Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Aller en bas

Reconversion pour un zèbre qui se découvre... Empty Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Message par Doc le Ven 18 Déc 2015 - 13:55

[mode Julien Lepers on]Marié, deux enfants. Je ne suis pas une série télé. Je suis ? Je suis ?[mode Julien Lepers off]
Je suis - j'étais ? - bibliothécaire pendant 11 ans et j'ai fais un burn out en février dernier avec une bonne quantité de crises d'angoisse. Je bouffe des antidépresseurs, des somnifères... Cet été, je suis "diagnostiqué" zèbre. Bon, très bien, et maintenant ?
Quand j'ai passé mon bac, plusieurs options s'ouvraient à moi (de la fac de philo au théâtre, en passant par monteur audiovisuel et charpentier) et j'ai choisi celle qui me permettait de "m'ancrer" le plus rapidement possible (gros besoin de sécurité), donc formation de 2 ans en Métiers de Livre et hop, j'suis rentré par la petite porte - pas celle qui est sombre et qui ne sent pas très bon (George Abitbol spirit) - du monde de la bibliothèque et de la Fonction Publique. C'est pendant cette formation que j'ai rencontré ma femme et on a conçu le 1er enfant alors qu'aucun de nous ne bossait encore - encore une fois le besoin de m'ancrer, de me rassurer émotionnellement.
D'un naturel à m'ennuyer vite de mes passions, j'ai tenu 11 ans dans un job plutôt pépère où je gérais 3 secteurs de façon autonome (bd, musique, cinéma), où mes connaissances étaient utiles et ma faculté à avaler un sujet que je ne maîtrisais pas ou peu + un usage chronophage d'Internet, m'a permis pendant un bon moment de ne pas trop m'ennuyer. De même, s'il y avait une animation, je pouvais créer le visuel pour la promouvoir (je me qualifie volontiers d'artiste : dessin, musique...).
Le truc, c'est que cette fichue mode des communautés de communes est arrivée et avec elle, un monstre administratif tentaculaire, un pyramide hiérarchique insupportable, des grands chefs incompétents ayant des visions débiles du métier et de son évolution, des managers intermédiaires en mode ovin, etc... Tout cela a coupé court à l'autonomie : ce métier doit être fait comme ça et pas autrement, vous êtes un catégorie C alors je ne vous écoute pas, vous ne ferez pas d'affiche car on a un service com, et yadayadayada.
Tout ça m'a retiré ces défis que j'm'imposais pour me booster quand j'm'emmerdais, ainsi que le peu d'initiative et d'autonomie qui me rendaient ce métier sympathique.

Et me voilà aujourd'hui, avec mon bac+2 inutile, en arrêt depuis 10 mois mais en ayant "gagné" l'option zèbre - option expliquant pas mal de choses par ailleurs.
Mais que faire ? Ma femme, petite entrepreneuse créative, sort à peine 300€ par mois. On a deux gamins à charge. Tout m'intéresse potentiellement mais j'ai besoin d'un boulot à challenges pour pas répéter la même crise. Je sens aussi que j'ai besoin de me savoir utile, que ma zébritude devrait servir "au reste du monde" toute proportion gardée.
J'sais vraiment pas quoi faire. J'suis perdu avec une pression derrière la tête dû à mes responsabilités familiales (et donc financières).
Doc
Doc

Messages : 6
Date d'inscription : 18/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Reconversion pour un zèbre qui se découvre... Empty Re: Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Message par CD_CD le Dim 20 Déc 2015 - 7:02

Il y a un service ressources humaines dans la communauté de communes ? Quelqu'un qui pourrait revoir ta fiche de poste ?

CD_CD

Messages : 661
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Reconversion pour un zèbre qui se découvre... Empty Re: Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Message par mypseudo le Dim 20 Déc 2015 - 11:24

salut doc, d'abord je veux te dire que je comprends ce tu traverses. Je bosses aussi ds la fonction publique, par besoin de sécurité et parce que les tâches administratifves m'emmerdent : en libéral, j'aurais à le gérer. Du coup, l'autre adminitratif m'emmerde : le public est sclérosant.

Je résonne donc sur les hiérarchies kafkaiennes, l'écrasement, la lenteur, l'absence possible d'initiative car tout est alors très compliqué etc...

Je traverse un moment où comme toi, je découvre que je suis zèbre, je comprends mieux mes besoins, je réalise qu'il faut faire évoluer mon métier.

J'envisage une formation en ébénisterie qui donnera ce que ça donnera mais pour changer un peu qd même au moins pdt qq mois, et j'essaie de réfléchir avec un professionnel, spécialisé dans les difficultés au travail et les pers. "douées" pour en tirer le meilleur et éviter les pièges.

Evidemment, chacun son parcours, chacun ses besoins, mais en tout cas, être à l'arrêt doit permettre de donner du temps pour imaginer un peu mieux ce qu'on veut. J'ai retenu : une activité principale et d'autres petites activités.

Besoin d'une partie en indépendant, qu'elle qu'elle soit. Peut-être pourras-tu envisager de basse en catégorie B ou A. Peut-être faire un break formation pour t'aérer, peut-être passer à tps partiel pr créer un bordel jaune à toi, ne serait-ce que 20%. Les uns n'empêchant pas les autres.

Moi je suis partie de mes besoins pr m'épanouir ds une activité : diversité, sécurité, indépendance, créativité. Consciente qu'un seul métier, un seul lieu ne me satisfera jamais, j'ai réalisé que je pouvais faire vivre plusieurs choses en même temps. Le principal pr la sécurité mais ailleurs, autrement, les autres en indépendant et pr la créativité.

Tiens nous au courant et ne perds pas espoir : il y a peut-être, surtout, des options que tu n'as pas encore envisagées,

bien à toi
mypseudo
mypseudo

Messages : 537
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 46
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Reconversion pour un zèbre qui se découvre... Empty Re: Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Message par Doc le Dim 20 Déc 2015 - 11:40

Merci à vous deux pour vos réponses.
J'réponds dans l'ordre :
CD-CD, le problème des RH, c'est qu'elles n'ont d'humaines que le titre :-D et surtout, vu mon grade et au sein de la même CC, j'dois avoir le choix entre être secrétaire, bosser en déchetterie ou dans les camions poubelles. Je ne dénigre évidemment pas ces métiers nécessaires mais bon... c'est pas pour moi, sans parler de ma "haine" de cette CC qui écrase ses employés, surtout quand ils ont un avis !
mypseudo : évidemment il y a plein d'options que je n'ai pas envisagées ! En même temps, tout m'intéresse potentiellement dès que la "sainte-trinité" pointe son nez : autonomie, créativité/stimulation intellectuelle, utilité. Après, le problème c'est bien sûr l'aspect financier. Il faudrait dans l'idéal que ma formation soit payée (mais bon, n'étant pas chômeur, ça risque d'autant plus d'être pour ma pomme). Après, ma psy fait aussi dans le bilan de compétences et on prévoit de s'y pencher après les fêtes.

J'en ai marre de tourner en rond !
Doc
Doc

Messages : 6
Date d'inscription : 18/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Reconversion pour un zèbre qui se découvre... Empty Re: Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Message par noémiie le Dim 20 Déc 2015 - 11:50

Je ne suis pas sûre que nous soyons fait pour faire toute sa vie le même travail. Ça doit exister mais pas pour beaucoup de personnes.

J'ai également déjà songé à me reconvertir vers des métiers plus simples, moins intellectuels et peut-être plus nobles : je pensais à faire du pain et de pâtisseries dans un petit village. Un peu comme dans le village d'Astérix, chacun à une place utile pour l'ensemble de la communauté.

Pour beaucoup de métiers intellectuels, j'ai de plus en plus de mal à trouver un sens immédiat comme pour ce genre de métiers. J'ai du mal à voir le lien avec le rapport que j'aurais mis 15 plombes à rédiger, et mon utilité dans la société.

En revanche, je doute que faire du pain pendant toute ma vie, ça me plairait. Peut-être vendre du poisson ensuite, puis des fleurs, etc.
noémiie
noémiie

Messages : 144
Date d'inscription : 19/12/2015
Localisation : Avec le poisson Sacha et le Prince Moineau

Revenir en haut Aller en bas

Reconversion pour un zèbre qui se découvre... Empty Re: Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Message par Doc le Dim 20 Déc 2015 - 11:52

J'pense souvent au village des schtroumpfs, mais ça doit être mon côté communiste qui parle ! Very Happy
Doc
Doc

Messages : 6
Date d'inscription : 18/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Reconversion pour un zèbre qui se découvre... Empty Re: Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Message par Deedee le Dim 20 Déc 2015 - 11:54

Salut Doc !
Ton histoire me parle, j'ai aussi fait un burn out de mon taf, catégorie C... Et pas beaucoup d'issues possibles dans la fonction publique, j'ai bien compris que je n'y avais pas ma place.
Je me tourne pour ma part vers la création d'entreprise (on pourra en parler en MP si tu veux), car j'ai besoin de gérer un projet. Beaucoup d'aspects me font flipper, notamment à cause de ce fichu pétage de plombs qui laisse des traces quand même et a pas mal entamé la confiance en soi, mais je sais que je dépasserai tout ça, tôt ou tard.

Et les 3 aspects que tu mentionnes : autonomie, créativité, utilité, c'est exactement ça que je cherche aussi !
Le bilan de compétences avec ta psy peut être une très bonne option, c'est en en faisant un que ma "voie" s'est imposée à moi.

Je te souhaite de sortir vite et bien de cette situation que je sais tellement pénible !
Bon courage Very Happy
Deedee
Deedee

Messages : 1928
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 42
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Reconversion pour un zèbre qui se découvre... Empty Re: Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Message par mypseudo le Dim 20 Déc 2015 - 12:13

juste au cas où, je te transmets ces infos, la fonction publique paie des formations et rémunère les agents selon des conditions (je démarche de mon côté) :

http://www.fonction-publique.gouv.fr/conge-de-formation-professionnelle-cfp

http://www.arftlv.org/Fiches-techniques/Formation-des-salaries-et-financement/507/Conge-formation-professionnelle-dans-fonction-publique-territoriale/
mypseudo
mypseudo

Messages : 537
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 46
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Reconversion pour un zèbre qui se découvre... Empty Re: Reconversion pour un zèbre qui se découvre...

Message par Invité le Dim 20 Déc 2015 - 13:16

Autre voie possible à étudier : tous les concours internes de la fonction publique, qui existent dans tous les domaines ou presque. Après une reconversion du privé, je suis devenu technicien par concours externe puis ingénieur par concours interne ("vrai" technicien avec un diplôme équivalent à un BTS reconnu, et "vrai" ingénieur avec un diplôme reconnu par la commission des titres : 3 ans d'études dans une école réputée sans aucune dérogation par rapport à mon statut, et aux côtés d'une centaine de jeunes tout droit sortis de Maths Spé...).
Avantages : tu restes dans la fonction publique et tu es payé durant ta formation. Revers de la médaille : tu t'engages à travailler x années pour l'état (pour un ingénieur : 7 ans), sous peine de quoi tu dois rembourser pas mal de sous (salaires versés + coût de la formation).
Les concours internes sont accessibles sous condition d'ancienneté (11 ans c'est largement suffisant) et de diplômes suivant la catégorie du concours. Parfois ils sont réservés à un certain corps...

Exemples d'emploi : dans l'informatique (ministère des finances, cadastre), dans l'administratif (ministère des finances, trésor public), dans le ministère de l'écologie (transport, dans les anciennes DDE, etc.), en plein air aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum