L'inhibition intellectuelle

+2
Fata Morgana
Maxim
6 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Fata Morgana Jeu 16 Fév 2017 - 17:28

Donc que j'avais tort, donc que je suis con. Ah merde.

Maso aussi apparemment ! Razz

Tu parlais de musique, tu fais quoi si ça ne te parait pas indiscrêt ?

Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 17:31

Kolyma a écrit:
THQIsansdéconner a écrit:A part quelqu'un d'un peu arrogant et con, personne ne SE dit surdoué. C'est au final un test (qui a des limites...) qui classe les gens.
Hum. Tu verras. Ils le disent tous.

non c'est inexact, roger le disait aussi, on sait si on est surdoué, génial ou pas et on n'a pas peur de l'affirmer

mais c'est comme l'humour on ne peut pas le faire avec n'importe qui

moi j'use de boutade

mon génie sera reconnu après ma mort

ce n'est pas de la prétention c'est un fait

prouvez le !

.. non...

topic "insultez roger... "

les trolls s'en chargent non ?

mm zeb tu n'es qu'un prétentieux sans intelligence, ..

ptete que oui ptete que non va savoir

pense ce que tu veux, j'ai pas contrôle sur ce que tu penses de moi

moi j'ai la prétention de savoir mes forces et mes faiblesses et leurs hauteurs respectives

comment pourrait on être surdoué sans connaitre son vrai niveau ?

c'est absurde non ?





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 17:34

Je crois que c'est dans le seigneur des anneaux : la seule chose qu'il nous reste c'est choisir que faire du temps qui nous est imparti. Bon, faut croire un minimum au libre arbitre.
Je ne pense pas que Gauvrit minimise : il fait des stats oui, c'est tout. L'intensité de la souffrance n'entre pas dans les stats malheureusement. Ca nous choque parcequ'on est dans la mauvaise partie des stats. Mais ceux qui sont dans la bonne : ils se fichent des stats de Gauvrit, ils vivent leur vie. Quand Gauvrit fait ça, je vais lui preter des intentions qu'il n'a peut-être pas, je pense que c'est aussi un message d'espoir : un QI élevé n'est pas en soi un facteur de malheur. Donc gardez votre QI et soignez vos blessures et vous pourrez vous aussi atteindre une certaine plénitude, un peu de bonheur... Je pense que c'est surtout ça qu'il faut retenir de ses résultats : être surdoué ce n'est pas se complaire dans le malheur, c'est peut-être avoir souffert infiniment plus que certains autres, mais aussi avoir la possibilité de guérir plus vite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 17:35

Zebulon2.52 a écrit:

moi j'ai la prétention de savoir mes forces et mes faiblesses et leurs hauteurs respectives

comment pourrait on être surdoué sans connaitre son vrai niveau ?

c'est absurde non ?





Alors on vient de découvrir dans quel domaine je suis surdouée : l'absurdité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Kolyma Jeu 16 Fév 2017 - 17:39

Absurdoué, ça a déjà été copyrighté par Bost, hélas.

Faudrait relire Roger à propos du QI, je vais vous chercher ça, comme ça on arrêtera de se monter le melon en crêpière pour cheveux autour des chevilles, si vous voyez ce que je veux dire.


Dernière édition par Kolyma le Jeu 16 Fév 2017 - 17:40, édité 1 fois

Kolyma

Messages : 971
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 17:39

Saxophone et piano. Pourquoi Fata Morgana ? tu montes un groupe ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Kolyma Jeu 16 Fév 2017 - 17:41


Kolyma

Messages : 971
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Fata Morgana Jeu 16 Fév 2017 - 17:42

Je passe mon temps avec des synthés à composer de la musique électronique. Avec quelque chose d'enfantin, mais j'assume.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 64
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 17:47

Cool Fata Morgana, tu diffuses ta musique quelquepart ?
Oui j'ai parcouru ça Kolyma, il y a plein de choses intéressantes dans ce fil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Kolyma Jeu 16 Fév 2017 - 17:57

Oui, il y a surtout une "info" frappante, m'enfin...

Kolyma

Messages : 971
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Fata Morgana Jeu 16 Fév 2017 - 18:07

https://jespears.bandcamp.com/ Embarassed
La première n'est pas représentative de l'ensemble.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 64
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 18:15

Félicitations, j'aime ! Le coté rivière qui coule, je sais pas si c'était voulu mais sur plusieurs morceaux j'ai cette impression là. C'est très rafraichissant en tous cas... Les titres sont bien choisis aussi. Je ne vois pas trop de côté si enfantin que ça, ça plus un côté futuriste qu'enfantin en fait non ? En tous cas c'est très évocateur comme musique, dans le sens, ça envoie plein d'images.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Pola Jeu 16 Fév 2017 - 18:19

Kolyma a écrit:Oui, il y a surtout une "info" frappante, m'enfin...

Laquelle ?Fouet

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 18:22

C'est du bon boulot, le design c'est toi qui l'as fait aussi ? j'aime beaucoup le dessin et les couleurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Fata Morgana Jeu 16 Fév 2017 - 18:24

Le coté rivière qui coule est volontaire (ça se réfère à une expérience spirituelle en fait) quand aux graphismes, c'est le copain de ma fille. (Fille qui est testée surdouée d'ailleurs).
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 64
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Kolyma Jeu 16 Fév 2017 - 18:24

Pola a écrit:
Kolyma a écrit:Oui, il y a surtout une "info" frappante, m'enfin...

Laquelle ?Fouet

Bah, celle qui dit le pourquoi du titre. Le THQI, c'est du bruit, vivement une mesure intelligente de l'intelligence, etc.

Kolyma

Messages : 971
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 18:37

Oui, c'est clair que le test est limité, mais il a le mérite de dire à des gens qui se trouvaient cons qu'en fait ils le sont peut-être pas tant que ça, c'est déjà pas mal pour un test non ? Le souci, c'est pas tant le test que la définition de l'intelligence. Quand j'ai eu les résultats, j'ai été interloquée, je souhaitais que ça soit normal haut, mais je pensais pas à ce point, ensuite j'ai chialé parceque j'ai vu ma vie défiler devant moi avec cette info en plus. Je pense que ce n'est pas négligeable, ensuite, je ne vais certainement pas en parler à qui que ce soit en dehors d'un forum dédié au sujet, parcequ eça me semble risqué...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Pola Jeu 16 Fév 2017 - 18:39

T'as raison c'est risqué, tu pourrais trouver plus intelligent que toi Smile

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 18:40

J'espère, je pense que j'en ai croisé des gens plus intelligents que moi heureusement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Pola Jeu 16 Fév 2017 - 18:43

Moi jamais, ils sont où ?

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Kolyma Jeu 16 Fév 2017 - 18:50

Dans ton QI.

Kolyma

Messages : 971
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Pola Jeu 16 Fév 2017 - 18:53

Non mais je ne dis pas. On peut rencontrer plus intelligent sans s'en apercevoir

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Fata Morgana Jeu 16 Fév 2017 - 19:03

Moi jamais, ils sont où ?
On peut rencontrer plus intelligent sans s'en apercevoir
Et bien ceci explique cela pola ! Razz
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 64
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Pola Jeu 16 Fév 2017 - 19:09

Je n'y peux rien si mon intelligence déborde tongue

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 19:11

Pola a écrit:Je n'y peux rien si mon intelligence déborde tongue

Seulement quant tu te fais mousser Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Pola Jeu 16 Fév 2017 - 19:14

ok tu m'as eu Wink

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 19:17

Winner
(vengeance ^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Pola Jeu 16 Fév 2017 - 19:19

Espèce d'inhibiteurs de mes c.................... (oui, elles sont grosses)

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Fata Morgana Jeu 16 Fév 2017 - 19:19

J'ai l'air gentil comme ça mais... Wink

oui, elles sont grosses

Tu t'es déjà vantée une fois ça t'a pas trop réussi... Wink

(Il est belle mon avatar... Shocked )
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 64
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Stauk Jeu 16 Fév 2017 - 19:25

THQIsansdéconner a écrit:Je pense que c'est surtout ça qu'il faut retenir de ses résultats : être surdoué ce n'est pas se complaire dans le malheur, c'est peut-être avoir souffert infiniment plus que certains autres, mais aussi avoir la possibilité de guérir plus vite.

De facto, être surdoué c'est bien se complaire dans le malheur [ou parfois l'individualisme]. Quand quelqu'un vient te dire "je suis surdoué", c'est jamais avec un message bienveillant et humaniste. Personnellement j'ai tous les problèmes qui vont bien pour me dire surdoué, mais bizaremment, j'assume mal d'être une personne insuportable, chiante, qui s'intéresse à rien sauf à ses sujets favoris.

Du coup quand on me traite de surdoué, ça me me met mal. Et à part dans les milieux où on prend ce terme pour un compliment (grosso modo les forums spécialisé, et chez les illuminés un peu naifs), clairement le terme veut dire ce qu'il veut dire : une personne peut être intelligent, mais certainement à éviter.

Si je trouve que quelqu'un dit des choses intelligentes, jamais je ne vais lui dire "t'es surdoué". Ou alors par humour noir. Par contre si elle dit des conneries, si elle se complait dans des certitudes absurdes, et si en plus elle semble capable de faire de tête quelques additons, là ouais y a moyen que le terme me vienne à l'esprit.



Comme ils disent les surdoués, c'est pas ce qu'on croit. On confond volontier dans les médias surdoué et personne intelligente. Alors que manifestement, y a indépendance des deux phénomènes, et dans une large mesure incompatibilité. Enfin quand je parle des "surdoué", je parle des gens qui disent "je suis surdoué". Ce qui est un peu différent des gens dont d'autres disent qu'ils sont surdoués (pas forcément en face).
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Pola Jeu 16 Fév 2017 - 19:55

Hum Perplexe


Donc si je résume, l'intelligence se reproduit en vase clos.

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 20:01

J'ai rencontré 4 personnes qui m'ont dit être surdouées : 2 qui étaient pénibles et destructrices, c'etait "je suis surdoué et vous des sous merdes", et les 2 autres, une c'était pour se rassurer "je suis surdouée, je suis surdouée, je suis surdouée, donc je dis des trucs intelligents, je suis surdouée" oui mais là tu as tort, être surdoué ne t'empechera pas d'avoir tort parfois... et le dernier, c'était pour me faire comprendre que je l'étais aussi, c'était genre "je suis surdoué, mais regarde t'es comme moi" sauf qu'à l'époque j'étais pas vraiment d'humeur et je nous trouvais rien en commun. Il y a plein de raisons de le dire, pas toujours bonnes pour soi Wink
Y'en a qui ont fait leur coming out ? Personnellement, je sens que ce serait une énorme connerie, et que ça ne peut réveiller que du négatif chez les interlocuteurs, à moins de tomber sur des gens vraiment surdoués de la bienveillance...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Fata Morgana Jeu 16 Fév 2017 - 20:11

Moi c'est marrant: Mon épouse et mon meilleur ami me disaient régulièrement "tu es surdoué", mais moi je comprenais ça comme de l'ironie, genre "toi tu es fada". J'ai fais mon coming out à mon demi-frêre parce que ma belle sœur le soupçonnait depuis longtemps (elle a voulu m'adopter mais mes parents n'ont pas voulu hélas). Mais aujourd'hui encore quand je compare avec le meilleur ami en question je n'ai qu'une seule impression: celle d'être un foutu menteur ! Tu peux passer tous les tests que tu veux, tu SAIS que dans la plupart des cas tu es con. C'est beaucoup moins un sujet de doute qu'une éventuelle intelligence...
La seule chose que je ne peux pas discuter c'est cette sensibilité extrême. Là, pas de place pour le doute.
Honnêtement, si tu as un haut QI, la dernière chose que tu vois c'est ça. Du coup dire aux autres: "Je suis surdoué", on peut pas parce qu'on se demande si c'est bien vrai.


Dernière édition par Fata Morgana le Jeu 16 Fév 2017 - 20:28, édité 1 fois
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 64
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Stauk Jeu 16 Fév 2017 - 20:17

THQIsansdéconner a écrit:
Y'en a qui ont fait leur coming out ? Personnellement, je sens que ce serait une énorme connerie, et que ça ne peut réveiller que du négatif chez les interlocuteurs, à moins de tomber sur des gens vraiment surdoués de la bienveillance...

Je l'ai signalé à un pote :
- ah ouais, les gens aussi cons que nous sont surdoués ? Et ben dis donc. [il est dépressif]

Je l'ai signalé à une personne que je connais de longue date :
- ah oui, tiens, faudrait que je fasse un test moi aussi un jour.

Depuis elle a rencontré des surdoués, et il parrait que Kermadec lui fait du bien quand elle la lit (celle là ou une autre, me souvient pas bien, vu que j'ai rien lu du tout).

Faut de tout pour faire un monde.
Je ne sais pas si je ne fréquente que des surdoués, mais je crois bien qu' objectivement, que j'ai une nette tendance à m'acoquiner avec des gens un peu instables émotionnellement. Qui se ressemble, s'assemble.

Enfin j'ai pas dis "je suis surdoué, précoce whatever". J'ai juste dis : j'ai passé un test de QI, le résultat annoncé est de tant. J'ai des raisons de croire qu'en ce qui me concerne la part aléatoire est assez importante. Problèmes de concentration, inconstance, tout ça.  Les surdoués c'est un peu comme la démocratie, pour ne plus y croire, il suffit d'en cotoyer les acteurs.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Pola Jeu 16 Fév 2017 - 20:19

Faut avouer qu'il y a des acteurs pas mal Ouaah !

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Jeu 16 Fév 2017 - 20:38

Il y avait un mec dans mon lycée qui était (enfin il doit toujours l'être) super intelligent et dont je me disais, lui il est surdoué. Je regrette, après coup, parcequ'il voulait sortir avec moi et que j'ai refusé parceque je me trouvais vraiment trop conne pour lui et je me disais le pauvre il va se faire chier avec moi. Il me trouvait peut-être intelligente, qui sait ?
Fata Morgana tu as fait ton coming out pour lui, c'est beau. Moi j'ai ma soeur peut-être mais je suis pas sure, du coup si c'est pas le cas, je sais pas si c'est une bonne idée de lui suggèrer de se faire tester...
Stauk, ton pote dépressif, t'es sûr qu'il est dépressif ? Sinon moi aussi, mais les antidépresseurs, ça marche pas sur moi, ça me fait rien du tout, à part des crampes. Et c'est bien le genre de réflexion que je pourrais sortir.
J'ai vu une vidéo de Kermadec, je ne la supporte pas, c'est physique. Je ne sais pas pourquoi. Elle me rappelle quelqu'un surement. Siaud facchin je la trouve plus avenante. J'ai pas lu leurs bouquins, j'ai regardé des vidéos, mais j'avoue que ça m'intéresse pas de les lire. Vous y avez trouvé des choses intéressantes ? De ce que j'ai lu en diagonale sur le forum, leurs bouquins servent surtout avant le test pour s'auto suspecter non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Stauk Jeu 16 Fév 2017 - 20:38

Pola a écrit:Faut avouer qu'il y a des acteurs pas mal Ouaah !

L'inhibition intellectuelle - Page 2 ExpandingFacepalm_zps26ddfb10
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Stauk Ven 17 Fév 2017 - 10:08

THQIsansdéconner a écrit:
Stauk, ton pote dépressif, t'es sûr qu'il est dépressif ? Sinon moi aussi, mais les antidépresseurs, ça marche pas sur moi, ça me fait rien du tout, à part des crampes. Et c'est bien le genre de réflexion que je pourrais sortir.
J'ai pu comparer deux parcours de gens dépressifs. Le mien (sans anti-déprésseur, mais avec le rêve absurde de m'en sortir), et le sien (avec anti-dépresseurs, parce que ça fait du bien). Ben sur la base de cet échantillon réduit, je conseille plutôt de ramer que d'anti-dépresser.

Après y a un coté insatisfaisant à consacrer toute sa vie et toute son énergie à juste sortir de la dépression. M'enfin faut bosser pour être beau, heureux, riche, vivant. Et du coup c'est pas marrant tous les jours d'être heureux.


THQIsansdéconner a écrit:je ne la supporte pas, c'est physique
Je ne suis pas allé aussi loin que toi dans mon intérêt pour le sujet, mais je comprends cette réaction (dans le sens que j'ai moi aussi des sensations émotionnelles qui me bloquent l'accès à certains sujets.  Des fois j'aimerais pouvoir partager ces sensations là, et me sentir un peu mieux accepté. Je perds beaucoup d'énergie à essayer de donner du sens et justifier ces sensations/émotions [jamais bien pigé la différence]


THQIsansdéconner a écrit:Siaud facchin je la trouve plus avenante.  De ce que j'ai lu en diagonale sur le forum, leurs bouquins servent surtout avant le test pour s'auto suspecter non ?
Je sais pas dire. Je pense qu'avec ta tendance à vouloir regarder le monde sous toutes les coutures, tu vas certainement trouver beaucoup de bonnes choses qui sont apportées par l'existence des ces bouquins. Et j'aurais bien tort d'essayer de contre-argumenter sur ce terrain là.  Alors je vais juste être moi même, ce moi même infernal dénué d'objectivité, provocateur etc, et répondre ...

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Us-dol11L'inhibition intellectuelle - Page 2 Jeanne10

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Rentre10
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Ven 17 Fév 2017 - 10:37

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Chuna Ven 17 Fév 2017 - 11:04

Intéressant ce post.

je me retrouve assez bien là dedans, mais sans le THQI lol
et je culpabilise.
Je sais que j'ai des limites, je les sens, mais je sais aussi que je peux faire mieux que ce que je fais. Beaucoup mieux. Mais ya un truc qui bloque. Dès que je commence à réfléchir, faut que je passe à autre chose. Par moment, l'impression d'être dans le flou, dans le brouillard. Trop d'idées à ordonner, et ordonner ses idées, c'est fatigant.
Comme toi, miss, je me retrouve à ne plus rien faire d'intellectuel, et je me sens encore plus idiote.
J'ai vraiment l'impression de ne pas avoir appris petite le sens de l'effort, et du coup, forcément, aujourd'hui, dès que je dois forcer un peu, c'est pas très agréable et j'aime pô, alors je lâche rapidement.
Et dès que ya un peu de bruit, c'est mort, j'arrive pas à réfléchir des masses...

Pas de solution pour le moment, en tout cas pas de solution durable.
Me remettre au sport, même léger, permet de me remettre le cerveau à l'endroit. Au bout d'une demi heure minimum.
Pour la lecture, même souci, j'ai pas lu grand chose depuis un an, là je tente de me remettre à lire en lisant des trucs simples, pas compliqués, histoire de retrouver le gout.

Après, faut se dire une chose, j'ai compris ça récemment, même si je rame encore à l'intégrer, c'est qu'on a le droit d'avoir des gouts et de ne pas s'intéresser tout.
J'ai loupé une période de ma vie où j'aurais pu me cultiver, je l'ai pas fait, maintenant c'est compliqué pour rattraper, mais est-ce grave ?
Le risque est qu'on me prenne pour ce que je suis (qq1 de pas très cultivé), et qu'on juge que je suis con. Dans l'absolu, l'autre a le droit de penser que je suis con, c'est la vie. Même si j'ai encore du mal avec le concept lol

Enfin voilà, pas chose d'intéressant, mais ça fait du bien de les dire tongue

Chuna

Messages : 21597
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Ven 17 Fév 2017 - 11:23

Je pense au contraire qu'il n'y a pas d'age pour se cultiver, mais je ne mettrais pas de niveau particulier à rattraper, sauf si tu as un objectif professionnel ou une participation à Question pour un champion prévue :p Ce n'est qu'un avis personnel, mais je pense qu'il faut se forcer un peu pour trouver ce qui nous plait (paradoxe ?). Je suis comme toi "le gout de l'effort", j'aurais aimé l'apprendre. Mais il me semble que c'est une sorte de masochisme, car si quelquechose est vraiment intéressant pour une personne elle ne fait pas d'effort, elle le fait par plaisir, non ?
J'ai souvent vu des cons humilier d'autres personnes car celles-ci avouaient une lacune dans un domaine. A mes yeux le plus con des deux est celui qui se place au-dessus parequ'il détient une infinitésimale fraction de connaissance dans un domaine que la personne à qui il s'adresse n'a pas... et que cette personne là en connait peut-être beaucoup plus que lui dans tous les autres domaines, donc, ce genre de jugement c'est fréquent uniquement chez les abrutis notoires avec complexe d'infériorité chez qui la craniotomie met en évidence un tas de merde.
POur la question des limites, j'ai lu un bouquin de Jean Louis Etienne, je pense que ça fait partie des personnes qui sont allées chercher leurs limites, ça s'appelle "Persévérer", c'est court et très facile à lire, tu devrais le lire je pense.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Chuna Ven 17 Fév 2017 - 11:42

Je vais le chercher merci

Y'a pas d'âge pour se cultiver, mais tu as le temps ou pas.
Je suis en train de me rendre compte en ce moment que j'ai simplement pas le temps pour me cultiver tel que j'aimerais. Je bosse dans un boulot qui me demande beaucoup psychologiquement et me fatigue. Et j'ai 8h de route par semaine. Certains en font beaucoup plus que moi mais voilà, je suis ainsi et je rame. Ceci dit je pourrais qd même faire mieux, beaucoup mieux ^^

Chuna

Messages : 21597
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Ven 17 Fév 2017 - 11:46

J'ai l'impression que tu te mets la pression. Avant de savoir ton QI tu te mettais déjà la pression ?
Je veux dire, ça fait quelques jours que je suis au courant pour moi, et j'ai bien vu que ej culpabilisais et que je voulais me mettre la pression aussi pour "rentabiliser" ce QI. En l'écrivant je me marre, c'est ridicule.
On pourrait faire mieux que ce qu'on fait. Mais n'est-ce pas le cas de la plupart des gens finalement ?
Et puis il n'y a pas que le QI. Un problème de santé ça peut freiner aussi, ce n'est pas la peine de se cramer physiquement non plus. Pareil pour la fatigue psychologique. Faut se laisser récupèrer aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Chuna Ven 17 Fév 2017 - 12:24

Je ne connais pas mon QI, je sais juste que je suis zèbre.

On pourrait faire mieux que ce qu'on fait. Mais n'est-ce pas le cas de la plupart des gens finalement ?

J'en sais rien, mais après, c'est à voir entre soi et soi. Si les gens peuvent faire mieux mais qu'ils sont heureux de ce qu'ils font, c'est très bien. Je les envie ^^
J'ai des envies, des projets, et je procrastine à fond et donc me saborde. Et donc je culpabilise. Il est donc important dans mon cas de sortir de là.
Je vise pas d'être la meilleure du monde, mais de faire mieux que ce que je fais (et c'est pas très compliqué en ce moment lol)

Tu sais, j'ai fait un doctorat. J'ai mis un an à trouver, je me suis battue pour ça. Et ensuite, une fois en poste, grosse inhibition, peur de mal faire, j'étais comme pétrifée, et j'ai rien foutu pendant 4 ans. Enfin rien...
J'ai pas réussi à m'émanciper, à m'approprier le sujet, à sortir de ma réserve. J'avais peur, peur, peur... J'ai fui en passant ma vie sur les forums (c'est pas d'aujourd'hui mon addiction lol), et j'en ressors avec l'impression que j'ai raté ma thèse alors que je suis docteur (donc validée par la communauté scientifique, c'est que j'ai qd même fait des trucs potables)
Donc voilà, je me sens insatisfaite, à l'heure actuelle, avec une envie de revanche (contre moi même, contre ma famille qui croit pas vraiment en moi et me voit comme la ratée, contre tous ceux qui m'ont toujours prise pour une imbécile et se sont moqués de moi, ceux qui m'ont harcelée au collège, au lycée, après, jusque parce que je suis moi, pas comme les autres, la concon de service).
Donc voilà, oui, c'est certain que je me mets la pression, et que c'est pas la chose à faire, et pour le moment, je ne sais pas faire mieux. ça changera ptèt un jour, j'espère.

Chuna

Messages : 21597
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'inhibition intellectuelle - Page 2 Empty Re: L'inhibition intellectuelle

Message par Invité Ven 17 Fév 2017 - 12:28

Félicitations pour ta thèse ! Tu devrais peut-être lire "lIbre, imparfait et heureux" de Christophe André. Je pense que c'est mieux pour toi que Perséverer, parcequ'en fait, vu que tu as fait une thèse, je pense pas que ton problème soit dans la perséverance ;p

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum