Fontaine Blanche [SF]

Aller en bas

Fontaine Blanche [SF] Empty Fontaine Blanche [SF]

Message par MrAzura le Dim 27 Mar 2016 - 14:38

Fontaine Blanche [SF] 1432851337-forum


FICHE TECHNIQUE DU ROMAN
Statut : en cours d'écriture via tapuscrit (OpenOffice)
Genre : Science-Fiction
Nombre total de mots écrits à ce jour : 5493
Commentaires souhaités : Je cherche à savoir si l'univers reste accessible, si cela reste assez clair pour le lecteur.

Le roman a pour objectif d'aborder le sujet des trous noirs/trous de vers/trous blancs avec une histoire fictive tout en apportant mes idées les plus loufoques.
Le titre du roman "Fontaine Blanche" représente un trou blanc, c'est la seconde appellation de cet objet théorique.
Concernant la couverture, elle n'est pas encore totalement terminée. Les dessins ont été réalisé par des graphistes en freelance dont j'ai l'autorisation d'utilisation pour le roman.
J'avais principalement envie de vous partager le début du roman et voir si cela pouvait en intéresser certains! Je ne posterais que les deux premiers chapitres Smile

Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans 'autorisation expresse de l'auteur.'


Résumé/Prologue


Dans un système solaire fort reculé, se trouvaient deux espèces intelligentes et dominantes. La première, des êtres humains nées sur Kaolin, une planète accueillante et regorgeant de ressources végétales et alimentaires. Toutefois, il était difficile pour les hommes de se développer tant le manque de minerais se faisait ressentir au fil des siècles. Leur priorité fut alors de coloniser les planètes les plus proches. S-87 se trouvait être la plus accessible et la plus intéressante ; cette planète naine regorgeait d'aluminium et de fer. La république décida même d'y installer sa capitale, lieu réservé aux privilégiés de la société.

Après cette première installation, Kolo Darssian, le maître du conseil de la nouvelle république, souhaita coloniser une deuxième planète : Pandium. La tâche fut difficile. La surface de ce monde rougeâtre dépassait les 450°C, elle disposait toutefois de plusieurs souterrains géants s'enfonçant profondément. Durant la découverte de ces grottes, la première rencontre avec les humanoïdes dit « les cailloux » eut lieu, des êtres éveillés dotés d'une force et d'une résistance dépassant l'imagination.

Une alliance se créa entre les deux races, pourtant si différentes. Les humains apportèrent la technologie et la connaissance aux hommes de pierres. En retour, la nouvelle république pouvait exploiter toutes les ressources de Pandium.

Un siècle de paix et d'entente prospérait au sein de l'alliance. Mais un jour, les trente-deux membres du conseil de la nouvelle république furent convoqués à la capitale S-87, une anomalie était apparue dans le système solaire.
MrAzura
MrAzura

Messages : 40
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 26
Localisation : Suède

https://www.youtube.com/user/MrAzuraYT

Revenir en haut Aller en bas

Fontaine Blanche [SF] Empty Re: Fontaine Blanche [SF]

Message par MrAzura le Dim 27 Mar 2016 - 14:39

Chapitre I
Pandium



Les températures étaient extrêmes dans les sous-sols de la planète Pandium, et pourtant l'ambiance était encore plus ardente dans cette chambre fondée en basalte, dont les couleurs s'intensifiaient et diminuaient au rythme des éclats des bulles du bain de lave. Aessa était allongée au près de son compagnon Necan, leurs corps composés de petites pierres noires provoquaient de petites étincelles à cause de la chaleur de plus en plus intense. Celle-ci se voyait dans l'éclat de leur regard flamboyant, ne reflétant au final qu'un plaisir inexplicable.
« - J'aurais aimé que Lanke soit avec nous à ce moment précis. chuchota Necan.
- Il doit penser que nous sommes les cailloux les plus pervers de la république ! répliqua Aessa en souriant.
- Je suis persuadé que les humains sont pires. bidonna le caillou. »
Aessa se leva et détacha ses cheveux bruns mi-longs.
« - J'aimerais vraiment des enfants. dit Aessa laissant paraître un vide et un certain ennui.
- Tu sais bien que ça risque d'être compliqué, il faudrait attendre au moins un an. Et surtout que Lanke soit d'accord.
- Cela fait des années que vous me répétez la même chose... Lanke n'aura jamais le temps de s'occuper de trois enfants de toute manière. »
Elle se tourna vers Necan qui était toujours allongé sur le lit. Personne ne pouvait égaler la beauté de cette caillasse, son regard noir laissait apparaître les plus belles nébuleuses que l'univers pouvait connaître. Sa peau était aussi lisse que les murs du plus somptueux paquebot de la république, et son sourire rendait les problèmes du quotidien à l'état d'un souvenir lointain.
« Tu auras des petits galets rien qu'à toi un jour, je te le promets. rassura Necan »
Aessa souria, pleine d'espoir.
« - Je file, on m'attend pour partir sur S-87. annonça la caillasse.
- Je viens avec toi, j'ai deux mots à dire à Lanke avant votre départ. »

La métropole de Pan regroupait 60% de la population de Pandium. Enterrée dans le manteau rocheux, les parois de la grotte étaient composées principalement de pyroxène : un minerai vert-miel qui brillait grâce aux coulées de lave, présentes aux différentes sorties de la ville. Les quelques tunnels menaient vers des colonies minières isolées.
Les habitations de Pan étaient quant à elles créées à partir du basalte, une roche magmatique issue d'une lave refroidie. Aucune maison ne se ressemblait, les possibilités d'architectures dépassaient de loin ce que pouvait réaliser les hommes et surtout : cette pierre avait un prix dérisoire. Un habitant, même mineur, pouvait s'offrir une demeure des plus simples comme des plus complexes. Il était bon de vivre à Pan, les sources de lave ne manquaient pas, la principale s'appelait « la cascade aux galets », un lieu où les enfants se retrouvaient dès le plus jeune âge pour trouver leurs deux âmes sœurs. Une caillasse nommée « la marâtre » gardait les nouveau-nés et s'assurait du bon déroulement des étapes naturelles au développement des galets.

Un grand panvin s'approcha de la marâtre qui observait les enfants jouer au bord de la lave.
« - Tes voyages au sein des colonies se sont bien déroulés, Lanke ? demanda la caillasse.
- Oui. Quelques problèmes à venir, mais ne vous inquiéter pas. répondit Lanke.
- Je te sens perturbé. Un souci avec ton trio ?
- Aessa veut toujours des enfants. Tu connais mon avis là-dessus.
- Je le sais, oui. Et que pense Necan à ce sujet ?
- Il en voudrait aussi, mais il sait que ce n'est pas le moment. Le soleil est bientôt couché.
- Je sens que cette nuit va être compliquée pour notre peuple, tu devras être méfiant pour défendre Pan. »
Lanke serra les poings. Les enfants continuaient à jouer quand soudain, trois d'entre-eux se prirent dans les bras tout en s'embrassant.
« - Regarde ! Un caillou, une caillasse et un panvin viennent de former un nouveau trio ! Qu'ils sont beaux. annonça avec joie la marâtre.
- Je... hésita Lanke en baissant le regard. Je ne serais pas là pour défendre Pan, je suis convoqué à S-87.
- Le conseil de la république a besoin de toi alors que la nuit va tomber sur Pandium ? Que peut-il y avoir de plus important ?
- C'est bien ce qui m'inquiète. répliqua Lanke en levant les yeux vers la grande cascade de lave. Je suis un peu fatigué, j'aimerais des vacances. »
La caillasse posa sa main sur l'épaule de Lanke pour lui apporter son soutien et elle descendit s'occuper du nouveau trio d'homme de pierre. Le grand panvin reprit sa route en direction de la zone de décollage des vaisseaux. Les habitants reconnaissaient et saluaient Lanke dans les rues, il était l'un des principaux représentants de son peuple au conseil de la nouvelle république, les gens avaient confiance en lui. Comme la plupart des panvins, de l'obsidienne recouvraient les trois quarts de son corps telle une armure naturelle. Son regard différait toutefois, aussi noir qu'un onyx, il était presque impossible d'apercevoir la moindre émotion.

Au premier hangar, l'équipage composé notamment de panvins attendaient patiemment le conseiller tout en terminant les derniers préparatifs. Aessa arriva pressée et un peu stressée, le retard n'était pas très apprécié sur Pandium. Necan quant à lui, prenait son temps.
« - Bienvenue capitaine, tout est prêt ! dit le jeune panvin à la vue d'Aessa.
- Salut les panpan, je vais vous demander de préparer les tourelles sur le transporteur et nous allons prendre deux frégates avec nous. interpella Aessa en tapant des mains pour presser tout le monde.
- Allez, on se bouge les gars ! Hop hop hop ! cria le jeune panvin d'un air très fier.
- Calme-toi le gosse ou on te laisse préparer le basalte durant le voyage. répondit un des anciens de l'équipage. » Tout le monde se mit à rire, il n'y a que les caillasses qui s'occupaient de faire à manger.
« - Excusez-moi, capitaine. Nous allons bien à S-87 alors pourquoi ce préparatif militaire ? demanda l'ancien.
- C'est une demande de Lanke, le conseil ne lui a pas...
- La raison est que nous allons certainement rentrer durant la nuit. interrompit Lanke en entrant dans le hangar.
- Bienvenue conseiller, nous serons bientôt prêts et je suis navré pour cette question stupide. répondit l'ancien en s'inclinant. »
Aessa prit Lanke dans les bras, Necan les rejoignit. Le trio à nouveau réunit, leur yeux devenaient rouges sangs, symbole de l'union des trois sexes.
« Tu devrais aller mater ton équipe Aessa, nous ne devons plus tarder. demanda Lanke. De plus, je dois parler à Necan. »
La capitaine s'en alla pour sortir les frégates.
« - La nuit devrait être là d'ici un jour, je compte sur toi pour assurer en mon absence. dit Lanke.
- Toutes les colonies sont donc en route pour Pan ?
- Il ne manque que la colonie d'Ibis dont nous n'avons pas de nouvelle. Une équipe s'est rendue sur place via le tunnel numéro 3 pour les récupérer. Ils devraient arriver d'ici deux heures.
- D'accord, je compte sur toi pour veiller sur Aessa, surtout en ce moment, elle n'est pas toujours au mieux de sa forme.
- Je ferais attention à elle, Necan. »
Leurs deux regards se croisèrent, la confiance avait toujours régné au sein de leur trio, ils se comprenaient et n'avaient pas besoin de s'étaler pour se parler. Après une dernière accolade, les vaisseaux étaient prêts, le transporteur décolla et emprunta le tunnel vertical de Pan, menant directement à la surface de Pandium.
Necan ne restait pas indifférent à ce départ, il n'aimait pas être séparé de son trio et encore moins avoir des responsabilités. La nuit le rendait nerveux.
Le transporteur et les deux frégates disparurent dans la noirceur du tunnel principal quand tout à coup, une secousse vint trembler le sol de la ville. Les quelques panvins restants du hangar s'attroupèrent à côté de Necan, observant la ville depuis leur petit monticule. Le tremblement s'arrêta. Un cri aigu et strident sortit du tunnel numéro 3, celui d'une monstruosité laissant un frisson sans nom. Necan guetta l'entrée du tunnel, les lumières du fond s'éteignirent.
« Ils sont déjà là. »
MrAzura
MrAzura

Messages : 40
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 26
Localisation : Suède

https://www.youtube.com/user/MrAzuraYT

Revenir en haut Aller en bas

Fontaine Blanche [SF] Empty Re: Fontaine Blanche [SF]

Message par MrAzura le Dim 27 Mar 2016 - 14:41

« Réservé au deuxième chapitre »
MrAzura
MrAzura

Messages : 40
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 26
Localisation : Suède

https://www.youtube.com/user/MrAzuraYT

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum