Saturation

+2
Paradoxe
bibabab
6 participants

Aller en bas

Saturation Empty Saturation

Message par bibabab Mer 11 Mar 2015 - 20:52

Bonjour les Zèbres, je traverse actuellement des difficultés qui m'handicapent au quotidien pour à peu près tout,
j'ai déjà posté sur Facebook les messages qui suivent, c'est pourquoi ils sont séparés par des tirets.
Le flux de réponses est difficile à suivre, je me tourne donc vers le forum traditionnel qui sera peut être plus accessible pour lire vos réactions, et conseils le cas échéant.


Je suis saturée et au bout du rouleau.
Je ne suis plus qu'angoisse, peur, colère et tristesse.
J'ai beau me débattre pour que ça se passe mieux, tout me semble être un éternel recommencement, je gâche tout, je m'en prends plein la tronche, je n'arrive pas à changer.
Je vois un psy depuis des années, et là c'est comme un chute...je n'arrive à me raccrocher à aucune branche.
Je suis très triste, et n'entrevois aucune solution positive, je passe mes journées à pleurer, à retenter d'améliorer encore et toujours des situation que je n'arrive plus à gérer.
Ma petite de 2 ans me rend folle, elle me rejette et est violente avec moi, elle entre dans des crises terribles et ma fragilité m'handicape à les relativiser. Je me déteste, je me déçois, je souffre beaucoup de ce tourbillon d'humeurs auxquelles je ne peux plus rien. Je dis des choses que je ne voudrai pas dire, je m'énerve alors que j'aimerai rester calme, j'explose de colère alors que j'aimerai juste être apaisée un peu, c'est comme une torture, une prison. Le poids d'une éducation lourde castratrice, menaçante et sans amour maternelle qui m'a poussée à être toujours ce que l'on attendait de moi et qui a chaque fois réprimé ma spontanéité, et tout ce que j'ai tenté de construire comme personnalité...
Je voudrais aller mieux et cela ne m'est pas possible pour le moment.
Pas possible pour moi d'aller voir ailleurs, je ne peux que constater les dégâts. Je n'ose pas demander de l'aide à mes amis de peur d'entendre des phrases types qui ne m'aideraient en rien en l'état.
Comment passez vous ces périodes, qu'est-ce qui vous aide ?

------

Je tiens juste à compléter un peu mon post par rapport à ce que je lis.
Je suis illustratrice donc le dessin la peinture, c'est mon quotidien et c'est mon poumon essentiel, le domaine dans lequel je peux être moi-même et libre, me découvrir me surprendre. Je pratique le chant, j'ai fait de la sophrologie et je fais de l'aïkido et de la méditation de pleine conscience(je débute et suis très engluée dans plein de questions donc ça ne fonctionne pas très bien), malgré tout cela j'ai atteint ce point de fragilité extrême.
C'est pourquoi j'ai rédigé ce post.
Je ne comprends pas ce qui m'amène à cette situation, même si je pense que c'est un point abordé avec mon psy, et qui me balaye intérieurement...je connais pourtant certaines choses qui peuvent m'amener à la dévalorisation personnelle, je sais que même si je vois se mettre en place les verrous j'y suis encore sensible et ne m'en libère pas...pourquoi je ne m'en libère pas...ça c'est la question à laquelle je ne sais pas répondre pour le moment.
Mon époux est super présent et encourageant, il me disait encore tout à l'heure que cette situation prouvait que je "guérissais"...
Du coup je ne peux que me dire que c'est moi qui fonctionne mal ou qui dysfonctionne, ce qui m'enfonce encore un peu...

-----

Je suis toujours là, je lis vos réponses, et elles m'aident car elle me permettent de ne pas me sentir isolée, et me donnent des pistes à explorer.
Je ne réponds pas car c'est difficile de le faire correctement pour moi en ce moment, j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.
Des jours un peu compliqués s'annoncent et j'essaie d'accumuler un peu de courage et de confiance pour les parcourir sans trop de dégâts supplémentaires.

-----

Chers Zèbres, voici de mes nouvelles,
le séjour a été très épuisant et mouvementé,
nuits blanches de ma cadette, grippe, rendez-vous et problèmes divers.
Les colères et angoisses restent, j'y suis vigilante. Je me remets lentement.
Merci de vos soutiens et messages sur le fil, comme privés.
Je reste en équilibre pour continuer d'assumer mes impératifs professionnels et familiaux et prends sur moi, même si cela ne me semble pas être la solution idéale, c'est celle que j'ai trouvé pour le moment.
Je redoute que cet état d'épuisement mental, et physique ne reprenne le dessus à court terme.
Bises à vous toutes et tous

-------

Après ce post j'ai fais des malaises sur mon lieu de travail et j'ai perdu connaissance chez moi, j'ai du rester alitée durant plus de 4 jours,
j'ai pensé à un burn out...ou une grippe dont mon corps ce serait emparé pour faire un bon reset.
Puis les angoisses ont repris petit à petit, je suis en équilibre précaire d'où le post suivant que j'ai depuis effacé du fil Facebook m'apercevant effarée qu'il pouvait être compris comme concernant les gens qui suivaient le fil ce qui n'est absolument pas le cas, puisqu'il concerne des personnes avec qui j'ai travaillé quelques moi avant.
Je n'aurai pas du l'écrire dans l'émotion directe.

-----

Je suis écoeurée de voir à quel point les gens peuvent mentir, ourdir, fomenter, quelle perte de temps et d'énergie.
Je suis lasse de cet état "de droit" qui vient encore de m'envoyer un recommandé pour me dire que (comme je suis trop pauvre) il va arrêter de m'aider un peu financièrement, et que je dois encore passer devant une commission qui décidera du sort de ma famille...
J'en ai marre d'être incapable de me défendre de reprendre le dessus, d'être un modèle d'énergie positive pour mes enfants.
Je continue malgré tout, mais me demande un peu à quoi ça sert d'entretenir un espoir pour le voir coupé net derrière par des personnes, des avis, qui n'ont aucun droit de me juger ou de me condamner pour avoir juste essayé de faire de mon mieux avec mes maigres moyens.
J'en ai surtout marre des fluctuations positives négatives de mon moral...est-ce qu'un jour ça va s'améliorer...

bibabab

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par Paradoxe Jeu 12 Mar 2015 - 1:27

bibabab a écrit:Je dis des choses que je ne voudrai pas dire, je m'énerve alors que j'aimerai rester calme, j'explose de colère alors que j'aimerai juste être apaisée un peu, c'est comme une torture, une prison. Le poids d'une éducation lourde castratrice, menaçante et sans amour maternelle qui m'a poussée à être toujours ce que l'on attendait de moi et qui a chaque fois réprimé ma spontanéité, et tout ce que j'ai tenté de construire comme personnalité...

Un conseil qu'on m'avait donné et qui me fut utile :

Les émotions c'est comme des vagues. Si tu te braques, tu te les prends en pleine figure. Si tu te laisse porter, tu flottes au dessus sans heurt.

Tu as bien le droit d'être en colère, d'être triste, d'être perdu. Tes émotions sont légitimes, elles ont une bonne raison, une raison valable d'être là.

bibabab a écrit:je sais que même si je vois se mettre en place les verrous j'y suis encore sensible et ne m'en libère pas...pourquoi je ne m'en libère pas...ça c'est la question à laquelle je ne sais pas répondre pour le moment.

Souvent pour avancer, il faut accepter de laisser des choses derrière nous. Souvent les choses sont en lot, une chose négative étant lié à une contrepartie positive, les deux doivent être lâcher d'un coup.

Laisser de coté sur notre chemin, par exemple, le poids de la colère d'être imparfait peut s'accompagner de devoir laisser aussi l'espoir que nos parents nous aimerons vraiment un jour. Si j'accepte que mes parents ne m'aimeront jamais comme je le voudrais et que je n'en ai finalement pas besoin, je n'ai plus à croire que en devenant parfait cela réglera le problème, ce qui plus est ne fonctionne pas.

bibabab a écrit:J'en ai marre d'être incapable de me défendre de reprendre le dessus, d'être un modèle d'énergie positive pour mes enfants.

Tu n'as aucune obligation de résultats. Tu es capable de reprendre le dessus, tu es déjà en train de le faire. Tu n'as pas être un modèle d'énergie positive pour tes enfants. Tu es juste un parent, un être humain qui fait de son mieux, avec tout son cœur. Et c'est amplement suffisant.

bibabab a écrit:J'en ai surtout marre des fluctuations positives négatives de mon moral...est-ce qu'un jour ça va s'améliorer...

Oui.
Paradoxe
Paradoxe

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par bibabab Jeu 12 Mar 2015 - 8:36

merci

bibabab

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par Weigela Mer 1 Avr 2015 - 1:31

Je viens de lire ton message : j'espère que ça va mieux. Y vois-tu plus clair dans ce qui te tourmentait ?

Tu parles de burn out et d'enfants, qui sont plus sources d'inquiétude et de difficulté que ressourcement : est-ce que tu as des ami(e)s ou de la famille qui pourraient les prendre en charge quelques heures par semaine pour que tu aies un peu de temps pour toi, te poser, te ressourcer, avec la bonne conscience qu'eux passent aussi un bon moment ? en plus le changement d'ambiance pour tes enfants pourrait peut-être leur faire du bien et les rendre plus facile à vivre. Bref, mettre en place une boucle vertueuse.

bon courage !
Weigela
Weigela

Messages : 1005
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par oufy-dame Mer 1 Avr 2015 - 5:06

J'espère que tu obtiendras une aide rapide avec http://www.alloparentsbebe.org/

Et aussi un-e psy qui ne se contente ps d'une thérapie par la parole : emdr-france.org et sinon aftcc.org (les plus efficaces).

L'autodévalorisation vient de l'intériorisation des comportements destructeurs de nos géniteurs.

+ lire "profesion bébé" de B Kramer, alice-miller.com , Olivier Maurel, oveo.org , MF Hirigoyen, Susan Forward, Bowlby, Winnicott,

NB : un enfant violent est toujours un enfant une grande souffrance dont il n'est aucunement responsable ;-)
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par bibabab Jeu 2 Avr 2015 - 17:32

Merci de vos réponses je vais sur les liens que vous me suggérez
Fleurdesel : pas moyen de faire ça pour le moment...
Oufy-dame j'ai lu le harcèlement moral au quotidien (MF Hirigoyen), mère fille une relation à trois (Caroline Eliacheff et Nathalie Heinich), j'ai entamé beaucoup de livres, don Notre corps ne ment jamais (Alice Miller)...
Je ne sais pas trop comment gérer tous ces états, ma petite commence à mieux gérer ses explosions mais cela reste du tout ou rien...
Moi je surnage à vue pour l'instant.
Bises

bibabab

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par bibabab Jeu 2 Avr 2015 - 17:33

Lorsque l’enfant n’a pu bénéficier d’une attention maternelle suffisante, n’a donc pas pu entretenir cette aire d’illusion créatrice produite par le jeu et l’objet transitionnel, il va se "sur-adapter" à son environnement. Au lieu de se sentir compris, il se conformera au désir de l’autre en oubliant le sien propre. On pourra penser de cet enfant qu’il est poli et bien adapté mais, au fond de lui, demeurera un manque : celui d’avoir dû s’adapter à l’autre avant que l’autre ne s’adapte à lui. Toute son expérience existentielle sera alors teintée du sentiment de ne pas être lui-même, d’être un "faux self". winicott

*Ben on est bien en plein dedans hélas...

bibabab

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par Invité Jeu 2 Avr 2015 - 18:33

Bonsoir Bibabab,

Je suis une de tes fans sur Facebook, j'aime beaucoup tes illustrations.

C'est intéressant cet extrait de Winnicott. En effet éduquer n'est pas dresser.

Tu penses que ton psy est un bon psy ?
En te lisant, on sent ta détresse devant ces symptômes de grande fatigue et de dépression.

Je ne sais pas trop ce que je ferai à ta place mais peut-être que je tenterai de voir un autre psy pour voir.
Bon courage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par bibabab Ven 3 Avr 2015 - 14:38

Bonjour Parisette, ça me fait tout drôle de voir un post de fan Very Happy

Concernant la citation de Winicott :
j'ai été éduquée comme cela et fais tout ce que je peux pour ne surtout pas reproduire quoi que ce soit avec mes enfants, je préfère le préciser car ce n'est peut-être pas très clair avec juste cette citation en post.
De ce fait je suis dans l'optique de toujours m'adapter à ce qu'on attends de moi et je suis dans l'incapacité de me définir, me comprendre et aussi peut-être d'être bienveillante envers moi même, je ne me pardonne pas mes échecs, mes failles, mes faiblesses...

Je ne pense pas que la personne qui m'accompagne en ce moment soit un mauvais psy, bien au contraire il m'a parlé de l'analyse transactionnelle qui pourrait me convenir, le problème étant que dans une ville 25000 habitants les psy sont rares Smile et que lui même ne sait pas qui pratique ce genre d'analyse dans la région...
Je suis, certes, fatiguée, pour la dépression je ne sais pas vraiment si c'est le cas, je penche de plus en plus vers les effets de l'état post traumatique sur le long terme et un énorme manque de confiance en moi.

Je pense aussi qu'un bon break me ferait du bien, il n'est pas envisageable pour le moment...

Bises et merci pour vos messages.




bibabab

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par Shipee Dim 5 Avr 2015 - 19:47

Je lis ton message initial, et je le prends en plein cœur comme un miroir. Je n'ai pas d'enfant, ce sont mon chien et mes chats qui ramassent pour rien. Mon seul véritable ami s'éloigne. J'ai peur. Je panique. Je pleure. Je dois coûte que coûte continuer à aller travailler, sous peine de retraite anticipée pour raison de santé (fibromyalgie), mais plus j'y vais plus je m'éloigne de moi. Et donc plus je souffre et plus je panique....
Shipee
Shipee

Messages : 48
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 46
Localisation : dans mes pompes, mais elles sont pleines de graviers, ça fait trop mal...

http://mesviesdevient.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par bibabab Sam 11 Avr 2015 - 20:34

Je compatis Shipee. Je ne sais pas trop quoi te dire, mis à part te souhaiter beaucoup de courage, de belles rencontres, et un peu d'apaisement.

bibabab

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par tim9.5 Sam 11 Avr 2015 - 22:09

.


Dernière édition par tim9.5 le Mar 14 Juil 2015 - 21:46, édité 1 fois
tim9.5
tim9.5

Messages : 421
Date d'inscription : 18/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Saturation Empty Re: Saturation

Message par bibabab Jeu 23 Avr 2015 - 9:59

Bonjour Tim9.5,
j'ai aussi le problème que tu évoques de mes paroles ou messages mal interprétés,
ce ne fût pas le cas quand j'ai lu ton post.
Merci de ta réponse.

bibabab

Messages : 156
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum