Question sur la fonction publique hospitalière

Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Invité le Ven 20 Fév 2015 - 9:54

Bonjour à tous,

Je vous sollicite pour un sujet précis : croyez-vous qu'un zèbre peut s'épanouir dans la fonction publique hospitalière?

J'y ai travaillé lors de mon premier job. J'aimais ce que je faisais, c'était dynamique, motivant, pas une fois je me suis levé sans vouloir aller au travail. Malgré que les clichés soient réels (plein de gens qui veulent rien faire, la ire des syndicats pour la moindre chose, les promotions étrange ou les familles entière qui bossent dans le même hôpital). A la fin de mon CDD, je suis parti content de retrouver le secteur privé dans l'industrie. Sauf que j'ai vite déchanté et me suis aperçu que l'on fait rien dans le privé, que des réunion de 8h à rien faire ni décider. Les gens sont encore plus mesquins, se tire dessus à longueur de temps. Et on ne parle que de rendement et de production, alors qu'on passe son temps à attendre.
Désormais je bosse dans une mutuelle, où c'est encore pire. J'aurais jamais cru, mais c'est à l'hôpital que les gens travaillent le plus.
Mais, tous les psy sont unanimes, la fonction publique n'est pas faite pour les zèbres en général. Est-ce qu'on doit entendre toutes la FP ? Je suis d'accord pour les préfecture, les CPAM, les mairies... mais l'hôpital est quand même une FP dans la FP.

Y en a-t-il parmi vous qui bossent dans un hosto? Je vous remercie pour votre précieuse aide, j'ai pas forcément envie de me jetter en enfer de plein gré!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par miko16 le Ven 20 Fév 2015 - 10:06

Personnellement, l'empathie est a la fois le point fort et le point faible du milieu hospitalier...

J'aime ce que l'on peut apporter aux gens, on est utile, on a une vraie raison de se lever le matin, ca donne un sens a ta vie, encore plus si tu fais partie d'une équipe soudée... meme si comme tu le dis il y aura tjs des incohérences administratives, hiérarchiques entre le terrain et les bureaux sous les toits!

Mais là ou j'ai du mal a gérer, cest a evacuer toute la souffrance que j'ai l'impression d'absorber! Je voudrais faire tellement plus pour tous les patients, les familles, ... cest dur de faire la part des choses et de penser a sa petite personne en rentrant a la maison... j'ai l'impression de les trahir!

miko16

Messages : 26
Date d'inscription : 11/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Invité le Lun 23 Fév 2015 - 23:04

Merci pour ton message!

Mon métier est la qualité, donc quoiqu'il en soit c'est administratif. En effet, j'aimais savoir que je faisais parti d'une structure utile. Même en faisant que de la qualité, j'avais l'impression que cela avait un sens.

Je n'ai pas trop souffert de l'empathie, car pas non plus en contact direct avec les patients. Pour l'instant, j'ai un job d'appoint dans une mutuelle auprès de magasins d'optique, et j'y retrouve un je ne sais trop quoi de la fonction publique...

J'en ai marre, j'ai vraiment l'impression que le travail tel que l'être humain le pratique, n'est pas du tout fait pour les zèbres. Je suis constamment sous utilisé, et on me traite comme si je sortais de l'école. Je ne comprend pas comment on peut balayer l’expérience des gens si facilement, alors qu'on les embauche en partie sur cette expérience.

Au point où j'en suis, de toute manière, je crois que je vais me jeter sur le moindre CDI que je trouve, seul moyen d'envisager un semblant de vie. Parce que quoi qu'on dise, un CDD à 1300€ net tout seul, c'est dur d'avoir accès à u toit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Edelweiss le Ven 13 Mar 2015 - 14:19

david81 a écrit:Merci pour ton message!

J'en ai marre, j'ai vraiment l'impression que le travail tel que l'être humain le pratique, n'est pas du tout fait pour les zèbres. Je suis constamment sous utilisé, et on me traite comme si je sortais de l'école. Je ne comprend pas comment on peut balayer l’expérience des gens si facilement, alors qu'on les embauche en partie sur cette expérience.

Au point où j'en suis, de toute manière, je crois que je vais me jeter sur le moindre CDI que je trouve, seul moyen d'envisager un semblant de vie. Parce que quoi qu'on dise, un CDD à 1300€ net tout seul, c'est dur d'avoir accès à u toit.

Coucou,
Alors la FP dans les mairies : pas forcément comme tu dis, la FP d'Etat oui, dans les mairies tout dépend de ton job.
La FPH connais pas mais ça m'aurait bien plus.
Pour éviter la sous-utilisation et tous les autres aspects négatifs fais un point sur là où tu postules et le genre de job où tu postules. Peut-être que tu répètes un schéma qui ne te convient pas ?  Moi j'ai bien une solution : job saisonnier dans la FP territoriale, va t'aérer, ils payent le logement au moins (c'est pas forcément indiqué et ça s'apprend au cours de l'entretien, c'est pas non plus toujours le cas mais dans les communes touristiques ça le fait souvent) Wink tant qu'à être traité comme si tu sortais de l'école profites-en pour prendre des vacances en travaillant, peut-être que ça te libérera et que tu pourras avoir le temps de réfléchir à ce que tu veux vraiment.
http://www.cdg-64.fr/CDG/RemplacementRenfort/CDG_Contact_SRR.asp
Pour ce qui est du rêve du CDI, dis-toi ceci :
- sur un poste en CDD dans la FP territoriale, au bout de 3 ans en grade de catégorie A ça devient un  CDI de droit public (même sans concours), ou il y a les concours en interne (sous condition d'ancienneté tu passes un concours avec une prépa prise en charge par la collectivité) ; ensuite autre possibilité : un poste rattaché à un grade d'adjoint administratif 2ème classe (catégorie C) où pendant 1 an tu es stagiaire (employé mais pas sûr de rester...hum dans la pratique c'est différent) puis titulaire (donc en CDI si tu préfères). Et à toi la sécurité que tu veux avoir à tout prix + possibilités d'évolution par concours en interne ou prise de poste sur un autre grade en contractuel dans une autre collectivité (même en A pourquoi pas), et surtout possibilité de te mettre en congé de la fonction publique (on appelle ça les mises en disponibilité), sous conditions mais c'est pas compliqué, pour aller voir si l'herbe est plus verte à nouveau dans le privé, tout en gardant la possibilité d'y revenir, ou possibilité de te mettre à temps partiel dans la FP territoriale + job de consultant ou autre (tu peux aussi créer ton activité), etc etc etc
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Edelweiss le Ven 13 Mar 2015 - 14:29

Je dis que c'est chouette pour les zèbres la FP territoriale : ce sont des dizaines de métiers différents, certes pas bien payés, ou pas toujours bien payés mais faut aussi savoir ce qu'on veut. Il y a bien d'autres avantages, et puis c'est facile de changer d'employeur pour aller vers une collectivité aux conditions plus attractives, selon ce que l'on place derrière le mot attractif. Wink
Et puis si la hiérarchie vous ennuie devenez la hiérarchie avec une stratégie bien établie à moyen terme c'est possible (ou syndicaliste c'est bon aussi en attendant) Like a Star @ heaven
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Invité le Sam 14 Mar 2015 - 10:12

david81 a écrit: Malgré que les clichés soient réels (plein de gens qui veulent rien faire, la ire des syndicats pour la moindre chose, les promotions étrange ou les familles entière qui bossent dans le même hôpital).

Euh..c'est un peu réducteur quand même. C'est cliché; quoi. Ca aurait été bien de donner des précisions, sinon.
Promotions étranges ? je vois pas.
Plein de gens qui veulent rien faire ? Je dirais une minorité. Mais la particularité de la FPH, c'est que tu peux pas te faire virer. A moins d'avoir kidnappé , séquestré et dépecé des gens. Et encore.
Familles entières qui bossent dans le même hôpital, ça oui, j'ai vu.



Mais, tous les psy sont unanimes, la fonction publique n'est pas faite pour les zèbres en général.

Suspect
Bon, en fait, si tu trouves un boulot qui t'épanouit, peu importe que ce soit dans la fonction publique , et que les psys aient dit ceci ou cela.
C'est déjà une chance énorme d'avoir un travail qui t'apporte quelque chose et auquel tu vas avec plaisir.

Alors l'hosto c'est pas l'enfer, et c'est pas le monde des bisounours non plus. Ce sont des humains, quoi.
Il y a par contre une certaine lourdeur administrative. Et un sacré décalage entre les décisionnaires qui ne sortent jamais de leurs bureaux et les gens qui sont sur le terrain.
Si t'as aimé ta précédente expérience là bas, tu connais déjà, donc je ne vois pas trop pourquoi tu te questionnes autant à ce sujet.




miko16 a écrit:
Mais là ou j'ai du mal a gérer, cest a evacuer toute la souffrance que j'ai l'impression d'absorber! Je voudrais faire tellement plus pour tous les patients, les familles, ... cest dur de faire la part des choses et de penser a sa petite personne en rentrant a la maison... j'ai l'impression de les trahir!

Le secret, je crois, c'est l'humour. D'en rigoler en équipe, pour pouvoir le laisser à la porte de ton service et ne pas repartir chez toi avec.
Evidemment ça implique d'avoir une équipe soudée, et des gens qui ont envie de rigoler et qui ne tirent pas la tronche à longueur de temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par iiihou le Sam 14 Mar 2015 - 11:47

Je dirais qu'il faut attendre une offre d'emploi "SPÉCIAL ZÈBRE". Ce n'est pas à toi de t'adapter et te remettre en question, c'est l'univers entier qui doit se mouler à notre précieuse petite âme sensible toujours susceptible.
iiihou
iiihou

Messages : 496
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 44
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Kharmith le Sam 14 Mar 2015 - 12:55

david81 a écrit:Bonjour à tous,

Je vous sollicite pour un sujet précis : croyez-vous qu'un zèbre peut s'épanouir dans la fonction publique hospitalière?

J'y ai travaillé lors de mon premier job. J'aimais ce que je faisais, c'était dynamique, motivant, pas une fois je me suis levé sans vouloir aller au travail. Malgré que les clichés soient réels (plein de gens qui veulent rien faire, la ire des syndicats pour la moindre chose, les promotions étrange ou les familles entière qui bossent dans le même hôpital). A la fin de mon CDD, je suis parti content de retrouver le secteur privé dans l'industrie. Sauf que j'ai vite déchanté et me suis aperçu que l'on fait rien dans le privé, que des réunion de 8h à rien faire ni décider. Les gens sont encore plus mesquins, se tire dessus à longueur de temps. Et on ne parle que de rendement et de production, alors qu'on passe son temps à attendre.
Désormais je bosse dans une mutuelle, où c'est encore pire. J'aurais jamais cru, mais c'est à l'hôpital que les gens travaillent le plus.
Mais, tous les psy sont unanimes, la fonction publique n'est pas faite pour les zèbres en général. Est-ce qu'on doit entendre toutes la FP ? Je suis d'accord pour les préfecture, les CPAM, les mairies... mais l'hôpital est quand même une FP dans la FP.

Y en a-t-il parmi vous qui bossent dans un hosto? Je vous remercie pour votre précieuse aide, j'ai pas forcément envie de me jetter en enfer de plein gré!

Mais wat ze foc ?

Je sais pas, si on part du principe que le zèbre aime bien réfléchir, adapter, s'adapter, avoir un job stimulant, quoi de mieux que la FP où avec 10 euros tu dois construire une fusée Ariane et compter jusqu'à un million en moins de deux heures ?


La FP, c'est vaste. Il y a des trucs plus ouvert (comme l'hosto) des trucs dont on sait même pas comment y entrer (ministère, agence divers et variés), une FP qui croule sous le fric, d'autres qui doivent survivre avec leur bite et leur couteau ect.
Tout en toile de fond : Servir la mère patrie et ses citoyens. Ce qui est quand même plus classe que servir trois actionnaires.
Maintenant, selon les services, on a parfois l'impression de tomber sur une Guilde dans le sens RPG du termes, où tout le monde est formaté pour... Et, ça, ça dépend de ton travail et ton lieu de travail. Deux services qui font exactement la même chose en théorie, n'auront pas la même philosophies selon l'âge des employés et leur personnalité.
Par exemple, ce à quoi je me prédestine il y a trois sortes d'école: Ceux qui font de la recherche pour le plaisir, ceux qui veulent juste améliorer leur hôpital et les techniciens pur jus. Alors qu'ils ont les mêmes objectifs et les mêmes outils (mais pas le même nombre de personnel...).


Kharmith

Messages : 72
Date d'inscription : 17/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Invité le Sam 14 Mar 2015 - 13:29

Je sais pas, si on part du principe que le zèbre aime bien réfléchir, adapter, s'adapter, avoir un job stimulant, quoi de mieux que la FP où avec 10 euros tu dois construire une fusée Ariane et compter jusqu'à un million en moins de deux heures ?


J'adore.
C'est tout à fait ça.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par oufy-dame le Jeu 19 Mar 2015 - 17:06

[quote="david81"]
Mais, tous les psy sont unanimes, la fonction publique n'est pas faite pour les zèbres en général. /quote]

Pas vrai du tout ;-)
D'abord, "zèbre" ne signifie strictement rien.
Ensuite, il y a psy et psy... Pas de consensus sur grand chose...

Je t'encourage à foncer sur les emplois qui t'ont déjà plu et les autres qui te conviennent a priori :-)
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 54
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Concerta le Sam 21 Mar 2015 - 16:05

Bonjour David,

Je travaille dans la fonction publique hospitalière depuis 5 ans (secteur recherche). Des activités variées et motivantes, une grande autonomie, et surtout un encadrement qui a pris en compte mes particularités (sans que cela ne soit jamais vraiment nommé), avec des horaires adaptés, un peu de télétravail, la possibilité de rentrer en cas de saturation (bruit, interactions,..). Je suis très vulnérable au manque de sommeil et si j'arrive fatiguée , mon chef peut par exemple me renvoyer chez moi finir ma nuit ("parceque tu travaillera mieux après"). Je n'aurais jamais pu rêver mieux. Bien sur tout le monde n'est pas soumis au même régime et je ne me fais pas forcément des amis.
Mais tout aurait pu être différent dans le service d'à coté, donc je pense qu'il ne faut surtout pas généraliser et il s'agit là de mon expérience personnelle. Simplement je pense que même dans des environnements a priori non favorables on peut avoir de bonnes surprises et faire évoluer les choses.


Concerta

Messages : 1
Date d'inscription : 08/03/2015
Localisation : Midi-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Mika2 le Sam 21 Mar 2015 - 17:46

Basée sur mon expérience personnelle, je vois à la fonction publique hospitalière quelques avantages comme la possibilité de travailler sur de gros projets intéressants, côtoyer des gens très intelligents et garder l'illusion que l'on fait quelque chose pour faire avancer la connaissance et aider les gens. Mais aussi pas mal d'inconvénients: faire tout bien avec peu de moyens, ce qui fait que devant cette impossibilité beaucoup de collègues dépensent beaucoup d'énergie à déployer des stratégies défensives et couvrir leurs arrières au lieu de faire avancer le projet, de la réunionite aiguë et des conditions précaires (pour les contractuels de la fonction publique qui enchainent CDD sur CDD) pas forcément compatible avec beaucoup de projets personnels, surtout en France où le CDD est particulièrement mal considéré.

Je pense que le plus important est de bien définir ses objectifs de carrière en fonction de ses choix de vie et prioriser en fonction, car il n'y a pas de job parfait. Personnellement, en tant que scanner, je m’intéresse plus au chemin qu'à la destination finale et si je ne m'impose pas une certaine discipline en terme de carrière basée sur des choix rationnels je suis capable dès demain d'ouvrir une pâtisserie ou de m'inscrire à un cursus d'astrophysique...ce qui rentrerait en conflit avec mes projets personnels... Un livre qui m'a parfois aidé à prendre des décisions.


Dernière édition par Mikadokido le Lun 8 Juin 2015 - 23:06, édité 1 fois (Raison : concision)
Mika2
Mika2

Messages : 322
Date d'inscription : 01/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Edelweiss le Sam 28 Mar 2015 - 11:04

@Mikadokido : euh, c'est quoi le livre qui t'aidée parce que je suis preneuse du titre ? Rolling Eyes
Sinon pour ta carrière :
http://personneldesante.fr/cadre-juridique-exercice/agents-contractuels-ce-qui-change-en-2012.html
Ou dispositif te permettant d'accéder par modalités facilités à la FPH en tant que titulaire (après tu étudies ta situation perso et tu vois si ce serait judicieux après la nomination de patienter un peu pour avoir une disponibilité, un détachement etc., disons quelque chose qui te permettrait d'aller dans le privé tout en conservant la sécurité de pouvoir revenir dans le public, y a plein de choses possibles) ou de rester non titulaire de droit public mais en CDI.
Si la "reprise des services antérieurs" à la nomination existe aussi dans la FPH alors il pourrait y avoir une reprise pour 1/2 ou 3/4 de ton ancienneté dans le privé qui te ferait faire un joli bon dès la nomination en rémunération (si l'ancienneté à l'étranger est prise en compte, mais de toute façon l'ancienneté que tu as acquis en France pourrait être prise en compte).
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Question sur la fonction publique hospitalière Empty Re: Question sur la fonction publique hospitalière

Message par Mika2 le Dim 29 Mar 2015 - 13:51

Merci beaucoup Edelweiss pour ces info. Je vais regarder cela de plus près. Il me semble que mes collègues qui sont là depuis plus longtemps que moi peuvent espérer bénéficier d'un CDI seulement au bout de 6 ans, en vertu de ce qui est écrit dans la page de ton lien:

Pour bénéficier de cette proposition de CDI, l'agent contractuel doit avoir été employé dans le même établissement public ou collectivité :
- depuis au moins 6 ans au cours des 8 années précédant la publication de la loi
- ou depuis au moins 3 ans au cours des 4 années précédant la publication de la loi pour les agents âgés d'au moins 55 ans à la date du 13 mars 2012


Pour d'autres collègues, au delà de 6 ans, on a simplement déplacé leur contrat dans un autre établissement public et ils sont toujours en CDD annuel. Est-ce que j'ai envie d'attendre 6 ans avant de pouvoir espérer avoir un CDI? Bof. Par contre la possibilité que tu cites "de rester non titulaire de droit public mais en CDI." m’intéresse je vais regarder de plus près.

Concernant le livre, il s'agit de http://www.amazon.fr/Smart-Choices-Practical-Making-Decisions/dp/0767908864, Smart Choices. Il y a beaucoup d'enrobage comme dans tous les livres de coaching de ce genre mais les auteurs proposent une méthode qui permet de s'éclaircir les idées quelque soit le type de décision à prendre...même si on a du mal à accepter un résultat qu'on ne voulait pas voir, souvent par confort Wink!
Mika2
Mika2

Messages : 322
Date d'inscription : 01/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum