Peut-on être partiellement ou contradictoirement Asperger ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Peut-on être partiellement ou contradictoirement Asperger ? - Page 2 Empty Re: Peut-on être partiellement ou contradictoirement Asperger ?

Message par Ponds le Sam 6 Aoû 2016 - 4:22

Blackmail a écrit:Par exemple, juste devant moi lors des tests, il y avait un garçon gravement obèse qui se plaignait de ne presque jamais être embauché, de ne pas supporter les foules ou le contact humain, ou de ne pas pouvoir tenir plus de quelques semaines à la fac ou dans un éventuel travail. Manifestement, il refusait de voir la réalité en face. Son problème tenait à son apparence physique limite effrayante, qui était lui-même un symptôme assez grave d'autres maladies (peut-être métaboliques ?). Mais il expliquait qu'il préférait mille fois un diagnostic Asperger à tous les autres.
Il a fini par être éconduit après une demi-heure seulement, et s'en est allé en larmes, en hurlant, pleurant et suppliant qu'on lui accorde son diagnostic tant espéré.

Tu vois un gros, tu te dis que son plus gros souci c'est d'être gros. Si je vois un gars moche qui me raconte ses soucis, je dois lui expliquer que c'est parce qu'il est moche qu'il a des problèmes ? Rolling Eyes

Et pire, tu sembles définir ton identité ici-même uniquement à l'aune de ce qui est pourtant un trouble neurologique grave

Certains vivent bien d'être Asperger. Ils ne se connaissent pas autrement qu'autistes : c'est eux, et ils ne se vivent pas comme des cas médicaux graves.

Ponds

Messages : 28
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Peut-on être partiellement ou contradictoirement Asperger ? - Page 2 Empty Re: Peut-on être partiellement ou contradictoirement Asperger ?

Message par Le Don qui Chante le Sam 6 Aoû 2016 - 16:36

Blackmail bienvenue au club.
J'te donne une carte abonnement à vie.
Le Don qui Chante
Le Don qui Chante

Messages : 1864
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Peut-on être partiellement ou contradictoirement Asperger ? - Page 2 Empty Re: Peut-on être partiellement ou contradictoirement Asperger ?

Message par dahut le Ven 4 Nov 2016 - 2:05

Je commence peu à peu à accepter l'idée d'être HQI. Suite à des évènements récents survenus dans ma vie professionnelle...j'ai rencontré un psychiatre qui a évoqué rapidement l'éventualité que je sois "asperger", d'où ma curiosité sur le sujet.

Quand je lis la description du syndrome, je m'y retrouve en grande partie...si ce n'est que j'ai réussi à me faire violence pour entretenir des rapports sociaux (depuis plusieurs années). Dans une certaine mesure je parviens (pas durablement) à entrer en communication (physiquement) avec les autres et parfois même à faire illusion (à grands frais). Ce qui corrobore un peu le sujet de ce post en terme d'ambivalence.

C'est un peu plus compliqué que cela. Beaucoup d'Asperger sont très empathiques dans le sens où ils ressentent facilement la souffrance ou la joie d'autrui. Ce ne sont pas des machines. Si eux-mêmes ont beaucoup de mal à comprendre leurs émotions (et en ont parfois peur, d'où des stratégies d'évitement), cela ne signifie pas qu'ils ne ressentent rien. Leur difficulté, c'est plutôt de fournir une réponse adaptée et socialement acceptable, c'est à dire que leur point faible se situe plus au niveau de la sympathie que de l'empathie.

Cette phrase me parle beaucoup. L'heure n'est plus au débat (1h57).
dahut
dahut

Messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 40
Localisation : Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

Peut-on être partiellement ou contradictoirement Asperger ? - Page 2 Empty Re: Peut-on être partiellement ou contradictoirement Asperger ?

Message par Tigrabelle le Ven 3 Nov 2017 - 22:43

Bonsoir,
j’ai finalement été pré-diagnostiquée Aspie en juillet 2015 puis diagnostiquée en mars 2016.
Je peux sembler sociable, et l'être même aussi...
En tant que femme, je suis invisible parmi les invisibles.
Ce diag m’a 1000 fois plus éclairée que celui de surdouée, auquel je ne pourrais jamais croire me concernant.
Ce diag m’a permis de pardonner à des gens de ma famille, bien des situations douloureuses, etc.
Je n’en suis pas à me pardonner, mais juste à m’accepter.
Et franchement, à 50 ans désormais, je dois reconnaître que jamais je n’avais été aussi sereine !
Sans doute étrange, mais c’est ainsi.
La rqth, la mdph, etc : pas pour moi, je refuse d'être ainsi fichée.
Voili voilà...

Si j’avais trouvé un smiley d’orchidée, je vous l’aurais tendu, Blackmail, pour ce sujet, ce partage de questionnements si intimes et pour fêter votre arrivée à vous-même.
Welcome.
Tigrabelle
Tigrabelle

Messages : 476
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 53
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum