dépréciation de soi

2 participants

Aller en bas

dépréciation de soi Empty dépréciation de soi

Message par oyans Sam 20 Fév 2016 - 19:58

Il y a quelques années où j'ai fait preuve d'excellence me rappelle à quel point le temps s'est passé et qu'il ne reste rien de cela, sinon quelques écrits, peintures,dessins, je me sentais culminer cérébralement avec une aisance du diable.l'effet des médocs a rabattu mes prétentions, mais je rêve encore de ce temps voué à l'étude et aux scabreuses théories vers lesquelles j'étais entraîné.
je crois avoir muri avec de la nostalgie de toutes ses péripéties anciennes.
je me demande surtout si mes contributions sont tout aussi perspicace sur ce forum, depuis que mes capacités cérébrales sont restreintes.
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par jolindien Jeu 25 Fév 2016 - 9:12

On est ce qu'on est, on évolue et on ne peut qu'exister au présent
la nostalgie fait partie des illusions du mental peut-être
on regrette la perte quelque elle soit, l'évolution c'est bien cela, se séparer de certaines chose, en développer d'autres...et même si on se croit vide, il a une utilité le vide...

jolindien

Messages : 1602
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par oyans Ven 26 Fév 2016 - 9:58

jolindien a écrit:On est ce qu'on est, on évolue et on ne peut qu'exister au présent
la nostalgie fait partie des illusions du mental peut-être
on regrette la perte quelque elle soit, l'évolution c'est bien cela, se séparer de certaines chose, en développer d'autres...et même si on se croit vide, il a une utilité le vide...
Oui mais c'est l'engouement suscité auparavant, cette force motrice qui me poussait à aller de l'avant qui s'est étiolé voire radicalement procrite, je ne sais plus par qu'elle bout commencé j'ai beau tout remettre à plat il m'est difficile de redécoller.c'est peut-être l'âge, la dissolution en certaines croyances quoique aujourd'hui je suis serein et me fais moins de mauvais sang, j'ai accepté ce vide serait-il une remise en question?
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par jolindien Sam 27 Fév 2016 - 0:12

Je ne suis plus ce que j'étais il y a quelques années, une remise en question sur le soi...Parfois j'ai l'impression de mettre mon mental de coté et de toucher ce vide intérieur, plutôt un silence du mental pour me permettre d'être.
A ma frénésie passée a fait place souvent un calme et une joie sereine.
Bon sûr que les médocs ça aide pas, et pourtant à toi de trouver l'équilibre qui va avec ce que tu es, aujourd'hui.

jolindien

Messages : 1602
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par oyans Sam 27 Fév 2016 - 18:51

jolindien a écrit:Je ne suis plus ce que j'étais il y a quelques années, une remise en question sur le soi...Parfois j'ai l'impression de mettre mon mental de coté et de toucher ce vide intérieur, plutôt un silence du mental pour me permettre d'être.
A ma frénésie passée a fait place souvent un calme et une joie sereine.
Bon sûr que les médocs ça aide pas, et pourtant à toi de trouver l'équilibre qui va avec ce que tu es, aujourd'hui.
c'est ça la frénésie même, pendant dix ans j'ai tout donné, maintenant je remets tout à zéro, en premier lieu un futur déménagement et ainsi retrouver la paix intérieur sous le soleil, après j'aviserais plus intelligemment qu'auparavant, mais surtout du soleil! j'en ai tant besoin
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par jolindien Dim 28 Fév 2016 - 9:37

Quand l'égo se dissipe...ce serait peut-être l'archétype sociologique collectif qui résiste, il ne veut pas abandonner une de ces créatures.
Car il perd un peu de pouvoir sur tout les autres.
Vu sous l'angle de la métaphore ou pas, ton équilibre intérieur nécessite ton équilibre extérieur,
l'un et l'autre sont intimement liés,
alors si le soleil en fait partie, va.
J'ai le sourire sous les nuages de Haute-Loire aujourd'hui, le soleil est facétieux, il joue à cache cache, j'irai chercher sa tanière plus tard!

jolindien

Messages : 1602
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par oyans Dim 28 Fév 2016 - 12:36

jolindien a écrit:Quand l'égo se dissipe...ce serait peut-être l'archétype sociologique collectif qui résiste, il ne veut pas abandonner une de ces créatures.
Car il perd un peu de pouvoir sur tout les autres.
Vu sous l'angle de la métaphore ou pas, ton équilibre intérieur nécessite ton équilibre extérieur,
l'un et l'autre sont intimement liés,
alors si le soleil en fait partie, va.
J'ai le sourire sous les nuages de Haute-Loire aujourd'hui, le soleil est facétieux, il joue à cache cache, j'irai chercher sa tanière plus tard!
Ma vie de gosse je l'ai passée dans le sud-est, l'Auvergne c'est bien nuageux et froid je pense ne pas être fait pour cela, trop habitué à la lumière.je ne pourrais pas avoir ta patience d'attendre les beaux-jours
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par jolindien Dim 28 Fév 2016 - 13:35

Moi aussi je l'ai passé à Hyères comme quoi.
et pourtant j'aime le lieu ou je vis aujourd'hui
Peut-être entre ciel et terre, puisque le cœur m'en dit.


jolindien

Messages : 1602
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par oyans Dim 28 Fév 2016 - 14:22

jolindien a écrit:Moi aussi je l'ai passé à Hyères comme quoi.
et pourtant j'aime le lieu ou je vis aujourd'hui
Peut-être entre ciel et terre, puisque le cœur m'en dit.

pour ma part cela m'a été imposé cela n'est pas vraiment un choix, j'habitais au Castellet
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par jolindien Dim 28 Fév 2016 - 14:43

Moi aussi cela m'a était imposé
nommé prof en Auvergne après l'année de formation
Malgré tout on choisit ce qui nous semble le mieux ou le moins mauvais à l'instant,
et comme on évolue nos choix doivent aussi, sinon le remord nous prend
la mélancolie berce alors nos journée, comme endormi dans le passé au présent.




jolindien

Messages : 1602
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

dépréciation de soi Empty Re: dépréciation de soi

Message par oyans Dim 28 Fév 2016 - 14:54

jolindien a écrit:Moi aussi cela m'a était imposé
nommé prof en Auvergne après l'année de formation
Malgré tout on choisit ce qui nous semble le mieux ou le moins mauvais à l'instant,
et comme on évolue nos choix doivent aussi, sinon le remord nous prend
la mélancolie berce alors nos journée, comme endormi dans le passé au présent.



pour l'instant ce n'est qu'à l'étape de projet, je verrais si je tiens tant à partir dans quelques mois.
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum