Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par CamilleHa Dim 1 Fév 2015 - 23:08

Bonjour,
Je suis nouvelle sur ce forum et je m'excuse si ce sujet n'est pas à la bonne place (edit : d'ailleurs je voulais le mettre dans Ecole et Etudes mais je me suis trompée ._.) . Je suis aussi désolée si je ne suis pas très claire; j'ai un peu de mal à m'exprimer sur ce sujet là et je le fais rarement.

Tout d'abord, je suis une adolescente, à priori surdouée (ma mère n'a jamais voulu me le dire clairement. Mais même sans le mot précis, elle me fait des allusions parfois à ce sujet, je me souviens avoir passé des tests et après avoir fait mes recherches sur internet, je suis quasi sûre de l'être), de 14 ans. J'ai toujours été en avance ; j'ai d'abord sauté le CP, puis on m'a proposé un deuxième saut de classe que j'ai refusé, en CM1. Mon primaire s'est bien passé, et je me suis habituée à être première, tout le temps ou presque.
Mais avec le collège, les problèmes arrivent ; en 5ème, je ne comprends pas comment ma prof de maths veut que je rédige ses exercices : résultat, j'ai des bonnes notes, mais je ne suis pas la meilleure. Ca me rend malade ; je n'arrive plus à dormir la nuit, j'ai très mal au ventre le soir et quand on me rend mes contrôles, je me coupe, je passe de plus en plus de temps sur mon ordinateur pour m'isoler de l'école... Comme je n'en parle pas, ça ne s'arrange pas et je cache mes résultats en baisse à mes parents. Je passe de première à 10ème de la classe, je me fais copieusement engueuler mais je suis tout de même soulagée car l'année est finie.

Ma 4ème se passe mieux, la 3ème aussi, je me suis un peu reprise en main et j'ai de nouveau des bons résultats, 1ère et tout le tralala. Par contre mes notes m'angoissent presque autant : je veux entrer à Henri IV ou Louis le Grand, dans l'idée que je serais plus heureuse puisque là bas je pourrais peut être trouver des gens comme moi et que je m'ennuierais moins. Sauf que... évidemment, je ne suis pas prise. Je le vis vraiment très mal, je fais des sortes de crises, je pleure... (toute les semaines/2 semaines. Maintenant un peu moins fréquemment)

Maintenant je suis en seconde. Au premier trimestre j'ai eu des très bon résultats. Je m'ennuie en cours, je déteste mon lycée. Début décembre, j'ai eu une (relative) mauvaise note en math (14). C'était vraiment affreux, ça m'a refait comme en 5ème, entre le moment où j'ai raté mon DS et le moment où ma prof l'a rendu, je ne pensais qu'à ça, je comptais le points dans ma tête pour mesurer l'ampleur des dégâts, je pleurais et je n'arrivais pas à dormir... Quand j'écris ça je me rends compte que c'était excessif, mais sur le coup je n'arrivais pas à me dire que ce n'est qu'une note (et je n'y arrive toujours pas). Du coup ça m'a déstabilisé et j'ai eu d'autres moins bonnes notes, et maintenant j'ai vraiment peur pour mon second trimestre. Que les gens me fassent des remarques, que les profs me reprochent d'avoir baissé...

Du coup je sollicite votre aide : quelqu'un a t-il déjà été dans cette situation, et comment a-t-il fait pour s'en sortir ? (personnellement la seule que je vois, c'est de travailler plus pour avoir des bonnes notes, mais ça ne règle pas le problème de fond, c'est un peu un cache misère) Sinon est ce que vous auriez des conseils pour que ça me fasse moins peur et que j'ai un rapport moins malsain à l'école ?
Merci en tout cas d'avoir lu. J'ai essayé de faire court donc il manque plein de choses, mais je peux vous donner d'autres détails bien sûr :/
Bonne soirée (journée, après midi...)

(j'ajouterai que je change de lycée l'année prochaine pour un lycée bien plus exigeant (bien que le mien soit déjà un privé de bon niveau), mais j'ai peur que la compétition et la pression supplémentaire n'arrangent pas vraiment mon cas si je ne commence pas à régler ce problème maintenant... Et question supplémentaire : mes parents m'ont emmené voir un psy il y a 2 semaines, mais j'avais l'impression qu'elle ne comprenait pas vraiment ce que je voulais dire et en plus je n'arrivais pas à parler. Est ce que c'est normal pour un premier rendez vous ?)

CamilleHa

Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par Invité Dim 1 Fév 2015 - 23:44

Je comprends que tu puisses t'emmerder en classe.
Je suis prof. En collège.
Il y a deux ans, un collègue de SVT est venu faire un cours de seconde à des troisièmes pour leur montrer ce qui les attendait.
Comme j'accompagnais les élèves, je me suis mis dans leur situation.
C'était insupportable de lenteur et de conneries (dites par les élèves) !
Insupportable !
Comme les réunions !(le pire : l'IUFM)
Bref.
L'ennui, c'est très dur pour les "zèbres".
Donc un lycée plus exigeant, c'est pas con.
Par contre, gérer la pression !...
Je comprends que c'est dur !
Et je ne sais pas quoi te dire malheureusement.
Là dessus, c'est plus ton psy qui t'aidera.

Quant aux notes, ma foi...
En général, les collègues font la part des choses.
Quand un élève est intelligent, en général, on le sait, même s'il a des notes pourries ! Alors, ne te prends pas trop le chou avec tes notes !
De toute façon, tu n'auras pas 20/20 toute ta vie.
Et même 20/20, ça veut dire quoi ? Par rapport à quoi ?
La vie, c'est pas les notes !
Un 14, c'est bien !
Tu aurais pu avoir 18 ou 20, je n'en doute pas. Et alors ?
Ce sera pour le prochain coup !
Ou pas.
Et alors ?

Pour les psys, il y en a de très bons et d'autres moins.
Et puis, j'imagine que voir un psy à ton âge, ça ne doit pas être évident.
...
C'est quoi comme psy que tu as vu ?
Psy, ça ne veut rien dire !
Il faut distinguer psychiatre, psychologue, psychothérapeute et psychanalyste. Ce n'est pas la même chose. Sans compter que certains ont plusieurs casquettes !

Je reviens à tes études.
La pression j'ai connu.
Jusqu'à avoir des attaques de panique (en gros, c'est la sensation que tu vas mourir !).
C'est nous-même qui nous la mettons.

Des exigences disproportionnées.
C'est contre-productif à mort, tu as du t'en rendre compte !
Mais je suis mal placé pour te conseiller...
Faut relâcher la pression.


Quand j'étais au lycée, j'avais un copain qui tournait à 12.
Ses parents lui avait donné cet objectif : minimum 12.
ll avait 12.
J'en ai connu plein comme ça.
Ils étaient bien plus heureux que moi, et si c'était à refaire, je ferais exactement comme eux !

C'est mon conseil, tiens : fixe-toi un objectif volontairement "médiocre" : tourner à 10-12.
Et prends à côté du temps pour faire des choses qui te plaisent.
Explique à tes parents que c'est l'objectif que tu t'es fixé pour stropper tout de suite tes problèmes de stress.
Et quand le 12 sera assuré, vise le 13.
Si ça t'amuse.
Ne t'emballe pas.
Ne revise pas tout de suite le 16.
Assure-toi que tu comprends tout, que tu peux faire tous les exercices, mais donne-toi comme objectif (secret) de ne pas trop forcer ton talent.
ET le jour où tu auras repris confiance, c'est à dire relativisé l'importance des notes, elles remonteront - et, si ça se trouve, tu t'en foutras !

Je ne sais pas...
Pas facile de conseiller une ado !

J'espère t'avoir aidée un peu.

Bon courage pour la suite !

Grou.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par Invité Lun 2 Fév 2015 - 0:24



Bon heu je vais m'exprimer parce que je suis concernée mais je n'ai pas de "solution(s) miracle(s)"... malheureusement... alors j'espère juste que mes observations/réflexions pourront t'être utile Smile
Mon "problème" c'est, en partie de jamais n'avoir considérée l'école comme une occasion de pouvoir s'instruire, un moyen de découverte et d'échange; mais plutôt comme un lieu de jugement et d'évaluation....
J'ai aussi cette "incapacité" à relativiser les notes.... Comme toi j'ai beau me dire: "c'est une note rien de plus; tu aurais pu faire bien mieux ou meme bien pire alors accepte soit satisfaite.... ext"... mais bon rien n'y fait mon cerveau mouline; un combat acherné contre moi-meme en somme.... En réflechissant à ceci (quand je parviens à le faire car ça m'est difficile) je perçois un certain refus, déni d'une souffrance...
Ce que je ressent en te lisant c'est une certaine contradiction dans tes propos notament lorsque tu dis:
j'ajouterai que je change de lycée l'année prochaine pour un lycée bien plus exigeant (bien que le mien soit déjà un privé de bon niveau), mais j'ai peur que la compétition et la pression supplémentaire n'arrangent pas vraiment mon cas si je ne commence pas à régler ce problème maintenant
en même temps, tu l'as relevé cette contradiction Smile alors, je pense comprendre ce que tu cherches... Un conseil; c'est plus placide de réalise sa vie pour soi. Si je prends mon cas j'ai un certain besoin de reconnaissance (du à certaines choses) ce qui m'amene à tout vouloir contr^ler, réussir.... "être devant".... résultat je suis incapable aujourd'hui de faire une chose où il y a une attente de ma part ou de celle des autres.
Aujourd'hui j'essai d'être plus sereine en reconnaissant mon besoin de repos/ne rien faire... En somme changer mes shémas neuronnaux habituels devenus complétement instinctif ça prends du temps et demande une discipline. Je pense que tu devrais prendre un temps pour te poser, pour comprendre comment tu fonctionnes; ce qui t'aide, te rends heureuse et à l'inverse ce qui te démoralises, savoir aussi ce que tu souhaites réelement; ce qui te tient à coeur. Ainsi tu auras un certains nombres d'éléments te permettant d'être sereine dans ta vie quotidienne.
En ce qui concerne les psy-"machinchose" j'avais perdu tout espoir sur leur utilité mais j'ai finis par trouvé, car j'en avais vraiment besoin! Disons que c'est assez compliqué de trouvé un psy qui sache t'écouté, te comprendre et t'aider; une personne qui ne te juge pas. Un seul rdv c'est juste pour ce faire une idée. C'est à toi de voir au bout d'un moment Smile
Bon j'espère que ça t'aideras bounce
Bon courage à toi Smile

PS: je crois qu'il y a un nombre astronomique de fote d'ortografe désolée >.>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par CamilleHa Sam 14 Fév 2015 - 22:44

Salut, merci beaucoup de vos réponses ça me touche beaucoup. (et désolée de la réponse très tardive)
Grouspitchal, tu as raison, je vais essayer de relativiser. En ce moment ça va mieux, le second trimestre est fini donc je souffle un peu, je vais essayer de ne pas trop me prendre la tête pour le 3ème... Par contre je pense que je n'arriverai pas à baisser à 12, même volontairement. Surtout si j'ai bien compris ! En fait j'aurais peut être pu appliquer ça plus tôt, mais comme j'entre en première l'année prochaine et que je veux entrer dans des filières sélectives (je pensais à la prépa mais je ne suis pas sûre), je ne voudrais pas me fermer des portes si je sais que je peux le faire... Mais par contre oui, je vais essayer de me dégager plus de temps. Je vois bien la différence, quand je reste enfermée chez moi après le lycée, ou quand j'essaye de sortir, de penser à autre chose !
Et sinon j'étais allée voir une psychologue, je crois (je n'y suis pas retournée depuis)
Aethra, merci aussi, je savais bien que je n'étais pas la seule dans ce cas mais c'est ça soulage quand même plus d'avoir un vrai témoignage Smile Je ressens la même chose vis à vis de l'école, mais en même temps pour moi c'est tout le système scolaire qui est trop strict, qui veut des notes pour des notes et pas l'épanouissement de chaque élève... Oui je sais que cette "solution" peut paraître assez paradoxale, mais en même temps je déteste tellement mon lycée actuel que ça ne pourra pas être pire ailleurs ! Et qu'au moins là bas, je pourrai plus me fondre dans la masse puisque les élèves seront meilleurs ; je pense que j'aurai l'impression qu'on en attendra moins de moi... enfin c'est assez difficile à prévoir, malheureusement :/
Comme tu le proposes, je devrais essayer de trouver ce que je veux vraiment ; j'ai essayé, mais j'ai vraiment du mal. Je ne sais pas si ce vers quoi je m'oriente correspond vraiment à mon choix ou aux idées dans lesquelles je baigne depuis que je suis petite... Et en même temps je ne vois pas vers quoi d'autre me tourner.
En tout cas merci de vos réponse, je suis en vacances en ce moment donc je vais essayer de me débarrasser le plus vite possible de tous mes devoirs pour pouvoir passer un peu de temps avec moi même et me faire plaisir. Je vais réfléchir encore à vos conseils ^^ Ca m'aide déjà, mais maintenant je dois aussi y mettre du mien pour que ça dure pour pouvoir repartir sur de meilleures bases l'année prochaine, et plus tard Smile

CamilleHa

Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par Invité Dim 15 Fév 2015 - 13:15



Coucou Smile
Je pensais à toi justement ^^
Lorsque j'évoque "l'école" ça ce relie à ceci: "système scolaire". Je ne sais pas s'il est "trop strict", de mon point de vue il s'avèrait surtout ségrégatif; un peu à l'image de la socièté. Après évidement toute les personnes constituants le système ne se conduise pas nécessairement ainsi. Et dans mon cas c'est ces personnes qui m'aident à me relever; grâce à leur bienveillance.
J'aimerais t'avertir d'un piège que je me suis confectionnée. Dans cette spirale infernale, je me convainquais dans ma souffrance que lorsque j'aurais atteinds "ceci" tout ira mieux. Et lorsque j'y parvenai il faillait encore autre chose et ainsi de suite.... jusqu'au jour ou j'ai craqué...
Aujourd'hui je suis arrivée à cette conclusion (qui est la mienne; tirée de mon expérience):
- je n'avais pas pris le temps de faire une pose salvatrice, en étant mon propre parjure dans cette démarche.
- je n'ai pas pris le temps de résoudre le problème par la racine raisonnablement
- (...)
Conclusion => Vive la politique de l'autruche!
Plus sérieusement, j'ai reconnu ma souffrance, je l'ai accepter; certes tout ceci m'a blessé et je suis tombée mais ça signifie que je peux aussi me redresser. Je n'ai pas envie de passer ma vie à me morfondre à cause de se système car en fin de compte se sera de ma responsabilité si je persiste à rester ainsi; donc, je cherche des solutions durable en me fixant des objectifs simple... Et lorsque je faiblis ma principale motivation vient; si je ne poursuis pas, personne ne le fera à ma place et si je souhaite pouvoir aider un jour mes semblables, comme ceux qui (l'on/)le (fait/)font avec moi, je me dois de persévérer; puisqu'il n'en dépend pas que de moi.

Vraiment je te conseille d'agir au maximuum en harmonie avec toi, les chose deviennent vite plus simple Smile
Tu es avec "toi" toute ta vie; autant être son meilleur ami, non? ^^

Prends soin de toi
je renouvelle mes encouragements Smile
Bonne vacances Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par Jukrom Lun 16 Fév 2015 - 15:36

Salut ! Smile

Je comprend totalement ce que tu ressens !
J'ai, depuis petite un rapport aux notes important, qui n'est pas compréhensible par tout le monde, alors ton message me fait me sentir moins seul !
J'ai souvent des crises d'angoisse et l'école, la concurrence, les notes y sont pour quelques choses. A cause de ce système on a une vision de la réussite erronée, on ne voit pas ce qui est essentiels. L'essentiel c'est d'apprendre et d'acquérir des connaissances afin de pouvoir penser par nous même.
Je me répète ça souvent, pour tenter de relativiser mais je t'avoue que c'est difficile de se détacher et de ne pas prendre les notes trop à cœur.  
Je ne peut donc pas vraiment te donner de conseils...Mais si tu veux en parler ce serait avec plaisir ! Very Happy

Puis pour la psy, la première que j'ai vu je n'ai pas accroché puis la suivantes était beaucoup mieux, malheureusement j'ai déménagé et je me rend compte que ça m'aidait beaucoup, donc si tu en ressens le besoin essaye d'aller en voir plusieurs jusqu'à que tu tombe sur le/la bon(ne).

Voilà voilà !
Mon message n'a pas beaucoup d'utilité mais bon :p
Bonne soirée

PS : je comprend pour le 14...
Jukrom
Jukrom

Messages : 15
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 22
Localisation : Une île perdu dans l'océan Indien...

Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par CamilleHa Mar 17 Fév 2015 - 17:10

Aethra tu as raison, strict n'est pas le bon mot, je voulais plutôt dire pas assez souple, trop rigide, que ce soit pour les élèves en difficulté ou qui ont des facilités. Merci beaucoup de ton soutien en tout cas ^^
Jukrom, je me disais bien que je n'étais pas la seule ^^ Je te contacte en mp, ce sera plus simple Smile

CamilleHa

Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par Pieyre Mar 17 Fév 2015 - 19:13

Il faudrait peut-être distinguer l'angoisse, qui vient avant l'épreuve, un peu comme le trac, parce qu'on n'est pas sûr de soi, et puis cette forme de consternation qui nous atteint quand on n'a pas les notes qu'on espérait, ou qu'on pense mériter malgré tout.

De mon côté, j'ai toujours eu des résultats irréguliers. Le trac a toujours été présent, mais la déception a posteriori était généralement surmontable : je n'avais pas assez travaillé, comme toujours; je méritais mieux dans l'absolu mais là, c'était ainsi...

Je me souviens d'un élève, en classe de sixième je crois, qui avait pleuré à la remise des notes, parce qu'il n'avait eu que 14 ou 15. Cela me gênait qu'il se montre aussi sensible devant d'autres qui ne manqueraient pas de le trouver ridicule...

De mon coté, ce devait être en cinquième, je me souviens d'un 3 que je m'étais pris en cours de mathématique, alors que je tournais ordinairement à 18. Il s'agissait de questions de cours, et moi je n'apprenais mes cours que lorsqu'il y avait des exercices à faire, sinon à quoi bon ? Alors, j'étais déçu mais, après tout, presque fier d'avoir une sale note moi aussi... Il y avait comme une provocation : je n'apprends pas mes cours, mais je suis quand même le meilleur ! Le problème, c'est qu'il y avait toujours une fille qui rivalisait avec moi, et que les filles sont plus sérieuses, plus régulières... Ce trimestre-là, elle avait dû me dépasser.

En seconde j'étais deuxième, de façon constante. J'aurais sans doute préféré être premier, mais deuxième c'est une position tranquille. En troisième j'aimais bien être premier, mais je ressentais cela comme trop inespéré, comme si la prof m'avait favorisé. J'ai tendance à être narcissique, sans doute, mais je ne suis pas tellement ambitieux. Ce que je veux dire, c'est que je cherche à faire au mieux, mais que je n'irai pas jusqu'à me ruiner la santé pour cela.

En première j'ai régressé, ce qui fait que j'ai mal commencé la terminale. Mon premier devoir en mathématique, c'était 2, le second, c'était 4. Voilà, c'était des coups mais je savais que je valais bien plus. Les notes ne sont que des évaluations ponctuelles. Le problème, c'est qu'elles conditionnent la moyenne, mais sinon on s'en moque ! On sait ce qu'on vaut. C'est ça qui compte. Aussi j'ai eu 15 au bac; et encore, je n'avais pas eu le temps de tout rattraper.

Mesdemoiselles, je vous demande de considérer ce type de parcours, peut-être plus spécifiquement masculin, mais qui peut vous être utile. Occuper la tête, ce n'est pas s'angoisser pour être toujours numéro 1. On peut avoir des hauts et des bas sur le plan des résultats mais garder une confiance en soi qui s'attache à ce qu'on est capable de mieux. Et c'est à la fin qu'on se réalise pleinement. Ne renoncez pas, si vous vous en sentez capables, à l'excellence. C'est l'ancien élève qui parle, mais aussi le prof.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par Invité Mar 17 Fév 2015 - 22:42



Effectivement Pieyre, mais pour ma part ça ne se reduit pas aux notes maintenant et ce n'est plus récent.
En tournure abrégée, le simple fait de parler de mes études suicite les larmes.
Personellement être n°1 n'est pas ce que cherchais, du moins jamais je ne l'ai explicité.
Ceci eclipse quelque chose plus "subtil".
Pieyre a écrit:je savais que je valais bien plus

Voila ma difficulté: je ne sais pas. J'ai beaucoup de mal à effectuer les chose pour moi avant tout; certaines parce qu'a mes yeux elles s'avere bien souvent absurde....

Merci pour ces encouragement Pieyre Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par CamilleHa Mer 18 Fév 2015 - 21:20

Le truc Pieyre c'est que l'angoisse ne vient pas seulement avant une épreuve, mais sur des périodes bien plus longues. Je sais, d'un côté, que je ne suis pas complétement stupide et que je peux réussir même sur des trucs que je déteste. Par exemple, comme dans ton exemple d'apprendre le cours : en anglais, le niveau de ma classe est désastreux et je m'ennuie terriblement. Du coup, je suis toujours la meilleure quand il s'agit de réfléchir par soi même, d'écrire un texte, mais quand la prof a fait un contrôle de cours, j'ai eu une note de merde parce que je n'avais rien appris (vu que ça ne me servirait à rien). Alors oui, j'ai moi aussi éprouvé cette sorte de fierté, mais j'ai vite déchanté parce que je ne voulais pas qu'au final, je passe derrière quelqu'un de moins bon, injustement. Je sais (pour cette matière mais pas partout, loin de là) que je suis meilleure mais au fond j'ai peur du regard des autres, comme je l'ai déjà dit. Mais surtout, ça pourrait me porter préjudice pour plus tard ; parce que si moi je sais ce que je vaux réellement, les gens qui vont examiner mon dossier plus tard, non.
Je dérive, mais je pense aussi que c'est de la "faute" de mon entourage, parce que depuis que je suis petite on m'a dit que je ferai de grandes études, une école prestigieuse, des trucs comme ça... Ca s'est plus ou moins ancré en moi et je n'ai jamais vu d'autre alternative. Du coup, maintenant, c'est ce vers quoi je m'oriente, alors que si ça se trouve j'aurais pu me découvrir une passion pour autre chose. Le seul truc qui me motive vraiment pour suivre une de ces filières, c'est que peut être là bas, je pourrais rencontrer des gens qui me ressemblent alors que là, je me sens terriblement seule. J'ai des amis géniaux, mais il y a toujours eu une sorte de décalage (peut être parce qu'ils ne sont pas zèbres, mais en même temps j'ai rencontré quelques personnes qui l'étaient et le courant n'est pas bien passé pour autant).

CamilleHa

Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par Invité Jeu 19 Fév 2015 - 19:13

Y'a pas à dire....:
Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Tuzki_10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Angoisse, lycée, notes... Une solution ? Empty Re: Angoisse, lycée, notes... Une solution ?

Message par TiZ Jeu 19 Fév 2015 - 20:12

Salut CamilleHa,

J'ai toujours été très stressée, obnubilée par les notes. Peut-être un peu moins que toi, au sens où jusqu'à 14, c'était pour moi "acceptable", si ce n'était pas souvent. En seconde, j'ai eu les meilleures moyennes de toute ma scolarité, sans travailler plus que d'habitude.
Et arrivée en 1ère, comme on était avec des gens qui étaient d'autres classes de 2nde qui n'avaient pas eu les mêmes profs, j'ai constaté qu'il y avait des notions que certains profs n'avaient pas abordées (comme le commentaire ou la dissertation en français), alors que dans les autres classes, les profs avaient déjà abordé ça. J'avais vraiment peur de ne pas y arriver, je me sentais incapable face aux autres qui avaient déjà eu des cours... Je voyais que maintenant, j'avais besoin de plus travailler qu'avant, mais je ne savais pas par où commencer. Jusqu'à faire 3 tentatives de suicide.
J'ai beaucoup parlé par mail avec ma prof de math, pas forcément des cours, mais de tout et de rien. Et elle m'a appris à relativiser, à essayer d'accorder moins d'importance aux notes. Bon, j'étais quand même stressée, mais au fur et à mesure, ce stress a diminué. J'ai commencé le 1er trimestre de 1ère avec 14 de moyenne, et fini au 3ème trimestre de Tle avec 16, en augmentation constante de quelques dixièmes de points chaque trimestre. Je continue aujourd'hui d'échanger toutes les semaines avec cette prof, alors que j'ai quitté le lycée depuis bientôt deux ans, et je ne la remercierais jamais assez pour tout.

Il y a deux choses que tu as dites et sur lesquelles j'aimerais "revenir" :

je ne voudrais pas me fermer des portes si je sais que je peux le faire...
Je comprends, mais l'important c'est ce que tu VEUX faire, et pas ce que les autres te verraient faire. C'est important que tu choisisses quelque chose que tu aimes vraiment. Personnellement, je m'étais engagée après le BAC dans des études de technique du spectacle, parce que j'aimais ça. Et au cours de mes études, j'ai réalisé que ce serait impossible pour moi de travailler dans ce milieu. Mais quand j'ai choisi cette voie, c'était une formation courte (DMA, équivalent au BTS), alors que beaucoup de gens me disaient que je pouvais faire une prépa ou des études longues. Mais moi, ça ne me faisait pas envie. Et même si maintenant j'ai changé, je suis actuellement secrétaire comptable dans l'entreprise de mon père et j'aime ça, je ne regrette pas ce que j'ai fait et surtout je ne regrette pas de ne pas avoir écouté les autres sur ce point-là.

Et qu'au moins là bas, je pourrai plus me fondre dans la masse puisque les élèves seront meilleurs
Ce que je pense, c'est que l'on ne peut pas dire que dans tel lycée, les élèves sont meilleurs que les autres. Il faut voir aussi "l'environnement", c'est-à-dire la pression qui est mise sur les élèves de la part du lycée pour qu'il y ait des résultats, etc. Et à l'inverse, je ne pense pas que les lycées par exemple dans les ZEP soient des lycées "au rabais". Dans tous les lycées, dans toutes les classes, il y a des élèves qui ont des bonnes notes et d'autres qui en ont des moins bonnes. Mais avec le système des notes, il y a toujours un premier et un dernier. Si, dans une classe, le dernier a 4 de moyenne, on va dire "c'est un mauvais élève". Mais si dans une autre classe, les gens diront aussi qu'il est mauvais, parce qu'il sera le dernier. Or, dans l'esprit de beaucoup de gens, avoir 14 n'est pas mauvais. Pour en revenir à mon cas, j'étais dans un lycée de ZEP, et dans la ville, il y a un autre lycée. L'autre lycée était plus côté que le mien, parce qu'il avait plus de pourcentage de réussite au BAC. Mais beaucoup d'élèves qui y ont été m'ont expliqué à quel point c'était dur, que les profs étaient obligés par la direction de ne pas mettre moins de 8/20 même si la copie valait 2/20 pour avoir de meilleurs résultats. Et quand on compare maintenant le parcours d'élèves de mon lycée et celui de l'autre lycée, il y a proportionnellement plus de gens de mon lycée qui ont réussi leurs études supérieures (2 personnes de ma classe de Tle sont arrivées 1ère et 3ème de leur promo de PACES par exemple, alors que les élèves de l'autre lycée qui étaient dans la même promo ont tous été recalés). Donc pour moi, l'important c'est de se sentir bien dans un lycée, donc si tu ne te sens pas bien dans celui où tu es actuellement tu peux changer. Mais pense que le niveau des autres ne te fera pas avoir plus le BAC, l'important c'est ton travail à toi.

Voilà mon point de vue, je ne cherche en aucun cas à te dire "fais comme ci" ou "fais comme ça", c'est juste mon "témoignage" par rapport à ce que j'ai vécu, et tu as tout à fait le droit de ne pas être d'accord avec moi. Wink

TiZ

Messages : 40
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum