Asperger et relations intimes

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Asperger et relations intimes - Page 3 Empty Re: Asperger et relations intimes

Message par noir le Jeu 30 Aoû 2018 - 21:40

fift et chuna : oui (re)déployer ses ailes

des choses qui se digèrent, des vacances bénéfiques, pas trop de pression alentours
[et internet vraisemblablement réparé et fonctionnel, espérant-le durablement !  Smile ]

sur ce que j'écrivais au début de la décennie, des fois je pourrais me relire, ça ne me ferait pas de mal

Spoiler:
Le Héron



Suspendues dans le temps
Ses aiguilles vacillantes
Il est neuf heures et quart
Sur son horloge géante
Quand les ailes du Héron
Planent, sur l’horizon
Et s’y fixent à la montre
Tout à l’horizontal
Perché entre deux mondes
Entre deux plumes distales
Des cendres dispersées
Longent son corps cendré
Ses pattes resserrées
Des échasses segmentées
Sont une longue traînée
Apposée aux courants
De l’air qui le traverse
Un courant ascendant
Il survola les cimes
Prit l’avion comme mime
Un planeur silencieux
Il en gémit un cri
Venant du fond des cieux
Y résonne sans le bruit
En cet instant précieux
Il est neuf heures et quart
Un moment absolu
Figé dans son regard
Le temps est révolu
J’y disperse mes cendres
Le long du corps cendré
Le Héron invitant
A mes ailes déployer
Je suivis son mouvement
Dépassai le clocher
Je voyais tous les gens
Avaient rapetissé
Je me sentais plus grand
Bien qu’en étant petits
Nous regardions d’en haut
Et nos plumes sous le vent
Soulevant les montagnes
Au crépitement des âmes
Force, fragilité
Sa plume le fit voler
De grâce et majesté

J’étais à ses côtés

Dans l’air :  l’Eternité.

et dans l'ensemble, j'écrivais en toutes directions
(comme ça venait)

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Asperger et relations intimes - Page 3 Empty Re: Asperger et relations intimes

Message par Manawydan le Jeu 6 Sep 2018 - 11:25

Merci Noir.
Manawydan
Manawydan

Messages : 609
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 33
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Asperger et relations intimes - Page 3 Empty Re: Asperger et relations intimes

Message par Invité le Mar 11 Sep 2018 - 11:30

Très intéressant tes remarques @noir. J'ai lu avec intérêt le point de vue que tu donnes sur les relations amoureuses, dans la mesure où je me pose actuellement les mêmes questions, et en arrive à des conclusions assez proches : souhait de "chacun chez soi", personne de ma région ou pas trop loin, prendre en compte les particularités de chacun, et je n'ai même pas besoin de jacuzzi (déjà une piscine dans ma résidence Razz )...
L'amitié m'apporte pour l'instant plus de chaleur humaine : j'ai la chance d'avoir trois amis autistes de ma région (rencontrés par IRL d'asperansa et une ZC), et nous nous voyons régulièrement les WE pour des sorties, et ce même avec mes deux ados (elles ne sont pas bavardes et ne crient pas du tout).
Pour être franche, le sexe ne me manque pas pour l'instant, je n'apprécie décidément pas les échanges sexués hors sentiments, ça m'insécurise trop, et j'ai vite l'impression qu'on se sert de moi.

Je pourrais en arriver aux mêmes conclusions que toi : pas de calcul, donner autant qu'on reçoit, et j'ajoute simplement que dans ce cas j'ai grand besoin que la relation soit définie clairement (attentes), et ne varie pas subitement sans que je sache pourquoi. J'ai besoin d'explicite, et je bannis actuellement toute relation floue.
Et encore, j'en suis à cette étape de ma réflexion sans connaître mon diagnostic, ça va peut-être changer encore la donne, et me rendre plus méfiante. Je dirais toutefois que, depuis que j'ai pris conscience de mon autisme, je suis plutôt mieux entourée que je ne l'étais avant, par des personnes qui me correspondent mieux. J'ai finalement plus d'amis (j'ai même hébergé 7 personnes cet été), et je vois des gens plus régulièrement, dans un environnement affectif rassurant et bénéfique pour moi.

Bonne continuation au passage à toi, @noir, et à @Chuna56 et à @Fift, je reviendrai donner des nouvelles dans quelque temps. Tchao


Dernière édition par darlene sweetheart le Mar 11 Sep 2018 - 11:36, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger et relations intimes - Page 3 Empty Re: Asperger et relations intimes

Message par fift le Mar 11 Sep 2018 - 11:31

Coucou Darlene, content de voir donner quelques nouvelles.

fift

Messages : 6055
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 43
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Asperger et relations intimes - Page 3 Empty Re: Asperger et relations intimes

Message par Invité le Mar 11 Sep 2018 - 11:35

fift a écrit:Coucou Darlene, content de voir donner quelques nouvelles.

J'ai trouvé un endroit pour me connecter, alors je pourrai passer par-ci par-là. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger et relations intimes - Page 3 Empty Re: Asperger et relations intimes

Message par noir le Mar 11 Sep 2018 - 15:17

Ah, puisque ce topic est remonté
j'en viens à dire "tant mieux" et/ou "de rien" à Manawydan
^

il est une chose que je m'étais dite (en cours)
qui est issue d'un propos de damoiselle à l'occasion des 3 sorties mer/poissons (étalées sur environ 10 jours tout de même ^)
qui est qu'il me fut remercié d'avoir présenter mes fréquentations..

.. et c'est vrai
(avec les plantes il y eut par le passé une même proximité, mais mélanger le personnel et le boulot n'est pas toujours signe de bon ménage ^ et je l'eus vérifié)

dans la lignée je me suis dit de renouer avec mes amis / mes fréquentations : les poissons
parce qu'ils m'apportent bcp
alors peut-être vais-je passer Hors-sujet vis à vis de "relations intimes"

mais si j'en viens à me dire et penser que mes relations de proximité les plus bénéfiques sont des poissons ?
?

peut-être d'ailleurs rencontrerai-je une daurade d'1m60 à 1m80 ? ou une sirène (parait-il assez fréquentes sur la côte Vermeille !)  Razz

avec damoiselle, j'ai mis le masque dans un endroit que je ne connaissais pas au masque,
et bien, très ravi de mon initiative du moment !
c'est le plus bel endroit de ma petite localité qui n'est pas à des années lumière de la réserve intégrale Banyuls-Cerbère où nous nous étions à la fin rendu.

Il fait la 2nde fois que j'y retourne seul.

quel bonheur
quelle présence autour de moi
plein de moments d'intimité aperçus

je fus entouré de milliers d'individus, sans aucune gêne bien au contraire
la 1ere redite, ce fut un banc de 12m de long
et ce matin une plateforme d'au moins 25 à 30m2
et qq loups au milieu (je crois qu'il s'agissait "d'apprentissage" à des juvéniles car un loup adulte se présentait dans le banc en remontant mais sans rien attraper ni vraiment le vouloir) - peut-être aussi ici un belle antropo-vision ^

bref, suis très content (et assez optimiste)  Razz
y compris que j'ai trouvé semblant d'organisation et gestion avec toutou pour cet objet

et aussi pour la suite, car dès que l'eau va se refroidir, j'ai trouvé un sens à mettre (et à organiser la chose) une combi de nage neuve depuis 2 ans..
mais où divers paramètres ne cadraient pas.
Là, si trop de choses ne m'emportent, je vais me régaler !
I love you


------

et retour vers fift et optimisme/ pessimisme/ écriture

datant du début de décennie:

et aussi, ayant vu à ma 1ere "redite" ou revisite
des castagnoles juvéniles (ils sont bleus électriques) et que damoiselle m'en parla
..

le 1er pour une participation "1er avril" et les poissons..

Spoiler:
La castagne des Castagnoles !


En rase campagne, vers la Fosse des Mariannes
Au volant d’mon vieux Tacaud je mets le Turbot
En direction du Bar « le comptoir de la mer »
Y passer la soirée entre amis au bistrot.

Sans faire un Plie, j’accélère, comme une Torpille,
A Vive allure, entre les rochers qui me grisent !
Me faufile à l’ancienne, m’immisce en Anguille
Entre les éboulis, les sources souterraines !

A la Lompe des phares, au bosquet de posidonies
Un Labre Vert, aux aguets, camouflé dans l’herbier
Invisible, imperceptible, immobile
Je faillis l’écraser, cet imbécile ! !

Il me regarde, ses yeux de Merlan frit
Une tête à coucher dehors ou tombée du lit !
Il Baliste vraiment, j’ai du lui faire peur
Il Hareng des mots voire un cri de stupeur ? ?

Mais je reprends ma route, au carrefour des Morues,
Je tourne à droite, n’ai pas de temps à perdre
Avec ces Petites ou Grandes Vieilles plus très Coquettes
En Sardines sur le trottoir, un Maquereau les guette !

J’arrive enfin vers ce Lieu tant convoité
Le « comptoir de la mer » est plein à craquer !
Je serre la pince en passant au tourteau
Le saligaud ! il me tape dans le dos !

Sur le comptoir Marbré, un Bogue avachi
Un bock à la nageoire, il boit de désespoir
PaLabre à l’Esturgeon ses histoires bidons
Sa petite Girelle vient de le laisser choir.

Content d’y retrouver ma petite Liche Amie
Je l’aime bien, derrière ses airs Sériole,
Est plate comme une Limande, dépasse à peine le Sole
Mais je lui tire mon Chapon, qu’est-ce qu’on rigole ! !



Niveau musique, ils n’ont pas fait les choses à moitié
C’est Anchois ! et ils ont choisi la meilleure !
La Raie Guitare et son orchestre ! vous fait danser
Sur les rythmes ensablés de la country des mers !

C’est alors que j’aperçois, dans le fond de la cale,
Une Baudroie, me semble des plus instables
Après trop de verres de mauvais pétillant
Ses joues de Lotte gonflées de ces relents !


Mais ça sent maintenant la fin !


le Sar en a marre,
Le Mérou est à genoux,
Le Pageot pas jojo,
Le Labre se délabre,
Le Mulet est bien laid,
L’Aiguillette pas très nette
Le Saint Pierre plus très fier,
La Blennie endormie,
Le Gobie dégobille,
Le Corb se dérobe,
La Daurade est en rade,
La Murène, quelle haleine !


Alors quand le Hareng Saur, je le suis !


Mais en arrivant sur le ponton, de l’épave
C’est comme à chaque soirée, que d’épaves ! !


Et comme d’habitude :


« Les Castagnoles se castagnent » ! ! !





NB :

Les noms avec une majuscule correspondent aussi à des poissons... Les avez-vous tous vus ?

et le 2nd, c'était dans une "errance" vers la réserve marine en début de décennie
aussi je mesure une certaine évolution
à ces époques, j'étais à bout de différentes choses (gestion extérieure, gestion intérieure, rapport aux autres),
avec moins d'énergie et de forces 8 ans plus tard, je ne fus dans ces états
^^
du temps, de la compréhension, certaines prises en considération sont passées par là - même s'il en restent et resteraient
^^


Spoiler:
Tache d’huile      


Plus une vague à l’horizon
Soudain ce bleu devient profond
Me résonne jusqu’au tréfonds
L’âme apaisée sur ces hauts-fonds.

Une nappe d’huile semble flotter
Sur ces bords de Méditerranée
Tant de quiétude et de beauté
Dans de rares endroits préservés.

Ici l’Homme sait te respecter
Te protéger, aussi montrer
Les merveilles encore cachées
Que la nature t’a dotée.

Là bas, les spirographes dessinent
De leurs longs cils, à l’encre de Chine
Sur l’échine de Mérous habiles
Ou de Rascasses invisibles.

De dociles Castagnoles s’isolent
En bancs compacts s’affolent
Du Loup et du Barracuda
Qui s’approchent à grands pas.

Là bas, les arbres sont des gorgones
Aux couleurs vives de l’automne
Colorés comme des pommes.

Un jour l’Homme comprendra
A te préserver il gagnera
Bien davantage que t’exploiter.

Sois en rassurée, Méditerranée.

Puisse ta sauvegarde se répandre, … comme une Tache d’huile …

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 43
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Asperger et relations intimes - Page 3 Empty Re: Asperger et relations intimes

Message par Manawydan le Mer 12 Sep 2018 - 9:44

Je disais merci car je n'arrive toujours pas à me comprendre dans la relation à un intime.
Manawydan
Manawydan

Messages : 609
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 33
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Asperger et relations intimes - Page 3 Empty Re: Asperger et relations intimes

Message par noir le Mer 12 Sep 2018 - 10:17

peut-être en essayant d'exprimer, de verbaliser ?
sur quelque support qu'il soit ?

jusqu'à mes 30 ans, je ne me comprenais quasi absolument pas : mon fonctionnement / réactions et rapport à un intime ou plus éloigné.

Je ne savais vraiment non plus ce que je pensais, quel était mon avis sur tel ou tel sujet
Je me savais qq convictions, qq engagements, qq passions et c'est à peu près tout.

Ce pourquoi, écrire (et comme je le pratiquais en général) m'a aidé un peu à me comprendre : en relisant ce qui s'était écrit (et exprimé / manifesté) parce que quasi tout était sous une chape dont je n'ai aisance d'accès direct.

Et dans ces derniers temps, verbaliser des choses (perso et générales) m'aide un peu et m'aidera aussi un peu pour plus tard.

Je sais que je retiens certaines compréhensions,
et en applique aussi
mais cela reste encore un certain chemin à faire.

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 43
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum