Petit espace de lâcher prise

Aller en bas

Petit espace de lâcher prise Empty Petit espace de lâcher prise

Message par ZeTigrette Mar 30 Juin 2015 - 11:19

Bonjour à tous,

Je sais que le lâcher prise est un sujet récurrent et j'avais besoin d'un espace d'expression (note: il faudrait que je pense à me présenter un jour dans la section adaptée ^^') Voici un donc un nouveau fil sur ce thème très riche Smile

Habituellement, je suis plutôt positive, mais parfois, je crois qu'il est plus sage de partager ses coups de blues plutôt que d'essayer de les contenir... Pour vous expliquer un peu la situation,, j'ai  passé un test QI en juillet 2014 et j'ai démarré un BTS en alternance en septembre. Je suis donc en fin de 1ère année. Je vais passer rapidement sur les séances de psy, le besoin de changement, l'incompétence de ma nouvelle thérapeute en matière de HQI et les tensions au boulot qui devraient s'apaiser d'elles-mêmes après les vacances et quand j'aurais appris à communiquer sereinement avec ma tutrice psycho-rigide...pour en arriver au problème du jour: la formation. Le conseil de classe a lieu hier soir (au passage, quelqu'un a déjà vécu cette sensation régressive que je trouve personnellement très désagréable ? Du genre, t'as 23 ans mais si tu sors ton téléphone, il part direct en punition chez le CPE avec un petit mot sympa dans ton "carnet de liaison"... J'ai parfois des envies meurtrières de faire bouffer ledit carnet aux profs Folie meurtrière )

Ce qui m'oblige à subir une nouvelle crise d'angoisse aujourd'hui, c'est surtout le manque de respect et le désintérêt profond des profs pour les élèves : le débriefing en direct (et en public) même si tu leur dit non, les réflexions parfois violentes quant à l'utilisation "excessive" de mon téléphone en cours (ben oui, désolée, mais moi, quand j'ai compris un concept en 15 minutes, je passe à autre chose donc je m'occupe pendant que les autres décident de passer 4h à discuter inutilement d'un sujet déjà expliqué et théoriquement assimilé...  Se tape la tête cont  C'est ça ou envoyer chier le prof Cocard ) et l'incompréhension profonde des profs en ce qui concerne la problématique des Hauts Potentiels (du coup, je m'emmerde pas à essayer de faire comprendre mon point de vue ou mon fonctionnement à des abrutis très fortement paramétrés "Education Nationale" en mode lessivage cérébral (mais je connais aussi des profs tout à fait compétents hein..je ne tape pas sur l'ensemble du corps professoral  Pour Toi  ) )

Pour rester dans le thème, mon angoisse est aussi liée à un problème...de faciès. On va faire très court:
j'ai été agressée par un homme avec lequel mon prof d'informatique partage une forte ressemblance
La salle de cours est en U : les élèves face à leur poste et le prof dans le dos  Ninja
J'ai 7 heures de cours dans ces conditions prévues demain  Prisonnier

Le fait d'avoir une personne de genre masculin que je ne vois pas et qui pourrait me tourner autour et passer derrière moi en toute liberté me perturbe au point de somatiser violemment (douleurs lombaires, crampes abdominales depuis ce matin, nausées sévères et plus-que probables crises de' larme avant la fin de la journée (quand je vous dis que ça devient ingérable, c'est pas du flan  pale )  

Si certains se sont sentis le courage de me lire jusqu'au bout, j'avoue que je suis preneuse de leurs conseils, astuces et autres aides en tout genre me permettant de surmonter cet hyper-stress.  SOS

Merci beaucoup et bonne journée à vous

PS: Je pratique déjà la respiration et la méditation de pleine conscience pour tenter de contrôler mes crises (utile en début de crise mais pas quand mon cerveau s'emballe  non )
ZeTigrette
ZeTigrette

Messages : 18
Date d'inscription : 21/07/2014
Age : 29
Localisation : Rennes

http://www.laviedunetigrette.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Petit espace de lâcher prise Empty Re: Petit espace de lâcher prise

Message par Invité Mar 30 Juin 2015 - 12:19

J'ai eu mon BTS à 25 ans et j'ai également beaucoup souffert durant deux ans. J'ai la chance de pouvoir me déconnecter et pouvoir laisser mon esprit vagabonder facilement. Sinon, il reste le dessin dans la marge et la relecture des pages précédentes du cours pour commencer à réviser et ne rien avoir à faire le soir. Mais oui, c'est lourd d'être traité comme au lycée après un certain âge.
Il faut trouver un dérivatif "invisible", en fait What a Face . Et arriver à se dire que c'est deux ans, qu'il faut serrer les dents parce que c'est un passage obligé, mais qu'après, c'est la liberté!!!!

Pour ton prof, tu vois un professionnel? Concrètement, il ne va rien t'arriver: tu es dans une salle pleine d'élèves, même s'il est dans ton dos, il ne fera rien.
Tu peux peut-être décaler clavier et écran pour te mettre de 3/4 sur ta chaise?? Peut-être que ça te rassurerais de savoir qu'en cas de souci, tu peux te lever et t'enfuir (en un sens), tout en pouvant suivre du coin de l’œil les déplacements du prof.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit espace de lâcher prise Empty Re: Petit espace de lâcher prise

Message par ZeTigrette Mar 30 Juin 2015 - 21:28

Je crois que le plus difficile pendant la formation, c'est de ne pas se frustrer contre les profs "pur souche", c'est-à-dire ceux qui croient avoir l'autorité et la connaissance absolue. J'ai réussi à me retenir ce matin lors du débriefing du conseil de classe, mais entendre que je dois me concentrer plus en cours, ça a tendance à pas mal me mettre hors de moi en ce moment. Pourquoi ce sont aux Zèbres de s'adapter tout le temps (je dois être dans ma phase révolutionnaire Twisted Evil )

Je crois que le plus blessant a été d'entendre la prof me dire que se concentrer sur le long terme ne servait à rien dans mon cas, parce qu'en continuant comme ça, je ne suis déjà pas sûre d'avoir le BTS (ceci dit, même avec le téléphone visser dans les mains, je décroche easy ma place de n°1...alors oui, je pourrais avoir 18 c'est sûr, mais les mêmes profs nous ont dit que ça ne servait à rien de se battre pour être les les meilleurs parce qu'il faut "juste" avoir 10 drunken )

En ce qui concerne mon prof d'info, j'avais abordé le sujet avec ma précédente psy mais la situation empirait donc aucun intérêt. je réfléchis à intégrer un groupe de parole sur le sujet, à essayer l'écriture thérapeutique pour permettre à mes mains de rédiger ce que ma bouche se refuse à dire... et je vais prendre des cours de danse à partir de septembre pour me réconcilier avec mon corps (pour les professionnels de la thématique, on verra selon l'emploi du temps mais avec le rythme bizzaroïde qui s'annonce, ça risque d'être compliqué Sad )

Cette expérimentation de la frustration a-t-elle été bénéfique pour toi après l'obtention du diplôme ?
ZeTigrette
ZeTigrette

Messages : 18
Date d'inscription : 21/07/2014
Age : 29
Localisation : Rennes

http://www.laviedunetigrette.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Petit espace de lâcher prise Empty Re: Petit espace de lâcher prise

Message par ZeTigrette Mer 22 Juil 2015 - 12:54

Encore une fois en prise avec mes émotions... Besoin d'air, de souffler, de respirer ou d'apprendre à gérer Sad

Si certains ont des conseils en matière de gestion émotionnelle, je suis preneuse Very Happy parce que le yoyo des hormones et l'ascenceur des sentiments commencent sérieusement à me donner la nausée :S

De toute façon, je crois qu'un grand ménage (enfin plusieurs en fait ^^) s'impose(nt) Certains sont-ils passés aussi par cette phase (besoin d'être rassurée à ce sujet) ?

Bonne journée sunny
ZeTigrette
ZeTigrette

Messages : 18
Date d'inscription : 21/07/2014
Age : 29
Localisation : Rennes

http://www.laviedunetigrette.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum