Qui suis-je ?

+5
zion
yasser elnadjar
erebos
Espoir
Arborescence
9 participants

Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Qui suis-je ?

Message par Arborescence Dim 15 Mai 2016 - 20:09

Hello :3


J'écris car je suis confrontée à un problème de taille. Je suis très instable psychologiquement. Je ne parviens pas à trouver de bases solides sur lesquelles me reposer. Ainsi, mon identité qui change perpétuellement est très fragile face au système actuel.
Aujourd'hui, je ne me sens plus. Je me suis laissée un peu aller et je ne sais plus ce que je dois faire. Mon "moi" semble endormie et engourdie. Je ne sais pas comment faire pour le réanimer, j'ai bien tenté des choses, je tiens un journal, j'écris, je lis. Je cherche des repères, le problème étant que mon propre repère est moi-même. J'aime énormément ma complexité psychologique alors lorsque j'ai l'impression qu'elle glisse entre mes mains... Panique à bord ! Je ne parviens pas à me stabiliser. Je ne sais pas qui je suis mais je veux rester globale et ne pas perdre mon potentiel, mon effervescence face à la vie.

Avez-vous des conseils ?
Arborescence
Arborescence

Messages : 8
Date d'inscription : 04/12/2015
Age : 23
Localisation : Quelque part dans l'univers, enfin je crois...

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par Espoir Lun 16 Mai 2016 - 0:39

Je suis désolée je n'ai pas vraiment de conseil à te donner parce que je me retrouve dans ce que tu décris, je passe à peu près par la même chose et je te souhaite de tenir le coup et de te trouver.

Espoir

Messages : 50
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par erebos Mer 18 Mai 2016 - 2:11

pourquoi pas commence par aller voir un psy? Ils peuvent aider parfois... l'adolescence et la post-adolescence sne sont pas les périodes les plus faciles.

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par yasser elnadjar Mer 18 Mai 2016 - 20:10

je suis profond je me perde parfois en moi mémé

yasser elnadjar

Messages : 1
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par zion Mer 18 Mai 2016 - 21:23

\"Arborescence a écrit:J'aime énormément ma complexité psychologique alors lorsque j'ai l'impression qu'elle  ne parviens pas à me stabiliser.

Avez-vous des conseils ?

Ou la la !! Le topo XD ! Tu me semble forte ! Mais tu as beaucoup de boulot, je penses.

Tu as vite cerner ton problème ! Tu aime ta complexité psy !
C'est cette façon d'être subtilement auto-centré, qui va détruire toute tentative d'apaisement en premier lieu. Car tu as HONTE.
J't'en dis pas plus là, mais j'suis 100% dispo !


Dernière édition par zion le Mer 18 Mai 2016 - 22:50, édité 1 fois
zion
zion

Messages : 409
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 26
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par Nadav Mer 18 Mai 2016 - 22:39

Salut, salut!

As-tu pensé à la dépression ? J'en vis une actuellement, et tes problèmes ont été les miens depuis le Lycée. Mais pour être sûr de ne pas te guider vers une fausse piste, je liste ci-dessous certains de mes symptômes. Je ne suis pas psy, mais si jamais tu les partages, alors considère sérieusement la dépression. Garde aussi à l'esprit que la description de ton état d'esprit actuel est pour le moins vague, et si tu pouvais l'affiner, ça nous aiderait beaucoup.

"Symptômes" relatifs à l'idée qu'on se fait de soi-même, au sens des choses.
Par exemple, le fait de ne pas être à sa place, de se chercher. Qui suis-je? Qui dois-je devenir? Le "moi" actuel est-il réellement "Moi"? Avec quelles valeurs veux-je vivre? Quelle morale? Où est mon peuple? Ma famille? Pourquoi fais-je ce que je fais? Quel est le sens de la vie? De MA vie? Et aussi, accessoirement, de tout ce charmant bordel qu'on appelle l'univers?

Et c'est franchement chiant, parce que tu vis par l'intermédiaire de la société. "Moi" n'existe pas, n'existe que "ce que le société veut que je sois". Ainsi, tu vis avec les valeurs de la société, mais tu ne t'y identifie pas. Tu vis et communique avec des gens "normaux", mais tu ne te sens pas membre de leur groupe.
Tu ne sais pas quelle direction prendre, quel sens donner à ta vie, mais tu cherche désespérément, car si tu ne trouves pas, "Moi" n'existera jamais.
Du coup, tu ne sais pas à quoi t'identifier, ni qui tu es. Tu te cherches.
Et pourtant, Dieu seul sait (si t'es pas croyante, tu remplacera avantageusement le mot "Dieu" par "Nadav", auquel tu peux dois accoler le titre de Bien-Aimé") que t'as une énergie débordante, une envie irrésistible de t'épanouir en tant qu'individu unique, c'est à dire en tant que "MOI".
Pour l'instant, tu es: étudiante, socialiste (j'en sais rien, c'est un exemple), juive et sioniste (encore un exemple), fan de Nabilla, et Verseau. Or, tu te rends-compte que c'est un peu léger pour te définir, que tu es plus que ça, sans savoir ce que c'est (bien que de nombreuses personnes ne se définissent qu'ainsi + leur histoire, et sont heureuses)
Et alors, on arrive à une seconde liste de symptômes, moins fondamentaux que les premier, mais plus chiants à vivre au quotidien.

"Symptômes" relatifs à l'énergie.
T'as l'impression d'avoir l'énergie potentielle d'un fleuve, d'une masse d'eau gigantesque, capable d'accomplir tout un tas de truc. Sauf que il y a un putain de barrage qui bloque le chemin du fleuve. Du coup ton énergie vient frapper contre ton corps, véritable prison, elle hurle, se démène pour sortir, d'une manière ou d'une autre, mais elle n'y parvient pas. Puis le pire, dans tout ce bordel, c'est que tu ne sais même pas où il est, ce barrage. Tu ne peux pas le faire sauter, libérer les flots, qui sont pourtant indispensable pour commencer à t'affirmer et t'épanouir en tant qu'individu.

Là pour le coup, tu te retrouves incapable de commencer à agir pour te trouver.

En résumé

Tu ne sais pas:
 -pourquoi tu vis.
 -comment vivre en accord avec toi-même.
 -c'est qui moi-même ?
 -Où est ta place.
 -comment trouver la force pour commencer à trouver des réponses.

Si c'est bien ce que tu vis (et pour le coup, ça me ferait chier que ce ne soit pas le cas, parce que j'ai mis du temps à tout écrire ^^) alors tu gagnerais à t'intéresser à la dépression existentielle, et surtout, ce qui nous intéresse pour le moment, à la théorie de la désintégration positive de Dabrowski. Si tu te reconnais là dedans, et que ce que dit Dabrowski te semble être l'évidence même, alors on pourra continuer dans cette direction. Mais sache déjà qu'il n'y a dans ce cas (d'après Dabrowski lui-même, Paix et Bénédictions sur lui) aucune autre solution que l’auto-thérapie, càd de te prendre tes problèmes en pleine gueule jusqu'à ce que le changement s'opère.

Shalom ma sœur, puisse le monstrueux spaghetti volant t'aider à trouver une issue à tes problèmes et te maintenir éloignée des mécréants.


Dernière édition par Nadav le Ven 20 Mai 2016 - 12:01, édité 2 fois (Raison : fautes du 1er edit mal corrigées.....)
Nadav
Nadav

Messages : 33
Date d'inscription : 18/04/2016
Age : 28
Localisation : Bouches-du Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par zeliefree Jeu 19 Mai 2016 - 8:55

Ton identité est probablement composée de tes nombreuses réflexions, dans divers domaines, qui parfois peuvent s'opposer, se contrarier, se déchirer. C'est difficile de s'orienter quand on est passionné de tout. Tu dois avoir du mal à discerner ce qui est vraiment primordial pour toi et ce qui n'est que secondaire et passager. Mets de l'ordre dans ta tête, écris les différents soucis que tu rencontres, tentes de les hiérarchiser, de les maîtriser un peu plus. Peut être, ce fouillis est-il ta véritable identité? Tu es une personne mouvante, qui évolue rapidement. C'est difficile car ça peut engendrer du stress et t'empêcher de te concentrer sur un seul domaine, pour exceller ou pour être fier de toi.

Le premier conseil que je peux te donner est de revenir à tes préoccupations d'enfant. Quelles étaient tes centres d'interêt à ce moment là (au primaire)? Quel était le plus grand d'entre eux? Souvent, on se retrouve ainsi. Moi par exemple c'était la lecture et la nature, ça n'a pas changé, c'est toujours ainsi que je suis heureuse, en me baladant dans une forêt avec un bon bouquin, en imaginant des millions d'histoires.

Si tu ne trouves pas immédiatement de réponse à tes questions, acceptes la situation. Fais un travail sur toi. La méditation peut être un excellent exercice, ou bien la thérapie par hypnose (moins longue que la traditionnelle). Dis toi que pour l'instant tu es dans cette situation, que cela va évoluer et que tu admets que ce soit difficile. Déjà, tu vas retrouver un calme émotionnel qui te fera sentir plus serein. Si ton cerveau est en ébullition, tu dois être ton propre pilier, ton propre "phare".

Penses à te faire aider si ça dégénère. Retrouve un état stable avant de repartir dans tes considérations métaphysiques.





zeliefree
zeliefree

Messages : 65
Date d'inscription : 13/05/2016
Localisation : Clermont Ferrand (auvergne) et Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par Etoile Cachée Jeu 19 Mai 2016 - 14:03

Plusieurs choses me viennent à l'esprit en te lisant Arborescence:

-Tu dis que ton Moi semble engourdi et endormi. Cela m'évoque un faux-self, ce personnage que nous mettons tous en place pour nous adapter et nous protéger socialement. Il semble que les hauts potentiels, du fait de leur rareté et donc de leur "anormalité sociale", se suradaptent tellement que leur faux-self devient une construction en béton armé, derrière laquelle leur "vraie" personnalité entre en sommeil. Cela pourrait expliquer un sentiment de détachement, de flou, d'inconnaissance de soi. Est-ce que ça te parle?

-Le fait que tu aimes énormément ta complexité psychologique peut peut-être te donner un premier élément tangible: c'est que tu accordes beaucoup de valeur à cette complexité. Pourquoi? L'associes-tu avec des qualités de profondeur/d'authenticité/d'originalité/de créativité/de beauté/d'inprédictibilité? D'autre chose? Et peut-être que tu détestes les gens (ou détesterais être) simples/banals/superficiels/faux/conformistes/routiniers? Ce qui est important, c'est ce qui se rattache dans ton esprit à cette caractéristique de complexité.

-Je suis intriguée lorsque tu dis que tu as parfois l'impression que ta complexité psychologique te glisse entre les mains...tu veux dire que tu as peur de la perdre? Ou peur qu'elle te perde? ça me fait penser à un de mes amis qui a un rapport au monde "magique". La beauté du monde réside pour lui dans son mystère, dans la contemplation de forces qui restent incompréhensibles...la simplicité lui est très difficile, et assez douloureuse.
Etoile Cachée
Etoile Cachée

Messages : 127
Date d'inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par Arborescence Jeu 19 Mai 2016 - 20:38

Nadav, en effet, je me reconnais beaucoup dans tout ce que tu dis, allant des barrages à la difficulté de se définir par des mots et face à la société. Mais une dépression ? Je ne pense que cela en soit une pour autant, en ayant déjà vécu à plusieurs reprises je sais ce que c'est mais j'ai peut-être une image erronée et chaque phase est différente. J'ai tendance à avoir une image de la dépression comme une profonde mélancolie et tristesse. (pas seulement je sais bien, mais cela me semble un élément capital) Quant à la théorie de désintégration positive, sache que j'ai déjà vécu cela durant 4 longues années. C'est pour cela que je pense être à la bourre dans mon identification, je n'ai pas suivis un processus normal d'adolescence ou du moins ce que l'on considère normal.
Merci d'avoir pris le temps de me répondre et je t'encourage à continuer par mp.

Zeliefree, oui en effet, j'ai déjà remplie un tableau identitaire de mon évolution suivant le conseil d'une amie.Cela m'a aidé quelques temps mais l'instabilité est vite revenue. Moi aussi, j'aime beaucoup la lecture et la nature. Cependant, me dire que ma situation est difficile provoquerait en moi une sorte de relâchement et ne m'aiderai pas à évoluer, seulement à me rassurer. C'est bien agréable mais je dois m'affronter et j'en ai bien peur car cela veut dire beaucoup de souffrance en abattant mes barrages.

Ce qui en vient à ce que tu as dit, Etoile cachée, en effet, il y a quelques mois de cela, j'ai pu observer ces barrages dont j'avais cependant déjà conscience depuis mon enfance mais me le refuser. Ces barrages sont vitals pour moi sinon mon identité ne serait que régit par ce que la société attend de nous et nous incombe, je perdais en quelque sorte mon indépendance. J'en ai d'ailleurs plusieurs barrages avec lequel je joue pour me protéger mais celui qui protège la matrice est très solide, les années n'ont fait que le rendre épais, à tort ?
Enfin, j'attache de l'importance à ma complexité car j'estime qu'elle fait ma différence n'ai pas d'autres repères ou du moins attache de mon identité face au monde extérieur. Ce que j'entends par "glisser entre mes mains" c'est que j'ai bien peur justement de me perdre en abattant mes barrages, oui. De perdre réellement ce que je suis.


Merci à tous de vos réponses.
Je ne peux cependant pas tout vous dire sur ce topic et si vous le souhaitez, préférais par mp. Je parle tout de même de moi et la savoir à la portée de tous m'est un peu gênant. J'espère que vous comprendrez.
Arborescence
Arborescence

Messages : 8
Date d'inscription : 04/12/2015
Age : 23
Localisation : Quelque part dans l'univers, enfin je crois...

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par Etoile Cachée Jeu 19 Mai 2016 - 22:20

J'aime bien ton image des barrages qui te protègent et avec lesquels tu joues. A mes yeux, c'est en effet vital d'avoir un bouclier de protection entre soi et le monde, ne serait-ce que pour assurer notre intégrité physique et mentale. Si je t'ai parlé du faux-self, c'est plus dans l'optique d'un bouclier qui finirait par adhérer à ta peau au point que tu ne peux plus l'enlever ou jouer avec quand tu en as envie. Ce n'était qu'une hypothèse pour essayer de mieux comprendre ton rapport aux autres et à toi-même.

Mon conseil serait de garder tes barrages bien en place tant qu'ils te sont utiles et que tu en gardes le contrôle. A partir du moment où ils deviennent un piège pour toi, tu peux les laisser tomber ou t'en refaire d'autres. Un peu comme un animal qui grandit et qui fait sa mue...

Si tu as envie de discuter par mp n'hésite pas! Je te souhaite une belle découverte de toi-même.
Etoile Cachée
Etoile Cachée

Messages : 127
Date d'inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je ? Empty Re: Qui suis-je ?

Message par Féelingne Dim 29 Mai 2016 - 22:14

Hello,
Je me retrouve assez bien dans ce qu'on raconte ici.
Dans mon cas, il y a effectivement dépression et je pense qu'il y a énormément de peur et de difficulter avec l'extérieur. Je sais que rien ne me passionne vraiment mais je pense aussi que je ne commence pas vraiment les matières qui m'interresse par soucis de performence ou de solitude.
Je ne vais pas énumérer toutes les peurs qui me concerne mais tout ça pour dire que peut-être tu devras enlever un seul de tes barrages. Affronter l'une de tes peurs. Peut-être sais tu qui tu es (sans en connaitre la totalité consciemment mais au moins un début de piste) mais que tu n'oses pas l'exprimer plainement ?

Etoile Cachée, concernant le faux-self à tu des références ou une explication ? Comment parviens-t-on à connaitre ce qui tiens du faux-self et ce qui tiens de notre véritable personnalité ?
Féelingne
Féelingne

Messages : 66
Date d'inscription : 12/05/2016
Age : 24
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum