Quelques poésies

Aller en bas

Quelques poésies Empty Quelques poésies

Message par alyssa le Mer 23 Fév 2011 - 21:34

J'aime la poésie et pendant des années depuis que j'ai...12 ans (environ) j'en ai écris.

Je voudrais vous montrer quelques échantillons pour vous faire partager mes mots :



Crépuscule (écrit vers 16 ans je pense...)

L’or traverse les carreaux, et s’éparpille,
Elle glisse sur le bois de la cheminée,
Caresse ses reliefs, grésille,
Emporte les rêves dans ses draps de fumée,

Une lumière rouge inonde mon regard,
Baigne de sa lueur, les branches des arbres,
Et défait ses étoiles dans le ciel un peu noir,
Répandant leur éclat aux cimes des érables.

Quand je tire ces lourds rideaux vermeils,
Pour contempler les mirages du ciel,
Que les nuages suspendent des merveilles,
Pénétrés d’aucun bruit de réveil,

Et qu’alors les sapins délivrent leurs soupirs,
Les branches entortillées, leurs souffles parfumés, et dans la grève,
Ces immenses navires,
Qui déportent vers le large, les cageots pleins de rêves…

Ode à la pluie (Je ne sais plus à quel âge mais je dirais y a 4 ans environ...)

La pluie doucement caresse les pavés,
Au loin, la foudre frappe le ciel,
Bordé de nuages noirs,
Fraîche, transparente, incessante,
Elle roule sur ma peau,
Coule sur mon front, s’imbibe dans mes cheveux,
Qui produisent des boucles en abondance,
Et me donne ce côté un peu farouche.

Elle danse, valse, court dans les rigoles,
Fait des bonds, et devit de sa trajectoire
Lorsque le vent se gonfle au travers.
Elle est belle, bruyante et silencieuse,
Parfumée, et réveille dans ma mémoire,
Le souvenir des grandes forêts amazoniennes.

La mer (Il y a un mois)

La mer avale mes yeux
Dans ses eaux troubles
Et mes pensées
Dans ses grandes vagues
Ses mèches bleutées.

La mer souffle des histoires
Sur le sable.
Elle fait rouler, vibrer
Ses vagues,
Gronde,
Et se dresse
Devant les marins.

La mer dévoile
Ses parfums
Son eau iodée
Ses reflets nacrés.

Elle danse,
Douce
Doucement
Comme le battement
D’un papillon.

La mer est belle,
Et insolente.
Elle me capture dans ses filets
D’un infini bleuté
D’un trop plein de rêves
Où mon cœur s’épanche de plaisirs
Sans fin.







alyssa
alyssa

Messages : 34
Date d'inscription : 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Quelques poésies Empty Re: Quelques poésies

Message par Fata Morgana le Mer 23 Fév 2011 - 21:53

bounce bounce bounce
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Quelques poésies Empty Re: Quelques poésies

Message par Romulus le Jeu 24 Fév 2011 - 15:40

Alyssa, merci pour ce partage. L'oxymore "sans fin" avec justement un point pour conclure le poème (donc, tu y mets une fin) de "la mer" est-il mis exprès?
Romulus
Romulus

Messages : 815
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelques poésies Empty Re: Quelques poésies

Message par alyssa le Jeu 24 Fév 2011 - 17:39

C'est fait exprès.

Le poème ne s'arrête pas. Il continue dans l'imaginaire commun ( et le miens surtout).

Il s'arrête à " sans fin " bien justement pour insister sur l'expression et laisser sur cette image de l'étendue aquatique...
alyssa
alyssa

Messages : 34
Date d'inscription : 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Quelques poésies Empty Re: Quelques poésies

Message par alyssa le Jeu 24 Fév 2011 - 17:41

Mais j'analyse cela après coup.

Car une chose est certaine, je réfléchis rarement en écrivant un poème et en écrivant tout court.

Je suis beaucoup plus portée vers l'intuition et la pulsion.
alyssa
alyssa

Messages : 34
Date d'inscription : 22/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Quelques poésies Empty Re: Quelques poésies

Message par Invité le Jeu 24 Fév 2011 - 18:08

Merci pour le partage Alyssa, on ressent ''ton monde'' a travers tes écrits.


Dernière édition par diana le Dim 22 Mai 2011 - 19:52, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quelques poésies Empty Re: Quelques poésies

Message par florangeté le Ven 25 Fév 2011 - 10:48

Hello! C'est une tres bonne idée ce topic!

je me permet de mettre quelques poemes de mon cru Wink

Il reste tout et n’en reste rien

Il reste sur mes mains, empreinte de tes doux parfums
L’impression de ta présence, le bruissement feutré de nos jeux lointains
Où se détache dans l’obscurité la voix que je chéris.

Il reste tout et n’en reste rien.

Il reste dans mon crâne une image brûlante, que la tendresse rend fébrile
Image pleine au ciel immense, dont rêve encore la paupière close

Il reste tout et n’en reste rien.

Dans mon œil, les volutes bleuâtres et la chaleur du foyer
Le poids du temps et de l’espace
Le monde hors du monde qu’alors nous arpentions
Ce que l’on fait nôtre et qui n’existe que pour nous, bonheur égoïste
Ce rire.

Il reste tout et n’en reste rien.

et un petit deuxième

Psaume pour l’absent

Spleenétique au regard lointain
Il fixe l'azur et l'horizon éteint
Fils de l'acide au cœur de plomb
Perçant le merveilleux et l'improbable
Attentif et absent, déréalisé
Personne ne sait

Tout se lit en un instant
Affections polymorphes
Hors de contrôle
Hors du temps
Attention

Rugissent les voix de dieux et des autres
Champignons intra-craniens
O semences éclatantes, pantomimes

Spleenétique, placide et frénétique
A sa manière décolle
Habite ciel et matière,
Sans l'art ni la manière
Par un mot froissé, déchiré

Du fond des abysses non encore conquis par le goudron
Aux impressions impossibles, fossiles
Les farces d'un temps espiègle et nauséeux
Arpentent ses circonvolutions
Fragile

florangeté
florangeté

Messages : 531
Date d'inscription : 19/02/2011
Localisation : Bordeaux

http://www.hotu.fr/page/atelier.html

Revenir en haut Aller en bas

Quelques poésies Empty Re: Quelques poésies

Message par Fata Morgana le Ven 25 Fév 2011 - 11:19

Ciel !!! Que le premier me parle, que le premier pour moi est beau !!!
Que d'amour...
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Quelques poésies Empty Re: Quelques poésies

Message par Plume sans sa Paradoxe le Dim 27 Fév 2011 - 1:40

C'est bien tout ça !
Je remarque pour Alyssa une récurrence dans la forme générale du poeme .
Plume sans sa Paradoxe
Plume sans sa Paradoxe

Messages : 418
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 30
Localisation : Somewhere over the rainbow.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum