je ne comprends pas ma psy.

4 participants

Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Dim 3 Jan 2016 - 18:55

salut

bon je sais normalement ca doit être l'inverse, jsuis pas sensée comprendre ma psy.
mais bon. j'ai consulté pour une histoire de stress/angoisse/anxiété/peur/idée de mort/idées sombres/colére/tristesse/agressivité/paranoia

entre autre.

alors, elle, elle me dit que c'est normal.

normal
normal

ouais bon. j'avais consulté deja une psy avant ca. pas tres active la dame. j'ai changé pour celle ci. elle avait l'air cool.
elle m'aide un peu. mais j'avoue qu'on parle que de choses superficielles. mes études mes études mes études.

et pour qu'elle me dise que tout est normal.

sauf que avec la phrase de problèmes que j'ai mis la haut je pense pas qu'il y ait grand chose de normal.

jme rappelle justement vaguement du jour ou j'etais normal. ca doit faire au moins 5 ans. je vivais pas encore tous ces sombres sentiments.

bon sincerement je dérive de plus en plus; mon état ne s'améliore pas. ou plutot s'ameliore sur certains points s'aggrave sur d'autres.


j'ai envie de consulter un psychiatre mais j'ai peur qu'il m'enferme. si jdis tout ce que jpense.

j'ai des études a finir...et je travaille...Ds le milieu paramédical en plus Neutral

je ne sais pas ou chercher de l'aide et a qui faire confiance.
j'avais pensée une fois a l'ecole mais non. ils risque plutot de m'enfoncer plus profondement.

je m'excuse du derangement. (le fil)

biz.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Gabriel Dim 3 Jan 2016 - 19:08

Change ? Pourquoi l'alchimie de la relation prend, c'est un mystère... Et sur un travail court, envisage un psychologue peut être. Passe par ton généraliste pour t'aiguiller.
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 49
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Pieyre Dim 3 Jan 2016 - 19:18

Le psychiatre est le spécialiste de référence. Je ne vois pas pourquoi on aurait des préventions.

Le problème n'est pas tellement qu'il en ferait trop mais plutôt qu'il n'en ferait pas assez, comme les psychologues. Enfin, c'est ce que j'ai constaté.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Dim 3 Jan 2016 - 19:24

Pieyre a écrit:Le psychiatre est le spécialiste de référence. Je ne vois pas pourquoi on aurait des préventions.

Le problème n'est pas tellement qu'il en ferait trop mais plutôt qu'il n'en ferait pas assez, comme les psychologues. Enfin, c'est ce que j'ai constaté.

ah bon? tu penses que le psychiatre ne serait pas un risque ? au contraire?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Dim 3 Jan 2016 - 19:25

Gabriel a écrit:Change ? Pourquoi l'alchimie de la relation prend,  c'est un mystère... Et sur un travail court,  envisage un psychologue peut être.  Passe par ton généraliste pour t'aiguiller.

j'ai aucune relation avec ma generaliste. en fait avant j'avais un autre medecin avec qui ca ne passait pas. j'a ichangé recemment de medecin.

elle est gentille. mais elle sy connait pas du tout

pour mon probleme j'ai vu une psychiatre
et une psychologue

je sais pas sur quels criteres choisir la "bonne "personne et eviter de trop tourner en rond

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Dim 3 Jan 2016 - 19:33

Souris a écrit:salut

bon je sais normalement ca doit être l'inverse, jsuis pas sensée comprendre ma psy.
mais bon. j'ai consulté pour une histoire de  :

 

entre autre.

alors, elle, elle me dit que c'est normal.

normal
normal

ouais bon. j'avais consulté deja une psy avant ca. pas tres active la dame. j'ai changé pour celle ci. elle avait l'air cool.
elle m'aide un peu. mais j'avoue qu'on parle que de choses superficielles. mes études mes études mes études.

et pour qu'elle me dise que tout est normal.

sauf que avec la phrase de problèmes que j'ai mis la haut je pense pas qu'il y ait grand chose de normal.

jme rappelle justement vaguement du jour ou j'etais normal. ca doit faire au moins 5 ans. je vivais pas encore tous ces sombres sentiments.

bon sincerement je dérive de plus en plus; mon état ne s'améliore pas. ou plutot s'ameliore sur certains points s'aggrave sur d'autres.


j'ai envie de consulter un psychiatre mais j'ai peur qu'il m'enferme. si jdis tout ce que jpense.

j'ai des études a finir...et je travaille...Ds le milieu paramédical en plus Neutral

je ne sais pas ou chercher de l'aide et a qui faire confiance.
j'avais pensée une fois a l'ecole mais non. ils risque plutot de m'enfoncer plus profondement.

je m'excuse du derangement. (le fil)

biz.

Salut.

Ca te fait beaucoup de travail de tenter de comprendre ta psy et t'anticiper ce que va te dire un psychiatre. Décharger une partie de ton analyse sur quelqu'un d'autre pourrait te faire du bien. Peut être ne seras tu pas obligée de dire tout ce que tu penses ? et peut être pourrais tu lui exprimer ta crainte ? sinon tu es en circuit fermé :

stress/angoisse/anxiété/peur/idée de mort/idées sombres/colére/tristesse/agressivité/paranoia


tout en sachant qu'il est normal d'avoir du stress, de l'angoisse, de l'anxiété, de la peur, de penser à la mort, d'avoir des idées sombres, de la colère, de la tristesse, de l'agressivité et d'être parfois parano 

et qu'un psychologue ou un psychiatre peut t'aider pour tout ça, voire ton médecin. afin que tu ne fasses pas tout ce travail toute seule, c'est un peu que cette psychologue essaie de te dire ? en tentant d'apaiser justement ou d'orienter autrement :

stress/angoisse/anxiété/peur/idée de mort/idées sombres/colére/tristesse/agressivité/paranoia

vers apaisement, idées de vie, idées plus plaisantes, paix, joie, tempérée et réalisme ?


Dernière édition par six s'if le Dim 3 Jan 2016 - 19:35, édité 1 fois (Raison : (sous réserve d'avis médical, je ne suis pas médecin))

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Pieyre Dim 3 Jan 2016 - 19:35

Souris :
ah bon? tu penses que le psychiatre ne serait pas un risque ? au contraire?
Un risque de quoi ? Tu as consulté une psychiatre. Tu as bien dû voir que c'était une personne qui t'écoutait exposer tes problèmes, qui tentait de les rapporter à des cas qu'elle avait étudiés, avec des prescriptions correspondantes, enfin comme un médecin généraliste, non ? Et puis, quand rien ne correspond bien, on en discute, on cherche ensemble. Le psychiatre a des compétences spécifiques comme spécialiste. Mais c'est aussi à nous de nous renseigner et de lui proposer des pistes. Il est à même de nous indiquer si elles sont intéressantes ou non. C'est déjà ça.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Dim 3 Jan 2016 - 19:44

Pieyre a écrit:
Souris :
ah bon? tu penses que le psychiatre ne serait pas un risque ? au contraire?
Un risque de quoi ? Tu as consulté une psychiatre. Tu as bien dû voir que c'était une personne qui t'écoutait exposer tes problèmes, qui tentait de les rapporter à des cas qu'elle avait étudiés, avec des prescriptions correspondantes, enfin comme un médecin généraliste, non ? Et puis, quand rien ne correspond bien, on en discute, on cherche ensemble. Le psychiatre a des compétences spécifiques comme spécialiste. Mais c'est aussi à nous de nous renseigner et de lui proposer des pistes. Il est à même de nous indiquer si elles sont intéressantes ou non. C'est déjà ça.


Oui, je trouve tout ça très bien, merci pour les conseils depuis longtemps. 

Ca permet de plus d'éviter de faire son secrétariat médical en ayant une boîte à outils "médical" et synchronisée, adaptée et hiérarchisé en pyramide ou en horizontale. Sinon ça fait beaucoup de choses à penser pour savoir si on pense trop ou autre. Je trouve pour ma part que c'est déjà beaucoup par rapport à peu ou rien ou tout seul à se demander (voire parfois se noyer dans ses "compétences" ou "ses connaissances" dont on n'a pas fait un métier).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Dim 3 Jan 2016 - 19:47

Pieyre a écrit:
Souris :
ah bon? tu penses que le psychiatre ne serait pas un risque ? au contraire?
Un risque de quoi ? Tu as consulté une psychiatre. Tu as bien dû voir que c'était une personne qui t'écoutait exposer tes problèmes, qui tentait de les rapporter à des cas qu'elle avait étudiés, avec des prescriptions correspondantes, enfin comme un médecin généraliste, non ? Et puis, quand rien ne correspond bien, on en discute, on cherche ensemble. Le psychiatre a des compétences spécifiques comme spécialiste. Mais c'est aussi à nous de nous renseigner et de lui proposer des pistes. Il est à même de nous indiquer si elles sont intéressantes ou non. C'est déjà ça.

je suis pas sur qu'elle m'ecoutait. elle coulait que je lui raconte ma vie en detail et elle notait ca sur une feuille

et elle enregistrait (mais ca jsuis plus sur)

...

elle a rien rapporté du tout. et le jour ou j'ai eu besoin d'elle. meme si on venait a peine de se rencontrer elle ne m'a été d aucune aide.
(au moment ou jla voyais j'avais des envies suicidaires recurrentes)

peut etre que j'ai pas vu la bonne specialité. elle etait psychanalyste. j'en sais rien. mais j'avoue que pr le coup celle ci ne m'a pas été d'une grande aide ^^

Apres en théorie oui le psychiatre doit faire tout ce que tu me dis la . j'aimerais en trouver un comme ça !

sinon pr le risque = risque d'etre mal comprise. d'etre mise sous medocs pour rien.
j'ai des études a finir et une vie. jveux ni devenir dingue ni finir comme une larve

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Pieyre Dim 3 Jan 2016 - 20:32

J'aimerais avoir suffisamment de connaissances dans le domaine de la psychiatrie pour te répondre, ce qui n'est pas le cas.

Maintenant je sais qu'il y a des médicaments de première intention pour divers troubles, dont le principal inconvénient est qu'ils ne font pas grand-chose. Mais encore faut-il essayer; on ne sait jamais.

Ensuite, si tu indiques des tendances suicidaires, on ne te prescrira pas ceux qui incitent à passer à l'acte. C'est une préoccupation majeure des psychiatres. Je l'ai constaté personnellement : j'ai essayé des molécules de ce type et j'ai dû préciser que je n'étais pas dépressif ni suicidaire.

Quant aux substances qui risquent d'assommer, ce n'est que dans un second temps qu'on les essaie me semble-t-il. Mais le psychiatre, comme tout praticien, ne doit pas être considéré comme quelqu'un qui te connaît mieux que toi-même en tout. Si un médicament te fait un effet trop déplaisant, tu peux l'arrêter (progressivement en général) et lui en parler à la consultation suivante.

Un suivi pour troubles psychiques peut amener un effet rapide; on voit des cas de ce type sur les forums médicaux. Mais, ce que je crois, c'est plutôt qu'on essaie des molécules un mois ou deux, puis d'autres, jusqu'à trouver ce qui convient le mieux, ou le moins mal.

Alors il y a des psychiatres qui ne prescrivent pas de médicaments en effet. J'en ai connue une, non de façon professionnelle mais comme relation personnelle. Elle était psychanalyste elle aussi. Elle se préoccupait beaucoup de ses patients, mais j'ai eu des doutes quant à son efficacité. Si l'on choisit un psychiatre, autant qu'il aille d'abord à l'essentiel, c'est-à-dire qu'il explore la piste des troubles standard, dont on connait des remèdes chimiques. Ensuite, qu'il essaie autre chose, pourquoi pas... Mais, si ça ne marche pas, autant ne pas rester des années dans l'incertitude me semble-t-il.

Ce que je crois, c'est qu'il y a des pathologies graves (comme la schizophrénie) ou des troubles passagers (comme certaines dépressions dues aux circonstances de la vie) qui sont bien identifiés, pour lesquels une prescription existe a priori, et d'autres où il est nécessaire d'adapter un traitement en fonction de la réponse du patient. Mais il y a aussi des cas où, tout en souffrant, on est somme toute considéré comme normal. C'est mon cas. Je ne vois plus de psychiatre depuis deux ans, et ce n'est ni mieux ni pire. C'est difficile à vivre, mais au moins on a essayé.


Dernière édition par Pieyre le Dim 3 Jan 2016 - 20:49, édité 1 fois

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Dim 3 Jan 2016 - 20:47

Pieyre a écrit:J'aimerais avoir suffisamment de connaissances dans le domaine de la psychiatrie pour te répondre, ce qui n'est pas le cas.

Maintenant je sais qu'il y a des médicaments de première intention pour divers troubles, dont le principal inconvénient est qu'ils ne font pas grand-chose. Mais encore faut-il essayer; on ne sais jamais.

Ensuite, si tu indiques des tendances suicidaires, on ne te prescrira pas ceux qui incitent à passer à l'acte. C'est une préoccupation majeure des psychiatres. Je l'ai constaté personnellement : j'ai essayé des molécules de ce type et j'ai dû préciser que je n'étais pas dépressif ni suicidaire.

Quant aux substances qui risquent d'assommer, ce n'est que dans un second temps qu'on les essaie me semble-t-il. Mais le psychiatre, comme tout praticien, ne doit pas être considéré comme quelqu'un qui te connaît mieux que toi-même en tout. Si un médicament te fait un effet trop déplaisant, tu peux l'arrêter (progressivement en général) et lui en parler à la consultation suivante.

Un suivi pour troubles psychiques peut amener un effet rapide; on voit des cas de ce type sur les forums médicaux. Mais, ce que je crois, c'est plutôt qu'on essaie des molécules un mois ou deux, puis d'autres, jusqu'à trouver ce qui convient le mieux, ou le moins mal.

Alors il y a des psychiatres qui ne prescrivent pas de médicaments en effet. J'en ai connue une, non de façon professionnelle mais comme relation personnelle. Elle était psychanalyste elle aussi. Elle se préoccupait beaucoup de ses patients, mais j'ai eu des doutes quant à son efficacité. Si l'on choisit un psychiatre, autant qu'il aille d'abord à l'essentiel, c'est-à-dire qu'il explore la piste des troubles standard, dont on connait des remèdes chimiques. Ensuite, qu'il essaie autre chose, pourquoi pas... Mais, si ça ne marche pas, autant ne pas rester des années dans l'incertitude me semble-t-il.


merci beaucoup pour ton avis. (et ton aide)


en fait je suis dans le domaine ...Enfin ds le paramédical. donc les troubles les traitements je connais un peu.

en fait j'ai peur de tomber sur un médecin innefficace (jai eu ma dose..mon medecin traitant ma psychiatre...), a chaque fois que je consulte ca me fait replonger en fait. du coup je dois etre sur de tomber sur qlq un de cohérent et pret a me donner un coup de main plutot qu'une personne passive.

en fait j'ai aussi tres peur de prendre des medicaments. jme sens faible et jme sentirais mal si j'en prenais.
j'accepte pas le fait d'avoir des troubles.

tu as deja vu un psychiatre? par curiosité..est ce qu'il pose un diagnostic (ou au moins une hypothese) avant de te donner les traitements ?

ds mon cas ca serait trop facile de faire passer ca pour de la depression par exemple = mais je suis pas depressive.

j'ai pas tres envie qu'on me donne un anxiolytique (le plus courant = xanax) juste pr que jferme ma gueule et que j'aille mieux.

je vais aller a la peche aux infos..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Dim 3 Jan 2016 - 20:52

six s'if a écrit:
Souris a écrit:salut

bon je sais normalement ca doit être l'inverse, jsuis pas sensée comprendre ma psy.
mais bon. j'ai consulté pour une histoire de  :

 

entre autre.

alors, elle, elle me dit que c'est normal.

normal
normal

ouais bon. j'avais consulté deja une psy avant ca. pas tres active la dame. j'ai changé pour celle ci. elle avait l'air cool.
elle m'aide un peu. mais j'avoue qu'on parle que de choses superficielles. mes études mes études mes études.

et pour qu'elle me dise que tout est normal.

sauf que avec la phrase de problèmes que j'ai mis la haut je pense pas qu'il y ait grand chose de normal.

jme rappelle justement vaguement du jour ou j'etais normal. ca doit faire au moins 5 ans. je vivais pas encore tous ces sombres sentiments.

bon sincerement je dérive de plus en plus; mon état ne s'améliore pas. ou plutot s'ameliore sur certains points s'aggrave sur d'autres.


j'ai envie de consulter un psychiatre mais j'ai peur qu'il m'enferme. si jdis tout ce que jpense.

j'ai des études a finir...et je travaille...Ds le milieu paramédical en plus Neutral

je ne sais pas ou chercher de l'aide et a qui faire confiance.
j'avais pensée une fois a l'ecole mais non. ils risque plutot de m'enfoncer plus profondement.

je m'excuse du derangement. (le fil)

biz.

Salut.

Ca te fait beaucoup de travail de tenter de comprendre ta psy et t'anticiper ce que va te dire un psychiatre. Décharger une partie de ton analyse sur quelqu'un d'autre pourrait te faire du bien. Peut être ne seras tu pas obligée de dire tout ce que tu penses ? et peut être pourrais tu lui exprimer ta crainte ? sinon tu es en circuit fermé :

stress/angoisse/anxiété/peur/idée de mort/idées sombres/colére/tristesse/agressivité/paranoia


tout en sachant qu'il est normal d'avoir du stress, de l'angoisse, de l'anxiété, de la peur, de penser à la mort, d'avoir des idées sombres, de la colère, de la tristesse, de l'agressivité et d'être parfois parano 

et qu'un psychologue ou un psychiatre peut t'aider pour tout ça, voire ton médecin. afin que tu ne fasses pas tout ce travail toute seule, c'est un peu que cette psychologue essaie de te dire ? en tentant d'apaiser justement ou d'orienter autrement :

stress/angoisse/anxiété/peur/idée de mort/idées sombres/colére/tristesse/agressivité/paranoia

vers apaisement, idées de vie, idées plus plaisantes, paix, joie, tempérée et réalisme ?

salut

oui mais c'est un mensonge.

jveux dire= ce n'est pas normal de vivre comme ça. pas normal que j'en souffre.
bon jme comprends.

ok la vie c'est dur blabla. mais en general je passe vite a autre chose. c un veritable choc pr moi d'etre dans cet "état" et la psy ne m'aide pas en me blablatant et me disant que tout est normal

etre angoissé stréssé c normal = mais ds des circonstances precises.
pareil pr la colere..la tristesse...les idées noires;
on peut tous en avoir. le probleme c'est quand ca vient et que ca reste.

j'arrive plus a me controler. je pense envoyer un mail a ma psy pour lui demander l'adresse d'un psychiatre.
(je saurais pas en choisir un moi meme. ma parano qui fait surface...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par adelaidelechat Dim 3 Jan 2016 - 20:58


je sais pas sur quels criteres choisir la "bonne "personne et eviter de trop tourner en rond
Le meilleur psy, c'est celui avec qui tu le sens le mieux, c'est un peu con comme réponse, et ça semble manquer de réflexion, n'empêche que c'est ce que je pense. Celui que tu SENS le mieux .
adelaidelechat
adelaidelechat

Messages : 297
Date d'inscription : 21/11/2015
Age : 50
Localisation : cergy

https://aspiriencefr.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Pieyre Dim 3 Jan 2016 - 21:31

Souris :
en fait j'ai aussi tres peur de prendre des medicaments. jme sens faible et jme sentirais mal si j'en prenais.
Si je poursuivais des études et que j'étais en fin d'année, je m'abstiendrais sans doute. Mais, sinon, il n'y a pas de raison. Il serait dommage de passer à côté d'une solution, même partielle.

tu as deja vu un psychiatre? par curiosité..est ce qu'il pose un diagnostic (ou au moins une hypothese) avant de te donner les traitements ?
Avec le premier que j'ai consulté, j'avais déjà une idée en venant  le voir : TDAH. Il a confirmé. J'ai poursuivi avec un autre qui a confirmé aussi (je n'ai pas changé de mon propre chef; c'était dans le cadre d'une étude clinique). La troisième (de la même équipe que le deuxième) a essayé d'autres pistes, en supposant une dépression existentielle, avec des molécules correspondantes. Et le quatrième, consulté plus tard, a cherché comme il pouvait, sans m'indiquer de diagnostic supplémentaire. Je lui ai parlé de mes précédents traitements, et on a poursuivi dans cette voie ou on en a essayé d'autres. En somme ils ont été assez peu prescriptifs.

j'ai pas tres envie qu'on me donne un anxiolytique (le plus courant = xanax) juste pr que jferme ma gueule et que j'aille mieux.
Je suis plus anxieux que dépressif mais les anxiolytiques ne me conviennent pas bien. Pourtant il y a des anxiolytiques de natures diverses. Ainsi le seul médicament que je prends désormais est un anxiolytique atypique (c'est-à-dire pas une benzodiazépine) qui ne me fait pas grand-chose sinon que, lorsque je n'en prends pas, je suis moins bien. La gamme des médicaments est large et les médecins ne les connaissent pas tous. D'où l'intérêt de chercher par soi-même et de leur en parler (ou de changer de médecin).

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Lun 4 Jan 2016 - 21:31

je suis bouffée par l'angoisse et il faudra qu'a un moment je trouve un solution

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Invité Mar 5 Jan 2016 - 1:24

Et appeler avant de prendre rdv pour avoir les psys qui t'intéressent en ligne pour discuter de ce que tu attends? Pour trouver quelqu'un qui te convienne le mieux sans en essayer 10 (ça coûte de l'argent, il faut attendre, tout recommencer).

Le dernier que j'avais trouvé était très bien mais j'ai été assez directive à chaque séance:
- "je vous demande de m'écouter sans rien dire ni poser de questions (ou à la fin)"
- je veux parler de ça et pas de ceci parce que là, aujourd'hui, c'est ce qui me préoccupe le plus. On reparlera de ceci plus tard.

En gros, je lui ai dit ce que j'attendais de lui et lui ai montré le chemin qui me ferait le plus de bien. Et au final, je l'ai vu 4 fois, je crois pour des choses qui n'étaient pas minces.

Tout ça pour dire que c'est un psy mais c'est avant tout un être humain avec qui on peut discuter. Certes, il est là pour t'aider, te guider au travers de son vécu, ses connaissances et son expérience. Mais j'ai toujours gardé à l'esprit qu'il ne me connait pas, ne sait de mon ressenti et mes besoins que ce qu'il sait/ devine à partir de ce que je lui ai dit ou montré. Et comme tout médecin, il peut faire une erreur de jugement en toute bonne foi. Donc rien ne m'empêche de lui dire qu'il fait fausse route ou que mon instinct me dit que je dois prendre les choses par tel bout parce que je me connais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je ne comprends pas ma psy. Empty Re: je ne comprends pas ma psy.

Message par Abonné absent Ven 8 Jan 2016 - 22:19

Je ne comprends pas où est le problème mais j'ai plutôt l'impression de comprendre la psy dont on parle au départ.

Est ce que ça serait un problème de ressentir des émotions ?
stress/angoisse/anxiété/peur/idée de mort/idées sombres/colére/tristesse/agressivité/paranoia

Tu as pensé aux "Mécanismes de Défense" ? ('Coping Mechanisms' en anglais)
Parce qu'en te faisant parler de tes études, sources apparemment de beaucoup d'émotions, elle utilise le mécanisme dit de "l'affiliation".
(et que quand tu as compris comment ça marche, tu le fais entre potes et ça économise bien des sous) ^^

L'humour c'est bien aussi comme mécanisme. Quand je suis hyper stressé, je n'arrête pas de me marrer ! Ce qui est hyper agaçant pour l'entourage ! Razz
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum