La responsabilité au travail

Aller en bas

La responsabilité au travail Empty La responsabilité au travail

Message par Pascartes le Mer 15 Juin 2016 - 13:44

Evoluer dans le travail, devenir chef de projet, acquérir des responsabilités...voilà ce qui semble le leitmotiv dans le monde du travail aujourd'hui (avec l'augmentation de salaire qui lui est associé). Je voulais savoir quel est votre rapport avec le fait d'acquérir des responsabilités en entreprise, car personnellement c'est qq chose qui me fait fuir. Je déteste cette idée pour plusieurs raisons, notamment l'inégalité que cela engendre (cela rejoint le fil sur la hiérarchie au travail) et la surcharge de travail. J'ai l'impression d'une aliénation encore plus forte et je crois que paradoxalement il y a plus de liberté à être en bas de l'échelle qu'en haut.
Pascartes
Pascartes

Messages : 321
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 34
Localisation : Paris-Breiz

Revenir en haut Aller en bas

La responsabilité au travail Empty Re: La responsabilité au travail

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 14:23

Responsabilité et hiérarchie, ce n'est pas tout à fait la même chose. Tu peux très bien n'avoir personne sous tes ordres et cependant avoir des responsabilités importantes au sens où les conséquences d'une éventuelle erreur de ta part sont graves, et où c'est bien ta responsabilité car ta mission et les moyens qu'on te donne pour l'accomplir font qu'il ne dépend que de toi d'éviter ces erreurs.

Dans ce cas, je ne l'entends pas comme une aliénation. C'est le revers inévitable de l'utilité de ton travail, de la maîtrise que tu as sur lui et de la confiance accordée à tes talents. Comme nous ne sommes pas des monades, nos actes influent sur le monde, et donc: pas de liberté sans responsabilité. Ou alors, si tu es totalement libre de produire un travail, mais sans jamais devoir assumer la responsabilité de sa qualité, bonne ou mauvaise, de son utilité pour le monde, ce n'est même pas un travail, c'est juste un jeu, et tu es exclu du jeu social finalement, de la construction de la société. Donc, pas vraiment libre.
Bien entendu, pour que ceci soit vrai, il faut que les dés ne soient pas pipés; or l'une des grandes évolutions du monde du travail ces 15 dernières années consiste précisément à repousser vers le bas des responsabilités qui étaient celles des managers; ceux-ci, derrière de pompeux vocables de "responsabilisation", appliquent la bonne vieille méthode de transférer le travail sans les moyens, ou l'obligation de résultat sans donner pour autant les possibilités réelles de le faire; en revanche, ils ne se privent pas d'ingérence ni de récupération des bons résultats à leur profit: double contrainte et situation perdant-perdant pour le subordonné qui doit endosser les pertes et voir le chef s'arroger les gains, tout en errant dans un flou où les prérogatives de l'un et de l'autre ne sont plus correctement délimitées.

Sinon, quand ça marche bien, alors ce genre de responsabilité ne me gêne pas, tant que je suis suffisamment sûr de mes compétences. La perspective de faire perdre de l'argent à un partenaire par un conseil malavisé me paralyse, mais c'est parce que je ne suis pas sûr de moi. J'ai besoin, pour endosser des responsabilités, d'être sûr de tout maîtriser, d'avoir été bien informé, de comprendre. Alors, j'endosse le risque de prendre une position et de dire à mon chef "c'est ça qu'il faut faire".

Quant à prendre des responsabilités au sens hiérarchique, non seulement ça me stresserait itou, parce que là tu ne maîtrises pas le cerveau et les mains des subordonnés, et je pense que je serais un chef épouvantable, toujours sur le dos des gens par pure anxiété, incapacité au lâcher-prise. Mais de toute façon je ne le veux pas, tout simplement parce que ce travail-là, en tant qu'activité, ne m'intéresse pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La responsabilité au travail Empty Re: La responsabilité au travail

Message par Edelweiss le Lun 20 Juin 2016 - 10:07

J'adore avoir des responsabilités au travail, rien que de le lire et de l'écrire ça me fait tripper  Rolling Eyes
Pour moi, responsabilités => la diffusion de mes idées et leur mise en oeuvre, je suis "management bienveillant" et projets pour moderniser de vieilles façons de faire, la hiérarchie ne m'impressionne pas et j'ai connu le tout en bas et le un peu plus haut, l'argent n'était pas un critère pour moi mais la qualité de vie alliée à un travail comme je le voulais ça c'était un critère, associé à des avantages en nature.
Par contre, le manque d'équité dans les salaires et dans les situations en général me gêne énormément et ça je voulais travailler dessus - comme j'avais les responsabilités parfois pour, d'où la nécessité d'en avoir et mon affection pour ce mot.
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

La responsabilité au travail Empty Re: La responsabilité au travail

Message par Invité le Mar 28 Juin 2016 - 13:34

La responsabilité au travail, c'est savoir prendre des responsabilités et avoir conscience des limites du contexte.

Je fais un travail, que je suis seul capable de faire compte tenu du contexte, et qui permettra à ma boite de continuer à travailler et de ne pas fermer boutique l'année prochaine.

Je suis enthousiaste, motivé et investi, et je sais très bien qu'une fois achevé, sera très probablement venu le moment ou je poserais ma démission: je ne serais plus utile.

Je suis un passeur, même au boulot, et peut être qu'un jour, j'aurais de droit à un miracle : celui de m’arrêter, de trouver une boite qui aura envie (c'est le cas) et les moyens (c'est moins sur) de me garder.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La responsabilité au travail Empty Re: La responsabilité au travail

Message par matimote le Jeu 30 Juin 2016 - 22:11

Bonjour,

Pour ma part, je ne recherche pas les responsabilités, j'ai plutôt tendance à les fuir. Je trouve ça ennuyant comme boulot, avec peu de valeur ajoutée. Souvent, ça va de paire avec gérer des personnes, et ça aussi ça m'ennuie profondément de devoir gérer des boulets Rolling Eyes .
Je préfère rester au bas de l'échelle et mettre les mains dans le cambouis, c'est pour moi bien plus enrichissant intellectuellement parlant.
Après, je ne sais pas si mon cas est applicable partout. Moi ma hiérarchie me laisse tranquille et elle est bien contente de pouvoir compter sur des gars comme moi pour faire le boulot que les autres ne peuvent pas faire. Au final, tout le monde y trouve son compte.
matimote
matimote

Messages : 100
Date d'inscription : 08/02/2015
Age : 39
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

La responsabilité au travail Empty Re: La responsabilité au travail

Message par Invité le Jeu 30 Juin 2016 - 22:58

Bonjour,

Pour ma part je suis dans cette situation depuis pas mal de temps.
C'est cool d'etre zebre, vie facile, heureuse, fun et juste Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La responsabilité au travail Empty Re: La responsabilité au travail

Message par nikoku74 le Ven 1 Juil 2016 - 15:09

Pareil que @Pascartes et @matimote. J'ai toujours fui les responsabilités en entreprise même si je pense être assez responsable (de moi-même!) dans la vie. Car cette foutue hiérarchie implique les faux-semblants et ce que j'appelle la mauvaise intelligence, celle individualiste. Et puis je n'aime pas manipuler les gens...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1346
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 45
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

La responsabilité au travail Empty Re: La responsabilité au travail

Message par Invité le Ven 1 Juil 2016 - 16:07

nikoku74 a écrit:Pareil que @Pascartes et @matimote. J'ai toujours fui les responsabilités en entreprise même si je pense être assez responsable (de moi-même!) dans la vie. Car cette foutue hiérarchie implique les faux-semblants et ce que j'appelle la mauvaise intelligence, celle individualiste. Et puis je n'aime pas manipuler les gens...

Je le fait seulement au boulot justement, c'est là ou je peux l'exprimer sainement, et en plus, je suis payé pour le faire Razz

Et puis si personne le fait de manière bienveillante, c'est la porte ouverte à la malveillance et a l'exploitation des p'tits zebres qui s'ignorent (je bosse dans l'informatique, + de 70 % de la population ).

Surtout dans ma boite, il y a sacrément besoin de le faire  Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum