Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

+10
LePoulpe
PJ
SEB19
Mégalopin
Tiwële
Betapi
éden
Elijah Kvar
Wise
Foreground
14 participants

Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Foreground Ven 22 Avr 2011 - 15:22

J'ai cette sensation étrange comme si je grandissait physiquement, mais que les choses comme le changement de point de vue, ou les prises de conscience face à la réalité de la vie ne m'atteignent pas, je vois les autres autour de moi changer parfois en bien et en mal, mais moi je reste comme je suis, je tend a croire que j'aurai encore les mêmes idéaux dans 20 ou 30ans. Shocked

Quelqu'un a t'il déjà ressenti ça ?
Foreground
Foreground

Messages : 59
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 28
Localisation : Amiens.

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Wise Ven 22 Avr 2011 - 16:21

moi aussi je m'attendais à beaucoup de changement.
j'ai été déçu, la vie d'adulte n'est pas si fondamentalement différente.
(c'est surtout des responsabilités qui s'additionnent).
Wise
Wise

Messages : 2274
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 36
Localisation : France

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Elijah Kvar Ven 22 Avr 2011 - 19:11

;


Dernière édition par Eleu le Sam 10 Sep 2011 - 10:29, édité 1 fois
Elijah Kvar
Elijah Kvar

Messages : 581
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par éden Ven 22 Avr 2011 - 20:11

La voix avec laquelle on se parle ne change pas. Même si le temps passe nous somme toujours ce même enfant. Bien que devenu arbre il reste toujours la graine à l'origine de nos racines. Et puis il est difficile pour nous de grandir car nous n'avons pas d'exemple sur lequel se référer.
Par contre les réponses arrivent avec le temps. Beaucoup de questions disparaissent ou ne nous font plus peur. Je crois que notre manière de grandir dépend de notre volonté à faire face aux choses qui nous font peur.
Tu sera toujours toi même mais avec la capacité d'être là personne que tu veux.
éden
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 42
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Invité Mer 18 Mai 2011 - 0:10

Grandir et changer, c'est aussi devant certains cap à franchir.

si plusieurs caps sont franchis d'un coup, alors on peut ne pas se sentir changer pendant un bon moment. Et un matin... Pouf.

Long hug



Dans ces moments, on se sent tout chamboulé de voir à quel point des portes peuvent exister sous notre nez. Donc pas d'inquiétude, on apprend encore et encore, mais plutôt par "à coups" pour certains, au lieu d'une linéarité pour d'autres (qui est plus visible).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Betapi Mer 18 Mai 2011 - 7:10

J'ai à peine 21 ans (22 dimanche) et j'ai déjà le sentiment de ne plus évoluer, d'être déjà sur des rails alors que je suis encore étudiant. Mais il parait que c'est ça la vie d'adulte, quelque chose d'assez monotone...
Betapi
Betapi

Messages : 2153
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Tiwële Mer 18 Mai 2011 - 7:18

Moi je préfère encore être une môme, au moins on peut courir dans les escaliers du lycée en chantant une comptine sans être (trop) dévisagé.
Et puis on a toujours les potins pour nous tenir compagnie Wink
Je n'ai pas cette impression, étant constamment en pleine période d'évolution.
Pas encore trop de monotonie, suffisamment pour avoir des repères.
Et pas mal de liberté.
Que demande le peuple ? Smile
Tiwële
Tiwële

Messages : 253
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Invité Mer 18 Mai 2011 - 9:56

Je crois au cycle perpétuel et au changement illusoire Very Happy

Plus jeune je pensais garder mes idéaux et ma personalité pour toujours.
Puis est venu le temps du "caméléonage" pour enfin m'insérer chez les "grands" ou chez les "autres" j'ai changé, évolué.

A faire presque semblant j'ai même oublié l'enfant qui était là avant même si beaucoup de changements ont été positifs, les idéaux ont petit à petit disparu remplacé par d'autres plus acceptables.

Et là quand tu crois que c'est bon, le sale mioche réapparaît pour te dire "mauvaise direction" doucement puis de plus en plus fort.
Bref je reviens à la case départ, bien plus heureuse mais avec beaucoup d'expérience en plus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Invité Mer 18 Mai 2011 - 11:15

Pareil ^^

Longtemps je me suis conformée à ce qu'on attendait, à effacer mes différences, pour devenir "acceptable", ou du moins essayer, et de toutes façons ça ne marche pas vraiment malgré les efforts. Laughing

Et ensuite, on redevient ce que l'on est censé être au fond de soi, on retrouve son chemin, avec émotion. Je ne regrette pas de m'être égarée, c'était à faire, pour apprécier encore plus aujourd'hui ce que l'on est, chercher à comprendre.



Si l'on se limite aux yeux des adultes, qu'ils soient HP ou non d'ailleurs. Si l'on se limite tout court. Eh bien, on devient plus pauvre qu'on ne l'est au départ. Et là oui on s'ennuie ferme.
lol!



Si on se sent tourner en rond, c'est que l'on ne va pas dans les directions qu'on peut prendre, je dis bien "les" directions.
Pratiquer des arts pour le plaisir, pour s'exprimer, ça c'est sans fin, et on a tous des facilités dedans. Ensuite en pratiquant, en cherchant chez les artistes, dans les Musées, les Galeries, on s'améliore aussi: poésie, écriture, photo, dessin, logiciels de couleurs, sculpture, musique, chant etc... On ne peut jamais s'arrêter de "grandir" là-dedans, que ce soit avec les yeux ou avec la pratique personnelle. Et on peut en faire plein plein ou changer, tout est permis. Wink

Ensuite, trouver des gens de bonne entente. C'est long. Mais ensuite que du bonheur à partager et des moments de pure délectation. En attendant de les trouver, on cultive son propre jardin, on lit, on cherche, on découvre.


L'an dernier, "tourner en rond" et s'ennuyer:
- lire un roman par mois, voire deux
- jardiner un peu
- cuisine basique
- quelques dessins, je venais de m'y remettre
- un peu d'écriture de textes
- beaucoup de philosophie à lire
- un peu de pratique religieuse, à l'Eglise et en groupe de lecture des textes ou ouvrages sur ce thème, avec la Paroisse


Maintenant après avoir "poussé la porte" qui arrête les autres parce que personne autour de soi ne va dans ces directions, ou si peu:
- lire plusieurs revues d'arts, de Sciences, d'Histoire dans la même semaine, plus les romans:véritable "carlivore", et voir les liens qui existent entre certaines découvertes, ou domaines très différents, comprendre le Monde.
- biographies aussi de gens connus, pour lire et appréhender les liens, comment ils ont vécu ou été perçus.
- écouter de la musique tous les jours, découvrir des sons de cultures, époques, artistes différents, retrouver le plaisir perdu de la musique classique, des musiques de films.
- s'amuser ensuite à des blind tests, des quizz.
- voir des films bien plus différents que mon ancien "répertoire", y trouver les sous-couches de lecture, les sens cachés.
- re-écrire des poèmes.
- composer un roman, et aussi une histoire pour enfants, on verra bien, sinon ce sera pour le plaisir familial.
- ressortir la haute cuisine, recettes complexes que je faisais ou tentais il y a ... pfou bien longtemps.
- continuer le dessin, mais plus expressif et moins "normalisé", faire aussi de la photo.
- se lancer dans le sport, courir, courir, courir.
- voir les Musées, les Galeries d'Art.
- avoir mille idées en tête pour créer des choses, utiles ou complètement inutiles mais belles à mes yeux, ou pour l'envie et le plaisir de manipuler tel matériau: arpenter donc les magasins de bricolage pour y trouver des trucs pas chers à détourner.
- repartir dans les jeux tactiques, de logique, de stratégie, en re-créer de nouveau, modifier ceux auxquels je joue déjà.
- entendre les sous-couches religieuses, cachées dans les textes, découvrir la Bible comme un véritable casse-tête logique, bien plus complexe qu'un Rubicube, j'arrive même pas encore à en avoir une vision globale tellement c'est énorme dès qu'on gratte ou s'aperçoit des ponts entre les textes, une vraie "carte cachée" et très très large, très profonde de plusieurs étages.


Bref, avoir deux vies: celle du boulot, le jour. Et celle des congés, ou de la nuit après le boulot, ou dans les pauses, un bouquin à la main, des notes dans un cahier, des mémos.... J'ai mon costume social, mais sans les artifices maintenant, tant pis, je suis ce que je suis. Je reste discrète pour ne pas gêner les autres avec mon expansion en tous sens; et le soir, je sais que je retrouve ceux qui sont comme moi, je joue avec mes idées, les explique, les mets en pratique, etc...

Je découvre les différences que je ne perçevais pas encore avec les autres, qu'on peut avoir des sens plus développés, des connections que les autres n'ont pas, qu'on peut voir des liens entre les choses et personne ne les comprend même en expliquant. Que même un autre HP peut te dire des trucs complètement faux, ou qui avec toi ne sont absolument pas vrais parce que tu fonctionnes différemment. Même si tout le monde te dit "noir", si toi tu es seule à voir "blanc", ou bien "blanc et noir" parfois, alors tant pis, le blanc est malgré tout bien présent, autant s'amuser avec et en profiter. Et si on arrive à en tirer quelque chose pour en faire profiter ceux qui ne voient que le noir, alors on a été bon. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Mégalopin Lun 30 Mai 2011 - 4:59

betapi a écrit:J'ai à peine 21 ans (22 dimanche) et j'ai déjà le sentiment de ne plus évoluer, d'être déjà sur des rails alors que je suis encore étudiant. Mais il parait que c'est ça la vie d'adulte, quelque chose d'assez monotone...


la vie de zèbre sauvage est pleine d'imprévus et de retournements, beaucoup de situations rebondissant différemment qu'avec un non-zèbre

Ton zèbre n'a pas encore rué dans les brancards
Ou peut-être es-tu un zèbre domestiqué

Spoiler:





Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par SEB19 Lun 30 Mai 2011 - 5:37

Moi aussi j'ai toujours la sensation d'etre ce jeune enfant avec ses ideaux...sauf qu'aujourd'hui je suis incarne dans un corps de jeune adulte Long hug

SEB19

Messages : 102
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 30
Localisation : Centre de la France

http://www.ressentisdemavie-over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Mégalopin Lun 30 Mai 2011 - 5:56

Mégalopin a écrit:
Spoiler:

Je dirais même plus:
Spoiler:

Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par PJ Lun 16 Jan 2017 - 9:06

J'aime bien ce fil de conversation. Smile
J'y puise de l'espoir, j'y trouve des impressions familières teintées de la subjectivité qui accompagne toute expérience, mais j'entends des échos et suis saisi par les ressemblances des vécus, comme si une famille racontait la même histoire vécue lors d'une sortie commune, chacun.e sous un angle spécifique ! Smile
J'y vois tant de beauté !

Pour ma part, je grandis sans le faire, je suis dans un entre-deux et serais assez d'accord pour parler d'une évolution par "à coups" comme évoquée plus haut.
Mais dans l'ensemble, MALGRÉ les idéaux qui évoluent ( je crois que les idéaux viennent se greffer sur la personnalité, en fonction de la compréhension du monde actuelle ), je trouve toujours une même envie de jouer et de m'amuser au fond, malgré aussi la sensation que les sens prennent de l'âge et que la "maturité" n'est en fait qu'un euphémisme pour parler d'un corps qui s'use.
J'espère comprendre et aimer un peu plus chaque jour, même si la connaissance non plus ne change rien à qui je suis fondamentalement. Smile
Vivre, voici le fil conducteur et cette envie d'y participer autant que possible à cette aventure, un sourire au lèvre. Smile
PJ
PJ

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Invité Lun 16 Jan 2017 - 9:17

ha oui, les ages....j'en ai je ne sais combien. Celui qui est le plus récurrent est : 13/14 ans (enfant mais pubère ^^), me concernant. Ca aussi, je m'y suis faite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par LePoulpe Mar 17 Jan 2017 - 21:33

Du Jean Yanne, pour une fois pas drôle mais émouvant:

LePoulpe
LePoulpe

Messages : 170
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par ArcticBanana Mar 17 Jan 2017 - 21:52

Quand j'étais petit je pensais que les autres seraient plus lucides et moins égoïstes en grandissant mais je m'étais trompé...
ArcticBanana
ArcticBanana

Messages : 30
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 29
Localisation : Genève/Lausanne/Boston

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Belletegeuse Dim 10 Déc 2017 - 15:22

Je me retrouve assez dans ce fil de discussion.

Je me suis aperçue que j'étais comme cela à mes 7 ans. On devait me faire un vaccin, et j'avais peur des piqures. Je me suis dit, à 7 ans je n'aurai plus peur, car les autres enfants n'avaient plus peur de ça. je me suis aperçue que j'avais toujours peur (ah, les ruses de sioux pour me faire porter malade le jour des visites médicales, et ainsi y échapper car dans la gueule du loup, on ne me trouvait pas).

impression que je devais avoir ma référence propre puisque ce qu'on disait de la vie ne marchait pas sur moi.

un sentiment d'inviolabilité, un pouvoir alors que c'était au contraire ce qu'on percevait comme de la vulnérabilité. L'impression d'être invisible, infiniment difficile à cerner, cette capacité de filer entre les doigts de qui veut me capturer, m'atteindre.

en même temps l'angoisse de ne pas comprendre, d'être sans cesse dans ce mauvais film.

je m'entraîne à passer de l'un à l'autre, de ne pas me piéger moi-même, de ne pas me faire avoir par mon "moi".
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 61
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Belletegeuse Dim 10 Déc 2017 - 15:24

Je me retrouve assez dans ce fil de discussion.

Je me suis aperçue que j'étais comme cela à mes 7 ans. On devait me faire un vaccin, et j'avais peur des piqures. Je me suis dit, à 7 ans je n'aurai plus peur, car les autres enfants n'avaient plus peur de ça. je me suis aperçue que j'avais toujours peur (ah, les ruses de sioux pour me faire porter malade le jour des visites médicales, et ainsi y échapper car dans la gueule du loup, on ne me trouvait pas).

impression que je devais avoir ma référence propre puisque ce qu'on disait de la vie ne marchait pas sur moi.

un sentiment d'inviolabilité, un pouvoir alors que c'était au contraire ce qu'on percevait comme de la vulnérabilité. L'impression d'être invisible, infiniment difficile à cerner, cette capacité de filer entre les doigts de qui veut me capturer, m'atteindre.

en même temps l'angoisse de ne pas comprendre, d'être sans cesse dans ce mauvais film.

je m'entraîne à passer de l'un à l'autre, de ne pas me piéger moi-même, de ne pas me faire avoir par mon "moi".

je m'imaginais aussi que les gens seraient moins cons quand je grandirais et qu'on ne m'embêterait plus. mon oeil !!! Laughing Laughing Laughing
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 61
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Lujan Mar 12 Déc 2017 - 20:20

Pour moi, l'âge ne veut plus dire grand chose. J'ai aussi cru à un moment que les adultes savent tout, puis j'ai compris que non, et en le devenant moi-même, j'en ai eu la confirmation.
Je crois que je n'ai pas trop changé depuis mes 15-16 ans. Peut-être un peu moins extrême (quoique), mais je pense que j'aurai toujours les mêmes idéaux dans trente ans. Reste à vivre en paix avec, et ça, c'est pas donné à tout le monde. Je reconnais que j'ai parfois de grandes idées, et une vie somme toute désespérément bateau.
Mes expériences présentes me font penser que j'aurais du mal à rentrer dans le moule. Il ne se passe rien d'extra-ordinaire dans ma vie, mais je démarre au quart de tour et force est de constater que la plupart des autres ne sont pas comme ça. Ça serait sans doute plus simple d'arriver à me fondre dans la masse, mais j'ai aussi conscience de ne pas le vouloir.
Il me faut du sens, et à défaut l'espoir d'en trouver.

Lujan

Messages : 125
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Belletegeuse Mar 12 Déc 2017 - 22:08

Le sens va venir j'en suis sûre. J'en ai trouvé grâce à l'art, ce n'est pas gagné caér je n'ai pas osé le dire à mes parents qui voyaient plutôt pour moi un univers douillet fait de sécurité matérielle. Je ne voyais pas les choses de cette façon quoique ce n'est pas désagréable si cela ne rime pas aver "prison dorée" ou "avenir limité", en tous cas j'ai voulu devenir instit pour avoir du temps libre et écrire.
je me suis retrouvée il y a trois ans artiste plasticienne faisant des ménages (comme quoi j'ai atteint mon but), et demain je redeviens prof d'arts plastiques après mêtre fait virer au lieu d'être titularisée à la fin de mon stage...

Heureusement que je n'ai pas la même notion de l'âge que les gens qui ont le mien, je commence une chose au moment où d'autres partent en retraite ou longue maladie, et en plus je viens de me mettre en couple.
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 61
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Lyla Mar 19 Déc 2017 - 8:25

Je me retrouve aussi dans tout ça, mais plus avec une idée de décalage. Je n'ai jamais été en phase avec mon âge. Soit l'impression d'être trop mature ou à d'autre moment de ne pas l'être du tout.
En y réfléchissant plus profondément ces derniers temps, je me suis faite la réflexion que j'étais née trop jeune... Jusqu'à comprendre que ça n'avait pas réellement de sens (même si je me comprenais).

Pour certains aspects, j'étais une adulte dans le corps d'un enfant, tout en ayant un côté "enfant", et aujourd'hui encore, j'ai l'impression de percevoir et comprendre plus que la majorité des gens de mon âge... tout en ayant encore des traits d'enfants (j'aime jouer, regarder un dessin animé, je peux m'émerveiller devant certaines choses et j'ai aussi une imagination débordante... et j'ai tendance à avoir des comptines pour enfant en tête)

Je ne voudrais cependant pas redevenir enfant, l'âge adulte me laisse toucher du doigt quelque chose de simple et que je n'ai jamais eu auparavant : l'autonomie, l'indépendance et la liberté, vis à vis de mes parents.
Ou alors une enfance dans d'autres circonstances.

L'arrivée à l'âge adulte tient donc certaines promesses, et moins d'autres, mais je ne me suis jamais fait d'illusion sur les gens, je ne les ai jamais vraiment aimé pour la plupart d'entre eux...

Lyla

Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Belletegeuse Mar 19 Déc 2017 - 18:55

Je ne me suis jamais identifiée à mon âge. quand j'étais petite je n'aimais pas les autres enfants, maintenant il faudrait me payer très cher pour écouter certaines conversations de personnes de mon âge (la santé entre autres !!! Berck !

Dans certaines périodes j'étais moins en phase avec moi-même peut être et je cherchais à m'intégrer à ces maudites conversations qui semblaient à mes yeux "intéressantes",

J'ai un test à présent pour savoir si je vais m'entendre ou non avec une personne, je prononce certains mots, j'aborde certains sujets mais sans me dévoiler complètement, et là j'observe la réaction.

Exemple, ce matin je dis à la principale du collège où je remplace la prof d'arts plastiques (enfin un job), que personne ne m'oblige à travailler tard le soir, que je suis hyperactive, ben elle m'a expliqué" qu'elle fait de la couture, qu'elle lit des livres sur ce sujet et cetera...

depuis que je suis allée à la fac, à 48 ans car j'avais peur des petits bourgeois distingués et pédants que je craignais d'y rencontrer, j'ai fini par trouvé ce qui me plaisait et avec quels gens ça pouvait le faire, ce qui n'a pas empêché que je me suis plantée ensuite mais tout n'est pas immédiat.
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 61
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ? Empty Re: Impression de stase, de ne pas avoir d'âge ?

Message par Lujan Mer 20 Déc 2017 - 8:26

Lyla a écrit:Soit l'impression d'être trop mature ou à d'autre moment de ne pas l'être du tout.
C'est tout le dilemme. Pareil, les autres s'étonnent que je me sente concernée par des problèmes qui ne sont pas de mon âge, même si j'ai bien conscience de ne pas avoir l'expérience nécessaire pour en saisir tous les enjeux. Par contre pour d'autres chose, je suis extrêmement naïve et immature, et je ne fais pas exprès.

Lujan

Messages : 125
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum