Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

5 participants

Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Lun 10 Aoû 2015 - 16:42

Bonjour,

Je lance ce sujet pas spécialement zébresque parce que je me demande qui dans ce forum s'intéresse aux travaux de Carl Gustav Jung, ancien disciple dissident de Freud. Si vous connaissez le MBTI (Myers & Briggs Type Indicator), vous avez touché du doigts ses travaux. En effet Katharine Cook Briggs and Isabel Briggs Myers ont basé le MBTI sur les études publiées sous le titre de "Types psychologiques".

Carl Gustav Jung a développé ses études autour des concepts d'individuation et d'archétypes.
Référez-vous à cette page wikipedia pour en savoir plus.

J'aimerais vraiment discuter avec vous de ses travaux car ils me passionnent et même, échanger nos différentes expérimentations de la phénoménologie du Soi et des archétypes forts que sont l'Ombre, la Persona, l'Anima/Animus.

Hâte de vous lire.
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Invité Lun 10 Aoû 2015 - 23:23

Du peu que j'ai lu de Jung, j'ai tout de suite déceler quelqu'un là capable de traiter de tel sujet.
Si je l'ai bien saisie, l'archétype serait celui qui est capable d'être "psychanalyser", ou plutôt qui "psychanalyse", rendant la complexité des mouvements humain à choses simple. "l'homme est comme ceci, c'est comme ça." Ni sans savoir pourquoi ni comment, il existe selon une image.

Si c'est de cela, le soi ne se développerait pas vraiment par rapport à soi, mais par rapport a quelque choses d'extérieur (l'image), ou plutôt sa création du soi ne ne serait que l'image d'un autre, puisque j'imagine que si lui même s'était construit, il saurait s'expliquer lui même.
Soit les fondations de la construction du soi sont interne, et donc l'être pour crée sa structure doit bien connaitre les fondations, se connaitre.
Soit les fondations de la construction du soi sont externe car il n'est pas en mesure de se crée lui même, se connaitre. Et l'on peut parler donc pour cette dernière proposition que c'est donc un type "psychologique" , pénétré par "l'inconscient", sans conscience que ce n'est pas a partir de ses fondations que cet être repose, mais prenant pour sienne les construction extérieur.

L'archétype ne sait pas s'imaginer (lui même).

C'est un essaie, je ne prétends pas ni éclaircir Jung, ni le comprendre. J'ai bien encore trop peu lu de lui.
J'essaie de construire l'idée après ce qu'il me parait être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mar 11 Aoû 2015 - 9:54

Bonjour Hey Juda.

L'archétype est -de ce que j'ai compris- plutôt un concept qui a trait à une structure psychologique inconsciente, qui quand elle se manifeste amène une charge symbolique couplée d'affect, pouvant nous conduire à agir, en dehors de notre volonté consciente (projections).
Ce contenu inconscient se manifestera alors par le rêve via des contenus tirés de la culture de l'individu mais dont la portée peut être trans-personnelle.
Carl G. Jung a écrit:« Les archétypes sont donc doués d'une initiative propre et d'une énergie spécifique. Ils peuvent aussi, à la fois, fournir dans la forme symbolique qui leur est propre, une interprétation chargée de sens, et intervenir dans une situation donnée avec leurs propres impulsions et leurs propres pensées.

A cet égard, ils fonctionnent comme des complexes. Ils vont et viennent à leur guise, et souvent, ils s'opposent à nos intentions conscientes ou les modifient de la façon la plus embarrassante.

On peut percevoir l'énergie spécifique des archétypes lorsque l'on a l'occasion d'apprécier la fascination qu'ils exercent. Ils semblent jeter un sort. »

C.G. Jung " L'homme et ses symboles ", Robert Laffont, 1964 p 78/79.

Les archétypes qu'il détaille le plus sont :

  • La Persona (le masque sociétal, "faux self")
  • L'Ombre (ce qui aurait pu être, ce qu'on a rejeté)
  • L'Anima / Animus (la dimension féminine pour l'homme, masculine pour la femme ; très différent entre les 2)


La reconnaissance de ces structures autonomes, l'appropriation puis l'intégration de ces structures autonomes sont des phases du processus d'individuation, qui permet d'aller du Moi au Soi.
NB: les types psychologiques interagissent avec ces structures
Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres 79ef8bcd


Wikipedia a écrit:« L'individuation n'a d'autre but que de libérer le Soi, d'une part des fausses enveloppes de la persona, et d'autre part de la force suggestive des images inconscientes. ». L'individuation procède au départ de la réalisation de sa position sociale, c'est pourquoi selon Jung elle ne peut survenir que dans la seconde période de la vie. Jung distingue en effet deux phases de la vie : une première jusqu'à 40-50 ans environ où l'homme a encore assez de volonté et d'illusions sur sa propre mort pour parfaire sa place sociale, s'investir dans son emploi et dans sa vie familiale ; une seconde qui caractérise la fin de son existence et où il aspire à être ce qu'il est : « Chacun de nous ne peut éprouver un réel bien-être qu'en devenant, dès l'âge adulte, le centre d'un système nouveau, après n'avoir été, jusque-là, qu'une particule gravitant autour de l'ancien centre (de la personnalité). »

L'intégration de la persona, ou masque social, est la condition première de la voie d'individuation. Cette phase est critique car des décennies ont assuré la confiance du Moi dans la persona. Viennent ensuite les intégrations dans la conscience des autres instances psychiques. Jung en a décrit quelques-unes, selon les contenus inconscients avec lesquels l'individu a à faire : l'ombre qui contient tout ce que la personne juge moralement répréhensible, l'anima (pour les hommes), ou l'animus (pour les femmes), qui représentent respectivement les valeurs féminines et masculines, les grands archétypes enfin.

Pour Jung, nombre de conflits inconscients à l'origine de troubles névrotiques résultent de la difficulté à accepter cette dynamique qui vient décentrer le sujet conscient de sa position habituelle et le confronter à des parts de lui-même qu'il avait l'habitude d'ignorer.

L'individuation doit enfin intégrer la vision de la mort et de la morale comme dichotomie fondamentale entre le Bien et le Mal. Pour Jung l'individuation exige de mettre fin au conflit moral du positif/négatif, qui sont des données morales et sociales, non psychiques, l'inconscient ne les distinguant pas. Jung n'exprime pas par là la renonciation à toute forme de morale, mais à ne pas juger ses actes ou ses pensées en termes moraux, mais à en reconnaître la dimension personnelle.
Dans ce passage, il est bien dit que nous sommes poussés (par nous-mêmes) à nous "individuer" vers 40-50 ans (c'est cette fameuse crise de la mi-vie, qui n'est qu'une étape obligée). Sauf que pour ma part, j'ai le sentiment, l'impériosité même, de me tourner vers ça depuis déjà 3 ans (mes 28 ans donc). Sauf que... je ne peux que travailler de manière consciente. Si cela passe par le rêve, m'expliquer pourquoi je ne me souviens *CLAIREMENT* de seulement 4 rêves ! Quand je dis que je m'en souviens, c'est très net. Ce n'est pas un souvenir vague, flou d'un simple synopsis. Je me souviens *PARFAITEMENT*, dans le moindre détail de ces rêves et j'y décèle une charge symbolique forte même si l'ampleur et le détail de l'explication m'est accessible que dans une faible mesure.
J'ai évolué mais je ne pense pas avoir intégré proprement dit ces archétypes.
---
EDIT: D'ailleurs, je me permets de citer ici la description de mes rêves : https://www.zebrascrossing.net/t8322p80-vos-reves-ils-ont-l-air-de-quoi#977103
---
Quelle est votre expérience par rapport à ça ?


Dernière édition par panda31 le Mar 11 Aoû 2015 - 11:41, édité 1 fois (Raison : ajout du lien vers mes rêves)
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Ayla Mar 11 Aoû 2015 - 11:14

Ne remonte en conscience que ce qui peut émerger. 
Chaque rêve est comme un courrier de l'inconscient adressé au conscient.
4 rêves clairs et précis, c'est déjà un bon matériel pour faire un pas de plus dans la connaissance de Soi. 
Rêve = un bon moyen de dialoguer de Soi à Moi. 

L'image que j'ai, pour s'individuer c'est un peu comme un puits avec un seau. Chaque chose que l'on parvient à faire remonter du puits et éclairer par la Conscience permet d'élargir la conscience de Soi. (ce qui était inconscient devient conscient)

ndrl: pour ma part, j'ai plongé dans le puits à mes 25 ans. ou tout du moins me suis rendue compte (4 ans plus tard) que j'étais plutôt dans le fond qu'à la surface. La chute m'a fait exploser mes Persona qui m'avaient menées jusque là (la ptite fille douée, intelligente, forte, démerdarde, qui peut quand elle veut...)

Me suis retrouvée/sentie perdue au coeur de mes profondeurs.
J'essayais de me dépatouiller, de conscientiser/comprendre, mais ce que j'étais avant ne pouvait plus élaborer ce que je me faisais vivre.

En jungien, avec du recul : à trop avoir contenu/refoulé mes parts d'ombres, je leur ai laissé le champ libre durant 4 ans. Sensation de morcellement. La partie de moi que je connaissais était éffarée, épuisée, alors que d'autres pendants de Moi faisaient surface (la pute, la fille soumise, la bonne mère, la sorcière : JE ne m'y retrouvais pas = le vécu était juste douloureux, une souffrance de femme impuissante happée dans une situation déplorable qu'elle voulait transformer +++ => l'ego a lutté mais j'ai du baisser les armes, pour mon plus grand bien today)

Mon animus...Je l'ai réintégré/accepté l'année dernière. Quand j'ai pu reconnaître tout ce que je voyais/sentais de mon compagnon (et qui m'effarais littéralement) comme une part de moi également. Ma part masculine blessée et tordue à mort, la part masculine que j'ai introjecté de mon grand-père incestueux enfant. Et arrêter de me battre à l'extérieur de quelque chose dont je ne voulais pas dans mon intérieur. C'est là. Ca sera toujours là. Et maintenant que je ne lui fais plus la guerre, je suis plus en accord avec moi, et cette part m'est utile en cas de besoin. Face à pervers, je peux l'être en conscience (avec dégoût néanmoins) pour ma propre survie/défense.
Mais JE ne suis pas uniquement cette part.
Elle a pris trop de place pendant trop d'année, psychiquement, c'était fatigant et obscédant, et laissait peu de place au reste.

L'animus/anima est une part de l'Ombre, mais elle contient beaucoup d'autres éléments/archétypes, et quelques trésors aussi.

Dans l'Ombre, tout ce qui n'a pas été autorisé enfant. Tout ce qu'on a pas pu exprimer pour être aimé/protégé de ses parents => il fallait correspondre au mieux au spectre de leurs attentes. Sinon, ils ne nous reconnaissent pas. (de là naissent les névroses et conflits internes à mon sens : pour me construire, je ne dois/peux pas être Moi  drunken)

En plus de mon animus guerrier enragé, dans mon ombre, j'ai rencontré "mon étranger" : un archétype féminin, entre la sorcière et la bonne mère aux gros lolos/bonne chair/bon cul. 
J'ai été surprise de cette découverte. 
Et elle m'aide aujourd'hui à me sentir femme.
(les sorcières, on les baise ou on les tue => je l'avais donc refoulée dans mon ombre par peur et par protection). 

Dans mon ombre, j'ai également retrouvé mes capacités artistiques (non encouragées/reconnues enfant), qui m'ont sauvé et permis de m'exprimer à défaut de mots durant cette plongée).

Le Soi, c'est le centre. Le Soi, pour moi, c'est le savoir commun universel engrammé dans le noyau de chaque cellule (le génome serait porteur de l'inconscient collectif? si on se penche dessus, les gènes se mettent à s'exprimer un peu plus. sinon, ils ne s'expriment pas forcément, au détriment d'autres gènes utiles à la survie dans ce monde "hostile". bon ,là je pense à haute voix sur le clavier...ça serait à cogiter, mais ça me semble pertinent quelque part). 

L'expression de Soi permet donc un accès à quelque chose d'universel.
Je l'ai constaté il y 4 ans, quand j'ai entamé des études de psycho, et que mon intention était de me recentrer sur Moi pour comprendre et apaiser le merdier dans lequel je m'étais fourré.
Ce plongeon en Moi m'a reconnecté d'une manière toute autre à autrui, et à l'Univers. Le coeur de Soi mène au coeur de l'Univers. C'était déroutant, et me suis sentie folle pendant une bonne année, tellement ce n'était pas encore entendable par mon être. Maintenant, j'assume cette part de pensée/sensation, et n'ai plus la sensation de délirer.

Le hic, c'est quand le Moi s'identifie complètement au Soi => perte d'identité et noyade dans l'inconscient collectif.
Le hic, c'est quand le Moi est complètement clivé du Soi => coupé du monde et dans sa seule réalité.

L'individuation, c'est un peu comme sortir de la matrice, en conscience, comme dans Matrix Smile

Je parle plus de mon vécu qu'en théorie, mais je me permets d'en parler parce ça colle à ce que je peux lire. Et je suis plus pour le partage de vie que pour un discours professoral, qui touche les neurones plus que la chair le plus souvent.

Les cellules savent, et résonnent/ondulent à ce qu'elles ont besoin d'entendre.

NB: autre hic. ce morcellement, je l'ai éprouvé car mon Moi n'était pas construit. Derrière ma persona, "Je" s'est demandé toute sa vie qui il était. 
Le jungien me parlait beaucoup et m'attirait, mais pas suffisamment construite donc pour m'individuer, vu que Je n'étais pas encore née.

En amont de cette quête personnelle d'accès à Soi, risquée dans mon cas (j'aurai vraiment pu me noyer), si troubles archaïques il y a (entendez lien bébé-maman engouffrant ou tentatulesque), freud et jung n'y peuvent pas grand chose. 
Il faut d'abord la base. Notions qui m'ont donc sauvées, et que j'ai trouvé auprès de Ferenczi, Weldmann (haptonomie), Klein, Winicott and Co.

J'ai pu à nouveau assembler les pièces de mon puzzle explosé, nommer puis me désidentifier de la mère engouffrante, et ne plus être effrayée par ce Soi aspirant/aliénant, grâce à ces notions fondamentales de base, de sécurité, qui m'ont permis de me trouver.


Voila. Partage spontané. Peu organisé. Mais c'est ce qui m'est venu de bon matin à la découverte de ce fil. 
En espérant ne pas vous avoir noyée dans mon récit^^
Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 36
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Mag Mar 11 Aoû 2015 - 11:31

Bonjour ! Very Happy
panda31 a écrit:
Quelle est votre expérience par rapport à ça ?
J'aimerai te la raconter,
... j'en ai mis tellement de bouts par ci par là de cette histoire qu'en faire une synthèse me prend déjà la tête !
D'autant plus que cette voie ne fini jamais et me demande en ce moment toute mon attention physique émotionnelle et mentale pour ne pas justement louper le nouveau tournant...
Le seul sujet que j'ai ouvert sur ce forum est celui des archétypes dans le salon des intuitifs ici : https://www.zebrascrossing.net/t12119-ces-parties-de-nous-les-archetypes-ou-images-primordiales
cela fait 2 ans ...depuis bien des tempêtes ont passées sous les ponts Pété de rire Il me faudrait le relire pour voir s'il répond aux questions que je perçois en toi !
Relire aussi plus attentivement tes deux longs post pour trier des levées d'objections sur ce que je perçois de manière différente Very Happy
@plus Wink


Mag
Mag

Messages : 3860
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 74

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mar 11 Aoû 2015 - 11:31

Merci pour ton partage Isam, très éclairant.

Isam a écrit:
Chaque rêve est comme un courrier de l'inconscient adressé au conscient.
4 rêves clairs et précis, c'est déjà un bon matériel pour faire un pas de plus dans la connaissance de Soi.
Rêve = un bon moyen de dialoguer de Soi à Moi.
Oui, c'est sûr. D'ailleurs, à noter que les premiers ont été très rapprochés. J'en ai fait une interprétation d'abord intuitive (par associations), puis j'ai fouillé avec les concepts jungiens de ma petite interprétation. Très troublant d'ailleurs ce contact à l'âme. Un de mes rêves est toujours un mystère mais je ne l'ai pas refait depuis.
Isam a écrit:
pour ma part, j'ai plongé dans le puits à mes 25 ans. ou tout du moins me suis rendue compte (4 ans plus tard) que j'étais plutôt dans le fond qu'à la surface. La chute m'a fait exploser mes Persona qui m'avaient menées jusque là (la ptite fille douée, intelligente, forte, démerdarde, qui peut quand elle veut...)
Pareil. Mes 25 ans ont sonné comme le glas de ma vie passée sans m'interroger.
Quels ont été les phénomènes ? Qu'as-tu vu, senti, ressenti, entendu ? Le déclenchement "symbolique" ?
Isam a écrit:Ce plongeon en Moi m'a reconnecté d'une manière toute autre à autrui, et à l'Univers. Le coeur de Soi mène au coeur de l'Univers. C'était déroutant, et me suis sentie folle pendant une bonne année, tellement ce n'était pas encore entendable par mon être. Maintenant, j'assume cette part de pensée/sensation, et n'ai plus la sensation de délirer.
Quels sont les éléments qui t'ont fait pensé être folle ? ou du moins différente ? Peux-tu décrire sans rentrer dans les détails intimes stp ? Juste pour cerner la phénoménologie, les schémas derrière l'expérience vécue ? (n'hésite pas à m'envoyer bouler Very Happy)

Quoi qu'il en soit, tu as du courage, la route n'est sans doute pas finie.

Ce que j'observe sur mon propre cas c'est que j'ai des périodes qui se prêtent à la plongée en Soi, à travers les différentes couches, qui me poussent, me tirent, me privent, me donnent. En ce moment, j'ai l'impression que mon Ombre a resurgi, plus forte que jamais. Une résurgence. C'est violent, je rejette tout. Mon monde, mon travail, Le Monde, La nécessité du Travail. J'en souffre ! J'ai besoin / désir de simplicité, de connexion au Monde Naturel (Gaïa, me voilà). Rien dans mon environnement direct ne veut ça. Peut-être l'ai-je toujours voulu... D'où les manifestations de mon Ombre ?
Quant à mon anima, elle reste un peu un mystère. J'ai peur de l'affronter. J'essaie de "lui parler". Mais elle me résiste. Je n'ai d'ailleurs rien réglé de mes rapports à ma mère (protectrice, névrosée par certains aspects, m'a remplie de projections pendant l'enfance mais m'a aimé énormément, trop proche d'elle).

Et rassure toi, tu ne m'as pas noyé, je nage assez bien Smile
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mar 11 Aoû 2015 - 11:37

Bonjour Mag,

Oh oui stp, j'ai hâte de lire ton vécu au prisme de l'analyse Jungienne. Et de cerner les schémas relevant de l'individuation (et pas forcément du développement zébré, difficile ça !)

A bientôt
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Invité Mar 11 Aoû 2015 - 11:59

Tiens, c'est drôle. Se matin, avant mon reveil, j'ai rêvé que j'étais dans la maison de mon enfance... maison complétement délabrée qui m'est apparu étrangère. Je volais ce qui me restait de souvenirs : des jeux, des livres. Et il y a mon père au loin qui m’appelait "Reviens, qu'est ce que tu fais ?"

J'imagine que j'ai franchi une étape.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Ayla Mar 11 Aoû 2015 - 12:41

Tiens, c'est drôle. Se matin, avant mon reveil, j'ai rêvé que j'étais dans la maison de mon enfance... maison complétement délabrée qui m'est apparu étrangère. Je volais ce qui me restait de souvenirs : des jeux, des livres. Et il y a mon père au loin qui m’appelait "Reviens, qu'est ce que tu fais ?"

un nouveau regard sur d'où tu viens? et que tu laisses en emportant l'essentiel pour te reconstruire?

Un de mes rêves est toujours un mystère mais je ne l'ai pas refait depuis. 

si tu le souhiates, tu peux me le faire partager en MP, je te donnerai mes sensations. et tu en feras ce que tu voudras...

Quels ont été les phénomènes ? Qu'as-tu vu, senti, ressenti, entendu ? Le déclenchement "symbolique" ? 

C'est un changement de vie privée qui m'a fait plonger dans l'intemporalité. 
Avec du recul, j'ai replongé dans mon enfance de bon coeur et sans m'en rendre compte.
Regressé petit à petit, defait un à un toutes les élaborations que j'avais mise en place enfant jusqu'à me retrouver dans l'état de choc de moi petite, horrifiée et sidérée.
Tout ce temps, Je sentais que ça tournait pas rond, et je tentais, comme à monhabitude d'y mettre du sens avec les différents protagonistes qui eux me déroutaient de plus en plus.
Je sentais que le passé se collait au présent, quelque part.
Je ne voulais pas fuir. C'était à vivre. Et je voulais y arriver. Résoudre, transformer enfin ce que je n'avais pas pu résoudre/transformer/éviter enfant.

Illusion impossible, que j'avais mis en leit-motiv principal dans ma vie. Elle n'avait pas de sens si je ne me penchais pas sur cet aspect là. (ce qui m'a fait me mettre en arrêt. j'ai préféré essayer d'y voir plus clair dans mes choix et mes pulsions que de tenir sans goût une vie pro et sociale.)

C'était très boulgi-boulga mes ressentis. Je n'identifiais pas tout. Cherchait à tempérer cette boule d'émotion qui menaçait d'imploser/exploser, et ne pas faire péter celle que j'avais en face. Je subissais, re-éprouvais (la encore avec du recul), ce que j'ai traversé enfant.

Donc, le déclenchement symbolique, si je résume, c'est d'avoir quitté la sécurité de papa-maman (mon mec d'avant mon ex), pour essayer de vivre heureuse avec pépé (l'ex qui me désirait plus plus mais qui ne me respectait aucunement).

Chose "bizarroïde", c'est le seul partenaire où je n'ai pas pensé consciemment à mon grand-père pendant 3 ans. Toutes mes relations précédentes, ce grand-père était omniprésent et ne facilitait pas les rapports intimes.
Je peux te dire que quand j'ai tilté en conscience mes intentions illusoires, ça m'a fait berk...
Jusque là, ça luttait en dedans. Je prenais du plaisir, et je sentais que ce n'était pas juste pour autant. Le corps voulait/aimait/se laissait aller, la tête/le coeur disaient "mayde! alerte!"

Je sais pas si ça répond à ta question...

Quels sont les éléments qui t'ont fait pensé être folle ? ou du moins différente ? Peux-tu décrire sans rentrer dans les détails intimes stp ? Juste pour cerner la phénoménologie, les schémas derrière l'expérience vécue ? (n'hésite pas à m'envoyer bouler Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Icon_biggrin)

Mon début de formation psycho (école expérentielle, rien à voir avec les bancs de la fac!! Smile)
Le principe de cette école : on te fait goûter à toutes les psychothérapies qui existent sur le terrain actuel, avec quelques notions théoriques => tu touches/goutes à tout, mais tu maitrises rien.
Si t'as pas un bon suivi psy à côté...aie aie aie...

Ecole qui délivre un diplome pochette surprise. Loin de former des bons thérapeutes (voire même effrayant d'en imaginer certain(e)s en cabinet!). M'enfin, c'est pas mieux en médecine ou à la fac il me semble...
Pour le soin, si tu n'as pas une bonne conscience de toi, tu fais des dégats!!

Bref, donc, les premières approches (méditation, art-thérapies, tests de personnalité) => ont juste accéléré mon processus de déstructuration en activant mon (r)éveil énergétique.
J'ai eu la sensation de délire mystique. Je dis sensation, car je n'ai jamais perdu pied, ni conscience de la réalité.
C'était genre : "tiens, je me prends pour Dieu ou la Vierge Marie, y'a quelque chose qui cloche là!" Smile de par les sensations internes que je touchais pour la première fois (connection au Soi il me semble), et du fait de laisser plus de part à mon instinctivité, mes sensations (avant, je rationnalisais ++ et je ne me laissais pas "divaguer")
Je laissais mon corps bouger, exprimer, ressentir.
Avant, je ne me laissais même pas danser, tellement j'étais dans le controle (il ne fallait pas que ça se voit, il ne fallait pas attiser le désir...)

Donc mon corps faisait, ma tête n'y comprenait rien ou était horrifiée, enragée de constater les dégats, la souffrance. Je ne voulais pas ressentir ça!!
Je voulais du bon, moi!!

Je ne pouvais plus regarder la tv sans être aspirée dans mon espace interne, je ne me sentais pas cohérente, confuse, personne ne pouvait accueillir mon état sans être effrayé (tu devrais te faire soigner, attention, mais non, regarde la vie est belle...) ce qui m'isolait encore plus. Je ne choisissais pas de vivre ce que je vivais. J'ai choisi par contre d'essayer d'y comprendre quelque chose, sinon, je tuais une partie de moi, et n'allait pas vivre bien vieille. 
Sans but, sans sens, à quoi bon?

Ma folie au final était de m'écouter, de tenir des trucs intenables le temps de pouvoir évoluer. De chercher à transformer l'enfer en paradis.
Le commun des mortels fuient cet état.
Banalisent l'infernal et te traitent de dépressif ou de timbré ou de maso si tu soulignes ce qui n'est pas juste. Ils baignent dedans et vont se distraire en consommant, baisant, buvant...
J'ai beau eu essayer ces solutions de fortune, ça ne m'enlevait pas de l'esprit que ça ne tournait pas rond.

Sans la bonne écoute, tu te sens seule et folle au milieu de cet environnement.
Aujourd'hui j'ai décortiqué mon boulgi-boulga, et je sais que mes sensations sont justes. (si je sens que c'est chaud, c'est que c'est chaud...si je sens que c'est pas bon, c'est que c'est pas bon. si enfant, on t'a fait penser le contraire...y'a de quoi te sentir timbrée là encore)
Avant, de me méfier de 99.99% des propos des gens, je me sentais parano. aujourd'hui, je sais que je ne m'entourais pas des bonnes personnes, et que j'avais toutes les bonnes raisons de me méfier.

Quant à mon anima, elle reste un peu un mystère. J'ai peur de l'affronter. J'essaie de "lui parler". Mais elle me résiste. Je n'ai d'ailleurs rien réglé de mes rapports à ma mère (protectrice, névrosée par certains aspects, m'a remplie de projections pendant l'enfance mais m'a aimé énormément, trop proche d'elle).

Je t'inviterais plutôt à l'inverse, la laisser s'exprimer.
Jung le faisait beaucoup durant sa crise psychotique (cf le livre rouge).
Dialogue entre différents protagonistes, en mode écriture libre. 
Tu lui poses une question, et tu te laisses écrire la réponse, quelle qu'elle soit (insulte, gribouillons, phrases semblant incohérentes...
Si tu l'as "séquestrée"/fui/reniée durant des années, elle doit pas être ouverte des masses au dialogue pour le moment^^. Peut-etre si tu peux accepter cet état de fait et cette bizarrerie, le dialogue s'instaurera petit à petit.

Note tout ce qui vient. Laisse toi aller (au moins par écrit, sinon à haute voix) à tout ce qui émerge. Petit à petit, tu pourras identifier qui s'exprime.
Déjà, ça te permettra de voir, d'entendre si tu le verbalises à haute voix. Quand tu entends, tu as de nouvelles images, et donne de nouvelles perspectives.

J'dis ça spontanément, là encore. Y'a pas de "y'a ka, fo qu'on". Prends ce qui te résonne dans mes propos.

En tout cas, je partage volontiers.
Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 36
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Mag Mar 11 Aoû 2015 - 13:11

Encore une fois j'ai aimé te lire Isam Very Happy
... et me lire aussi :
https://www.zebrascrossing.net/t12119-ces-parties-de-nous-les-archetypes-ou-images-primordiales#542572
..//.. Quand un archétype malaxe la vie il s'y prend tout au long des âges de cette vie, et il la transforme et se transforme lui même, le rapport à avoir avec "ces engins" c'est une dialectique sinon c'est une possession !
Cela me fait tout chose de lire cela près d'un an et demi plus tard, car le monde archétypal que je brasse en ce moment dans ma vie pourrait être celui de la possession et du vampirisme d'énergie...
Je croyais juste nettoyer l'ombre portée de parents possessifs projetée sur leur enfant qu'il ne le laissent pas vivre sa vie mais le noie sous leurs vécus, leur narratif, leurs exigences...
Descente de fractale :
Moi aussi j'ai besoin des énergies naturelles de la Terre en ce moment et m'en prive !
...
Or j'ai appris d'elles et par elles à supporter les fortes descentes des grandes "guidances-inspirations" qui m'ont menées à changer de vie pour aller vers des formes de vie plus conforme à ce que j'aime, quitte à tourner le dos à la société dans laquelle j'étais enfermée. J'ai trouvé d'autres gens, vécu d'autres socialisation... mais après avoir fait le saut...
Il est dit que seul le Soi comprend le soi...
C'est moi qui met une majuscule et une minuscule à cette phrase !
Fractales conceptuelles...
hier j'écrivais cela en résonnance à une partie d'un post d'Ours qui parlait d'une personne qui se droguait pour supporter les "interférences d'en haut" j'avais envie de dire :
le poids des mots se fait léger quand vibre la vie de celui qui les écrit/prononce.

La vibrance engendre à ma lecture des harmoniques, tant dans les basses, que dans les aigus, les mots font alors surgir des embryons de co-naissances... Peut être deviendront elles des mots, ce qui n'est pas sûr : ce n'est pas obligé.

Je m'émerveille depuis l'histoire de "faire bouger la structure", que j'ai raconté ailleurs, de la précision du mouvement de la vie, sa fureur du détail infinitésimal, que seule une attention multiniveaux : temporelle et vibratoire peut capter. C'est pourquoi certains "décrits" de vie, qu'ils soient miens ou d'autres, me parlent mieux que des textes empruntés aussi beaux soient ils, ou même des films...

Des traces de pas dans le sable, que la mer n'a pas encore emportées, me parlent ainsi... Je peux y regarder chaque détail d'ombre et de lumière sans avoir à supporter le poids de ceux qui les ont posés, le sable m'en donne l'essence : une vie est passée par là…

Ce qui m'émerveille c'est de voir émerger ce que la signature que j'ai choisie exprime, il y a dans ton récit un élément de mes prises de consciences actuelles : celui qui tourne autour de l'effroi au contact avec l'hyperconscience, que je commence à peine à comprendre chez les autres…

Comme je remercie ma vie de m'avoir apprivoisée avec de vrais lézards, de vrais caméléons, de la vraie foudre, de la vraie tempête et d'autres vrais moments d'effrois où j'ai traversé le voile et qui m'ont amenés à fréquenter innocemment et avec gratitude cette hyperconscience dans son aspect naturel et sain…
Comme je suis contente de ne pas avoir classifié cela, mais de l'avoir vécu assez longtemps pour que cela s'imprime en moi en conscience (épigénétique ?)…

Une autre étape est à franchir, je le sent, et en aborde à peine le fait d'oser en prendre la responsabilité…
Je la manie doucement, dans des éléments anodins qui pourtant me font peur, car ma vie précaire leur donne l'importance qu'une vie aisée balaie sans peine…

Oui je crois que je comprend une nouvelle couche de ce qu'il y a derrière la voie de l'individuation Jungienne : oser prendre la responsabilité de sa vie face à l'hyperconscience, sinon elle nous balaie or la vie est énergie en mouvement, la conscience est énergie statique, entre les deux la désespérante tentative de figer le tout en une représentation stable : ridicule à tous les coups !
La contemplation me met au milieu du mouvement dans l'espace de la conscience, son hypervitesse me donne l'illusion de la stabilité, si je ne veux pas la saisir mais continue à baigner dedans la laissant me traverser, me forger, acceptant que ce moi, éphémère comme une mince membrane délimitant ma vie, soit porté par le vent tandis que par l'intention choisie je donne un corps à mon être… Peut être est ce ça la responsabilité : l'intention choisie placée au niveau du coeur conscient en faisant le nouveau moteur de l'intelligence... ??

et le tél à sonné : une amie de 4 ans de plus que moi me témoignait de son dernier passage à travers un vortex de mort renaissance... je lui ai lu ce texte... elle a capté, m'a remercié, ce que je lui ai renvoyé avec des frissons dans le dos...
...


Dernière édition par Mag le Mar 11 Aoû 2015 - 13:32, édité 2 fois
Mag
Mag

Messages : 3860
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 74

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Invité Mar 11 Aoû 2015 - 13:13

Isam a écrit:
Note tout ce qui vient. Laisse toi aller (au moins par écrit, sinon à haute voix) à tout ce qui émerge. Petit à petit, tu pourras identifier qui s'exprime.
Déjà, ça te permettra de voir, d'entendre si tu le verbalises à haute voix. Quand tu entends, tu as de nouvelles images, et donne de nouvelles perspectives.

J'dis ça spontanément, là encore. Y'a pas de "y'a ka, fo qu'on". Prends ce qui te résonne dans mes propos.

En tout cas, je partage volontiers.

je me rappelle d'une fois où j'ai parlé à mon anima. Elle m'a demandé d'aller au cimetière de Montparnasse, et me recueillir sur la tombe de Dreyfus....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mar 11 Aoû 2015 - 13:46

En termes d'événements et de sensations ces temps-ci, c'est bizarre.
Tout mon être est stressé. Je remue beaucoup (mes jambes doivent bouger en permanence), je suis anxieux sans raison particulière, j'ai une espèce de haine démesurée pour ce que j'appelle le système débile (tout ce qui n'a pas de sens et qui est partout autour de nous) et leurs représentants, je défie l'autorité partout où je la vois sauf si je peux admirer une personne la représentant.
C'est assez récent tout ça. J'avais l'impression d'avoir progressé vers un calme qui avait comme bases mon évolution. Et d'un coup, rupture. Crise. Je ne la comprends pas. C'est horrible (pour moi et ma femme). Sans que j'y pense, l'idée d'une vie PLUS SIMPLE TOURNEE VERS LA QUETE DE SENS devient une obsession. J'ai besoin de savoir que j'aide ma communauté, sur le long terme, que toute action sert à quelque chose. Tout ce qui n'a pas de sens devient un ennemi à détruire. Autant dire que je me sens bien stressé. Et mon corps réagit à tout ça : un aphte abominable qui a creusé ma gencive pendant 1 mois, des maux de tête, un malaise, du psoriasis en masse, etc.

Tout mon être exige que je comprenne ce qui se passe et que je m'y adapte. Je ne vois pas encore le début du chemin. Je dois me parler oui. Je vais essayer d'enclencher le dialogue. Ca me parait à la fois absurde et génial. Absurde car relevant de la pensée magique mais génial parce que ça m'apparaît en te lisant comme une évidence.

Et ce besoin de connexion à la Nature... puissant, chaque fois que j'y pense j'ai cru sentir l'odeur de terre mouillée (mais vraiment, c'étant prégnant)
Ciel
Eau  -  Panda31-  Air
Terre
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mar 11 Aoû 2015 - 13:47

Molina a écrit:
je me rappelle d'une fois où j'ai parlé à mon anima. Elle m'a demandé d'aller au cimetière de Montparnasse, et me recueillir sur la tombe de Dreyfus....
Bonjour Molina

Et tu l'as fait ? Si oui, que s'est-il passé à la suite de cet événement ?
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Invité Mar 11 Aoû 2015 - 13:56

panda31 a écrit:
Molina a écrit:
je me rappelle d'une fois où j'ai parlé à mon anima. Elle m'a demandé d'aller au cimetière de Montparnasse, et me recueillir sur la tombe de Dreyfus....
Bonjour Molina

Et tu l'as fait ? Si oui, que s'est-il passé à la suite de cet événement ?

Très sincèrement j'ai eu la flemme... C'était durant une période de révision (c'est toujours durant mes périodes de révisions que je fais des trucs bizares).

Je regrette un peu en fait.

Mais bon à vous lire, ça me donne envie de recommencer mes "expériences".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mar 11 Aoû 2015 - 14:03

Petite madeleine à l'instant.
Je me suis souvenu de 2 visions, obtenues quasi-immédiatement l'une après l'autre.

1/ Le réveil du Phœnix ou Dragon
Je suis accroupi, la tête baissée entre mes genoux. Je suis gris, tout est noir. D'un coup, je ressens une vague d'énergie qui s'échappe de mon Centre dans toutes les directions, provoquant un halo clair autour de moi, ma tête se cabre mon haut du corps aussi, dans un tressautement qui me marque encore aujourd'hui. Je sens qu'en même temps Ma Créature s'étend du bec/museau aux ailes. Elle est lumineuse.
Je reviens à moi avec une interrogation : "Tant mieux si c'est le Phœnix, c'est que tu évolues. Mais cela peut aussi être le Dragon, qui annonce une régression. Qu'en est-il ?"
Sentiment : Fierté prématurée...

2/ La goûte d'eau ignée
Fond gris, tout est gris : une étendue d'eau épaisse (dans ma tête j'entends : "c'est de la roche liquide, pas fondue"). Une goutte tombe dans cette étendue illimitée. J'entends encore en y repensant le son clair de la goutte tombant dans l'étendue d'eau épaisse, eau ignée.
Un sentiment de grand calme m'envahit alors. J'ai pu me remémorer cette vision plusieurs fois ensuite et cela suffisait dès que j'entendais le son à me calme profondément.
Fini depuis 3 mois.


Dernière édition par panda31 le Mar 11 Aoû 2015 - 14:04, édité 1 fois (Raison : aurthograffeux)
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mar 11 Aoû 2015 - 14:10

Molina a écrit:
Très sincèrement j'ai eu la flemme... C'était durant une période de révision (c'est toujours durant mes périodes de révisions que je fais des trucs bizares).
Je regrette un peu en fait.
Mais bon à vous lire, ça me donne envie de recommencer mes "expériences".

Tu vas rire mais je viens d'essayer de parler à mon Anima, en laissant tout venir, en ne censurant rien. C'est très troublant. Vraiment !
Et si je ne me suis pas laissé abusé, elle m'a donné rendez-vous ce soir. Je ne sais pas quoi en penser. Et elle m'a dit qu'elle s'appelait Aïa. Bizarre...
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Ayla Mar 11 Aoû 2015 - 14:54

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Oadulp5ebea

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Aluopd5ebf1 Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Uplaod5ebf2

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Dopual5ebef

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Duploa5ebf0

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Paluod5ebed Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Adpulo5ebee
Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 36
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mar 11 Aoû 2015 - 16:29

Merci pour tes notes.
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Ayla Mar 11 Aoû 2015 - 16:56

Ayla
Ayla

Messages : 562
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 36
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mer 12 Aoû 2015 - 9:16

Oh lala! Mais c'est génial !
J'ai commencé en début d'année (2 mandalas à ce jour, pas encore colorés).
Ce travail que tu as entrepris me parle. Il va falloir que je me lance !
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Mag Mer 12 Aoû 2015 - 12:36

C'est super j'aime à lire vos échanges ! Et que "ça" avance sans moi ! J'en suis toute guillerette : Vie est formidable et merci à vous de l'honorer ainsi dans la transformation vers l'être en soi qui devient vraiment en soie ... une fois appris la traversée des vortex de la multi-naissance Very Happy
Belle journée à tous ceux qui lisent ce fil Very Happy
Mag
Mag

Messages : 3860
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 74

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mer 12 Aoû 2015 - 12:44

Mag a écrit:C'est super j'aime à lire vos échanges ! Et que "ça" avance sans moi ! J'en suis toute guillerette : Vie est formidable et merci à vous de l'honorer ainsi dans la transformation vers l'être en soi qui devient vraiment en soie ... une fois appris la traversée des vortex de la multi-naissance Very Happy
Belle journée à tous ceux qui lisent ce fil Very Happy
Bonjour Mag

Je suis toujours volontaire pour échanger avec toi sur ton expérience sur ces phénomènes intérieurs. J'imagine en plus que comme nous avons des âges différents (à 38 ans près hein Smile), les expériences sont différentes.

Hâte de te réintégrer dans nos échanges Smile
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Marie Luise von Franz

Message par azugadiu Mar 5 Jan 2016 - 23:52

Bonjour,

pardon de faire du flood (qui dans le fond n'en est pas vraiment), mais je souhaiterais m'adresser à Mag. J'aurais des questions à vous poser, car je suis en train de lire votre post sur les archétypes, et vous parlez de Marie Luise von Franz. Malheureusement je ne peux pas vous contacter, ni répondre au sujet sur les archétypes, car je suis nouvelle sur le forum.

Pourriez-vous me contacter? J'aimerais bien avoir quelques renseignements de votre part concernant ML von Franz.


Merci d'avance!!!
azugadiu
azugadiu

Messages : 4
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 28
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par azugadiu Mer 6 Jan 2016 - 20:25

Salut Panda31,

merci pour ton message (apparemment je ne peux même pas répondre directement à ton MP), c'est assez frustrant. Je répondrai donc ici.

Bonne année à toi Smile

En fait, je fais des études d'allemand et nous travaillons sur le croisement de littérature et de savoirs. En l'occurrence, il s'agit d'analyser des contes à travers les travaux de Jung et sa conception d'inconscient collectif, archétypes, etc...

Parmi les ouvrages qui nous sont référés figure un livret de Marie Luise von Franz qui fut la disciple de Jung. Problème, cet ouvrage est en allemand, et comme la psychanalyse de Jung comporte toute une logique qui est encore trop floue pour moi, je suis complètement perdue, je cherche à échanger sur les travaux de Jung, et j'espère trouver des personnes qui pourront éclairer ma lanterne... Visiblement je suis plutôt bien tombée en atterrissant ici.

Nous étudions donc l'analyse des contes (précisément ceux des frères Grimm) d'après le point de vue Jungien. Les travaux de ML von Franz sont justement constitués des analyses précises de certains contes des frères Grimm.

merci pour ta réponse!
azugadiu
azugadiu

Messages : 4
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 28
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mer 6 Jan 2016 - 20:35

Hello.
Alors pour le livre, si c'est celui auquel je pense, il existe ce livre.

Je peux développer les concepts jungiens si besoin. Pose tes questions pour commencer. Je peux aussi te diriger vers certains sites.
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Mag Jeu 7 Jan 2016 - 8:24

Bonjour à vous deux Very Happy
ne faisant pas de suivi de post, juste un "voir les dernier messages non lus" je tombe "par haZard" sur vos interpellations Wink Donc veuillez excuser (zou pas) mes non-réponses !

Il existe plusieurs livres de M.L.Von Frantz traduits en français par Francine Saint René Taillandier en lien avec son amie, parus aux éditions La Fontaine de Pierre en rapport avec les contes (en fait au départ c'était des conférences-cours donnés à Zurich en 73)
En plus de celui cité par panda31 j'ai pour ma part en archives de 1985 :
La femme dans les contes de fées
L'ombre et le mal dans les contes de fées
Les mythes de création
L'âne d'or, Interprétation d'un conte
Il existe peut être encore un ou deux sites issus de ces pionniers, faire une recherche sur M.L.V.F.

Je n'ai pas fait attention si les contes sont ceux des frêres Grimm n'ayant pas au départ ce "trou de serrure" là pour aborder ce que j'explorais alors Very Happy En plus je fus plus attirée par les contes Persans, et j'ai vite filé sur le travail de Clarissa Pinkola Estée (une psychiatre Jungienne) : "Femmes qui courent avec les Loups" et un travail effectif de conteuse qui m'a fait vivre en direct tout ça en ajoutant des contes Hongrois et Mexicains ...
http://www.cgjung.net/publications/femmes-qui-courent-avec-les-loups-clarissa-pinkola-estes.htm

Pour les mp sur ce forum, il faut un certains nombres de messages (5 je crois maintenant) pour pouvoir les utiliser

Le mieux il me semble est que tu pose tes questions simplement et effectivement à partir de ton sujet de travail actuel, aborder Jung par "les concepts" est à mon sens une source de confusion, en plus si ta porte d'entrée de travail comporte la serrure frêres Grimm...

Préface d' E. Perrot dans La voie de l'individuation dans les contes de fées a écrit:"Individuation" est un de ces termes abstraits dans lesquels C.G.Jung, le père de la psychologie des profondeurs, a enfoui les secrets merveilleux de l'âme, explorés par lui au long d'une carrière longue de plus de soixantes années °1. Je l'imagine en train de sculpter une pierre ou de dessiner un mandala et se demandant : "Comment faire passer dans le langage que mes collègues appellent "scientifique" la réalisation intérieure que les rêves, après les mythes et les contes, appellent recherche du trésor, quête du Graal, conquête de la Toison d'Or, descente aux enfers et ascension au ciel, transformation de l'homme, confection de la pierre philosophale?" Et la réponse lui vient : "Après tout, comme c'est le but de l'évolution de l'individu, je la nommerai "individuation". Ceux qui doivent comprendre, comprendront. Quant aux autres tant pis, car de toute manières, ça restera un mystère pour celui qui n'y sera pas allé voir! °2"

la note °2 précise que "cette boutade quelque peu sommaire s'éclairera plus loin" Very Happy

...
en espérant avoir été utile (même si j'ai copié mon livre et écrit très vite dans la petite case "réponse rapide" !) et à dispo pour vos questions Very Happy

Belle journée de "nouvelle année" Wink


Dernière édition par Mag le Jeu 7 Jan 2016 - 15:29, édité 1 fois (Raison : lien pour C.P.E.)
Mag
Mag

Messages : 3860
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 74

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Jeu 7 Jan 2016 - 9:31

Merci Mag pour la bibliographie.
Je pensais aussi à orienter vers Faust de Goethe, analysé par morceaux dans la métamorphoses de l'âme et ses symboles et dans Ma vie je crois.
J'avais lu un peu en diagonale ta demande azugadiu Smile
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Mag Jeu 7 Jan 2016 - 10:13

C'est moi qui te remercie panda31 car par ton sujet tu m'aide à faire "plus carré" une sorte de revue de mon parcours qui s'est imposée dans les énergies du dernier solstice...

Juste là je reviens avec ce lien pour MLVF :
http://www.cgjung.net/mlvf/int_mlvf.htm
et au passage te remercier azugadiu car ce texte vient justement m'aider dans ma difficulté avec notre actualité historique...

Marie-Louise von Franz  : interview de Rolande Biès

Rolande Biès - Marie-Louise von Franz, comment vous situez-vous par rapport à Jung ?

Marie-Louise von FranzMarie-Louise von Franz - J’ai commencé à dix-huit ans par une analyse avec lui et je l’ai aidé à traduire les textes latins et grecs de l’Alchimie. C’est ainsi que j’ai assisté à la naissance de ses pensées après sa soixantième année. Je suis devenue son élève. Je lui dois tout.

R.B. - D’où vient votre intérêt pour les contes de fées ? Quel est leur importance pour vous ?

M.L.v.F. - Madame von Beit m’a demandé de l’aider à écrire un livre sur les contes de fées. Mais elle ne voulait pas d’interprétation jungienne (après avoir fait un ouvrage de milles pages ! ). Alors j’ai continué seule et je me suis spécialisée dans l’interprétation psychologique. Ainsi j’ai découvert que les contes de fées sont les représentations archétypiques de l’inconscient collectif les plus fécondes, les plus variées et les plus fondamentales de tous les mythes. Ils nous livrent une " anatomie comparée " de l’âme humaine collective. Et puis ils sont beaux, et ils parlent directement à tout le monde.

R.B. - Vous avez collaboré à toutes les grandes œuvres alchimiques de Jung. Quelle est pour vous la place de l’Alchimie chez ce dernier ?

M.L.v.F. - Quand Jung descendit dans les profondeurs de son inconscient (après la séparation d’avec Freud), il produisit un énorme matériel symbolique qui ne semblait pas avoir d’analogies avec les mythes connus. Par ses rêves, il fut conduit à l’Alchimie, et là, il y découvrit tous les parallèles de ses expériences ! Ces dernières n’étaient donc pas que des images subjectives, elles continuaient un long rêve collectif humain, un rêve qui compense et complète ce qui manque dans notre mythe officiel chrétien et qui explique le développement des sciences naturelles. Pour lui (et pour moi), le mythe de l’Alchimie est le mythe de l’Occident, celui de l’ère du Verseau, le mythe qui pourrait guérir nos problèmes actuels.

R.B. - Que signifie l’Alchimie pour l’homme contemporain ?

M.L.v.F. - Notre monde conscient officiel souffre d’un conflit entre religions chrétiennes et sciences naturelles (souvent matérialistes et rationnelles). Les symboles de l’Alchimie réunissent ces deux mondes. Ils apparaissent spontanément dans beaucoup de rêves modernes. Le patient de Psychologie et Alchimie était physicien. Dans le symbolisme de l’Alchimie se trouve anticipée une réunion du monde de l’âme et de la matière.

R.B. - Que pensez-vous du parallèle entre la psychologie de Jung et la physique nucléaire ?

M.L.v.F. - Les hypothèses fondamentales de la physique sont des images archétypiques, c’est-à-dire énergie, particules, etc. Ce sont donc en dernière analyse des images psychiques (mentales). Au contraire, si l’on descend dans les couches les plus profondes de l’inconscient, on parvient à une couche qui n’est pas purement psychique mais semble miroiter des faits physiologiques, ou plutôt atomiques. C’est comme si l’on s’approchait d’une réalité unique (que Jung appelle unus mundus) par deux côtés différents, qui n’est plus psychique et pas davantage matérielle, le " mystère de l’être ou de la vie " qui transcende notre compréhension. Mais les modèles que l’homme se fait se rencontrent, si l’on s’approche du côté matériel ou psychique.

R.B. - Quel est, à cet égard, le sens du grand livre Nombre et Temps, que Jung vous a confié avant de mourir, pour que vous l’écriviez à sa place ?

M.L.v.F. - Jung m’a seulement donné quelques notes qu’il a prises sur les qualités individuelles des premiers cinq nombres, mais il a laissé les allusions indiquant qu’il y avait là comme une suite à l’idée de la synchronicité. Le reste, je l’ai assemblé, clarifié aussi bien que j’ai pu. Ce qui m’a surtout aidée, c’est la découverte que, dans la Chine antique, les nombres étaient reliés naturellement à l’idée de synchronicité. Ce sont probablement les " Naturkonstanten "  de l’unus mundus, de l’être psychique et de la matière.

R.B. - Si l’on voulait rénover l’enseignement pratique de la psychologie de Jung pour l’homme de la rue, que diriez-vous ?

M.L.v.F. - Dans le passé il était naturel à tout homme de prendre ses rêves en considération (voyez la Bible, par exemple). Certains rêves ont décidé du destin de l’humanité. Le rêve est la voix de l’instinct humain, qui peut nous donner un conseil dans des situations où la raison pure ne suffit pas ; par exemple, il peut indiquer le futur. Dans notre monde moderne, la nature n’est plus le grand danger pour l’homme, c’est maintenant l’homme lui-même qui est le grand danger, c’est à dire l’état de son âme. Par exemple, la bombe atomique, le terrorisme, les folies politiques (comme le nazisme), etc. Jung montre un chemin qui nous permet d’éviter ces dangers.

R.B. - Comment voyez-vous l’avenir de l’école jungienne ?

M.L.v.F. - Comme la psychologie de Jung commence à être très connue, elle attire des opportunistes, des ambitieux, des officiels, qui veulent la représenter sans l’appliquer à eux-mêmes. C’est là un grave danger. Jung prévoyait que ce serait plutôt ceux qui souffrent, ceux qui cherchent, ceux qui essaient de vivre avec sa sagesse, qui la garderaient en vie. Peut-être devons-nous passer par une catastrophe générale avant que Jung ne soit redécouvert, par les survivants, s’il y en a …

R.B. - Quel message adressez-vous aux jeunes, ici et maintenant ?

M.L.v.F. - Le message des hippies : " Do your own thing ", mais dans un nouveau sens : qu’ils s’appliquent à leur âme personnelle, qu’ils se laissent conduire par leurs rêves vers une créativité nouvelle qui pourrait faire revivre notre culture occidentale dans une forme nouvelle, où l’homme individuel libre est placé au centre, vivant en harmonie avec la nature, au lieu de l’exploiter et de la détruire. L’attitude fondamentale est une attitude d’amour, non de pouvoir.

Interview réalisée par Rolande Biès (1978)

c'est moi qui ai souligné les extraits... me suis refusée à souligner le coup de la catastrophe... préférant la travailler par l'interne...
Mag
Mag

Messages : 3860
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 74

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Lun 19 Sep 2016 - 16:08

Il est fou comme les cycles peuvent nous surprendre, un an déjà que j'ai cru bon de vous partager mes émois et de tenter de comprendre ces évolutions ou crises par le prisme de Jung.

Depuis début juillet, je ressens un renouveau en moi, le passage d'un cycle. Un coagula de fini, un nouveau solve m'appelle.

Je ressens des fulgurances dont j'ai parlé par ailleurs (notamment dans un fil dans la section Emploi et travail consécutif à une crise d'affect vécue au boulot (et d'une autre...)).
Ces "fulgurances" sont toujours liées à mon émotivité, et me renvoient à chaque fois à des souvenirs d'enfance, de ma timidité oubliée, et aujourd'hui à nouveau exacerbée. Un nouveau pas vers l'intégration de ma persona (tout ou partie, surement partie) sûrement.
Je reviens à mes 5-6 ans, où je me sentais paralysé devant la moindre difficulté sociale. Aujourd'hui, cela émerge pour une contrariété ou à partir de rien. Des sentiments, des images me reviennent de cette époque éloignée...

Et pourtant, en un an et demi de découverte de mon appartenance à la savane, j'ai accompli beaucoup il me semble et me retrouve malgré cela, dans un état infantilisé, sans confiance en moi sur les sujets profonds alors que cette confiance débordait il y a encore 2 mois... Les farces de la vie qui me font devenir moi-même (soi-même plutôt Very Happy).

Et aujourd'hui, je "retombe" sur ce fil et je me relis, je vous relis et redécouvre avec un regard transformé certains témoignages et conseils qui revêtent un sens complètement renouvelé et actuel avec ce que je vis aujourd'hui encore.

Si Mag ou Ayla passaient par là, ce serait chouette.


Dernière édition par un panda sinon rien le Lun 19 Sep 2016 - 16:10, édité 1 fois (Raison : aurthograffe)
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Lun 19 Sep 2016 - 16:12

Peut être parce que tu "attaques" des zones d'apprentissage ?
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Lun 19 Sep 2016 - 16:45

Iamsosure a écrit:Peut être parce que tu "attaques" des zones d'apprentissage ?
Tu peux développer stp ? C'est intéressant, ça me titille ce que tu dis!
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Lun 19 Sep 2016 - 18:54

un panda sinon rien a écrit:Il est fou comme les cycles peuvent nous surprendre, un an déjà que j'ai cru bon de vous partager mes émois et de tenter de comprendre ces évolutions ou crises par le prisme de Jung.

Depuis début juillet, je ressens un renouveau en moi, le passage d'un cycle. Un coagula de fini, un nouveau solve m'appelle.

Je ressens des fulgurances dont j'ai parlé par ailleurs (notamment dans un fil dans la section Emploi et travail consécutif à une crise d'affect vécue au boulot (et d'une autre...)).

Ces "fulgurances" sont toujours liées à mon émotivité, et me renvoient à chaque fois à des souvenirs d'enfance, de ma timidité oubliée, et aujourd'hui à nouveau exacerbée.

Un nouveau pas vers l'intégration de ma persona (tout ou partie, surement partie) sûrement.

Je reviens à mes 5-6 ans, où je me sentais paralysé devant la moindre difficulté sociale. Aujourd'hui, cela émerge pour une contrariété ou à partir de rien. Des sentiments, des images me reviennent de cette époque éloignée...

Et pourtant, en un an et demi de découverte de mon appartenance à la savane, j'ai accompli beaucoup il me semble et me retrouve malgré cela, dans un état infantilisé, sans confiance en moi sur les sujets profonds alors que cette confiance débordait il y a encore 2 mois... Les farces de la vie qui me font devenir moi-même (soi-même plutôt Very Happy).

Et aujourd'hui, je "retombe" sur ce fil et je me relis, je vous relis et redécouvre avec un regard transformé certains témoignages et conseils qui revêtent un sens complètement renouvelé et actuel avec ce que je vis aujourd'hui encore.

Si Mag ou Ayla passaient par là, ce serait chouette.

Je te l'ai fait en "gras" si "comment je t'ai compris et donc lu" te percute. Et sinon je te développerai ce que j'ai déduit de tes propos. Tu as avancé dans la vie mais parfois en reculant dans des souvenirs enfouis mais avancer quand même, tu parles donc d'alternance de "moi" ? et d'un rééquilibrage, et aussi d'allers retours en mode petit (enfance) et en mode "plus grand qu'hier"

ça me donne au total homme nouveau qui en sait plus sur lui voire même sur son passé et prêt à attaquer un nouveau moi qui construit et agit donc zones d'apprentissage et sortie de zones de conforts, donc là où il est normal d'appeler sa mère Smile en quelque sorte limite en mode "doué" comme devant le panneau de l'école "je veux pas y aller"
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Lun 19 Sep 2016 - 18:57

D'ailleurs je cherchais ta réponse à mon post ici dans ton autre fil en me disant ben mince d'un il me répond pas et en plus il a supprimé ma réponse le panda  Very Happy (assez révélateur du coup que je me sois emmêlée les 2 fils)
Vu de chez moi en mode tableau de bord, facile de voir que tu fais ou qu'il y a un lien entre travail et jung.... là où on se demanderait pourquoi passer par jung pour résoudre un problème de travail ? le lien semble être la confiance en soi ?


Dernière édition par Iamsosure le Lun 19 Sep 2016 - 19:04, édité 1 fois (Raison : ou alors Jung a monté récemment une entreprise et là je suis pas au courant ;))
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Mag Lun 19 Sep 2016 - 19:53

Si Mag ou Ayla passaient par là, ce serait chouette.
Coucou !
Je ne sais pas si je peux faire la chouette aujourd'hui Wink mais bienvenue à ton petit de 5, 6 ans : te voilà papa/maman de toi Very Happy
N'oublie pas de lui donner du chlorure de magnésium et autres métaux pour aider à passer le cap du changement de saison sans trop de bouleversements émotionnels, moi j'ai trouvé le zinc et le manganèse en plus et y'a pas photo : les courants émotionnels sont grands mais clairs et les laisser passer se fait plus aisément en plus en retirant l'essentiel de leur message sans que je tombe dans "l'émotionnite aigüe" pour les acceuillir, et pourtant... sont pas facile...
Mag
Mag

Messages : 3860
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 74

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Mar 20 Sep 2016 - 8:43

Bonjour à vous 2 Iamsosure et Mag,

cela fait plaisir de vous lire !
Iamsosure a écrit:Et sinon je te développerai ce que j'ai déduit de tes propos. Tu as avancé dans la vie mais parfois en reculant dans des souvenirs enfouis mais avancer quand même, tu parles donc d'alternance de "moi" ? et d'un rééquilibrage, et aussi d'allers retours en mode petit (enfance) et en mode "plus grand qu'hier"

ça me donne au total homme nouveau qui en sait plus sur lui voire même sur son passé et prêt à attaquer un nouveau moi qui construit et agit donc zones d'apprentissage et sortie de zones de conforts, donc là où il est normal d'appeler sa mère Smile en quelque sorte limite en mode "doué" comme devant le panneau de l'école "je veux pas y aller"
@Iamsosure: je comprends bien ce que tu veux dire et en effet, je passe de déconstruction en reconstruction, d'analyse en recentrage depuis quelques années et j'avance. En avançant dans ces cycles, les analyses se basent de moins en moins sur des contenus conscients, fruits d'introspection volontaire pour laisser la place à des contenus inconscients se faisant remarquer par la porte ou la fenêtre, quitte à ce qu'il y ait du verre brisé partout.
Vis-à-vis de mon emploi, j'en parle parce que c'est particulièrement gênant de laisser exprimer cet inconscient grande gueule là où nous sommes censés être des robots maîtrisant parfaitement les flux d'information, avec retenue et raison, sans affect, jamais. Ressort de ces affects au mauvais endroit, au mauvais moment, une fausse causalité qui risquerait de me perdre et aussi une gêne énorme quant à mon faux self professionnel.
Il a volé en éclat mais je garde quelques résidus. Et bizarrement, depuis le premier épisode marquant, qui effectivement a eu lieu lors d'une réunion de travail, je vis le travail et ma vie de couple (aucun rapport mais si quand même) de manière apaisée. Pourquoi ? Parce que ce faux self, cette persona (non grata) d'homme professionnel s'imposait également dans le couple. Comme si j'étais le Manager exigent à plein temps. Et hop, disparu à la maison celui-ci ! Reste l'homme aimant véritable (or is it?).

Iamsosure a écrit:Vu de chez moi en mode tableau de bord, facile de voir que tu fais ou qu'il y a un lien entre travail et jung.... là où on se demanderait pourquoi passer par jung pour résoudre un problème de travail ? le lien semble être la confiance en soi ?
Le lien entre travail et jung est devenu plus clair dernièrement, notamment avec ce que je viens de dire sur l'intégration (partielle) de ma persona "pro".
Je n'ai pas réellement de problème au travail sinon un que nous devons tous avoir connu : dilemme moral, questionnement sur l'utilité du travail en soi, frustrations quant au non-respect de mon éthique personnelle...

Le travail dans ce cas-ci s'entend comme une scène qui a pu laissé apparaître ces affects, qu'il fallait absolument que je vive. Je reconnais ça à moi-même, je sais choisir mes moments. Soyons clair, cela m'aurait arrivé lorsque j'étais seul chez moi, je n'en aurais sûrement pas compris la substance ni tiré la conclusion qu'un nouveau cycle s'annonçait.

Mag a écrit:Coucou !
Je ne sais pas si je peux faire la chouette aujourd'hui Wink mais bienvenue à ton petit de 5, 6 ans : te voilà papa/maman de toi Very Happy
N'oublie pas de lui donner du chlorure de magnésium et autres métaux pour aider à passer le cap du changement de saison sans trop de bouleversements émotionnels, moi j'ai trouvé le zinc et le manganèse en plus et y'a pas photo : les courants émotionnels sont grands mais clairs et les laisser passer se fait plus aisément en plus en retirant l'essentiel de leur message sans que je tombe dans "l'émotionnite aigüe" pour les acceuillir, et pourtant... sont pas facile...
@Mag :Eh oui, j'ai laissé ressortir ce petit moi, sous-moi, sur-moi, à-côté-de-moi de 5/6 ans.
Ces courants émotionnels, basés ou non sur des événements précis, j'ai décidé de les observer à présent au lieu de les vivre.
Par exemple, nous vivons des problèmes, des embûches. Jusqu'à il y a peu, je me disais "et allez encore une m**de !".
Aujourd'hui, je me surprends à dire : "c'est juste un événement, et il faut le traiter". Je me concentre sur cet aspect extérieur pour ne pas subir son/ses aspect(s) intérieur(s). Cela ne veut pas dire que je mets cet aspect intérieur à la trappe mais je me réserve du temps, plus tard de l'analyser, de me demander pourquoi je ressens ci ou ça.

Le changement de saison s'installe, il va falloir que je pense à 2 choses : le magnésium ET l'artichaut !

En passant, avez-vous déjà vécu ou entendu parler d'un renversement de type psychologique sur l'axe Extraversion-->Introversion ?
Je ne sais pas si c'est "ça" mais je me sens plus introverti ces derniers temps (synchro avec le reste), et je deviens timide... Ce que j'étais à 5-6 ans mais plus ensuite. Shit. (ex : prendre 1 heure pour appeler un client parce que j'ai peur du téléphone. Il y a 6 mois, ce serait fait en 1 minute).
Merci à vous 2. A vous lire.
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Mar 20 Sep 2016 - 17:33

un panda sinon rien a écrit:
Le lien entre travail et jung est devenu plus clair dernièrement, notamment avec ce que je viens de dire sur l'intégration (partielle) de ma persona "pro".
Je n'ai pas réellement de problème au travail sinon un que nous devons tous avoir connu : dilemme moral, questionnement sur l'utilité du travail en soi, frustrations quant au non-respect de mon éthique personnelle...


Je n'ai en fait jamais eu au boulot de questionnements de ce type. Peut être parce que je dissocie totalement vie prof et vie privée. Et comme tu disais ici ou ailleurs le "être" et le "faire". Tu réponds au travers ça à un comportement que j'avais trouvé curieux, où là où on me voyait faire, pour certains, on collait une étiquette "paillasson". (Si tu m'as un peu lu ... je suis pas sûre que ça me colle tout à fait donc ça m'en disait long sur la façon de voir le "travail" d'autres personnes). Je me souviens avoir bossé sur un mode "tu t'engages ou tu dégages" et ça s'est bien passé 24 ans. Ca donne un truc du genre dissociation du "soldat" qui fait son taf et "la personne qu'on est en privé". Libre pour moi donc était à quiconque de se fatiguer à s'attaquer au soldat, ça n'attaquait pas ma personne. Preuve le "canard" a quitté la "mare" à la grande surprise générale Wink Je sais qu'en tout cas si je n'étais pas chanceuse d'être ce que je suis et de plus avec une connaissance des blessures et contre blessures ?... le Jonc, le Junc ? aurait rencontré plus de difficultés.
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Jeu 22 Sep 2016 - 11:24

Iamsosure a écrit:
un panda sinon rien a écrit:
Le lien entre travail et jung est devenu plus clair dernièrement, notamment avec ce que je viens de dire sur l'intégration (partielle) de ma persona "pro".
Je n'ai pas réellement de problème au travail sinon un que nous devons tous avoir connu : dilemme moral, questionnement sur l'utilité du travail en soi, frustrations quant au non-respect de mon éthique personnelle...


Je n'ai en fait jamais eu au boulot de questionnements de ce type. Peut être parce que je dissocie totalement vie prof et vie privée. Et comme tu disais ici ou ailleurs le "être" et le "faire". Tu réponds au travers ça à un comportement que j'avais trouvé curieux, où là où on me voyait faire, pour certains, on collait une étiquette "paillasson". (Si tu m'as un peu lu ... je suis pas sûre que ça me colle tout à fait donc ça m'en disait long sur la façon de voir le "travail" d'autres personnes). Je me souviens avoir bossé sur un mode "tu t'engages ou tu dégages" et ça s'est bien passé 24 ans. Ca donne un truc du genre dissociation du "soldat" qui fait son taf et "la personne qu'on est en privé". Libre pour moi donc était à quiconque de se fatiguer à s'attaquer au soldat, ça n'attaquait pas ma personne. Preuve le "canard" a quitté la "mare" à la grande surprise générale Wink Je sais qu'en tout cas si je n'étais pas chanceuse d'être ce que je suis et de plus avec une connaissance des blessures et contre blessures ?... le Jonc, le Junc ? aurait rencontré plus de difficultés.
Je n'ai jamais réussi à isoler ma vie en aspects (perso, pro, ...). Je n'en ai qu'une.
En revanche, les événements ne communiquent pas ou en tout cas j'essaie. Cela dit, les émotions et affects sont continus entre ma vie AU travail ou ma vie AILLEURS.
Mais j'ai subi pas mal de malheurs à cause de ça. Problèmes perso et pro s'entremêlent. Aussi, malgré moi, ma persona pro impactait ma "vie personnelle".
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Jeu 22 Sep 2016 - 22:27

un panda sinon rien a écrit:
Je n'ai jamais réussi à isoler ma vie en aspects (perso, pro, ...). Je n'en ai qu'une.
En revanche, les événements ne communiquent pas ou en tout cas j'essaie. Cela dit, les émotions et affects sont continus entre ma vie AU travail ou ma vie AILLEURS.
Mais j'ai subi pas mal de malheurs à cause de ça. Problèmes perso et pro s'entremêlent. Aussi, malgré moi, ma persona pro impactait ma "vie personnelle".




Spoiler:



FICHE DE POSTE ASSISTANTE DE DIRECTION DIRECTION GENERALE DES SERVICES DIRECTION / SERVICE : DGS SUPERIEURS HIERARCHIQUES : Directeur général des services et Directeurs généraux adjoints LOCALISATION DU POSTE : Direction / 7 avenue de la gare d’eau à Besançon CATEGORIE REQUISE : Administrative X Médico-sociale A B C Technique Médico-technique Culturelle Sociale X X FILIERE : Sportive Animation CADRE D’EMPLOIS : Rédacteur territorial ou Adjoint administratif GRADES : Tous les grades de ces deux cadres d’emplois 
QUALIFICATIONS REQUISES Expérience : Assistante de direction ou similaire (une expérience confirmée en secrétariat de direction est exigée). Diplôme souhaité : titulaire d’un diplôme d’assistante de direction 
MISSIONS : Le secrétariat de la direction générale des services fonctionne avec 3 personnes pour 4 DG : - 1 assistante rattachée au Directeur général des services, - 1 assistante rattachée au Directeur général adjoint / pôle solidarités et cohésion sociales, - poste à pourvoir : 1 assistante rattachée aux Directeurs généraux adjoints : pôle administration et ressources, et pôle territoires et développement durable. 
Chacune possède des attributions spécifiques à temps complet et le remplacement réciproque en cas d’absence est obligatoire. Missions principales : - Collaborer avec le Directeur général des services et les Directeurs généraux adjoints, en lien avec la Présidence, le Cabinet du Président, les différentes directions de la collectivité / Interface entre les directions, partenaires extérieurs, élus, usagers. - Apporter une aide permanente et réactive à la Direction (en termes notamment de coordination, anticipation, organisation, gestion des priorités, ...). - Travailler en lien fort avec les assistantes de la Direction générale et l’ensemble des directions de la collectivité. Activités 
Détail des tâches à réaliser Gestion des courriers, notes, mails, … - Réceptionner et suivre les courriers, notes, mails et fax (externes et internes) : enregistrement quotidien dans le logiciel des correspondances entrantes et sortantes, suivi du courrier, relancer, respecter les délais. - Suivre les requêtes dans le logiciel de courrier. - Rédiger divers documents (courriers, mails, comptes-rendus, rapports, …). - Mettre en forme divers documents (courriers, notes, mails, …). - Assurer la diffusion et la circulation de l’information auprès des personnes concernées. - Contrôler les courriers des directions avant présentation à la signature du Président, ou du Directeur général, ou de ses adjoints. - Respecter la charte qualité. - Classement, archivage. Tenue réunions/ Agendas Appels téléphoniques et physiques - Travail avec les partenaires extérieurs, élus, directions du Conseil général, … - Organiser les réunions de travail. - Tenir les agendas électroniques des 4 DG (+ papier pour un DGA). - Gérer les déplacements, les frais de déplacements. - Préparer, centraliser les dossiers afférents aux réunions et rendez-vous. - Apprécier et gérer les urgences, organiser les priorités. - Rédaction de notes, éléments langage pour réunions, convocations, ... - Commande plateaux-repas, réservation restaurant. - Gérer les appels téléphoniques : recevoir, filtrer, renseigner, transcrire les messages, réorienter l’interlocuteur. Gestion des rapports et différents dossiers PCG, élus, … - Travailler en transversal avec l’ensemble de la collectivité. - En lien avec secrétariat général, assurer le suivi des rapports CG et CP : validation, suivi, modification, respecter les délais, les circuits et les procédures, puis transmettre à la signature Président. - Suivre les agendas et dossiers pour le Président, les élus, le DGS et les DGAS. - Gérer les retours d’information concernant les dossiers. - Suivre les courriers sélectionnés annotés par le Président. - Elaborer divers éléments à intégrer aux dossiers. Procédures - Respecter les différentes procédures et gérer : - les ordres de mission, - les congés et compte épargne temps DGS et DGAS, - l’astreinte hebdomadaire des DGS/DGAS, - le tableau statistique des absences lors de journées de grèves, - les bons de commande repas, - les demandes de prêt du camion, en lien avec la logistique, - les commandes fournitures, - les frais de déplacements … 
SAVOIRS / SAVOIRS FAIRE : - Connaître les compétences de la collectivité et connaître également celles des institutions externes et des partenaires. - Travail en équipe. - Sens de l’organisation, réactivité, rigueur. - Qualités rédactionnelles. - Maîtrise de l’outil informatique : logiciel courrier, Word, Excel, Power Point, internet (Outlook, …). - Veiller au respect des délais et procédures (connaître les règles administratives). - Discrétion. - Confidentialité. - Disponibilité (permanences à assurer). 
SAVOIR ETRE : - Qualités relationnelles. - Faire preuve d'initiatives. - Motivation. - Savoir écouter et communiquer 
INTERLOCUTEURS : Internes : Externes : - Présidence. - Cabinet du Président. - Elus. - Toutes les directions et services du CG25. - Partenaires et prestataires extérieurs. - Diverses collectivités et organismes publics. - Usagers. 
Spoiler:

Par exemple où mets tu Jung là dedans et où tu te mets toi?




Ca me fait bizarre de poster ça ici dans ce sujet mais.... je suis bizarre paraît il, pour suivre quand tu dis "j'ai fait un lien entre Jung et travail ? Je tente comme cela pour voir si je peux t'aider ? question boulot et pour essayer de cerner ta problématique et m'y retrouver dans comment t'y répondre, parce que j'ai démarré une réponse par plusieurs axes mais je ne les ai pas postées pour revenir à la base.


Parce que ça m'intrigue ton "bazar" Smile et j'ai plein de souvenirs qui me reviennent mais que j'arrive pas à articuler par rapport à ton axe problèmatique à toi, ce qui pour moi est bizarre et intriguant Smile. J'ai fait des boulots plus ou moins un peu comme ça. Y mettre ou qu'on y mette selon son positionnement du Jung ou qu'on est du mal à placer personne prof et perso ça me ????? car forcément moi en passant par là, tout me semble se déduire, de façon évidente, par classement, déduction, répartition, en cercles de moi, en cercles des gens, ect, ect et je pourrais alors te faire 150 pages mais en tombant totalement à coté ou tu ne trouverais que des petits bouts éventuellement.
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Ven 23 Sep 2016 - 17:34

Spoiler:
Mais nous sommes tous bizarres Exclamation
Le lien que j'ai fait entre les travaux de Jung et le travail sont assez naturels puisque Jung nous présente en premier je crois l'archétype de la Persona (le masque, un faux self...).
Il est facile de se définir par rapport à son travail par exemple.

Exemple dans ta fiche de poste, il est dit:
(...)SAVOIRS / SAVOIRS FAIRE :
- Connaître les compétences de la collectivité et connaître également celles des institutions externes et des partenaires.
- Travail en équipe.
- Sens de l’organisation, réactivité, rigueur. - Qualités rédactionnelles.
- Maîtrise de l’outil informatique : logiciel courrier, Word, Excel, Power Point, internet (Outlook, …).
- Veiller au respect des délais et procédures (connaître les règles administratives). - Discrétion.
- Confidentialité.
- Disponibilité (permanences à assurer).
Il est tentant de s'identifier à sa fiche de poste.
Il en résulterait que tu te définirais COMME aimant le travail en équipe dans l'absolu, que tu es RIGOUREUSE et que les procédures sont nécessaires et que les gens doivent les appliquer, que tu es DISPONIBLE...

Sauf que tu n'ES pas DISPONIBLE, DISCRETE, RIGOUREUSE...
Ton identité n'est pas cela sinon tu serais tronqué. Mais l'habitude au travail de montrer qu'on "fit" bien avec sa fiche de poste peut conduire à une identification de ces caractéristiques et de mettre de côté ta personnalité.

Si tu fais le travail de VOIR que tu t'identifies à des traits qui ne SONT pas toi, tu pourras retrouver ta personnalité et intégrer ta/tes persona consciemment (et le(s) utiliser si besoin, de manière consciente, à ton service propre, pas malgré toi).


J'ai pris l'habitude depuis un moment quand je me présente au boulot de dire :
"Bonjour, Je suism'appelle Mézigue et je suistravaille comme Consultant en gestion et notamment je suisj'interviens en particulier sur les problématiques liées à <insérer le sujet qui vous plaira, un peu touchy qui se facture +1000€ la journée de préférence mais c'est jamais pour ma poche...>...

C'est bête mais... je ne m'identifie plus à ce CON-SULTANT (professionnel jusqu'aux ongles, dévoué, travailleur et créatif, leader... qui claque des talons pour faire du bruit dans les couloirs, et qui est toujours en costard). Moi, Mézigue 1er, je suis tout ce qui me caractérise et l'union de ce tout. C'est un indénombrable, je suis tout en moi et au-delà.
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Ven 23 Sep 2016 - 19:08

un panda sinon rien a écrit:
Spoiler:
Mais nous sommes tous bizarres Exclamation
Le lien que j'ai fait entre les travaux de Jung et le travail sont assez naturels puisque Jung nous présente en premier je crois l'archétype de la Persona (le masque, un faux self...).
Il est facile de se définir par rapport à son travail par exemple.

Exemple dans ta fiche de poste, il est dit:
(...)SAVOIRS / SAVOIRS FAIRE :
- Connaître les compétences de la collectivité et connaître également celles des institutions externes et des partenaires.
- Travail en équipe.
- Sens de l’organisation, réactivité, rigueur. - Qualités rédactionnelles.
- Maîtrise de l’outil informatique : logiciel courrier, Word, Excel, Power Point, internet (Outlook, …).
- Veiller au respect des délais et procédures (connaître les règles administratives). - Discrétion.
- Confidentialité.
- Disponibilité (permanences à assurer).
Il est tentant de s'identifier à sa fiche de poste.
Il en résulterait que tu te définirais COMME aimant le travail en équipe dans l'absolu, que tu es RIGOUREUSE et que les procédures sont nécessaires et que les gens doivent les appliquer, que tu es DISPONIBLE...

Sauf que tu n'ES pas DISPONIBLE, DISCRETE, RIGOUREUSE...
Ton identité n'est pas cela sinon tu serais tronqué. Mais l'habitude au travail de montrer qu'on "fit" bien avec sa fiche de poste peut conduire à une identification de ces caractéristiques et de mettre de côté ta personnalité.

Si tu fais le travail de VOIR que tu t'identifies à des traits qui ne SONT pas toi, tu pourras retrouver ta personnalité et intégrer ta/tes persona consciemment (et le(s) utiliser si besoin, de manière consciente, à ton service propre, pas malgré toi).


J'ai pris l'habitude depuis un moment quand je me présente au boulot de dire :
"Bonjour, Je suism'appelle Mézigue et je suistravaille comme Consultant en gestion et notamment je suisj'interviens en particulier sur les problématiques liées à <insérer le sujet qui vous plaira, un peu touchy qui se facture +1000€ la journée de préférence mais c'est jamais pour ma poche...>...

C'est bête mais... je ne m'identifie plus à ce CON-SULTANT (professionnel jusqu'aux ongles, dévoué, travailleur et créatif, leader... qui claque des talons pour faire du bruit dans les couloirs, et qui est toujours en costard). Moi, Mézigue 1er, je suis tout ce qui me caractérise et l'union de ce tout. C'est un indénombrable, je suis tout en moi et au-delà.

Je t'ai mis un mp pour te dire toute l'intelligence que je vois dans ce que tu trouves bête Smile comme je suis disponible, discrète et rigoureuse Smile. Tu savais que con sultant à l'envers ça fait sultan des cons ? Smile
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Ven 23 Sep 2016 - 19:21

Spoiler:

Ca voudrait dire tout ça que j'ai pu bosser pour des Pandas ? Où faut il donc fuir pour n'avoir pas affaire à des licorne, ours, chameau, chat, tigre, et les études sur les dits NP qui font du faux self ? elles sont où ? 
quoi mon chef ? une grenouille ?  affraid 
j'aurai plutôt dit crapaud qui peut se transformer en chef charmant ou en Buzz l'éclair voire même en Jedi mais bon moi je dois consulter alien
Jeannine, appelez moi Jung tout de suite, il a bâclé son compte- rendu pour pouvoir se barrer en WE plus tôt, je vais lui pourrir moi son we "Pluto" Smile


Mais qu'est ce que je suis encore venue m'exprimer sur un fil sur, :

 : Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

je ne sais même pas qui c'est ? le nouveau stagiaire ? non ça doit être le gars pour la photocopieuse, pour changer le rouleau, il fuit depuis une semaine. Il doit élever des zébres le weekend, y'a des gars qui ont des loisirs vraiment bizarres. Chef y'a un Monsieur Jung qui a cherché à vous joindre.... mais j'ai pas compris de quelle entreprise, si c'est le patron société des photocopieurs il faut lui dire que le rouleau fuit... ça fait une semaine, il lui fait de l'individuation au photocopieur ou ce qu'il veut mais il le répare, on peut pas bosser là, chef.
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par un panda sinon rien Lun 3 Oct 2016 - 13:35

Iamsosure a écrit:
Spoiler:

Ca voudrait dire tout ça que j'ai pu bosser pour des Pandas ? Où faut il donc fuir pour n'avoir pas affaire à des licorne, ours, chameau, chat, tigre, et les études sur les dits NP qui font du faux self ? elles sont où ? 
quoi mon chef ? une grenouille ?  affraid 
j'aurai plutôt dit crapaud qui peut se transformer en chef charmant ou en Buzz l'éclair voire même en Jedi mais bon moi je dois consulter alien
Jeannine, appelez moi Jung tout de suite, il a bâclé son compte- rendu pour pouvoir se barrer en WE plus tôt, je vais lui pourrir moi son we "Pluto" Smile


Mais qu'est ce que je suis encore venue m'exprimer sur un fil sur, :

 : Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

je ne sais même pas qui c'est ? le nouveau stagiaire ? non ça doit être le gars pour la photocopieuse, pour changer le rouleau, il fuit depuis une semaine. Il doit élever des zébres le weekend, y'a des gars qui ont des loisirs vraiment bizarres. Chef y'a un Monsieur Jung qui a cherché à vous joindre.... mais j'ai pas compris de quelle entreprise, si c'est le patron société des photocopieurs il faut lui dire que le rouleau fuit... ça fait une semaine, il lui fait de l'individuation au photocopieur ou ce qu'il veut mais il le répare, on peut pas bosser là, chef.
Shocked Very Happy Very Happy Very Happy
un panda sinon rien
un panda sinon rien

Messages : 285
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 37
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Lun 3 Oct 2016 - 15:49

un panda sinon rien a écrit:
Iamsosure a écrit:
Spoiler:

Ca voudrait dire tout ça que j'ai pu bosser pour des Pandas ? Où faut il donc fuir pour n'avoir pas affaire à des licorne, ours, chameau, chat, tigre, et les études sur les dits NP qui font du faux self ? elles sont où ? 
quoi mon chef ? une grenouille ?  affraid 
j'aurai plutôt dit crapaud qui peut se transformer en chef charmant ou en Buzz l'éclair voire même en Jedi mais bon moi je dois consulter alien
Jeannine, appelez moi Jung tout de suite, il a bâclé son compte- rendu pour pouvoir se barrer en WE plus tôt, je vais lui pourrir moi son we "Pluto" Smile


Mais qu'est ce que je suis encore venue m'exprimer sur un fil sur, :

 : Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

je ne sais même pas qui c'est ? le nouveau stagiaire ? non ça doit être le gars pour la photocopieuse, pour changer le rouleau, il fuit depuis une semaine. Il doit élever des zébres le weekend, y'a des gars qui ont des loisirs vraiment bizarres. Chef y'a un Monsieur Jung qui a cherché à vous joindre.... mais j'ai pas compris de quelle entreprise, si c'est le patron société des photocopieurs il faut lui dire que le rouleau fuit... ça fait une semaine, il lui fait de l'individuation au photocopieur ou ce qu'il veut mais il le répare, on peut pas bosser là, chef.
Shocked Very Happy Very Happy Very Happy
Sans chemise, sans Pandalong  Wink
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par Invité Mar 6 Déc 2016 - 3:01

Ayla a écrit:
Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Oadulp5ebea

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Aluopd5ebf1 Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Uplaod5ebf2

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Dopual5ebef

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Duploa5ebf0

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Paluod5ebed Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Adpulo5ebee


le post est vieux mais utile pour l'acceptation de ses ombres. Jung est mon choix pour tenter de résoudre certains problèmes.
si personna combatif : accepter sa peur/= la sortir, évincer un saboteur
si personna doux : accepter sa colère/= la sortir, pleurs
Parfois il est possible d'inverser le schéma selon la personnalité, moi par exemple mon "faible" est dans l'ombre, donc c'est inversé. Ce qui donne : si personna fort : accepter sa faiblesse, vulnérabilité. Il s'agit donc d’accepter ses ombres, en fonction de son affect et ses émotions "négatives", au lieu de les nier, contrôler, pour arriver à son vrai moi avec acceptation des nuances de "gris" pour être "soi-même" et non un "moi" sociétal idéal souvent inatteignable et donc frustrant, le but étant d'"être" unifié et serein pour atteindre une certaine paix intérieure et un alignement de son "soi" et de son "moi" et donc évoluer, car ne pas s'accepter dans sa totalité revient à fabriquer du stress au final.

anima positive : protection/ defenseuse,  négative : étouffante/controlante = pour ne pas nourrir le besoin de tout contrôler, lâcher le contrôle pour soi-même. animus : création, négatif : destruction = trop de pensées / générer plus de créativité
Tout ceci m'est très utile, je fais mon truc à ma sauce, pour y voir plus clair, je suis pas du tout une spécialiste mais j'aime la façon de voir les choses de Jung, donc merci beaucoup pour ces schémas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Mar 30 Juil 2019 - 17:45

Et chez les pandas, comment ça va ?
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres Empty Re: Jung : expérimentation de l'individuation pour Zébres

Message par I am So Sure Mar 30 Juil 2019 - 17:54

Et chez les pandas, comment ça va ?

Édit :

(Laissez moi tranquille, je cherche un fil, donc j'en retrouve d'autres...) ce forum est trop un Sisyphe... Calimero Prisonnier
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum