Journal de bord d'un zèbre non identifié

Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Sam 28 Mai 2016 - 5:01

Bonjour, je me permet d'ouvrir ce sujet pour vous livrer quelques impressions, certains vont râler, s'insurger, ou se reconnaître, je ne prétends pas détenir une vérité

Je suis venu ici il y a quelques mois, pensant trouver enfin des réponses, et surtout des gens capable de me comprendre, j'ai vogué sur les forums, lu, un peu participé sur des sujets divers et variés, et honnêtement bien que correspondant à la définition de Zèbre, je ne me sens pas à ma place ici, pourtant je n'aime pas les cases, ni les clichés

Je ne me sens pas à l'aise car j'ai l'impression que la forme est parfois priviliégiée, dans une surrenchère de mots savants, non pas que je complexe sur le vocabulaire, je pense humblement avoir un vocabulaire riche mais j'utilise les mots du registre soutenu avec plus de parcimonie, je n'aime ni être pompeux, ni la masturbation intellectuelle, ce qui ne veut pas dire que je dédaigne la culture, au contraire, j'ai l'impression (et non la certitude) que des raisonnements/discours sont souvent complexifiés comme dans un genre de compétition, je ne vous jette pas la pierre j'ai pu/peut parfois être comme ça, et même si j'avoue aimer de temps en temps les joutes verbales, j'aime aussi déconnecter, avoir des activités plus terre à terre

Je suis désabusé car j'ai souvent vécu le rejet, car trop différent, trop décalé, trop tout plein de trucs, j'ai découvert ce site, sans à prioris et surtout avec certains espoirs, j'ai essayé de m'intégrer mais l'accueil s'est avéré plus cordial que chaleureux, qu'à cela ne tienne, j'ai essayé de prendre contact, on a en majorité essayé de me caser dans des rendez-vous de groupe, et malgré l'explication de mon aversion pour l'exercice (j'ai une très mauvaise expérience des sorties de groupe via un site), on a préféré ne pas chercher plus loin, j'ai l'impression d'être un Canada zèbre, ça ressemble à un zèbre, ça a l'odeur du zèbre (là j'en suis ravi, parce qu'on va pas se raconter d'histoire ça doit refouler dans la savane), mais ce n'est pas un zèbre (ou l'inverse), au final je me sens parmi vous comme je me suis toujours senti, en décalage, je dois être un Wapiti après tout, et au final ici comme ailleurs je ne me sens pas vraiment à ma place

Je sais que ne suis pas allé avec le dos de la cuillère, c'est plus pratique pour manger une Ben and Jerry's au beurre de cacahuète, j'ai un franc parler, ce qui n'arrange rien à mon cas de quasi-solitaire, mais sans prétention je pense ne pas avoir été le seul à avoir cette impression, alors peut-être que je me suis lamentablement gauffré, en ce cas mea culpa, je n'ai aucun problème à reconnaître mes torts Smile je ne suis pas non plus ici là pour me plaindre, ou pour en appeller à un genre de pitié, on ne peut pas forcer les autres à aimer notre compagnie

Donc voici mon ressenti, libre à vous d'adhérer, râler, être indifférent, etc. J'accepte toute critique, c'est la moindre des choses, (si tu bouscules un zèbre faut s'attendre à ce qu'il se cabre) du moment qu'elle est argumentée, bien à vous


Dernière édition par Michka le Sam 11 Juin 2016 - 7:10, édité 1 fois
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par izo Sam 28 Mai 2016 - 8:24

Moi aussi je me sens en décalage mais bof c'est ainsi que je suis. Ça me caractérise et puis avec le temps je m'y suis faite.

Sinon cela fait un mois qu je suis ici et oui, ici il y a la diversité, de la forme, du fond, de la préciosité parfois, (mais, bien écrire c'est respecter le lecteur). Il y a de tout et des particularités attachantes auxquelles on peut être sensible.

Quant au rejet , il est souvent euh... muet en effet, on préfère ignorer il est vrai. Mais qu'importe car venant ici je n'ai rien contractualisé donc je ne suis pas en attente, je ne peux donc que prendre.

En fin de compte, les moments que je préfère ici c'est soudain un propos qui me fait sourire ou qui me stimule. J'ai adoré l'intervention d'Asperzebre qui a dû se sentir malmené peut être. Mais les échanges nombreux qu'il a su susciter ont été fructueux et très agréables à lire. A coté parfois il a du vide, mais à vrai dire cela m'importe peu prenant les gens comme ils sont, car tacitement c'est ce que l'on accepte en venant ici Smile.
izo
izo

Messages : 3867
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Sam 28 Mai 2016 - 12:21

Je ne critique pas le fait de bien parler, mais des fois ça manque un peu de naturel, on peut très bien avoir un argumentaire pertinent sans avoir recours à des mots de plus de douze syllabes une fois sur deux, je respecte la culture, mais dans un discours je cible le fond, le reste c'est de l'habillage, on peut employer un registre soutenu de temps en temps pour se faire plaisir, je dis plaisir car en grand amateur de langues j'affectionne le français

Sans passer pour un horrible empêcheur de zébrer en rond, la diversité je n'en ai pas vu énormément, bien sûr j'ai rencontré quelques spécimens sympas, naturels et marrants, ma sensibilité c'est simplement des personnes autant là pour être écoutées/comprises/aidées que pour partager, bien sûr je ne me pose pas en grand donneur de leçons, des défauts j'en ai à revendre, d'ailleurs je les solde si tu en veux, mais je n'adhère pas à ce que j'ai constaté pour l'instant et si ça peut aussi permettre de relayer quelques avis de personnes qui n'auraient pas voulu en faire part, ça ne gâche rien

Je ne mise pas mon existence ici mais j'avoue avoir cru pouvoir trouver autre chose, j'étais ravi de trouver ce site, non pas pour trouver toutes les réponses, juste une, deux auraient suffit, mais pour partager avec des personnes me ressemblant un peu

En tout cas si tu y trouves ton compte, que ça t'apporte du positif, je n'ai rien à y redire Smile je n'oblige pas les gens à raisonner comme moi, et je ne doute pas qu'un certain nombre de zèbres trouvent l'herbe verte sinon ce forum n'existerait plus, après prendre les gens comme ils sont, je ne cherche pas à en prendre un paquet, la popularité n'est pas mon objectif, je cherche juste un cercle ou un losange de personnes avec qui partager sincèrement, et pourquoi pas être amis, si c'est le cas et qu'à côté de ça je suis pas spécialement apprécié, perso ça me gène pas, en tout cas bonne galopade à toi vers l'horIZOn
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Sam 11 Juin 2016 - 7:26

Bon deuxième épisode de ce sujet que j'ai réintitulé journal de bord pour l'occasion, je ne sais pas si ça intéressera grand monde, à raison, mais peut être que ça peut servir, qui sait

J'ai participé activement depuis la dernière fois sur le forum, avec humour, sérieux, conviction, sensibilité, je me suis pris le bec, bref la routine, je me suis pas beaucoup surpris, mais le décalage que je sens est grandissant, j'ai de moins en moins de certitude quant à ma zebritude, et ce malgré les propos sympa et bienveillants de membres du forum et j'y suis sensible

Pourquoi? Car je n'ai pas encore senti quelqu'un me comprenant vraiment, j'ai trouvé des personnes intéressantes, avec de vraies convictions, plaisantes à lire, intellectuellement je n'ai pas à me plaindre, mais l'essentiel, ma manière d'aborder l'autre, et si je suis loin d'être le seul à éprouver des difficultés relationnelles, les causes et les conséquences de mon rapport difficile à autrui, elles, me semblent différentes

Je sais que je n'aurais pas dû trop espérer de ce forum, que j'aurais dû prévoir le cas oú je me sentirais une nouvelle fois en décalage, mais j'ai vraiment voulu croire que je trouverais quelques personnes pouvant me comprendre, fonctionnant plutôt comme moi

A l'écart des non zèbres, à l'écart des zèbres, que cela signifie-t-il au final? J'avoue ne pas savoir
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par izo Sam 11 Juin 2016 - 8:14

J'avoue me sentir également décalée ici comme partout, comme à chaque fois toujours et encore dans la marge
- mais qu'importe ceci me fait et je m'y fais, cependant parfois ici dans ce forum au détour d'un fil, une formule me saisit et m'embraque. Puis en effet de belles personnalités émergent bienveillantes et subtiles.
Pour ma part, je ne viens pas du tout ici pour tester ma euh "ma" "zébritude",  : je ne m'y décidément fais pas : cet identifiant ne me convainc pas du tout. J'y viens entre deux choses que je fais pour m'aérer l'esprit et entrer un instant dans la vie d'autrui.
Sinon on est tous un funambule, sur un fil tendu entre un vide et un autre vide... C'est une illusion que de se croire intégré à... Enfin c'est ainsi que je vois chaque individu. Et j'aime quand nos lignes se croisent.
izo
izo

Messages : 3867
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Sam 11 Juin 2016 - 8:38



A l'écart des non zèbres, à l'écart des zèbres, que cela signifie-t-il au final? J'avoue ne pas savoir

Hello, 
A mon sens, ça doit vouloir dire que tu es donc singulier Smile avec ton parcours, ton style, ta personnalité Smile
J'ai trouvé ce forum et encore aujourd'hui très intéressant pour cela et c'est déjà beaucoup je trouve de trouver sur un forum sur le net autant de personnes ayant un fonctionnement cérébral autre.
Ce qui permet entre beaucoup d'autres choses, des infos, des réflexions autres et d'un autre temps ou d'un autre age ou d'un autre environnement ect.... de pouvoir s'y retrouver autour de soi en se trouvant soi ainsi que de trouver via des rencontres réelles qu'on te conseille des personnes qui fonctionnent au même rythme mental que toi.
Sauf si tu souhaites faire juste partie d'un forum, celui ci Smile Mais tu t'en sers pour te donner la patate et te mettre le pied à l'étrier pour trouver des personnes dans le réel.... connaître mieux ton fonctionnement pour trouver des personnes dans ton rayonnement qui fonctionnent pareil et aussi faire rayonner ce que t'auront appris les personnes qui postent sur ce forum autour de toi....
J'avais envie de te partager cela. Si un ou deux mot pouvait te servir, tu m'en ferais ravie Smile Si aucun ne te sert mais que mon propos te permet de faire germer quelques idées dans ton esprit, ça sera encore un feedback réussi sur ce forum qui porterait mal son nom de forum actif, si plus personne ne faisait qu'y être pour ne plus jamais prendre du recul ponctuellement pour en voir les effets et pouvoir venir les relater Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Sam 11 Juin 2016 - 8:49

En fait Smile ici tout le monde arrive en se pensant tout seul pour se rendre qu'il ou elle est tout pleins Smile mais alors unique tout de même Smile

C'est pas mal quand même pour un forum sur internet ? Sauf en concert, et surement dans plein d'autres endroits, je n'ai pas trouvé cela ailleurs Smile

Pouvoir dire j'ai trouvé un endroit où on est tout plein à être tout seul Smile c'est chouette non ? du coup tu me fais penser au fait que du coup peut être certaines personnes ont juste besoin de se rassurer qu'ils ne sont pas les seuls à être comme ils sont et que c'est peut être suffisant.

Je pense que l'on n'aurait pas inventer le monde entier si zébracrossing était tout. Mais ce forum est une très bonne base de tout. Si on pensait à un arbre, ici il est à l'envers. Ca arbore à fond à la base, parfois à se retrouver du coup vers le tronc Smile 

Un doué qui du coup peut au lieu d'aller dans le détail, aller vers un tronc Smile c'est fou non ? on serait à l'opposé de "trop compliqué pour être heureux", ça passe à "trop simple et du coup heureux ?" non c'est pas possible, ça serait trop simple Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par izo Sam 11 Juin 2016 - 9:03

@Je te l'avais dit - Oui venant ici on peut attraper une branche, une racine, librement et simplement. Donc ici il y a un cerisier en fleur là un pommier et c'est cela qui m'intéresse, la variété et la diversité. j'aime assez le concept du rhizome, avec les racines sous terre qui relient la plante au reste du monde sans que cela se voit. Ici c'est un peu cela. Sinon personnellement je préfère ne pas être incorporée à un groupe cela me demande trop d'efforts ensuite. Je préfère rester aux frontières de tout groupe, à la fois visible et invisible, actrice et spectatrice ainsi je peux gérer et maximiser l’énergie à dispenser auprès des gens, (je sais désormais pourquoi : "mon" spectre autistique est confirmé : c'est tout frais).
izo
izo

Messages : 3867
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Sam 11 Juin 2016 - 9:22

Izo : je ne déclare pas que les autres zèbres sont tous identiques, je ne le pense pas, je remarque juste des constantes, des manières d'être récurrentes, je sais pas si j'arrive à être bien clair... quoi qu'il en soit je peine à trouver ma place
Ne nous méprenons pas, je ne cherchais pas à tester ma zebritude ici,
en fait je ne savais même pas ce que c'était et je ne me souviens même plus comment je suis arrivé ici, non je n'étais pas bourré!
Je cherchais pas à appartenir à une caste, simplement à trouver des personnes fonctionnant un minimum comme moi, ne pensez pas que je cherche à être totalement intégré ici, je ne ferai pas l'unanimité c'est sûr, mais disons un peu, je sais bien que je ne suis pas exclu et que l'ouverture d'esprit peut se rencontrer ici

Je te l'avais dit : je suis singulier oui c'est ce que je ressens, tu as exactement trouvé le mot : rythme, je sens que j'ai un fonctionnement plus rapide que la plupart, pas intellectuellement, je suis très lucide sur ça, mais au niveau de la relation à l'autre, je suis quelqu'un d'entier et passionnel, et d'après ce que j'ai lu ce n'est pas très courant ici apparemment, je ne me place pas au dessus de la mêlée, prétendant que ma façon de fonctionner est meilleure, c'est la mienne, et me restreindre consisterait à vouloir être apprécié pour ce que je ne suis pas, or, je voudrais être compris et pourquoi pas apprécié pour qui je suis sans jouer un personnage, j'ai essayé de le faire avec des non zèbres, mais justement j'ai envie d'être moi

En tout cas merci de prendre le temps de répondre et de partager ton ressenti, comme je l'ai dit je n'ai aucun doute sur l'ouverture d'esprit d'un certain nombre, dont bien sûr la tienne

Dans tous les cas j'écrirai à nouveau ici pour exposer les changements ou non, mon ressenti, que j'aie rencontré des personnes comme moi ou non, disons que c'est un parcours en temps réel
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par izo Sam 11 Juin 2016 - 10:03

Je réagissais en réaction à ceci : "bien que correspondant à la définition de Zèbre, je ne me sens pas à ma place ici, pourtant je n'aime pas les cases, ni les clichés". Définir c'est déjà poser un cadre et dans certains cas entrer dans les clichés. Je ne suis pas du tout personnellement à l'aise avec ce concept de zèbre. Je n'ai pas creusé le propos n'ayant pas lu le livre de référence ; je l'ai hâtivement feuilleté et ai préféré me procurer un roman sympa. Parce qu'en le parcourant je croyais lire un horoscope qui fait que l'on s'identifie facilement aux propos qui y sont distillés, parce que générique justement.  Et c'est là que je reviens sur notre unicité malgré tout, car j'en suis convaincue.
Sinon pour rebondir à ton premier post : dans ce forum certains en effet jouent sur la forme pour se faire voir avec cette surenchère de mots savants, se distinguer quitte à être troubles, et presque tout le monde fait "semblant" de comprendre car ne pas comprendre pourrait être un aveu d'inintelligence peut être. C'est ceci que je ne trouve pas sain car la volonté n'est pas de comprendre mais de se prévaloir.
Finalement je ne comprends pas ton malaise car il est aussi évident que l'on ne puisse pas parfois être compris, c'est-à-dire apprécié pour ce que l'on est en dépit des échanges ou des rencontres organisées dans le cadre de ce forum.
izo
izo

Messages : 3867
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Sam 11 Juin 2016 - 10:04

Michka a écrit:

En tout cas merci de prendre le temps de répondre et de partager ton ressenti, comme je l'ai dit je n'ai aucun doute sur l'ouverture d'esprit d'un certain nombre, dont bien sûr la tienne

Dans tous les cas j'écrirai à nouveau ici pour exposer les changements ou non, mon ressenti, que j'aie rencontré des personnes comme moi ou non, disons que c'est un parcours en temps réel

Comme je passais sur ce forum d'échanges où l'on doit écrire Smile je me suis dit tiens Smile Je fais partie de celles ici qui n'ont pas encore compris pourquoi il faudrait ne pas écrire sur un forum ni répondre aux gens.

Ca doit être parce que je ne suis pas testée et que j'ai fait cette découverte tardivement, du coup j'ai pas pensé à ne pas parler, à ne pas échanger, j'ai pris plein de mauvaises habitudes de normo pensants Smile mettre un peu des formes, parler de façon accessible à tous, même dire bonjour ou souhaiter bon appêtit. Le crime total Smile J'ai tenté un temps d'être une bonne surdouée, en restant silencieuse en regardant ce forum mais le naturel dont je ne savais plus lequel est revenu au galop. J'ai redit bonjour, j'ai de nouveau répondu aux personnes, certaines personnes ont appelé cela une compulsion à écrire, un très grave syndrome sur un forum. Ca m'a un peu projeté sur l'idée d'avoir une nintendo ds et de ne surtout pas l'allumer, et ne surtout pas jouer. Bien que ça s'appelle un jeu. 

A un moment j'ai appelé un de mes fil de préz : journal de bord, après celui en vrac. C'est ce qui m'a incité à lire ton fil et comme je te voyais faire appel au néant, j'ai osé te répondre et comme je ne suis pas très douée pour me prendre la tête, ou m'auto bloquer par des "je devais être comme si" ou parler comme ça, ou respecter mon interlocuteur en devinant comment il aimerait bien me lire, surtout avant de le connaître, comme ça c'est bien complexe, ça prend plein de temps, ça permet aux deux personnes de se poser un milliard de questions, de bien se créer des émotions, de bien se crisper.... comme j'ai passé beaucoup d'années à travailler sur tout ça, je me suis dit qu'à 45 ans, ça serait dommage de supprimer tout ce travail pour recommencer à 0 mais pour être intelligente. Smile donc j'ai décidé à force de rester un peu con, imparfaite, avec des défauts Smile afin de continuer à être bien dans mes baskets. Du coup j'ai un double parcours bizarre, j'ai été compris par des non trucs bidules ou machin et j'ai été comprise par des trucs, bidules ou machin, en fait j'ai été comprise par des personnes en fait Smile 

Du coup il paraît que je suis un diapason, et en plus j'ai pu me mettre au diapason de deux types de populations. C'est cool. Et je ne peux donc hélas pas classer les gens en doués ou pas doués. pensant à un magnétophone (le truc des vieux comme moi pour écouter de la musique) ça me fait des personnes avec qui je vais accepter si affinités point commun, de me mettre en mode lecture, et d'autres avec qui je peux appuyer sur la touche accélération. Il y a des avantages en fait des deux cotés. Les uns vont me ralentir et avec les autres c'est le kiff comme disent les d'jeuns, c'est le mode n'imp et vite.

Sur la question d'être compris, pour ma part, j'ai d'abord plutôt tenter de me piger moi même, ça a été bien pratique pour m'expliquer aux autres. Ou du moins pour pouvoir m'adapter et non pas me changer afin d'éviter tout un tas de problèmatiques que j'aurai du avoir il paraît (encore là dessus j'ai raté Smile et un point en moins sur ma note globale de douance) et donc curieusement ça a été la base de tout, me dire y'a des noeuds, chercher la base des noeuds, regarder comment les denouer et le reste est venu tout seul, je suis allée naturellement là où je voulais aller et d'autres personnes comme moi y allaient aussi, donc même pas à faire d'efforts, on était déjà là et on avait des points communs, et ainsi de suite. après longtemps après j'ai découvert à 40 ans que tout ça avait été la faute au distributeur de fonctionnement de cerveau ! et à la vilaine madame douance qui s'était semble t il penchée sur mon berceau. Ca m'a mise un peu en vrac et ma vie avec. et j'y suis allée de toute ma volonté pour passer cette période de turbulences. J'ai plutôt passée ma vie à vivre et à dépasser un ensemble de choses et à aller de l'avant. Même à la découverte, j'ai pu dire : ben non j'ai pas le temps d'être surdouée moi j'ai une vie, des trucs à faire, des gens à voir, ça ne va pas être possible cette histoire. Je pense que pour être compris un peu il faut se dire pour permettre à d'autres personnes de se reconnaitre, ça sera peut être pas sur toutes tes particularités, toutes tes facettes, sinon tout le monde devrait vivre avec toi 24/24 et il te faudrait alors beaucoup de sacs de couchage. J'ai lu beaucoup de doués qui veulent être compris, sans s'expliquer, sans parler, sans sortir.... comme je ne savais pas que j'étais soi disant particulière, je me suis expliquée, j'ai parlé, je suis sortie. Ca a du m'aider à ne pas m'enfermer moi même et à ne pas me laisser enfermer. Et du coup je t'avoue que je me rends compte que j'ai rien vu, ma vie est passée, je l'ai vécu, elle a été très riche avec des expériences bonnes ou mauvaises mais avec des expériences. Et maintenant ça me fait trois tonnes de souvenirs. Et maintenant je me fais des expériences bonnes ou mauvaises (on s'est jamais au début comment elle va être, c'est comme la surprise dans les Kinders) de vieille, qui me feront des souvenirs de vieille.

Je vais donc te lire et je me permettrais de te répondre quand tu m'inspireras quelque chose ou que je penserai me reconnaître dans des trucs, comme je ne suis pas douée pour corriger, critiquer, juger, débattre, vouloir avoir raison ou imposer ma façon de pensée, je laisserai cela à des personnes plus douées que moi et qui ont plus le temps. On avance plus vite et on fait plus vite avancer comme cela et tout le monde gagne du temps. C'est en cela que j'apprécie ce forum, des personnes qui partagent des choses qui vont que tu avances, qu'on réfléchit ensemble, qu'on peut se faire ses feedbacks tant recherchés parfois, qu'on peut partager des expériences, qu'on peut parfois s'éviter de mauvaises expériences. J'ai fonctionné  comme cela toute ma vie, donc je mets  un très diagnostic à ce test de fonctionnement Smile et je viens de comprendre grâce à toi ce que voulait dire "il te faudrait un miroir sans tain" car j'allais dire c'est drôle ici on peut réfléchir en se réfléchissant Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Sam 11 Juin 2016 - 11:45

izo mon problème est que les gens se désintéressent de moi pour ma différence et ma manière de fonctionner, et que même si c'est pas une garantie, rencontrer des gens comme moi, pourrait me permettre de nouer des liens plus grands, plus durables et/ou sentimentaux, tu ne comprendras justement pas ce besoin car tu ne sembles pas l'éprouver, c'est un bon exemple, quelque chose qui me semble essentiel te semble moins important, je ne demande pas un clone attention, mais un fonctionne assez similaire ce qui est largement différent et sûrement moins utopique
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Sam 11 Juin 2016 - 12:09

Je te l'avais dit : dire bonjour, être aimable, me semble assez normal pour tout te dire, tu sais jsuis direct dans mes propos mais c'est aussi bien quand c'est positif ou négatif

Si tu as besoin d'être ainsi pourquoi aller contre ça? Surtout que si j'ai bien compris tu retires réellement quelque chose de ce forum, tu sais, mon côté trop spontané est assez problématique ici, mais pour autant je dois admettre que je ne peux pas demander aux personnes de changer, mais vu que je préfère rester moi, avec ce côté là, quel rapprochement est possible ? cet exemple peut peut-être illustrer ce que j'entends par décalage

Tu as fait un très bon choix en restant authentique car que j'adhère ou pas, je ne te reprocherai pas de jouer, c'est mieux comme ça

Tu sais j'ai rien contre être proche de personnes zebres ou non pour tout te dire jm'en fout un peu, ce qui compte pour moi c'est la personnalité, une personne digne de partage, qui sache simplement ce que c'est

Pour ce qui est de me piger jvois à peu près qui jsuis, au pire si jsuis pas reconnu zebre, qu'est ce que ça fera? je connais mes valeurs et mes convictions, et mes limites, je préfère être honnête avec moi même et avec les autres, pas leur vendre un mirroir qui leur renverrait ce qu'ils attendent, je considère ça comme la base du respect

En fait si je veux être compris c'est surtout pour être sincèrement apprécié, je pense que la compréhension de l'autre aide pas mal pour ça, je ne veux pas être compris pour répondre à des interrogations ou disons que ce serait plus un plus mais pas ma priorité

Tu as un humour et une mentalité qui méritent d'être soulignés alors voilà : humour mentalité
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Sam 11 Juin 2016 - 12:24

Alors puisque c'est ton fil aussi, je poursuis, que serait pour toi la sensation d'être compris ?
as tu l'impression d'être incompris tout le temps et par tout le monde ? seulement par un entourage ? un environnement ?
en deux trois exemples ça donne quoi ? en échange ? avec les personnes dont tu te sens incompris ?
et sur le fait d'être trop spontané, qui c'est pour des personnes ça sera un plus, plus qu'un moins, ton trop de spontanéité aidera un pas assez spontané qui voudrait l'être plus.
ensuite tu peux trouver ici comme dans la vie, des personnes un peu cassées, un peu blessées, un peu démolies, par la vie. ou des personnes qui n'ont pas les réponses aux questions que toi tu te poses.
je trouve d'ailleurs très cool d'en avoir fait un fil, zou je vous pose mes incompréhensions, quelqu'un les comprend il ?
un doué une douée ça peut être aussi une boule à facettes dans la vie et ici sur le forum face à une mosaïque Smile ici c'est une mosaïque .... de boule à facettes Smile qui de plus peuvent avoir des problématiques en plus et comme tout le monde. Ca fait un paquet de déclinaisons et de personnes et de déclinaisons pour chaque personne. y compris pour toi.
Spoiler:
Même pas de gras Smile j'ai baissé en niveau, il faut que je pense à revoir ma ligne, merci de le souligner Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Sam 11 Juin 2016 - 13:05

Simplement qu'on voit ma spontanéité/impulsivité comme quelque chose que je ne choisis pas, j'en ai causé sur le sujet lié à ce trait de caractère d'ailleurs, qu'on essaye de comprendre comment et pourquoi je suis comme je suis et non simplement critiquer un état de fait, même si je leur en veut pas de gueuler si au moins ils essayent de comprendre, tu sais le rejet c'est à peu près le seul fil rouge relationnel de ma vie, bon j'ai appris à allègrement m'en tapper dans la plupart des cas, mais c'est plus le rejet en général que les rejets pris individuellement, les personnes je les oublie en général assez vite, quand elle n'ont pas voulu continuer, mais l'ensemble est dur à gérer

D'autant plus que les personnes semblent me reprocher d'avoir souffert d'un comportement qu'elles ont elles même vis à vis de moi, je ne me pose pas en pauvre victime, ma personnalité n'est pas la plus facile à gérer, et je comprends aussi les gens qui se prennent pas le chou, même si paradoxalement je me le prends parfois moins au départ du fait de ma spontanéité

J'ai l'impression d'être à peu près systématiquement incompris
Concrètement jme livre, je mets mon passé un minimum de côté, je positive, jsuis carpe diem mais vu que de l'autre côté le tempo est beaucoup plus lent, ça déconne, et du coup je suis confronté à des barrières, qui, elles, me ramènent à mon passé, donc jme sens pas super à l'aise et ça se ressent et ça s'étiole

Tu sais j'ai bien conscience de pas être le seul à avoir douillé, je ne cherche aucunement à faire un concours de misérabilisme, mon problème est différent voila tout, jdemande pas à ce qu'on me plaigne H24 parce que ça risque de vite m'irriter, seulement de partager avec des personnes qui se reconnaissent un peu dans mon portrait ou qui pensent qu'ils pourraient au moins s'intéresser à un profil comme le mien, en commençant par essayer de comprendre, car essayer c'est l'adopter, ok elle est nulle

Une douée j'aimerais beaucoup oui, maintenant en trouver une qui aime bien les personnalités comme la mienne, j'attends de voir

Les déclinaisons j'essaye déjà d'apprendre celles du Russe et c'est galère, les boules à facette, je te promet pas Saturday Night Fever mais quand j'aurais retrouvé une ligne plus acceptable, je compte me mettre vraiment au Melbourne Shuffle

Je n'ai pas mis de gras ça laisse des tâches
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Sam 11 Juin 2016 - 23:36

Michka a écrit:Simplement qu'on voit ma spontanéité/impulsivité comme quelque chose que je ne choisis pas, j'en ai causé sur le sujet lié à ce trait de caractère d'ailleurs, qu'on essaye de comprendre comment et pourquoi je suis comme je suis et non simplement critiquer un état de fait, même si je leur en veut pas de gueuler si au moins ils essayent de comprendre, tu sais le rejet c'est à peu près le seul fil rouge relationnel de ma vie, bon j'ai appris à allègrement m'en tapper dans la plupart des cas, mais c'est plus le rejet en général que les rejets pris individuellement, les personnes je les oublie en général assez vite, quand elle n'ont pas voulu continuer, mais l'ensemble est dur à gérer


si c'est récurrent à vérifier que tu n'es pas dans un circuit fermé de fonctionnement où tu te retrouves systématiquement à creuser ou à approfondir de ton fait ou de l'autre, là où ça ne peut pour des raisons voire même indépendantes des deux personnes, ne même pas accrocher en surface ou en basique ?

cela peut être juste une question d'ajustage ? et de peut être découvrir que fermer plus vite des portes peut permettre d'aller plus rapidement ouvrir les bonnes pour toi et tes interlocuteurs ? il était dit ça dans pas mal de bouquins sur la douance, que justement les personnes à fonctionnement cérébral  plus courant ne rejettent pas forcément pour rejeter, mais c'est leur mode de classement afin de bien définir leur cloison de vie et d'avancer.


D'autant plus que les personnes semblent me reprocher d'avoir souffert d'un comportement qu'elles ont elles même vis à vis de moi, je ne me pose pas en pauvre victime, ma personnalité n'est pas la plus facile à gérer, et je comprends aussi les gens qui se prennent pas le chou, même si paradoxalement je me le prends parfois moins au départ du fait de ma spontanéité


Bêtement on peut etre le très simple à gérer pour l'un et être le lourd d'un autre. Smile
Effectivement, une personne qui ne sera pas au clair avec elle même, sa vie, son passé, peut n'avoir que le fait de reproduire des schémas comme mode relationnel.

J'ai l'impression d'être à peu près systématiquement incompris
Concrètement jme livre, je mets mon passé un minimum de côté, je positive, jsuis carpe diem mais vu que de l'autre côté le tempo est beaucoup plus lent, ça déconne, et du coup je suis confronté à des barrières, qui, elles, me ramènent à mon passé, donc jme sens pas super à l'aise et ça se ressent et ça s'étiole


Bien que doué, ton systématiquement me convainc qu'il est possible que tu en cherches pas une compréhension au bon endroit, auprès des bonnes personnes, bien que doué, la douance à mes yeux et ce que j'en ai vu autour de moi longtemps n'empêche pas un minimum de compréhension sur un minimum de choses afin de pouvoir entretenir des relations satisfaisantes ou chacun des deux font des efforts et à égalité. ensuite si tu n'as jamais fréquenté de doués, je sais pour ma part que lorsqu'on peut et on sait où on peut fonctionner comme soi, ça simplifie grandement les rapports où l'on doit fonctionner autrement. on sait que c'est l'autre qui fonctionne en plus ralenti, mais on sait aussi plus et mieux supporter de faire des efforts puisque l'enjeu est moins grand, on sait que si on est pas compris en globalité là, on l'est de toute façon ailleurs. Je trouve pour ma part que ça change complétement la donne, on peut activer un mode "pas grave", ceci j'irai le dire ailleurs où ça sera compris, plus vite. Du coup il me semble qu'on peut doser sa vie et les parties de sa vie avec parcimonie et trouver un équilibre. Comme on trouve dans la vie aussi, le même fonctionnement pour les centres d'intêrét, pas besoin de m'épuiser à vouloir parler de skate ou de bmx à la biblio, ça je le trouverai au skate park d'à coté Smile


Tu sais j'ai bien conscience de pas être le seul à avoir douillé, je ne cherche aucunement à faire un concours de misérabilisme, mon problème est différent voila tout, jdemande pas à ce qu'on me plaigne H24 parce que ça risque de vite m'irriter, seulement de partager avec des personnes qui se reconnaissent un peu dans mon portrait ou qui pensent qu'ils pourraient au moins s'intéresser à un profil comme le mien, en commençant par essayer de comprendre, car essayer c'est l'adopter, ok elle est nulle

Peut être qu'en fait arrivé sur ce forum, tu te retrouves à ne pas lire que tu pourrais avoir douillé, or il me semble et ça m'avait fait le même effet, que c'est un fait intégré ici, de fait ça part plutôt en sens inverse on dirait, tout le monde sachant que tout le monde a douillé, ça peut partir sur la bonne base et échanger de suite en avançant en fonction de ça dans l'échange, pour ensuite parfois du coup, se remettre à la faveur, d'un mot, d'une phrase, se souvenir d'une douille... ça remet à vif et hop ça en parle sauf si évidemment c'est le sujet du fil : salut j'ai douillé là dessus ? c'est kiki qui a des billes sur cette douille là ? Smile



Une douée j'aimerais beaucoup oui, maintenant en trouver une qui aime bien les personnalités comme la mienne, j'attends de voir


Tu as raison, Zb est très bien fichu pour cela, permettre d'infirmer ou d'affirmer son avis. soit dans l'échange si il est serein, soit dans la lecture.

Les déclinaisons j'essaye déjà d'apprendre celles du Russe et c'est galère, les boules à facette, je te promet pas Saturday Night Fever mais quand j'aurais retrouvé une ligne plus acceptable, je compte me mettre vraiment au Melbourne Shuffle

Je n'ai pas mis de gras ça laisse des tâches

Ca reste pratique pour avoir la frite Smile et puis quelques tâches ça montre que ça bouge en cuisine Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Dim 12 Juin 2016 - 4:01

Pour tout te dire je n'en sais rien et honnêtement je m'ennuie de plus en plus, je trouve que c'est encore plus compliqué qu'avec les non zèbres, les débats, les analyses, les avis c'est vraiment quelque chose qui m'intéresse mais je trouve que ça manque (mon ressenti donc pas une vérité, je n'ai pas la prétention de parler pour tous) d'émotion, c'est trop methodique pour moi, et pourtant je ne pense pas être au raz des pâquerettes, enfin là encore on est toujours le con d'un autre, donc j'admet volontiers que l'on pense que je le sois

Personnellement je suis déçu, non pas des autres, ils ne m'ont rien vendu, et ne peuvent pas se reprocher d'être ce qu'ils sont, déçu vis à vis des espoirs que j'ai eu en découvrant ce site, alors oui il faut pas trop espérer, mais l'espoir est une émotion, et les émotions, au moins dans mon cas ça se contrôle pas, je ne suis pas ici pour critiquer le fonctionnement de ce forum ou les personnnes qui y sont, j'exprimais juste un décalage que je vois augmenter, je n'ai pas envie de prendre des tas de pincettes, de précautions, de me brider, comme je demande pas aux autres de se comporter parfaitement comme moi

Je pense que ma place n'est pas ici, j'ai conscience de l'ouverture d'esprit qu'il y a ici, et quand je dis que ma place n'est pas ici, je ne dis pas qu'on m'a mis dehors, on peut en débattre longtemps, mais ce n'est pas un débat permanent que je recherche, mais un partage moins impersonnel, moins formel
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Dim 12 Juin 2016 - 7:09

La dessus je ne sais pas, ayant ma place dans la vie réelle, je n'ai pas cherché à la trouver ici Smile

Ce lieu étant pour moi un lieu d'échanges sur la douance ou sur bon nombre de sujets intéressants voire même des sujets auxquels je ne me serai pas intéressée ou n'y aurait pas pensé, si des personnes n'avaient pas posté ici.

De plus le concept de place à trouver ne m'a jamais parlé dans la vie, puisqu'on se retrouve à en occuper diverses selon les lieux, ce que l'on fait, les gens autour. Il y a donc pour moi la place publique, dehors de chez moi et ma place à moi c'est chez moi Smile ensuite il y a les cercles autour dont on fait partie et la place que les autres nous affectent dans leur vie à eux par les déclinaisons que l'on trouve chez tous, toutes.

Sauf évidemment entre doués, puisque les rapports et les besoins et les fonctionnements sont différents de la norme courante en régle générale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Asperzebre Dim 12 Juin 2016 - 7:31

Michka a écrit:Pour tout te dire je n'en sais rien et honnêtement je m'ennuie de plus en plus, je trouve que c'est encore plus compliqué qu'avec les non zèbres, les débats, les analyses, les avis c'est vraiment quelque chose qui m'intéresse mais je trouve que ça manque (mon ressenti donc pas une vérité, je n'ai pas la prétention de parler pour tous) d'émotion, c'est trop methodique pour moi, et pourtant je ne pense pas être au raz des pâquerettes, enfin là encore on est toujours le con d'un autre, donc j'admet volontiers que l'on pense que je le sois

Personnellement je suis déçu, non pas des autres, ils ne m'ont rien vendu, et ne peuvent pas se reprocher d'être ce qu'ils sont, déçu vis à vis des espoirs que j'ai eu en découvrant ce site, alors oui il faut pas trop espérer, mais l'espoir est une émotion, et les émotions, au moins dans mon cas ça se contrôle pas, je ne suis pas ici pour critiquer le fonctionnement de ce forum ou les personnnes qui y sont, j'exprimais juste un décalage que je vois augmenter, je n'ai pas envie de prendre des tas de pincettes, de précautions, de me brider, comme je demande pas aux autres de se comporter parfaitement comme moi

Je pense que ma place n'est pas ici, j'ai conscience de l'ouverture d'esprit qu'il y a ici, et quand je dis que ma place n'est pas ici, je ne dis pas qu'on m'a mis dehors, on peut en débattre longtemps, mais ce n'est pas un débat permanent que je recherche, mais un partage moins impersonnel, moins formel

Pour ma part je suis moi-même sur ce forum, je ne me pose pas plus de questions que ça, ce que je veux dire je le dis.
Je ne ressens pas ton besoin de prendre plein de pincettes (mais je comprend très bien que tu puisses le ressentir)

Il faut aussi dire que je suis venu ici dans un premier temps à la recherche d'informations sur les HQI, puis je me suis inscrit dans l'espoir d'avoir des discussions d'un certain niveau, et je ne suis pas déçu de ce côté là.
Nous avons des points communs, des opinions communes, mais je pense que je ne fonctionne pas du tout comme toi, je suis quelqu'un de très introverti, qui s'efface en présence de gens, et je suis très peu expressif, IRL je n'exprime que très peu d'émotions, je ne souris presque jamais, je renvoie l'image de quelqu'un de très froid.
Le fait d'être anonyme sur un forum, sans personne qui parle plus fort que moi, qui me coupe la parole, me permet de libérer mon expression, de dire ce que je veux, d'autant plus que je suis libéré des contraintes de temps.
Je passe très souvent plusieurs heures à rédiger ,corriger, et clarifier un seul message, et il m'est arrivé de consacrer une journée entière à l'un d'eux (les deux gros pavés de ma présentation on pris presque une journée chacun).
Un tel temps de réflexion avant de parler est totalement impossible dans une conversation normale, qui se joue sur la spontanéité, domaine dans lequel je suis loin d'exceller.

Les interactions sociales que je peux avoir ici par écran interposé sont plus riches que la pluspart de celles que je vis en vrai, c'est en grande partie pour ça que je passe autant de temps sur le forum, c'est en quelque sorte 80% de ma vie sociale.

Toi, par contre, tu es dans une optique de recherche d'émotions (d'après tes dires), et je doute qu'un forum soit l'endroit approprié pour ça, rien ne vaut une rencontre IRL pour partager des émotions.
Je pense que ce forum peut tout de même t'apporter autre chose, comme l'ouverture d'esprit que tu as mentionné.
Il y a aussi des fils dédiés aux rencontres IRL entre zèbres, dans différentes régions, peut-être trouveras-tu ton bonheur là-bas?

En tout cas j'ai eu plaisir à lire tes interventions sur certains sujets, mais je ne chercherais pas à te retenir si ta décision est prise de partir.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2209
Date d'inscription : 09/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Dim 12 Juin 2016 - 12:15

Je te l'avais dit : comme je te l'avais dit (on te l'a déjà faite sûrement) nous n'avons pas abordé le forum sous le même angle, je ne hiérarchise pas en disant cela, car ce que nous recherchons dépend de nous, de nos besoins, de nos parcours, et nécessairement notre lien à l'autre en est forcément influencé, je ne dis pas que je suis le plus malheureux ou le moins chanceux, je dis que nous avons tous vécu des choses différentes et qu'ainsi je ne peux pas suivre ta route car c'est celle que tu as choisie ou que tu dois suivre, ce sont tes besoins et envies et je ne peux pas me les approprier

Asperzebre : je t'ai lu à plusieurs reprises, nous nous sommes croisés, tu es une personne que j'aime lire, car, et je te rejoins la dessus, tu es authentique
Nous sommes différents c'est vrai, et je ne fais pas non plus de hiérarchie, c'est pas forcément mieux d'être comme moi, disons que je ne me vois pas te conseiller d'avoir ces traits de caractère

Quand je parle de froideur, disons que c'est difficile pour moi, car j'ai souvent connu cela, mais j'ai bien conscience que pour toi c'est pas quelque chose d'ostentatoire

Le problème pour les rencontres IRL c'est que plusieurs éléments de ma situation et de ma personnalité, ne le permettent pas de rencontrer des personnes facilement, et que je n'ai pas réellement d'autres moyens de rencontrer de nouvelles personnes, disons que tu utilises ce forum comme une fin d'après ce que j'ai compris, alors que pour moi c'est un moyen

J'ai essayé d'autres moyens, beaucoup même, mais au final le résultat fut le même, je n'ai pas le luxe de faire autrement

Pour ce qui est des rencontres de groupe, je vais passer pour le chieur de service, mais qu'importe, j'ai eu une très mauvaise expérience de rencontres de groupe par internet, c'était en vase clos avec tout ce que ça comporte, et l'atterrissage fut plutôt brutal

Donc si je pouvais m'en passer, d'autant plus que je ne cherche pas une quantité sans vouloir offenser qui que ce soit, mais je préfère passer du temps avec peu de personnes, à partager une relation forte, que passer au final peu de temps avec beaucoup de gens, la popularité n'est pas du tout ma priorité, après si les personnes qui vont à ces rendez-vous de groupe y trouvent leur compte, je suis qui pour critiquer ça? Je dis simplement que ça n'est pas pour moi, j'ai pas la prétention de parler au nom des autres

Tu es un gars intéressant, jte dis pas ça pour faire le fayot, tu es peut-être froid d'apparence vu ce que tu m'as raconté mais tu es vraiment pas le plus froid ici, et si toi tu as trouvé quelque chose qui t'aide à te sentir mieux, là encore je n'ai rien à y redire, à part tant mieux que ça t'apporte quelque chose

J'ai pas pris de décision radicale même si ma personnalité est entière, j'expose mes impressions du moment, après jdemande pas aux gens de me parler uniquement par compassion pour ne pas dire autre chose, s'ils ne se reconnaissent pas ou savent qu'un fonctionnement comme le mien risque de les saouler, ça servirait à rien et ça ferait perdre du temps à tout le monde, disons que c'est plus une manière de retranscrire mon sentiment parmi vous, libre à chacun d'y être indifférent ou pas, il y a tellement de choix en matière de sujets, que je comprends que le mien n'est sûrement pas le plus passionnant

En tout cas merci
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Asperzebre Dim 12 Juin 2016 - 22:20

izo a écrit:
En fin de compte, les moments que je préfère ici c'est soudain un propos qui me fait sourire ou qui me stimule. J'ai adoré l'intervention d'Asperzebre qui a dû se sentir malmené peut être. Mais les échanges nombreux qu'il a su susciter ont été fructueux et très agréables à lire. A coté parfois il a du vide.

Je n'avais pas vu, je viens de lire ça.
Je suis ravi que les échanges que j'ai eu sur ce forum t'aient intéressé.
Par contre "à côté, j'ai parfois du vide", comment-ça? Razz
Ce n'est pas un reproche que je te fais, au contraire, c'est très bien d'avoir la franchise de dire ça, je préfère largement cette attitude à l'hypocrisie générale qui veut qu'on dise aux gens de face "t'es quelqu'un de sympa que j'apprécie beaucoup", et dans leur dos "ce type, c'est vraiment un boulet".
J'ai bien conscience d'avoir plein de défauts, j'ai conscience aussi de ne pas tous les connaître.
Vu que tu sembles en avoir déniché un chez moi et que tu oses en parler, ça m'intéresserait de comprendre pourquoi tu penses ça de moi.

Peut être en MP pour ne pas pourrir le fil de Michka avec du hors sujet.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2209
Date d'inscription : 09/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Dim 12 Juin 2016 - 22:39

Michka a écrit:Je te l'avais dit : comme je te l'avais dit (on te l'a déjà faite sûrement) nous n'avons pas abordé le forum sous le même angle, je ne hiérarchise pas en disant cela, car ce que nous recherchons dépend de nous, de nos besoins, de nos parcours, et nécessairement notre lien à l'autre en est forcément influencé, je ne dis pas que je suis le plus malheureux ou le moins chanceux, je dis que nous avons tous vécu des choses différentes et qu'ainsi je ne peux pas suivre ta route car c'est celle que tu as choisie ou que tu dois suivre, ce sont tes besoins et envies et je ne peux pas me les approprier



Effectivement chacun doit suivre sa route et surtout pas celles des autres Smile selon ses besoins et ses envies. Le fait de poster un message sur un fil ici est un échange d'idées et bien sûr aucunement une injonction à suivre, ou à penser de la même façon qu'un ou qu'une autre.

Sinon on n'est alors pas adultes et on est dans les échanges parentaux. Dire je vais comme cela pour moi et dans ma vie et totalement différent du fameux : "fais comme si ou comme ça" ou du "je sais mieux à ta place ce que tu devrais faire" Smile

Je te rassure, il est impossible de s'approprier quoi que ce soit me concernant Wink Je te souhaite si tu restes ici de trouver des similitudes d'envies, de besoins, et donc de techniques et de moyens qui te permettront d'arriver à être en accord avec toi même et à te faire la vie qui va avec cela Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Asperzebre Dim 12 Juin 2016 - 22:44

Michka a écrit:
disons que tu utilises ce forum comme une fin d'après ce que j'ai compris, alors que pour moi c'est un moyen
Mon but principal est d'augmenter un peu mes interactions sociales, qui sont proches du néant, et j'ai découvert depuis longtemps que les relations sociales virtuelles sont le meilleur moyen à ma disposition, puisqu'il me permet de communiquer avec des gens sans toutes les conventions sociales et le stress qu'elles m'apportent, qui sont systématiquement présents lors des situations sociales réelles.

J'ai déjà été sur d'autres forums, ou sur des chat de jeux, il y a parfois des discussions intéressantes.
C'est d'ailleurs comme ça que j'ai rencontré ma copine (sur un site de jeu de réflexion), ainsi qu'une bonne partie de mes connaissances IRL (que je ne fréquente d'ailleurs plus du tout, je ne suis pas doué pour entretenir des relations) , sans internet je serais vraiment coupé du monde, en train de déprimer dans ma bulle.
Mais dans l'ensemble les autres sites que j'ai pu fréquenter sont beaucoup moins stimulant intellectuellement qu'ici.

La fin est d'avoir des interactions sociales de qualité, le forum m'apporte ce que je recherche, (certains trouveront probablement que rien ne peut remplacer de bonnes interactions sociales IRL, je n'ai pas la chance de pouvoir vivre ça, je me contente de ce qui m'est accessible).
C'est donc pour moi un moyen et non une fin, mais c'est un moyen quasi exclusif, qui réalise presque la fin à lui seul, d'où la confusion facile entre les deux.


Pour ce qui est des rencontres de groupe, je vais passer pour le chieur de service, mais qu'importe, j'ai eu une très mauvaise expérience de rencontres de groupe par internet, c'était en vase clos avec tout ce que ça comporte, et l'atterrissage fut plutôt brutal

Donc si je pouvais m'en passer, d'autant plus que je ne cherche pas une quantité sans vouloir offenser qui que ce soit, mais je préfère passer du temps avec peu de personnes, à partager une relation forte, que passer au final peu de temps avec beaucoup de gens.
Je comprend tout à fait.
Je te suggérais juste ça au cas où, ça aurait peut-être pu être ton truc.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2209
Date d'inscription : 09/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Lun 13 Juin 2016 - 11:49

Je te l'avais dit : je n'ai pas grand chose à y répondre si ce n'est un vrai merci, parait que j'ai un sourire plutôt sympa en plus

Asperzebre : même si nous sommes très différents et que nous ne fonctionnons pas de la même manière, même si tu ne pourras pas m'apporter cette compréhension pour ces raisons, tu es quelqu'un que j'ai envie de mieux connaître, jsais pas ou ça aboutira, mais tu es quelqu'un de touchant, et c'est ça qui peut aussi me diriger vers quelqu'un, tu me critiques pas sur mes traits de caractère comme c'est très souvent le cas, et comme ça a pu l'être ici, après c'est le jeu, on peut pas faire l'unanimité, j'aurais simplement aimé un peu moins de superficialité dans certains cas mais bon j'ai d'autres défauts

Pour la stimulation intellectuelle jsuis ok j'avoue que j'aime bien, même si parler de choses plus terre à terre m'intéresse aussi, mais le niveau est soutenu c'est vrai, même si c'est pas ma priorité
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Jeu 16 Juin 2016 - 7:08

Michka a écrit:Je te l'avais dit : je n'ai pas grand chose à y répondre si ce n'est un vrai merci, parait que j'ai un sourire plutôt sympa en plus


Il y a des "faux" merci  Very Happy Alors ça on me l'avait dit Smile Merci de m'en informer, je demanderai à l'avenir qu'on me présente un certificat d'authenticité. (Mais où va le monde vraiment  Wink)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Dim 19 Juin 2016 - 17:17

Le mien était sincère j'ai beaucoup de défauts mais pas celui d'être faux derge
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Dim 19 Juin 2016 - 17:57

Petit point sur mon expérience ici, j'ai découvert certaines personnalités intéressantes, attachantes, avec une vraie personnalité, à mieux découvrir, et d'autres à mon sens qui humainement ne valent pas un clou, comme quoi un QI élevé ne dispense pas d'être une petite personne avec le savoir-être d'un galet

J'ai pris un peu de recul, Euro oblige, pour faire la fête avec les peuples de l'Europe, ça réconcilie avec la nature humaine, c'est beau, c'est peut-être pas intellectuel, mais putain que c'est beau! Je n'ai toujours pas d'idée quant à mon implication ici, j'ai été clairement refroidi et écoeuré d'être confronté à des attitudes que je pensais, sûrement naïvement, incongrues, je peux vraiment comprendre pourquoi de nombreux profils sont inactifs

Je précise que jne demande pas qu'on me plaigne, ni qu'on se sente obligé de me coucouner, car ce n'est pas ma démarche, je donne un avis comme on peut en donner un sur un resto, un livre ou un film, et j'ai pour habitude de souligner les bonnes comme les mauvaises choses

La première conclusion que je peux faire c'est de ne pas trop idéaliser, et que même si on est plutôt méfiant de nature, la naïveté peut encore s'en mêler, ici c'est un reflet de la société, avec des personnes bien intentionnées, d'autres moins, des personnes franches, des mesquins, des drôles, des lugubres, des passionnants, d'autres pas, je pense que c'est risqué de voir ce lieu comme un refuge où on peut se sentir en totale confiance

But mea culpa, j'étais un peu dans le monde des bisounours, et j'appliquais ce que j'appelle le théorème de l'handicapé gentil, qui consiste à penser de manière candide qu'une personne handicapée est incapable de malveillance, transposé ici ce serait la personne qui ne ferait pas subir ce qu'elle n'aimerait pas qu'on lui fasse

Ce témoignage version coup de gueule aussi bien envers les autres qu'envers moi (jm'épargne pas croyez le ou non) n'est pas là pour rentrer dans un genre de provoc' à deux cents ou dans une volonté de rentrer dans la tronche des gens ici, comme je l'ai dit j'en tiens un nombre loin d'être négligeable en haute estime, et il important de parler des trains qui arrivent à l'heure de temps en temps! Tout n'est pas négatif, loin de là, c'est simplement un avis à l'instant T (ou I du coup) avec la subjectivité et les émotions que ça comporte

To be continued fellows
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Dim 19 Juin 2016 - 19:20

Ce n'est pas nous qui sommes en décalage avec le monde, mais notre espérance avec la réalité, vu que l'espoir fait vivre, on ne peut qu'être déçu. Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Dim 19 Juin 2016 - 20:27

Maintenant que tu as une vision plus réaliste de ZC, tu vas pouvoir profiter de ce lieu, pour échanger ou rencontrer des gens qui te ressemblent ou avec lesquels tu as des affinités.
Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nagarok Dim 19 Juin 2016 - 23:20

Salut Michka,

Je suis pas sûre, mais je crois que je te comprends. Je suis une impulsive moi aussi, et je pense que j'ai un bon fond, un certain amour initial de l'autre et de ce qu'il va pouvoir me raconter. Je me retrouve souvent déçue quand, en retour, je n'ai qu'une classification rapide dans une case, le genre de remarques que tu as l'air de te prendre dans la gueule régulièrement, du type "pourquoi tu réagis comme ça ?". Alors qu'on voudrait quelqu'un qui, comme nous, s'intéresse au fond et moins à la forme. Qui aurait aussi une sorte de bienveillance, de gentillesse. Ouais, un bisounours.

Après, je me dis que j'abuse un peu en espérant trouver ça chez quelqu'un d'autre quand je prends aussi mal les remarques moi-même, quand je suis aussi sensible au ton que la personne peut employer avec moi (parfois j'ai l'impression qu'on me prend pour une abrutie alors que le fond du propos, s'il avait été formulé autrement, est digne d'intérêt). En gros, je m'autorise une certaine impulsivité mais je me méfie de celle des autres, comme si je savais qu'elle était d'une nature différente, plus bête et plus méchante.

Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire...

Nagarok

Messages : 18
Date d'inscription : 02/06/2016
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Lun 20 Juin 2016 - 2:20

Suce ces ptits bleus : là ou il y a de l'espoir il y a de la vie, je vois les choses comme ça, je sais que l'humain peut être... très humain, être un peu rêveur ça adoucit la vie Smile

Parisette : ahah oui! vu sous cet angle, je te donne raison, il y a des gens avec de bonnes valeurs, qui donnent le sourire en plus, hug too

Nagarok : je pense que les personnes impulsives vivent et surtout gèrent différemment les émotions, que tu aies un bon fond ne me surprend pas, parce que c'est absolument pas incompatible, je comprends ta déception, difficile de trouver quelqu'un qui considère le contexte, qui cherche à comprendre, qu'il y arrive ou non d'ailleurs

Tu n'abuses pas, vouloir être apprécié, compris, soutenu, c'est la moindre des requêtes, l'impulsivité des autres ne m'effraie pas trop, je me méfie plus des personnes qui ne donnent des marques d'affection qu'au compte goutte, après je fais la distinction entre la timidité et l'insensibilité, je parle du deuxième type de personne bien sûr, le côté froid, clinique voire robotique est à l'opposé de ma manière d'être et de mes principes, ils ont le droit d'être comme ça, mais ce manque d'émotion et d'empathie les rend (à mon avis) plus apte à avoir des attitudes pas très soucieuses de l'autre

Je vois ce que tu veux dire, et surtout merci pour ce témoignage
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Mar 5 Juil 2016 - 14:05

Bon ptit point, y'avait longtemps

J'ai fait quelques rencontres sympas sur le forum, mais pas encore en vrai et c'est pas faute d'avoir essayé, bon wait and see de ce côté là, disons que c'est peut-être un simple concours de circonstances, soyons positifs, car comme je l'ai dit j'ai fait la connaissance de personnes intéressantes et sympa

Là où je suis beaucoup moins jouasse c'est une attitude récurrente que j'ai constatée, je ne sais pas si c'est quelque chose qui m'est réservé ou si c'est une constante, auquel cas j'aimerais essayer de comprendre

En effet, un certain nombre de personne cesse de me causer du jour au lendemain, alors certains d'entres vous me connaissent à force, est-ce dû à mon côté parfois rentre dans la tronche?

Et bien même pas, c'est à des moments où c'est plutôt mon côté décontracté, souriant (ok ça svoit pas) et blagueur, alors je sais que quand tu balances des piques t'es sûr d'avoir une réponse mais j'ai pas envie de jouer à ça, si la discussion est sympa jvais pas sciemment envoyer des crasses

Bref, je comprends le truc, je suis occupé, j'ai pas le temps, j'ai piscine, enfin je constate que le manque de temps est parfois très sélectif, je pourrais passer outre bien sûr, faire avec, mais c'est précisément ce genre d'attitudes auxquelles j'ai toujours eu droit, les gens se cassent et n'ont même pas l'élégance de dire ce qu'ils me reprochent précisément

Je ne fonctionne pas comme ça personnellement, je ne laisse pas les gens mariner, jtrouve que c'est typiquement de la méchanceté gratuite et donc inutile, je pensais une fois encore naïvement que ce genres d'attitudes serait moins présente ici (compassion due aux problèmes relationnels, intelligence pour ne pas tomber dans ce genre d'attitudes, sensibilité vis à vis de soi mais aussi d'autrui, etc.) mais je constate qu'il n'y a parfois rien à envier aux autres, alors simple question, dans les faits au niveau relationnel qu'est ce qui change concrètement avec un zebre, jparle pas de ressenti (le fait d'être exclu par exemple), mais d'attitude (quand une personne témoigne un intérêt amical par exemple)?

Au pire c'est même pas le fait de m'apprécier ou non le souci, c'est le fait de jouer au silence radio lâchement qui me gene, même si je suis quelqu'un de plutôt affirmé, j'ai également un coeur et une sensibilité, donc s'il y a un problème parlez en, au pire si vous voulez pas vous prendre la tête jn'inisterai pas pour vous faire changer d'avis et respecterai votre décision, mais communiquez c'est tout ce que je vous demande, merci en tout cas de votre attention, et je l'espère de votre compréhension, bonne soirée


Dernière édition par Michka le Mar 5 Juil 2016 - 14:07, édité 1 fois
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Mar 5 Juil 2016 - 14:07

Salut,

Mais tu parles de quoi en fait ? De discussions en MP ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Mar 5 Juil 2016 - 14:08

Oui désolé de ne pas avoir précisé
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Invité Mar 5 Juil 2016 - 14:24

Sans être dans les conversations, c'est difficile de dire pourquoi ça se termine brusquement.
Parfois, c'est juste que les discussions s'essoufflent, une fois passé les premiers échanges, on a plus grand chose à dire. Surtout si à part le forum et son thème, il n'y a pas grand chose d'autre en commun.
Comme ça reste du virtuel tout ça, on se sent moins lié. La communication s'arrête, c'est tout.

Ca devient un peu différent avec les IRL je pense, surtout si elles sont récurrentes et régulières.

Il y a pas mal de gens avec qui je discute ici, et je leur ai envoyé peut-être 3 ou 4 MP, et encore, pour des trucs ponctuels. C'est pas pour autant que je les aime pas ou que j'ai plus envie de jamais leur parler. Je n'ai juste pas grand chose à dire à ce moment là, et ça me paraitrait bizarre de leur écrire juste pour raconter ma journée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Mar 5 Juil 2016 - 14:37

Le soucis c'est que c'est très fréquent et jparle pas seulement d'ici, comme jlai dit jveux bien comprendre que tout le monde n'apprécie pas ma personnalité, mais ça me semble normal de dire aux gens ce qu'on leur reproche au juste

Je ne faisais pas allusion aux MP disons d'info ou autre mais de MP visant à sympathiser avec l'autre ce qui est tout à fait différent dans l'intention

Je comprends bien ton point de vue et ton attitude seulement je pense que c'est pas totalement extravagant de chercher un minimum d'empathie venant de personnes qui se disent rejetées ou se plaignant (à tort ou à raison c'est pas à moi de le dire) d'attitudes du même acabit, c'est carrément faire à autrui ce qu'on aimerait pas subir, et j'ai un problème avec ça, quitte à me répèter ne pas faire l'unanimité, ne pas être populaire, et que certaines personnes ne souhaitent pas continuer à échanger avec moi, j'ai pas grand chose à y redire, y'a simplement des manières de le faire
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par izo Mer 6 Juil 2016 - 3:00

Oups oups ...
izo
izo

Messages : 3867
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Nox Borealis Mer 6 Juil 2016 - 3:07

Mais encore?
Nox Borealis
Nox Borealis

Messages : 429
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par izo Mer 6 Juil 2016 - 3:42

Tout ça Smile
izo
izo

Messages : 3867
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Journal de bord d'un zèbre non identifié Empty Re: Journal de bord d'un zèbre non identifié

Message par Yoda300 Jeu 7 Juil 2016 - 11:17

Voilà voilà ...
Yoda300
Yoda300

Messages : 1254
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 48
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum