d'une solution aux conflits intérieurs

+2
Kinesis
'C.Z.
6 participants

Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty d'une solution aux conflits intérieurs

Message par 'C.Z. Mer 13 Mai 2015 - 12:24

J'aurais tout aussi pu appeler ça de l'équilibre.

Je m'explique. J'arrive dans cette section, je vois un fil d'une rencontre faite sur la chatbox, puis en IRL (purée ce que je kiffe ça !) et je fais un commentaire pour proposer une solution à un problème via mon expérience personnelle... Ensuite, je commence à lire quelques uns des titres des autres fils... Deux mots me viennent alors à l'esprit : déséquilibre et trop. Surinterprétation ? Certainement What a Face Je sais que je suis dans la subjectivité la plus pure, du coup gardez à l'esprit que mon raisonnement est certainement liés à des biais cognitifs et/ou émotionnels. Toujours est-il que l'envie me prend d'écrire un fil pour partager mon expérience personnelle qui avec un peu de chance aura des répercussions positives.

J'ai l'impression que le problème dans cette section est souvent un conflit intérieur (psychique et/ou physiologique) lié à un déséquilibre : trop, trop, trop de ci ou de ça ou pas assez, ce qui mène à un raz le bol, à des larmes, bref à un gros WTF général avec ou sans burn out.

Bizarrement, je sors d'un gros burn out WTF moi même What a Face et suis en quête de solutions pour que cela ne se reproduise pas, bref pour comprendre, accepter et mettre en place des mécanismes qui me permettent de me stabiliser émotionnellement et physiquement. Mon problème était le conflit général entre le trop et le pas assez... Trop de cogitations, pas assez d'action... Trop d'idéaux, pas assez d'affirmation de ma volonté... La liste est longue.

- Bref, j'évite d'être dans le trop d'auto-analyse et le pas assez de lâcher prise (ce que j'ai grassement fait au début en épluchant le (B)DMS-IV).

- Bref, j'essaie d'être dans l'équilibre constant en m'écoutant, en écoutant mes sensations, en écoutant mes émotions et en rééquilibrant le tout.

- Bref, je me pose cette question plusieurs fois par jour en essayant de ne pas juger la réponse pour m'adapter à moi-même et garder une certaine sérénité : "Qu'est-ce que je ressens ?" Si la réponse est une sensation et/ou une émotion positive, je reste sur ma lancée, si elle est négative, je fais une pause pour m'observer, m'écouter, comprendre ce qui pose problème, accepter ce problème, adapter mon comportement pour lâcher prise et avancer en changeant de cap. Si la satisfaction en découle, c'est cool. Sinon, si je n'y parviens pas moi même, ben je fais appel à un ami (merci Jean-Pierre !). Celui ci aura un regard différent sur le problème et ma conscience de ce problème se verra élargie, la solution sera plus évidente à trouver et à mettre en place.

- Bref, j'espère que ce que je dis a du sens pour vous et vous éclairera pour mieux vous sentir.


Et merde, j'aurais pu synthétiser avec une simple citation de Socrate/Montaigne (comme vous voulez) : Connais-toi toi-même


BIZH !
'C.Z.
'C.Z.

Messages : 2910
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 40
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par Invité Mer 13 Mai 2015 - 12:53

J'aime Smile . Je fais pareil.

Maintenant ... Se connait-on vraiment un jour ?

La réponse à cette question libère beaucoup d'espace Smile . Enfin, ça en a libéré pour moi... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par 'C.Z. Mer 13 Mai 2015 - 13:21

Wink
'C.Z.
'C.Z.

Messages : 2910
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 40
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par Kinesis Jeu 14 Mai 2015 - 15:52

Merci de partager tes astuces!
je tente d'appliquer study , et comme les sensations sont négatives, je j'essaye alors d'observer et de comprendre, et je retombe tout de suite dans l'auto-analyse..... Groumph

d'où ma question : qu'est ce que le "(B)DMS-IV)" ?

_________________
Est-c'que si j'reçois d'la violence j'la redistribue ou bien j'consolide mon armure pour stopper la dégradation ?
Kinesis
Kinesis

Messages : 1001
Date d'inscription : 12/05/2015
Localisation : en mouvement

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par Stripe Jeu 14 Mai 2015 - 17:56

Centaure Z'ailée a écrit:
- Bref, je me pose cette question plusieurs fois par jour en essayant de ne pas juger la réponse pour m'adapter à moi-même et garder une certaine sérénité : "Qu'est-ce que je ressens ?" Si la réponse est une sensation et/ou une émotion positive, je reste sur ma lancée, si elle est négative, je fais une pause pour m'observer, m'écouter, comprendre ce qui pose problème, accepter ce problème, adapter mon comportement pour lâcher prise et avancer en changeant de cap. Si la satisfaction en découle, c'est cool. Sinon, si je n'y parviens pas moi même, ben je fais appel à un ami (merci Jean-Pierre !). Celui ci aura un regard différent sur le problème et ma conscience de ce problème se verra élargie, la solution sera plus évidente à trouver et à mettre en place.


Je trouve que c"est une très bonne idée, je vais essayer mais pas évident, je suis toujours à 200 à l'heure!

Sinon, un truc pour faire baisser la pression, évacuer du stress, c'est le cri primaire comme dirait Bigard. Evidemment, il faut avoir un endroit pour pouvoir le pratiquer sinon on va vite te prendre pour un dingue et pourtant...
Stripe
Stripe

Messages : 250
Date d'inscription : 22/12/2014
Localisation : Sur la route des tigres

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par 'C.Z. Jeu 14 Mai 2015 - 18:10

Stripe a écrit:
Sinon, un truc pour faire baisser la pression, évacuer du stress, c'est le cri primaire comme dirait Bigard. Evidemment, il faut avoir un endroit pour pouvoir le pratiquer sinon on va vite te prendre pour un dingue et pourtant...

Ouais ! Montaigne faisait ça aussi, il avait un puits dans lequel il criait si je me souviens bien Wink
'C.Z.
'C.Z.

Messages : 2910
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 40
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par 'C.Z. Jeu 14 Mai 2015 - 18:18

AverageJoe a écrit:Merci de partager tes astuces!
je tente d'appliquer study , et comme les sensations sont négatives, je j'essaye alors d'observer et de comprendre, et je retombe tout de suite dans l'auto-analyse.....  Groumph

d'où ma question : qu'est ce que le "(B)DMS-IV)" ?

De rien !

(j'ai inversé S/M...)

L'auto-analyse qui vire facilement à l’auto-flagellation, je connais, d'où le jeu de mot "(B)DSM-IV", contraction de BDSM : Bondage et Discipline, Domination et Soumission, Sadomasochisme. C'est-à-dire "Ensemble de pratiques sexuelles faisant intervenir le bondage, les punitions, le sadisme et le masochisme, ou encore la domination et la soumission." et de DSM-IV Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (également désigné par le sigle DSM, abréviation de l'anglais : Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), ouvrage de référence publié par la Société américaine de psychiatrie (APA) classifiant et catégorisant des critères diagnostiques et des recherches statistiques de troubles mentaux spécifiques.

Bref, lire le DSM-IV pour comprendre ce qui ne va pas c'est déjà du masochisme...

Ouais, faut faire attention à la limite entre prendre soin de soi et se prendre la tête qui est difficile à ne pas dépasser quand on est perfectionniste... Personnellement, je me fais aider, je pense que c'est ce qu'il faut faire...
'C.Z.
'C.Z.

Messages : 2910
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 40
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par Kinesis Ven 15 Mai 2015 - 2:10

ok effectivement je l'avais pas je comprends mieux maintenant...

_________________
Est-c'que si j'reçois d'la violence j'la redistribue ou bien j'consolide mon armure pour stopper la dégradation ?
Kinesis
Kinesis

Messages : 1001
Date d'inscription : 12/05/2015
Localisation : en mouvement

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par Mag Ven 15 Mai 2015 - 9:06

A tout ce que tu apporte ici Centaure Z'ailée (bonjour !) et à ce qu'apporte stripe (bonjour !) - que j'ai trouvé grâce à ma période de vie (isolée mais pas solitaire) dans la montagne,
j'ai ajouté au fil des années des détails qui me permettent d'intégrer ça plus profondément dans ma vie selon mes propres structures de fonctionnement, j'ai trouvé ces détails dans les ouvrages de coaching avant appelés développement personnel, et j'ai fait de longues études en autodidacte pour donner un cadre psychologique à mes profondeurs.
Quant à ce que tu écris là :
faire attention à la limite entre prendre soin de soi et se prendre la tête qui est difficile à ne pas dépasser quand on est perfectionniste... Personnellement, je me fais aider, je pense que c'est ce qu'il faut faire...
je ne sais pas si je suis perfectionniste au sens classique de cette expression mais je suis têtue et acharnée pour trouver des solutions qui marchent,
ce qui m'a aidé
- c'est d'avoir fait ça pour plus que moi, (mon enfant, une alternative de vie heureuse en collectif, etc)
- avoir travaillé sur les trois corps (ou champ de conscience) : physique, émotionnel, mental,
- avoir eu très tôt un contact naturel avec une "guidance" extérieure, intériorisée progressivement
les chevaux par exemple m'ont appris à maîtriser sans me mentir mon monde émotionnel que mon éducation avait brimé
la grandeur et la beauté de certains paysages au lever et au coucher du soleil m'ont appris l'exaltation inspiratrice
les serpents dangereux m'ont appris à traverser la "peur fantasmée" pour comprendre la vraie peur instinctive
etc je vais pas raconter ma vie ici Wink
juste un truc que j'ai trouvé dans mes études sur les fonctionnements du cerveau de la tête et que j'ai remis en action là maintenant :
un minuteur que je règle à 25 mn pour m'obliger à rythmer ma journée avec des pauses, (3 fois 5mn, et 15mn à la fin des 4 fois 25mn) ou je fais totalement autre chose
si je suis en période de ne plus savoir dans quel étagère je suis Wink
poser et noter brièvement sur un tableau les questions "1-qu'est ce que je suis en train de faire, 2-est ce bien ce que j'ai envie de faire, 3-qu'est ce que j'ai envie de faire", ensuite à la fin de la semaine observer mes réponses jusqu'à retrouver la voie de la joie de mon coeur
etc etc
en résumé oui on n'a pas besoin de se faire du mal pour jouir de la vie même si elle est compliquée en apparence !
Belle journée Very Happy
Mag
Mag

Messages : 3860
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 75

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par deep thought Ven 15 Mai 2015 - 9:57

Je suis assez d'accord avec vous tous, je me rends compte en vous lisant que les procédés que j'utilise pour retrouver un équilibre sont les même que vous. Ça fait plaisir de savoir que je suis sur la bonne voie...
J'utilise le laissé aller pour savoir ce que j'ai envie sur le moment présent lorsque je ne me sens pas bien. Je me retrouve à faire quelque chose que je n'avais pas du tout envie de faire et qui est venu spontanément sans que j'y ai pensé.
Voilà la méthode que j'utilise : j'écris une liste de choses qu'il faudrait que je fasse et qui me sert sur une période d'un mois à peu près et lorsque je vais pas bien et qu'il faut que je fasse quelque chose pour penser à autre chose, je puise dans la liste. Mais bien souvent rien de ce qu'il y a sur la liste de me donne d'envie et je me retrouve à faire quelque chose auquel je n'aurai pas du tout pensé. J'ai l'impression que je joue une sorte de tour à mon inconscient et cela me permet de m'oublier, de me laisser aller et de trouver une réponse à la cause de mon humeur négative du moment!
deep thought
deep thought

Messages : 138
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 41
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par 'C.Z. Ven 15 Mai 2015 - 13:56

Je vais être plus précise. J'ai deux chevaux, un chien, des poules, ils m'apportent du bien être certes, mais ils ne m'apportent pas la conscience dont j'ai besoin, voire nourrissent souvent davantage mon perfectionnisme et ce n'est pas positif. Je n'ai pas de gosse et je pense que c'est mieux.

Dans mon cas et en ce moment, la conscience de mon état est parfois trouble. Je fais moins de 45g et c'en est la raison principale. Mangez qu'ils me disent ! Oui, il faut. Les faut qu'on, quand on est perfectionniste c'est juste une dose de culpabilité en plus.

Quand je parle de me faire aider, je parle de professionnels. Je vois une psychologue et un médecin, c'est pour moi le minimum. Les pseudosciences sont pour moi des pièges. Heureusement, j'ai encore assez de conscience pour fuir les charlatans et ne pas croire que je vais m'en sortir toute seule.

En fait, je relis ton texte Mag, et tes points 1,2 et 3 rejoignent finalement mes "bref"... Bref, on se dit tous la même chose, c'est le vocabulaire qui change.


Dernière édition par Centaure Z'ailée le Ven 15 Mai 2015 - 15:54, édité 1 fois
'C.Z.
'C.Z.

Messages : 2910
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 40
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

d'une solution aux conflits intérieurs Empty Re: d'une solution aux conflits intérieurs

Message par DN Ven 15 Mai 2015 - 15:49

Mag a écrit:
juste un truc que j'ai trouvé dans mes études sur les fonctionnements du cerveau de la tête et que j'ai remis en action là maintenant :
un minuteur que je règle à 25 mn pour m'obliger à rythmer ma journée avec des pauses, (3 fois 5mn, et 15mn à la fin des 4 fois 25mn) ou je fais totalement autre chose
Aka la technique pomodoro
DN
DN

Messages : 174
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 47
Localisation : Babylone

https://www.youtube.com/watch?v=YtyZdzGgkjI

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum