Allegrina fait son cinéma

+6
ªr¿Zeb
Ardel
Néfertiti
Deedee
SeppAdrohl
Allegrina
10 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Néfertiti Mar 21 Juil 2015 - 14:17

Hâte de lire tout cela ! Very Happy

Néfertiti

Messages : 682
Date d'inscription : 16/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par chamoisette Mar 21 Juil 2015 - 23:33

Merci pour ce fil, j'adore.Smile
Grâce à toi, je suis allée découvrir Comme un Avion (encore projeté dans une salle à Lyon, pour les désynchronisés de la vie)
Superbe. ça prend aux tripes.
chamoisette
chamoisette

Messages : 309
Date d'inscription : 01/06/2015
Age : 50
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mer 22 Juil 2015 - 9:49

Merci Very Happy

Les Minions Fiche Allociné
de Pierre Coffin et Kyle Balda

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet. Je ne connaissais pas les personnages, je n'ai jamais vu moi moche et méchant... j'y suis allée surtout parce que j'avais bien aimé la bande annonce et que l'heure de la séance convenait avec ce que je faisais après.
Mais c'est sympa, j'ai bien rit, ça m'a détendue pour le reste de la soirée. Il y en a pour les petits, bien sur, mais aussi pour les grands, et c'est bien fait.
La 3D ne révolutionne pas le film par contre, donc si vous hésitez pour le prix des lunettes, allez plutôt le voir en 2D.

Pour les enfants, les petits comme les grands.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Jeu 23 Juil 2015 - 10:34

Nos Futurs Fiche Allociné
de Rémy Bezanson
avec Pio Marmaï, Pierre Rochefort, Mélanie Bernier, Kyan Khojandi (Bref), Camille Cottin, Laurence Arné, Zabou Breitman... et Aurélien Wiik

Etonnant est le mot qui me vient spontanément à l'esprit en ce qui concerne le scénario de cette comédie qui c'est avéré plutot dramatique. Je n'en dirai pas plus ne voulant pas vous spoiler mais personnellement je n'ai pas vu trop venir la chute et je me suis laissée porter. Si d'autres y vont j'aimerai bien savoir d'ailleurs si cela a aussi été leur cas.

Un film fleuve au casting fourni comme vous pouvez le remarquer, mais qui se concentre sur les personnages de Pio Marmaï et Pierre Rochefort, que j'ai trouvé un peu en deçà de films ou je les ai vu. Je pense à Maestro pour Pio Marmaï et Un beau dimanche pour Pierre Rochefort. Alors est-ce la réalisation qui a produit cet effet? c'est fort possible, malgré que j'avais beaucoup aimé Le premier jour du reste de ta vie. A moins que cela soit le duo un peu trop contrasté ? Je ne saurais le dire.
Rétrospectivement au film, j'aurai sans doute choisi un casting différent, mais la surprise n'aurait pas été la même. Comme vous pouvez le constater, je suis mitigée... mais pourtant ravie de ce moment, les surprises étant assez rare en ce qui me concerne.
Et puis j'ai rit, donc allez y Wink
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Dim 26 Juil 2015 - 22:08

Rien ne va plus ! C'est même pas que je sois en retard pour rédiger mes critiques, c'est que je ne suis même pas allée au cinéma depuis jeudi soir  affraid
Tout mon planning a sauté, rien ne c'est déroulé comme prévu, bref j'ai passé un super week end  Very Happy

Du coup, vous aurez sans doute While we're young mercredi matin max, et pi c'est tout.

A prochainement bientôt !!!!!
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 28 Juil 2015 - 10:03

Heureusement que cela va se calmer un peu niveau sorties car je n'arrive pas a avoir un planning stable depuis 10 jours...

Dans les sorties de demain, il y a Le petit prince qui semble très prometteur, Summer, un film romantique lituanien qui a été présenté à Sundance si mes souvenirs sont bons... et potentiellement Renaissance, parce que le sujet m’intéresse (ma seule issue étant qu'on me change de corps - le mien étant particulièrement défectueux Razz ), et que j'aime beaucoup Ben Kingsley depuis que je l'ai vu dans Harem avec Nastasja Kinski... qui a été la première révélation érotique de ma jeune vie (j'adore ce film, il faudrait que je me le trouve en dvd).

Par contre, comme je ne pourrais pas tout voir, et que je suis en retard sur ce que je voulais voir déjà la semaine dernière, je n'annoncerai pas cette semaine ce dont je vous parlerai, parce que j'en sais encore rien à l'heure où j'écris ces lignes Wink


Quoi qu'il en soi, hier soir j'ai vu :
While We're Young Fiche Allociné
de Noah Baumbach
avec Ben Stiller, Naomi Watts, Adam Driver et Amanda Seyfried... mais aussi Charles Grodin mais cela ne parlera qu'à ceux comme moi qui ont adoré Midnight Run avec De Niro.

Je suis assez dubitative au sujet de ce film. Si je vous dis de quoi ça parle je vais forcement vous spoiler donc je m'abstiendrais, mais ce n'est pas vraiment du pitch de départ. Je m'attendais à un film régressif sur des quarantenaires retrouvant une certaine jeunesse au contact d'un couple beaucoup plus jeune et à une réflexion sur le passage à l'état d'adulte (et c'est aussi le cas), mais le scénario est parti dans un autre sens. Ça sent le film où on a voulu trop bien faire et qui finalement retombe un peu à plat. Les acteurs sont très bien, les deux couples vont bien ensemble... mais le mindfuck qu'on a voulu faire pour le dénouement plombe le film qui aurait gagné à rester sur les rails de son postulat de départ.
Donc fausse bonne idée... donc dommage.
Cependant on y voit bien le potentiel d'Adam Driver (je ne sais pas s'il est connu chez nous, perso je le connais surtout grace à sa filmographie) qui monte, qui monte... et que nous retrouverons à nowel dans le Star Wars de JJ Abrams. Un acteur à suivre du coin de l’œil.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Néfertiti Mar 28 Juil 2015 - 11:48

Merci pour la critique du film "While we're young", Allegrina. Je voulais le voir avec toi et Ardel mais ce sera pour une prochaine fois pour un autre film si cela vous dit bien !

Néfertiti

Messages : 682
Date d'inscription : 16/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 28 Juil 2015 - 12:11

L'idée est dans l'air depuis un certain temps, mais avec mon agenda qui bouge tout le temps, et surchargé en semaine, c'est un peu compliqué.
Par contre samedi aprem si ça vous dit je devrais aller voir La rage au ventre et ça devrait se maintenir.

Après si c'est le week end je suis ouverte à toute suggestion Wink
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Invité Mar 28 Juil 2015 - 12:19

Malheureusement je met peu souvent les pattes dans un cinéma mais je vais faire un effort concernant La Femme Au Tableau cet aprèm, il passe dans un ciné proche et en vostfr, ce qui est assez rare pour être souligné Laughing Autrement La Rage Au Ventre, pourquoi pas ? What a Face

Question à vous amis cinéphiles : comment faites-vous pour à la fois vous tenir à la page de l'actu cinématographique tout en essayant d'agrandir votre culture ciné en voyant des classiques, car la liste est longue ! No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Néfertiti Mar 28 Juil 2015 - 12:30

Ça me tente aussi d'aller voir ce film avec vous Smile (je suis normalement libre ce week-end)

Néfertiti

Messages : 682
Date d'inscription : 16/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 28 Juil 2015 - 12:36

ParaPluie a écrit:Malheureusement je met peu souvent les pattes dans un cinéma mais je vais faire un effort concernant La Femme Au Tableau cet aprèm, il passe dans un ciné proche et en vostfr, ce qui est assez rare pour être souligné Laughing Autrement La Rage Au Ventre, pourquoi pas ? What a Face
Si tout le monde est d'accord je vous enverrai un mp  Wink
Donc si quelqu'un choppe Ardel pour lui poser la question...

ParaPluie a écrit:Question à vous amis cinéphiles : comment faites-vous pour à la fois vous tenir à la page de l'actu cinématographique tout en essayant d'agrandir votre culture ciné en voyant des classiques, car la liste est longue  ! No
Je suis tombée dedans petite avec mes grands parents donc j'ai eu leur culture pour base niveau classiques et j'ai complété au fil du temps.
Mon tout premier job a été dans un video-club... aujourd'hui je travaille dans le secteur, j'en parle toute la journée avec des gens qui ne parlent que de ca et qui ont fait leurs études dedans, voir qui enseignent aujourd'hui dans les facs parisienne pour certains, je vois passer les dossiers de presse... Ca aide.
Après c'est comme tout c'est une question de curiosité. Niveau sites publics je passe pas mal de temps sur allociné et imdb. J'ai une carte vu que c'est mon principal loisir et que ca a dut se remarquer... j'y passe ma life  Razz
Ya des gens qui passent leur vie dans les jeux videos, dans la télé, ou a faire du macramé... moi c'est les films.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Invité Mar 28 Juil 2015 - 13:05

PS : Je voulais dire que La Rage Au Ventre pourrait m'intéresser, sinon le voyage risque de me coûter un bras depuis la Suisse Razz

Si je n'étais pas autant phobique sociale je prendrais direct une carte ciné pour voir tout, absolument tout. + vivre à la campagne c'est pas forcément le top, surtout que je raffole des petits films bien indé qui sont diffusé dans 1 cinéma dans tout le pays Pété de rire Bref, j'aime le Cinéma, il m'a en quelque sorte sauvé la vie (même si ça parait stupide de dire ça). Viva Le 7ème Art cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Néfertiti Mar 28 Juil 2015 - 13:28

Allegrina a écrit :
Si tout le monde est d'accord je vous enverrai un mp  Wink
Donc si quelqu'un choppe Ardel pour lui poser la question...


Okay ! :-) J'essayerai de proposer cette sortie à Ardel mais sinon on n'ira que toutes les deux ! Smile

Néfertiti

Messages : 682
Date d'inscription : 16/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 28 Juil 2015 - 15:18

@Para : Et pourquoi pas !? Bon certes ca fait un petit bout de chemin, mais il suffit d'un week end...Very Happy

@Nefertiti : toutafé. Je te laisse gérer, vous me tiendrez au courant Wink
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 28 Juil 2015 - 20:21

J'ai pensé plus simple de créer un sujet, donc c'est ici pour ceux que ca interesse  Wink

https://www.zebrascrossing.net/t22825-samedi-1er-aout-2015-16h30-le-cinema-d-allegrina-presente#980042
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Ven 31 Juil 2015 - 9:11

je l'ai vu mercredi soir, mais comme j'avais la tete un peu pleine je ne sais pas trop quoi en penser. Enfin, faut bien écrire un mot dessus... donc :

Summer Fiche Allociné
de Alanté Kavaïté (film lituanien)

Un film vendu comme la romance lesbienne poétique de ce été (ou tout du moins de ce mois de juillet car j'attends de pieds ferme La belle saison avec Cecile et France et Izia Higelin), j'ai trouvé que cette histoire, un peu trop contemplative à mon gout, manquait singulièrement de passion. Ne vous attendez pas à la vie d’Adèle à la sauce lituanienne, mais plutôt à une romance bucolique un peu tiède teintée des tourments de l'adolescence et des premières amours. J'ai toutefois beaucoup pensé à Myasaki dans l'image, les paysages et la couleur, un peu comme la brise d'un soir d'été soufflant dans les herbes hautes.

Pour ceux qui aimeraient faire une sieste crapuleuse dans un champs de coquelicots.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Invité Ven 31 Juil 2015 - 11:51

Il me donne bien envie ce film, je vais aller le voir prochainement. J'aime les films bucoliques ! Et si cela ne ressemble pas à La Vie d'Adèle tant mieux, j'ai très moyennement apprécié.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 4 Aoû 2015 - 10:04

J'ai plus qu'adoré La vie d'Adèle qui pour moi est un chef d'oeuvre, mais chacun ses goûts Wink

En parlant de film un peu "sulfureux" la nouvelle est tombée hier aprem : Love de Gaspar Noe (Fiche Allociné) est devenu interdit aux moins de 18 ans sur décision de justice. Le distributeur va porter l'affaire en cassation.
Le film étant tout aussi génial que son réalisateur, et toujours à l'affiche (j'en ai parlé ici) n'hésitez pas a y aller au moins pour pouvoir alimenter les conversations de bureau devant la machine a café^^

Comme il n'y a pas grand chose qui me palpite dans les sorties de la semaine je vais passer mon tour cette fois.

Ces derniers jours j'ai fais dans le film d'animation jeune public (les dessins animés quoi ^^) histoire de changer d'ambiance. Ca m'a fait beaucoup de bien d'entendre des enfants rire dans la salle. Je me souviens avec émotion d'un petit garçon devant moi hier soir (c'était pour le petit prince) qui faisait quelque chose que je fais souvent : lever les bras au ciel comme dans les grands huit. Bref toutes ces bonne vibrations m'ont fait du bien.

Et donc aujourd'hui le cinéma d'Allegrina présente :

Vice-Versa Fiche Allociné
de Pete Docter
Je trouve le film particulièrement intelligent et bien scénarisé, mais un peu surnoté. Déjà à Cannes tous ceux qui l'avaient vu étaient dithyrambique, et c'est peut être pourquoi je m'attendais à mieux. Mais force est de constater que c'est tout de même très bien pensé et un excellent point de départ pour communiquer sur la question des émotions avec les enfants. Certainement LE film d'animation de l'année.

A voir sans hésiter, même par les grands.


Le petit prince Fiche Allociné
de Mark Osborne
Un film peut être un peu plus "adulte" que le premier dans le sens où les grands y verront peut être plus de choses que les petits. Un film un peu moins rythmé également (enfin... j'avais dormi que 2 heures la veille, ça a ptet joué sur le piquage de nez) mais dont le dénouement m'a profondément touché - j'ai d'ailleurs pleuré toutes les larmes de mon corps à la fin parce que ça m'a ramené à ma propre histoire. Donc je le recommande tout autant que le premier si ce n'est plus.
L'originalité réside dans l'adaptation qui n'en est pas tout a fait une, car le scénario tourne autour du conte pour l’intégrer dans la propre histoire de l’héroïne, une petite fille de 9 ans, et de celui qui deviendra son meilleur ami, un papy extravagant. (je ne spoile pas, c'est dans la bande annonce).
Un mélange très réussi qui ressemble énormément à ma façon de créer certains de mes mondes intérieurs à partir de films ou de contes, justement. Il est évident que je finirai comme le grand père ^^

Pour ceux qui aiment être agréablement surpris.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mer 5 Aoû 2015 - 10:16

Déchéance d'une cinéphile endoctriné par un adorateur du cinéma grand-spectacle hollywoodien... à moins qu'il ne s'agisse d'un signe de dépression avancé...
Mue par le desespoir de ne trouver aucune seance dans un timing adequat de La rage au ventre, j'ai été voir hier soir - loose ultime - en francais (mais moi quoi ! un film doublé au cinéma ! je crois que ca m'etait pas arrivé depuis les années 90) :

Terminator Genisys Fiche Allociné
de Alan Taylor
avec Arnold Scharzenegger et Emilia Clarke (Daeneris dans Game Of Thrones)

Non seulement j'ai honte d'avoir vu ce film (et soyons clair au bureau personne ne le saura, j'ai pas envie de me faire vanner pendant les 3 prochaines années là dessus), mais j'ai encore plus honte d'avoir aimé ce film. Enfin... honte est un bien grand mot, j’exagère peut être légèrement Razz
Comme beaucoup de monde j'ai été une grande fan du 1, et particulièrement du 2 que je connais par cœur, et dont on peut dire qu'ils ont été fondateurs, avec d'autres, de mon rapport à la technologie et à l'intelligence artificielle. J'ai par contre oublié les suivants aussi vite que je les avais vu.
Au départ j'étais extrêmement septique au sujet d'Emilia Clarke jouant Sarah Connor, car pour moi Sarah Connor sera pour toujours et à jamais Linda Hamilton (qui restera un souvenir ému de certains de mes fantasmes adolescents), de la même façon que James Bond sera pour toujours et à jamais Sean Connery. Et c'est peut être en cela que le film m'a décue, avec tout le foin que les studios ont fait pour qu'elle accepte le projet, j'ai trouvé que la préparation physique pour le rôle avait été légère et que la musculature manquait un peu. J'ai été très étonnée de retrouver Jay Courtney (Eric dans Divergente 1 et 2) dans le rôle de Kyle Reese, mais cela a constitué la bonne surprise du casting. J'ai plus de réserves par contre quand à sa participation au prochain Die Hard (en même temps quand on a vu le dernier, comment ne pas avoir de doutes sur celui qui va suivre) mais c'est un autre sujet.
Coté effets spéciaux, pas de soucis, ca se voit : ya du budget. D'ailleurs un peu comme pour Divergente, au générique ça se voit aussi vu le nombre de gens qui ont travaillé dessus. Je regrette néanmoins que l'animatronic du T1 manque un peu de réalisme, malgré qu'un soin évident ait été porté à la qualité de la peau.
Au delà de ça le scénario est efficace et bien construit, il apporte une réflexion intéressante sur le monde du tout connecté, mais rien de révolutionnaire tout de même, et une relation au temps et au destin chère à la franchise. Une réalisation un peu à l'emporte-pièce sur certains plans mais avec plusieurs clins d’œils sympathiques au 1 et au 2.
Si vous allez le voir je ne saurai que trop vous conseiller de rester pour le générique, car alors que toute la salle - pleine au départ - était parti (pourquoi les gens ne restent pas pour les génériques, ca me dépassera toujours...), j'ai vu, et donc été seule à voir, un morceau qui préfigure d'une suite (étonnant^^)

Mérite d'être vu en tout cas.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Sam 8 Aoû 2015 - 23:39

Je suis très peinée et attristée d'apprendre, et d'annoncer, le départ pour d'autres cieux, de la douce, forte et pétillante Solveig, qui vient de rejoindre Georges Lautner à qui je pense si souvent.
Au revoir Solveig

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2015/08/08/la-cineaste-solveig-anspach-auteur-de-haut-les-c-urs-et-lulu-femme-nue-est-morte_4717359_3382.html
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Lun 10 Aoû 2015 - 11:00

Bon, ca y est, je l'ai vu... donc sans plus attendre :

La rage au ventre Fiche Allociné
d'Antoine Fuqua
Avec Jake Gyllenhall, Rachel McAdams et Forest Whitaker

Comme souvent quand j'attends trop d'un film je suis déçue, et celui-ci ne déroge pas à la règle.
Non pas que la performance des acteurs ne combla pas mes espérances à tout point de vue, mais le scenario et la réalisation finirent par m'achever. Cousu de fils blanc, au point d'avoir l'impression d'avoir vu un remix de Rocky I et II à la sauce contemporaine... sauf que j'ai aimé Rocky (enfin le III et le IV surtout).
Bref rien de nouveau sous le soleil, hormi des acteurs qui portent le film de bout en bout, et sans qui il n'aurait peut être même pas été tourné.
A noter la présence de 50cent, qui nous confirme qu'il n'est pas un acteur, et que pour faire carrière il faudra prendre quelques cours supplémentaires, de la même façon qu'Antoine Fuqua nous confirme qu'il n'aura jamais de statuette mais qu'il sait bien choisir son casting.
Après, n'oubliez pas que celle qui écrit c'est moi... dans l'ensemble le public note bien le film et en semble globalement très satisfait Wink


Je crois que j'ai trop vu de grand hollywoodien ces derniers temps, si je ne me rends pas très vite dans une salle art et essai je vais entrer en dépression^^
Heureusement, mercredi sort Floride et La peur
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Invité Lun 10 Aoû 2015 - 11:12

Un film qui a l'air très intéressant et que je compte aller voir : Victoria de Sebastian Schipper. Film tourné en... un seul plan séquence ! Durée 2h14, de plus cela se déroule dans les rues berlinoises. Bref, je suis curieuse de voir le résultat ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Lun 10 Aoû 2015 - 11:18

J'en ai un peu entendu parler, j'en suis curieuse aussi. Pourtant le pitch de départ ne me palpitait pas plus que ca...
Par contre il est en fin d'exploitation à Paris et il y a des chances que je ne le vois qu'à la sortie du DVD.
Hésite pas à passer me dire ce que tu en as pensé si tu le vois Wink
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Ven 14 Aoû 2015 - 10:46

La peur Fiche Allociné
de Damien Odoul

D'un réalisme glaçant et assez sanglant, ce film nous plonge dans la vie des poilus de la guerre 14/18 au travers de l’expérience qu'en fit Gabriel Chevalier. Comment il parti avec deux amis par patriotisme et dans l’inconscience de la guerre, et comment il y vécu la peur au ventre. C'est poignant, et le travail particulier apporté au son vous restitue les explosions comme si vous y étiez. Les longueurs vous donnerons à percevoir l'attente et l’incompréhension que pouvaient vivre les soldats dans les tranchées, et cette incertitude permanente de survivre ou non à chaque journée, alors que les corps de vos compagnons s'entassent par centaines et que les membres s'arrachent par milliers. C'est violent, froids, et cela n'a rien de l'hollywoodien grand spectacle donnant à fantasmer parfois la guerre comme dans les jeux vidéos, ni avec les films d'horreur dont certain sont friands.
Vous aussi vous en ressortirez changé. Vous aussi vous aurez peur.

Après... j'ai trouvé que la réalité avait été un peu édulcorée par rapport à tout ce que je savais du quotidien des poilus, que les cotés maladies, poux, et famine avaient été largement sous-traité, tout comme les relations avec les allemands, et que l'on nous donnait à voir certaines scènes de membres arrachés un peu trop "gratuitement". J'ai trouvé également dommage que le coté historique soit un peu trop passé à la trappe, parti-prix toutefois compréhensible pour mettre en avant le quotidien du soldat plutôt que celui du conflit en lui-même.

Une expérience intéressante.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 18 Aoû 2015 - 10:48

Aujourd'hui, pas 1 pas 2 mais oui 3 films !!! sous vos yeux ébahis... c'est parti !

Floride Fiche Allociné
de Philippe Le Guay
avec Jean Rochefort et Sandrine Kiberlain

Très attendu, très bien joué... un Jean Rochefort sublime et bouleversant... dans un sujet qui fait très peur : la maladie d’Alzheimer. Un film pourtant léger et pas larmoyant pour deux sous (pourtant j'ai facilement la larme à l'oeil), mais qui pose une question que chacun est un jour amené à devoir résoudre : comment faire face à la fin de vie, pour soi-même et pour ses proches ?
Un film pourtant vite oublié, mais qui restera un bon moment


Renaissances Fiche Allociné
de Tarsem Singh
avec Ryan Reynolds et Ben Kingsley

Ce n'est pas que j'attendais tant de ce film mais la thématique m’intéressait particulièrement, comme je l'avais expliqué plus haut. Je fut pourtant déçue, après la première demi-heure j'avais compris toute la trame et vu la fin... et je ne me suis pas trompée. Ceci dit, toujours heureuse de voir Ben Kingsley, et Ryan Reynolds confirme qu'il peux jouer d'autres rôles que celui de Van Wilder et des comédies qui l'ont fait connaitre. J'ai également eu plaisir à retrouver Matthew Goode que j'avais vu dans plusieurs films anglais et qui semble passer de plus en plus de temps chez les américains. Après, effets spéciaux, course-poursuite, et même un peu de psychologie et d’éthique... tous les ingrédients sont là. Si vous ne vous attachez pas aux scénarios et à la qualité des intrigues en général, vous pourriez même trouver que c'est un bon film.



Mission Impossible 5 : Rogue Nation
Fiche Allociné
de Christopher McQuarrie
avec Tom Cruise, Jeremy Renner, Simon Pegg, et la révélation de ce film : Rebecca Ferguson (ils sont bien ces suedois !)

Alors là deux salles deux ambiances et niveau intrigues... juste oubliez toute attente de qualité. Il se posait la question de savoir si j'avais besoin d'avoir vu les précédents pour comprendre celui là (j'avais vu juste le 1 et le 2) : pas de soucis, vous pourriez n'avoir vu aucun épisode de la franchise et comprendre toute l'intrigue de ce film les yeux fermés.
Vivement Spectre de Sam Mendes (11 novembre ^^), parce que là on touche le fond en terme de suspens dans un film d’espionnage. Ca m’amène à me demander si le genre ne se serait pas épuisé au fil des décennies, et si, comme ici, l'avenir du film d’espionnage ne serait fait que d'explosions, de technologies (enfin... la clé usb dans le bâton de rouge à lèvre... genre ouah personne n'y avait pensé avant !), de scènes physiquement impossible dans la réalité pour n'importe quel être humain, où juste jeter de la poudre aux yeux aux spectateurs, pour faire oublier l'inexistence de toute trame, constituerai l'idée que l'on se fait d'un bon film.
Par contre j'ai adoré la fille... alors allez y pour elle.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par DaysOfWonder Mar 18 Aoû 2015 - 10:57

Allegrina a écrit:je l'ai vu mercredi soir, mais comme j'avais la tete un peu pleine je ne sais pas trop quoi en penser. Enfin, faut bien écrire un mot dessus... donc :

Summer Fiche Allociné
de Alanté Kavaïté (film lituanien)

Un film vendu comme la romance lesbienne poétique de ce été (ou tout du moins de ce mois de juillet car j'attends de pieds ferme La belle saison avec Cecile et France et Izia Higelin), j'ai trouvé que cette histoire, un peu trop contemplative à mon gout, manquait singulièrement de passion. Ne vous attendez pas à la vie d’Adèle à la sauce lituanienne, mais plutôt à une romance bucolique un peu tiède teintée des tourments de l'adolescence et des premières amours. J'ai toutefois beaucoup pensé à Myasaki dans l'image, les paysages et la couleur, un peu comme la brise d'un soir d'été soufflant dans les herbes hautes.

Pour ceux qui aimeraient faire une sieste crapuleuse dans un champs de coquelicots.

Merci pour ta critique, j'avais envie d'aller voir "Summer" mais je vais éviter. Demain sort "La belle saison", vivement! J'espère que tu vas aller le voir rapidement pour nous dire si ça vaut (presque) "La vie d'Adèle" qui est pour moi aussi un chef d'oeuvre!
DaysOfWonder
DaysOfWonder

Messages : 87
Date d'inscription : 22/07/2015
Age : 34
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 18 Aoû 2015 - 11:04

DaysOfWonder a écrit:
Demain sort "La belle saison", vivement! J'espère que tu vas aller le voir rapidement pour nous dire si ça vaut (presque) "La vie d'Adèle" qui est pour moi aussi un chef d'oeuvre!

J'y vais demain soir Wink
J'ai un peu peur d'avoir vu tout le film dans la bande annonce par contre... à suivre ^^
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Jeu 20 Aoû 2015 - 12:02

Je sais que vous êtes plusieurs à l'attendre, alors sans transition, mais avec une grande introduction :

La Belle saison Fiche Allociné
de Catherine Corsini
avec Cécile de France, Izïa Higelin, Noémie Lvovsky et Kevin Azaïs (pour ceux qui ont vu Les Combattants)

Comme certains d'entre vous m'en on parlé, je vais faire le parallèle avec La Vie d'Adèle du génial Abdelatif Kechiche, et commencer par dire que ce n'est pas parce que les deux films sont des histoires d'amour de couple lesbiens qu'ils se ressemblent. Alors certes, La Vie d'Adèle est peut etre le premier film francais, grand public, lesbien, a etre salué par la critique, ET à avoir remporté une palme d'or à Cannes. Certes c'est un chef d'oeuvre (et comme je ne viens pas parler de ce film là aujourd'hui je préfère vous orienter vers la critique du Monde qui résume bien tout ce que j'en pense : ICI), mais c'est surtout la consécration du travail d'un réalisateur et de son rapport au corps, et à la sensualité.
Dans ce monde hétérocentré, peu de projets de films gay (et là j'ai une pensée émue pour L'Inconnu du lac qui est juste magnifique et qui a connu un beau succes, ou a Harvey Milk de Gus Van Sant) ou lesbiens se montent, s'exposent et encore moins sont plébiscités. Quand à etre rentable... j'en parlerai même pas. Pourtant il existe à travers le monde un cinema LGBT de qualité et de plus en plus orienté, et diffusé, pour un public large. Le cinéma ce n'est pas qu'un divertissement , et ce n'est pas non plus qu'un business (contrairement à ce qu'hollywood essai d'inculquer), c'est aussi, surtout, de l'art. Et l'art reflète la réalité dans laquelle il est crée : epoque, société, moeurs, morale...  l'art amène à la réflexion... l'art change le monde.

L'évolution de la morale a permis ces dernières années de mettre en lumière ces œuvres qui peuvent sembler surréaliste à l'hétéro, alors qu'elles ne font que refléter le quotidien pour des millions de gens. Oui, les homos s'aiment comme les autres. Non, l'homosexualité n'est pas une déviance. Et pourtant Oui, elle est réprimée dans la majeure partie du globe.
Je sais que pour beaucoup d'entre vous, cela ne semble pas concevable, et surtout en France, au 21ème siècle, mais c'est pourtant une réalité, même ici, même après l'ouverture du mariage aux couples de même sexe, même à Paris.
Je n'ai jamais été insultée parce que je tenais par la main un homme dans la rue, on ne m'a jamais craché dessus parce que j'en embrassais un en public... par contre ça m'est arrivé alors que je faisais cela avec une femme.
Je fais ce petit aparté suite à une discussion sur le chat concernant un festival de film lesbien à Paris, interdit aux hommes. Merci de ne pas en faire un débat sur mon fil.
C'est triste, c'est dommage... mais comprenez la réalité des femmes (et des hommes) qui peuvent vivre cela au quotidien, et qui aimeraient voir, dans ce genre d’événement culturel, un espace de liberté (et de sécurité).


La Belle saison, c'est l'histoire de deux femmes qui tombent amoureuses, envers et contre tout, dans la France post mai 68. L'une est pourtant en couple avec un homme, et rien ne prédisposait à leur rencontre, fortuite et lourde de sens, dans le mouvement MLF du début des années 70. Contrairement à la vie d'Adèle, l'histoire n'est pas celle d'une jeune fille qui se cherche, La belle saison, c'est l'histoire de deux femmes que tout oppose (éducation, origine sociale), et qui, dans une époque où l'amour homosexuel est encore considéré par beaucoup comme une maladie mentale (alors que l'opinion publique plébiscite l'amour libre), vont s'aimer. La vie d'Adèle n'est pas un film militant, La belle saison, par contre, l'est. Il n'est pas que lesbien, il est féministe, et il nous rappelle comment, il y a encore 40 ans, la société française faisait cas de la femme et de sa place, de son rôle, et de ses prérogatives. Tout le talent de Catherine Corsini est la mise en image de cet amour pour n'en retirer au final que cette histoire, et que cette page de l'Histoire. Tout le talent des actrices, qui sont toute les deux époustouflantes de naturel, est de nous faire oublier qu'il ne s'agit pas tant de sexualité ou de rapport au corps, mais d'amour.
Une histoire d'amour comme chacun d'entre nous en a vécu, hétéros, bi, ou gay, mais avec cette teinte particulière que seule la morale et la société bien pensante peuvent donner, et comment elles peuvent entacher quelque chose de tout a fait pur, beau, viscéral, normal.

J'aimerai saluer particulièrement la performance de Noemie Lvovski (actrice, mais aussi et surtout réalisatrice) qui est fantastique dans le rôle de la mère, à mon sens le meilleure rôle que j'ai pu la voir incarner jusqu'ici, alors que j'avais tendance à penser qu'elle était meilleure réalisatrice qu'actrice... avant hier soir.

Un film à voir, sans aucun doute ni aucune hésitation.
Courrez-y
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par KerDgon Sam 22 Aoû 2015 - 0:36

Allegrina a écrit:

Ce n'est pas anodin si je commence par ce film car Nirvana fait parti de moi (comme de beaucoup d'autres).
Je vais parler d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre, un temps sans internet, sans téléphone mobile, sans... sans rien en fait. Un temps où le magnetoscope faisait loi et où le dvd... n'existait même pas. Et moi dans ce monde là, j'avais 16 ans.
Comment vous dire... Nirvana ca a été la révolution.

Oui, mais on avait les tatoos ... pour rappeler nos potes avec une cabine téléphonique qui avait une odeur unique en son genre. Les smartphones c comme l'argent cela n'a pas d'odeur ...

Vive Kurt ... Grâce à toi ce soir je commence peut etre à comprendre.Je n'étais fan de personne mais Cobain m’intriguait...
KerDgon
KerDgon

Messages : 66
Date d'inscription : 09/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par KerDgon Sam 22 Aoû 2015 - 0:41

J'ai une question ciné du coup.

Crois-tu, que l'odeur des cabines téléphoniques, explique la vitesse dont superman fait preuve pour se changer et explique pourquoi il a mis son slip sur son pantalon (si on peut appeler cela un pantalon ...)?
KerDgon
KerDgon

Messages : 66
Date d'inscription : 09/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Lun 24 Aoû 2015 - 9:50

L'idée de ce fil n'étant pas d'ecrire une monographie sur les télécommunications en France métropolitaine à la fin des années 90, ni de théoriser sur une franchise qui a mal vieilli et qui n'a pas su se renouveler à l'écran après l'accident de cheval de Christopher Reeves (hannn elle a dit que Superman c'était nul !!! bouhhhhh!!!), sans transition :

Amnesia Fiche Allociné
de Barbet Shroeder
avec Marthe Keller, Max Riemelt, et Bruno Ganz

Je n'ai jamais été une grande fan de Barbet Shroeder et je ne suis allée voir ce film que pour son casting, très intriguée que j'étais de voir ce que Max Riemelt pouvait donner 6 ans après La Vague, et ce que Bruno Ganz (acteur fétiche de Wim Wenders dans les années 70-90 - oui je suis un peu obsessionnelle avec Wim Wenders, et alors!?) était devenu.
Très sincèrement je ne suis pas certaine du film que j'ai vu, déjà à cause de son scenario... prendre comme cadre Ibiza pour parler du devoir de mémoire, sur la seconde guerre mondiale, de l'allemagne, sur fond de clubbing... non sérieux fallait oser. Faire se développer une sorte d'intrigue pseudo-amoureuse entre un gars de 30 ans et une femme qui a plus du double de son age... là aussi fallait oser mais bon, pourquoi pas...
Dit comme ca, ca semble ahurissant, et pourtant le film, dont le propos est finalement qu'il faut pardonner au passé pour construire l'avenir, est surprenant. L'image est une très sympathique carte postale d'un Ibiza à la nature sauvage, et on se prends à se laisser porter par cette histoire improbable mais qui pose de vraies questions sur le rapport aux souvenirs les plus sombre.
Interessant...
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Lun 24 Aoû 2015 - 13:05

Toutes les bonnes choses ont une fin

Non ce n'est pas le titre d'un film, mais de ce petit "au revoir" que je vous laisse avant de partir d'ici quelques jours, enfin, moi aussi, dans ma retraite estivale.

Il n'y aura pas de critique cette semaine, ni les suivantes, mais que cela ne vous empeche nullement d'aller vous réfugier, loin de l'agitation urbaine, dans les salles obscures.

Je vous conseille particulièrement à venir :
Dheepan de Jacques Audiard (Parle d'or cette année) qui sortira ce mercredi
Youth, le nouveau Paolo Sorrentino avec Mickael Caine et Harvey Keitel et Life d'Anton Corbijn qui sortiront le 9 septembre.

Merci à tous ceux qui ont suivi ce fil et qui l'ont fait vivre avec moi.
Je vous donne rendez-vous début octobre pour la saison 2, et je vous souhaite d'ici là une bonne rentrée, pleine de bonne choses, et de cinéma.

Tchao
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mer 30 Sep 2015 - 13:47

Allegrina a écrit:Allez mes pti choux, c'est la rentrée ! on se met en rang deux par deux et on rentre en salle !!!
Excusez moi je parlais à mes films...
(oui je sais, ce post part déjà en cacahouette)


Alors comme je le disais, ca y est, c'est la rentrée (enfin la mienne), et donc les affaires reprennent, agenda chargé, du temps pour rien ou presque... la routine habituelle.
Je devrais (enfin j'espere pouvoir tres ambitieusement) voir dans les jours à venir :

- Maryland de Alice Winocour (Augustine - Et scénariste sur Mustang que je vous ai chroniqué au début de l'été), avec Matthias Shoenaerts (et il est très schön Matthias^^) et Diane Kruger (très schön aussi d'ailleurs)

- Prémonitions de Afonso Poyart (c'est son deuxieme film mais j'ai pas vu le premier), avec Anthony Hopkins et Colin Farell - je pars avec un a priori negatif mais on verra bien

- Agents très spéciaux de Guy Ritchie avec Henry Cavill. Parce que dejà Guy Ritchie, meme si je suis pas une ultra fan, mais surtout parce que Napoleon Solo et Ilya Kuriakine ! Ceux de ma génération et des précédentes auront peut etre comme moi un souvenir ému de cette série américaine des années 60 et redifusée au début des années 80 !? En tout cas je veux voir ce que ca donne avec la technologie d'aujourd'hui filmé par Guy Ritchie, donc j'ai tres tres envie d'y aller.

- Un début prometteur d'Emma Luchini (la fille de fabrice) avec Manu Payet. C'est un deuxieme film, je vais aller voir de plus près s'il mérite son titre.

- N.W.A - Straight Outta Compton de F. Gary Gray, pour le sujet et le bouche à oreille qu'il y a dessus... et parce que le rap fait aussi parti de ma culture (sisi je vous jure)

- Youth de Paolo Sorrentino, dont j'ai déja parlé dans le post précédent et qu'il faut aller voir très vite car la semaine prochaine on ne le trouvera certainement plus que dans quelques salles art et essai

- Life d'Anton Corbijn (GRAND réalisateur et surtout photographe du monde de la musique) à qui l'on doit entre autres le biopic sur Joy Division Control (que je vous encourage vivement à voir si ce n'est pas déjà fait)

- Les deux amis (sous réserve parce que Louis Garrel filmé par Louis Garrel... enfin ya des limites)

Le tout en 6 jours... bon ok on va pas trop se mettre la pression (on va être réaliste surtout)... mais voilà, je vais essayer de voir tout ca avant mercredi prochain, c'est le challenge de la semaine, et de vous en parler au fur et à mesure histoire de ne pas avoir à chroniquer 8 films d'un coup (ok j'y arriverai jamais).

Allez ! tout le monde au cinéma !!!!
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Jeu 1 Oct 2015 - 21:44

Maryland Fiche Allcociné
de Alice Winocour
avec Matthias Shoenaerts et Diane Kruger

Je vais commencer par vous dire : ne lisez pas le synopsis. Il vous donne le contexte mais ne rends pas compte du contenu.
Mon avis est partagé, comme le fut celui du reste de la salle. J'ai entendu des mots comme "c'est particulier", "mouais"... "étrange" serait celui que je choisirai.
Soit la réalisatrice a voulu s'essayer au film d'angoisse et n'a pas vraiment transformé l'essai, soit elle a voulu faire en sorte que chacun se construise sa propre histoire autour de l'image, entre rêve et réalité, et c'est une formidable réussite.
Une femme rencontrée après la projection m'a demandé ce que j'avais compris au film, car elle n'était pas certaine pour sa part. Elle c'est rangée à mon avis sur ce point. Chacun se fera donc sa propre opinion sur ce premier ovni de ma rentrée.
J'ai été particulièrement admirative du travail apporté au cadre, car chaque plan est murement réflechit et parfaitement calibré. Une mention particulière pour la bande son et surtout la musique (electro) qui m'ont données envie de chercher l'OST.
Peu de dialogues mais un jeu tout en tension. Matthias Shoenaerts est assez impressionnant dans son interpretation physique du role, non pas par sa musculature mais par l'ensemble de sa posture, sa démarche, vraiment très éloigné du role qu'il tenait dans Les Jardins du roi d'Alan Rickman que j'avais chroniqué au printemps. Une étoile montante à suivre...
On retrouve aussi Paul Hamy que j'avais repéré dernièrement dans Un Français de Diastème, et qui m'interpelle quelque peu.

Un mélange étrange, donc, surprenant, sans aucun doute, et qui ne laissera pas indifférent. Vous aimerez, ou trouverez ça mauvais. Aucun compromis.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Lun 5 Oct 2015 - 9:58

Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E Fiche Allociné
de Guy Ritchie

J'ai été très impressionnée par le travail sur les décors, les costumes, l'image, et toute une foule de petits détails qui font de ce film une très bonne adaptation de la série telle que mon âme d'enfant s'en souvenait. J'étais un peu sceptique sur le casting qui c'est finalement révélé tout à fait à la hauteur.
J'ai par contre été déçue que le vrai Ilya Kuriakine, encore en vie et toujours acteur malgré qu'il n'ai pas loin de 80 ans, David Mc Callum, que certains d'entre vous doivent connaitre sous le nom de Duckie dans NCIS, n'ai pas fait d'apparition comme un clin d'oeil au temps jadis.
Je me suis un peu ennuyée pendant la projection, sans pour autant avoir trouvé le scénario creux. J'avais pourtant mis toutes les chances de mon coté en choisissant une salle 4K ATMOS... comme quoi la technologie ne fait pas tout.

Pour les nostalgiques
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 6 Oct 2015 - 10:38

Comme j'ai vu les deux à 24h d'intervalle et qu'ils abordent chacun le rapport à l'image et à la notoriété, j'aurai aimé vous parler de la tyrannie du paraitre et de la place centrale de l'image dans les relations sociales. Hélas je ne suis pas dans une semaine où j'ai le temps de vous écrire des tartines, et vous comprendrez que je prefère voir les films que d'ecrire dessus.
Néanmoins, et dans l'attente qu'un jour je puisse prendre le temps d'en parler, je vous conseille très chaleureusement ces deux films.

Youth Fiche Allociné
de Paolo Sorrentino
avec Mickael Caine, Harvey Keitel, Paul Dano (juste épouse moi:p),Rachel Weisz et Jane Fonda

Je n'aurai pas de mot assez fort pour vous dire à quel point le film est réussi. Autant pour La grande Belezza j'avais piqué du nez, autant ce nouveau film de Paolo Sorrentino m'a tenu en eveil. Il n'y a rien à redire, sur aucun plan. Les acteurs sont géniaux, Harvey Keitel est fantastique, Paul Dano est comme toujours d'une totale perfection dans la justesse de son interprétation. Le propos est intelligent, drole, inspirant... Certainement LE film de la rentrée
Bref, courez-y !


Life Fiche Allociné
de Anton Corbijn
Avec Robert Pattinson et Ben Kingsley

Comme toujours chez Anton Corbjin ce qui choque c'est la perfection de l'image et du cadre, le film est une photo à lui tout seul. Pour l'incarnation du rôle de James Dean je ne saurai véritablement vous dire si c'est réussi car je n'ai vu aucun de ses films (oui je sais, ca manque à ma culture). Cela dit l'acteur est très bien et a effectivement de faux airs.
Robert Pattinson confirme ici qu'il sait jouer autre chose que les vampires qui brillent au soleil (sic), comme il le fait chez Cronenberg depuis quelques années, mais rien d'exceptionnel.
Ce qui m'a plu ici, c'est le propos, le rapport à la célébrité et à l'image, qui est forcement une obsession pour le réalisateur qui est avant tout photographe. Je pense que le choix du sujet, tout comme l'angle d'attaque par le storytelling de ce photographe, est loin d'etre anodin pour Anton Corbjin et qu'il y a une part d'autobiographie en arriere plan.
Pour les amoureux de la photographie
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 6 Oct 2015 - 21:45

Un début prometteur Fiche Allociné
de Emma Luchini
Avec Manu Payet

Il se trouve que par un hasard que je ne m'explique pas très bien, j'ai vu un nombre conséquent des films tournés par Manu Payet. Force est de constater que dans les films que j'ai vu ou il avait un rôle de plus de 3 lignes, il sauvait souvent le film à mes yeux (c'est moi ou je suis en train de descendre ce pauvre garçon alors que ce n'étais pas le but ?). Tout ça pour dire que je ne partais pas avec un apriori négatif sur ce film, mais plutôt dans l'oisiveté que peux procurer la légèreté des rôles dans lesquels je l'avais vu jusqu'ici.
Sans parler d'un contre emploi manifeste, il est clair que le rôle sort un peu de son registre habituel, tout en gardant une point d'humour dont il est coutumier.
J'ai trouvé par contre le rôle de Fabrice Luchini dirigé par sa fille assez intéressant, même si plus en second plan dans le scénario, dans le sens où l'extravagance fait place à un registre plus ténu dont nous n'avions plus l'habitude depuis... depuis très longtemps.
Après le film est sympa, mais sera je pense très vite oublié.
Un début hélas pas si prometteur que ça.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mer 7 Oct 2015 - 10:21

Allez haut les coeur les gens ! Aujourd'hui c'est le jour des sorties ciné ! (la fille un peu monomaniaque lol)

Comme vous avez pu le constater, les challenge des 8 films en 6 jours n'a pas pu etre réalisé (quelle surprise!), mais 5 films est un résultat que je trouve tout à fait honnorable.
Donc, je n'irai pas voir :
- Prémonitions, mais de toute façon c'était tout en bas de mon échelle de priorité donc pas de panique
- N.W.A, mais j'écoute peu de rap donc tout va bien
- Les deux amis, mais Louis Garrel m’horripile donc je m'en remettrai

Par contre aujourd'hui sort de nouveaux films et je vais aller voir :
- Sicario de Denis Villeneuve avec Benicio del Toro, Emily Blunt et Josh Brolin, parce que depuis que j'ai vu Prisoners j'ai décidé qu'il etait urgent de ne plus louper aucun de ses films
- Le nouveau stagiaire avec Robert De Niro et Anne Hattaway, parce qu'un peu de comedie dans ce monde de brutes me sera salutaire, et que j'ai aimé tous les films de Nancy Meyers
- Hotel Transylvanie 2 parce que j'ai bien aimé le 1

Pas très art et essai tout ca...

Pour ceux qui veulent du plus sérieux, je proposerai Asphalte de Samuel Benchetrit, et Sangue de mio sangue de Marco Bellochio, que je n'aurai pas le temps de voir cette semaine, mais peut etre la semaine prochaine car pour moi les sorties ne seront pas très folichonne en dehors des rééditions (Blade Runner et Casino ressortent mercredi prochain^^)

Allez, tout le monde en salle !!!!
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Lun 12 Oct 2015 - 10:39

Le nouveau stagiaire Fiche Allociné
de Nancy Meyers
avec Robert De Niro et Anne Hattaway

Bon, on ne va pas se mentir, c'est plein de bon sentiments américains, avec en toile de fond une "réflexion" sur ces mères qui font carrière et qui culpabilisent de ne pouvoir tout mener de front (en meme temps qui le pourrait!?). Je trouve que ces dernières années beaucoup trop de comédies américaine, plus ou moins réussies, tournent autour de cette thématique et je commence à en avoir trop vu.
Mais bon, au delà de ca c'est une comédie réussi, Robert de Niro en sage/gourou est assez drôle, Anna Hattaway est lumineuse comme à son habitude, et touchante dans son role de wonderwoman des temps modernes.
Un film qui ne révolutionnera pas votre vie, mais où l'on passe un bon moment
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mer 14 Oct 2015 - 10:48

Une fois n'est pas coutume, je vais commencer par faire du storytelling.

Hier soir, en sortant du bureau, j'avais prévu de voir le film, dont je vous parlerais ci-dessous, avant de rentrer chez moi. J'avais faim, j'étais chez Gaumont, et pour la première fois depuis des lustres (et peut-être même depuis le début de la décennie), j'ai pris un petit popcorn sucré. Je vous précise la taille du cornet qui me semble importante au vue du rapport qualité/prix : 4,5€ (j'aurai limite dus aller manger un grec en face, ça m'aurait paru plus rentable). Armée de mon billet et de mon précieux cornet - et pourtant j'ai regardé si le carton était doré à l'or fin, si le maïs était au moins certifié bio, sans OGM, on peux toujours rêver - je suis allée dans la salle.

J'ai eu la surprise d'y trouver un père et son fils de 8 ans (rarissime à une séance de 18h en pleine semaine, même pour un mardi soir sur un film jeune public). Comme j'aime bien être a proximité du public-cible quand je vais voir un film, je me suis assise derrière eux afin de pouvoir observer les réactions du gamin.
Et j'ai été choquée ! Oui Choquée ! Non pas par l'enfant mais par le parent, qui nous a fait un festival du mauvais comportement en salle du début à la fin de la projection. Vous me direz que les gens mal éduqué sont légion, qu'il sont partout, et vous aurez raison. Mais le tableau était tellement complet, et l'exemple tellement mauvais... ca m'a mise hors de moi.

Entre le téléphone portable sur vibreur, et vas-y que je regarde mes mails pendant le film toutes les 10 minutes, j'envoi bouler mon gamin qui me demande une explication sous couvert de "j'ai pas vu, je réponds à un sms là", on se barre pendant le générique (alors que le gamin voulait en plus rester pour voir s'il y aurait une scène additionnelle), et mon préféré - dont je ne me suis rendue compte que lorsque je me suis levée : je laisse mon cornet de pop-corn a moitié bouffé renversé sur le siège... comment dire...  Respect

A un moment, en ayant marre de voir mes yeux dévier de l'écran sur celui de l'iphone à cause de la luminosité, j'ai proposé au père une réponse à son sms, (de cul le sms, faut quand même le préciser), ce qui a eu pour incidence qu'il range enfin son téléphone.

C'est quoi l'idée !? Je mets mon gamin devant un film plutôt que devant la télé et je lui apprends par l'exemple comment se comporter comme un connard ?
Où est l'éducation à l'image ? Au vivre ensemble ? Au respect d'autrui ? Au respect de l'oeuvre ? Au respect du personnel de salle - dont c'est forcement la passion de ramasser le pop-corn collé sur les sièges une fois que tout le monde est parti !?

Et vous vous demandez pourquoi la plupart des salles art et essai, qui n'ont pas les moyens d'avoir du personnel pour ce genre de chose - personnel bénévole aussi parfois car les cinémas géré par des associations sont très nombreux en France - quand c'est pas le projectioniste qui fait aussi la caisse et le nettoyage de la salle - ne vendent pas de confiserie !?
Et vous vous demandez pourquoi un petit pop-corn sucré est vendu 4,5€ chez Gaumont !? affraid

Enfin voilà, je suis outrée par le manque de considération des gens envers leurs semblables, et même leurs enfants... comme par leur manque de jugeote. C'était donc mon coup de gueule du mercredi matin.


Hôtel Transylvanie 2 Fiche Allociné
de Genndy Tartakovsky (qui avait aussi réalisé le 1)

J'ai été un peu déçue par ce second volet, toujours aussi sympathique que le premier ceci-dit, mais dont le propos sur l'acceptation de la différence m'a semblé un peu plus édulcoré par la chute (que je ne vous spoilerai pas - bien évidemment). Un scenario un peu en deça, donc, mais une réalisation toujours efficace et des gags pour les petits comme les grands.
J'ai ris, souvent, et le gamin devant moi aussi. Alors n'hésitez pas à y emmener les vôtres.
Ce que j'aime beaucoup dans la saga, c'est la reprise des codes de la littérature et du cinéma vampyrique pour en faire quelque chose de léger et de second degré accessible autant par les enfants que par les parents mais pour d'autres raisons.
L'arrivée de personnages tels que Vlad, qui fait référence à Vlad Tepès qui fut le personnage historique qui inspira Bram Stoker pour la construction du mythe de Dracula, ou de Bela, qui fait référence à Béla Lugosi qui fut le premier acteur à incarner Dracula à l'écran, par exemple... Mais on y retrouve aussi les personnages du premier opus, comme l'homme invisible, le blob, frankeinstein ou la momie qui lance des malédictions.
Un bon point de départ donc, pour initier les enfants aux créatures mythiques avec humour et légèreté, et des références qui pourront être ressorties lorsqu'ils seront un peu plus grand.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 20 Oct 2015 - 10:09

Sicario Fiche Allociné
de Denis Villeneuve
Avec Emily Blunt, Benicio del Toro et Josh Brolin

C'est encore un magnifique film tout en tension que signe ici le réalisateur de Prisoners (oui j'ai décidé de me la jouer PressBook-like ce matin^^).
Très certainement le meilleur thriller que j'ai vu cette année, avec comme souvent chez Denis Villeneuve un habillage sonore qui contribue beaucoup au climat angoissant du film. Pas de temps mort, une réflexion sur le narcotrafic intéressante en terme de stratégie. Que du bon.
Enfin je commence a me demander si Benicio Del Toro jouera un jour autre chose que le genre de rôle dans lequel il c'est enfermé, mais c'est un autre sujet. Emily Blunt est assez troublante dans ce changement de registre, quand à Josh Brolin je l'ai trouvé très juste.
Ce qui m'a particulièrement plut c'est l'intrigue et la façon dont elle se mets en place, car pendant très longtemps on ne sait pas où on va, même si on voit venir pas mal de choses (enfin moi en tout cas j'ai eu l'impression d’être plus futé que l’héroïne qui semble débarquer, ou pas très maline pour une fille du FBI). J'ai trouvé également amusant l'ironie de la situation avec la CIA, mais je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler.
Un bon film, rien à redire, si ce n'est : allez-y
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mer 21 Oct 2015 - 19:35

Aujourd'hui je vais commencer par un peu d'autopromo si vous le voulez bien (en même temps si vous ne le voulez pas, tant pis pour vous^^).

Communiqué de presse a écrit:Annonce aux franciliens
Pour rappel, et pour ceux à qui cela aurait échappé, j'organise demain une irl autour du film Chronic avec Tim Roth, pour lequel j'ai toujours 3 places gratuites à disposition

Toute les infos sont ici : https://www.zebrascrossing.net/t24058-jeudi-22-octobre-2015-17h50-le-cinema-d-allegrina-presente

Alors venez !!!  Very Happy


Much Loved Fiche Allociné
de Nabil Ayouch
avec Loubna Abidar, Asmaa Lazrak, Halima Karaouane...

Je ne savais pas à quoi m'attendre en allant voir ce film, surtout que cela c'est décidé à la dernière minute, et alors que j'étais vierge de toute promo. J'y suis allée juste sur le synopsis et sur la note presse, dont je suis souvent plus proche que de celle du public.
En tout cas, grand bien m'en a prit, car le film, qui se veut un visage de la prostitution à Marrakech de nos jours, m'a beaucoup plu. Nous sommes loin des reportages misérabilistes et glauques de chez zone interdite (ça existe toujours?), mais le film a parfois un éclairage très cru, violent, et brutal, sur les tenants et les aboutissants pour les filles et leur entourage.
Une vision toute en nuances, en tendresse, et en subtilité, et surtout un point de vue global de la problématique au travers  de portraits de femmes qui pourraient être nos copines, nos sœurs, nos femmes, ou nos filles.
Éclairant.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Ven 23 Oct 2015 - 9:55

Chronic
de Michel Franco
avec Tim Roth er Sarah Sutherland (la fille de Kiefer)

Ce que j'aime chez Tim Roth, c'est que quelque soit son rôle il est bon, il incarne, mais sans perdre son identité. Certains y veront une faute de style, personnellement j'y vois surtout du style. Beaucoup de gens on commencé à le suivre après son doublé chez Tarantino (Reservoir dog et Pulp Fiction), j'y suis quand à moi venu un peu plus tard, sur l'excellent Gridlock'd (comédie qui m'a fait triper et que je recommande). On ne compte plus les très bon films et les très bon rôles de sa carrière. Citons le détestable comte de Lauzun dans Vatel, l'hallucinant Izzy dans le Million Dollar Hotel de Wim Wenders (ahhhh... Wim Wenders), ou plus proche de nous, le père bouleversant dans le tragique Broken, ou l'année dernière, son incarnation de Rainier dans le polémique Grace de Monaco d'Olivier Dahan.

Ce qui trouble dans Chronic, c'est le manque : de son, de texte, d'habillage sonore et même de musique. Ce qui attache, c'est la compassion, le respect et la tendresse envers les personnes atteintes de maladies graves et parfois irréversibles. Un film donc très dépouillé, où la caméra s'attarde, pour mieux revenir à l'essentiel qu'est l'humanisme. Et en même temps, un film dont on ne sait que penser, un personnage central dont on a toute les difficultés à définir le contour et la moralité, et une fin brutale, choquante, et inattendue. Pourtant pas de larme, pas de misérabilisme, un film émotionnellement détaché, très surprenant.
Un ovni, que l'on aimera, ou que l'on détestera, mais qui ne laissera pas indifférent.

Petite précision pour ceux qui m'ont accompagné : Tim Roth à bien 54 ans, et Robert de Niro 72 ans Wink
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Sam 24 Oct 2015 - 9:20

Je me suis longuement interrogée sur ce que je pourrais vous dire, ou non, sur ce film, mais quand faut y aller....

Seul sur Mars Fiche Allociné
de Ridley Scott
avec Matt Damon, Jessica Chastain, Jeff Daniel, Sean Bean, et Chiwetel Ejiofor pour les plus connus...

Toute la problématique d'un film très attendu, et alors que j'essai de vous parler des films sans vous spoiler, c'est de ne pas gacher votre plaisir. J'ai donc décidé de ne pas vous dire ce que je n'avais pas aimé.
Le film n'est pas parfait, et j'ai toujours un peu de mal avec les scenes à la gloire de l'amérique, MAIS...
J'ai vu un nombre de films sur la conquete spaciale assez significatif, je porte aux nues l'Etoffe des héros, le très controversé Mission to Mars de De Palma, Gravity... Je ne parlerai pas de 2001 de Kubryk... des plus ou moins reussi Moon, Solaris, Appollo 13, Sunshine... Et même si je n'ai pas vu le très apprécié Interstellar... je peux vous le dire : C'est l'un des meilleurs que j'ai vu. Je me suis complètement faite baladée par l'histoire.
La 3D apporte un petit quelque chose à certaines scenes, donc n'hésitez pas.
Et faite comme toute la salle d'hier soir, pleine, 350 fauteuils...  : retenez votre souffle (on aurait entendu une mouche voler)
Le petit plus produit : c'est plein d'humour et pour une fois Matt Damon est excellent, sa transformation physique est saisissante, et tout y est pour que vous passiez un bon moment.

Allez-y
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mar 27 Oct 2015 - 9:38

C'était pas prévu, mais :

L'homme irrationnel Fiche Allociné
de Woody Allen
Avec Joaquin Phoenix et Emma Stone

Mon histoire de non-amour avec Woody Allen a commencé dans une salle obscure, un après midi de 1990, alors que la mère d'une copine nous a trainées pour voir Alice. J'avais 13 ans. Depuis j'en ai vu d'autres, car d'autres gens m'ont trainé dans leur sillage pour me conforter dans mon opinion essayer de me faire changer d'avis. Un seul a réussi, avec Vicky Cristina Barcelona, à modérer mon propos quand à la platitude de l'ennui que génère chez moi Monsieur Allen. C'est mon exception qui confirme la règle, j’adore ce film, je l'ai vu une vingtaine de fois au bas mot, mais bon ya le casting, ya le sujet...

Et bien je peux vous le dire après avoir vu l'homme irrationnel, la règle ne changera pas encore cette fois. Signe révélateur : même malade et crevée, je ne m'endors pas au cinéma. De mémoire c'est arrivé une seule fois, pendant la fete du cinéma de 1997, où après un marathon de 2 jours je me suis finalement eteinte à l'insu de mon plein gré sur Smilla de Bille August, mais je me rattraperai plus tard en dvd (j'adore ce film aussi). Au pire je pique du nez 2 secondes et par intermittence...
Nonon là j'ai dormi, il me manque facilement un quart d'heure de film. Et pourtant, ce quart d'heure de moins n'a pas fondamentalement empeché la compréhension de la suite. Chez Sofia Coppola, qui a mon sens filme l'ennui comme personne, on perd un quart d'heure et on ne comprends plus rien. Et bien là non, c'est pas le cas. Au contraire, on a peur de comprendre, et d'avoir bien compris... et on comprends ensuite qu'hélas c'était bien le cas.

Pour ceux qui ont envie de perdre 1h35 de leur vie
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Mer 28 Oct 2015 - 12:15

J'ai fini par réussir à le voir :

N.W.A - Straight Outta Compton Fiche Allociné
de F. Gary Gray
Avec O'Shea Jackson Jr. (fils de Ice Cube), Corey Hawkins, Jason Mitchell

Le moins que l'on puisse dire sur ce film c'est qu'on est en terrain conquis. Produit par Ice Cube et Dr Dre, réalisé par F. Gary Gray qui donna un de ses premiers rôle au cinéma à Ice Cube dans les années 90... avec le fils d'Ice Cube pour incarner son père à l'écran. Je ne vous le cacherai pas, un vent de compromission souffle sur ce film.

Ayant suivi de loin les guerres des rappeurs dans les années 90, j'ai été "étonnée" qu'on ne retrouve pas Notorious Big alors que Tupac et Snoop font une apparition. Ou que le personnage de Dr Dre soit tellement lisse qu'on lui donnerai le bon dieu sans confession. Ou encore de la troublante ressemblance d'un acteur avec Puff Daddy dans une scène d'humiliation.
J'ai été un peu déçue que les émeutes de Los Angeles de 92 et l'affaire Rodney King ne soient pas mieux traitées, pour que ceux qui n'étaient pas nés puissent en mesurer l'ampleur.
J'aurai aimé que le film ne s’arrête pas à la mort d'Eazy E, c'est un de mes grands regrets, mais malgré tout, malgré les coupes pas toujours heureuses et certains raccourcis (le film fait quand même 2h30), malgré le scénario plutôt lisse, malgré qu'il soit un monument à la gloire de Dr Dre, c'est une bonne première vision d'ensemble de l'ambiance qui régnait aux débuts du Gangsta Rap.

Ce qui m'a vraiment troublé, et alors que je n’écoute quasiment plus de rap depuis des années, c'est comment les textes d'alors sont toujours d'actualité presque 30 ans plus tard. La bande son est géniale, il faut le reconnaître. Ca m'a donné envie d’écouter mes vieilles cassettes.

Pour ceux qui aiment le rap
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Ven 30 Oct 2015 - 10:12

Pour info j'ai crée ce matin une liste des films sur le premier post.
Je me suis amusée à les numéroter mais quand je pense qu'il n'y a pas les 4 premiers mois de l'année ça m'a un peu foutu les jetons...

Lolo Fiche Allociné
de Julie Delpy
Avec Julie Delpy, Dany Boon, Vincent Lacoste et Karin Viard

Je suis Julie Delpy en tant qu'actrice depuis La Passion Béatrice (ça nous rajeunit pas), mais aussi et surtout depuis Before Sunrise. J'apprécie un peu moins son travail de réalisatrice, mais j'ai adoré La Comtesse qui pour moi reste de loin son meilleur film. Quoi qu'il en soit, cette comédie est tout de même très réussie.
Oui, j'ai honte, je fais mon mea culpa, je m'autoflagelerai ce soir avec des poireaux : j'ai aimé un film avec Dany Boon.
Pire, j'ai ris affraid

Ce qui m'a plu particulièrement dans le scénario, c'est que le trait est grossi suffisamment pour que cela soit comique, mais pas tant que ça pour que la gravité du propos puisse se dégager.
Le grotesque de certaines situations aurait pu couler le film, alors qu'en fait ça marche. Ça marche parce qu'il a un peu de chacun de nous dans ce film.  Ça marche parce que le casting est bon aussi (même si Dany Boon n'était pas non plus indispensable). Je ne vois personne incarner mieux cet enfant démoniaque (qui fait un peu penser à We need to talk about Kevin) que Vincent Lacoste. J'ai presque trouvé Dany Boon touchant en beauf. Et Karin Viard en grosse salope, ça fait juste du bien à voir quand on connait un peu sa filmographie.
Ya une alchimie, ya un comique de situation par l'absurde qui fait étrangement penser à Bridget Jones, et ya un sujet, qui n'est pas du tout léger pourtant : celui de la manipulation pathologique.

Un comedie sur un PN, ça mérite d'être vu non ? Wink
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Harpo Sam 31 Oct 2015 - 16:20

Allegrina a écrit:
Ce que j'aime chez Tim Roth, c'est que quelque soit son rôle il est bon, il incarne, mais sans perdre son identité. Certains y veront une faute de style, personnellement j'y vois surtout du style. Beaucoup de gens on commencé à le suivre après son doublé chez Tarantino (Reservoir dog et Pulp Fiction), j'y suis quand à moi venu un peu plus tard, sur l'excellent Gridlock'd (comédie qui m'a fait triper et que je recommande). On ne compte plus les très bon films et les très bon rôles de sa carrière. Citons le détestable comte de Lauzun dans Vatel, l'hallucinant Izzy dans le Million Dollar Hotel de Wim Wenders (ahhhh... Wim Wenders), ou plus proche de nous, le père bouleversant dans le tragique Broken, ou l'année dernière, son incarnation de Rainier dans le polémique Grace de Monaco d'Olivier Dahan.

J'interviens juste sur Tim Roth, qui n'est pas connu que pour la série "Lie to me" effectivement Wink. Mis à part les films de Tarantino, j'aurais pour ma part cité d'autres films : "The Hit" de Stephen Frears (1984) qui est un peu le film qui a lancé sa carrière, un film extraordinaire et très méconnu : "Rosencrantz and Guildenstern are dead" de Tom Stoppard (1990, adaptation par Stoppard de sa pièce de théâtre, ou Tim Roth partage la vedette avec Gary Oldman), le très intense "Little Odessa" de James Gray (1994), ou même son rôle désopilant dans la comédie musicale "Everyone says I love you" de Woody Allen (1996).

Mais surtout, Tim Roth a réalisé un film en 1999 : "The War Zone", film très sensible et très difficile sur l'inceste, et c'est un véritable chef d’œuvre !

Edit : je suis curieux de voir ce que donne "Straight Outta Compton" Wink
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 59
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Allegrina Ven 6 Nov 2015 - 10:22

J'avais essayé de réduire le paragraphe sur Tim Roth et de ne pas trop m'étendre dessus pour me concentrer sur le film en fait (oui c'est discret, je sais^^).
Merci Harpo pour toutes ces précisions Wink

Le Caravage Fiche AlloCiné
de Alain Cavalier
avec Bartabas et son cheval

Je devrais le savoir pourtant, dès que Télérama fait une bonne critique il faut fuir le film. Et bien non, je me suis encore faite avoir ! Après j'avoue l'avoir plus vue par opportunité que par envie, mais bon, quelle déception !
Je veux bien comprendre les contraintes techniques de tourner dans un manège en équipe réduite, mais sérieusement... j'ai l'impression d'avoir vu un montage d'une heure d'images prises avec un vieux caméscope à cassette. Beaucoup d'images sont floues, les gros plans sur l'animal son trop gros, trop brusque... il n'y a aucune bande son hormis quelques échanges de mots (pas de phrases, j'insiste, de mots) entre Bartabas et son équipe, pas de musique... dans ces conditions ce qui devait arriver arriva : j'ai piqué du nez.
Pourtant j'aime les chevaux, j'ai passé une partie non négligeable de mon enfance dans les gradins du manège d'un centre équestre (ma meilleure amie faisait du poney le mercredi), mais là... sans moi.
Les gens derrière moi ont par contre semblé enchantés du film, mais pourquoi, cela demeure un mystère.


C'est assez intéressant de l'avoir vu 2 jours après Lolo :
Mon Roi Fiche AlloCiné
de Maïwenn
avec Vincent Cassel, Emmanuelle Bercot, Louis Garrel, Isild Le Besco, et Paul Hamy (dont j'ai déjà parlé dans les chroniques de Un Français et Maryland, il me semble)

A la fois beau, troublant, angoissant, le film est une très belle réussite dans la transcription de ce qu'une passion peut avoir de destructrice. Toujours sur le fil des émotions, à la limite de l’aliénation, le film montrera aux septiques certains des mécanismes manipulatoires des pervers narcissiques si chers à ZC. Toujours pour ne pas vous spoiler je n'irai pas très loin dans mes commentaires, et sur celui là particulièrement, car les rebondissements sont nombreux et le scénario très fouillé.
Les acteurs sont fantastiques, Vincent Cassel (que je suis loin de porter aux nues) m'a scotché par le réalisme de l'incarnation de son personnage de grand manipulateur, comme dans la sincérité qu'il dégage à travers le mensonge. Emmanuelle Bercot, qui a eu le prix d'interprétation féminine à Cannes pour ce rôle, est hallucinante.

Une très belle réussite. A voir sans hésiter.
Allegrina
Allegrina

Messages : 592
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Deedee Ven 6 Nov 2015 - 12:27

+1 pour Mon Roi. Tout y est.
J'ai aussi trouvé Cassel incroyable dans la justesse de son interprétation, jusqu'à son regard dans certaines scènes, ahurissant...
Et elle, pfiou.
Deedee
Deedee

Messages : 1929
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Allegrina fait son cinéma - Page 2 Empty Re: Allegrina fait son cinéma

Message par Invité Mer 11 Nov 2015 - 12:15

Perso je l'ai trouvé très fade ce film, Cassel y est bon, Garell encore plus (un des rares personnages équilibrés malgré un humour évoquant le contraire).. mais le scénario est creux et décousu.. pour moi c'est une histoire passionnelle qui ensuite se vautre dans le rafistolage glauque et insensé, comme plein d'histoires de couple.. pas vu une trace de perversion.
Film oublié par mes acolytes et moi même dès que nous sommes sortis de la salle

par contre le dernier woody Allen j'ai beaucoup aimé!! Laughing
On a vraiment des goûts très différents .. bon ben du coup je continuerai sûrement à poster sur l'autre topic pour pas faire ma chieuse-contradicteuse ici Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum