Aller dans le mur

Aller en bas

Aller dans le mur Empty Aller dans le mur

Message par Sylphide le Mer 4 Nov 2015 - 18:50

Salut,

je ne poste pas beaucoup, car souvent je ne vois pas à quoi ça sert, et ne m'y décide que par besoin de dire quelque part ce qui me préoccupe pour me délester. Donc désolée de me délester, mais je sais que d'autres ont les mêmes difficultés à savoir ne jamais se sentir bien dans ce qu'on fait, changer de voie à peine on pourrait s'y trouver une place.
Certains n'ont pas la pression de devoir s'assurer un toit par le travail, mais l'angoisse reste à peu près la même je suppose. Pour ma part l'angoisse de ne pas trouver ma voie va de pair avec celle de dépérir, éreintée par la précarité et les maux grandissants, jusqu'à l'état d'épave vivante. Après tout il m'en a fallu peu pour être déjà, vers 20 ans, trop fatiguée et éreintée pour être reconnaissable.

J'ai poursuivi des études universitaires et entamé un docorat. Mes diplomes en sciences humaines ne servent à rien. J'ai travaillé comme secrétaire pour toucher le chomage. Dans ma deuxième année de doctorat, maintenant, je réalise que même avec ma thèse en poche et les faveurs de certains profs, je suis infoutue de travailler au milieu des profs d'université, en affichant le même sérieux, moi qui suis toujours dégingandée, dans l'attitude d'une petite souris amnésique qui n'en finirait pas de s'ébahir de la lumière à l'extérieur de son trou. Donc mon doctorat ne sert à rien. Pendant ce temps là je n'aurai bientôt plus le chomedu. Ma thèse ne me passionne plus vraiment, mais j'ai poussé jusque là par peur des regrets, et c'est toujours pareil : est-ce que je vais me retrouver, à 40 ans, mal dans mes baskets, à me dire "ha j'aurais dû faire cette thèse" ? Est-ce que je me souviendrai alors que je n'avais pas envie de cotoyer le monde universitaire et ses mandarins ?
Je devrais faire une formation pro. Encore une formation, putain j'en ai marre, j'en ai marre...je suis fatiguée des formations, vraiment. Marre de devoir prouver qu'on a plus de compétences que les autres à taper à l'ordinateur du fond de sa chaise, à aligner trois chiffres sur un tableur et autres réalités du travail, toujours dix fois plus simples que ce qu'on te demande d'apprendre Crying or Very sad
Et quand j'aurai un boulot, est-ce que je vais pas avoir envie de tout envoyer valser ?

Sylphide
Sylphide

Messages : 93
Date d'inscription : 30/09/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Aller dans le mur Empty Re: Aller dans le mur

Message par Lyanah le Mer 4 Nov 2015 - 19:43

ça, c'est un risque. Je reconnais mes années de fac, où j'aurais aimé faire un doctorat (mais, faute de moyen, je ne l'ai pas fait) tout en me demandant si j'allais réussir à ne pas péter un câble au milieu des profs qui avaient l'air si chiants, si "vieux dans leur tête", si "logiquement ennuyeux" (et aussi si politisés et rageurs pour trois fois rien, ça me stressait prodigieusement).

Pour le boulot, je n'ai pas réussi à avoir de CDI. Sabotage personnel ? Probablement. J'ai eu 3 CDD d'un an en 6 ans post-études. Du chômage à n'en plus voir le bout. Des soucis financiers tellement gros que j'étais pas juste au fond du trou, j'avais pris la pelle et commencé à creuser. Et puis je me suis dit "allez, prend un autre CDD, un an, et vois ce qui vient après comme projet". Autant dire qu'au bout de 2 semaines je me faisais déjà chier, même si j'apprécie d'être entourée de 2-3 zèbres (dont une avec qui on discute beaucoup de cet état, ça nous rassure toutes les deux).

Mais après ? Je sais que je ne veux pas rester, alors quoi faire ? J'ai pensé concours. Etre encore un peu dans le moule pour noircir une copie et passer un oral, faire "autorité" dans un taff (je serai catégorie A si je réussis), et faire ce qui me plaît hors du taff.

Mais... mais et la fatigue ? Passer 8-10h par jour sur un boulot, ça laisse pas grand chose pour le reste. Et je me sens déjà m'étioler comme ça. Alors ? Tout envoyer valser ? J'sais pas. J'aimerais bien. Mais j'ai la trouille.

Et toi ? Réellement, qu'est-ce qui te ferait triper ? T'as toute possibilité, tous les moyens, des thunes à foison, laisse ton imagination faire. T'as envie de faire quoi ? Rester dans une caverne est une idée faisable. Elever des chèvres dans le Larzac aussi. Devenir boss d'une multinationale aussi. Juste une fois, là, ou même tous les jours, pense à ce que tu voudrais faire si t'avais la possibilité. Crédits illimités.

Et petit à petit, avec ça, tu défricheras le terrain et tu te rapprocheras de quelque chose de faisable. Difficile, peut-être, parce qu'il faudra trimer 14h par jour pour un truc qui a du mal à monter mais ça sera TON projet. Pas de boss pour t'emmerder, des comptes à rendre à toi-même (et au fisc, ouais, bon, ok).

Mais vraiment tente cette idée. Je crois qu'il n'y a pas 50 solutions pour nous, les zèbres qui n'arrivons pas à nous mettre dans un moule, qui avons la tête qui tourne à 100 à l'heure et qui nous ennuyons sans même savoir pourquoi.

Et pour revenir sur
je suis infoutue de travailler au milieu des profs d'université, en affichant le même sérieux, moi qui suis toujours dégingandée, dans l'attitude d'une petite souris amnésique qui n'en finirait pas de s'ébahir de la lumière à l'extérieur de son trou
, je ne pourrais que dire "et alors ? ce sont de vieilles taupes sérieuses et ennuyeuses, sois la petite souris qui sourit et s'émerveille !". Après si tu fais du droit, je suis pas sûre que ça cadre à tous les coups, mais franchement, ça manque de pétillement, les facs. ça manque d'énergie, de spontanéité, d'inventivité, d'émerveillement, de découverte, de calme, d'intuition, de déguingandage ! Very Happy

flower
Lyanah
Lyanah

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Aller dans le mur Empty Re: Aller dans le mur

Message par Sylphide le Mer 4 Nov 2015 - 20:16

Etre auto-entrepreneur alors ?
J'y ai pensé, mais il me semble qu'à part écrire des mémoires universitaires, je n'ai aucune compétence !!

Pour l'heure je prends une grande inspiration et je revois l'ordre des priorités ( je fais ça depuis des années^^)

La ferme dans le Larzac, j'y ai pensé; c'est un sacré pas à passer. Avoir un job alimentaire et écrire, ou faire d'autres trucs, aussi; mais je voudrais pouvoir faire face à l'adversité sans m'endetter, voir même avoi des p'tits un jour, donc faut pouvoir nourrir plusieurs bouches!. Me marrier, j'y ai même pensé!! Laughing mais quand le mec se barre, t'es dans la merde.
Sylphide
Sylphide

Messages : 93
Date d'inscription : 30/09/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Aller dans le mur Empty Re: Aller dans le mur

Message par Manubaliste le Lun 30 Nov 2015 - 18:29

Sylphide a écrit:J'y ai pensé, mais il me semble qu'à part écrire des mémoires universitaires, je n'ai aucune compétence !!!

Bonsoir,

Les compétences s'acquièrent, ce qu'il faut cibler ce sont les domaines qui t'attirent.
Manubaliste
Manubaliste

Messages : 74
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Très précisément ici.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum