"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

+6
Pierre de patience
griboo
Dimitri81
COQUELICOT3
Gabriel
CarpeDiem
10 participants

Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par CarpeDiem 2015-12-13, 14:53

Bonjour à tous!

Y'a un peu plus de deux ans, après des mois très difficiles, des questionnements encore plus présents que d'habitude, je me suis décidée à consulter une psychologue spécialisée dans la surdouance afin de passer un test de QI (WAIS IV).

Le résultat en a été que je n'étais pas surdouée.

Aujourd'hui, ça me travaille toujours autant, est-ce du déni, je n'en sais rien... (c'est le propre du déni, j'imagine)

Mais toujours est-il que je me demande toujours si je ne suis pas surdouée... Je me sens surdouée en ma chaire... ça semble coller... Je ne sais pas, ma vie semble coller avec ça, je semble coller avec ça...

Oui, sauf que je me sens très mal, je suis, je crois, en pleine dépression... ça va un tout petit mieux en ce moment, mais j'ai plus l'impression de m'être mise en stand-by qu'autre chose (je ne me sens pas bien, loin de là).

Bref, à l'époque du test, j'étais en pleine dépression... j'avais (et depuis un moment) des gros problèmes de mémoire/concentration (qui ne sont pas forcément liés à la dépression -enfin, pas sûre - et que celle-ci a aggravé) et un ralentissement global cognitif (que je ressens toujours aujourd'hui -j'ai honnêtement l'impression que je ne récupèrerais jamais mes facultés d'avant, ce qui, d'ailleurs, me fait me sentir très mal, vraiment très mal).

Je dois ajouter que je suis le genre qui n'a aucune confiance/estime en elle et ça s'aggrave avec le temps...

Aujourd'hui, il me reste quand même ce "cogitage" intensif mais plus vacuitaire qu'autre chose et une hypersensibilité plus forte que jamais (et qui devient insoutenable) + anxiété/stress insoutenables également (mais ça, ça l'a toujours été, insoutenable).

Bref, je suis assez perdue... En ce moment, j'ai l'impression que la vie ne sert à rien, que réfléchir, c'est bien beau mais ça ne sert à rien, à part tout compliquer...
Et en plus, je ne peux même pas me reposer sur le fait d'être effectivement différente... Je veux dire: je me sens différente (et ce, depuis la maternelle) mais non, on me dit que ce n'est pas vraiment le cas...

Je me dis que ma dépression de l'époque en plus de problèmes de dyspraxie ou autre (non diagnostiqués ni même évoqués, c'est moi qui pose l'hypothèse) peuvent avoir compromis le test... D'autant que je me sens vraiment vraiment amoindrie (et me sentais comme ça à l'époque du test), je m'attendais donc à avoir un test qui montre que j'avais de grosses difficultés alors que non... Pourtant, je le ressens... D'où le fait de me demander si ce test montre véritablement la réalité de mes facultés.

Je sais que probablement beaucoup d'entre vous ne vont pas hésiter à me dire: et alors, as-tu besoin de véritablement savoir si tu es surdouée ou non? Oui, oui et re-oui! Non, je n'expliquerai pas pourquoi... Je dirais juste qu'après deux ans à végéter dont une bonne partie à mettre tout ça de côté... Je me suis encore trouvée propulsée dans le "monde" des surdoués, comme par hasard... Alors que je fuyais ce "monde"... ça me rattrape toujours... Et si je veux aller mieux, j'ai besoin de ce point d'ancrage (s'il me concerne effectivement, si non, ce sera un autre point d'ancrage).

Bref, à l'époque, j'avais vu une psy réputée (sur Nantes)... Que je ne veux plus voir (elle est peut-être super mais j'ai eu l'impression d'avoir plus de questions après qu'avant)... Mais j'ai eu vent d'une apparemment formidable psy sur Rennes (elle-même surdouée). Je me pose la question de la consulter (pour l'instant, il est hors de question pour moi de repasser un test) ne serait-ce que pour aborder tout ça... Même si parfois, je ne sais plus par où commencer (je crois que ça se voit dans ce post lol). Ceci dit, apparemment, elle ne fait pas de suivi donc j'imagine que ça n'ira pas très loin... Mais bon, ce pourrait être un bon début...

Comme il me semble que je n'ai pas l'esprit très clair, j'en viens à vous poser la question: que faire? Pensez-vous que c'est une bonne idée de la consulter? Auriez-vous des conseils?

Merci par avance!

PS: je ne cherche pas à être diagnostiquée surdouée pour y mettre tous mes problèmes sans rien faire pour changer tout ça. Le truc, c'est que je ne m'accepte absolument pas mais alors pas du tout... Si je suis vraiment différente, si je suis surdouée surtout (oui oui, on est tous différents les uns des autres mais je parle d'un décalage), j'ai besoin de le savoir, car il faudra ensuite que je l'accepte (car non, je n'ai pas envie, quelque part, qu'on me dise que je suis surdouée) et ensuite seulement, je pourrais réellement travailler sur mes difficultés, sur ma dépression...

CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par Gabriel 2015-12-14, 11:57

Bonjour,
Quelques remarques en vrac.
-Binet (le psychologue, pas le dessinateur) aurait dit « qu'est ce que l'intelligence ? C'est ce que mesure mon test ». Le fait de ne pas être qualifiée de surdouée au titre du test peut-être relativisé par le fait que le test n'est pas un indicateur absolu.
-le test se réfère à une courbe de distribution normale de Gauss. Or, contrairement à l'idée répandue tout ne répond pas à ce système d'analyse (je dois remettre la main sur un article qui parle de cela).
- passer le test en état dépressif ne peut que faire sous évaluer certains items, notamment ceux liés à la vitesse de traitement de l'information. C'est accentué par les traitements médicamenteux habituels. Un test complémentaire serait d'ailleurs à l'étude pour estimer l'impact de ce ralentissement.
- l'intelligence du surdoué se caractérise aussi par l'aspect émotionnel, difficile à quantifier et qui peut interférer lors du passage du test.
- en fonction des écarts types, le test n'est pas interprétable. Là, doit intervenir en complément une analyse du psychologue par rapport à des entretiens et des tests complémentaires plus liés à la personnalité.

Maintenant si tu penses avoir besoin de repasser le test, tu n'as d'autres solutions que d'attendre deux ans pour garder une validité de l'épreuve....

Enfin, un accompagnement psy(...) est toujours souhaitable dans ta situation de souffrance . Mais il faut nouer une relation de confiance avec le thérapeute.

Conseil pratique : consulter un C. M. P. qui propose un panel de spécialistes "psy" et peut t'aiguiller dans tes démarches.

J'espère t'avoir aidé. Bon courage.
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 49
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par COQUELICOT3 2015-12-14, 12:31

Bonjour Carpe Diem!

Je suis actuellement "en crise".. tous mes ressentis sont exacerbés.. c'est la cata je me suis emprisonnée dans ma bulle... du coup je me dis qu'il faut vraiment MAIS VRAIMENT que je consulte maintenant.. pour savoir qui je suis.. et je redoute l'expérience que tu as vécu car je me sens zèbre aussi!

Depuis que j'ai découvert qu'il existait d'autres personnes comme moi!!! Qui ressentes cette souffrance, cette incompréhension, ce rejet des autres .... j'ai trouvé ma famille et j'ai peur d'être le vilain petit canard.. qui se retrouve encore une fois SEUL...

En tout cas je comprends ce que tu ressens et je ne peux que t'encourager à consulter d'autres avis de spécialistes.

Donnes-nous des nouvelles!!

Tchix tchix, bonjour, qu'est-ce qu'un C.M.P. ?
Merci.




COQUELICOT3

Messages : 16
Date d'inscription : 06/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par Gabriel 2015-12-14, 12:50

CMP=Centre médico psychologique
C'est un peu un hôpital de jour en psy. Totalement gratuit. Selon Wikipedia : Un centre médico-psychologique désigne un établissement public regroupant des spécialistes de la santé proposant une offre de soins mentaux prise en charge par la sécurité sociale. Le CMP est pluridisciplinaire et regroupe des médecins psychiatres, des psychologues, des infirmières, des assistants sociaux, des ergothérapeutes, des psychomotriciens, des orthophonistes et des éducateurs spécialisés. Il assure généralement des consultations, visites à domicile ou encore des soins infirmiers. Contrairement aux praticiens libéraux, les consultations en CMP sont entièrement prises en charge par la sécurité sociale.
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 49
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par Dimitri81 2015-12-14, 14:24

Salut à tous,

C'est bien de la diriger vers un CMP, mais je suis pas sur que ça convienne à tous le monde.
Je m'explique, je suis dépressif depuis un moment maintenant, et de pire en pire depuis certains jours. Je suis actuellement suivit par des psy/assistante sociale..etc d'un CMP.

Mais l'expérience moi que j'ai du CMP, c'est un psychiatre qui n'y comprend rien au surdoué, qui a eu très peur en me voyant et qui ne sait pas vraiment quoi faire mis à part me prescrire des anti-dépresseur.

Il est clair que tu a besoin de parler à quelqu'un, mais je pense qu'une psy spé dans la psychologie cognitive est une base.
En ce qui concerne de la douance, quels sont tes résultats à ces tests? l'écart type est énorme ?

Pour te dire j'ai eu un résultat hétérogène. A cause de ma dépression y'a certains test que j'ai pas vraiment réussi, du moins la psy n'a pas voulu les prendres en compte dans le résultat.

Finalement ce n'est pas d'être surdouée ou pas qui importe mais le fais de savoir.

Je ne sais pas vraiment quoi te conseiller, car je ne sais pas me conseiller moi même.

La seule chose que je sais c'est qu'il faut parler à quelqu'un et ne pas s'enfermer.

Si tu veux plus discuter de CMP ou autre je suis a ta dispo.

Courage.
Dimitri81
Dimitri81

Messages : 58
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 32
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par Gabriel 2015-12-14, 14:51

En CMP comme ailleurs, il y a une part impalpable dans la relation et un facteur chance. A tenter parmi d'autres pistes.
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 49
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par Gabriel 2015-12-14, 15:34

Petit ajout comme je parle du CMP, la douance n'étant pas une pathologie, ce sont les éventuelles difficultés associées qui peuvent y être suivies.
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 49
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par CarpeDiem 2015-12-14, 19:08

Bonjour bonjour!

Merci pour tous ces avis!

L'idée du CMP est bien mais j'avoue que je n'y ai pas vraiment songé sérieusement pour la bonne et simple raison que cela prend beaucoup de temps via ce système. Je ne suis pas sûre d'avoir "besoin" de couler encore un peu plus d'ici-là... Mais ça reste effectivement une option intéressante!
Ceci dit, je souhaiterais d'abord en parler à une psy qui s'y connaît sur le sujet (et de surcroît elle-même surdouée) avant de déclencher un branle-bas de combat... Je veux dire, si ça sert à rien que je me lance dans tout ça, qu'on me le dise et... basta!

Pour mes résultats WAIS, ils ne sont pas tabous:
- ICV: 129 (139 sans l'indice "informations", qui est de 12 alors que les deux autres sont de 16 et 17 - la psy m'a fait deux rapports car elle a trouvé cet indice non concordant avec les autres).
- IRP: 106.
- IMT: 114.
- IVT: 111.

=> QIT (à titre indicatif seulement): 121 (125 sans l'indice "informations")
=> IAG: 120 (126 sans l'indice "informations").

Désolée pour la réponse rapide, je suis HS mais je reviendrais répondre plus amplement!!

EDIT: j'ai retrouvé la description que j'avais fait de ma restitution (ici) concernant les parties du test:
"Ensuite, bon, on va passer au test-même. Là, elle commence par m'expliquer l'ensemble, comment c'est réparti, qu'est-ce que ça mesure, tout ce qui est relatif à la spécificité du test et au comment du pourquoi. Je ne reviens pas là-dessus.
Après, elle passe à ce qui est le plus probant pour moi, ce qui m'a amené chez elle quoi : tout ce qui traîne autour du verbal, avec l'ICV (similitudes, vocabulaire, informations). Bon, je n'ai rien devant les yeux donc je fais de mémoire. Pour les deux premiers, j'ai eu 16 et 17 (sur 19, je ne sais plus la note de l'un et de l'autre) et 12 pour les informations (culture générale, je suis une brelle).
J'ai été surprise puisque j'ai eu une note plutôt correcte en culture alors que vraiment... Bref !
D'ailleurs, j'ai répondu à certaines questions compliquées et par à d'autres plus simples haha (comme pour un peu près tout le test en fait).
Donc ICV= 129, elle me l'a recalculé sans la culture générale qui limite l'indice et n'est pas forcément révélateur, ce qui donne 139. Ensuite, elle m'a vraiment montré les réponses euh normées  (on va dire les choses ainsi) et c'est vrai que c'était édifiant. Elle a rajouté que certaines personnes pouvaient à la limite arriver à un point assez proche du mien (mais sans doute pas égal) par une longue réflexion mais que moi, je n'avais pas réfléchi (notamment pour les similitudes, enfin, pour tout, en fait). De même, je connaissais tous les mots de vocabulaire. Elle m'a aussi dit que certaines choses étaient extrêmement rares, y compris chez les HP (certaines réponses qui l'ont surprise). Donc, voilà... y'a vraiment quelque chose de euh... significatif de ce côté-là.
Ensuite, l'IRP, 106. Je suis surprise. En toute honnêteté, je pensais avoir 85 ou un truc dans le style (aucune emphase là-dedans), notamment à cause des cubes, je croyais qu'elle avait carrément arrêté de chronométrer tellement je faisais du caca ( c'est là qu'on voit la finesse de mon vocabulaire). En fait, si. J'ai réussi les dernières formes, les plus dures quoi et raté un certain nombre (ce qui donne 10 sur je ne sais plus combien : 16, 17 ou 19). Ce qui n'est pas si bas compte tenu de la manière dont j'ai vécu les choses. Le stress m'a fait perdre les moyens mais surtout, à mon sens, j'ai bloqué (je n'ai même pas intellectualisé la chose^^, du coup, j'étais perdue). Je vois les cubes = je flippe.
Vient ensuite les puzzles. Je ne sais plus combien j'ai eu (12 ou 13). Alors là, j'ai fait gaffe à rien.
Elle m'a remontré les figures fausses, et là, j'avais bon (tout), pffff ! Bref... Les matrices, pareil, 12 ou 13, ça m'a semblé un peu plus dur que les puzzles mais ça a été.
Mais, dans tout ça, j'aurais pu faire largement mieux. La psy était d'accord, rapport à mon stress, tout ça. Mais elle m'a dit que sans doute pas à un point si élevé (d'où le « aurevoir au HP »).
Les autres indices, je me souviens même plus des chiffres, ça m'importait moins. Je crois que l'IVT s'élève à 114 ou 116, donc bonne vitesse de traitement.
Et l'IMT, je ne sais plus, rien de transcendant, dans la tranche normale mais bon, stress ++, donc bon... D'ailleurs, il m'est arrivé de ne même pas mémoriser 4 chiffres (alors que j'en mémorise bien plus donc bon...). Là, elle m'a dit : c'est pas normal, vous êtes capable de le faire.
Bref, pour moi cet indice n'est vraiment pas significatif, comme l'IVT. La psy m'a dit (mais je le savais) que ce dernier indice était moins bien réussi chez les HP et nombre de personnes en général.
Voilou, mon QI n'est pas significatif en soi mais il est de 121, 125 sans cette fameuse culture générale qui limite le tout et n'apparaît pas probante par rapport aux autres épreuves de la même catégorie. "
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par Dimitri81 2015-12-14, 19:31

J'ai la sensation que le test de qi, c'est beaucoup d'interprétation du psy qu'un réel chiffre.
Si tu a cartonné partout, très bien -> surdoué.
Si, c'est hétérogène-> pile ou face.

En tout cas pour tes résultats, j'ai aussi un IRP plus bas un peu comme toi (elle m'a dis que ça vient de la depression)
Pour ICV quasi pareil, et elle pas voulu prendre en compte l'information aussi.

En gros j'ai :
- ICV: 133
- IRP: 110.
- IMT: 120.
- IVT: 134.

Donc QI de 130 et pour ma psy je suis surdoué.

Mon avis, je vois pas trop de différence entre toi et moi.
Je doute extrêmement que je sois surdoué aussi (par rapport au test , pas le reste)

J'ai juste l'impression qu'il faut se fier l'avis du psy, mais c'est comme mettre sa vie dans les mains d'un autre et j'ai du mal à faire confiance.
Dimitri81
Dimitri81

Messages : 58
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 32
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par CarpeDiem 2015-12-14, 20:24

Dimitri81 a écrit:J'ai la sensation que le test de qi, c'est beaucoup d'interprétation du psy qu'un réel chiffre.
Si tu a cartonné partout, très bien -> surdoué.
Si, c'est hétérogène-> pile ou face.

En tout cas pour tes résultats, j'ai aussi un IRP plus bas un peu comme toi (elle m'a dis que ça vient de la depression)
Pour ICV quasi pareil, et elle pas voulu prendre en compte l'information aussi.

En gros j'ai :
- ICV: 133
- IRP: 110.
- IMT: 120.
- IVT: 134.

Donc QI de 130 et pour ma psy je suis surdoué.

Mon avis, je vois pas trop de différence entre toi et moi.
Je doute extrêmement que je sois surdoué aussi (par rapport au test , pas le reste)

J'ai juste l'impression qu'il faut se fier l'avis du psy, mais c'est comme mettre sa vie dans les mains d'un autre et j'ai du mal à faire confiance.
Merci pour le partage!

Je vois ce que tu veux dire. Maintenant, j'aurais tendance à dire que tu as trois indices assez haut ou se rapprochant de 130, moi, un seulement... Donc bon, en même temps...

D'un autre côté, pour elle, au niveau ICV, j'aurais surinvesti... alors moi, c'est un truc qui ne me parle absolument pas. Pourquoi? Ben parce qu'en principe, si t'es pas surdoué(e), tu ne peux pas réussir au-delà d'un certain seuil (donc: si c'est le cas, tu es surdoué même si le reste des indices est au-dessous de 130). Et puis, elle m'a bien dit que seul un HP pouvait réussir ceci ou cela, pour certaines choses, c'était même du " Je retrouve rarement ça chez un HP" (tellement le niveau de précision est élevé) 0_o. Donc oui, je ne comprends pas trop... Comment peut-on surinvestir un domaine? Si on n'a pas les facultés pour, on ne les a pas, point. Non?

Du coup, j'aurais tendance à dire que ce sont mes autres indices qui sont discordants... Ce pourrait être plausible dans la mesure où côté verbal, je suis en confiance... les mots, c'est mon truc (ça pourrait donc expliquer que j'arrive à maintenir un certain niveau dans ce domaine malgré la dépression, etc...)! (même si j'ai clairement sous performé même en ayant un ICV à 129/139).

Difficile à démêler tout ça...

Mais c'est vrai qu'on a un profil similaire sinon.
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par CarpeDiem 2015-12-15, 19:34

D'autres avis?

Pensez-vous que la dépression pourrait expliquer mes résultats et que donc, je pourrais effectivement être en HP?
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par griboo 2015-12-17, 09:25

C'est peut être un peu un raccourci de sauter de dépression a HP... Si tu te poses la question, le plus simple est d'aller voir un doc, un psy, et de lui parler de ce que tu vis et de voir ce qu'il te propose...avant de t'auto interner en HP?


Dernière édition par griboo le 2016-04-07, 09:45, édité 1 fois

griboo

Messages : 43
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : bonne question !

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par Pierre de patience 2015-12-22, 11:52

L'intuition exacerbée est souvent un signe de surefficience. Et si, simplement, tu faisais confiance à ce que tu ressens? Tu as tous les "signes" de surdouance, auxquels s'ajoutent d'autres difficultés. Tu te sens HP au point de ne pas faire confiance à ce test! J'adore cette attitude! D'autres zèbres t'ont reconnue comme des leurs? Alors... de quoi doutes-tu?
N'attends pas qu'un autre résultat de teste infirme le précédent. Agis.
Ce qui ne t'empêche pas de repasser un test, ailleurs, à un autre moment, de rencontrer la personne qui te conviendra, en CMP ou ailleurs. Mais n'attends pas pour agir avec toi avec bienveillance.
Je t'envoie un énorme arc-en-ciel de sympathie, de sourire, de courage et mon esprit quantique te soutient dans tes avancées.

Pierre de patience

Messages : 86
Date d'inscription : 14/12/2015
Age : 49
Localisation : Axonaise d'adoption

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par Pierre de patience 2015-12-22, 11:54

Je n'ai pas relu et j'aimerais retirer cet affreux "e" de test...mais je ne pense pas pouvoir modifier le message précédent.
Sujet totalement hors-sujet, mais tout de même.

Pierre de patience

Messages : 86
Date d'inscription : 14/12/2015
Age : 49
Localisation : Axonaise d'adoption

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par mandarine 2015-12-22, 13:00

Je n'ai pas encore lu tous les posts sur ce sujet, mais ma première réaction qui m'aide, et peut aussi vous aider est de revoir le parcours qui nous a amené à nous demander si nous étions zèbre ou pas.
Je crois que le fait de savoir par intuition que nous le sommes tout en doutant en même temps de l'être vraiment confirme que nous le sommes bien. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire. Car ce qui nous caractérise est de toujours douter de ne jamais se rassurer se contenter, et nous revoilà parti dans une avalanche de questions et de culpabilité. Mais alors pourquoi je vais mal, c'est de ma faute etc. La seule chose qui puisse nous calmer est un raisonnement simple et censé pour nous apaiser, nous rassurer un peu, au moins un temps, le temps d'essayer de vivre un peu tout simplement, qu'est ce qu'on donnerait pour pouvoir vivre les choses comme tout un chacun et ne pas nous énerver quand on nous balance un "carpe diem" que nous avions compris depuis si longtemps, bien sûr que la vie est belle et que nous voulons la savourer c'est même pour cela que nous sommes si mal.
Tandis que "les autres" nous disent mais alors passe le ce test, tu verras bien, ou "et alors si t'es surdoué c'est génial" etc. Pendant ce temps nous, nous flippons tout seul, toujours tout seul avec ce tourment sans fin.
N'aviez vous pas cette colère sourde enfant, quand vous vous sentiez incompris et terriblement seuls avec vos questions et vos besoins de réactions?

mandarine

Messages : 23
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 38
Localisation : dordogne

http://www.didaphilos.org/

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par CarpeDiem 2016-01-04, 00:47

%erci à tous pour vos réponses!
Je n'ai pas répondu vite: beaucoup de travail, le moral pas top...

mandarine a écrit:
N'aviez vous pas cette colère sourde enfant, quand vous vous sentiez incompris et terriblement seuls avec vos questions et vos besoins de réactions?
Ohhh que siii!
Je me revois dans la cour de récré, en maternelle, seule, éprise d'angoisse, me demandant ce qui pouvait bien clocher chez moi: je sentais déjà que j'avais pléthores d'angoisses existentielles (contrairement à mes camarades), que je semblais plus me poser des questions, etc...

J'ai contacté des psy via mail, affaire à suivre... Pour l'instant, je pêche à enclencher la seconde mais il va bien falloir... j'ai vraiment l'impression que je suis surdouée et que ma dépression vient de là (questionnement identitaires, questionnement sur la différence, non-acceptation de soi...), alors, voir ailleurs pour... rien, non merci!!!!!!!
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par ShineFlower 2016-01-16, 14:32

CarpeDiem a écrit:D'autres avis?

Pensez-vous que la dépression pourrait expliquer mes résultats et que donc, je pourrais effectivement être en HP?
C'est très possible, surtout si tu te reconnais dans toutes les caractéristiques de la douance. Un bon moyen de savoir c'est de consulter un ou deux psy spécialiste de la douance. Même sans passer le test ils pourront te dire après plusieurs entretiens si tu es surdouée ou pas.
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3583
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 62
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par espérance 2016-01-16, 15:19

Mon Dieu vouloir noter, ou apprécier avec précision, quand on est dans le domaine de l'infiniment complexe, l'intelligence, à l'intérieur du contexte du non moins infiniment complexe, la personne humaine  Rolling Eyes

espérance

Messages : 1096
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

"Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non? Empty Re: "Dépression"? Zébritude? Ou déni? - Consulter ou non?

Message par Fata Morgana 2016-01-16, 15:28

Sans vouloir aller dans "l'extrême précision", on peut avoir une idée assez claire et libératrice de ce que l'on peut, ne serait-ce qu'à la louche.
Savoir que quand même on mémorise mieux, plus vite, qu'on pense plus vite, qu'on pense plus et qu'on pense mieux que beaucoup des autres, ça aide énormément à se déculpabiliser de se sentir en société comme un crapaud sur une boite d'allumettes.
Perso ça m'a rendu beaucoup plus bienveillant. C'est avant que je traitais les autres de cons, maintenant je me traite de surdoué, et ça change en bien tout le rapport aux autres.
j'ai fais un autre test: je suis retourné sur les autres forums sur lesquels j'avais tenté de m'inscrire et que je fuyais presque le jour même à cause de l'immense décalage. Ça m'a confirmé une chose: le peuple des surdoués est ma famille. Inutile pour moi désormais de jouer un jeu qui ne m'intéresse pas pour me faire accepter.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum