Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité...

Aller en bas

Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité... Empty Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité...

Message par loullig le Dim 29 Nov 2015 - 19:43

Hello toutes et tous,

J'ai un dilemme (parmi tant d'autres... Laughing ), puis-je vous en faire part?
Je prends ça pour un oui... Very Happy

Le travail...Jadis l'école, aujourd’hui le monde professionnel, voilà l'une de mes craintes, l'une de mes peurs.

Je travail dans le domaine du social, la plupart du temps au cœur de projets qui sont très exigeants. Des projets énergivores pour n'importe qui et encore plus pour moi.
Hors, si j'ai les compétences, les qualifications et surtout les valeurs qui répondent à ces projets, ces missions, je me demande comment faire fasse à ce qui me coûte tant.
Car la réalité est que je me noie, je m'épuise dans ce travail. J'ai tellement le besoin de bien faire, j'ai toujours l'impression de savoir ce qu'il faut dire, le comportement à adopter et cela me pousse à me mettre en mode "guerrier" en étant partout. Cela me stress à un tel point...Et le pire, c'est que je me fourvoie car, évidemment, je ne peut pas tout anticiper, je ne peut avoir constamment le bon comportement...

Cela crée en moi une véritable crainte, peur du travail. J'y vois un endroit de danger, un endroit où je ne peut pas être moi, où mes faiblesses doivent-être cachées même si cela me "bouffe" intérieurement...

Alors voilà ma question: Suis-je vraiment à ma place dans ce secteur?
Ne devrais-je pas me préserver en trouvant un métier moins...Exposé?

Ou dois-je trouver une méthode pour faire "avec"?

Plus qu'une réponse, si tant est qu'elle existe, je suis preneur de vos témoignages, de vos impressions...

Avec plaisir.
Merci.

Jonathan.

loullig

Messages : 8
Date d'inscription : 20/11/2015
Age : 36
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité... Empty Re: Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité...

Message par Tesla le Dim 29 Nov 2015 - 23:57

Salut, Jonathan,

Connaissant (très bien) des gens qui travaillent dans le social ou le médico-social, et pour en avoir pas mal discuté, il me semble que c'est un souci récurrent, le surinvestissement.
Ce qui m'étonne, par contre, c'est que tu te tournes vers ici pour en discuter. Tu n'as pas de collègue de confiance ? Vous n'avez pas de soutien psy possible, dans la structure où tu es ?
Pouvoir parler de ses difficultés avec un membre ou un autre de l'équipe m'avait semblé être essentiel, dans ce secteur. Personne n'est blindé à 100%, et personne n'est Superman, alors c'est normal.
Ou alors, est-ce que tu estimes que les difficultés que tu rencontres sont liées à ta douance ?

Quoi qu'il en soit, est-ce qu'il t'est possible de déléguer une partie de tes tâches ?
Est-ce que tu es décideur au niveau des projets que tu mènes ?

Quant à savoir si tu dois changer de métier, c'est à toi de voir, mais il y a peut-être plus simple et moins "coûteux". En fait, tu donnes l'impression d'être attaché à ce travail.
Ce que je pense, c'est que tu ne "dois" rien, et surtout pas "faire avec". Il y a un problème, il doit être solutionné, et quand il le sera, ça ira comme sur des roulettes. Non ?

Ce que je pense aussi, c'est que...
loullig a écrit:Car la réalité est que je me noie, je m'épuise dans ce travail. J'ai tellement le besoin de bien faire, j'ai toujours l'impression de savoir ce qu'il faut dire, le comportement à adopter et cela me pousse à me mettre en mode "guerrier" en étant partout. Cela me stress à un tel point...Et le pire, c'est que je me fourvoie car, évidemment, je ne peut pas tout anticiper, je ne peut avoir constamment le bon comportement...
...tu semble déjà avoir fait le tour dudit problème.
Tu demandes si tu dois faire ceci ou cela, mais est-ce que ce n'est pas de soutien, plus que de réponses, dont tu as le plus besoin ?

C'est juste mes deux centimes, hein.
Tesla
Tesla

Messages : 366
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité... Empty Re: Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité...

Message par AlphaZ le Lun 30 Nov 2015 - 2:48

Bonjour à tous,

Loullig, je ne suis pas dans le même domaine que toi (je suis dans le commerce), mais j'ai les mêmes interrogations...

J'aime satisfaire les gens, les aider j'adore ça. Voir leur sourire quand ils ont trouvé le bouquin idéal pour eux, les voir revenir me dire que le livre que je leur avais conseillé a beaucoup plu, avoir un réel retour de sympathie, c'est mon moteur, et j'en ai besoin. Mais ça use, je me mets une pression d'enfer.

En pleine réflexion sur le sujet, je me demande quand même si ce boulot est compatible avec mon hypersensibilité. C'est elle qui fait que je me surinvestis, jusqu'à mener à la chute parfois. Je m'en suis rendue compte il y a peu, et je finis par me demander si ce boulot est réellement fait pour moi.

Pour y réfléchir, j'essaye de déterminer ce que j'aime réellement dans ce boulot (aider), et voir si d'autres emplois pourraient me permettre de m'épanouir autant sans avoir à supporter la même pression, ou tout du moins un travail où il existe la possibilité d'évacuer cette pression.
Parfois même je me demande si je ne reste pas uniquement parce que je sais que je suis bonne là-dedans et donc que c'est sécurisant.

Pas de réponse, donc. Mais je me dis que si l'on se pose la question, c'est que quelque part on connaît la réponse. Il faut peut-être juste un peu de temps pour qu'on en soit convaincu... Qu'en dis-tu?

AlphaZ
AlphaZ

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 40
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité... Empty Re: Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité...

Message par Invité le Lun 30 Nov 2015 - 9:57

Hello les congénères,
Pour ceux qui ont vu mes messages sur le forum, je suis assez présent dans ce qui touche au travail. Il se déroule une discussion qui progresse pas mal, avec peut-être quelques réponses assez constructives. Cela se passe ici :
https://www.zebrascrossing.net/t24513-inertie-au-travail

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité... Empty Re: Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité...

Message par loullig le Lun 30 Nov 2015 - 17:36

Tesla a écrit:Salut, Jonathan,

Connaissant (très bien) des gens qui travaillent dans le social ou le médico-social, et pour en avoir pas mal discuté, il me semble que c'est un souci récurrent, le surinvestissement.
Ce qui m'étonne, par contre, c'est que tu te tournes vers ici pour en discuter. Tu n'as pas de collègue de confiance ? Vous n'avez pas de soutien psy possible, dans la structure où tu es ?
Pouvoir parler de ses difficultés avec un membre ou un autre de l'équipe m'avait semblé être essentiel, dans ce secteur. Personne n'est blindé à 100%, et personne n'est Superman, alors c'est normal.
Ou alors, est-ce que tu estimes que les difficultés que tu rencontres sont liées à ta douance ?

Quoi qu'il en soit, est-ce qu'il t'est possible de déléguer une partie de tes tâches ?
Est-ce que tu es décideur au niveau des projets que tu mènes ?

Quant à savoir si tu dois changer de métier, c'est à toi de voir, mais il y a peut-être plus simple et moins "coûteux". En fait, tu donnes l'impression d'être attaché à ce travail.
Ce que je pense, c'est que tu ne "dois" rien, et surtout pas "faire avec". Il y a un problème, il doit être solutionné, et quand il le sera, ça ira comme sur des roulettes. Non ?

Ce que je pense aussi, c'est que...
loullig a écrit:Car la réalité est que je me noie, je m'épuise dans ce travail. J'ai tellement le besoin de bien faire, j'ai toujours l'impression de savoir ce qu'il faut dire, le comportement à adopter et cela me pousse à me mettre en mode "guerrier" en étant partout. Cela me stress à un tel point...Et le pire, c'est que je me fourvoie car, évidemment, je ne peut pas tout anticiper, je ne peut avoir constamment le bon comportement...
...tu semble déjà avoir fait le tour dudit problème.
Tu demandes si tu dois faire ceci ou cela, mais est-ce que ce n'est pas de soutien, plus que de réponses, dont tu as le plus besoin ?

C'est juste mes deux centimes, hein.

Merci Tesla pour ta réponse.
Tes deux centimes sont appréciés comme il se doit!! Smile

Ahhh, en parler autour de moi, à mes collègues...Cela reviendrait, pour moi, à avouer une faiblesse. Je suis un zèbre qui préfère souffrir en silence...
De plus, ces collègues ont les mêmes problèmes et font avec...Nous en parlons, ils le vivent plus "simplement" que moi.

De plus, je crois, en effet, que ce sont mes "rayures" qui rendent les choses plus "complexes". Voilà pourquoi je me suis tourné vers vous...
Il me semble évident qu'il me faut mieux gérer mon investissement, faire des choix en pensant à moi et non à "ce qu'il faudrait faire"...

Je vais voir si j'en suis capable...

Encore merci et au plaisir. Wink

loullig

Messages : 8
Date d'inscription : 20/11/2015
Age : 36
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité... Empty Re: Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité...

Message par Tesla le Lun 30 Nov 2015 - 17:45

Quand on est seul, nos faiblesses créent des manquements, des bourdes...
En groupe, nos faiblesses sont palliées par les forces des autres et les faiblesses des autres sont palliées par nos propres forces.
Bref, nos faiblesses sont cela qui crée, justement, des dynamiques de groupe et devraient nous pousser vers l'altérité.
C'est normal de ne pas se sentir "complet" seul, c'est même tant mieux : "être complet", c'est être mort, en tant qu'individu.

Pour résumer de manière très simple : go, Jonathan, go go go, je sais que tu en es capable !
Smile
Tesla
Tesla

Messages : 366
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité... Empty Re: Le travail, ou la peur de quitter ma bulle de sécurité...

Message par Invité le Lun 29 Fév 2016 - 1:36

Le travail.... j'en ai déja beaucoup parlé pour m'exprimer, mais j'ai aussi initié plein de chose:
- aujourd'hui j'ai un taf, et je suis en congé encore 2 semaine, plus 1 semaine avant fin mai. Je glande depuis début février a ne faire que ce que je CHOISI de faire.
- j'ai EXIGE et OBTENU qu'on me refasse un bilan annuel, qui a été je l'avoue, une ELOGE
- j'ai dis a mon boss, qui a bataillé dur car il a cru en moi des le 1er jour, que je REGARDAIS ailleur si je trouvais pas mieux
- mon boss, depuis, ça l'a motivé a me donner ce qu'il peut: je sais ce qu'il m'offre.
- j'ai mis mon CV en ligne en décembre, je suis en discussions serieuses pour me faire débaucher, dans des super boites.
- ma compagne bénéficie d'un PDV et du chomage ensuite, pas de contrainte sur le lieu ni financiere

C'est marrant, en fait, toute ma vie est un beau reset qui a commencé en AOUT. J'ai juste l'impression que je suis invariablement éfficace.

Par contre, j'ai toujours la meme peur: voir et mettre en oeuvre des idéaux:
- qui ne sont pas suivit ou gachés
- qui dépassent la situation initialement prévu (ce qui m'arrive assez souvent avec un de mes ancien collegue de travail)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum