m'était impossible, tétanisée par la relation à autrui... je suis partie de loin, moi aussi, et même s'il en reste des séquelles, je peux maintenant conserver assez de cerveau pour échanger oralement par téléphone ou en vraie vie avec les autres!... parfois c'est l'écran bleu, ça arrive malgré tout, je me sens potiche, mais c'est la vie.. qui est parfait, et par rapport à quelle norme?

Chacun invente ses résiliences, parce que chacun de nous est arrivé sur Terre comme un extraterrestre, même dans sa famille, qui a dû se sur-adapter aux humains pour survivre!
Gros bisou et bon courage!
PatriciaClaire
PatriciaClaire

Messages : 62
Date d'inscription : 25/01/2016
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par urgences le Jeu 4 Aoû 2016 - 1:12

Salut Lionel,

Je te conseil de lire un livre sur l'intelligence émotionnelle 2.0
Il va te permettre de comprendre t'es sentiments et d'apprendre à les gérer.

Je pense que si tu veux du changement? sors de ton environnement ...de ta zone de confort ... tu sera obligé de prendre ta vie en main, de chercher un travail de parler avec les autres..d'organiser ta nouvelle vie! te connecter avec toi même ...

Tu sais...on nait 2 fois dans la vie, la première on ne la choisit pas, la seconde si! Smile
et donc fait de t'es 30ans ton nouveau départ dans ta vie, prépare toi et puis passe à l'action!




urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Pluie venteuse le Jeu 4 Aoû 2016 - 22:43

Chuuut... Lâche !!

Parce qu'une vie, ça se rate ?? Wink
Pluie venteuse
Pluie venteuse

Messages : 51
Date d'inscription : 13/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Moonsterible le Jeu 4 Aoû 2016 - 23:14

Bon son, on dirait moi dans 6 ans. :/

Tu noteras le pessimisme de ma formule...

A 24 ans, j'en suis à peu près au même point.
Problèmes de santé psychiques, puis maintenant physiques depuis quelques mois, peu d'amis, aucune relation amoureuse, aucun travail, j'habite chez mes parents.
Moonsterible
Moonsterible

Messages : 51
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Sébastien, ex-zèbre le Ven 5 Aoû 2016 - 15:43

Lionel a écrit:J'écris ce message pour vous faire part du ratage complet de ma vie à presque trente ans.

Je vis seul chez ma mère, sans amis, sans petite amie, sans enfants, sans travail et sans la moindre perspective devant moi. Je n'ai jamais travaillé après ma licence de biologie, je n'ai aucun métier en vue, je n'ai pas de passion particulière. J'aime juste lire sur un peut tout les sujets, écouter un peu de musique, et je joue du clavier et de la guitare à un niveau débutant. Je ne peux plus communiquer avec les gens, car ayant une vie vide, je n'ai aucun sujet de conversation (constaté aux IRL zebra). J'ai aussi une sale tendance à vivre dans ma tête et à créer des histoires dont je suis le héros, mais c'est une habitude dont je souhaite me débarrasser. J'ai aussi des angoisses et des moments de déprime plus ou moins fréquents.

Je crois que je n'ai tout simplement pas compris comment la vie fonctionnait, ce qu'on était censé y faire, n'y comment ça s'utilisait. La faute probablement à mon entourage familial qui ne m'a absolument pas guidé, et ne m'a rien expliqué ni donné aucun conseil. Du coup, pour moi la vie se constituait seulement de l'école, où je socialisais assez peu et de la maison où je regardait la télé et jouait seul la plupart du temps. J'ai raté tout un pan du développement habituel d'une personne, avec les relations, la construction d'une individualité ainsi que du développement de compétences par le biais d'activités et de loisirs extra-scolaires.

Si j'ai écris ce message, c'est que j'ai encore un peu d'espoir que les choses s'améliorent, surtout que je n'ai que trente ans et que je suis en bonne santé, mais j'ai vraiment du mal à voir comment. Alors si quelqu'un possède une excellente idée, qu'il n'hésite pas à m'en faire part. Il me faudrait une stratégie pour effectuer une sorte de redémarrage, prendre les bonnes habitudes, adopter les bons points de vue, réaliser les bonnes interprétations pour pouvoir enfin vivre.

La vie ne nous appartient pas...elle nous a été confiée...avec le mode d'emploi qui va avec...en cas de besoin d'assistance, se rapprocher du Créateur...disponible 24h/24 7j/7...
Très honnêtement, c'est Lui qui est venu m'assister le jour où j'ai bien voulu prendre conscience que mon cœur ne tournait pas rond...car je n'ai pas eu ton courage et ton humilité de demander de l'aide Smile
Sébastien, ex-zèbre
Sébastien, ex-zèbre

Messages : 339
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Abbeville -Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Ven 5 Aoû 2016 - 16:34

Il est sympa quand meme, oublie pas de lui payer une biere ou un café pour le remercier Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Ponds le Ven 5 Aoû 2016 - 20:58

Lionel a écrit:J'écris ce message pour vous faire part du ratage complet de ma vie à presque trente ans.

Je vis seul chez ma mère, sans amis, sans petite amie, sans enfants, sans travail et sans la moindre perspective devant moi. Je n'ai jamais travaillé après ma licence de biologie, je n'ai aucun métier en vue, je n'ai pas de passion particulière. J'aime juste lire sur un peut tout les sujets, écouter un peu de musique, et je joue du clavier et de la guitare à un niveau débutant. Je ne peux plus communiquer avec les gens, car ayant une vie vide, je n'ai aucun sujet de conversation (constaté aux IRL zebra). J'ai aussi une sale tendance à vivre dans ma tête et à créer des histoires dont je suis le héros, mais c'est une habitude dont je souhaite me débarrasser. J'ai aussi des angoisses et des moments de déprime plus ou moins fréquents.

Je crois que je n'ai tout simplement pas compris comment la vie fonctionnait, ce qu'on était censé y faire, n'y comment ça s'utilisait.

Cioran a écrit:Agir, c'est forfaire à l'absolu.
    La souveraineté de l'acte vient, disons-le sans détour, de nos vices, qui détiennent un plus grand contingent d'existence que n'en possèdent nos vertus. [...] La stérilité guette ceux-là seuls qui ne daignent entretenir ni divulguer leurs tares.
Cioran a écrit:La lucidité résulte d'un amoindrissement de la vitalité, comme l'absence d'illusion. Se rendre compte ne va pas dans la direction de la vie; être au clair avec quelque chose encore moins. On est tant qu'on ne sait pas qu'on est. Être signifie se tromper.

"Si l'écrivain fait l'apologie du «raté», c'est qu'il représente pour lui le type de l'individu irréalisé. La stérilité est chez lui signe d'éveil, de maturité, de lucidité." --> sombreval.com/Cioran-et-la-tentation-du-silence_a107.html

Chamfort a écrit:Ce qui explique le mieux comment le malhonnête homme, et quelquefois même le sot, réussissent presque toujours mieux, dans le monde, que l’honnête homme et que l’homme d’esprit, à faire leur chemin : c’est que le malhonnête homme et le sot ont moins de peine à se mettre au courant et au ton du monde, qui, en général, n’est que malhonnêteté et sottise ; au lieu que l’honnête homme et l’homme sensé, ne pouvant pas entrer sitôt en commerce avec le monde, perdent un temps précieux pour la fortune. Les uns sont des marchands qui, sachant la langue du pays, vendent et s’approvisionnent tout de suite ; tandis que les autres sont obligés d’apprendre la langue de leurs vendeurs et de leurs chalands, avant que d’exposer leur marchandise, et d’entrer en traité avec eux : souvent même ils dédaignent d’apprendre cette langue, et alors ils s’en retournent sans étrenner.
Pessoa a écrit:L’homme commun, si dure que soit pour lui l’existence, connaît au moins le bonheur de ne pas y penser. Vivre la vie extérieurement, la vivre au fil des jours, comme font les chats ou les chiens – ainsi font les hommes ordinaires, et c’est ainsi qu’il faut vivre la vie pour pouvoir compter au moins sur la satisfaction des chats et des chiens. Penser revient à détruire. Le processus de la pensée y voue la pensée elle-même, car penser, c’est décomposer. Si les hommes savaient méditer sur le mystère de la vie, s’ils savaient ressentir les mille complexités qui guettent l’âme, à chaque pas, dans toute action – ils n’agiraient jamais, ils n’oseraient même pas vivre. Ils se tueraient plutôt de peur, comme les gens qui se suicident pour ne pas être guillotinés le lendemain.
Pessoa a écrit:À l’heure actuelle, le monde appartient aux imbéciles, aux agités et aux sans-cœur. On s’assure aujourd’hui le droit de vivre et de réussir par les mêmes moyens, pratiquement, que ceux qui vous assurent le droit d’être interné dans un asile : l’incapacité de penser, l’amoralité et la surexcitation.
Pessoa a écrit:J’emporte avec moi la conscience de ma défaite, comme l’étendard d’une victoire.
Pessoa a écrit:Il est noble d’être timide, glorieux de ne point savoir agir, grand de n’être pas doué pour vivre. [...] Seul le malheur nous élève, et l’ennui, qui macère en son sein, est héraldique, à l’instar des descendants de lointains héros.

Ponds

Messages : 28
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Ponds le Sam 6 Aoû 2016 - 4:44

Tu es rêveur et "inaccompli" ; en tant que comparaison par rapport à ta situation, tu seras peut-être intéressé par ce document qui donne un historique du concept de poète maudit :

archipel.uqam.ca/2072/1/M10860.pdf

Ponds

Messages : 28
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Emeraude le Sam 6 Aoû 2016 - 11:01

Lionel a écrit:J'écris ce message pour vous faire part du ratage complet de ma vie à presque trente ans.
Moi aussi j'ai raté ma vie à peu près de la même façon et je suis bien plus âgée que toi. Je n'ai toujours eu que des emmerdes et ça empire. Mais j'ai compris des trucs.

Je te conseille tout d'abord de ne pas chercher à t'intégrer dans cette normalité que nous cherchons tous en vain, c'est perdu d'avance. Et ensuite de bien vouloir croire que tu portes la solution en toi car il n'existe pas de recette miracle, il n'y a que la volonté de s'en sortir et de croire en soi. C'est plus facile quand il existe quelqu'un pour croire en toi, mais quand on vit dans un désert affectif, et bien on fait avec ce qu'on a. Et tu es ta ressource la plus précieuse.

Les zèbres ont besoin plus que la moyenne de sortir de leur coquille, alors cherche-toi des activités permettant de t'extérioriser comme le théatre, le chant ou le sport même si ça ne te fait pas très envie. Pour ce dernier je déconseille les sports collectifs tout comme les sports individuels. Il reste les sports "à deux": danse de salon ou arts martiaux (Les arts martiaux ne sont pas tous des sports de brutes épaisses: le tai chi qui est très à la mode en fait partie). A voir en fonction de ce qui t'attire le plus (ou te déplait le moins).

Concernant ton diplôme, j'ai connu quelqu'un comme toi qui s'était fait plaisir en étudiant ce qu'elle aimait, mais il n'y avait aucun débouché derrière. C'est la triste réalité. Tu peux donc envisager dès maintenant une "reconversion" dans tout autre chose (un master d'une autre spécialité par exemple), ou de prendre un job alimentaire en attendant des jours meilleurs. Il y a aussi l'option de tenter des concours.

Enfin concernant les angoisses, un psy pourrait t'aider à y voir plus clair. Il n'y a pas de honte à consulter. Pour la socialisation il existe des sites de sorties.

Je suis sûre que ton cas n'est pas irrémédiable mais il faut agir maintenant, et la plus grosse difficulté c'est de se bouger. J'en sais quelque chose Wink
Emeraude
Emeraude

Messages : 185
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Ma branche

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Le Don qui Chante le Sam 6 Aoû 2016 - 11:47



Moi je n'ai pas raté ma vie, c'est la vie qui m'a raté... nuance...
Le Don qui Chante
Le Don qui Chante

Messages : 1853
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Sam 6 Aoû 2016 - 11:47

Je plussois Emeraude Smile

Et puis rater sa vie, c'est ne pas ce rendre compte de tout cela avant de mourir Smile
La pour le coup, ca serait vraiment raté Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Sam 6 Aoû 2016 - 11:54

@Le don qui chante : superbe Smile (ps : t'as pas répondu pour Rouen Wink )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par sashamira le Sam 6 Aoû 2016 - 12:28

Je n'ai pas lu tous les commentaires (sorry) et peut-être que je vais répéter ce que d'autres t'ont déjà dit mais je vais faire bref.

J'ai des idées. Suis-les ou non...

-Mettre les histoires dont tu es le héros sur papier ou les enregistrer sur dictaphone pour les sortir de ta tête et en faire profiter le monde
-t'inscrire sur un forum de discussion autour de la musique, l'apprentissage de la guitare,...
-te rendre à des concerts de groupe/ artistes que tu aimes (même seul, on s'en fout)
- te demander pq la biologie, qu'est-ce qui t'a attiré dans ces études? Approfondir le sujet ou faire des vidéos (youtube) sur tes connaissances par exemple... juste parce que c'est chouette
-lire ce que t'aimes
- s'engager dans une association qui respecte l'environnement? ou qui lutte pour la sauvegarde de certaines espèces?

Tu trouveras toujours dix milles raisons de ne pas te lancer mais la solution c'est d'oser et point barre. Si pas, ce sera toujours la même rengaine (il te reste environ, selon la moyenne occidentale 50 ans à vivre)... à toi de choisir...

Si t'as raté ta vie, comme tu dis, il faut en créer une nouvelle!

Le but de tout ça c'est juste de passer un bon moment sur terre, la vie est courte et le monde est grand, reste pas chez toi (sauf si tu t'es plais plus que tout et que ça te rend très heureux).

sashamira

Messages : 26
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Stauk le Sam 6 Aoû 2016 - 13:34

Mmm .. beaucoup de réactions, et puis la proposition de sashamira en fin de discussion.

Moi aussi j'ai raté ma vie. Avec les critères que tu donnes, ça va concerner beaucoup beaucoup de monde .... même avec des enfants, ou un travail, on peut être dans la même situation que toi.

Je me demande du coup si le terme "rater sa vie" est vraiment approprié, et d'où il vient. Chez moi je crois que c'est une façon d'essayer de me faire prendre conscience moi même de la pression importante et systématique que je subis de la part de l'environnement. Objectivement je n'ai pas raté ma vie, mais il est vrai aussi que pour beaucoup de monde, je suis certainement un raté (comme toi, et comme beaucoup beaucoup d'autres ...). Etre un raté, c'est juste ne pas être en haut de la pyramide, ne pas se croire au sommet de la structure concurrentielle. Ne pas être le meilleurs compositeur, ne pas savoir faire un portrait en moins de vingt secondes, ne pas être capable d'écrire un nouveau texte attribuable à Victor Hugo lui même, lors d'une soirée un peu éméchée avec des potes (et puis avoir des potes aussi, justement ...)).

Quelqu'un qui n'a pas raté sa vie, c'est Coluche (le comique et homme politique français). Il n'a pas raté sa vie, mais il était dépressif, alcoolique, malheureux, et ultra envahissant pour son entourage proche, un dépendant affectif chronique. Il n'a pas raté sa vie, mais aujourd'hui il est mort, célèbre, mais plus très productif.

Ce gars là avait coutume de dire : on est tous des cons, et moi le premier. Je crois que ce qu'il essayait de dire, c'est qu'on est tous des ratés, on est tous en train de rater notre vie. Alors puisqu'on est tous dans la même merde, pourquoi ne pas se tenir chaud, et se sentir au moins bien entouré ?

(Note aussi que j'ai lu un bouquin attribué à la sagesse du Dai-lai Lama y a pas longtemps, et qu'il reprend grosso modo le message de Coluche, qui donc ne devait pas avoir trop tort dans le principe fondateur de son message philosophique, car le Dai-Lama lui n'a pas raté sa vie ... même s'il n'a pas d'enfant, et que de ce que je comprends il n'a jamais couché avec une femme. Le prototype même du geek quoi).

Bon du coup je n'ai pas répondu aux idées ... j'en ai quelques unes, des bonnes et des moins bonnes, dans lesquelles je serais bien en peine de mettre de l'ordre, de faire le tri, de distinguer le grain de l'ivraie.

Mais si je proposais quelque chose, ça ressemblerait bigrement à ce que nous à livré Sashamira. Le drame, c'est la certitude que ça va continuer. Il faut mettre un peu d'épice dans l'équation, un peu d'incertitude. Et pour ça, le moyen le plus sûr, c'est la rencontre, la confrontation. De ta musique, de tes histoires, de toutes ces productions dont tu ne parles jamais, et de toutes ces autres choses que tu as envie de faire, et dont tu n'as pas même conscience (encore) qu'elles existes.

Et puis bon, dans notre société (contrairement aux Monastères Bouddhistes), réussir sa vie, c'est être en couple, ou l'avoir été (Quoique monsieur Lama affirme qu'on peut largement s'en passer, et être fort heureux) , et dans un sens c'est une bonne nouvelle. Car s'il y a une chose dont ont peut être certain, c'est qu'autant produire une oeuvre d'exception qui marque les millénaires suivants du sceaux indélébile de notre passage sur terre est difficile, autant il est bien plus accessible de vivre une (ou même pour certains plusieurs) relation de couple, faites d'écoute, de soutien et d'échanges (ou/et de rapports intimes autres).

Alors si c'est là le fond de l'affaire, si c'est à ça que renvoie "avoir raté sa vie", alors non tu n'as pas raté ta vie, tu es juste dans le questionnement de ce qui est nécessaire ou de ce qui ne l'es pas pour aller à la rencontre de l'autre.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Dim 7 Aoû 2016 - 3:10

I'm feeling that I'm wasting my life. How can I change this situation?:

Everyone on this planet feels guilty for wasting at least some time in their life. Sometimes it’s certain days, sometimes weeks, entire months, even years.

Still, despite everything that has happened, there is that little sliver of opportunity to do something different. Maybe it will be a subtle shift for you. Maybe it will be a complete change. Maybe, on the way there, you’ll get support from people close to you, while at other times you’ll feel like nobody is being supportive.

The good news is: you can rely on yourself to make the change and improve your life.

And even better news: you can start to make this change today.

The only requirement? You must really want it.

These 7 steps can help give your daily life more meaning so that you can create a better life for yourself that you can enjoy much more.



1.

Give your days more meaning by setting long-term goals for yourself.

First, identify your top 3 goals. For example: you want to graduate from college, get an advanced degree, find a job that is the best fit for your skill set, develop a skill that you've always wanted, get physically fit, relocate to a city or country where you would like to live and work, etc.
Then, under each goal, write down 3 things you will need to do on a regular basis to make progress. For example: if your goal is to get physically fit, then the things you should focus on can be creating a meal plan for the week to eat healthier, working out regularly, and doing research on YouTube for fun workouts that don't take up too much time and can be incorporated easily into your day.
Finally, create a weekly schedule to fit in the activities you've identified as important to achieving your goal. Divide each day into hourly increments, then block off time for your activities. You should still be able to find a couple of hours where you can do what you set out to do.
2.

Start small by asking this simple question each morning: What is the one thing I am committed to completing today?

Why this habit matters: it keeps things simple so you don’t have to juggle many different priorities, it encourages you to think strategically about your life, it forces you to prioritize which goal you want to work on today, and it serves as a personal promise to yourself to stay disciplined on making a small change that can yield big results in the long term.
How you can incorporate this habit into your day: put it in writing. Write this question in big bold letters on a sheet of paper and hang it on your bedroom or bathroom wall. Read it out loud as you start your day, and come up with an answer on the spot. Then, as you go through the day, make sure you’re working on completing what you’ve identified as your one thing.
3.

Practice gratitude for what you have in your life right now.

While having goals is critical to being successful in life, you shouldn’t discredit what you actually have going on in your life now.

Why it’s beneficial: Practicing gratitude trains your brain to focus on positive things and makes you think of what you already have in your life as opposed to what you do not. Being grateful will also keep you grounded in your personal life so you are less focused on what others (friends, classmates, relatives, coworkers) are doing with theirs.
How you can practice it: Each morning, take 5 minutes to write down 3 things you are grateful for; it can be something as simple as having a roof over your head, a warm bed to sleep in, food in your fridge, clean running water and electricity, an education that helps you develop certain skills that will help you become independent, or a particular relationship with a family member or a friend.
4.

Explore what’s possible by replacing, “I can’t do this right now” with “why not?”

If you’re ever faced with the feeling that you can’t really deal with something because it seems hard or even impossible to do, you may be experiencing a case of procrastination. It’s what we all do at some point! And it’s easy, because it doesn’t require a lot of effort. Next time you find yourself thinking this way, try a different approach:

Think carefully if there is something else hiding behind procrastination. Maybe it is fear of not being able to do something successfully, or better than someone else.
Ask yourself where the resistance is coming from. Be honest with yourself. Is it really out of fear, or lack of knowledge, or thinking that something will change so drastically you will suffer because of it in some way? Find out what it is so you can do something about it.
The biggest benefit to making this change is this: whenever you say “why not?” you win over fear. There is something really powerful when we leave a little space open for possibilities, instead of shutting the door in our own face. It’s a subtle change in attitude towards ourselves than can have a tremendous impact in our lives.
5.

Think at least two steps ahead by developing your life strategy.

Focus on the work you’ve planned to complete today (with your studies or your work), but always keep your eye on at least two steps ahead. When you have a strategy in place, everything you do each day will have more purpose. Here are a few ideas:

Rethink your daily actions and reactions to what’s happening around you. Is your behavior geared towards achieving a one-time effect (proving a point, arguing something to prove someone else wrong) or will you feel benefits in the long run (can you influence someone’s behavior or help them in some way that can also be beneficial to you)?
Are you being proactive to things that happen or are you merely reacting to them? If you react, you may feel life just happens to you; but if you make a decision to act a certain way, you take control of the situation.
Is what you’re doing today going to help you become who you want to be in 10 years? Become strategic so that you can achieve long term results that your future self can benefit from.
6.

Seek friendships with people who have a positive, can-do attitude.

Be selective about developing your circle of friends. Choose to spend time with people who, like you, are working on their own personal development, who feel like their work has purpose, and who value their time highly. They are much less likely to zap your energy and take you for granted, and they will not waste your time or distract you from your goals. Use the time you spend together to encourage each other, provide feedback and advice, and share enthusiasm about becoming better at your skills that will help you to be successful and happier with your life.

7.

Allow yourself to dream big about your future.

When you’re done with your daily responsibilities, set aside 30 minutes in the evening for some strategic thinking. This is a great time for creating and contemplating the big picture of your life and how you want to live it. Here are a few ideas on what you can do:

Ask yourself about the future: Where do you see yourself in the future, who do you want to become, what would be an ideal lifestyle for you?
Map out your dreams: Write down in detail what this ideal lifestyle would be like. Cover all areas of your life: what is that dream job, the daily schedule, the people you’d be working with? What does the city look like, the apartment or house you’d be living in, the commute to work? Do you see yourself with a partner, a family, children, with pets? Dedicate some time to describing every little aspect in detail.
Make it visual: Get a large sheet of paper, then find photographs (from magazines, for example) that look like a visual representation of what you’d like your ideal lifestyle to be. Add pictures and write down phrases that are powerful and meaningful to you, and that pertain to your goals: your college degree, the perfect job, your ideal and fit self, your dream home, the dog you’d like to have one day, etc.
Incorporate it into your day: Put your vision map somewhere where you can see it first thing in the morning: in the bathroom as you’re brushing your teeth or in the bedroom when you’re getting dressed. Look at it often, absorb the pictures, read the words. Make it a daily habit to spend time observing everything you’ve put on your vision map. The benefit? The brain likes information that is in storytelling format, and it is more likely to focus better on goals you think about in this way.
Make the connection between present and future: As you’re dreaming big, ask yourself what small step you can take every single day to get you closer to your dreams. Maybe it’s just setting aside 10 minutes a day to do one activity. Ten minutes add up! In this way we become more proactive about really using every minute of the day to give everything we do more meaning, more clarity, and more purpose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Yoda300 le Mer 10 Aoû 2016 - 18:02

Vous lui avez fait peur, il n'a plus rien posté depuis le premier message ! affraid
Yoda300
Yoda300

Messages : 1253
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 47
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Mer 10 Aoû 2016 - 18:12

Ou ptete qu'il a comprit qu'il y avait plus qu'a et qu'il est entrain de decouvrir sa nouvelle vie ? Very Happy

Donne nous des nouvelles Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Emeraude le Mer 10 Aoû 2016 - 18:20

Ou bien il a abandonné tout espoir What a Face

Non, reviens ! Je plaisantais ! 2nd degré
Emeraude
Emeraude

Messages : 185
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Ma branche

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Jérémy34 le Mer 10 Aoû 2016 - 18:39

Lionel a écrit:J'écris ce message pour vous faire part du ratage complet de ma vie à presque trente ans.

Je vis seul chez ma mère, sans amis, sans petite amie, sans enfants, sans travail et sans la moindre perspective devant moi. Je n'ai jamais travaillé après ma licence de biologie, je n'ai aucun métier en vue, je n'ai pas de passion particulière. J'aime juste lire sur un peut tout les sujets, écouter un peu de musique, et je joue du clavier et de la guitare à un niveau débutant. Je ne peux plus communiquer avec les gens, car ayant une vie vide, je n'ai aucun sujet de conversation (constaté aux IRL zebra). J'ai aussi une sale tendance à vivre dans ma tête et à créer des histoires dont je suis le héros, mais c'est une habitude dont je souhaite me débarrasser. J'ai aussi des angoisses et des moments de déprime plus ou moins fréquents.

Je crois que je n'ai tout simplement pas compris comment la vie fonctionnait, ce qu'on était censé y faire, n'y comment ça s'utilisait. La faute probablement à mon entourage familial qui ne m'a absolument pas guidé, et ne m'a rien expliqué ni donné aucun conseil. Du coup, pour moi la vie se constituait seulement de l'école, où je socialisais assez peu et de la maison où je regardait la télé et jouait seul la plupart du temps. J'ai raté tout un pan du développement habituel d'une personne, avec les relations, la construction d'une individualité ainsi que du développement de compétences par le biais d'activités et de loisirs extra-scolaires.

Si j'ai écris ce message, c'est que j'ai encore un peu d'espoir que les choses s'améliorent, surtout que je n'ai que trente ans et que je suis en bonne santé, mais j'ai vraiment du mal à voir comment. Alors si quelqu'un possède une excellente idée, qu'il n'hésite pas à m'en faire part. Il me faudrait une stratégie pour effectuer une sorte de redémarrage, prendre les bonnes habitudes, adopter les bons points de vue, réaliser les bonnes interprétations pour pouvoir enfin vivre.

Contrairement à tout ce que les autres qui ont beaucoup de compassion mais peu de lucidité te disent en clamant haut et fort que tu n'a pas raté ta vie, et tout comme je l'ai vécu et je le vis encore et je ne m'en cache pas, j'ose le dire :

Oui Lionel, tu as raté ta vie !

Selon les critères qui ont définis par autres que toi et auxquels tu identifies une vie réussie parce qu'on t'a dit que c'est ce qu'il faut faire.

Mais ta vie ne s'arrête pas à 30 ans, et surtout elle peut repartir de presque zéro.

Après la dépression majeure et la tentative de suicide que j'ai fait à 32 ans, je me suis tourné vers une figure du bonheur : Matthieu Ricard.

Je ne te dirai jamais de faire pareil, je ne te dirai pas non plus de ne pas le faire, le choix t'appartient de te tourner vers qui te semble être un modèle de vie réussie.

Pour ma part j'ai choisi d'être le plus heureux des hommes, à l'image de Matthieu Ricard qui est parti après de brillantes études faire moine bouddhiste au tibet.

Les voyages, Lionel, les voyages, les rencontres, les galères et les joies sont la vie que tu veux même si tu te le caches.

Car c'est ça la vie : un voyage. Et le voyage n'existe que dans ta tête et pas dans tes jambes ni dans ton coeur si tu restes au même endroit sans bouger.

Et le zèbre déteste rester sur place, il doit voyager, bouger, découvrir, redécouvrir et rencontrer, discuter, marcher, contempler...

A rester dans un lieu connu avec des gens connus et des objets connus, le zèbre meurt de l'intérieur.

Tu auras peur si tu prends ce chemin, Lionel, tu souffriras certainement, mais c'est le seul chemin qui mène à vivre.

Commence à voyager intérieurement si tu veux, mais il faudra prendre ton sac à dos et partir, peu importe ce que les autres diront, peu importe ce qu'ils penseront et peu importe ce que tu penseras, tu te le dois à toi-même !

Et là, sous le ciel étoilé, un soir, ou sous un soleil de plomb, un jour, tu auras cette révélation : je suis en train de vivre !
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 927
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 37
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par QubiK le Mer 10 Aoû 2016 - 19:11

Raté ta vie à 30 ans ??? Naan ! Tu viens de rentrer dans ton age adulte...
Tu es seulement déprimé et tu fais en sorte de l'éviter, tu est un orthodoxe de la procrastination.

Par nature, je serais un peu comme toi, si ce n'est que c'est la vie qui ne m'a pas raté, donc il a fallu que je bouge, et depuis toujours. Voilà pourquoi ma vie est une absurde suite de drames et joies, excessifs et exagérés, je n'y peux rien. Comme un bon marin, je ne peux que naviguer sur la houle du destin.

Le seul conseil que je peux te donner, est celui de casser ce jeux d'immobilisme, de sortir, de provoquer, jusqu'à te mettre (gentiment) en danger, pour finalement exploiter la sensibilité et l’intelligence qui sont le tiennes.

Tout est devant à ton age ––––––>>>> vaz'y
QubiK
QubiK

Messages : 264
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Nexwally le Lun 15 Aoû 2016 - 16:54

Ce serait dommage de gâcher ton potentiel qui permet de créer des histoires avec toi comme héros.
Tu peux l'écrire, faire des histoires, chanter ou rapper l'histoire d'un petit bonhomme qui combat fièrement un dragon ou des ninjas avec des yeux d'argents.
Ces histoires epiques où tu es le héros tu peux l'adapter pour que les gens qui la lise ou l'écoutent puissent voyager avec un personnage extraordinaire.

Je le sais car je suis comme toi, seule ma procrastination et mon perfectionnisme m'empêche d'aller plus loin dans la rédaction.

Tu as 30 ans, et toutes tes dents. Va voir des agences d'intérim, ça te donnera l'avantage de toucher à beaucoup d'emploi pendant un temps court et donc de voir si qui te plais et ne te plais pas. L'été est sur le point de se finir mais arrivera l'hiver et les fêtes. Ils chercheront du monde car ça va carburer, taches d'être là quand ça commencera Wink
Nexwally
Nexwally

Messages : 18
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 26
Localisation : Quelques part entre deux univers

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par zion le Jeu 18 Aoû 2016 - 16:16

@Lionel

alala pendant que t'es là, y'en a ils s'éclatent et profite bien plus que toi d'une vie doré avec un emploi qui leur correspond une famille en or et une vie paradisiaque !
ils ont créé le projet qui étais a la hauteur de leur attente et ont sût agencé parfaitement leur compétences
et en plus ces  gens sont pure et saint d'esprit ! se permettent d'écrire quelques bouquins, profite de certaines conférence fortes intéressantes...
eux mêmes sont des gens très intéressant et cultivés ! des têtes bien faites !
ont de jolies vacances ! du sport, de la nature ! du voyage ! de la culture !!

et toi ?

pas grand chose a priori ( si on t'écoute )...
un retard assez énorme, peut être même pas rattrapable !
un esprit fragile
un type qui fantasme totalement sa vie mais qui a priori, semble absolument emprisonné du côté des incapable
bloqué dans cette dimension ou tout est impossible...
quelle malchance !!


serai-tu écrasé sous l'engrenage du processus de pourrissement d'esprit ?

triste est ta vie ?

Viens ! Vend ton âme au diable ! tes problèmes vont s'arranger ! tu pourras enfin trouvé une place où t'exprimer véritablement !

Téléportation
zion
zion

Messages : 409
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 25
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Jeu 18 Aoû 2016 - 16:48

Oui.... ou tu peux ouvrir tes volets, voir le soleil dehors et laisser entrer la lumiere... Wink

Vendre son ame au diable c'est plutot vivre sans vivre Wink Razz

Enfin tout ca ne sont que des images Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Jeu 18 Aoû 2016 - 16:55

rater sa vie j'y ai pensé aussi plusieurs fois, j'ai 54 piges et je suis passé à côté de certaines choses, et pas à côté de certaines autres

il faut donc voir le référentiel, raté par rapport à quoi ? au modèle , à ce que fait le reste du monde

mais en tant que zèbre on n'est PAS le reste du monde et il est plutot logique qu'on ne fasse pas comme tout le monde

rester chez ses parents ? et alors en chine les parents restent avec leurs enfants toute leur vie, couper le cordon c'est autre chose, c'est accepter de se débrouiller seul, d'avoir un salaire seul etc

pas de job ? pas facile d'entrer dans le marché du travail ni d'avoir un job qui convient à ce qu'on veut et alors est ce pour cela qu'on fera la même chose pendant 150 ans ? probablement pas

pas d'amis ? et alors la plupart des gens en ont peu de vrais amis , ils se comptent sur les doigts d'une main, et cela vient progressivement

pas de contacts sociaux ? et alors doit on avoir ces contacts ou plutot les avoir dans le cadre de choses qu'on aime faire ?

il est donc préferable de faire des choses, les contacts viendront, deja poster ici est prendre contact non ?

il n'y a pas d'age ideal à mon sens, juste des periodes en fonction de ce qu'on est , on peut etre hyperproductif à 80 ans aussi ou à 6 ans tout dépend

alors j'ai raté.. c'est relatif

on peut dire qu'on se coupe de possibilité, onn'a pas les mêmes possibles à 30 ou à 54 par exemple, mais à 30 bien des portes sont toitalement ouvertes donc avancer, même petit pas par petit pas

rome ne s'est pas faite en une journée, et se construire une vie de même

certains vont vite d'autres lentement

y a pas vraiment de modèle selon moi , surtout chez les zèbres

et le mythe du gars qui a reussi sa vie à 25 ans avec 1 milliard en poche cela arrive mais peut on parler de reussite ? sous quel angle financier ? reconnaissance ? .. peut etre.. realisation vraie ? j'en doute plus que fortement

prenons le connard en chef la montagne de sucre, zuckerberg , est ce que ce type a fait du bien au monde ? je pense plutot qu'il a fait beaucoup de mal au monde et s'apprete à en faire plsu encore

alors certes il est tres riche , tres reconnu, mais humainement pour moi c'est une vraie merde

prenons l'inventeur de la bombe atomique, en quelque sorte oppenheimer, un esprit remarquablement brillant

voudriez vous etre à sa place est avoir la responsabilité de centaines de milliers de morts sur la conscience

c'est quoi réussir ?

cela dépend aussi de ses propres valeurs, morale , éducation, environnement

zion devrait expliciter davantage .. en précisant que c'est une forme d'ironie et que la réussite a un prix en effet de vendre son ame au diable parfois..

ce n'est pas transparent en première lecture pour moi

mais on peut aussi faire des conférences et réussir sans etre un pourri et avoir vendu quoi que ce soit

pour écrire, commencer par mettre quelques mots dans un carnet est une bonne chose

des petits pas, l'important c'est de faire des choses, même petites on s'en fout mais de les faire, une par ci une par là



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Nuage le Sam 20 Aoû 2016 - 19:15

Petit message pour vous dire que j'ai tout lu et que je vous remercie pour toutes ces gentilles réponses.

Nuage

Messages : 181
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Sam 20 Aoû 2016 - 19:30

Y'a un truc que je trouve fascinant à propos de ce fil, c'est que chacun a lu et répondu en fonction de son vécu, moi la première.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Sam 20 Aoû 2016 - 19:54

hihi c'est un peu comme tous les topics comme ca non Rolling Eyes

Avant:

2nd degré

Avant..:

Bravo !

Avant:


Pété de rire  


Après:
la affraid  
toujours:
le sunny  
ensuite:
c'est ... afro flower king

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par AntoineB33 le Sam 20 Aoû 2016 - 20:28

Hello,

Un truc simple. En septembre, faire le tour des associations ou clubs proposant des activités qui peuvent t'intéresser. Ce sera la période des essais gratuits  Smile

Et puis s'inscrire sans trop réfléchir dans l'endroit ou tu te seras senti le plus en confiance...

Bien à toi
AntoineB33
AntoineB33

Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2016
Age : 51
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

J'ai raté ma vie Empty Re: J'ai raté ma vie

Message par Emeraude le Sam 20 Aoû 2016 - 22:03

Lionel a écrit:Petit message pour vous dire que j'ai tout lu et que je vous remercie pour toutes ces gentilles réponses.
Tu n'as plus qu'à faire ton marché et choisir celles qui te conviennent le mieux. Ta vie est très loin d'être ratée crois-moi Wink
Emeraude
Emeraude

Messages : 185
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Ma branche

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum