Vieux écrits vains et nouvelles tentatives

Aller en bas

Vieux écrits vains et nouvelles tentatives Empty Vieux écrits vains et nouvelles tentatives

Message par Invité le Ven 1 Jan 2016 - 22:54

.


Dernière édition par 5terlin9 le Mer 2 Nov 2016 - 22:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vieux écrits vains et nouvelles tentatives Empty Re: Vieux écrits vains et nouvelles tentatives

Message par Invité le Sam 2 Jan 2016 - 11:28

C'est pas mal, du souffle, du rythme. Je ne dirais pas glauque, peut-être sombre, triste, désespéré, de la colère, une pointe de sado-masochisme par-ci par-là. Ca me fait penser à Baudelaire ou Rimbaud pour la recherche d'écriture et les thèmes.

Pour la critique formelle, il y a une recherche sur les formes, les rimes, sur le rythme, mais dans un cadre assez classique. Avec quelques ruptures, quelque chose qui ne colle pas sur certaines strophes ou d'une strophe à l'autre. Par exemple dans Suite en A, il manque une rime en qui répond à "perd", sur la deuxième strophe, quatrième vers. C'est vrai qu'il est un peu compliqué avec la reprise du deuxième vers de la strophe précédente, il faut trouver à chaque fois comment faire se correspondre les rimes. Ou dans Mépris, j'aime bien la progression de rythme de la première strophe, mais après, il se perd un peu. Et pour le thème, j'ai l'impression qu'il faudrait des sonorités qui "claquent" plus.

Du coup, je me demande si ce ne serait pas intéressant que tu recherches aussi une écriture plus contemporaine, et beaucoup plus personnelle, dégagée des recherches sur la forme classique (nombre de strophes, de vers à chaque strophe) et plus axée sur les sonorités, le rythme et les ruptures de rythme. Parce que j'ai l'impression que c'est ce qui ressort ici ou là.

Bon, ceci est une critique très non professionnelle, à la première lecture et juste au ressenti Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vieux écrits vains et nouvelles tentatives Empty Re: Vieux écrits vains et nouvelles tentatives

Message par Invité le Sam 2 Jan 2016 - 15:37

.


Dernière édition par 5terlin9 le Mer 2 Nov 2016 - 22:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vieux écrits vains et nouvelles tentatives Empty Re: Vieux écrits vains et nouvelles tentatives

Message par Invité le Sam 2 Jan 2016 - 17:49

Je voulais dire d'essayer d'aller vers moins de formalisme et plus de liberté. Peut-être même ne plus faire de rime, pourquoi pas. J'ai eu l'impression que tu oscillais entre une écriture très classique, avec toutes les règles de la poésie, et quelque chose qui s'en libère quand même parce que tu ne vas pas au bout. Du coup, il pourrait y avoir un travail beaucoup plus libre. Pour dire autrement, on sent quelque chose de personnel, mais qui s'inspire un peu trop des auteurs "vieux ou morts", et qui ne se lâche pas vraiment parce qu'il ne s'en affranchit pas.

Je ne lis pas beaucoup de poésie, c'est récent pour moi de m'y intéresser, mais il y a des auteurs très différents les uns des autres et qui pourtant touchent chacun à leur façon. Je vais voir du côté d'Eluard, Michaux, Césaire, Neruda, Villon, Rutebeuf, des anthologie de poésie française, ou l'Anthologie de poésie yiddish... Enfin, je crois qu'il faut lire de tout pour se faire une idée, diversifier les influences. Et puis ne plus y penser quand on écrit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum