Surdouée et chomage

Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Surdouée et chomage

Message par EleaNova le Dim 19 Juil 2015 - 20:29

(Je mets en veille ce sujet car je souhaitais ne plus afficher mes infos perso Wink )


Dernière édition par EleaNova le Ven 21 Aoû 2015 - 8:53, édité 3 fois (Raison : infos personnelles que je souhaitais ôter)
EleaNova
EleaNova

Messages : 81
Date d'inscription : 19/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par Invité le Dim 19 Juil 2015 - 20:52

Tu te retrouveras peut-être ici et tu pourrais y trouver des éléments de réponse:
https://www.zebrascrossing.net/t21677-la-vie-professionnelle-d-un-scanner#938358

Pour le reste, on m'a sorti des trop qualifiée... il faut bien voir que le chômage étant élevé, les recruteurs ont le choix pour trouver le candidat parfait à leurs yeux. A nous de trouver ce qu'on peut mettre en avant.
Pour l'ennui, en ce qui me concerne, il m'arrive de rêvasser en faisant ma tâche si elle ne requiert pas d'attention particulière. Mais je crois que ça fait partie du jeu et qu'il faut accepter.

Pour le chômage en lui-même, je le vis mieux (on va dire) depuis que j'organise ma journée de façon à avoir des plages définies de recherche (en faisant parfois autre chose en même temps, parce qu'à la 5e lettre de motivation, ça devient monotone) et des plages horaire pour le reste (me former sur les choses qui m'intéressent et "réviser" mes acquis (en langue notamment pour ne pas perdre par manque de pratique)). Ca me permet de mieux vivre le chômage en règle générale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par EleaNova le Dim 19 Juil 2015 - 21:07

C'est moins l'organisation de ma journée qui me pose problème que le CHOIX et la perspective qu'il engendre...
Choisir c'est exclure, il faut s'y résoudre. Mais aller où? Et quand bien même, encore faut-il trouver ce travail...
C'est une situation difficile cette arborescence permanente, dure à supporter, dure à être comprise par les autres...
EleaNova
EleaNova

Messages : 81
Date d'inscription : 19/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par Doom666 le Dim 19 Juil 2015 - 21:14

Bonsoir à tous,
Bienvenue parmi tes semblables. Quel crève-cœur de lire pareille chose...Tant de compétences qui ne demandent qu'à être utilisées, un immense gâchis comme beaucoup de choses que fait l'homme.
Je ne peux qu'applaudir devant tant de courage, chapeau Elea. Bravo ! Bravo !
Je te souhaite de sortir de ce tunnel.
Cordialement.
Alain.
Doom666
Doom666

Messages : 946
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par EleaNova le Dim 19 Juil 2015 - 21:15

Merci Alain pour ce gentil message de soutien, çà fait chaud au coeur Smile
EleaNova
EleaNova

Messages : 81
Date d'inscription : 19/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par Doom666 le Dim 19 Juil 2015 - 21:16

Je t'en prie. Si quelques mots peuvent t'apporter un peu de baume au coeur, n'hésitons pas. Wink
Doom666
Doom666

Messages : 946
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par ΗΣΓΜΣζ le Dim 19 Juil 2015 - 21:18

Bienvenue EleaNova !

Pourquoi ne pas être contractuel au final si l'envie de bouger te démange autant ? Tu abordes la question pour la musique, pourquoi ne pas sauter le pas ? Ça te permettra peut-être de vivre à la fois ta passion (et gagner de l'argent hein ! On est pas philanthrope) et d'assouvir ce besoin de liberté,  non ? Liberté, liberté chérie quand tu nous fais cogiter pour ne pas être un chien attaché à sa niche ^^

En souhaitant que tu trouves ta voie (les ruptures ne font jamais de bien en plus dans ces moments là, courage ! Console)


Dernière édition par ΗΣΓΜΣζ le Dim 19 Juil 2015 - 21:19, édité 1 fois (Raison : faute d'inattention ^^)
ΗΣΓΜΣζ
ΗΣΓΜΣζ

Messages : 57
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 30
Localisation : Quimper

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par EleaNova le Dim 19 Juil 2015 - 21:30

Merci pour vos mots
Contractuelle c'est ce que j'ai fait cette année mais le problème n'est pas tant le salaire inférieure à un titulaire, à la rigueur...mais surtout le temps complet ( souvent ce sont des remplacements), et aussi la précarité en fin de compte car ta stabilité financière n'y est pas, un coup tu as de la chance tu es à temps complet sur un établissement, un autre tu remplaces toute l'année avec des trous de salaire et chômage dans l'année... bref...
en soi, l'idée ne me déplaît pas mais c'est compliqué....
La musique, je suis en train d'enregistrer mes compos...j'ai du mal à la montrer à d'autres en concert, je suis arty, j'ai du mal à organiser des concerts et prospecter pour moi-même Smile
EleaNova
EleaNova

Messages : 81
Date d'inscription : 19/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par ΗΣΓΜΣζ le Dim 19 Juil 2015 - 21:38

Tu as pensé à intégrer un groupe ? Comme tu enregistres en ce moment ça peut être un tremplin Wink

En ce moment les groupes de metal recrutent Rock 2nd degré
ΗΣΓΜΣζ
ΗΣΓΜΣζ

Messages : 57
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 30
Localisation : Quimper

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par EleaNova le Dim 19 Juil 2015 - 23:20

ahah le métal, euh quand j'étais ado oui Smile
je joue beaucoup de musique onirique, je chante plutôt de la folk Smile
C'est une idée à creuser oui mais je me méfie de mon côté éthérée musicienne haha
EleaNova
EleaNova

Messages : 81
Date d'inscription : 19/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par Stauk le Dim 19 Juil 2015 - 23:34

Hello. Beaucoup de gens atypiques deviennent entrepreneurs. Beaucoup connaissent le chômage, ou des difficultés à s'intégrer harmonieusement et sans vague dans le salariat.

Bon, ça n'aide en rien ce que je viens de dire.

Sinon c'est souvent galère sur le plan sentimental aussi. Ca n'aide pas non plus ... bon ben j'ai rien à dire en fait. Sinon que t'es pas seule dans ta situation. Enfin tes situations.

Des fois on trouve un coin où poser ses bagages, ou une entreprise où faire carrière. Des fois on fonde une famille. Mais c'est pas automatique.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par EleaNova le Dim 19 Juil 2015 - 23:45

Ca sert à rien peut-être mais ca sert tout de même à me sentir moins seule dans ce cas Smile merci
EleaNova
EleaNova

Messages : 81
Date d'inscription : 19/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par Fab. Fabrice le Lun 20 Juil 2015 - 0:42

En fait je pense que tu ne souffre pas seulement du fait d'être HPi, tu souffre de dissonance entre ce que t'a promis la société et sa réalité offerte ( et ce n'est pas réservé aux HPx ou autres), je m'explique ;

- Tu à pris pour vrai le schéma qui t'a dis : Fait des études ( hautes) et tu aura un emploi, bien payé et sur...

- Ca ce n'est que l'appat ( je pense à la pêche à la ligne), car il y a aujourd'hui suffisement de main d'oeuvre qualifiée à tous les niveaux, du plus "bas" au plus "haut" ( Concepts pourris mais bon...), du coup, la sélection se fait ailleurs, autrement, et entre autre sur la capacité à être "dans le rang", dicipliné, malléable, taillable et corvéable à souhait...

Mais surtout, il n'y à pas de place pour tous... Ceux qui sont "sacrifié" servent, comme les crucifiés, d'épouvantail aux autres, à ceux qui y sont car, à défaut de savoir pourquoi ils restent dans ce système et y collaborent, ils ont l'exemple probant de pourquoi il ne faut pas le quitter ( déclassement social, honte, opprobe des cons...)

Quand tu aura admis cet écart entre ce qu'on t'a promis, le modèle dans lequel on t'a élévée et compris qu'il n'existe plus, tu pourra plus facilement te positionner, choisir ton camp ou te jouer du système pour l'utiliser à ton profit ( je ne parle pas que de profit matérialiste)...

Voilà une piste...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par Edelweiss le Lun 20 Juil 2015 - 10:25

Tu es prof de musique ?
- je reste toujours sur le même credo :
1/ Identifier ta "vie de rêve", de là découlera le "où"
J'ai une ancienne copine de fac qui a commencé par des jobs classiques après une fac de droit, et qui est partie travailler dans les Caraïbes (elle passait les entretiens à Paris) : tant qu'à galérer autant le faire à Tahiti, St Martin etc. Wink
2/ que ce soit dans les DOM-TOM ou en métropole : tu as pensé à la fonction publique territoriale, il y a des passerelles qui existent : http://www.emploi-territorial.fr/page.php (rubrique Action culturelle) et http://www.cap-territorial.fr/
Une mobilité européenne ou plus lointaine :
3/ les lycées français de l'étranger
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par EleaNova le Mar 21 Juil 2015 - 19:27

Fab, tu as raison, il y a bien entendu la désillusion de la réalité sociétale actuelle...c'est évident.
Combine-le à qui je suis et c'est explosif, ou du moins cela demande un courage très fort pour garder le cap. Je l'ai toujours fait et il est vrai que là j'ai du mal...

Edelweiss, j'ai songé à partir, bien sûr, mais à l'étranger, il me faut le capes pour être en détachement ou employée en tant que tel. J'ai regardé en Suisse par exemple ou en Italie.
La fonction publique territoriale, les concours se succèdent sans grand poste, je connais bien ce secteur, je l'ai beaucoup côtoyé, et malheureusement, les fonds manquent et les stagiaires affluent!
La vie de rêve est difficile à trouver pour les HPI, car nous sommes une arborescence de choses, une multiplicité qui nous pousse à nous renouveler en permanence, de trouver, faire au mieux puis se lasser et être curieux d'autre chose. Il faut l'accepter je crois, et trouver un compromis acceptable pour être assez libre dans son travail pour se renouveler en permanence tout en trouvant une stabilité financière.
L'éducation me paraissait parfaite pour cela, d'autant que cela me libère des plages horaires pour faire de la musique artistiquement parlant.
Reste à voir ce concours inabordable...car le problème subsiste:
Si je passe le Capes public je suis mutée dans le 93, et là, des amis l'ont fait ils en ont pour 8/9 ans minimum pour rentrer sur leur académie...
Si je passe le Capes Privé, je reste dans mon académie, je suis moins payée et je suis "assimilée" titulaire de la fonction publique.
Mais surtout, que dire d'un concours où 18 reçus en France cette année?
D'un concours encore réformé cette année pour exclure les titulaires et contractualiser les profs?

Un vrai gâchis de profs convaincus et bons dans leur matière...
Je sais que la solution ne réside pas dans l'apitoiement, et j'essaie de trouver une solution viable, pérenne et qui concilie qui je suis. Dure entreprise...
EleaNova
EleaNova

Messages : 81
Date d'inscription : 19/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par Zebrasca le Dim 2 Aoû 2015 - 10:43

EleaNova a écrit:Bonjour à tous,
Je suis très heureuse d'avoir trouvé enfin un lieu de pairs avec qui échanger qui font partie de ma planète dans laquelle je me suis sentie souvent seule.
Je résume ma vie d'HPI: 2 ans d'avance à l'école, lis écris à 5 ans, ennui de tout, en avance sur tout, douée en tout et une solitude inqualifiable doublée d'un manque de compréhension des autres et de beaucoup de caractéristiques des HPI que vous connaissez déjà j'en suis sûre.
J'ai 27 ans, un parcours universitaire pour me donner des bagages pour enfin entrer dans ce monde qui m'est tant étranger à tout points de vue.
J'ai un 2 master, 2 licences, conservatoire de piano...
J'ai toujours été une acharnée du travail: stages, bénévolat, cdd...je me suis donnée à fond pour enfin INTEGRER une structure: opéras, galeries d'art, écoles de musique, education nationale, presse écrite, institutions culturelles, mairies....
Ce qui revient?
Trop qualifiée, trop en avance sur le travail des autres, trop outsider, jalousies, compétition vis à vis de moi (alors que je tais absolument toutes les idées qui me passent par la tête à longueur de journée ou mes résultats)...et j'en passe...
J'ai la malchance d'être une jolie jeune femme. Car oui si être HPI est un enfer, être jolie le devient aussi. Pour exemple, trois recruteurs après plusieurs collaborations ponctuelles m'ont dit "vous savez comment cela se passe mademoiselle" en posant leur main près de mon genou ou de ma main.
Je ne trouve pas de poste qui me convienne car 2 problèmes se posent:
1) ME CONCERNANT: je m'ennuie vite, ai besoin de rebondir sur autre chose, de cumuler des activités, et je suis tant très organisée et besoin de stabilité financière, qu'artiste et très éthérée un peu autiste qui a besoin de sa musique, de jouer et partager avec d'autres autistes comme moi
2) CONCERNANT LA SOCIETE: le chomage est fort pour mes diplomés, les zèbres comme moi font trop d'ombre malgré eux et malgré l'humilité, les réformes en tout genre me brisent une des rares alternatives que j'avais trouvé qui est l'Education Nationale (18 acceptés au CAPES musique cette année en France....oui, ils ont encore une fois modifié le concours cette année pour contractualiser la fonction publique bien sûr et payer des contractuels moins chers que les titulaires, donc concours infaisable et pourtant je suis une féru d'études...)

Bref, je vous écris car je suis perdue, je me sens seule dans ce cas. Après tout, aux yeux de tous, un surdoué est supposé réussir non? Etre épanoui? Il est tellement doué....
Oui je suis bonne dans beaucoup de choses, oui je rebondis, je m'adapte, oui oui et oui...Et oui, je vis un enfer d'être comme cela, y compris affectivement où depuis hier mon conjoint m'a quittée car il se sentait en décalage, que j'étais sur une autre planète plus rapide...Il n'était pas HPI, et j'ai eu beau lui expliquer que l'amour ne naît pas du rapport quantitatif du cerveau humain mais qualitatif,, et que chaque être humain s'apporte mutuellement sa part, c'était ainsi et je n'ai rien pu faire.

Bon, je sais que j'ai l'air un peu down, j'ai pourtant une grande force de vie mais j'avoue me sentir seule et perdue dans tout çà.
Peut-être l'un de vous a t-il fait face à ce genre de préoccupations?

Merci d'être là sur le forum, d'être vous, un peu comme moi Smile
A bientôt
Elea

Cela me fait penser a un stage que j'ai fait il y a 2 ans alors que j'etais en reconversion professionnelle.

J'ai du obtenir un Master pour pouvoir presenter le capet.
Durant le stage, j'etais chargee de recruter des ingenieurs informatique pour des clients (SSII) et de prospecter des entreprises pour leur vendre nos services (les prestations de nos ingenieurs).
Je suis arrivee dans la boite mi juin, je n'y connaissais rien du tout en informatique et le chef d'agence m'avait dit que l'agence serait fermee en juillet. Puis en 15 jours j'avais tout compris et il est parti en vacance me laissant les cles de l'agence. Je me souviens, il y avait les jeux olympiques, je n'ai rien glande, rien, je faisais la sieste allongee sous le bureau, le mois le plus long de ma vie.

Sauf, que je n'avais pas pense que l'ordi lui enregistrait toute mon activite !!!!

Le directeur revient de conge, aout se passe et en septembre, il me dit que le PDG vient et veut me voir. J'ai immediatement pense pour le coup que j'allais me faire attraper pour n'avoir rien fait.

Ils sont arrives avec des documents, retracant mon activite, des graphiques,............, et là, voila qu'on me felicite, j'avais ete 300 oui 300 fois plus performante que la personne que je remplacais (conge maternite).

Et oui, ce sempiternel, vous etes trop ceci trop cela........

Bah oui, nous sommes comme ça, et il est tres difficile de considerer le travail des autres comme n'ayant pas fait l'objet d'un manque de volonte. Non, ils sont simplement plus lents, plus dans l'execution que dans conception ou conceptualisation.

Je suis restee 4 ans au chomage (je m'entends, j'ai toujours travaille durant cette periode mais avec 2 M2 j'aspirais a autre chose que faire les menages dans les copro ou de la voyance par telephone, donc pour moi j'etais au chomage), et j'en ai entendu des vertes et des pas mures y compris des inepties de la part du pole emploi. Je me souviens d'avoir demande a un conseille (pour lui montrer qu'il ne peut pas tenir ce genre de rpopos) si je devais me jeter sous le train de 15h ou attendre celui de 16 !!!!!!!!

Je pense qu'il nous faut trouver une activite dans laquelle nous avons une liberte importante, que nous trouvions des collegues pensant comme nous.

Bref, pas facile, du tout.

Courage
Zebrasca
Zebrasca

Messages : 147
Date d'inscription : 03/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par EleaNova le Dim 2 Aoû 2015 - 21:25

Zebrasca, merci pour ce partage d'expérience, cela me redonne du courage. J'ai dans l'optique de passer ce concours CAPES, malgré le peu de reçus. Donc inscription chomage en septembre et travail acharné du concours. Ce qui m'angoisse le plus, c'est la norme appliquée aux concours, il va falloir me formater et m'obliger à être dans les règles exigées, et ca c'est très dur pour moi!!
Si cela ne fonctionne pas en avril prochain, je m'inscris à un DU psycho ou quelque chose qui me permettra d'être en libéral, finalement un 7e diplôme ne sera que le 7 e ! Very Happy
C'est réconfortant de tomber sur des témoignages comme le tien, car je crois que nous ne sommes pas seuls à être confrontés à ce genre de problématiques liées au travail à l'embauche et bien sûr à l'ennui et relations professionnelles.
N'hésitez pas à enrichir ce post d'expériences, vous savez, cela m'apporte beaucoup d'enfin être diagnostiquée parmi les zèbres, et de trouver des personnes comme moi. Je me suis tellement sentie seule et incomprise.
Merci encore de l'existence de ce forum et ses participants.
A très vite
Elea
EleaNova
EleaNova

Messages : 81
Date d'inscription : 19/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Surdouée et chomage Empty Re: Surdouée et chomage

Message par fabzh22 le Mar 29 Sep 2015 - 9:40

Bonjour EleaNova !
Alors tu en es où dans ta recherche d'emploi ?
Je tenais à apporter ma pierre à l'édifice : je viens de terminer une formation "métiers administratifs territoriaux" (autrement dit, secrétaire de mairie) et j'ai fait quelques remplacements cet été. Depuis début septembre, plus rien. Le pire c'est que ça ne me déplaît pas... J'ai enfin du temps pour lire et pour rêver. J'ai pour ma part énormément de mal à me motiver et cela tient à deux éléments : je ne me sens pas à ma place dans le milieu professionnel (toujours perdu dans mes pensées, aucune motivation) et que je sais que notre système est au bord de l'effondrement (moins d'une décennie) donc je suis rentré dans ce cercle vicieux qui consiste à se dire "à quoi bon ?"...
Mon parcours professionnel est d'ailleurs assez chaotique : j'ai été prof pendant 1 an, j'ai travaillé dans une usine pendant 2 mois, j'ai été au service propreté urbaine de ma ville et lorsque la formation s'est ouverte, on m'a poussé à candidater.
fabzh22
fabzh22

Messages : 108
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 31
Localisation : Côtes-d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum