Impuissance apprise / Learned helplessness

Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par mmashoro le Dim 28 Juin 2015 - 16:36

Salut,

Les concepts suivants me semblent intéressants pour les zèbres en difficulté.

Impuissance apprise. A rapprocher du syndrome de l'imposteur ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Impuissance_apprise
https://www.google.fr/search?q=learned+helplessness+gifted

Dans la même veine, les travaux de Carol Dweck :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Carol_Dweck
mmashoro
mmashoro

Messages : 354
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 30
Localisation : Vannes (Morbihan)

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Invité le Mar 4 Aoû 2015 - 19:10

Coucou c 'est rigolo je viens de croiser ce genre de chose aussi et voulait partager un peu par ici , merci pour ce fil mmashoro, qui fonctionne à plein régime apparement ; )

Ce que je viens de croiser de Carol Dweck sont ces concepts de "growth" et de "fixed " mindset.

Pour les idées de traduction on a Mindset se rapprochant de tournure d' esprit/ Fixed pour "non changeant"/ growth pour "en évolution" .

dans ce lien le détail d' une étude qui essaye de montrer que les enfants avec un growth mindset sont plus épanouis: http://life.lfny.org/2013/06/08/our-growth-mindset/

voilou en espérant que cela puisse aider.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par psyché-dream le Mar 4 Aoû 2015 - 23:50

Merci, c'est intéressant Smile
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 508
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par mmashoro le Ven 7 Aoû 2015 - 16:23

Haha enfin des réponses, merci <3

Voilà comment induire en 5 minutes un état d'impuissance apprise à une classe d'une trentaine d'étudiants en psychologie :

mmashoro
mmashoro

Messages : 354
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 30
Localisation : Vannes (Morbihan)

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Invité le Ven 7 Aoû 2015 - 20:00

Intéressant,

Du coup ce qui me vient à l' esprit c 'est que les limites de la zone de confort sont façonnées par ces impuissances apprises, que les "growth mindset" (j 'imagine que c 'est un continuum ...)  ont plus tendance à savoir apprendre par dessus des apprentissages antérieur, même frustrant.

Impuissance apprise / Learned helplessness Zona_comodidad

Pour le lien avec le syndrome de l' imposteur, pour parler de mon expérience je le ressentirai comme le fait d' avoir augmenté sa zone de confort dans l' environement mais pas dans sa "psyché" , il y a donc une tension puisqu'on doit manager un environement alors que l' on s' en juge incapable...comme un rafraichissement de page qui tarde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Invité le Sam 8 Aoû 2015 - 14:06

.


Dernière édition par ParaPluie le Lun 14 Nov 2016 - 9:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Traockl le Sam 8 Aoû 2015 - 15:57

Euh ... claque dans ma gueule.
C'est typiquement un phénomène auquel je me suis habitué. je l'ai évidemment vécu et noté sans en prendre pleinement conscience.
Mais le voir démontré dans une vidéo par exemple ... putain cette claque.

Merci pour ce partage d'info. c'est cool.
Traockl
Traockl

Messages : 1870
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Abonné absent le Sam 8 Aoû 2015 - 16:56

Je suis curieux de savoir si le "corps enseignant" (incluant Rectorat & Ministère) a conscience de ce "phénomène" ?
(c'est juste une véritable question, pas une critique ou un sarcasme)
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par bepo le Sam 8 Aoû 2015 - 17:58

Le simple fait que tu puisses te poser cette question en fait une critique (légitime). On devrait tous ne pas avoir à ce poser ce genre de question, car les obstacles à l'apprentissage devraient être l'une des première choses que l'on cherche à enseigner.
Nous viendrait il à l'idée d'enseigner quelque chose à nos propres enfants sans songer à leur parler d'abord des obstacles et des dangers ????? L'EN ne fait rien du tout dans ce domaine.
Tout est fait au contraire pour déposséder les élèves de la responsabilité d'apprendre, de la motivation à apprendre.
C'est l'enseignant qui pour être dans la norme des enseignants doit se charger de ce rôle faisant de facto des élèves des apprenants passifs et disciplinés donc à mon sens beaucoup plus susceptibles à l'impuissance apprise.
Selon ma perception, globalement le système socio-éducatif ne fait que soumettre à des pratiques globalement teintées de conservatisme. Or pour se positionner face au difficultés et apprendre à y faire face, il est nécessaire d'avoir le droit de s'ennuyer, différer un apprentissage, aller plus vite, changer de sujet. C'est comme cela que l'on peut sonder ses capacités dans n'importe quel domaine et apprendre à faire face.
Bref l'enseignement primaire, secondaire ou supérieur tel que je l'ai connu me semble foncièrement anti-physiologique. Il sacrifie tout aux contraintes sociales et aux facilités organisationnelles, et donc forcément reproduit une société sans l'améliorer.
Il se contente de sélectionner sans aider à se développer ou pallier des lacunes éducatives familiales.

Mais ce n'est que le reflet de la société qui cherche à punir plutôt que prévenir, ostraciser plutôt qu’intégrer, donc rien d’étonnant.
Mais suis je bête, l'autre c'est l’étranger, quelle drôle d'idée d'essayer de se mettre dans sa peau, il vaut mieux s'armer pour le repousser et y résister pour mieux garder sa différence.
Bref un comportement d'homme primitif soumis dans sa tête aux lois de la sélection naturelle imposées par le milieu, alors qu'il a désormais les moyens technique de détruire son propre écosystème et qu'il ne s'en prive pas d'ailleurs.

PS et que dire des psychiatre/psychologues ?? Ceux que j'ai rencontrés sont minables. Eux non plus semblent ne rien avoir appris de tout cela. Leurs cours ont du se limiter à ceux sur le mutisme ou les dissertations futiles pleine de verbiage destiné à masquer avec élégance leur impuissance fort bien apprise dans ce cas. Bien pratique pour gagner grassement sa vie assis dans un fauteuil il faut l'avouer.

bepo

Messages : 2618
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Abonné absent le Sam 8 Aoû 2015 - 18:41

Spoiler:
Faut vraiment que j'arrête de poser des questions Razz
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Bibo le Sam 8 Aoû 2015 - 19:59

Il y a tellement de travail à faire concernant les manières d'enseigner que même ce qui semble être un problème important comme cette chose n'est qu'une préoccupation plus que périphérique selon moi.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Invité le Sam 8 Aoû 2015 - 20:09

Traockl a écrit:Euh ... claque dans ma gueule.
C'est typiquement un phénomène auquel je me suis habitué. je l'ai évidemment vécu et noté sans en prendre pleinement conscience.
Mais le voir démontré dans une vidéo par exemple ... putain cette claque.

Merci pour ce partage d'info. c'est cool.

Mais tellement Shocked
En fait j'y suis tellement habituée que ça a paru évident.
Et puis je me suis même dit "ben WTF ils ont besoin d'un cours pour s'en rendre compte". Mais la magie de la chose c'est de la dire cette évidence, pour en prendre conscience.


Dernière édition par MilyNJ le Sam 8 Aoû 2015 - 21:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Traockl le Sam 8 Aoû 2015 - 20:59

En fait ce qui me semble intéressant c'est de trouver sa méthode pour évoluer hors de cet état d'esprit "d'échec automatique".
Je pense que la méthode sera différente chez chacun, fonction du vécu, de l'environnement, des outils et des capacités de chacun.
Coïncidence je suis dans une phase de construction d'une partie de moi. Etant en plein de ce biais d'échec automatique ca fera probablement partie des points sur lesquels je vais travailler Smile
Traockl
Traockl

Messages : 1870
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Invité le Dim 9 Aoû 2015 - 12:28

ça fait du bien de lire que ça résonne par ici Very Happy

Bon courage !

@Bibo

Il y a tellement de travail à faire concernant les manières d'enseigner que même ce qui semble être un problème important comme cette chose n'est qu'une préoccupation plus que périphérique selon moi.

Intéressant, mais dans ce cas j' aimerai bien savoir ce qui est plus centrale dans l' enseignement que les blocages à l' apprentissage et la manière dont ils se créent. (leur compréhension permettant à mon sens une autonomisation de l' apprenant , et aujourd' hui avec le nombre d' info que l' on peut récupérer en farfouillant ...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par prométhéus le Dim 9 Aoû 2015 - 23:57

seïphys a écrit:

Intéressant, mais dans ce cas j' aimerai bien savoir ce qui est plus centrale dans l' enseignement que les blocages à l' apprentissage et la manière dont ils se créent. (leur compréhension permettant à mon sens  une autonomisation de l' apprenant , et aujourd' hui avec le nombre d' info que l' on peut récupérer en farfouillant ...)

Tu idéalises peut être l'école, son objectif est de fabriquer du bon citoyen bien soumis pas de faire des être doués de raison propre voire d'un esprit critique ...


prométhéus
prométhéus

Messages : 345
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 40
Localisation : troisième planète du système solaire

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2015 - 0:43

Je suis d' accord c 'est une histoire d' objectif.
Pour moi l' important est justement de se les réapproprier. (je sais pas si c 'est très clair , désolé ...)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enseignement




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par Bibo le Lun 10 Aoû 2015 - 10:37

seïphys a écrit:
ce qui est plus centrale dans l' enseignement que les blocages à l' apprentissage et la manière dont ils se créent.
Je suis d'accord, je ne dis pas le contraire, je parlais de l'exemple précis de l'impuissance apprise.
Je pense aux rythmes des apprentissages, à leur contenu, au système de notation, ce sont des choses qui ont de gros impacts. L'impuissance apprise est un détail concernant un procédé de vérification des connaissances.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par mmashoro le Lun 10 Aoû 2015 - 12:02

Traockl a écrit:En fait ce qui me semble intéressant c'est de trouver sa méthode pour évoluer hors de cet état d'esprit "d'échec automatique".
Je pense que la méthode sera différente chez chacun, fonction du vécu, de l'environnement, des outils et des capacités de chacun.
Coïncidence je suis dans une phase de construction d'une partie de moi. Étant en plein de ce biais d'échec automatique ca fera probablement partie des points sur lesquels je vais travailler Smile

Ouais, ce que j'ai essayé de faire suite à ça c'est trouver dans ma psyché tout ce qui ressemblait à des théorèmes. Généralement, c'est tout ce qui est formulé avec des "toujours", "jamais", "si ... alors ...", "si ... , ..." (le alors est souvent sous-entendu), "nécessairement". Bref, tous ces petits mots clefs qu'on apprend à connaitre quand on suit un cours de logique des prédicats, et qui font tous référence à l'induction logique de causalité (symbolisée par la flèche ⇒). Faire gaffe aussi aux "de toutes façons...", "quelque soit le...", "peu importe ce que je...", qui eux font référence au "pour tout" (forall) logique (∀). J'ai personnellement trouvé quelques uns de ces petits axiomes sur lesquels j'ai construit ma vie, et j'essaye de les questionner :

ma mère a écrit:On sera jamais riche.
Je serai jamais riche ? Être riche, c'est pas quelque chose de binaire, on est plus ou moins riche / pauvre, et j'ai remarqué que quand je bossais 39 h / semaine en tant que serveur, même si ça n'a duré qu'un mois et demi, mon compte en banque s'en portait quand même vachement mieux.

moi-même a écrit:Je me fais toujours avoir.
Ah oui ? Je me suis fait avoir plusieurs fois, c'est vrai, mais j'ai au moins un contre-exemple : le propriétaire du logement que je louais à Rennes m'a volé 562 €, je lui ai collé un procès, et il a dû débourser 1500 € : 900 € pour moi, 600 € pour mes frais d'avocat.

moi-même a écrit:Tôt ou tard, n'importe quel travail finira par m'ennuyer et je démissionnerai.
Ai-je essayé tous les tafs du monde ? Non. Est-ce qu'ils m'ont tous ennuyé aussi rapidement ? Non. Ai-je parfois éprouvé du plaisir dans un environnement de travail ? Oui. Puis-je supporter l'instabilité de changer de travail souvent ? Dans une certaine mesure, et tant que je flippe pas trop pour les thunes, probablement.

Bon, voilà, vous saisissez l'idée, je pense que ça relève de quelque chose genre "croyances limitantes", qui peuvent se traiter parait-il avec la PNL, l'hypnose ericksonienne ou encore l'EMDR. Après j'imagine que conscientiser ces croyances et les questionner, c'est déjà pas mal.
mmashoro
mmashoro

Messages : 354
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 30
Localisation : Vannes (Morbihan)

Revenir en haut Aller en bas

Impuissance apprise / Learned helplessness Empty Re: Impuissance apprise / Learned helplessness

Message par prométhéus le Mar 11 Aoû 2015 - 14:29

mmashoro a écrit:
Ouais, ce que j'ai essayé de faire suite à ça c'est trouver dans ma psyché tout ce qui ressemblait à des théorèmes. Généralement, c'est tout ce qui est formulé avec des "toujours", "jamais", "si ... alors ...", "si ... , ..." (le alors est souvent sous-entendu), "nécessairement". Bref, tous ces petits mots clefs qu'on apprend à connaitre quand on suit un cours de logique des prédicats, et qui font tous référence à l'induction logique de causalité (symbolisée par la flèche ⇒). Faire gaffe aussi aux "de toutes façons...", "quelque soit le...", "peu importe ce que je...", qui eux font référence au "pour tout" (forall) logique (∀). J'ai personnellement trouvé quelques uns de ces petits axiomes sur lesquels j'ai construit ma vie, et j'essaye de les questionner :

Je trouve ta démarche très intéressante, je pense que l'on peut ratisser encore plus large, il y a certes des schémas mentaux à débusquer et neutraliser, mais le problème va au delà et il est peut être possible de ratisser plus large, le passage du "il existe" à un "quel que soit" n'est que la conséquence de l'acte de réduction, que notre esprit opère sur notre perception de l'univers des événements, voir une logique globale, alors que logique n'existe que localement, dans un contexte précis, ce passage arbitraire du local au global est un générateur à raisonnement faux, induisant des schèmes mentaux invalidant dont particulièrement ceux dont tu as parlé.

prométhéus
prométhéus

Messages : 345
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 40
Localisation : troisième planète du système solaire

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum