La bienveillance

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La bienveillance Empty La bienveillance

Message par Invité Lun 3 Aoû 2015 - 2:30

Je n'ai rien trouvé sur le forum concernant la définition même de la bienveillance. C'est ... triste.

Alors je pose la question. Qu'est pour vous la bienveillance ?

Perso, c'est me vouloir du bien. Et vouloir du bien aux autres aussi, ce qu'on peut aussi appeler sollicitude. Lapalissade peut-être, qui sait ? ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Invité Lun 3 Aoû 2015 - 2:54

Wikipédia dit : La bienveillance est la disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui1. Le terme est calqué sur le latin benevolens qui par la suite, a donné le doublet lexical bénévolence.

Si l'on est bien d'accord sur le fait qu'il vise le bien et le bonheur de l'autre, je dirais alors que la bienveillance est l'attention, l'écoute et l'ouverture.
Car le bien de l'autre n'est pas le miens, je ne dois donc pas juger en ou avec ma personne, je dois être près à accueillir ce qui n'est pas de moi.

Mais l'on peut aussi dire que la bienveillance soit de protéger, dans ce cas, forcement ma personne va juger elle même de ce qui est bon ou pas.

Selon moi, il s'agirait d'offrir une écoute "sans jugements", une attention sur la personne (et non sur ce que peut ressentir la personne d'après moi) , grossomodo : de ne pas partir en pensant "connaitre", mais d'être ouvert et "curieux", désireux qu'elle s'exprime pour la comprendre comme elle désire être comprise.
Mais je n'offrirais pas cette sorte de bienveillance (si toutefois je suis capable de l'offrir) à partir du moment ou la personne n'a que faire de celle ci et qu'elle ne cherche qu'a imposer son pouvoir sur moi ou sur d'autres.

Il faut savoir être tendre avec les autres, mais aussi avec soi et si l'autre abuse de cette "ouverture", devenir ferme avec soi et l'autre, tout en laissant un espace de "non jugement" ou "suspension de jugements" si l'on préfère, et être encore près à accueillir (car les "caractères" ne sont pas immuables).

J'aime beaucoup ta question, et si je devais donner un seul mot à la bienveillance, je dirais "accueillir" .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Ereen Lun 3 Aoû 2015 - 16:16

La bienveillance, c'est ne pas vouloir de mal.

Agir avec bienveillance, c'est chercher à apaiser les souffrances, et à n'en pas créer. S'excuser sinon.

Se taire lorsqu'on est incompétant. Observer pour comprendre.

Acceuillir et accepter ce qui n'est pas soi, je suis d'accord !
Ereen
Ereen

Messages : 420
Date d'inscription : 16/05/2015
Age : 31
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Invité Lun 3 Aoû 2015 - 18:35

Vous rebouclez sur l'interaction Smile . Donner, demander, prendre, recevoir. lien du huffington post

C'est tout un boulot que de recevoir aussi, vous avez raison Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par jolindien Mar 4 Aoû 2015 - 19:21

La bienveillance ne peut se dissocier de l'empathie car sinon comment savoir avec quelle teneur doit avoir lieu l'échange
Si l'on comprend l'autre on peut lui apporter ce dont il à besoin,
j'oserai dire lui donner un peu de soi pour qu'il se fasse lumière sur lui-même

jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Inanna Ven 25 Sep 2015 - 20:44

la bienveillance est ce qui fait de plus en plus défaut dans ce monde et ce dont j'aime être le témoin.Elle me surprend encore et toujours, même si cela m'est naturel.la bienveillance est sans doute la vraie révolution dans ce monde, être gentil, ne pas faire aux autres ce que l'on ne voudrait pas qu'ils nous fassent...des choses naïves qui font parfois sourire et que l'on détruit trop souvent à coup de "trop bon trop con" ce qui reste faux pour moi.Il n'y a rien de plus beau que la vraie gentillesse, elle parvient toujours à me faire sortir de mes lethargies/apathie/phases misanthropes...ceci dit j'ai énormement de mal à croire en la bienveillance d'autrui.
Inanna
Inanna

Messages : 150
Date d'inscription : 24/05/2015

https://erratticblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Dame Seli Ven 25 Sep 2015 - 20:53

Pour moi la bienveillance, c'est partir du principe que l'autre n'est pas forcément un con, un abruti, un pauvre type, mais un être humain, qui peut ressentir, souffrir, rire, se questionner.
Etre bienveillant c'est tenter de voir le bon en l'autre.
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 21:00

Pour moi c'est recevoir et contenir le point de vue de l'autre, sans pour autant chercher à le modifier ou le diriger par la suite.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Dame Seli Ven 25 Sep 2015 - 21:02

Ah oui, j'aime bien aussi comme façon de voir les choses !
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 21:08

mais je ne pense pas qu'il y ait de personnes totalement bienveillantes à proprement parler, c'est comme les empathes qui ne se contrôlent pas, au bout d'un moment ils n'ont plus d'identité ni de vie individuelle.
Il ne peut y avoir, d'après moi, qu'un idéal de bienveillance, ou un ensemble de comportement bienveillant à un instant T.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Dame Seli Ven 25 Sep 2015 - 21:26

liloubug a écrit:au bout d'un moment ils n'ont plus d'identité ni de vie individuelle.

Etre bienveillant n'empiète pas sur soi-même.
C'est un état d'être, pas un état "de faire" ; la bienveillance est une capacité intrinsèque sans conséquence négative, à mes yeux, pour la personne bienveillante.
(bienveillant ne veut pas dire "trop bon trop con" ! Laughing Laughing Laughing )
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 21:30

Ben non, mais si tu reçois et que tu contiens sans cesse le mal être de tout le monde,ou ses expèriences, qu'elles soient positives ou négatives, tu ne peux plus être toi même. Du coup il y a forcément un moment ou tu sors de la bienveillance et ou tu rejettes l'autre, dans ce qu'il souhaiterait t'amener.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par jolindien Ven 25 Sep 2015 - 21:38

Liloubug,
C'est intéressant que tu dises "au bout d'un moment ils n'ont plus d'identité ni de vie individuelle"...
Je crois que j'ai réussi à me détacher en grande partie de mon égo (éveil de la conscience, etc...)ce faisant c'est vrai que j'ai l'impression que ma personnalité (plutôt que mon identité) s'est dissoute...dans quelque chose de plus grand...je dirais dans ma conscience.
Et je n'arrive plus à éprouver de haine ou colère envers ...quasi rien. Même si je peux être déçu par certaines personnes, les sentiments négatifs me sont devenus étrangers. Et si par mégarde j'arrive à en éprouver je les dissipes très vite.
Je me dis que c'est bien inutile d'en vouloir à l'autre...d'autant que la plupart sont à peine conscient de la porté de leurs paroles ou actes, ils ne sont qu'eux mêmes.
Et ce qui est surprenant c'est que cet "état" ne survient pas de façon ponctuelle (comme avant), cela est devenu mon quotidien, du coup l'angoisse ou l'anxiété elles aussi s'en sont allées.
Mais comme tu dis ma vie individuelle...c'est devenu la vie d'un tout.
Comme un tout formé par l'ensemble des choses et dont je suis un petit bout...mais relié à tout le reste.
Voilà!

jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 21:49

Jolindien
J'ai vécu une expérience qui me semble similaire pendant un moment aussi, 4 ou 5 ans, ou à force de comprendre tous les points de vue, je n'étais plus personne, mais parce que j'avais l'impression que j'étais un peu de toutes les personnes autour.
Justement peut être à force de tenter d'être bienveillante, c'est comme si j'arrivais à percevoir et à comprendre le parcours de toutes les personnes autour de moi (et comme je suis en psycho dans l'associatif ça faisait beaucoup de parcours)
La différence principale avec ce que tu décris, c'est que ponctuellement, je ressentais une colère qui n'était dirigée contre rien, si ce n'est l Absurdité.
Puis je suis revenue à un endroit qui était très signifiant pour moi, et c'est comme si mon ego était revenu d'un coup, comme si je l'avais laissé là bas pendant des années pour n'être qu'un outil, qu'un contenant.
Maintenant je suis d'ailleurs bien embêtée, parce que je ne sais pas trop quoi faire de ce moi auquel je n'étais plus habituée. Et il y a des moments ou je n'ai plus vraiment envie de comprendre les gens, ce qui est nouveau pour moi.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 21:53

mais je pense que ce tout qu'on pourrait être, c'est attirant et terrifiant, parce que c'est comme si dans le tout il n'y avait rien. L'angoisse et l'anxiété partent effectivement, mais avec tous les sentiments forts positifs que l'on peut ressentir.

Peut être que je me trompe et que ce n'est pas le cas pour toi, mais j'ai ressenti ça comme, finalement tout est éphémère, rien n'a réellement d'utilité, donc autant être le contenant de plusieurs réalité pour meubler dans l'attente d'un autre rien.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Ven 25 Sep 2015 - 21:58

liloubug a écrit:
Justement peut être à force de tenter d'être bienveillante, c'est comme si j'arrivais à percevoir et à comprendre le parcours de toutes les personnes autour de moi (et comme je suis en psycho dans l'associatif ça faisait beaucoup de parcours)
Tu n'avais plus le droit d'avoir un jugement j'imagine. Écouter, comprendre, acquiescer, et rien d'autre.
C'est ça?
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 22:04

ben si j'avais le droit, mais en fait c'est comme si ce jugement était un non sens en lui même. En fait c'est comme si je comprenais ce qui amenait les gens à leurs actes, et étant donné que la majorité des facteurs qui amènent une situation ne sont pas contrôlable, c'est comme si le concept de responsabilité individuelle perdait tout son sens. Et dans ce cas là, tu vois des gens, à un instant T mais tu ne peux plus les juger, et toi tu n'es plus rien qu'un tout petit peu de chacun d'eux.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Ven 25 Sep 2015 - 22:05

T'en es sortie, c'est le principal Wink
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 22:10

Je sais pas, c'est pas négatif comme truc, c'est juste plus large, et différent. Je ne suis pas bien sûre d'être mieux en étant un personnage égocentré.
En fait c'est le même principe que le savoir, je me suis toujours dit que si quelqu'un arrivait à avoir toutes les réponses, il cesserait totalement d'exister, ne serait ce que par l'absence de motivation.
C'est comme si c'était un pas vers ça, c'est pas négatif du tout, juste quand tu en sors et que tu es à nouveau toi, ça fait peur.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Ven 25 Sep 2015 - 22:15

C'est toujours une illusion, de toutes manières.
Tu comprends les autres à partir de toi même, de ton référentiel, même si tu penses les comprendre tels qu'ils sont.
En faisant ça, tu te places dans la situation du savant qui observe des sujets. Ils se transforment en simples objets d'études. Bien sûr, je sais que c'est plus compliqué, c'est aussi lié aux émotions, mais c'est le principe.
C'est une illusion d'omniscience, qui te vide de ton individualité.
Et comment avoir des relations saines en de telles circonstances? Quels sens ont les relations avec quelqu'un qui n'est plus? Parce que tu n'es plus, en faisant ça.

Pourquoi ne voudrions nous plus exister avec toutes les réponses, en imaginant que ça ait un sens? Tu es un être de chair et de sang, armé pour jouir de la vie, peu importes tes connaissances.
T'es acteur de ce monde, sujet, pas simple observateur extérieur.
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Invité Ven 25 Sep 2015 - 22:20

ça te réussit bien les cours d'orthographe dis donc.. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par jolindien Ven 25 Sep 2015 - 22:22

Liloubug,
Ah l'absurdité, pourquoi donc l'homme est-il son propre bourreau...demandes donc à mon ami l'égo, il aura l'air fin!
Ton post me fait penser à la dualité, sous l'angle de son abandon. C'est aussi quelque chose que j'expérimente aujourd'hui, et cela m'a surpris au début...le bien, le mal, le grand, le petit, bref une chose et son contraire (plutôt son complément!) ont comme la même "valeur". C'est à dire que je n'ai pas de jugement à leurs encontre.
Je ne crois pas que tu te trompes, cela est vrai...pour toi.
Je te dirais aussi que tout est éphémère, et que rien n'a de sens, mais je dirais aussi du coup que tout est éternel et que tout à un sens...finalement ou est-ce que l'on se positionne??
Peut-être qu'il faut être à l'équilibre!
Mais alors que ce que l'équilibre?
Tu vois je suis bien content d'avoir cette petite discussion là car j'ai pas vraiment l'occasion d'échanger profondément de ces choses là dans ma réalité...physique. Et pourtant je suis dans le milieu éducatif (triste constat du coup!)

jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Ven 25 Sep 2015 - 22:27

labelette a écrit:ça te réussit bien les cours d'orthographe dis donc.. Smile
Zut, me suit oublier!

@Jolindien
Alor pourquoi appelé "négatifs" certains sentiment?
Ni bon, ni mauvais, il on leurs utilités
La caulaire, la tristaisse etc ont leur raisont d'être
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 22:40

Moi aussi bien contente, parce que dans mon monde c'est le moment ou soit la discussion devient juste trop flippante pour les gens qui m'entourent, ou soit elle ne sert à rien.
Le seul souci c'est que j'ai du mal avec les mots, bien souvent ma réalité du sens d'une phrase n'est absolument pas celle que je diffuse et que l'autre reçoit dans sa réalité.

Mais cette absence de jugement, cette atténuation du moi,reste une expérience, et même si c'est quelque chose qui me fait très peur, ce tout et ce rien, cet ensemble de possibilité, rien que d'essayer d'y penser, ou d'expliquer le ressenti qu'on peut en avoir, c'est comme si d'un coup une partie de l'esprit s'ouvrait, je trouve ça intéressant comme sensation. Mais c'est vrai que j'ai l'impression que plus il s'ouvre, plus il se fond dans autre chose.
Pour moi un être bienveillant, ce serait vraiment ça, un espace ou les gens peuvent être compris et accepté sans jugement.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Ven 25 Sep 2015 - 22:42

être compris et acceptés sans altérité.
Désincarnés.
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 22:56

Silent a écrit:C'est toujours une illusion, de toutes manières.
Tu comprends les autres à partir de toi même, de ton référentiel, même si tu penses les comprendre tels qu'ils sont.
En faisant ça, tu te places dans la situation du savant qui observe des sujets. Ils se transforment en simples objets d'études. Bien sûr, je sais que c'est plus compliqué, c'est aussi lié aux émotions, mais c'est le principe.
C'est une illusion d'omniscience, qui te vide de ton individualité.
Et comment avoir des relations saines en de telles circonstances? Quels sens ont les relations avec quelqu'un qui n'est plus? Parce que tu n'es plus, en faisant ça.

Pourquoi ne voudrions nous plus exister avec toutes les réponses, en imaginant que ça ait un sens? Tu es un être de chair et de sang, armé pour jouir de la vie, peu importes tes connaissances.
T'es acteur de ce monde, sujet, pas simple observateur extérieur.

J'ai bien conscience que c'est une illusion, d'ou le comme si. Pour le reste je ne suis pas vraiment d'accord, je ne cherchais pas à observer, juste à recevoir en tout cas à la base. Je n'ai jamais observé, j'ai juste accepté, dans ma tête, des réalités qui n'étaient pas les miennes au mieux de mes capacités. Mais le truc c'est que quand tu tentes d'accepter plusieurs réalités, qui sont toutes dissonantes, et que tu te rends compte que finalement elles sont toutes vraies et fausses, le jugement devient vraiment quelque chose de totalement absurde, insensé. Et sans jugement tu n'es plus vraiment toi.
Quand au relation saine, qu'est ce que ça veut dire au final? Est ce que c'est plus sain d'avoir une relation égocentrée, basée sur chacun sa réalité?
Et en étant ça tu n'es pas qu'un simple observateur, tu es aussi un outil, et si toi tu arrives à un moment de ta vie ou tu rends compte de l'absurdité des choses, pourquoi ne pas servir d'outil à des gens qui eux sont en capacité de jouir de la vie parce qu'ils n'en ont pas conscience. En étant justement un réceptacle bienveillant. Je ne vois pas en quoi c'est malsain.

Après je n'ai pas fait cette expérience volontairement, et je ne pense pas tenter de la refaire pour le moment, mais je tiens à souligner qu'elle n'est pas, à mon sens, positive ou négative, saine ou malsaine. Elle a juste existé.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Invité Ven 25 Sep 2015 - 23:17

Pour moi, c'est l'auvergnate de Brassens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par jolindien Ven 25 Sep 2015 - 23:17

Silent,
Du fait ce ne sont pas vraiment des sentiments négatifs (les pensées ne le sont pas) mais juste le penchant émotionnels que je peux ressentir dans le...ventre (la boule au ventre si on veut), mais si j'en ai la sensation je peux l'évacuer presque aussitôt (une sorte de méditation instantanée). Peut-être que ce n'est que la peur des autres que je ressens (et non la mienne alors).

Liloubug,
D’où l'utilité de se mettre en phase pour communiquer, faut-il pouvoir le faire...
Tu vois cet espace il est juste à coté de toi finalement...quoique on pourrait le considérer loin, c'est toi qui vois!
Alors vouloir expliquer le ressenti qu'on a d'être dans la joie à ceux qui ne l'on pas expérimenté c'est comme ...pas possible.
les mots ne peuvent pas tout traduire, et si l'autre s'arrête aux mots, comme toi-même..., l'échange est tronqué.
Mais continuons d'avancer.
Peut-être qu'il faut accepter de ne plus avoir peur de cet état de "joie", et qui rend encore plus différent...Faut voir la tête d'un collègue à qui je demande pourquoi il se met en colère...alors qu'avant c'est lui qui aurait pu me dire cela!
Les enfants sentent tout de suite quand tu es ainsi...mais bon peut-être qu'un jour les adultes apprendront enfin des enfants, du moins il sauront comprendre le pourquoi de l'innocence.

jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 23:25

Je vais aller cogiter à tout ça, mais cet échange est très constructif pour moi. C'est marrant ça, on peut n'avoir aucun échange constructif pendant des mois, et un jour comme ça il y en a trois ou quatre qui s’enchaîne.
Mais du coup je cogite aux trois ou quatre, et ça va trop vite pour le moment dans ma tête pour que je saisisse bien à quoi je pense de manière consciente.
Juste une chose que je ne suis pas sûre de saisir. Cet état de joie, de quoi parles tu exactement?

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Ven 25 Sep 2015 - 23:36

liloubug a écrit:et si toi tu arrives à un moment de ta vie ou tu rends compte de l'absurdité des choses, pourquoi ne pas servir d'outil à des gens qui eux sont en capacité de jouir de la vie parce qu'ils n'en ont pas conscience. En étant justement un réceptacle bienveillant. Je ne vois pas en quoi c'est malsain.
Hum... je ne sais pas si je dois prendre ce "toi aussi" pour moi, ou si c'est une généralité scratch
Pour moi, aucune absurdité. La vie, simplement.
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par liloubug Ven 25 Sep 2015 - 23:50

généralité, le "tu" est souvent mon "on". J'essaye de le corriger.

liloubug

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Ven 25 Sep 2015 - 23:52

Ah ^^ Non c'est juste moi qui bug de temps en temps ^^
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par jolindien Sam 26 Sep 2015 - 8:34

C'est marrant n'est-ce pas...mais les étapes que l'on franchit nécessitent que l'on soit près...allez si je peux me permettre près dans tout son être. Nous avons le choix, nous avons toujours eu le choix. Il faut se le permettre le moment venu, c'est se le permettre qui est compliqué car le choix lui à toujours existé je crois.

D'un point de vue extérieur cette joie je pourrai la rapprocher de la joie enfantine, simple, désintéressée et innocente (j'entends plus corrompue par l'égo).
Comme ma fille qui s'extasie devant la beauté d'un petit scarabée luisant...faut dire que je suis accroupi à coté aussi en train de regarder!
Et d'un point de vue intérieur, c'est une énergie douce et suave que je pourrai rapprocher de l'état amoureux...mais ce ne sont pas des vagues d'amour qui m'assaillent c'est juste un océan calme, profond, illimité(?!).
Peut-être que c'est comparable a ce qu'on appelle l'extase méditative atteinte par les moines, sauf que je n'ai plus besoin de méditer pour y être...ou alors si peu de temps (1 ou 2 ...secondes). Faudrait que je rencontre un de ces hommes pour en parler un jour.
Et ce qu'il y a d'étonnant (ou normal par suite...!) c'est que je ne peux alors pas en vouloir à l'autre d'être ce qu'il est, je ne peux (oui c'est comme imposé) faire autrement que l'aimer pour ce qu'il est (d'un amour impersonnel donc).
Néanmoins on pourrait penser que je suis dans une psychose délirante...bof je ne veux pas sauver le monde, ceux qui veulent bien voir en moi qu'on peut justement se permettre d'être heureux tant mieux et les autres qui restent campés sur leurs positions...tant mieux aussi.
Voilà cette joie c'est tout ça (mais je n'ai pas vraiment les mots moi aussi pour la décrire),
Si la vie est belle c'est qu'on en voit la beauté
j'en suis là, ou j'en suis ailleurs, ce n'est pas l'important ...pour les autres
Chacun doit savoir ou il se situe, il n'y a pas de modèle à proposer ou montrer...nous sommes chacun notre modèle...
Comme dirait une copine du village "tu pars loin", mais non je suis tout près (de toi!)





jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Invité Sam 26 Sep 2015 - 11:21

La bienveillance, à mes yeux, consiste à voir en l'autre l'être humain en totalité, donc avec ses faiblesses et ses qualités. Ceci afin de ne pas juger une personne qui nous est tellement semblable que nous pourrions tous être elle, avoir agi comme elle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par 'C.Z. Sam 26 Sep 2015 - 11:48

Hors sujet (ou pas) :

'C.Z.
'C.Z.

Messages : 2910
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 39
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par 'C.Z. Sam 26 Sep 2015 - 11:59

Ah ben y'en a une aussi sur la bienveillance :

'C.Z.
'C.Z.

Messages : 2910
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 39
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Invité Sam 26 Sep 2015 - 16:38

Je suis content de voir ce sujet vivre Smile . Merci à vous tous pour vos retours Smile

jolindien a écrit:Mais alors que ce que l'équilibre?
Le neutre ?

liloubug a écrit:Quand au relation saine, qu'est ce que ça veut dire au final?
Une relation qui t'apporte, en te faisant sourire ? Smile

jolindien a écrit:Les enfants sentent tout de suite quand tu es ainsi...mais bon peut-être qu'un jour les adultes apprendront enfin des enfants, du moins il sauront comprendre le pourquoi de l'innocence.
Ou alors peut-être que les adultes se rappelleront qu'ils ont été des enfants... avec tous leurs désirs et leurs rêves d'alors Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Pieyre Sam 26 Sep 2015 - 17:20

Selon moi on peut être bienveillant sans empathie ni sympathie particulières, sans estime ni affection développées, même si cela y contribue dans la perspective d'avoir des relations avec autrui. Simplement nous sommes conditionnés à l'être, selon l'évolution naturelle. Sinon on peut penser qu'il n'y aurait pas d'espèce humaine.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par jolindien Sam 26 Sep 2015 - 18:54

Peut-être que l'égo nous fait survivre et la conscience vivre alors.
Aimant,
j'ai l'impression que le neutre est le fait de pouvoir être à la fois le plus et le moins, et non la somme des deux...
J'étais tellement en colère avant d'avoir oublié mon innocence, oublié que je ne suis rien d'autre qu'un enfant, qui s'amuse d'un rien, qui s'amuse de tout. Mais en fait j'étais juste en colère contre moi. Et non contre l'extérieur.


jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Sam 26 Sep 2015 - 18:57

@jolindien
Un peu HS, mais je me demandais si tu avais des souvenirs clairs de ton enfance?
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Ereen Sam 26 Sep 2015 - 21:50

Centaure Z'ailée a écrit:Hors sujet (ou pas) :


Eh bé.....  Surprised

J'l'avais jamais vu comme ça tien... "Le capital désirabilité"... bouah ! pale

"Chaque jour, l'homme contemporain négocie sa propre valeur, d'où l'angoisse !"

"Mais en vrai, nous sommes tous nuuuuuuuls !" Smile

Centaure Z'ailée a écrit:Ah ben y'en a une aussi sur la bienveillance :


Whaaaaa, super conf !

"Bienveillance + réciprocité + clarté",  y'a que ça de vrai ! sunny
Ereen
Ereen

Messages : 420
Date d'inscription : 16/05/2015
Age : 31
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par jolindien Dim 27 Sep 2015 - 8:09

Silent,
Je ne crois pas que tu sois HS si tu me demandes des infos sur mon enfance, je crois même que tu es au cœur du sujet.
Les problématiques à l'âge adulte proviennent en grande partie de l'enfance que l'on à vécu, allez je veux bien t'embarquer pour un petit voyage dans ce passé qui fut le mien.
Ma mère...cette femme merveilleuse (dommage qu'elle ne l'admette pas, encore aujourd'hui), qui dans sa naïveté sensible croyait qu'elle pourrait sauver d'eux même les mecs, enfin le mec.
Faut dire que mon père a su choisir proie à son goût...et je suis sûr que tu comprends dès lors la "grandeur" du personnage.
Déménagements réguliers (quand tu fous la mer...et que tu commences à sentir le vent tourner, tu t'empresses de partir loin, il avait quand même le nez fin mon cher père), Algérie, Gabon, Marseille, Cassis,..., puis un petit village dans les landes de 5 à 10 ans.
Je ne sais pas vraiment s'il était juste ultra narcissique(et pervers), et/ou bipolaire (ou schizo), ou carrément psychopathe (ben il y a que lui qui peut dire s'il avait de l'amour pour une autre personne que lui...).
Bah il parait même quand mélangeant les choses ça peut avoir meilleur goût...
Donc la loi de la terreur en somme à la maison, constamment il rabaissait ma mère dans son estime, ma mère et les autres. La violence morale et la violence physique (je crois que le corps oubli plus facilement), quotidien "normal" de ma vie enfantine. Des colères monstrueuses pour des détails futiles, et puis c'est très facile d'en mettre plein la gueule à une femme de 50 kg et des gosses qu'en t'en fais 85...
Avec le recul je vois qu'il à toujours voulu briser ce que j'étais, un enfant à l'amour indicible qu'il voulait maîtriser (ça comme le reste).
Un jour il m'a dit..."quand j'aurai plus assez de force pour te frapper sur la gueule je prendrai un flingue pour te buter", c'est charmant. (j'avais 12 ans je crois).
Quand j'ai eu 10 ans ma mère s'est enfuit (avec ma sœur et moi), plus tard il nous a retrouvé mais ma mère n'est plus retournée avec, par contre j'allais chez lui pendant les vacances...et cette sorte de continuum coercitif prenait place, comme auparavant.
A 15 ans j'ai arrêté d'aller là-bas, mais pas ma petite sœur (la pauvre...)
Peut-être que j'ai crié à l'injustice que de tels hommes existent, et qu'ils puissent faire le mal tout au long de leur existence (encore aujourd'hui!), je suis devenu noir dans ma perception des choses, voyant toujours le coté négatif chez les autres.
La vie est passée, les schémas se sont reproduit et puis un jour naquit cette petite fille qui est la mienne (la nôtre), de-là je me suis regardé du haut de ma petite taille me demandant comment sortir du jeu du bourreau et/ou de la victime.
On s'est séparé avec sa mère après,
Et pourtant là fut mon salut, car j'ai enfin compris le pourquoi de mon moi, ou de mon autre!
Il y a 3 ans maintenant, je résumerai les choses (car ça commence à être long ce récit) éveil de la conscience...
Alors s'il faut vivre le pire pour connaître le meilleur, à chacun de voir...
Rions un peu de ce que nous sommes, car le meilleur de l'un est le pire de l'autre!


jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Dim 27 Sep 2015 - 10:13

Disons que j'avais l'impression que tu avais une vision fantasmée de l'enfance.
Mais là je ne sais plus trop quoi dire. Tu tentes de trouver comment donner à ta fille l'insouciance et la sécurité dont tu as manqué. J'ai un peu de mal à imaginer la situation. je sors discrètement
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Pola Dim 27 Sep 2015 - 10:21

Lors d'un sortie scolaire en montagne, allez savoir comment, j'ai perdu le troupeau et me suis égarée. Sans la bienveillance de mon professeur, qui a envoyé le troupeau à ma recherche, je pense que je n'aurais jamais retrouvé mon chemin.

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Pieyre Dim 27 Sep 2015 - 10:55

Cela rejoint assez ce que je voulais dire précédemment. C'est une bienveillance qui peut s'appeler aussi un devoir.


Dernière édition par Pieyre le Dim 27 Sep 2015 - 12:54, édité 1 fois (Raison : un mot pour un autre)

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par jolindien Dim 27 Sep 2015 - 11:34

Silent,
Il y a eu des êtres bienveillant(e)s autour de moi de par ailleurs, à commencer par mon grand-père paternel (et oui!), qui m'ont sortit de temps en temps des griffes de ce papa , et qui m'ont éveillé à la vie plutôt qu'à la peur.
Si je n'avais pas eu le penchant..."lumineux" j'aurais certainement sombré.
Peu importe les manques que j'ai eu, ma fille à le droit d'être aimée pour ce qu'elle est, de façon intègre et entière, et l'amour que je partage avec elle, il n'est pas exclusif, il est inclusif(est-ce le mot?), je crois que chacun à le droit d'être aimé, et puisque je le peux...pourquoi pas!

jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Dim 27 Sep 2015 - 12:52

jolindien a écrit:je crois que chacun à le droit d'être aimé, et puisque je le peux...pourquoi pas!
Wink Courbette

Je viens de me rendre compte que j'avais oublié de répondre à la question du topic.
Pour moi, la bienveillance est le simple fait de vouloir/désirer/souhaiter le bien de l'autre. Ce qui veut dire qu'elle peut aussi être intrusive, maladroite, néfaste. Tout comme elle peut n'être qu'un simple souhait.
Vouloir le bien de l'autre n'impliquant pas nécessairement de se reporter à la même définition du "bien" que lui - ni d'être spécialement équilibré, mesuré, ou de savoir gérer ses propres problèmes.
On peut par exemple être bienveillant et surprotecteur.
Pour moi, ça n'implique pas non plus une bienveillance envers une humanité abstraite. On peut très bien n'être bienveillant qu'envers une poignée d'individus.
edit: ce qui fait que, pour moi, ça n'implique pas une absence de jugements. Je connais des gens très bienveillants qui vont me juger, d'une manière opposée à mes propres jugements, et pourtant ils sont bienveillants (ils veulent sincèrement mon bien). D'ailleurs, ces jugements peuvent parfois être bénéfiques.
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par jolindien Dim 27 Sep 2015 - 21:53

Silent,
Quelle est la notion de bien pour les gens, je caricature mais pour le fumeur c'est ça cigarette...?
La bienveillance serait d'aider l'autre à atteindre sa position...d'équilibre? Et donc un certain bonheur.
Oui tout le monde peut-être bienveillant et tout autant malveillant ailleurs (dans la pensée du moins), on reste ancré une fois de plus dans la dualité. Et la souffrance se nourrit assez bien de ce jeu là.
Mais c'est vrai aussi que chacun donne ce qu'il peut, respectons cela.

jolindien

Messages : 1599
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par //ha!ha! Dim 27 Sep 2015 - 22:08

jolindien a écrit:Silent,
Quelle est la notion de bien pour les gens, je caricature mais pour le fumeur c'est ça cigarette...?
Je ne sais pas si le fumeur voit nécessairement la cigarette comme un bien.
Je parlais de manière plus générale. Pour certains, le bien c'est par exemple de faire de belles études, d'avoir un métier qui rapporte etc  - pour d'autres ça va être de s'épanouir dans ses passions ou autre truc bateau. T'imagines bien que le premier pourra essayer de convaincre le second (pour son bien) qu'il doit prendre ses études plus au sérieux etc,  alors que pour le second à d'autres ambitions.
C'est juste un exemple Wink

jolindien a écrit:
La bienveillance serait d'aider l'autre à atteindre sa position...d'équilibre? Et donc un certain bonheur.
Je ne crois même pas que ça implique nécessairement d'aider l'autre à faire quoi que ce soit, ou de l'aider bien. Juste de vouloir son bien.
Parfois, on peut même vouloir le bien de personnes qui se débrouillent très bien, qui n'ont pas de problèmes, on espère juste que ça continue. On ne serait pas forcément à même de les aider.

jolindien a écrit:
Mais c'est vrai aussi que chacun donne ce qu'il peut, respectons cela.
Wink  ouais, y'a un peu de ça.
//ha!ha!
//ha!ha!

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

La bienveillance Empty Re: La bienveillance

Message par Dame Seli Dim 27 Sep 2015 - 22:21

Silent a écrit:
Pour moi, la bienveillance est le simple fait de vouloir/désirer/souhaiter le bien de l'autre. Ce qui veut dire qu'elle peut aussi être intrusive, maladroite, néfaste.

Si on décortique le mot (je ne fais pas de réelle sémantique là), ce serait "veiller le bien" ; donc pas de notion de désir, de souhait ; être bienveillant, ce peut être juste être là ... ; ne donner qu'en fonction que ce que l'autre demande.

Proposer ; si l'autre prend, tant mieux, sinon tant pis, tout simplement.

Du coup, pas de risque non plus d'être intrusif ou néfaste ou maladroit(e).


Dernière édition par Dame Seli le Dim 27 Sep 2015 - 22:22, édité 1 fois (Raison : rajout d'une phrase)
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum