Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))?

Aller en bas

Avez vous subi un ou plusieurs traumatisme dans l'enfance?

Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Vote_lcap75%Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Vote_rcap 75% 
[ 24 ]
Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Vote_lcap13%Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Vote_rcap 13% 
[ 4 ]
Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Vote_lcap12%Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Vote_rcap 12% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 32
 

Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Empty Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))?

Message par erebos Dim 15 Mai 2016 - 1:42

Salut les gars, comme vous le savez sûrement je m'intéresse de près à la résilience et à composantes.
En étudiant le sujet je me suis rendu compte qu'étant classiquement étiqueté de zèbre( HQI+ hypersensibilité+ pensée arborescente), je suis
à la fois résilient mais également non-résilient en même temps(hypersensibilité, ruminations, hyper-empathie...etc). Il y a des situations qui m'affectent énormément et ce de manière beaucoup plus importante que d'autres HQI non zèbres ou même d'autres personnes tout court. C'est là que m'est revenu des tréfonds de ma psyché, le souvenir que j'avais bel et bien été irrémédiablement traumatisé dans l'enfance....
Si l'on recherche dans la littérature, il apparaît que la réponse aux traumas à un âge où les défenses neuro-psychologiques sont faibles= dans l'enfance est de type : se renforcer, se sensibiliser ou statu quo. En général il existe une corrélation positive entre trauma infantiles et maladie anxio-dépressive et autres difficultés(basse résilience,  troubles adaptatifs, mauvais coping au stress, troubles de l’apprentissage,  t relationnels,  t attentionnels,  labilité émotionnelle,etc...)  dans l’âge adulte et ça  va un peu de soi en fait.... Il se dit aussi que le QI est un des facteurs de résilience/protection les plus puissants.

Maintenant mon hypothèse-question est la suivante:  Si le QI est  bel et bien un facteur de résilience important, alors pourquoi une partie non négligeable des  plus doués souffrent ils de troubles anxio-dépressifs, mal-adaptatifs ainsi que  de troubles de  la régulation émotionnelle(ou Hypersensibilité pour parler zèbre)? Se pourrait-il que le syndrome de la zébritude soit liée à une association entre traumatisme dans l'enfance et haut QI?



Pour ma part, j'étais un enfant typiquement intelligent;puis après le trauma je suis devenu zèbre... Lien de causalité? Corrélation?
Et ici actuellement je côtoie des HQI non zébrés, très  doués dans leurs domaines respectifs mais quelque peu ennuyants et manquant de couleur et d'âme... Je ne les envie pas même si la société et ses discours( dirigés et dictés par des HQI comme eux majoritairement) me dit que je devrai prendre exemple sur eux; et je me dit que j'aurais pu terminer comme eux... :s

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Empty Re: Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))?

Message par Etoile Cachée Jeu 19 Mai 2016 - 14:46

Question intéressante.

En fait certains psys partent du principe que le HQI n'est que le résultat d'un surinvestissement intellectuel pour fuir des blessures émotionnelles ou autres. Un simple mécanisme de défense, en somme, comme l'humour, l'agressivité ou l'encoprésie^^. Pour ma part, je n'ai pas d'avis tranché. Si cette théorie est juste, je pense de toute façon que nous mettons préférentiellement en place les mécanismes de défense qui sont les plus à notre portée, les plus facilement et immédiatement disponibles. S'il y a corrélation, je dirais qu'elle existe peut-être dans la manière dont on réagit au traumatisme. Les zèbres ont peut-être des stratégies similaires pour continuer à vivre après un trauma?

Je pense que le QI est un facteur de résilience dans le sens où c'est une énorme ressource pour rebondir devant la dureté de la vie. L'abstraction est facile et permet de sublimer la souffrance, de la transformer en autre chose, de l'étudier, de l'analyser...et d'effectuer sa propre catharsis. Tandis qu'à côté de ce processus mental qui fonctionne très bien pour produire de la résilience, il y a l'hypersensibilité et sa rémanence extrême, qui tourne longtemps sur un stimulus que les normo-pensants se contentent d'ignorer. Cet élément hypersensible serait alors un facteur d'anti-résilience...

On peut prendre le parti totalement inverse et dire qu'un traumatisme n'est surmonté que lorsqu'il a été intégré, d'une façon ou d'une autre, à notre vie psychique, et que les émotions qui l'accompagnent ont été digérées. De ce point de vue, le HQI est un handicap: l'hyperintellectualisation va toujours s'interposer entre la conscience et les émotions. Le ressenti brut est difficile, voire impossible, parce que l'esprit n'a de cesse d'y mettre du sens, de le rattacher à un concept préexistant. Un zèbre en souffrance pourrait alors être une grosse tête pleine de mots coupée d'un corps qui se vide lentement de ses affects dans une lente agonie, parfois ponctuée de crises. L'hypersensibilité bout d'impatience dans cette situation et voudrait venir au secours du cerveau coincé du c.., mais le mental lui barre la route. Dans ce cas, le QI est anti-résilient et l'hypersensibilité résiliente.

Qu'en dis-tu?
Etoile Cachée
Etoile Cachée

Messages : 127
Date d'inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Empty Re: Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))?

Message par Invité Jeu 19 Mai 2016 - 15:34

...........


Dernière édition par danslesétoiles le Mar 28 Juin 2016 - 21:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Empty Re: Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))?

Message par Pieyre Jeu 19 Mai 2016 - 15:53

Je n'ai rien contre ce genre de théories. Mais je crois qu'il ne faudrait pas considérer qu'elles correspondent à une causalité déterminante. En physique, il y a pour le moment quatre forces fondamentales, pas une de plus, et même seulement deux qui nous sont directement sensibles. Mais la psychologie ce n'est pas la physique. Aussi, dès lors que l'on considère un problème pratique, comme l'émergence d'un HQI, il y a forcément de multiples facteurs de cause. Alors, à part des événements déterminants (comme un traumatisme crânien pouvant entraîner une débilité profonde), c'est sans doute l'étude des corrélations qui est révélatrice des causes possibles.

Du côté des statistiques, ce qui me semble le plus pertinent, ce sont les corrélations au sein des familles (entre parents et enfants, entres enfants de la même fratrie, entre jumeaux, selon que les enfants aient été élevés dans la même famille ou pas, ou qu'ils aient été adoptés, etc.) Qu'il y ait d'autre corrélations, en fonction de ce que les enfants ont vécu étant tout jeunes, c'est fort possible. Mais, à part pour des cas extrêmes, cela ne contribue sans doute que de façon beaucoup moindre.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Empty Re: Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))?

Message par Etoile Cachée Jeu 19 Mai 2016 - 16:08

Un de mes profs de psycho allait très loin en disant que le seul véritable traumatisme pour les humains, c'était de naître^^...voilà qui ouvre des perspectives intéressantes sur la date de naissance du HQI...Mais je suis d'accord avec toi: les bébés HP sont déjà différents des autres, ce qui semble orienter vers un HQI structurel à la personne et non réactionnel.

Quant à cette théorie de % d'utilisation du cerveau, je ne suis pas du tout emballée. Que l'inhibition intellectuelle existe et qu'elle puisse avoir de multiples causes, ça, je le reconnais volontiers. Elle peut toucher n'importe qui, HQI ou pas. Mais en faire une sorte d'argument publicitaire flatteur et mensonger du genre "nous sommes tous des génies insoupçonnés", comme a fait par exemple Luc Besson dans Lucy, c'est à mon avis une belle arnaque. Un cerveau qui fonctionne à 100% de ses capacités en même temps, avec tous les neurones allumés, ça s'appelle une crise d'épilepsie généralisée. Il ne faut pas oublier que le fonctionnement optimal du cerveau, c'est faire au mieux avec le moins possible: une règle d'économie qui mène à la spécialisation des réseaux neuronaux et à leur élimination après sélection de ce qui est le plus utile/fonctionnel.

Il n'empêche que l'idée de sous-utilisation des capacités cognitives reste intéressante. On rejoint finalement l'idée d'un ajustement de la personne aux difficultés que lui présente son milieu, avec une stratégie d'adaptation différente pour chacun.

Sinon, je suis curieuse: qu'appelles-tu un traumatisme?
Etoile Cachée
Etoile Cachée

Messages : 127
Date d'inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Empty Re: Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))?

Message par QubiK Ven 20 Mai 2016 - 20:21

Bonsoir erebos,

Justement je me posais la même que que toi, et en étant un ex enfant qui a grandi avec des poly-traumatismes, en partie cachés par une puissante amnésie traumatique, je pense que j'ai toute ma place dans ce fil de discussion.
Je suis même le parfait exemple du zèbre traumatisé, un cas d'école, donc à priori un bon sujet d'étude.

N'hésite pas à me poser des questions, je serais heureux de répondre et de participer à ton fil, j'ai besoin de savoir aussi. Je ne vais pas réagir ce soir car je n'ai ai pas le temps, mais je copie le lien de mon post pour que tu puisse le lire.

À bientôt

Mon post : être intélligent, un avantage ?
QubiK
QubiK

Messages : 264
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Empty Re: Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))?

Message par Invité Ven 20 Mai 2016 - 21:15

Du côté des statistiques, ce qui me semble le plus pertinent, ce sont les corrélations au sein des familles (entre parents et enfants, entres enfants de la même fratrie, entre jumeaux, selon que les enfants aient été élevés dans la même famille ou pas, ou qu'ils aient été adoptés, etc.) Qu'il y ait d'autre corrélations, en fonction de ce que les enfants ont vécu étant tout jeunes, c'est fort possible. Mais, à part pour des cas extrêmes, cela ne contribue sans doute que de façon beaucoup moindre.

Pieyre : Ne présumant jamais de rien, je pose donc ce qui est, l'avéré, les faits.
Mon fils ainé est THQUI testé. Pas d'autres cas identifiés dans ma famille génétique proche (mère, père, demi-frère ou demi soeur, ni du côté du père de mes enfants).
Je ne suis pas testée. Je ne sais pas si je suis intelligente hachurée.
Grandi seule, sans famille, dans un orphelinat religieux.
Des traumatismes oui, plusieurs, et ce dès le berceau... je ne sais pas s'il existe un lieu de cause à effet, tout ce que je sais, c'est que j'ai développé certaines capacités intellectuelles et sensorielles pour pallier à l'absence de l'essentiel.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))? Empty Re: Lien entre zébritude et traumatisme dans l'enfance(et donc diminution de la résilience générale?))?

Message par Pieyre Ven 20 Mai 2016 - 21:41

Je veux bien croire qu'il y ait un certain nombre de cas de ce genre. Mais il doit être difficile de mener une étude autre que qualitative à partir de tels cas. Pour établir une corrélation statistique, il est nécessaire de quantifier les deux variables que l'on compare. Et, si du côté du QI ou des critères familiaux c'est le cas, j'imagine qu'il est pas aisé de quantifier des traumatismes qui peuvent être ponctuels ou répartis sur le temps, et puis dont l'incidence est subjective, en fonction des capacités de résilience...

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum