LE STIMULANT

3 participants

Aller en bas

LE STIMULANT Empty LE STIMULANT

Message par Tournedix Jeu 23 Avr 2015 - 21:44

Bonjour ou bonsoir à tous, je me surnomme donc Tournedix (parce que la musique est ma passion et que je suis normand, faut pas chercher plus loin), j’ai 22 ans, je suis caennais et je viens poster sur ce forum suite à la recommandation de mon amie qui m’a assuré que les étrangetés des uns et des autres était de mise sur ce forum et que vous aviez une curiosité et une ouverture d’esprit qui susciterait votre intérêt sur ce que je vais aborder Wink.
Au départ je n’y voyais pas l’intérêt mais je me suis souvenu d’un sujet très particulier que j’aborde rarement et dont je n’ai pas eut d’avis vraiment satisfaisant.

Ce dont je vais traiter n’est pas nécessairement un problème (bien qu’il puisse en être un) mais surtout quelque chose que j’aimerais mieux comprendre et/ou qui pourrait concerner d’autres personnes (bien que j’en doute).
Le premier signe de mon habitude, stimulation, manie (cela n’a pas de nom) apparait lors de la séparation de mes parents vers l’âge de 5 ans tout au plus. Je prenais un double d’un des trousseaux de clé de mes parents puis je le secoué de gauche à droite en utilisant l’articulation de mon poignet et de l’avant bras ou autre. Ce mouvement stimulait mon imagination et me permettait de « simuler » ce qui se passait dans cette imaginaire, cela me procurant une sorte de jouissance. Exemple simple et récurent : j’imitais le bruit d’une moto pour lui donner corps. Puis cette activité à évoluer, je n’utilisait plus des clés mais toutes type d’objets susceptible de « fonctionner »comme une branche d’arbre, un jouet ou tout ce qui n’est pas rigide (ca ne marcherait pas avec un bâton). Il fallait également que mon objet soit en contraste avec le « fond » comme un objet noir que je « secoue » devant un oreiller blanc par exemple. Il avait donc un aspect visuel très important pour que cela fonctionne, une sorte de balayage de l’objet par rapport au fond et tous les objets souples ou articulé ne fonctionnait pas toujours, loin de là. Il fallait qu’il rentre dans des propriétés propre à son bon fonctionnement (pas trop léger, pas trop lourd, pas trop souple, pas trop « contrasté » etc…) Autre détails (et j’en oublis) : il fallait que je change de main à un rythme plus ou moins régulier afin que la « sensation » ne se perde pas.

Puis j’ai continué jusqu'à un certains âge et je me suis progressivement mis à utiliser des objets plus petit que je ne secouais plus mais que je manipulais dans une mains puis dans l’autre voir même une seule main dans ma poche comme je le fait encore un peu aujourd’hui avec ma carte de bus dans la poche, elle est dans un étui mais je vais pas vous expliquer comment je fait c’est un peu laborieux à expliquer. Encore à mon âge, je passe beaucoup de temps à manipuler un objet dans la main puis dans l’autre, il m’aide par exemple à écrire actuellement (la clope aussi un peu mais sa marche moins bien). Je peux passer une après-midi entière avec un objet dans la main sauf que je ne suis presque plus dans l’imaginaire, internet remplaçant décidément tout.
Ma mère se dit que c’était probablement un moyen pour moi de reconstruire le lien cassé entre mes parents puisque ces clés leurs appartenait. Je fais probablement ça pour retrouver des sensations de mon enfance et comme un évitement de l’hostilité du monde extérieur. Une sorte de manie que j’ai entretenu toute ma vie et qui est encore omniprésente aujourd’hui si ce n’ait plus que par le passé.
Je me dit que si je n’avait pas cette manie, je me serait tourner vers d’autres activité plus enrichissante ou en tout cas moins stérile que l’équivalent adulte du petit garçon qui joue aux petite voitures (encore que adulte est de trop) et c’est en cela que c’est peut être un problème.
Mais dans un premier temps j’aimerais surtout comprendre le phénomène en lui-même, son explication physique / psychique m’échappe complètement, que cela se rapproche de ce que ressent un enfant qui joue aux petites voitures sa se tient mais c’est différent, dans mon cas mon utilisation de l’objet ainsi que ce qu’il me procure est très particulier.

Je fait donc appel à vos cerveaux afin de comprendre un peu mieux ce que c’est, je n’ait jamais trouver de nom à cela, je ne connait personne qui fait ça et j’avoues parfois me sentir un peu extraterrestre ou avoir un sixième sens. Sinon n’hésiter pas à poser vos questions ou dite moi ce qui vous chante tant que c’est constructif et prétexte à l’échange moi sa me vas. A j’oubliais, je suis dépressif depuis mon adolescence et j’ai de grosse difficulté social surtout pour le travail.


Désolé pour le pavé et l’indélicatesse de mon écriture.
Merci de m’avoir lu
Tournedix
Tournedix

Messages : 3
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

LE STIMULANT Empty Re: LE STIMULANT

Message par Diatribe Ven 24 Avr 2015 - 11:48

Bienvenue Tournedix! Smile

Je pense avoir bien saisis l'idée de ta particularité. Je ne saurais pas trop comment en expliquer la conception, mais des pistes m'ont traversées l'esprit.

Par exemple, lorsque tu parles de "contraste" et d'"aspect visuel important", je me suis dis qu'il y aurait peut-être un lien entre le souvenir agréable (avant cassure familiale) et le stimuli visuel qui ramène le souvenir dans l'instant présent, donc l'aspect visuel ne serait qu'une recherche d'esthétisme à la hauteur de l'agréabilité du souvenir?
Le besoin d'avoir un contrôle sur ses souvenirs sans les voir devenir nostalgiques, en les incrustant dans l'instant présent?

Pour le fait de "secouer" l'objet, j'imaginais une hyperesthésie du toucher. Mais peut-être que tout cet aspect technique reste un simple moyen de contrôle de Soi (puisque les gestes, visions, etc. sont très recherchés) pour supporter la douleur de la séparation de tes parents; qui serait devenue une habitude, un contrôle général de Soi, de ses émotions, etc. pour surmonter les étapes difficiles de la vie, puisque tu dis ne pas avoir été très bien dans ta peau?


Je ne sais pas si je t'ai beaucoup aidé, j'espère que d'autres le feront mieux que moi scratch

Bienvenue dans la savane en tout cas ! Smile
Diatribe
Diatribe

Messages : 1055
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

LE STIMULANT Empty Re: LE STIMULANT

Message par Tournedix Ven 24 Avr 2015 - 14:12

Merci de l’accueil Diatribe Wink

Pour cette histoire de contraste visuel, tu décrit cela de façon symbolique, cela est intéressant mais je verrait plutôt ça simplement comme une sorte de tic (je ne sait pas le décrire). L'aspect visuel étant une caractéristique comme une autre faisant que cela "marche". Aujourd'hui, l'aspect visuel c'est ce ce qui est affiché à l'écran et ça remplace à la fois la vue de l'objet en mouvement et mon imaginaire.

Effectivement, cette recherche de l'objet et du mouvement à pour but de me procurer un effet qui m'a aidé à surmonter certaines souffrances de mon enfance et surtout l'ennui créer par solitude. Depuis mon plus jeune âge cette activité me parait être étroitement lié à des problèmes sociaux.

En fait ce qui m'intrigue, c'est ma façon particulière de le faire, le fait que je ne connaisse personne qui fait ça, c'est tout de même étrange comme pratique, on dirait un peu un enfant autiste. Suspect
Tournedix
Tournedix

Messages : 3
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

LE STIMULANT Empty Re: LE STIMULANT

Message par Bibo Ven 24 Avr 2015 - 15:29

Anxiété, ennuie, parfois il ne faut pas chercher beaucoup plus loin. On a tous des comportements plus ou moins stéréotypés, c'est humain, animal même.
Un humain unique avec un comportement unique ? Normal il me semble.

Inquiètes toi si ça vient entraver ta vie de tous les jours, sinon, alors c'est juste toi.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

LE STIMULANT Empty Re: LE STIMULANT

Message par Tournedix Ven 24 Avr 2015 - 17:40

Ce ne sont pas les causes qui m'intéresse (que je connait) mais cette pratique.

Justement je trouve cette pratique assez étrangère aux stéréotypes habituels, si j’avais un personnage imaginaire je me poserait moins de question. Quand j'ai traité ce sujet auparavant, javait eut des réponse similaire qui selon moi survole plus qu'autre chose cette pratique. Des personnes peuvent avoir différentes façon d’interagir avec leur personnage imaginaire mais je ne connait personne qui utilise un objet pour ressentir une sorte de plaisir tout en stimulant sont esprit.
Je me trompe peut être mais je ne connait pas de "comportement unique" aussi singulier. Je ne connait même pas quelque chose qui s'en rapprocherait.
Tournedix
Tournedix

Messages : 3
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum