................

Aller en bas

................ Empty ................

Message par Invité Jeu 23 Juin 2016 - 12:44

Bonjour,

J'ai fait une recherche et n'ai pas trouvé semble t'il de topic sur le sujet.


Dernière édition par danslesétoiles le Lun 2 Avr 2018 - 18:33, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Invité Jeu 23 Juin 2016 - 12:55

J'ai parfois ce problème (peut-être un peu moins aigu, quoique...)
En effet dure de trouver un truc "qui marche" pour sortir de la spirale. Ce qui donne le meilleur résultat pour moi, c'est d'avoir une interaction sociale "réussie" qui va se substituer à la rumination de "l'echec".
Rien de bien mysterieux, concrétement c'est en général un coup de fil de 3 heures à ma mére (pour parler de tout et rien, pas forcement de l'incident).
Ou me plonger a fond dans la création.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Invité Jeu 23 Juin 2016 - 13:17

apprendre à perdre me parait la bonne solution si tant est qu'il s'agit de perdre

disons plutôt faire son deuil de ses propres erreurs et de celles des autres

le pardon aussi à l'autre et à soi

on peut pardonner sans oublier, sans être affecté par mais si on veut vivre il faut laisser la charge au sol parfois

y en a déjà bcp comme cela

on peut aussi se questionner sur ce qui aurait pu ou du etre fait ou dit ou pas dit

non par pour le faire mais pour en apprendre

je n'ai pas ce temps d'être dans l’obsessionnel sauf si le lien est très profond  , alors le questionnement peut en effet durer plus longtemps

mais si l'autre s'en fout, l'obsession n'est que chez soi et est à régler par soi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Invité Jeu 23 Juin 2016 - 13:38

Bonjour et merci de vos réponses



Dernière édition par danslesétoiles le Mar 28 Juin 2016 - 21:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par izo Jeu 23 Juin 2016 - 13:48

Il s'agit de s'attaquer à la source du problème et non pas forcément aux seuls symptômes aussi la proposition de zebulon entrait dans cette logique si je peux me permettre.
izo
izo

Messages : 4325
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Invité Jeu 23 Juin 2016 - 13:49

danslesétoiles a écrit:j'appelle pour évoquer le souci, mieux vaudrait que j'appelle pour parler de tout et rien (si j'y arrive !)
mais en tout cas cela vaut la peine d'essayer.

J'avoue qu'il y a souvent un moment, au début de la conversation, ou je me décharge un peu de ma rumination, et en fait très naturellement, une fois que j'ai bien ralé... on parle d'autre choses, et une fois le téléphone coupé, généralement la rumination est apaisé (ou très largement diminué). Bon, mais je pense que ça ne marche qu'avec une personne vraiment bienveillante dans son écoute (famille si bonne entente, ou très bons amis).

De façon générale, je constate chez moi qu'en vieillissant, je passe quand même plus vite à autre chose.
C'est un problème délicat, mais je pense vraiment qu'on peut, au moins en partie, s'en sortir Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Invité Jeu 23 Juin 2016 - 13:55

danslesétoiles a écrit:Bonjour et merci de vos réponses

@ dalek, bonne idée : j'appelle pour évoquer le souci, mieux vaudrait que j'appelle pour parler de tout et rien (si j'y arrive !)
mais en tout cas cela vaut la peine d'essayer.
et se forcer peut-être aussi à sortir et faire des choses positives. je dis cela facilement mais en réalité, lorsque je suis dans ce type de situation, je suis bloquée, comme enfermée à l'intérieur de moi-même.
me plonger à fond dans la création : voilà qui est à étudier et me donne une bonne piste. merci.

@zebulon, il n'est pas ici question de "perdre ou gagner" : dans le cas présent, je perds quoi qu'il arrive.
quand au pardon, je ne suis pas du tout rancunière, donc là non plus n'est pas ma problématique.

voilà où est ma question : "comment régler l'obsession chez soi et par soi ?"

envahir l'espace obsessionnel par une autre obsession mais positive celle là , se surinvestir dans une chose qu'on aime

si cela ne fonctionne pas alors, attendre l'obsession de pied ferme et essayer de comprendre ce qu'on ne digère pas et derrière cette émotion là de comprendre la peur, la vraie, celle de l'enfant bien caché derrière

la partie du passé que l'on ne veut pas voir



sinon

http://fr.wikihow.com/surmonter-une-obsession

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Invité Jeu 23 Juin 2016 - 13:56

je devrais être moins empathe finalement parfois , je me demande


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Invité Jeu 23 Juin 2016 - 14:17

...


Dernière édition par danslesétoiles le Mar 28 Juin 2016 - 21:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Belena Ven 24 Juin 2016 - 20:06

Ahhh, moi c'est la même chose… oui c'est horrible… mes amis et mes proches se moquent de moi… Ils disent que je réflechis trop, que je suis trop sensible… Mais, pour moi c'est impossible d'arrêter de penser à une conversation qui a mal tournée, à ce que j'aurai dû dire, pour quoi la personne n'a pas compris… ou bien… porquoi elle s'énerve… etc, etc. Ça tourne toute la nuit et ensuite je suis crevée et ça passe… Ou si quelqu'un me blesse, être blesée toute la nuit, et deux jours ...
Écrire un message à la personne apaise un peu, mais, pas tout le temps, car mon cerveau est hyper excité… C'est une hyper excitation ...
Je suis soulagée de voir que je n'étais pas la suele au monde à fonctionner comme ça…
oui, je suis bien sûr très empathique ( tout le monde me dit " gentille" très gentille etc, maintenant j'entends moins le terme candide) , je n'aime pas le conflit, mais lorsqu'il faut se défendre je le fais et après ça me fait comme à vous… c'est terrible!!!! j'avais caché ça à tout mon entourage…
Je vais prendre note de vos conseils… mais à 42 ans, je fais encore des crises… je n'arrive pas tout de suite à comprendre ou à pardonner ou me pardonner …
Je vais essayer …. mais je pense aussi qu'il ne faut pas tout contrôler tout le temps non?? la crise finit par passer…
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 48
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par 3615chuna Ven 24 Juin 2016 - 22:54

Pareil côté, et j'ai ainsi vécu un enfer pendant quelques mois (une broutille de un an et demi^^) suite à un gros souci avec mon meilleur ami (ce qui s'est soldé par une rupture définitive)

Les quelques rares pauvres solutions que j'ai trouvées :
Ne pas rester seule dans ce genre de periodes, se faire violence, puisque j'ai tendance à vouloir rester isolée ce qui est pire que tout.
Écrire, même si c'est pour tourner toujours le même sujet (de toute façon je relis pas ensuite lol)
Mes chevaux Smile ils sont merveilleux' et je dois être 100% disponibles quand je suis avec eux, du coup ça me soulage.
Pour le sport, faut que ça perdure un peu, sinon je continue à ruminer. Mais au bout d'un moment ça passe.

Le mieux : partir faire une balade sportive à cheval avec une copine a qui parler lol

Le gros souci est de réussir à se motiver assez pour se mettre en activité et ne pas rester sans la torpeur ruminative....
3615chuna
3615chuna

Messages : 20765
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Belena Ven 24 Juin 2016 - 23:45

J'ai une question , que je viens de poser à mon copain , et il dit ne pas faire... Lorsque vous avez les pensées en boucle vous pouvez imaginer les voix des gens??? Ou même quand vous recevez un Message d'un ami ou un email , vous pouvez imaginer sa voix??? Moi parfaitement... C'est comme si j'avais enregistrée sa voix et je pouvais l'utiliser à mon gré ... J'ai dit à ma collègue ça et elle m'a dit que je suis là première personne que lui dit ça...
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 48
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par 3615chuna Sam 25 Juin 2016 - 7:35

Oui, ça peut.
3615chuna
3615chuna

Messages : 20765
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Invité Sam 25 Juin 2016 - 21:27

merci beaucoup de vos réponses !



Dernière édition par danslesétoiles le Mar 28 Juin 2016 - 21:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Belena Dim 26 Juin 2016 - 0:31

Oui moi aussi, de fois je vois un bon ami et après avoir discuté longtemps , si je vais me coucher après je Continue à parler avec lui ou elle... Je suis trop excitée, mon cerveau tourne et tourne... Ça peut être après un échange positif aussi...
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 48
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par Weigela Dim 26 Juin 2016 - 2:43

J'ai cliqué sur le sujet car je relis Illusions de Borsch Bonomo (voir le sujet sur la PRI) et la rumination correspond assez bien au faux espoir. Du coup je partage en espérant que ça aide  Wink
En très résumé, pour en sortir, il convient :
- d'identifier le faux espoir,
- de mettre un terme engendré par le faux espoir en sentant ce que ça nous fait
- d'exprimer le faux espoir
- de le laisser s'effondrer
- d'admettre l'ancienne douleur

Ce qui pourrait donner dans le cas de ce sujet
- Si je n'ai aucun conflit avec personne, alors je suis une personne comprise
Faux espoir : faire tout pour arriver à être compris

- Arrêt du comportement : cesser de tenter de discuter avec une personne avec laquelle ça na passe pas + ressentir ce que cela fait d'arrêter volontairement ces tentatives

- Qu'est-ce que j'espère ? Etre compris
De quoi ai-je peur ? De me sentir seul alors qu'il y a quelqu'un

- formuler la peur : je suis avec des personnes, mais personne ne me comprend.

- S'imaginer et ressentir que ce dont on a peur se produit là, maintenant : cette douleur que je ressens est proche d'une douleur qui m'a marqué autrefois, d'être incompris au milieu d'autres personnes (attention, s'il y a une douleur du type "c'est de ma faute, ça ne marchera pas, c'est une autre défense, appelée défense primaire)
Weigela
Weigela

Messages : 999
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

................ Empty Re: ................

Message par jolindien Dim 26 Juin 2016 - 6:49

Comprendre ce que l'on est pour ne plus voir en l'autre la solution
Plus on projette, plus l'extérieur prend cet aspect duel, ce n'est qu'un aspect cependant
notre illusion.

jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum